DCI and NetApp

331 vues

Publié le

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
331
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

DCI and NetApp

  1. 1. ÉTUDE DE CAS DCI AVANTAGES DE NETAPP PROFIL CLIENT Nom de la société : DCI URL du site Web : www.datacenterinc.com Secteur d’activité : hautes technologies/services financiers Employés : 300 PRINCIPALES INFORMATIONS Solution NetApp : ■ Systèmes NetApp® FAS3140, FA2050 et FAS2020 avec technologies NetApp Snapshot ™ et de déduplication, SnapManager® pour Microsoft SQL Server, SnapManager pour Microsoft Exchange, SnapManager pour Virtual Infrastructure, SnapManager pour Oracle, SnapMirror® , SnapRestore® , FlexClone® , FlexVol® , SnapVault® , SnapDrive® , SnapLock® Enterprise, Operations Manager et Protection Manager Principaux avantages : Financiers : ■ En bonne voie pour atteindre un RSI de 40 % sur quatre ans pour un investissement de 1,3 million USD amorti sur 23 mois ■ Amélioration de la productivité de l’administration du stockage, correspondant au travail d’un employé ; optimisation du coût du personnel de 95 000 USD ■ Économie de 720 000 USD sur trois ans, correspondant à la rémunération de deux administrateurs de stockage ■ Économie de 47 000 USD en frais de déplacement et en perte de productivité par an ■ Économie de 108 000 USD en dépenses énergétiques sur quatre ans ■ Économie de 45 000 USD en coût de réseau étendu sur quatre ans DCI LIMITE LA PROLIFÉRATION DE SES ACTIFS INFORMATIQUES ET AMÉLIORE LA CONTINUITÉ DE SON ACTIVITÉ GRÂCE À UNE PLATEFORME NETAPP VIRTUALISÉE, AVEC UN RSI DE 40 % ET UN AMORTISSEMENT SUR 23 MOIS RÉSUMÉ Établie au Kansas, la société DCI, l’un des leaders des technologies bancaires sur le marché américain, offre ses services à près de 200 banques de communauté aux États-Unis. Pour répondre aux besoins importants de ces clients en matière de traitement des données, DCI avait besoin d’une plateforme informatique extrêmement fiable et rapide. Depuis de nombreuses années, cette société affichait des performances remarquables dans ce domaine, mais au prix d’un accroissement du nombre d’actifs matériels dans les différents data centers. Cependant, la maîtrise de l’infrastructure de serveurs et de stockage devenait impératif pour contrôler les coûts, mieux sauvegarder les données et prendre en charge les produits et services Web de la nouvelle génération. Avec l’aide d’ISG Technology, Inc., une société informatique implantée dans le Mid West, DCI a décidé de créer un environnement de stockage et de serveur hautement virtualisé, basé sur les technologies NetApp et VMware. Aujourd’hui, la nouvelle plateforme gère les principaux systèmes, applications et bases de données professionnels de DCI, notamment son application phare « Notre objectif était de garantir à nos clients une restauration des données et une reprise après incident rapides. Grâce à cette infrastructure NetApp et VMware, c’est chose faite. » – Robert Ross, vice-président senior des services techniques et de réseau et responsable de la sécurité - 1 -
  2. 2. ÉTUDE DE CAS DCI AVANTAGES DE NETAPP iCore360® , ses serveurs Microsoft SQL et Microsoft Exchange, Citrix, Blackberry, etc. La transition vers une plateforme VMware sur NetApp a permis à DCI de consolider son infrastructure IT sur un parc de serveurs réduit de 80 %. Outre les économies d’énergie réalisées, la société administre tout son environnement avec un nombre de ressources considérablement amoindri. De plus, elle a créé à Oklahoma City un centre de reprise après incident centralisé et totalement automatisé, et mis en place des procédures cohérentes et globales de sauvegarde de données. Toutes ces initiatives ont accru le niveau de fiabilité et d’évolutivité du réseau informatique fédérateur de l’entreprise, permettant le passage aux services informatiques en tant que service (ITaas) et au cloud computing. Selon une étude menée par Mainstay Partners, l’investissement consenti dans NetApp devrait permettre à DCI d’économiser environ 2,1 millions de dollars, grâce à la non-mise en place d’un autre système haute disponibilité, aux gains de productivité, à la consolidation du matériel et à la réduction de la consommation d’énergie. Au final, DCI devrait atteindre un RSI de 40 % sur quatre ans et son seuil de rentabilité en 23 mois. PROFIL CLIENT Fondée en 