De l’entreprise 2.0 vers
l’entreprise virtuelle
Un nouveau type
d’organisation 2.0 orientée
vers le bonheur du salarié
Par...
Comment s’organiser & intégrer les
méthodes d’une entreprise qui comme le
concept d’« l’entreprise libérée » met les
préoc...
Plan
•  Plateformes collaboratives
•  ROI par Conduite du changement
•  Relations sociales
•  Gouvernance et management
• ...
C:donnees.myrmotiver1.ppt
Aujourd’hui la plus part de nos
collaborateurs sont désengagés ..
3 % sont absents physiquement ...
: «METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE
DES HUMANITÉS MICHEL WIEVIORKA »
•  Construction, mise en oeuvre, évaluation, ajustement...
OBJECTIFS	
  DE	
  LA	
  FORMATION	
  ET	
  
COMPETENCES	
  VISEES	
  
•  Dans	
  un	
  contexte	
  de	
  muta/ons	
  perm...
Nos objectifs
•  Le plus important est la mise en œuvre de
l’intelligence collective via un portail
collaboratif sur la ba...
Promesse
•  A la fin du cursus vous saurez :
•  Doser les canaux prioritaires de chaque outil de
com ,sans oublier les bes...
Si le capital humain est vraiment un actif,
pourquoi n’apparaît-il pas sur le bilan de
l’entreprise?
•  Les salariés eux r...
De la mauvaise qualité d’accueil de
certains Call Centers industriels Offshore
•  Avec la seule bénédiction du service
ach...
Un échelle temporelle réduite
mais stressante !
•  Les applications en temps réel (Twitter ) mettent
les entreprises encor...
Les hors jeux avec vos
smartphone
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nantes
12
ROI des RH ou ROI human factors ?
•  DRH ou DHR ? L’impact financier de la stratégie
RH n’est souvent pas mesuré, et rarem...
L évolution des outils mesure
ou démesure ?
•  L'entreprise collaborative et les organisations en
réseau sont parties pour...
Les projets 2.0 en échec
•  Seulement 17% des projets sont réalisés
dans le respect des délais et des budgets,
52,7 % sont...
Vos attentes ?
•  Premier exercice de créativité sur un
portail collaboratif
•  Vos attentes vont être formulées par
thème...
Notre objectif sur cette expertise
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nantes
17
E-management IDRAC
SPIRAL
ENT espace numérique
d...
Démarche pour décrire
l’organisation 2.0 : la carte mentale
•  1 –Déterminer quel est l’objectif de réalisation de la cart...
XMIND CARTE
CONCEPTUELLE CREATIVE
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nantes
19
Le lexique de l’E-manager
partagé
•  Exercice de mise en commun
d’intelligence collective
•  Il est constitué d’un fichier...
LES OUTILS DE
L’INTELLIGENCE COLLECTIVE
E –management
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nantes
21
LE PORTAIL COLLABORATIF
EDUCATIF SPIRAL
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nantes
22
Wiki’s
•  Wiki : c'est un site où plusieurs personnes
se mettent en commun pour mettre sur
pied une documentation ou a l'e...
Blog (exemple word press)
•  Blog: ( abréviation de weB LOG ) on y met
des avis ou des infos au jour le jour , sans
attend...
Séquencement e-Management
•  SEQ 1: Les FCS du management d’une équipe
virtuelle ; risques humains , (vidéos you tube sur ...
Séquencement suite
•  SEQ 6 : Les nouveaux critères de mesure du qualitatif
•  SEQ 7 : Comment cartographier ces nouvelles...
Prérequis des outils
au démarrage
1. Inscription sur Google + avec HANGOUT
2. Adresse gmail pour partager lexique sur Goog...
GENERALITES :
LES FCS & PIEGES & KRI’S DU
E- MANAGEMENT
Séquence 1
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nantes
28
Et la résistance aux changements ?
•  D’où provient cette difficulté à emporter l’adhésion
des hommes, même pour des chang...
Manager les risques de rejet
•  Adapter les styles de management et
partager la vision cible du projet
•  Adapter les mode...
L’entreprise virtuelle
Qu’est-ce qu’une entreprise virtuelle?
Force est de constater que ces nouvelles
technologies nous é...
Faire toujours plus flexible, plus
pro-actif et surtout plus vite ?
•  L'erreur serait de considérer l'apport des nouvelle...
Identifier les leviers et les FAC
freins au changement
•  Comment construire et mener une stratégies
relationnelle en fonc...
Le management des risques
•  Pour bien fonctionner, le management de la
prévention doit prioritairement s'appuyer sur des
...
L’évaluation des risques
•  Répertorier les risques humains
technologique & organisationels au sein
de vos organisations ;...
KPI ou KRI ? Les indicateurs d’activité
ou de risques en e-management
36Aller vers l'élaboration de tableaux de bord effic...
 Quels	
  clignotants	
  d’alerte	
  	
  
pour	
  évoluer	
  ?	
  	
  
1.	
  Si	
  vous	
  adaptez	
  vos	
  process	
  po...
Les nouveaux
indicateurs de performances
	
  Si	
  vous	
  ne	
  sentez	
  plus	
  le	
  pouls	
  de	
  votre	
  entrepris...
LE	
  MANAGEMENT	
  A	
  L’HEURE	
  DU	
  
BUREAU	
  VIRTUEL	
  
•  Les	
  organisa/ons	
  actuelles	
  dans	
  un	
  mond...
E-management
Qui est concerné ?
•  Architecte métier
•  Responsable opérationnel
•  Business e-manager
•  Organe directeur...
Les FCS du management virtuel
•  Développer le sentiment d’appartenance à
l’entreprise , mais comment ?
•  Le manager doit...
Les FCS : Une culture
d’entreprise apprenante
ouvrant sur un management
horizontal,
•  La passion, qui rallie les énergies...
Les FCS de l’e-manager
•  leaders e – managers :
•  Style de gestion reste basé sur les résultats
•  Aptitude à fixer des ...
Les intérêts du travail
collaboratif et ses FCS
•  Certaines valeurs doivent être définies & acceptées pour
permettre de m...
KPI’s Mesurer l’activité n’est pas
surveiller les acteurs de l'entreprise
•  Il est important, dès le début d’un projet d...
les Bénéfices de
l’e-management 2,0
Tangibles
•  Workflows plus court
•  Absences physique quasi
transparentes
•  Ventes a...
•  Une prise de décision rapide :
•  La supervision et le contrôle des tâches et non des
hommes
•  Communication / Coordin...
Les quatre règles d'or du
management à distance
•  Pour créer du lien et de la cohésion et de la
confiance , le manager à ...
Typologie d’entreprise apprenantes:
1. Bell et Kozlowski
Rôles des membres
Multiples
Cycle de vie
Court
Distribution tempo...
Passer du « pouvoir-sur »
au « pouvoir avec »
•  Constat :2015 un monde auto-destructeur
mû par l’avidité de la finances
i...
La présence des outils ne suffit pas , il
faut nourrir l’affect !
•  Quel impact au niveau stress ?
•  Le contrôle big bro...
Les Smileys un langage
émotionnel incontournable
•  Des chercheurs australiens ont montré
que le cerveau y réagit comme à ...
Votre profil émotionnel journalier
•  Chaque jour après les cours un envoi d’émoticône sur
twitter pour préciser votre éta...
Avec la crise : Le lean
management : atout ou danger ?
•  Réduction des stocks, diminution des délais,
programme qualité z...
Les hors jeux managériaux
•  Si nous ne voulons pas finir dans une
société totalement déshumanisée et
impersonnelle , Les ...
LES OUTILS ET TYPES DE
RELATIONS À MANAGER
Séquence 2
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nantes
56
Les méthodes du e-manager fac...
De l'émotionnel au factuel
•  La qualité du management dépend pour une grande
part de la précision et de la justesse des d...
L’entreprise virtuelle
Les types de relations synchrone asynchrone
Mais plus encore que le type de relation c’est la quali...
Le travail collaboratif (ou coopératif) nécessite
l’usage de trois catégories d’outils :
• 
• Les outils de communication ...
Les	
  modifica/ons	
  nécessaires	
  dans	
  
