L’open source à la bibliothèque de l’Université Cheikh Anta Diop
de Dakar : Retour d’expérience sur l’utilisation du logic...
PLAN
• Introduction
• la dynamique de l’Open source au Sénégal
• Le SIGB PMB en milieu académique sénégalais
• Le fonds SL...
Introduction
Le Sénégal a beaucoup profité, comme la
plupart des pays en développement, des
différentes versions des logic...
De CDS/ISIS en 1985…
A l’instar de CDS/ISIS qui est un logiciel de
stockage et récupération de l'information, en
particuli...
…à Greenstone en 2000
Il s’ensuivra le développement de progiciels de
bibliothèques numériques Open Source et
disponible p...
La dynamique de l’Open source au Sénégal à
partir des années 2000
2007 comme point de départ significatif de la
dynamique ...
La dynamique de l’Open source au Sénégal à
partir des années 2000
- 18-21 Août 2008 : Séminaire sous régional de formation...
La dynamique de l’Open source au Sénégal à partir
des années 2000
- 20-21 juin 2009 : Séminaire national de formation sur ...
Le SIGBL PMB en milieu académique sénégalais
- La démultiplication de l’expérience et l’appropriation du logiciel au
nivea...
OPAC de LA BU Alioune Diop de
Bambey
PMB à la Bibliothèque universitaire Cheikh Anta Diop de
Dakar
Brève présentation de la Bibliothèque universitaire Cheikh Anta
Diop de Dakar
- La bibliothèque universitaire Cheikh Anta ...
Brève présentation de la Bibliothèque universitaire Cheikh Anta
Diop de Dakar
- La BU compte un personnel permanent de 81 ...
Un Service des langues et civilisations orientales à la BU
pour la constitution d’un fonds important dans le domaine
Consc...
Un Service des langues et civilisations orientales à la BU
pour la constitution d’un fonds important dans le domaine
Ainsi...
PMB pour gérer le fonds langues et civilisations
orientales
• Explorant la dynamique de l’open source dans les milieux
aca...
Quelques chiffres de la base de données PMB
• Nombre total de notices 6379
• Nombre total d'exemplaires 7516
• Nombre tota...
OPAC du fonds langues et civilisations orientales
Avantages et limites du système en place
• PMB est un système intégré de gestion de bibliothèques
multilingue libre, doté ...
Avantages et limites du système en place
• Les usagers du fonds disposent d’une interface de recherche en
salle de lecture...
Conclusion
La coexistence des deux systèmes intégrés de gestion
(l’un propriétaire et l’autre libre) pour une même
collect...
Référence
• Brunet, Martine. Logiciels libres pour bibliothèques
dans les pays en voie de développement. Bulletin
des bibl...
Je vous remercie de votre attention!
mandiaye7@gmail.com
mandiaye.ndiaye@ucad.edu.sn
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L’open source à la bibliothèque de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar

307 vues

Publié le

Le logiciel libre PMB dans le milieu académique sénégalais

Publié dans : Logiciels
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
307
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L’open source à la bibliothèque de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar

  1. 1. L’open source à la bibliothèque de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar : Retour d’expérience sur l’utilisation du logiciel libre PMB pour le développement et la gestion de la collection en langues et civilisations orientales. Mandiaye NDIAYE, Université Cheikh Anta DIOP de Dakar mandiaye.ndiaye@ucad.edu.sn 3eme Sommet des bibliothèques africaines Et 1er congrès de l’AfLIA 30 mai – 2 juin 2015 GIMPA, ACCRA, GHANA
  2. 2. PLAN • Introduction • la dynamique de l’Open source au Sénégal • Le SIGB PMB en milieu académique sénégalais • Le fonds SLCO à la Bibliothèque universitaire de Dakar • Avantages et limites du système en place • Conclusion
  3. 3. Introduction Le Sénégal a beaucoup profité, comme la plupart des pays en développement, des différentes versions des logiciels de base de données distribués gratuitement par l’UNESCO. Le modèle de développement de ces logiciels étant basé sur une coopération internationale, les outils logiciels sont constamment enrichis, modifiés et mis à jour grâce à la coopération d’une communauté d’experts de différents pays.
  4. 4. De CDS/ISIS en 1985… A l’instar de CDS/ISIS qui est un logiciel de stockage et récupération de l'information, en particulier celle non numérique. Il a été développé par l'UNESCO dans les années 80 pour satisfaire la demande exprimée par beaucoup d'institutions, spécialement dans les pays en voie de développement, et ainsi les aider dans la mise en place de leurs activités de traitement de l'information par des technologies modernes et relativement peu coûteuses.
  5. 5. …à Greenstone en 2000 Il s’ensuivra le développement de progiciels de bibliothèques numériques Open Source et disponible pour téléchargement comme Greenstone. Greenstone est produit par le Projet de Bibliothèque Numérique de Nouvelle-Zélande à l'Université de Waikato, et est développé et distribué en coopération avec l'UNESCO et le Projet de Bibliothèques Humanitaires et de développement.
  6. 6. La dynamique de l’Open source au Sénégal à partir des années 2000 2007 comme point de départ significatif de la dynamique de l’Open source en bibliothèque au Sénégal: - Pré-conférence satellite IFLA du 14 au 16 août 2007 à Dakar au Sénégal sur : Le management des technologies et des systèmes automatisés de bibliothèques dans les pays en développement : logiciels libres vs options commerciales. - A partir de 2008 Une série d’ateliers de formation sur les logiciels libres PMB, Greenstone et JOOMLA
  7. 7. La dynamique de l’Open source au Sénégal à partir des années 2000 - 18-21 Août 2008 : Séminaire sous régional de formation de formateurs sur le Système intégré (libre) de gestion de bibliothèques PMB organisé par l'Association sénégalaise des bibliothécaires, archivistes et documentalistes (ASBAD) à Dakar. - 5-6 Février 2009 : Atelier de formation de formateurs sur le logiciel libre de création et de gestion de bibliothèques numériques Greenstone organisé par l'Association sénégalaise des bibliothécaires, archivistes et documentalistes (ASBAD) en partenariat avec le Consortium des bibliothèques de l'enseignement supérieur du Sénégal (COBESS), l'Institut de recherches pour le développement (IRD) et l’École de Bibliothécaires, Archivistes et Documentalistes (EBAD)
  8. 8. La dynamique de l’Open source au Sénégal à partir des années 2000 - 20-21 juin 2009 : Séminaire national de formation sur le SIGB libre PMB organisé par l'ASBAD à Dakar, Sénégal,. - 13 – 17 juillet 2009 : Atelier de formation sur l’administration et l’utilisation du CMS JOOMLA organisé par le Consortium des bibliothèques de l'enseignement supérieur du Sénégal (COBESS) à Dakar, Sénégal. - 22-25 février 2010 : Atelier de formation sur le Logiciel de création et de gestion de de bibliothèques numériques Greenstone lors du lancement du Centre national Greenstone, nœud du Southern African Greenstone Support Network à Dakar.
  9. 9. Le SIGBL PMB en milieu académique sénégalais - La démultiplication de l’expérience et l’appropriation du logiciel au niveau national a donné naissance à une floraison de bibliothèques et de collections gérées par PMB au niveau d’écoles ou d’instituts de formation , d’hôpitaux : CESAG, IAM, HPD, AIMS-Mbour, bibliothèques scolaires ; mais surtout dans le milieu académique avec la naissance des nouvelles universités. - Les bibliothèques universitaires de Ziguinchor, de Thiès et de Bambey sont gérées avec le SIGBL PMB , de même que la bibliothèque de l’école polytechnique de Thies (EPT) - Certaines bibliothèques satellites au niveau des universités Gaston Berger de Saint-Louis et Cheikh Anta Diop de Dakar sont également gérées par PMB ( les bibliothèques de l’Ecole supérieure polytechnique (ESP) de Dakar, celle de l’Ecole des bibliothécaires, archivistes et documentalistes (EBAD), etc.
  10. 10. OPAC de LA BU Alioune Diop de Bambey
  11. 11. PMB à la Bibliothèque universitaire Cheikh Anta Diop de Dakar
  12. 12. Brève présentation de la Bibliothèque universitaire Cheikh Anta Diop de Dakar - La bibliothèque universitaire Cheikh Anta Diop de Dakar fut inaugurée le 20 novembre 1965. Fermée au public pour des travaux de rénovation et d’extension débutés en novembre 1997, elle a été rouverte au public le 8 mars 2001. - Avec une superficie de 11 470 m2, la BU a une capacité d’accueil de 1700 places assises et enregistre une fréquentation de 6000 entrées par jour. - Elle assure 73h 30 mn d’ouverture au public par semaine de novembre à juillet, avec une ouverture prolongée de 12h à 22h le lundi ; de 08h 30 à 22h du mardi au vendredi ; et de 08h 30 à 18h le samedi. - La bibliothèque universitaire dispose d’un fonds documentaire de 500 000 documents