1963 par quatre banquiers du Kansas, DCI a été la première société de technologie bancaire à l’ouest du Mississippi et elle continue à se démarquer par sa direction, son passé et son offre de produits. Aujourd’hui, DCI compte de nombreuses banques clientes parmi ses actionnaires et son Conseil d’administration, ce qui la rend encore plus attentive aux besoins de tous ses clients. DCI travaille pour près de 200 banques de communauté environ aux États-Unis et affiche un taux de renouvellement de contrat supérieur à 95 %. Elle est reconnue pour sa qualité de service, sa capacité d’innovation et la prise en charge collaborative des attentes de ses clients. DCI propose toute une gamme de produits, dont iCore360°, son tout dernier système ASP.NET de traitement, de gestion et d’automatisation des opérations bancaires. Conçu par des banques pour automatiser et rationaliser leur flux de production, iCore360° est accessible via un simple PC et un navigateur Internet. Il ne requiert aucune installation ni aucun serveur. LE DÉFI Les établissements financiers qui font appel à DCI comptent parmi les plus exigeants au monde. Chaque jour, ils comptent plusieurs millions de dollars de transactions (depuis les dépôts de chèques jusqu’à l’octroi de prêts) grâce aux ressources informatiques et aux applications iCore360° de DCI. Ces banques ne peuvent se permettre aucun temps d’arrêt de leur système ni aucune perte de données financières. Pour garantir la continuité de ses activités sans temps d’arrêt ni perte de données pour ses clients, DCI a regroupé dans un grand réseau informatique les data centers situés dans trois États américains et le site de reprise après incident dans l’Oklahoma. Mais, parallèlement au développement de son activité, DCI a vu ses besoins en stockage et en traitement de données exploser. « Les capacités de stockage ont connu une hausse globale », constate Robert Ross, vice-président senior en charge du réseau et des services techniques, et responsable de la sécurité chez DCI. Le défi était compliqué par le remplacement occasionnel de disques et une stratégie de sauvegarde qui reposait principalement sur des lecteurs de bandes inefficaces sur des sites distants. Réduction des délais de provisionnement des serveurs des AS 90 % Réduction du temps global des opérations de maintenance des AS Réduction des activités de test et de restauration des bases de données 93 % Augmentation du taux de réussite en termes de restauration des données99 % Réduction des flux de travail liés au provisionnement DBA Réduction de la durée des cycles d'optimisation de la capacité 50 % 60 % Réduction du nombre de serveurs Réduction du nombre de racks 80 % 56 %75 % Avantages opérationnels Avec l’infrastructure VMware sur NetApp, DCI a obtenu des améliorations et des avantages opérationnels significatifs, définissant ainsi les orientations futures de l’entreprise. Figure 1 - 2 -
  3. 3. ÉTUDE DE CAS DCI AVANTAGES DE NETAPP La mise en place de fonctionnalités de sauvegarde et de récupération de données était un enjeu majeur, notamment en raison des nouvelles réglementations qui encadrent la gestion des informations dans le secteur des services financiers. DCI souhaitait également améliorer l’efficacité de ses actifs informatiques et maîtriser ses coûts. Les administrateurs passaient trop de temps à sauvegarder les données de DCI et les performances de la récupération étaient loin d’être optimales. « Nous devions proposer un environnement de continuité de l’activité plus performant pour offrir à nos clients les capacités de sauvegarde dont ils avaient besoin », poursuit Robert Ross. Cette infrastructure en croissance constante faisait également monter en flèche les coûts de maintenance et les factures d’électricité de l’environnement DCI de Denver. Les tâches d’administration de base, telles que le provisionnement des bases de données et des serveurs ou les tests de sauvegarde et de restauration de données, prenaient beaucoup trop de temps et devenaient trop coûteuses. Tous ces facteurs minaient le potentiel de croissance stratégique de DCI et ses projets de nouveaux services basés sur les technologies de dernière génération, comme le cloud computing. « Nous voulions mieux maîtriser notre croissance », continue Robert Ross, « et notamment notre capacité à mettre en place une solution IT flexible