le	
  système	
  d’informa/on	
  
•  Homogénéité	
  des	
  procédures	
  à	
...
Gérer l’espace et le temps le
choix du média adapté
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nantes
61
E recutement
•  Mise à disposition des serious games
(Allianz, BNP Paribas, Danone, L’Oréal),
des outils de coaching (Soci...
Rh 2.0 cé KOI ?
•  Que l’on parle d’appartenance, d’engagement ou de
quoi que ce soit d’autre, une politique RH 2.0 allant...
E-recutement organiser un
"LinkedIn In Real Life"
•  Le 26 mars dernier, Digitas et LinkedIn France se sont
alliés pour or...
L’ E-CRM
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nantes
65
La mobilité et l’ E- CRM
•  Des solutions d’accès distance à l’application CRM,
(calinda via Facebook) pour les utilisateu...
FAC Freins aux changements Approche
déconstruction / reconstruction
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nantes
67
Conquérier et fidéliser un client
en E-CRM
•  Pour créer ou renforcer le lien entre l’annonceur et son prospect/
client, i...
De l’E-CRM à la social CRM
source : http://trinity-advise.com/le-e-crm-et-le-social-crm/
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nant...
Le social CRM
•  Les media sociaux servent à partager beaucoup
plus que les bonnes blagues C’est une source
inépuisable de...
Les contraintes temps & lieu du
travail collaboratif
•  Des contraintes de lieu : lors de la constitution d’un groupe de
p...
Les	
  modifica/ons	
  nécessaires	
  dans	
  
l’organisa/on	
  
•  Choix	
  du	
  degré	
  de	
  différen/a/on	
  
•  Choix...
ETUDE D’ IMPACTS
EMPLOYEURS SALARIES
Séquence 1
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nantes
73
Impacts Employé
le facteur « virtualité » dans la stratégie RH
•  Impacts Employés
– Le bien être
– Le défi de la GRH: le ...
•  Augmenter la productivité: comment?
•  L’entreprise libérée
•  Stratégie proactive garder le lien social via
les RSE ?
...
•  Impacts Positifs/Négatifs
Tâches répétitives, mémoire, réduit les déplacements
, reconfiguration des rapports avec la h...
•  Dégradation de la Santé physique et mentale
avec les NTIC
Impacts Employé
le facteur « virtualité » dans la stratégie R...
•  Performance au travail(Observatoire Dauphine-Cegos du e-management, enquête
salariés)
•  Les solutions adéquates
–  Coh...
Impacts Employé
Les équipes virtuelles...en détails
-  Équipe Traditionnelle vs Virtuelle
engagée
- Caractéristiques des é...
Impacts Employés
Équipe Traditionnelle vs Virtuelle
- Traditionnelle
- Convergence des efforts de chacun des membres
- Tâc...
Quatre étapes vers l’organisation du bien-être
Formes virtuelles Définition
1 Groupes Virtuels sans partage
d’objectifs
In...
Impacts Employés
à prendre en compte
Caractéristiques des équipes virtuelles
•  La distribution géographique - dispersion ...
Impacts Employeur
•  Staff & direction:
– Rechercher l’autonomie des acteurs
– Passer de 8 à 2 niveaux hierachiques
– la r...
Impacts Employeur
Bénéfices tangibles
perspective stratégique
•  Le renforcement de la relation client : pour fidéliser le...
Customiser la relation mais ne pas
la déshumaniser !
•  Le recours à ces outils de E-CRM et à des
campagnes de plus en plu...
•  Diminution des coûts : cela fait principalement
référence à la réduction des immobilisations, si les
équipiers sont tél...
•  La cueillette de renseignement : dans un réseau de
partenaires, échange d’informations et de fichiers
sensible entre pa...
Impacts Employeur
Bénéfices intangibles
perspective interne, équipes virtuelles et télétravail
•  L’amélioration de l’enga...
Impacts Employeur
Craintes et limites
•  Contrôle de la
performance
•  Mesure de la
performance
•  Contrôle de gestion
•  ...
Comment Pratiquer un
Leadership Virtuel ?
•  Les Membres de l'équipe mettent leurs
intérêts personnels de côté et se
conce...
LA CARTOGRAPHIE DES
PROCESS & LE BPM
Séquence 6 le BPM et les cartes mentales
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nantes
91
92
Typologie et caractérisation d’un processus & BPM
Qui? Fait Quoi? Comment?
Avec quoi?
Pour fournir
quoi?
Responsabilité...
Le e-business concerne-t-il
tous les processus ?
•  Cette approche se caractérise par :
•  une utilisation massive de l'or...
LES PROCESS CŒUR DE
METIERS
Séquence 4
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nantes
94
Les valeurs : http://www.youtube.com/user/AS...
Exemples de modélisation d'un
processus métier
DEUX APPROCHES BPMN
pour l’e-management
•  L’approche « top-down » basée sur la refonte
des processus
•  L’approche « boto...
LE BPM
(Business Process Management )
•  La première étape de tout projet de BPM, est le
contrôle et l’analyse des process...
Les process support ( RH)
Conférence cantine 2.0
•  L’ e-recrutement et les ATM
•  L’e-congés
•  L’e-note de frais
•  L’im...
Conclusion sur l’e-management
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nantes
99
•  Le choix du modèle souple et agile doit devenir
pr...
L’avenir sans internet ?
Copy left Marcel NIZON Idrac
Nantes
100
Période	
  des	
  questions	
  réelles	
  
précédant	
  les	
  questions	
  virtuelles	
  
101
« Manager seulement pour le...
Bibliographie,
vidéographie
•  Présentation de l’entreprise virtuelle
–  Brunelle, Éric, Entreprise Virtuelle ou Virtualit...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

De l entreprise 2.0 vers l entreprise virtuelle v2.ppt

881 vues

Publié le

DE L ENTREPRISE 2.0 VERS L'ENTREPRISE VIRTUELLE
LE "E MANAGEMENT"

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
881
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
32
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

