Centre UFOVAL 74
Centre Equestre « l’Etang »
17113 Mornac sur Seudre
PROJET PEDAGOGIQUE
MORNAC AOUT 2014
SEJOURS A L’OCEAN...
SOMMAIRE
Sommaire : .........................................................................................................
PARTIE 1: PRESENTATION
1. Présentation du centre :
Le Centre Equestre de l’Etang est situé dans le village médiéval de Mor...
Les locaux :
 Un chalet en bois, utilisé pour stocker du matériel, l’intendance. Il sert
également de bureau au directeur...
PARTIE 2: LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
Nos objectifs pédagogiques sont communs avec ceux de la FOL :
 Considérer l’enfant c...
affaires seul list oublié
L’enfant va se laver seul Détermination d’un temps
précis (18h-19h)
Les enfants n’ont pas eu
bes...
attention. L’enfant fait partie d’un groupe mais a aussi une existence propre. C’est pour
ça qu’il est important de le con...
PARTIE 3: LE FONCTIONNEMENT DU CENTRE
1. La journée type :
Réveil échelonné 7h30 -> 8h45
Petit-déjeuner 7h45 -> 9h (enviro...
L’animateur de lever est présent à proximité des marabouts pour veiller au calme. Il
envoie les enfants au petit-déjeuner....
mangent avec les enfants doivent être assis de façon à pouvoir voir les autres tables. Le
centre de vacances étant un lieu...
moment ou en tout cas très courtes et en se m’étant d’accord au préalable. De plus, pour
la propre sécurité des animateurs...
 Le suivi du linge :
L’inventaire sera fait à l’arrivée et au départ par l’animateur référent de la chambre. Le
centre po...
La santé est un problème quotidien. Si des enfants suivent un traitement lors du séjour,
les médicaments seront donnés par...
Premier séjour :
Dimanche 3 août après midi Départ groupe Paris (train)
Dimanche 3 août soir Départ groupe Haute-Savoie (b...
leur enfant à un jeune inconnu pour qu’il lui fasse traverser la France est forcément
difficile. Cela dure peu alors chacu...
Toutes ces modalités seront étudiées plus en détails lors du weekend de préparation. Si
des enfants sont en retard il faut...
A chaque arrêt, il convient de surveiller que personne ne descende, ni ne monte. En cas
de problème avec une personne exté...
Les tentes des animateurs sont a proximité des tentes des enfants. Il y aura chaque
nuit un animateur de garde qui sera dé...
PARTIE 4: LE PROJET D’ANIMATION
Nous nous réservons le droit d’annuler une activité s’il est jugé que toutes les condition...
Le centre de vacances c’est le lieu idéal pour les jeux au sens premier du terme. Tout en
respectant les capacités et les ...
PARTIE 5: LA GESTION DU PERSONNEL
L’équipe est composée au maximum d’une directrice et de 4 animateurs.
1. Le Rôle de la D...
Elle assure également le rôle d’assistante sanitaire :
 Organiser et suivre les temps de vie quotidienne.
 Organiser un ...
Depuis 2012, un repos quotidien doit être instauré. Un animateur a le droit à 8 heures
de repos par jour. Ce temps corresp...
Le tableau de roulement sera affiché. C’est aux animateurs d’aller le consulter. Il n’y
aura pas de rappel lors des réunio...
4. Evaluation :
L’évaluation des stagiaires BAFA est assurée par la directrice. Un premier entretien
aura lieu en début de...
PARTIE 6: LA LOGISTIQUE
1. Le matériel :
Un inventaire est présenté en annexe de ce projet. Si l’état du matériel le perme...
CONCLUSION :
Ce projet sera lu en amont par les animateurs, relu ensuite durant la réunion de
préparation et discuté.
J’es...
ANNEXE 1 : INVENTAIRE
Quantité
Cuisine:
Assiette à soupe 13
Assiette plate 29
Bol pyrex 41
Casseroles 3
Corbeille à pain 4...
Bd
Boussoles 2
jumelles 7
Électricité:
baladeuse électrique 1
Cafetière électrique 1
Chaine hi fi 1
Enrouleur électrique 1...
Jeux:
6 qui prend 1
Assiettes chinoises 4
Baccade 1
Baguettes 1
Balle de jonglage 9
Balle de ping pong 3
Balle de tennis m...
Raquettes Badminton 13
Raquettes ping pong 4
Raquettes plage 11
Raquettes plastique noire 4
Saboteur 1
Taboo 1
Tarot 1
Tri...