et à proposer notre propre service de cloud computing. » POURQUOI VMWARE SUR NETAPP ? DCI a engagé ISG Technology, Inc. pour déterminer si la virtualisation pouvait répondre aux limites techniques et à la hausse des coûts de l’infrastructure existante. ISG est spécialiste des solutions informatiques et à ce titre, conseille DCI. Après avoir analysé l’architecture et les capacités de DCI, ISG a proposé une restructuration majeure avec la mise en œuvre de la technologie de virtualisation de VMware et NetApp pour consolider les 28 serveurs de l’entreprise en une plateforme souple composée de six serveurs physiques reliés à un réseau SAN (Storage Area Network) centralisé et partagé. Le stockage partagé en réseau de NetApp était un élément essentiel du plan de virtualisation de DCI, car sans lui, nombre de fonctionnalités de continuité de l’activité en environnement virtualisé, notamment la gestion des ressources distribuées, la haute disponibilité et les fonctions avancées de VMware telles que vMotion, n’auraient jamais pu être mises en œuvre. Les capacités de NetApp en matière de gestion du stockage ont également permis d’appliquer un modèle économique de reprise après incident, baptisé « Virtual-to- Virtual DR », qui garantit une récupération des données de qualité professionnelle à moindre coût. DCI a exclu de renforcer son architecture non virtualisée en raison d’un coût prohibitif. En fait, une étude a révélé que, pour égaler les capacités de VMware en matière de sauvegarde et de reprise après incident sur la plateforme NetApp, DCI aurait dû doubler le nombre de serveurs, embaucher trois personnes pour gérer les machines supplémentaires, mettre à niveau son réseau étendu (WAN) et faire face à une hausse de ses factures d’électricité. Le coût total de la nouvelle plateforme aurait dépassé le million de dollars. En optant pour la virtualisation, DCI a suivi les recommandations d’ISG, c’est-à-dire installé des serveurs virtuels VMware ESX et des systèmes FAS NetApp dans ses data centers. Selon Robert Ross, « la mise en place de ces deux éléments s’est faite en même temps. Ceci, pour nous permettre d’intégrer nos données, de créer un environnement de continuité de l’activité hautement fiable et de prendre en charge les innovations technologiques nécessaires à la proposition de nouveaux services cloud. » Grâce à l’aide d’ISG, le projet fut rondement mené : le data center de DCI, situé à Hutchison au Kansas, a été virtualisé en octobre 2008 ; ceux de Commerce, en Californie, et de Golden, au Colorado, en juin 2009 ; et celui d’Oklahoma City, en août 2009. « Le programme à démarrage rapide d’ISG nous a permis de mener le projet à terme efficacement et rapidement, » déclare Ross. La vitesse de mise en œuvre que nous avons atteinte était stupéfiante. » La transition vers l’infrastructure VMware sur NetApp a permis à DCI d’atteindre ses objectifs techniques et économiques initiaux, à savoir virtualiser et consolider son environnement Windows, puis contrôler et configurer dynamiquement la plateforme pour mieux servir ses clients. Avec cette nouvelle infrastructure virtualisée et gérée de manière centralisée, DCI a mis en œuvre des processus de « Le programme à démarrage rapide d’ISG nous a permis de mener le projet à terme efficacement et rapidement. La vitesse de mise en œuvre que nous avons atteinte était stupéfiante. » – Robert Ross, vice-président senior des services techniques et de réseau et responsable de la sécurité - 3 -
  4. 4. ÉTUDE DE CAS DCI AVANTAGES DE NETAPP sauvegarde standard et cohérents sur chaque site, et automatisé les procédures de reprise après incident. Aujourd’hui, DCI a réduit le nombre d’erreurs lors des sauvegardes malgré le doublement de la fréquence de ces opérations. « Notre objectif était de garantir à nos clients une restauration des données et une reprise après incident rapides, et avec cette infrastructure NetApp et VMware, c’est chose faite, » ajoute Ross. Les gains en termes d’efficacité et de productivité ont été considérables au sein de l’environnement virtualisé consolidé, grâce à l’utilisation de logiciels NetApp, notamment SnapManager pour Oracle, SnapManager pour Exchange, SnapManager pour SQL Server, SnapManager pour Virtual Infrastructure, Snapshot, SnapMirror, FlexVol et FlexClone. Ces outils logiciels automatisent les tâches de