De l entreprise 2.0 vers l entreprise virtuelle v2.ppt

  1. 1. De l’entreprise 2.0 vers l’entreprise virtuelle Un nouveau type d’organisation 2.0 orientée vers le bonheur du salarié Par Marcel NIZON Consultant formateur Marcel.nizon@gmail.com Tel 06 09 36 49 24
  2. 2. Comment s’organiser & intégrer les méthodes d’une entreprise qui comme le concept d’« l’entreprise libérée » met les préoccupations de ses salariés Au centre des débats ?. « la relation humaine est l’atout crucial des entreprises innovante » Franck RIBOUD (PDG Danone)
  3. 3. Plan •  Plateformes collaboratives •  ROI par Conduite du changement •  Relations sociales •  Gouvernance et management •  Veille & IE •  Gestion des connaissances •  Storytelling •  Social learning •  Innovation participative intégrée et responsable •  Communautés internes et RSE •  BtoB •  Personal Branding •  Génération Y Marque employeur Social CRM Médias sociaux Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 3
  4. 4. C:donnees.myrmotiver1.ppt Aujourd’hui la plus part de nos collaborateurs sont désengagés .. 3 % sont absents physiquement ou mentalement 35 % sont présents 50 % travaillent 10 % s’intéressent à leur travail 2 % se passionnent pour leur entreprise et sont engagés Donnez leur l’occasion d’un défi par jour !
  5. 5. : «METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DES HUMANITÉS MICHEL WIEVIORKA » •  Construction, mise en oeuvre, évaluation, ajustements à effectuer, régulation des outils de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, sans oublier leurs référentiels. Stratégie d’organisation, renouvellement des règles ! Accroissement de la concurrence ! Fusions, restructurations et transformations. environnement : quelles nouvelles relations nouer pour quelle valeur ajoutée avec son équipe ?? •  N’y a t-il pas un nouveau paradigme a inventer face au sempiternel : •  « Face à toujours et encore plus de maximisation de la profitabilité de l’entreprise.? »Copy left Marcel NIZON Nantes 5
  6. 6. OBJECTIFS  DE  LA  FORMATION  ET   COMPETENCES  VISEES   •  Dans  un  contexte  de  muta/ons  permanentes   marqué  par  les  fusions,  les  cessions  d’ac/fs,  le   recours  à  l’externalisa/on,  la  recherche  de   réduc/on  de  coût  fixes,  les  démarches  qualité,  et  le   développement  des  systèmes  d’e-­‐informa/on,  les   ques/ons  de  nouveau  management  humain   d’organisa/on  orientée  vers  «  l’entreprise  libéree  »,   et  de  conduite  du  changement  occupent  une  place   centrale  dans  le  management  des  organisa/ons  pour   conserver  une  compé//vité  à  l’échelle  mondiale.   6  Copy  leH  Marcel  NIZON  Idrac  Nantes  
  7. 7. Nos objectifs •  Le plus important est la mise en œuvre de l’intelligence collective via un portail collaboratif sur la base des 4 V’s « Volume-Variété-Vélocité , Valeur » •  Les wiki’s et blog d’entreprises doivent regorger d’infos pertinentes qui vont enrichir autant les cadres et employeurs que les autres salariés Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 7
  8. 8. Promesse •  A la fin du cursus vous saurez : •  Doser les canaux prioritaires de chaque outil de com ,sans oublier les besoins primaires de l’homme face a ces technologies , les strokes journaliers , la nourriture psychologique , le « bien être » de vos collaborateurs. •  Utiliser de manière pertinente les outils de TCAO, et de dématérialisation des docs , favoriser les outils d’intelligence collective et de libération créative dans tous vos projets Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 8
  9. 9. Si le capital humain est vraiment un actif, pourquoi n’apparaît-il pas sur le bilan de l’entreprise? •  Les salariés eux regardent droit devant eux, leur écran d’ordinateur, seul point de regard pour fuir tous les regards car il y a des jours où « ils ne souhaitent croiser le regard de personne. » •  1.0 La carotte et le bâton les salariés regardent cet engrenage géant qui distribue au passage blâmes et encouragements dans le but de maintenir chacun sur le qui-vive , n’y a t-il pas une autre méthode ? •  Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 9
  10. 10. De la mauvaise qualité d’accueil de certains Call Centers industriels Offshore •  Avec la seule bénédiction du service achat car c’est le moins cher !. •  Lorsque les acheteurs auront fait le compte de la perte de valeur détruite par Ce type de pratique, ils se diront peut être que la qualité du lien et de la relation avec un client ne peut être sous-traité à en management virtuel à vil prix. •  Que les call centers Français ne sont pas morts ! Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 10
  11. 11. Un échelle temporelle réduite mais stressante ! •  Les applications en temps réel (Twitter ) mettent les entreprises encore plus sous tension avec l’exigence d’une réponse client « en temps réel ». •  Avec les courriers vous aviez quelques semaines, avec les courriels moins de 4 h !, •  Avec Twitter et la dynamique du content management moins de 15 mn ? •  Avec les centres d’appels moins de 15 secondes Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 11
  12. 12. Les hors jeux avec vos smartphone Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 12
  13. 13. ROI des RH ou ROI human factors ? •  DRH ou DHR ? L’impact financier de la stratégie RH n’est souvent pas mesuré, et rarement sauf en « entreprise libérée » objet de rapports de performance. La recherche sur le sujet est d’ailleurs principalement académique. •  Vous devrez pour votre part inventer les indicateurs de ROI Humans factors des entreprises visitées •  http://web.archive.org/web/20010416010618/http:// www.sun.com/usability/savings.html Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 13
  14. 14. L évolution des outils mesure ou démesure ? •  L'entreprise collaborative et les organisations en réseau sont parties pour s'inscrire dans un cycle d'évolution plein d’espoir. •  La réussite ou la mesure de la performance se complexifie également dans ce contexte. L'adoption d'un outil ne signifie pas pour autant le changement des pratiques en laissant cohabiter différents niveaux de maturité d'usage sur ses plateformes 2.0. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 14
  15. 15. Les projets 2.0 en échec •  Seulement 17% des projets sont réalisés dans le respect des délais et des budgets, 52,7 % sont remis en question en terme de budgets, de délais ou de fonctionnalités, 31,1 % sont annulés. Les raisons de ces échecs sont principalement l’absence de participation des utilisateurs (12,6 %) et des besoins mal définis & incomplets (12,7 %). Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 15
  16. 16. Vos attentes ? •  Premier exercice de créativité sur un portail collaboratif •  Vos attentes vont être formulées par thèmes et par équipes avec le logiciel wallwisher rebaptisé « padlet.com •  Elle seront ensuite comparées aux évaluations de fin de module Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 16
  17. 17. Notre objectif sur cette expertise Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 17 E-management IDRAC SPIRAL ENT espace numérique de travail
