Alice in WonderlandProblématique: Existe il plusieurs façons de lire et comprendre un roman ?Tâche finale : Vous êtes jour...
Distribuer la worksheet : One Alice, Many interpretationsDevoir: Demander aux élèves de présenter un personnage de film ou...
Séance 3Commencer par décrire les affiches des filmsCorrigé le gap filler des script et son vocabulaire à l’aide du Tablea...
Séance 4A l’aide du TBI, je cache une partie d’une affiche afin de revenir sur la méthode pour décrire une affiche(title, ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Séquence alice in wonderland

1 353 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 353
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Séquence alice in wonderland

  1. 1. Alice in WonderlandProblématique: Existe il plusieurs façons de lire et comprendre un roman ?Tâche finale : Vous êtes journaliste historien du cinéma, vous comparez et présentez 2 films adaptés dumême roman (présentation de l’histoire et des personnages)Objéctif grammaticale: les 2 présents pour le résumé, les comparatifs pour les affiches de film,l’opposition avec Whereas pour les l’affiche et le résuméObjectif lexical : description physique, le vocabulaire lié à la description d’image (in the foreground…)Lexique lié à la narration : Then, suddenly, finallyEtre capable de faire de décrire une image (ex : affiche de film…)Etre capable de décrire une scène dans un film au présentSéance 1 Warm up : Donner la photo d’Alice Liddel (petite fille qui a inspiré à Lewis Carrol le personnage d’Alice) sans dire aux élèves de qui il s’agit. Les élèves doivent dans un premier temps décrire ce personnage puis deviner de qui il s’agit en posant des yes or no questions. Méthodologie : Revoir le vocabulaire du corps et de la description physique, wear, look + adj, look like + N…Par vidéo projecteur, présenter l’evolution d’Alice à travers la représentation de artistes différents:Dalziel, Athur Rackham and Annie Leibowitz. Utilisation des comparatifs
  2. 2. Distribuer la worksheet : One Alice, Many interpretationsDevoir: Demander aux élèves de présenter un personnage de film ou de romanSéance 2 :Terminez de coriger la worksheet : One Alice, Many interpretationsDistribuer Peter Pan’s evolution pour mettre en valeur le dessin Disney (large eyes, bright colours).Décrire les dessins et revenir sur les comparatifs et les difficultés abordées à la séance précédente.Faire passer dans les rangs les romans d’Alice au pays des Merveilles et Peter Pan à titre d’exemple afinque les élèves prennent mieux conscience de l’objet livre et des illustrations qui les accompagne.Méthodologie décrire une image (dark, bright, en haut, en bas, arrière plan…)Exercice : Décrire l’une des représentations de Peter Pan. In 1953, Peter Pan has lager eyes than in 1920Homework : Gap filler du script d’alice au Pays des Merveilles Disney et Tim Burton. Sur notre BLOG declasse l’élève rempli les extraits de script : http://lacomp2.blogspot.fr/
  3. 3. Séance 3Commencer par décrire les affiches des filmsCorrigé le gap filler des script et son vocabulaire à l’aide du Tableau Blanc InteractifSur tableau TBI, les élèves font glissés les adjectifs correspondant à chaque extrait et travaille sur lescomparatifs et j’introduis le terme WHEREASEx : In 1953 the Mad Hatter is colourful whereas in 2010 he is dark and mysteriousFaire le résumé au présent de l’un des 2 scriptsHomework : résumé le 2ème script : When Alice arrived at the house….
  4. 4. Séance 4A l’aide du TBI, je cache une partie d’une affiche afin de revenir sur la méthode pour décrire une affiche(title, director, producer…) et ses personnages.Correction du résumé par le voisin de table ayant pour consigne de faire attention au « S »à la 3èmepersonne.Nous termine l’analyse de ses représentations en étudiant l’extrait du Livre original correspondant.Séance 5Nous comparons et opposons (travail en pair work) les 3 œuvres : Tim Burton’s, Disney’s and LewisCarrol’sNous profitons de cette dernière séance pour revenir sur les impératifs de la tâche finale qui aura lieu laséance suivante : les présents, les comparatifs, la description d’image, l’opposition.Séance 6Tache finaleLes élèves entrent dans leur rôle d’historien du cinéma et visionne un extrait d’1 min 30 de deuxreprésentations de Peter Pan. Celle de Disney en 1955 et celle d’Universal en 2003Les élèves visionnent 3 fois chaque extrait par vidéo projecteur et commencent leur résumé etcomparaisons.Les élèves devront aussipresenter et comparer lesaffiches des films.

×