  13. 13. Brève présentation de la Bibliothèque universitaire Cheikh Anta Diop de Dakar - La BU compte un personnel permanent de 81 agents qualifiés en majorité. Il se compose en dehors des administratifs et des informaticiens de 10 conservateurs chefs de services, de 21 bibliothécaires actifs 20 agents d’appui (attachés d’administration, secrétaires d’administration et commis). - Le personnel est réparti dans les 5 services internes, les 2 services publics, ainsi qu’au niveau des services administratifs, du service informatique, du service Général et Assurance qualité, et du Service de la Valorisation de la communication et de la coopération. - Le fonds documentaire est géré depuis 2000 par un système intégré de gestion propriétaire (Advance puis V-smart). - Seuls la bibliothèque numérique des thèses, mémoires et autres publications universitaires et le fonds langues et civilisation sont gérés par des logiciels libres, respectivement par Greenstone et PMB.
  14. 14. Un Service des langues et civilisations orientales à la BU pour la constitution d’un fonds important dans le domaine Consciente des nécessités d’ajustement avec nos sociétés et d’ouverture au monde, l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar qui allait fêter son cinquantenaire en 2007 s’engageait dans ce nouveau millénaire par la porte de la consolidation et de l’innovation en s’ouvrant au monde oriental avec une création nouvelle d’un département d’enseignement de langue et civilisations persanes, et l’ouverture prochaine d’un institut Confucius d’enseignement de la langue chinoise (maintenant effectif!) à côté d’un département d’enseignement des langues et civilisations arabo-islamiques et d’un laboratoire d’islamologie fonctionnels.
  15. 15. Un Service des langues et civilisations orientales à la BU pour la constitution d’un fonds important dans le domaine Ainsi dans le cadre de l’exécution de sa mission de soutien à l’enseignement et à la recherche au niveau des différentes disciplines, la Bibliothèque universitaire de Dakar, a décidé d’accompagner cette dynamique en créant en juin 2007 un service des langues et civilisations orientales (SLCO) ayant pour mission principale de développer une collection importante dans le domaine pour répondre à un appel de fonds documentaire afin de combler un déficit et anticiper sur une demande.
  16. 16. PMB pour gérer le fonds langues et civilisations orientales • Explorant la dynamique de l’open source dans les milieux académiques, le choix a été porté sur le logiciel libre de gestion de bibliothèque PMB pour le développement et la gestion de cette collection. • Le choix était dicté, d’une part par des contraintes techniques quant au souci de visibilité et d’accessibilité du fonds face aux limites du logiciel de traitement d’alors Advance, quant à la reconnaissance des caractères non latin. • Et d’autre part par le volume du fonds de départ totalement en langue arabe acquis dans le cadre de la coopération avec une ressource humaine limitée en nombre pour le traitement • L’option arrêtée étant de traiter le fonds avec PMB et pouvoir dans le temps récupérer la base de données Msql et la verser dans la nouvelle version du logiciel Advance en cours de négociation qui devrait prendre en compte le script arabe.
  17. 17. Quelques chiffres de la base de données PMB • Nombre total de notices 6379 • Nombre total d'exemplaires 7516 • Nombre total d'auteurs 4550 • Nombre total d'éditeurs 1105 • Nombre total d'emprunteurs 235 • Nombre total de prêts en cours et archivés 892
  18. 18. OPAC du fonds langues et civilisations orientales
  19. 19. Avantages et limites du système en place • PMB est un système intégré de gestion de bibliothèques multilingue libre, doté de plusieurs fonctionnalités. Il permet une gestion optimale des documents et des lecteurs. • Avec sa Dewey incorporée, l’indexation se simplifie pour les professionnels. • Toutes les opérations, liées au traitement et à la circulation des documents en langues en civilisations orientales se font à travers le logiciels PMB. • Utilisant l’architecture réseau de la BU, le SIGB PMB reste interrogeable au niveau de tous les postes internes et publics de la BU reliés au réseau.
  20. 20. Avantages et limites du système en place • Les usagers du fonds disposent d’une interface de recherche en salle de lecture sans barrières technologiques ou linguistiques. • La première limite est que l’OPAC du fonds SLCO n’étant pas encore en ligne, sa consultation n’est possible que dans les locaux de la BU. • Le problème professionnel majeur demeure la coexistence de deux logiciels de gestion documentaire dans une même bibliothèque, la gestion de la circulation des documents et des lecteurs se fait alternativement sur deux bases différentes. • Ce qui fait du fonds langues et civilisations orientales géré avec PMB une petite bibliothèque dans la BU à côté du fonds général géré avec V-smart. • Un logiciel propriétaire avec le fonds général et un logiciel libre avec le fonds SLCO pour une seule collection!
  21. 21. Conclusion La coexistence des deux systèmes intégrés de gestion (l’un propriétaire et l’autre libre) pour une même collection reste une préoccupation de l’administration de la bibliothèque. La Direction de la bibliothèque peut s’engager dans la réalisation du schéma de départ, c’est-à-dire le versement du fonds du SLCO traité avec PMB dans le nouvel système intégré de gestion Vsmart récemment implémenté et qui prend en charge les script de ces langues. Ou alors s’orienter carrément dans la dynamique de l’Open source en migrant vers un SIGB libre comme PMB, KOHA ou tout autre SIGBL à même de pouvoir gérer son fonds important de plus de 500 000 documents.
  22. 22. Référence • Brunet, Martine. Logiciels libres pour bibliothèques dans les pays en voie de développement. Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], n° 6, 2007 [consulté le 28 avril 2015]. Disponible sur le Web : <http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2007-06-0102- 012>. ISSN 1292-8399 • DIOP, M.-D., Bilan Bibliothèque universitaire 2010- 2012, Dakar, mai 2013. • Argumentaire pour la mise place d’une section langue et civilisations orientales à la BUD. • Logiciels libres Open source : Qu’est-ce que c’est ? / Chevalier, Benoît
  23. 23. Je vous remercie de votre attention! mandiaye7@gmail.com mandiaye.ndiaye@ucad.edu.sn

×