  18. 18. Démarche pour décrire l’organisation 2.0 : la carte mentale •  1 –Déterminer quel est l’objectif de réalisation de la carte. •  2 –Faire la liste exhaustive des concepts ou idées associées. Cette liste peut avoir été réalisée à l'aide d'une •  Autre méthode de créativité, comme le brainstorming ou la technique de groupe nominal. •  3 –Réalisation de la carte : regrouper les concepts et les relier avec X MIND (mac & PC •  > •  Ce diagramme devient une carte conceptuelle lorsque des relations sont créées entre les idées et que des liens hypertextes sont associés à ces idées afin de naviguer vers d'autres idées (c'est à dire une définition, un diagramme, une autre carte conceptuelle, etc...). •  > •  Les schémas heuristiques se présentant en trois niveaux : le cœur, au centre de la page désigne le sujet traité. Les branches principales rassemblent les idées fortes se rapportant au cœur et les branches secondaires sont un sous-thème aux branches principales. A noter qu'il y a autant de sous-branches que d'idées à explorer. •  Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 18
  19. 19. XMIND CARTE CONCEPTUELLE CREATIVE Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 19
  20. 20. Le lexique de l’E-manager partagé •  Exercice de mise en commun d’intelligence collective •  Il est constitué d’un fichier Excel Partagé avec vous tous sur Google drive (nécessité d’avoir une adresse Gmail.com) •  26 onglets alphabétique 3 colonnes le sigle, le libellé en Français à droite , le libellé en Anglais à gauche. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 20
  21. 21. LES OUTILS DE L’INTELLIGENCE COLLECTIVE E –management Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 21
  22. 22. LE PORTAIL COLLABORATIF EDUCATIF SPIRAL Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 22
  23. 23. Wiki’s •  Wiki : c'est un site où plusieurs personnes se mettent en commun pour mettre sur pied une documentation ou a l'extrême une encyclopédie ( wikipedia ) . Tout les gens autorisés a éditer du contenu peuvent modifier ce qu'une autre personne a déjà écrit . La somme des connaissances de tous le monde s'accumule Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 23
  24. 24. Blog (exemple word press) •  Blog: ( abréviation de weB LOG ) on y met des avis ou des infos au jour le jour , sans attendre forcément les commentaires des internautes comme ce serait le cas d'un forum . Les posts dans un blog sont en principe beaucoup plus posés et argumentés que ce qu'on trouve sur un forum . C'est un bon moyen pour exposer son point de vue sur ses sujets modules de prédilectionCopy left Marcel NIZON Idrac Nantes 24
  25. 25. Séquencement e-Management •  SEQ 1: Les FCS du management d’une équipe virtuelle ; risques humains , (vidéos you tube sur portail spiral ) •  SEQ 2 : Maitriser les « ATS » outil de E-recrutement 2.0 et de co working et de e-RH 2.0 (cantine 2.0 ) •  SEQ 3 :Déployer les outils supports RH ; e-recrutement, e-congés , e-note de frais •  SEQ 4 : L’entreprise libérée visite et témoignages •  SEQ 5 : …La Cantine 2.0 est le premier espace de travail collaboratif 300 co workers en réseau Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 25
  26. 26. Séquencement suite •  SEQ 6 : Les nouveaux critères de mesure du qualitatif •  SEQ 7 : Comment cartographier ces nouvelles organisations •  SEQ 8 dossier : Etude de cas et rapport d’étonnement ; présentation •  SEQ 9 semaine 2 : Rédaction de votre dossier de problématique proposition de déploiement par équipe en 15 pages par thème fusionnées en un seul document et 10 slides avec KRI’s, les nouveaux KPI’s (analyse des risques et ROI ) Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 26
  27. 27. Prérequis des outils au démarrage 1. Inscription sur Google + avec HANGOUT 2. Adresse gmail pour partager lexique sur Google drive 3. Dropbox pour vos dossiers de partage 4. Compte twitter sur le mobile pour vos éval à chaud journalière (vérif temps réel sur twitterdeck ) 5. Cartographie mentale Xmind pour les flux organisationnels & votre sommaire Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 27
  28. 28. GENERALITES : LES FCS & PIEGES & KRI’S DU E- MANAGEMENT Séquence 1 Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 28
  29. 29. Et la résistance aux changements ? •  D’où provient cette difficulté à emporter l’adhésion des hommes, même pour des changements porteurs de valeur ajoutée et de bénéfices ? •  En cas de déséquilibre entre conscient et insconscient, les collaborateurs sont dominées par leurs émotions et éprouvent un sentiment d’impuissance face à certaines situations. •  Les risques humains : résistances, rejets, climat social négatif, stress, etc… sont de véritables problématiques pour les entreprises. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 29
  30. 30. Manager les risques de rejet •  Adapter les styles de management et partager la vision cible du projet •  Adapter les modes de communication : top / down ou bottom / up! •  Une communication plus horizontale, plus « virale » identifier les espaces de communication virtuels & réels et créateurs de lien fort Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 30
  31. 31. L’entreprise virtuelle Qu’est-ce qu’une entreprise virtuelle? Force est de constater que ces nouvelles technologies nous éloignent physiquement de plus en plus les uns des autres dans nos relations professionnelles. Elles favorisent des liens faibles La communication entre les individus tend à passer de plus en plus par des réseaux plutôt que par des entretiens physiques. L’entreprise virtuelle n’existe pas…ce qui compte c’est la virtualité dans l’entreprise!Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 31
  32. 32. Faire toujours plus flexible, plus pro-actif et surtout plus vite ? •  L'erreur serait de considérer l'apport des nouvelles technologies de l'information sous le seul angle de l'amélioration des processus clés ou de réalisations telles que, la CRM , le E-marketing ou la production, pour ne citer que quelques exemples. •  Les processus de management ont également besoin de l'efficacité des leaders et surtout accélérer la compréhension des acteurs. •  Le capital humain d’abord ! •  Structurer les tâches est devenu indispensable ! Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 32
  33. 33. Identifier les leviers et les FAC freins au changement •  Comment construire et mener une stratégies relationnelle en fonction des attitudes, des pouvoirs et du profil des collaborateurs ; Comment identifier dans leur globalité les leviers et les freins au changement que recèlent les structures, les processus, le management et la culture de l’entreprise ? •  La réponse en visite du blog :IMA technologie •  Comment- adapter son style de management pour encourager l’initiative & le droit à l’erreur ? Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 33
  34. 34. Le management des risques •  Pour bien fonctionner, le management de la prévention doit prioritairement s'appuyer sur des « feed-back » mesurés internes et externes, issus de la mise en œuvre équilibrée des trois catégories de processus : •  Réalisation ou clé, •  support •  et management des hommes . Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 34
  35. 35. L’évaluation des risques •  Répertorier les risques humains technologique & organisationels au sein de vos organisations ; En faire une évaluation précise (criticité / probabilité de survenance) dans une matrice sous Excel ; Proposer un plan d’actions de couverture du risque ; Suivre les plans d’actions mis en œuvre et évaluer l’évolution des risques humains sur la durée. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 35
  36. 36. KPI ou KRI ? Les indicateurs d’activité ou de risques en e-management 36Aller vers l'élaboration de tableaux de bord efficaces, à jour, pertinents et alimentés en temps réel.
