Université Mohammed V Agdal
Ecole Supérieure de Technologie Salé
RAPPORT D’EXPOSE
START UP ET SPIN OFF
Réalisé par :
Najeh...
2
0.Introduction.................................................................................
1. Historique de START U...
3
Dans le contexte économique actuel marquée par la mondialisation des échanges et
l’évolution des exigences de plus en pl...
4
Start up :
La start-up (ou jeune pousse) est une jeune entreprise à fort potentiel de croissance et qui
fait la plupart ...
5
Assurer la valorisation économique du savoir-faire et des résultats de la recherche.
Création de la valeur ajoutée et de...
6
Valorisation
Rôle de Start up:
o Offrir des opportunités dans une économie de non- embauche
o Développer la polyvalence ...
7
Afin de favoriser la croissance des nouvelles entreprises, la création des spin-off et des
start-up innovantes à transfé...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sartup et spinoff

212 vues

Publié le

rapport resumé sur les entreprises startup et spinoff

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
212
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sartup et spinoff

  1. 1. Université Mohammed V Agdal Ecole Supérieure de Technologie Salé RAPPORT D’EXPOSE START UP ET SPIN OFF Réalisé par : Najeh Mariem 2014 / 2015
  2. 2. 2 0.Introduction................................................................................. 1. Historique de START UP & SPIN OFF................................... 2. Definition....................................................................................... 3. Les objectifs................................................................................... 4.La différence................................................................................... 5.Exemple experience au Maroc..................................................... 6.Conclusion....................................................................................... 7.Bibliographie.....................................................................................
  3. 3. 3 Dans le contexte économique actuel marquée par la mondialisation des échanges et l’évolution des exigences de plus en plus croissantes des marchées internes et externes, les entreprises nationales ont décidé de pénétrer le marché en adoptent deux types de concepts de création d’entreprises et fabriquer des nouveaux produits et services en vue de renforcer leur compétitivité et atteindre des nouvelles besoins du marchés. L'intérêt pour les startups a été une constante de l'Histoire des bourses de valeurs, constatée en particulier dans les années 1920 à Wall Street, lors de la radiomania entourant les dizaines de startup profitant des progrès technologiques dans la TSF, qui prend le relais des spéculations constatées dès 1912 lors du Scandale Marconi. En France, la spéculation sur les nouvelles sociétés, en particulier celles qui exploite la houille blanche, dope les sept bourses de province, qui voient leur capitalisation Multipliée par neuf entre 1914 et 1928. Elles pèsent 16% de la capitalisation française contre 9% en 1914. Ce terme est devenu populaire à la fin des années 1990 pendant la prolifération des dot-com (« point com » en français) où beaucoup de spéculations du marché boursier entouraient les petites startups liées aux technologies de l'information cherchant une entrée rapide en bourse et promettant de fabuleux profits potentiels. Depuis la fin des années 90 on observe une augmentation du nombre de spin offs. En 1997 Pepsi-Cola séparait ses activités de restauration rapide de ses activités de vente de boissons sans alcool. En France en 2001 Eridania Beghin Say disparaissait pour laisser place à quatre sociétés distinctes : Beghin-Say (sucre), Cerestar (amidon), Cereol (huile) et Provimi (alimentation animale). En 1960, la doctrine financière a remis en cause l’intérêt économique de grands conglomérats, privilégiant le recentrage des différentes sociétés autour de leur « coeur de métier ». On peut notamment penser aux conclusions tirées du Capital Asset Pricing Model, dont le fondateur William Sharpe a reçu le « Prix Nobel » d'économie en 1990.
