Inclure le développement durable dans la formation professionnelle du secteur tourisme

803 vues

Publié le

Principe du Développement durable

"un développement qui répond aux besoins du présent
sans compromettre la capacité
des générations futures
à répondre aux leurs"

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
803
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Inclure le développement durable dans la formation professionnelle du secteur tourisme

  1. 1. arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com INSTITUT NATIONAL DE TOURISME ET D’HOTELLERIE ASSISES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU SECTEUR TOURISME 2013 Inclure le développement durable dans le développement des compétences. Binôme Dr. RALAMBOFIRINGA Arsène et Mr. RAMONJAVELO Patrick
  2. 2. Principe du Développement durable Rapport Burtland (ONU 1987) : "un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs" arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com
  3. 3. • L’image forte en terme de protection de l’environnement, du respect des cultures et des patrimoines. • Une démarche à court-terme onéreuse, mais sur le long-terme avantageuse. Développement durable de prime abord arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com
  4. 4. Le tourisme : • Activité économique en constante progression • Activité transversale et ouverte • Activité dépendante de facteurs exogènes Le tourisme, une activité économique Tourisme est une activité créatrice de richesse…. Un secteur d’avenir si … arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com
  5. 5. Le tourisme durable 3 enjeux majeurs indissociables : –économiques • Redistribution de la richesse créée • Création d’emploi –Sociaux • Conditions de travail • Respect des hommes et de son environnement –environnementaux • Préservation des patrimoines naturel et culturel • Sensibilisation sur la « green attitude » arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com
  6. 6. Comment inclure le développement durable dans le développement des compétences? Le cas du Tourisme. arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com
  7. 7. La compétence = une connaissance : • mobilisable, • tirée de l'expérience • et nécessaire à l'exercice d'une activité. SAVOIR SAVOIR FAIRE SAVOIR ETRE+ + COMPETENCE est COMBINATOIRE La compétence? arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com
  8. 8. Liens entre Développement durable et compétence? 1/ Système cognitif avec des interactions constantes avec son environnement Perturbations Solutions AdaptationsPerturbations Solutions Perturbations Solutions Vivant , Durabilité, Apprentissage = APPROCHE SYSTÉMIQUE : Individu (ou collectif) en interactions avec son environnement. 2/ L’homme au cœur du système arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com
  9. 9. « Développement durable de la compétence répond aux besoins du présent, sans compromettre la capacité future de l'individu, et du collectif, à s'ajuster à de nouveaux environnements ». Que serait un développement durable des compétences? arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com Ainsi, La transmission passe par la conception d’une éducation au développement durable au service des formateurs aux métiers du tourisme !
  10. 10. Le développement durable ( DD ) : • Pas nouvelle une discipline, mais une façon de détecter les interactions, • Demande une réorganisation du fonctionnement des structures éducatives, dans la formation aux métiers du tourisme, • Nécessite un décloisonnement entre les disciplines. Que cela implique? arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com
  11. 11. Action à 3 ciblages : • Susciter la motivation du corps enseignant aux enjeux DD • Intégrer dans l’évaluation du fonctionnement des écoles les critères de performance DD • Multiplier les passerelles entre les structures scolaires et le monde extérieur , ainsi qu’entre la formation initiale et la formation en cours de vie ! Conditions de mise en œuvre arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com
  12. 12. • Depuis la création de la filière « développement du tourisme durable », au sein de l’INTH, environ 120 étudiants en sont formés dont près de 80 sont insérés dans les activités touristiques. • D’autres établissements en forment une partie: les centres et organismes de formation sont concentrés à Tana. Les niveaux en langue est bas : pierre de voute de la formation et du métier • Deux universités, Antananarivo et Mahajanga ont ouvert une filière touristique • Les opérateurs constatent que certaines formations ne répondent pas à leurs besoins ! Etat des lieux … arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com
  13. 13. • L’intégration du concept « développement durable « à chacun des niveaux concernés constituent une approche qualitative , accordant autant d’importance à la préservation de la qualité de la vie qu’à la croissance ! • La logique du développement durable accroît la dimension qualitative des produits touristiques, pour s’insérer dans un contexte de concurrence internationale, et permet ainsi d’assurer la durabilité des entreprises du tourisme ! • Toute formation doit répondre à un besoin ! Les premiers résultats visibles arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com
  14. 14. • C’est le lieux de naissance de l’art Zafimaniry ! Le savoir faire du travail du bois de Zafimaniry est spécifique et original .Il fait partie intégrante de leur vie de tous les jours, un savoir faire d’une habilité artistique et remarquable travail de toutes les surfaces du bois . Intégration réussie : le cas du village d’ANTOETRA arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com