  37. 37.  Quels  clignotants  d’alerte     pour  évoluer  ?     1.  Si  vous  adaptez  vos  process  pour  les  rendre  compa/bles  avec  vos  applica/ons.     Au  lieu  de  meRre  en  œuvre  les  meilleures  pra/ques  de  votre  secteur  d’ac/vité     •  Si  vous  amendez  les  procédures  en  place  pour  qu’elles  soient  conformes  à  votre   système  d’informa/on.       2.  Si  vous  dépendez  de  plus  en  plus  des  tableurs  «  doudoux$  »  et  d’  applica/ons   périphériques  non  partagés.     De  mise  en  place  des  procédures  manuelles  pour  contourner  les  limites  de  votre   applica/on,  c’est  un  signe  fort  qu’il  est  temps  de  remplacer  ceRe  dernière.  Vous   prenez  à  défaut  le  risque  de  subir  des  erreurs  de  saisie,  et  de  bâ/r  vos  budgets  et   prévisions  sur  des  données  erronées.       3.  Si  vous  avez  différentes  versions  de  la  vérité  et  que  vos  repor/ng  sont  basés  sur   le  passé     Si  la  comptabilité  générale,  la  ges/on  des  fournisseurs,  la  ges/on  des  clients  sont   traitées  par  des  applica/ons  différentes  vous  n’aurez  pas  une  vision  unique  de   votre  ac/vité.  Vous  passerez  trop  de  temps  à  réconcilier  ces  données,  aux  dépens   de  l’analyse  de  ces  dernières  et  de  la  prise  de  décisions  stratégiques.         37  Copy  leH  Marcel  NIZON  Idrac  Nantes  
  38. 38. Les nouveaux indicateurs de performances  Si  vous  ne  sentez  plus  le  pouls  de  votre  entreprise.     Sans  une  vision  unifiée  de  vos  indicateurs  de  performance  vous  pouvez  vous   déconnecter  de  la  réalité  de  votre  ac/vité.  Plus  votre  entreprise  évolue  –   fusions,  acquisi/ons,  réorganisa/ons,  nouveaux  produits  –  plus  il  est  difficile   d’analyser  ses  résultats.  Il  est  impéra/f  de  disposer  d’une  vision  globale  de   votre  ac/vité,  avec  la  possibilité  de  zoomer  sur  différents  niveaux  de  détails,   selon  des  axes  d’analyse  dis/ncts.        Si  vous  ne  pouvez  plus  répondre  aux  besoins  fonc/onnels  de  votre  société.     Si  votre  système  d’informa/on  comptable  et  financier  ne  peut  gérer  des   devises  mul/ples,  des  langages  différents,  des  règlementa/ons  hétérogènes,   telles  que  l’IFRS  et  l’US  GAAP  par  exemple,  il  est  temps  de  le  faire  évoluer.   Pourquoi  pas  vers  l’entreprise  libérée  ?     Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 38
  39. 39. LE  MANAGEMENT  A  L’HEURE  DU   BUREAU  VIRTUEL   •  Les  organisa/ons  actuelles  dans  un  monde   d’ultralibéralisme  recherchent  :   •  Compé//vité   •  Produc/vité   •  Réac/vité   •  Flexibilité   •  Transversalité   •  La  réponse  le  E-­‐management  et  l’entreprise   libérée  !     Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 39  
  40. 40. E-management Qui est concerné ? •  Architecte métier •  Responsable opérationnel •  Business e-manager •  Organe directeur •  Responsable technologie •  Shareholders & parfois stakeholders •  et surtout le PDG de l’entreprise ! Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 40
  41. 41. Les FCS du management virtuel •  Développer le sentiment d’appartenance à l’entreprise , mais comment ? •  Le manager doit rencontrer régulièrement et physiquement ses collaborateurs •  Former ses collaborateurs À ce nouveau concept •  Démontrer ses e-compétences •  Être garant des règles sans les écrire (réactivité) •  Assumer la montée en e-compétences de son équipe Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 41
  42. 42. Les FCS : Une culture d’entreprise apprenante ouvrant sur un management horizontal, •  La passion, qui rallie les énergies autour d’elle. •  L’humilité, qui encourage l’autre dans son expression / sa créativité personnelle et rend possible via la confiance des processus collaboratif Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 42
  43. 43. Les FCS de l’e-manager •  leaders e – managers : •  Style de gestion reste basé sur les résultats •  Aptitude à fixer des objectifs clairs •  Confiance en ses employés plus tôt que contrôle •  Capacité de motiver son équipe distante •  Aptitude à donner du feed-back •  Encouragement de l’autonomie •  Flexibilité •  Habiletés de communication •  Connaissance pointue des technologies Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 43
  44. 44. Les intérêts du travail collaboratif et ses FCS •  Certaines valeurs doivent être définies & acceptées pour permettre de mener à bien le projet collaboratif parmi lesquelles : • le travail d’équipe qui est facilité grâce à la mise en commun des outils collaboratifs qui restent à la portée de tous les acteurs de votre équipe. • La créativité qui est encouragée et facilitée grâce aux échanges entre les membres du groupe.(padlet ) • Les savoirs qui sont partagés dans des wiki’s (spiral ) car le travail de chacun reste à disposition de l’ensemble du groupe, et grâce au respect de la transparence sur l’avancée et les pratiques de travail.Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 44
  45. 45. KPI’s Mesurer l’activité n’est pas surveiller les acteurs de l'entreprise •  Il est important, dès le début d’un projet de faire en sorte que les acteurs de l’entreprise assimilent bien cette idée. •  Les décisions qui en découlent ont pour objectif d’améliorer les processus. •  Il est illusoire de vouloir en faire de même avec les tous les acteurs de l'entreprise. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 45
  46. 46. les Bénéfices de l’e-management 2,0 Tangibles •  Workflows plus court •  Absences physique quasi transparentes •  Ventes accrues •  Coûts réduits •  Plus grande efficacité opérationnelle •  Motivation surtout pour les mamans Intangibles •  Augmentation du savoir de l’entreprise •  Notoriété •  Positionnement de marché •  Meilleure relation avec la clientèle •  Acquisition de connaissances techniques Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 46
  47. 47. •  Une prise de décision rapide : •  La supervision et le contrôle des tâches et non des hommes •  Communication / Coordination par des visites physiques planifiées à l’avance •  Un virtuel leadership légitimé avec le droit à l’erreur •  Instaurer La confiance en 4 points Les FCS de l’entreprise libérée & virtuelle 3.0 Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 47
  48. 48. Les quatre règles d'or du management à distance •  Pour créer du lien et de la cohésion et de la confiance , le manager à distance ne pourra pas faire l'économie de rencontres et d'échanges en face à face •  1. Conserver des rencontres régulières planifiées •  2. Former ses collaborateurs à tous les outils collaboratifs (spiral, dropbox, Google drive, padlet) •  3. Fixer des règles du jeu encore plus précises •  4. Démontrer ses compétences et sa légitimité •  Le leadership d'un manager à distance ne repose pas sur le titre de E-manager que l’on vous à donné Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 48
  49. 49. Typologie d’entreprise apprenantes: 1. Bell et Kozlowski Rôles des membres Multiples Cycle de vie Court Distribution temporelle Zones temporelles multiples Frontières Multiples Rôles des membres Uniques Cycle de vie Permanent Distribution temporelle Communication synchrone Frontières Uniques Complexité de la tâche Equipes virtuelles Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 49
  50. 50. Passer du « pouvoir-sur » au « pouvoir avec » •  Constat :2015 un monde auto-destructeur mû par l’avidité de la finances internationale et la perte de repères humains •  La majorité de nos organisations restent dans le paradigme 1.0 ancien, patriarcal, dominateur, où l’ordre est imposé par le haut et institue une hiérarchie de pouvoir et de contrôle sur des hommes, plutôt réduits à l’état d’objet, que promus au statut de sujet. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 50
