1 | 4 g e
Proposition Technique et Financière pour la réalisation d’un
recensement des écoles coraniques dans les régions ...
2 | 4 g e
 des institutions d’encadrement de l’école coranique que sont les autorités
décentralisées en charge de l’éduca...
3 | 4 g e
Après l’apurement, la base est prête à l’exploitation. Les données seront exportées vers le
logiciel SPSS qui se...
4 | 4 g e
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Offre technique

215 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
215
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Offre technique

  1. 1. 1 | 4 g e Proposition Technique et Financière pour la réalisation d’un recensement des écoles coraniques dans les régions de Maradi, Tillabéry, Diffa et Zinder Auteur de la Proposition :Mahamadou HARO,Ingénieur Statisticien Economiste Bénéficiaire de la Proposition : EIRENE 0. Contexte : Le contexte des écoles coraniques au Niger reste caractérisé par une absence de chiffres exacts, une définition floue de leur ancrage institutionnel, une absence de règlementation pour leur création, leur administration et les programmes enseignés. Cet état de fait rend très difficile leur prise en compte par l’Etat dans les statistiques de l’éducation au Niger. 1. Analyse de la demande Dans le but de maîtriser les statistiques des écoles coraniques au Niger l’ONG Internationale EIRENE au SAHEL à travers son Projet d’Appui Pédagogique aux Ecoles Coraniques (PAPEC) financé par l’Union Européenne, se propose de réaliser une étude sur le répertoire des écoles coraniques au niveau de quatre régions du Niger (Maradi, Tillabéry, Zinder et Diffa). Cette étude consistera à un état des lieux de ces Institutions d’éducation religieuse, il s’agit de faire un recensement général des écoles coraniques afin d’identifier les informations détaillées sur leurs caractéristiques. 2. les aspects techniques 2.1 Présentationdel’équipe Le consultant indépendant, est un ingénieur statisticien économiste, qui a une longue expérience dans les questions de collecte des données. L’équipe sera constituée deux ingénieurs Statisticiens Economistes et un ingénieur des travaux statistique. Ils ont une parfaite connaissance du milieu, et connaissance le fonctionnement des écoles coraniques pour avoir eu à les fréquenter au cours de leurs jeunesses. Leurs CV en diront davantage. 2.2 Méthodologie Le recensement est une opération exhaustive. La population d’enquête est constituée :  des acteurs des écoles coraniques traditionnelles à savoir les formateurs et les apprenants
  2. 2. 2 | 4 g e  des institutions d’encadrement de l’école coranique que sont les autorités décentralisées en charge de l’éducation et les institutions musulmanes. A fin de mener à l’étude la méthodologie comportera plusieurs phases :  Phase1 : Elaborationd’outildecollecte Le consultant se charge d’élaborer les outils de collectes, il sera assisté de deux de ses collaborateurs. Il s’agit de produire un questionnaire, un guide d’entretien et un masque de saisie. Les outils de collecte seront soumis à la validation du commanditaire et des autres collaborateurs et c’est après cette validation qu’ils seront considérés près à l’utilisation.  Phase2 : Recrutementet formation De part notre expérience du recensement général de la population RGPH2012 du Niger, le recrutement et la formation se feront à deux niveaux. D’abord, les formateurs des enquêteurs seront recrutés et formés suivant des critères objectifs et sur la base d’un dossier et d’un entretien. Ces formateurs seront des statisticiens connaissant chacun en ce qui le concerne la région où il travaillera. Par la suite les formateurs seront les coordonnateurs au niveau région des activités. Il rende compte au coordonnateur national. Une fois formés, la répartition des formateurs interviendra par région où ils effectueront le recrutement des agents enquêteurs sur la base d’un dossier et d’un test écrit et d’un entretien. Parmi les enquêteurs recrutés, les meilleurs seront des chefs d’équipe. Les équipes de cinq personnes seront constitué y compris le chef de l’équipe. Chaque équipe sera dotée d’un véhicule 4x4 afin d’acheminer les agents dans les différents villages de la zone, des lots de questionnaires, des guides d’entretiens, des stylos et crayon des gommes, des lampes, des médicaments, des cartes de la région, des villes et quartiers.  Phase3 : La collecte desinformationssur le terrain Une fois sur le terrain, chaque agent enquêteurs travailleras village par village en milieux rurale et par contre en ville l’équipe se repartit les quartiers. Les techniques de recensement seront détaillées dans le guide d’entretien. Le chef d’équipe est chargé de rassembler les questionnaires remplit et de faire le point au coordonnateur régionale. Le coordonateur régionale rendra compte au coordinateur nationale qui lui-même mettre au courant de l’évolution des activités au commanditaire. A la fin de la collecte les questions renseignés de la région seront regroupé et sécurisé au niveau du chef lieu de la région avant de les acheminer à Niamey. Le coordonnateur se chargera d’assurer un classement adéquat des questionnaires afin de faciliter le contrôle et l’apurement.  Phase4 : traitement d’analyse Une fois les questionnaires acheminés à Niamey et remis au coordinateur nationale, il sera procéder à au recrutement des agents de saisie et à leur formation. Puis le coordonnateur lance la saisie. L’application de saisie sera faite sur CSPRO, qui un logiciel adapté au recensement. Il comportera des procédures de contrôle qui minimisera les erreurs de saisit. Dès la finition de la saisie, le coordonnateur rassemble les informations, les consolide dans une base de données et procède à l’apurement de la base.
  3. 3. 3 | 4 g e Après l’apurement, la base est prête à l’exploitation. Les données seront exportées vers le logiciel SPSS qui servira à l’analyse. 2.3 Chronogramme détaillé des activités N Activités Début Fin Durée Descri ption A1 Recruter les enquêteurs en collaboration avec le département des écrits arabes et AJAMI jour1 jour1 1 A2 Proposer un test de recrutement A3 Corriger et sélectionner les meilleurs candidats A4 Former les agents enquêteurs A5 Concevoir les outils de collectes jour1 jour5 5 A6 Questionnaire A7 Guide d'entretien A8 Masque de saisie A9 Organiser un atelier officiel de lancement officiel de l’enquête jour10 jour10 1 A1 0 Envoyerdes invitations aux différents acteurs de l'Etude A1 1 Réaliser les documents nécessaires pour le lancement : Banderole, discours de lancement A1 2 Réalisation de la collecte des données jour11 Jours 41 30 A1 3 Envoie sur le terrain des agents de collectes A1 4 Coordonner l’administration de l’enquête sur le terrain A1 6 Faire régulièrement le point de l’avancement de la conduite de l’enquête jour11 Jours 41 30 A1 7 Centraliser les résultats de collecte jour42 jours4 5 3 A1 8 Traiter, analyser et structurer les données de l’enquête en base de données afin de faciliter leur exploitation ; jour46 Jours 52 7 A1 9 Saisir des fiches de collectes sur CSPRO A2 0 Exploitation et analyse des données A2 1 Production d'un premier draft A2 2 présenter les résultats de l’enquête au cours des ateliers régionaux de validation
  4. 4. 4 | 4 g e

×