  15. 15. • Ce patrimoine culture immatériel ,proclamé Patrimoine International par l’UNESCO en 2001 ,transmis de génération en génération , est recréé en permanence par les communautés et groupes, en fonction de leur interaction avec la nature et de leur histoire . Il leur procure un sentiment d’identité et de continuité , contribuant ainsi à promouvoir le respect de la diversité culturelle et la créativité humaine arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com
  16. 16. • Ainsi , la culture ne devrait pas être vue comme adaptée ou non à un développement, c’est au développement de s’insérer dans la culture, la moduler certes , mais jamais complètement l’assimiler : un développement frustrant la société n’aboutira jamais aux résultats escomptés, notamment dans sa durabilité . Nous en faisons une recommandation forte ! arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com
  17. 17. • A une autre échelle,l’expérience réussie de NOSY BE pour un tourisme durable, avec un engagement d’une cinquantaine d’opérateurs pour un « label tourisme durable »,respectant trois piliers fondamentaux (environnement ,social,économie) . • Mise en place d’un comité suivi/évaluation • NOSY BE est la 1ère destination élaborant un label tourisme durable, pouvant servir de modèle pour un charte national arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com
  18. 18. 1. Intégrer le DD dans les trois maillons du système éducatif Nos recommandations arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com Enseignement PRIMAIRE : socle du système éducatif Enseignement SECONDAIRE : un décloisonnement entre les disciplines Enseignement SUPERIEUR : formations spécifiques, programmes de recherches
  19. 19. 2. Veiller minutieusement à la qualité de l’enseignement : Nos recommandations (suite) arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com • Nécessité absolue pour assurer le développement durable des activités et métiers du tourisme • Cohérence des diplômes et aux formations pour mieux répondre aux besoins véritables de l’industrie du tourisme • Rationalisation des cursus et appellations en intégrant le système LMD : 3 ans : Licence 5 ans : Master  8 ans : Doctorat
  20. 20. 3. Décentraliser la formation professionnelle en élargissant, dans certains cas, les compétences des régions afin de : Nos recommandations (suite) arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com  Mettre en évidence les spécificités des territoires, notamment dans la participation de la population locale et riveraine dans la gestion des aires protégées.  Permettre une meilleure adéquation entre la formation et les besoins du marché local  Encourager les études prospectives au plan local, afin de mieux prévoir les besoins en matière de qualification
  21. 21. 4 . Faire évoluer les contrats de travail : Nos recommandations (suite) arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com 5 . Continuer à accroitre la dimension qualitative des produits touristiques : • Pour les métiers saisonniers : créer un véritable statut du travailleur saisonnier pour permettre l’accès des salariés à la formation pendant les périodes de chômage • Anticiper sur les nouveaux emplois notamment « verts » S’inscrire dans le contexte de concurrence internationale et en retour d’assurer la durabilité des entreprises du tourisme
  22. 22. 6. Faire que le développement s’insère dans la culture : Nos recommandations (suite) arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com • la modifier certes , mais jamais complètement l’assimiler . • un développement frustrant la société, n’aboutira jamais aux résultats escomptés, notamment dans sa durabilité !!
  23. 23. 7. Intégration de notions fortes en « Bonne Gouvernance » dans le tourisme Nos recommandations (suite) arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com • Circulation de l’information/partage des connaissances • Travail en synergie • Probité et éthique • Responsable et conscient des actions • Transmission de compétences
  24. 24. 8. Développer la fibre « entrepreneuriale » Nos recommandations (suite) arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com • Vue à 360° et maitrise de son environnement • Utilisation des opportunités technologiques • Démarche marketing systématique : de l’écoute du marché à l’offre produit/service • Construction de mécanisme de suivi et évaluation
  25. 25. 9. Inventer et réinventer le tourisme Nos recommandations (suite) Leader – Visionnaire – Créatif arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com Constat : Chaque marché à son contexte/actualités, son environnement. • Etre force de propositions sur les enjeux/problématiques • Faire preuve de proactivité/réactivité à tout contexte • Anticiper le futur du tourisme = prospective
  26. 26. Conclusions • Inclusion du DD dans les compétences est inéluctable voire vitale, • L’homme est au cœur de la réussite de cette inclusion, • Parcours scolaire, académique puis professionnels doivent intégrer les notions de DD, • Les offres de formations doivent être en adéquation avec les demandes actuelles et à venir du marché Tourisme Durable :Activité profitable, suscitant des vocations, accessible à un grand nombre.
  27. 27. Questions? arseneralambofiringa@gmail.com & patrick.ramonjavelo@gmail.com Merci.

×