  51. 51. La présence des outils ne suffit pas , il faut nourrir l’affect ! •  Quel impact au niveau stress ? •  Le contrôle big brother est il ressenti négativement ? ( 17 % des activités seulement sont contrôlées ) •  Les risques de burn out •  Alignement stratégique : les outils en place sont ils en accord avec la stratégie ? •  Les orientations stratégiques sont elles visibles en ligne ? •  L’avantage concurrentiel est il probant ?Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 51
  52. 52. Les Smileys un langage émotionnel incontournable •  Des chercheurs australiens ont montré que le cerveau y réagit comme à des visages •  Les Smileys aident le lecteur à prédire le comportement de l’expéditeur, comme les cartes mentales c’est un outil du cerveau droit. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 52
  53. 53. Votre profil émotionnel journalier •  Chaque jour après les cours un envoi d’émoticône sur twitter pour préciser votre état émotionnel et la convergence ou non avec vos attentes sur #NIZONMARCEL •  😟 Inquiet" •  😠 Angry" •  😴 Sleeping ( vous n’avez droit qu’ à 1 joker ! )" •  😑 Neutre" •  😃 'Réjoui" Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 53
  54. 54. Avec la crise : Le lean management : atout ou danger ? •  Réduction des stocks, diminution des délais, programme qualité zéro défaut... impact sur l'emploi et les conditions de travail. Le "dégraissage" vise souvent une diminution les effectifs non avouée. •  De par la méconnaissance de sa dimension stratégique et humaine. La culture occidentale vise la performance à court terme, •  Tout ceci entraîne des risques de dysfonctionnements organisationnels ou psychosociaux. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 54
  55. 55. Les hors jeux managériaux •  Si nous ne voulons pas finir dans une société totalement déshumanisée et impersonnelle , Les e-managers doivent intensifier la formation et les rappels sur les fondamentaux de ce nouveau management , la culture l’éthique ,et l’animation d’équipe virtuelle à tous ses états majors et à lui même !,. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 55
  56. 56. LES OUTILS ET TYPES DE RELATIONS À MANAGER Séquence 2 Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 56 Les méthodes du e-manager face à la culture d’entreprise: wolf spider (chasse sa proie plutôt que de l’attraper dans sa toile) hedgehog caterpillar (se roule en boule et hérisse ses piquants) butcher-bird (empale sa proie sur une épine) army ant (se déplace en colonie et pille sur son passage) cat burglar (s’introduit dans les bâtiments en les escaladant lestement) snail mail (va à la vitesse d’un escargot)’
  57. 57. De l'émotionnel au factuel •  La qualité du management dépend pour une grande part de la précision et de la justesse des décisions prises au bon moment , grâce aux infos de la base •  Du très traditionnel management « émotionnel » vers le management par les faits et la mesure client. •  Ainsi, l'excellent système de e-management de demain serait celui qui permettrait d'accélérer les processus de décision, de générer des connaissances et des faits précis rapidement exploitables par un système d'information entièrement dédié aux processus & totalement déshumanisés ? Existe-t-il ? •  Rêve ou réalité c'est tout l'enjeu du -e-management ! Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 57
  58. 58. L’entreprise virtuelle Les types de relations synchrone asynchrone Mais plus encore que le type de relation c’est la qualité de l’affect qui importe Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 58
  59. 59. Le travail collaboratif (ou coopératif) nécessite l’usage de trois catégories d’outils : •  • Les outils de communication : pour participer à un projet, les membres de l’équipe doivent multiplier les contacts entre eux par l’échange de données ou de documents non structurés. • Les outils de production : chacun des acteurs du projet réalise une ou plusieurs tâches définies très précisément en BPM dans le cadre du projet commun. • Les outils de coordination (CMS ) Doodle et de production d’idées Padlet, xmind : concernent à la fois les membres de l’équipe et le chef de projet qui supervise le travail coopératif. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 59
  60. 60. Les  modifica/ons  nécessaires  dans   le  système  d’informa/on   •  Homogénéité  des  procédures  à  réécrire   •  Modifier  l’espace  temps  (Choix  des   procédures  synchrone  ou    asynchrone  ?  )   •  ROI  &  KRI’s  ,  cout  par  agence   Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 60  
  61. 61. Gérer l’espace et le temps le choix du média adapté Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 61
  62. 62. E recutement •  Mise à disposition des serious games (Allianz, BNP Paribas, Danone, L’Oréal), des outils de coaching (Société Générale) ou des tests et quiz afin de s’évaluer en ligne (Accor, Deloitte). Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 62
  63. 63. Rh 2.0 cé KOI ? •  Que l’on parle d’appartenance, d’engagement ou de quoi que ce soit d’autre, une politique RH 2.0 allant dans le bon sens se doit d’essayer de rapprocher plutôt qu’isoler, enfermer et posséder. Pas si évident. •  Parce que parler d’appartenance est une chose, mais savoir à quoi on appartient en est une autre. •  Appartenir à l’entreprise ? Pourquoi pas mais dans certaines cultures où la défiance face à cette dernière est la règle il ne faut pas y penser. •  Appartenir à un groupe ? Egalement.l’espace privé est souvent phagocité par l’espace professionnel,Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 63
  64. 64. E-recutement organiser un "LinkedIn In Real Life" •  Le 26 mars dernier, Digitas et LinkedIn France se sont alliés pour organiser un événement pour le moins original : un LinkedIn In Real Life sur les 6 étages des locaux de Digitas. •  Le principe? Les participants débutent en bas de l’échelle – comprenez littéralement au rez-de-chaussée – et tentent de séduire les juniors de l’entreprise, ils rencontrent ensuite des seniors qui les conseillent… Et ainsi de suite jusqu’à ce qu’au final, un seul d’entre eux parviennent à rencontrer le grand patron de Digitas- Publicis Groupe •  http://www.talenteo.fr/recrutement-innovant-organiser- linkedin-real-life/#.UaHWL3XrrTY.twitterCopy left Marcel NIZON Idrac Nantes 64
  65. 65. L’ E-CRM Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 65
  66. 66. La mobilité et l’ E- CRM •  Des solutions d’accès distance à l’application CRM, (calinda via Facebook) pour les utilisateurs de terminaux mobiles avec interface simplifié ( fonctionnalités de recherche, de création et de modification des données client, leads, prospects, opportunités ou encore dossiers support.) •  Côté client, Les plateformes de Mobile CRM permettent de gérer des programmes de fidélité dématérialisés, mais également de gérer la publication et le tracking de différentes formes de coupons: - Inscription multicanal (web, mobile, point de vente) Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 66
  67. 67. FAC Freins aux changements Approche déconstruction / reconstruction Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 67