gestion du stockage, accélèrent les sauvegardes et optimisent l’espace disque pour les applications bancaires iCore360° stratégiques, les bases de données Microsoft SQL et les autres systèmes de l’entreprise. Aujourd’hui, DCI gère plus de 100 téraoctets de stockage, avec un seul employé à plein temps. AVANTAGES POUR L’ENTREPRISE Mainstay Partners a quantifié les avantages de la solution de stockage NetApp mise en place par DCI et prévoit une économie nette supérieure à 800 000 USD sur quatre ans. Les sections ci-dessous passent en revue ces avantages. Optimisation de l’infrastructure L’infrastructure VMware sur NetApp a aidé DCI à réduire son occupation matérielle et à juguler la prolifération des serveurs. Ses systèmes et ses applications s’exécutent sur un parc moins important de serveurs et de dispositifs de stockage. Par exemple, la technologie de déduplication de NetApp, qui supprime les données redondantes, a permis à DCI de diviser par deux l’espace de stockage consommé.1 L’espace occupé a également été réduit de 25 % grâce au provisionnement fin, une technologie NetApp qui permet aux administrateurs de n’allouer que l’espace de stockage requis par les systèmes d’exploitation et les applications. Globalement, ce projet de virtualisation a permis à DCI de consolider ses opérations informatiques sur 14 serveurs VMware ESX, soit une réduction de 80 % du nombre de machines physiques, comme l’illustre la Figure 2. Grâce au passage à VMware sur NetApp, DCI a également pu fermer trois centres de traitement de moindre importance et éviter le déploiement de trois nouveaux serveurs physiques par an afin de répondre aux besoins croissants en traitement des données. Économies immobilières et énergétiques Actuellement, l’infrastructure IT de DCI occupe 75 % d’espace en moins, ouvrant Amélioration de la durée de restauration des bases de données Figure 3 2 30 Environnement NetApp Ancien environnement Durée de restauration des bases de données (en minutes) Diminution du nombre de serveurs physiques Figure 2 14 70 Environnement NetApp Ancien environnement Nombre de serveurs 1 NetApp est la seule technologie de stockage à dédupliquer les données primaires au niveau des blocs. Ces gains en termes de stockage primaire ont été ensuite multipliés et étendus à l’environnement de stockage lors des opérations de sauvegarde, de réplication, de reprise après incident et d’archivage. De plus, la déduplication accélère les routines de réplication de données. « Nous voulions mieux maîtriser notre croissance et notamment notre capacité à mettre en place une solution IT flexible et à proposer notre propre service cloud. » – Robert Ross, vice-président senior des services techniques et de réseau et responsable de la sécurité - 4 -
  5. 5. ÉTUDE DE CAS DCI AVANTAGES DE NETAPP la voie à d’autres économies liées à la consolidation et à la vente de biens immobiliers. La réduction de l’occupation matérielle entraîne également une baisse de l’énergie consommée pour alimenter les machines et ventiler l’air. Après la mise en place de sa plateforme virtualisée, l’entreprise a vu sa consommation d’énergie chuter de 22 %, soit une économie estimée de 108 000 USD sur quatre ans, avec, à la clé, une diminution correspondante de ses émissions de carbone. Gains de productivité La mise en place d’outils automatisés de gestion du stockage, comme NetApp SnapManager, SnapMirror et FlexVol, a augmenté la productivité du personnel. Par exemple, les administrateurs système qui consacraient 4 à 8 heures par jour à vérifier les sauvegardes et à résoudre les problèmes, font, grâce à la technologie Snapshot, le même travail deux fois plus rapidement, et ce, sans diminuer les performances du système. « Les copies Snapshot de NetApp suppriment la redondance inhérente aux sauvegardes traditionnelles », explique Brock Benard, ingénieur responsable du réseau de DCI. « Les snapshots accélèrent les opérations de sauvegarde et assurent une validation complète des données. » Conséquence : DCI renonce à recruter deux nouveaux administrateurs, ce qui représente une économie approximative de 720 000 USD sur trois ans. Pendant ce temps, les administrateurs utilisent FlexVol pour redimensionner et optimiser la capacité de stockage environ 60 % plus rapidement. Au final, il en a résulté des applications fonctionnant en toute fluidité