  4. 4. 4 Start up : La start-up (ou jeune pousse) est une jeune entreprise à fort potentiel de croissance et qui fait la plupart du temps l'objet de levée de fonds. On parle également de startup pour des entreprises en construction qui ne sont pas encore lancées sur le marché commercial (ou seulement à titre expérimental). Elle est en phase plus ou moins longue de développement d'un produit, de test d'une idée, de validation d'une technologie ou d'un modèle économique. Le risque d'échec est supérieur aux entreprises traditionnelles du fait des petites tailles et du manque de visibilité de ces structures. Spin off : Le mot spin-off (scission) est utilisé pour définir les start-up dont les fondateurs proviennent d’autres entreprises, de l’université ou de centres de recherche. On considère généralement comme spin-off les seules entreprises qui ont gardé un lien avec l’entreprise ou l’établissement d’origine. Ce lien se manifeste par la participation de l’entreprise ou de l’établissement dans le capital de la spin-off, ou par la signature d’un contrat de collaboration entre les deux.
  5. 5. 5 Assurer la valorisation économique du savoir-faire et des résultats de la recherche. Création de la valeur ajoutée et des activités économiques nouvelles. Maintenir et développer des compétences technologiques. N’importe quelle personne peut créer une start up, monter sa propre entreprise basée sur une idée originale n’a pas de lien avec activités d’un autre établissement. Start up ayant mois d’une année d’existence, promise à une croissante forte et rapide, réalisé un tour de financement extérieur. En revanche le spin off dépend de sa création d’une technologie ou d’un savoir-faire issus d’une grande organisation pour lesquels il y a un accord de transfert avec elle. « Donc la différence principale réside dans la modalité de création et de la source du projet. » START UP: Jeune et innovante: o La cohérence entre entrepreneur et le projet o Connaissance du produit ou service o Assurance d’un équilibre financier Financement de Start up: o L’épargne des fondateurs de la famille ou d’amis « love money » o Investisseurs à la recherche d’opportunités d’investissement « Busness angels » o Fonds investissement public (Intilak, Mokawalati,....) o Crédit bancaire
  6. 6. 6 Valorisation Rôle de Start up: o Offrir des opportunités dans une économie de non- embauche o Développer la polyvalence des individus o Une économie plus saine, un marché plus diversifié. SPIN OFF: A les mêmes caractéristiques que la Start up sauf que : Les actionnaires de l’entreprise Mère possèdent deux actions (de la société mère et de la nouvelle), et que le nombre d’actions en circulation de la société mère reste le même. Au niveau Start up Il existe des nombreux start up au Maroc à savoir : P2P : start up dont sa spécialité la veille technologique et fournir des solutions technique en informatique et la maintenance. DOMOLUX : fait le développement des logiciels avancés .il a vécu une réalité dur au démarrage cause des problèmes financiers mais il a réussi son challenge de start up .actuellement il se présente en trois ville au Maroc. Il a réalisé un chiffre d’affaire de plus un 1 million DH. M2T : ou bien « tashillat » entreprise de gestion de paiement à distance. Lydec était son premier client qui l’a fait confiance à cette nouvelle start up .maintenant elle a réalisé un chiffre d’affaire de 20 million DH. AMAL JOB.COM : ne internet diffuse des annonces d’offres d’emploi pour réduire le taux de chômage et facilite le recrutement .il a décrocher des abonnements avec beaucoup des grandes entreprises. Au niveau Spin off Abdassalam Ashrou professeur universitaire a mis en pied un spin off dans le domaine d’agroalimentaire (fabrication d’olive, fromage,…) à partir de l’Université Mohamed Premier d’Oujda.
  7. 7. 7 Afin de favoriser la croissance des nouvelles entreprises, la création des spin-off et des start-up innovantes à transférer leurs compétences vers le monde du marché et de faciliter aussi le lien Entre l’offre et la demande d’innovation. C’est justement dans cette optique que, grâce au partage des ressources et des compétences du monde de l’entreprise, du monde bancaire et du Monde de la recherche investissement public ou privée pourra : - encourager la naissance des entreprises innovantes. - sélectionner les activités entrepreneuriales innovantes, méritant d’être connues. - faire grandir les spin-off, les start-up et les petites entreprises afin qu’elles atteignent un niveau suffisamment attrayant pour les investisseurs. - construire des relations stables entre les spin-off, les start-up, les sociétés en pleine croissance et le tissus industriel traditionnel et local. - développer des collaborations industrielles entre les petites entreprises à haut contenu technologique et les grandes entreprises. - créer une école dispensant des formations pour les jeunes entrepreneurs. Le Maroc organise concours afin de choisir le meilleur start up à savoir MAROC START UP CUP. http://www.startup-book.com/fr/2013/01/08/quest-ce-quune-start-up-et-une- spin-off/ http://www.innoviscop.com/definitions/startup http://www.netalya.com/fr/Article2.asp?CLE=70 Conclusion Bibliographique

×