  68. 68. Conquérier et fidéliser un client en E-CRM •  Pour créer ou renforcer le lien entre l’annonceur et son prospect/ client, il est essentiel d’anticiper ses attentes. •  Cela passe d’abord par une bonne première prise de contact pour apprendre à le connaitre. •  Comme nous le ferions dans lors d’une rencontre commerciale pyhsique, il faut d’abord capter l’attention de son client en le sortant de « sa bulle », puis lui démontrer l’intérêt d’un produit ou service en fonction de ses goûts. •  On peut ensuite l’inciter à l’achat – avec du cross-selling ou de l’up- selling –, puis au ré-achat grâce à l’organisation d’événements réguliers (ventes privées, soldes, braderies…), accompagnés d’offres spéciales ou de coupons de réduction. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 68
  69. 69. De l’E-CRM à la social CRM source : http://trinity-advise.com/le-e-crm-et-le-social-crm/ Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 69
  70. 70. Le social CRM •  Les media sociaux servent à partager beaucoup plus que les bonnes blagues C’est une source inépuisable de recherche d’informations, d’échange d’expérience et de partage vers l’intelligence collective. •  Les media sociaux ou plateformes collaboratives permettent aux salariés de se connecter… entre eux. C’est le meilleur outil pour lancer une politique de gestion des connaissances sans passer par une usine à gaz. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 70
  71. 71. Les contraintes temps & lieu du travail collaboratif •  Des contraintes de lieu : lors de la constitution d’un groupe de projet, les membres de ce groupe ne sont pas toujours concentrés au même endroit. Dans le cadre d’un travail collaboratif, la distance s’avère être une source de contraintes notamment liées à la communication et la coordination qui compromettent et engendrent des retards dans l’application des tâches. • Des contraintes de temps : le travail collaboratif impose un enchaînement rigoureux dans l’exécution des tâches et notamment dans le temps. En effet, il est important que les délais de réalisation soient définis, connus et respectés par tous les acteurs. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 71
  72. 72. Les  modifica/ons  nécessaires  dans   l’organisa/on   •  Choix  du  degré  de  différen/a/on   •  Choix  du  degré  de  décentralisa/on   •  Choix  des  modes  de  coordina/on   •  Choix  des  Kpi’s  de  contrôles   Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 72  
  73. 73. ETUDE D’ IMPACTS EMPLOYEURS SALARIES Séquence 1 Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 73
  74. 74. Impacts Employé le facteur « virtualité » dans la stratégie RH •  Impacts Employés – Le bien être – Le défi de la GRH: le nouvel employé, l’ordinateur, la tablette, le mobile, – Ils sont tous des écrans et donc des freins à la communication directe Paradoxe et limite Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 74
  75. 75. •  Augmenter la productivité: comment? •  L’entreprise libérée •  Stratégie proactive garder le lien social via les RSE ? Impacts Employé le facteur « virtualité » dans la stratégie RH Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 75
  76. 76. •  Impacts Positifs/Négatifs Tâches répétitives, mémoire, réduit les déplacements , reconfiguration des rapports avec la hiérarchie •  Restructuration de l’organisation •  Relations de travail et la communication •  Comment la confiance émerge et se développe-t-elle dans les équipes virtuelles Le courriel ralentit-il ou augmente-t-il la productivité? Impacts Employé le facteur « virtualité » dans la stratégie RH Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 76
  77. 77. •  Dégradation de la Santé physique et mentale avec les NTIC Impacts Employé le facteur « virtualité » dans la stratégie RH Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 77
  78. 78. •  Performance au travail(Observatoire Dauphine-Cegos du e-management, enquête salariés) •  Les solutions adéquates –  Cohérence –  Communication •  Virtualité a temps partiel Impacts au quotidien 0 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 Dans l'organisation de mon travail, je dispose davantage de liberté Je suis plus autonome Mon travail est davantage contrôlé Je suis évalué sur ma capacité à utiliser les TIC 2001 2002 Impacts Employé le facteur « virtualité » dans la stratégie RH Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 78
  79. 79. Impacts Employé Les équipes virtuelles...en détails -  Équipe Traditionnelle vs Virtuelle engagée - Caractéristiques des équipes virtuelles - Facteurs à considérer dans l’équipe virtuelle - Typologies d’équipes virtuelles gagnantes via padlet Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 79
  80. 80. Impacts Employés Équipe Traditionnelle vs Virtuelle - Traditionnelle - Convergence des efforts de chacun des membres - Tâches à opérationnaliser: - Une cible commune - Virtuelle- Les mêmes trois caractéristiques que l’équipe traditionnelle. - Les équipes virtuelles sont des groupes de travailleurs, géographiquement et/ou organisationnellement dispersés et qui sont réunis par un même ADN en utilisant une combinaison des technologies de télécommunications et d’information pour accomplir une tâche organisationnelle sur des informations partagées. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 80
  81. 81. Quatre étapes vers l’organisation du bien-être Formes virtuelles Définition 1 Groupes Virtuels sans partage d’objectifs Individus travaillant ensemble mais indépendamment les uns des autres. En outre, chaque membre cherche à réaliser ses propres objectifs de performance puisqu’il n’y a pas d’objectifs communs. 2 Communautés virtuelles SCRM Ces dernières sont constituées par des individus partageant des intérêts et des objectifs communs. Toutefois, l’appartenance à ces communautés et la participation à leurs activités ne sont ni obligatoires, ni rémunérées contrairement aux équipes virtuelles 3 L’organisation virtuelle en entreprise élargie inclus fournisseurs & clients L’organisation virtuelle est plus importante en taille que l’équipe et peut être constituée par plusieurs équipes. En outre, les rapports dans une organisation virtuelle sont focalisés sur les partenaires externes alors que dans une équipe virtuelle, ils se situent entre les membres. 4 L’entreprise libérée Les primes ne sont que pour les opérationels. trophée Kaizen le prix une voiture ! Plus que deux niveaux hiérarchiques les cadres sont remplacés par des leaders d’équipe Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 81
  82. 82. Impacts Employés à prendre en compte Caractéristiques des équipes virtuelles •  La distribution géographique - dispersion géographique - diversité culturelle - distribution temporelle •  La durée de vie de l’équipe ? •  L’interdépendance: dicte la nature des TIC à déployer et les mécanismes de coordination à mettre en place c’est l’objet de votre étude •  L’expérience antérieure partagée: Le développement de l’équipe impose une période d’adaptation (ou d’intégration) et un changement de mentalité. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 82
  83. 83. Impacts Employeur •  Staff & direction: – Rechercher l’autonomie des acteurs – Passer de 8 à 2 niveaux hierachiques – la responsabilisation – l’atteinte d’objectifs journalier – Communiquer différemment Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 83
  84. 84. Impacts Employeur Bénéfices tangibles perspective stratégique •  Le renforcement de la relation client : pour fidéliser les clients SCRM 2.0 •  L’amélioration du service à la clientèle : service de « clavardage » en ligne, diminue les irritants Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 84