et une diminution du nombre de retards affectant ses applications stratégiques pour distributeurs automatiques. Restauration des données plus rapide et plus fiable Avec son infrastructure de stockage NetApp, DCI s’attend désormais à ce que la restauration de bases de données Oracle, Microsoft SQL Server et Exchange Server prenne 93 % moins de temps (pour passer de 30 minutes à 2 minutes à peine). La technologie NetApp FlexClone, qui permet de créer des clones de données instantanés, est considérée comme un élément clé de cette amélioration. De plus, DCI a pu commencer à tester la restauration de bases de données à distance, procédure qui devrait représenter une économie de 47 000 USD pour l’entreprise sur quatre ans en frais de déplacement,2 comme l’indique la Figure 4. Durée de restauration des données Figure 4 4 0 1 2 3 4 0,25 Environnement NetApp Ancien environnement Duréederestauration(enheures) Figure 5 Diminution du temps de provisionnement des bases de données 1 2 Environnement NetApp Ancien environnement Heures de provisionnement des bases de données Figure 6 Diminution du temps de provisionnement des serveurs 1 12 Environnement NetApp Ancien environnement Heures de provisionnement des serveurs 2 Dans l’environnement précédent, six membres d’équipe se rendaient au data center du Colorado pour le test de reprise après incident et ce, une semaine par an. Ce voyage n’a plus lieu d’être. « Les copies Snapshot de NetApp suppriment la redondance inhérente aux sauvegardes traditionnelles. Elles accélèrent les opérations de sauvegarde et assurent une validation complète des données. » – Brock Benard ingénieur réseau - 5 -
  6. 6. ÉTUDE DE CAS DCI AVANTAGES DE NETAPP Les performances en matière de restauration de données ont également été améliorées depuis la migration vers NetApp. Avec NetApp Snapshot et SnapManager pour infrastructure virtuelle, DCI sauvegarde les données plus rapidement et plus fréquemment, sans répercussions sensibles sur les performances du système. Le temps de restauration moyen des données s’en est également trouvé amélioré de plus de 90 %. Provisionnement plus rapide, maintenance plus simple Des gains en efficacité ont été constatés par les administrateurs de bases de données, qui utilisent à présent des outils de gestion de stockage automatisés pour provisionner les bases de données 50 % plus rapidement. Les administrateurs de bases de données utilisent aussi NetApp FlexClone pour rapidement recharger plus de 30 bases de données au cours des tests de reprise après incident. L’entreprise prévoit d’économiser quelque 16 000 USD sur trois ans en coûts de main d’œuvre (administrateurs de bases de données) grâce à l’utilisation de tels outils d’optimisation du stockage. De même, les administrateurs système des environnements virtuels DCI provisionnent des serveurs en moins d’une heure, tâche qui exigeait auparavant une douzaine d’heures. Ils passent en outre 75 % de temps en moins à effectuer des opérations de maintenance de routine sur les serveurs, soit une amélioration en termes de productivité (évaluée à 95 000 USD par an environ). Les administrateurs peuvent ainsi consacrer davantage de temps à des tâches de plus haut niveau, comme la planification des capacités, le support aux utilisateurs et la restauration des données. Répondre à l’évolution des besoins et aux nouvelles initiatives Le principal critère ayant motivé l’investissement de DCI dans un système de virtualisation et NetApp était d’établir une plateforme informatique moderne qui puisse évoluer au gré des objectifs stratégiques et des perspectives de croissance de DCI. Le lancement d’un centre dédié de reprise après incident à Oklahoma City, basé sur la technologie NetApp, a représenté une étape importante dans la construction de la nouvelle plateforme. Le centre de reprise après incident fournit à chaque bureau des capacités de reprise après incident fiables et cohérentes, et assure la continuité de service dans l’environnement de stockage. L’environnement de reprise après incident ainsi amélioré, associé à la virtualisation, constitue la base d’une plateforme haute disponibilité dont DCI a besoin dans le cadre de ses initiatives futures, notamment l’évolution de son produit iCore360º vers un service orienté Web en 2010 exploitant la technologie Silverlight et .NET. DCI envisage également d’utiliser la plateforme virtualisée pour lancer ses offres de service cloud privé et ITaas. Pour ce faire, il conviendra d’efficacement partitionner et affecter des parties de son infrastructure à ses clients. Comme le souligne Robert Ross de DCI : « Notre infrastructure NetApp et VMware est la pierre angulaire de nos initiatives à venir en matière de cloud privé et ITaaS ». RÉSULTAT FINAL Selon une évaluation de Mainstay, DCI obtiendra un retour sur investissement de 40 % au cours des quatre premières années pour un investissement de 1,3 million USD consacré à la plateforme NetApp, et dégagera un bénéfice total de 2,1 millions USD. Le retour sur investissement prévu des projets d’évaluation menés à bien par l’entreprise s’effectuera sur 23 mois. La Figure 7 ventile les coûts d’investissement entre les coûts en matériel, logiciel, conseil et autres, dont les coûts en ressources informatiques internes et les coûts commerciaux dédiés à la conception, le développement et la formation, ainsi que les coûts de dévaluation des actifs. La Figure 8 synthétise le coût et les avantages sur une période de 4 ans. Le Tableau 1 répartit ces chiffres sur une base annuelle. Figure 7 Répartition du coût d’investissement Autres 9 % Coût logiciel 5 % Conseil 4 % Coût matériel 82 % « Notre infrastructure NetApp et VMware est la pierre angulaire de nos initiatives à venir en matière de cloud privé et ITaaS. » – Robert Ross, vice-président senior des services techniques et de réseau et responsable de la sécurité - 6 -
  7. 7. ÉTUDE DE CAS DCI AVANTAGES DE NETAPP Résumé des coûts et avantages sur 4 ans Figure 8 Synthèse financière Tableau 1 Investissement initial 2007 2008 2009 2010 Total Coût matériel USD 1 036 537 USD 0 USD 0 USD 0 USD 1 036 537 Coût logiciel USD 42 645 USD 8 295 USD 8 295 USD 8 295 USD 67 530 Coûts divers USD 62 000 USD 100 000 USD 0 USD 0 USD 162 000 Coût total USD 1 141 182 USD 108 295 USD 8 295 USD 8 295 USD 1 266 067 Économies matérielles USD 0 USD 523 500 USD 268 500 USD 268 500 USD 1 060 500 Gains de productivité USD 0 USD 292 580 USD 292 580 USD 292 580 USD 877 740 Économies diverses USD 0 USD 51 000 USD 51 000 USD 51 000 USD 153 000 Avantages totaux USD 0 USD 867 080 USD 612 080 USD 612 080 USD 2 091 240 Récapitulatif Coût total USD 1 266 067 Avantages totaux USD 2 091 240 Retour sur investissement 40% Amortissement 23 mois Avantages netsÉconomies matérielles Gains de productivité Économies diverses Investissement total Coûts divers Coût logiciel Coût matériel USD -1 500 000 USD -1 000 000 USD -500 000 0 USD 500 000 USD 1 000 000 USD 1 500 000 USD -1 036 537 USD -67 539 USD -162 000 USD -1 266 067 USD 1 060 500 USD 877 740 USD 153 000 USD 825 173 - 7 -
  8. 8. AVANTAGES DE NETAPP ÉTUDE DE CAS DCI NetApp, le logo NetApp, SnapManager, SnapMirror, SnapVault et SyncMirror sont des marques déposées, et NetApp et Snapshot sont des marques commerciales de NetApp, Inc. aux États-Unis et dans d’autres pays. Tous les autres noms de produit ou de marque sont des marques, déposées ou non, de leur propriétaire respectif et doivent être considérés comme telles. DCI, le logo DCI, iCore, iCore360°, le logo iCore360°, InstaKey, le logo InstaKey, InfoSight, DCI Teller, 1NetWeb, Inter@ct:, sont des marques déposées ou des marques commerciales de Data Center, Inc. aux États-Unis et/ou dans d’autres pays. Copyright © 2010 Mainstay Partners LLC. CSS-6331-1010-frFR À PROPOS DE CETTE ÉTUDE DE CAS Les recherches et les analyses dans le cadre de cette étude ont été menées par Mainstay Partners, une société de conseil indépendante, en s’appuyant sur des entretiens avec des salariés de DCI, l’examen de documents de planification et des recherches dans la documentation du marché. Le calcul du retour sur investissement utilise des estimations au standard de l’industrie concernant la valeur temps de l’argent. Mainstay Partners est le premier fournisseur de services indépendants d’évaluation de valeur et de stratégie informatique. Nous comptons parmi nos clients Motorola, Honeywell, Oracle, SAP, Lexmark International, Microsoft, EDS et Hyperion. Pour plus d’informations, consultez le site www.mainstaypartners.net. Les informations contenues dans cette étude d’impact commercial ont été obtenues auprès de sources considérées comme fiables, mais non garanties par Mainstay Partners. - 8 -

×