  85. 85. Customiser la relation mais ne pas la déshumaniser ! •  Le recours à ces outils de E-CRM et à des campagnes de plus en plus automatisées (relevés de points fidélité, alertes disponibilités produits, messages anniversaires automatisées) ne doit pas mener les annonceurs au paradoxe ultime : •  Celui d’une relation client personnalisée à outrance, qui apparaîtrait dans le même temps complètement déshumanisée. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 85
  86. 86. •  Diminution des coûts : cela fait principalement référence à la réduction des immobilisations, si les équipiers sont télétravailleurs. Par contre, cela ne doit pas être la seule motivation pour l’organisation (coûts techniques); •  Augmentation de la productivité : l’équipe peut se concentrer uniquement sur leur mandat. De plus, ne partageant pas le même espace de travail, il y a moins d’interruptions et les temps de communications consistent principalement à la résolution de problèmes; Impacts Employeur ROI Bénéfices tangibles perspective interne, équipes virtuelles et télétravail Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 86
  87. 87. •  La cueillette de renseignement : dans un réseau de partenaires, échange d’informations et de fichiers sensible entre partenaires; service public lutte contre la fraude fiscale •  La pénétration de nouveaux marchés est facilitée : accroissement de l’offre, plus grande couverture géographique, nouveaux partenaires. Impacts Employeur perspective stratégique Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 87
  88. 88. Impacts Employeur Bénéfices intangibles perspective interne, équipes virtuelles et télétravail •  L’amélioration de l’engagement des employés : l’impact des projets technologiques ont un effet direct sur la motivation des employés, entraînant ainsi un plus grande productivité si les résultats sont positifs; •  L’amélioration des outils et des processus : l’impact des TI peut se traduire par : développement de savoir-faire à l’interne, amélioration de l’expertise technique, veille stratégique, et raffinement de l’architecture, des outils, des équipements et des réseaux; •  Augmentation de la satisfaction : les équipes réalisent des mandats clairs et on favorise l’autonomie •  Flexibilité : différentes configurations d’équipes Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 88
  89. 89. Impacts Employeur Craintes et limites •  Contrôle de la performance •  Mesure de la performance •  Contrôle de gestion •  Mentorat •  Synergie •  Interaction informelle •  Culture organisationnelle •  Culture virtuelle •  Loyauté organisationnelle •  Habiletés interpersonnelles •  Disponibilité •  Maintien ou contrôle des horaires ? •  Coordination du travail •  Clients internes •  Communication •  Ré-engineering des workflows BPM •  Technologie Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 89
  90. 90. Comment Pratiquer un Leadership Virtuel ? •  Les Membres de l'équipe mettent leurs intérêts personnels de côté et se concentrent sur un seul objectif ensemble. •  Comment contrer la résistance des vieux managers ? en développant une réputation de rapidité et de fiabilité •  Comment changer la forme des relations hiérarchiques verticale traditionnelle ? •  Une solution « l’entreprise libérée » et « AGILE » Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 90
  91. 91. LA CARTOGRAPHIE DES PROCESS & LE BPM Séquence 6 le BPM et les cartes mentales Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 91
  92. 92. 92 Typologie et caractérisation d’un processus & BPM Qui? Fait Quoi? Comment? Avec quoi? Pour fournir quoi? Responsabilités Compétences Enchainem ent des activités Mode opératoire Instructions Données d’entrées Données de sortie Identifier et caractériser le processus Pour obtenir Identifier les risques, les actions , et les moyens de maîtrise du processus
  93. 93. Le e-business concerne-t-il tous les processus ? •  Cette approche se caractérise par : •  une utilisation massive de l'ordinateur pour tout type de tâches ; •  une orientation processus marquée où le travail en équipe est favorisé (réseau de compétences) ; •  une ouverture vers l'information extérieure (internet et benchmarks). Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 93
  94. 94. LES PROCESS CŒUR DE METIERS Séquence 4 Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 94 Les valeurs : http://www.youtube.com/user/ASICSvideo/featured? v=kxYctDdeWD4
  95. 95. Exemples de modélisation d'un processus métier
  96. 96. DEUX APPROCHES BPMN pour l’e-management •  L’approche « top-down » basée sur la refonte des processus •  L’approche « botom-up » basée sur l’optimisation des processus •  Identifier les congestions de files d’attentes, les « pertes » d’informations ou les dysfonctionnements qui obligent les utilisateurs à effectuer des tâches de surveillance ou de ressaisies et les empêchent de se concentrer sur leur véritable métier. Les retours sur investissement étant immédiats, les acteurs sont dans une démarche vertueuse qui leur permet d’appréhender avec intérêt les prochaines phases d’optimisation. Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 96
  97. 97. LE BPM (Business Process Management ) •  La première étape de tout projet de BPM, est le contrôle et l’analyse des processus existants « de bout en bout » afin de détecter les pistes d’amélioration et de mettre en place les indicateurs de performance. •  En convertissant ensuite la connaissance acquise des processus en règles métier, et en les automatisant dans des outils dédiés, le BPM offre une gestion optimale des flux de données et garantit des niveaux de services essentiels à la réactivité de l’entreprise.Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 97
  98. 98. Les process support ( RH) Conférence cantine 2.0 •  L’ e-recrutement et les ATM •  L’e-congés •  L’e-note de frais •  L’imprimante virtuelle pour éditer classer envoyer les bulletins de salaire soit par la poste , soit dans un coffre fort numérique Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 98
  99. 99. Conclusion sur l’e-management Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 99 •  Le choix du modèle souple et agile doit devenir prédominant •  Deux niveaux hiérarchiques maximums pour des ETI semblent suffisants •  Avec la confiance plutôt que le contrôle un leader pour 10 salariés c'est gérable •  Les salariés doivent augmenter leurs compétences liées au traitement de l'information •  L'utilisation des outils de gestion des connaissances comme le Knowledge management doit être remplacés par l’intelligence collective •  Les organisations par projet par mission semblent être le meilleur avantage concurrentiel pour les entreprises de demain
  100. 100. L’avenir sans internet ? Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 100
  101. 101. Période  des  questions  réelles   précédant  les  questions  virtuelles   101 « Manager seulement pour le profit revient à jouer au tennis en regardant le tableau des résultats plutôt que la balle. » Ivan Lendl Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes
  102. 102. Bibliographie, vidéographie •  Présentation de l’entreprise virtuelle –  Brunelle, Éric, Entreprise Virtuelle ou Virtualité dans les entreprise: Un modèle d’analyse, Revue Gestion, volume 28 No 2, été2003 •  Impacts Employé et Employeur •  http://imatechnologies.wordpress.com/2013/07/16/la-grande-idee- commencons-par-virer-tous-les-managers/ •  Conférence : Isaac Getz at TEDxESCP •  https://www.youtube.com/watch?v=sVBddXmynSc •  l’entreprise libérée FAVI en Français témoignages : •  https://www.youtube.com/watch?v=lGShsSQatN8 •  https://www.youtube.com/watch?v=J70qXknqkTg •  La mesure de la performance : •  https://www.facebook.com/Observatoire.eperformance.Yuseo Copy left Marcel NIZON Idrac Nantes 102

×