Bancs
Caisse orange percée 18
Caisse plastiques 4
Chaises 4
Coffre sous lit plastique 24
Corbeille à papier 5
Couvercle co...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Projet Pédagogique Mornac Aout 2014

859 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
859
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Projet Pédagogique Mornac Aout 2014

  1. 1. Centre UFOVAL 74 Centre Equestre « l’Etang » 17113 Mornac sur Seudre PROJET PEDAGOGIQUE MORNAC AOUT 2014 SEJOURS A L’OCEAN Marie Brunel (Directrice) Organisateur: FOL 74 3 av de la plaine BP 340 74008 Annecy Cedex
  2. 2. SOMMAIRE Sommaire : ..............................................................................................................Error! Bookmark not defined. Partie 1: Présentation...............................................................................................................................................3 Partie 2: Les objectifs pédagogiques.................................................................................................................5 Partie 3: Le fonctionnement du centre .............................................................................................................8 Partie 4: Le projet d’animation ...........................................................................................................................19 Partie 5: La gestion du personnel.......................................................................................................................21 Conclusion :.......................................................................................................................................................................27 Annexe 1 : Inventaire ..................................................................................................................................................28
  3. 3. PARTIE 1: PRESENTATION 1. Présentation du centre : Le Centre Equestre de l’Etang est situé dans le village médiéval de Mornac S/Seudre, en Charente Maritime à une dizaine de kilomètres au nord de Royan. Ancien port de pêche et de commerce, Mornac est aujourd’hui essentiellement tourné vers l’ostréiculture et le sel produit par ses marais. Le climat est de type océanique aquitain avec un été qui reste tempéré grâce à la brise marine. L’ensoleillement à Mornac est très important et comparable à celui que connaît une partie de la côte méditerranéenne. C’est dans un cadre calme que le groupe vit proche de la nature et des chevaux, en toute sécurité. Le camp est installé au camping de « l’Etang » qui en plus de proposer des nuitées, propose également une activité équitation avec l’implantation d’un centre équestre. Voilà quelques années que la collaboration entre la FOL et les propriétaires de « l’Etang » fonctionne. La FOL loue chaque été des emplacements pour pouvoir accueillir les jeunes. La prestation équitation est gérée par l’équipe de moniteurs de « l’Etang ». Les repas sont également préparés et servis par l’équipe du camping.
  4. 4. Les locaux :  Un chalet en bois, utilisé pour stocker du matériel, l’intendance. Il sert également de bureau au directeur du séjour.  Un bloc sanitaire récent avec des lavabos, 3 douches, 3 WC et un lave linge qui appartient à l’UFOVAL  Un marabout dans lequel est stocké le matériel.  Un espace « plonge » pour faire la vaisselle Les hébergements :  Quatre marabouts équipés. (6 lits par marabouts)  Deux tentes « Tipiks » pour l’hébergement d’enfants  Des tentes individuelles pour l’hébergement des adultes. Les marabouts sont équipés de lits, d’espaces de rangements fonctionnels (casiers, armoires). 2. Présentation du public : Durant le mois, deux séjours de 14 jours se succèdent. Chaque séjour a un effectif maximum de 28 enfants. Les différents séjours ont lieu :  du dimanche 3 au samedi 16 août  du dimanche 17 au samedi 30 août Les enfants sont âgés de 8 à 12 ans. Ils proviennent de toute la France et de milieux sociaux divers. Les enfants accueillis sur le centre, viennent par le biais de comités d’entreprises, de mairies, de services sociaux, APF ou d’inscriptions individuelles…
  5. 5. PARTIE 2: LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Nos objectifs pédagogiques sont communs avec ceux de la FOL :  Considérer l’enfant comme un être à part entière.  Avoir toujours sa sécurité affective et physique comme obligation et objectif.  Favoriser sa bonne santé.  Viser l’autonomie et la pratique de relations interpersonnelles pacifiées, notamment en participant à des temps d’échanges collectifs tout au long du séjour.  Eduquer au respect de l’autre, à la tolérance, à l’acceptation des différences par la richesse de la vie en collectivité.  Permettre à l’enfant d’accéder à la connaissance et à la culture.  Développer la prise de conscience de l’environnement local, humain et matériel, le respecter. Bien que la plupart de ces points soient importants, nous mettrons l’accent sur certains objectifs pédagogiques décrient ci-après :  L’autonomie : « Savoir effectuer les différents gestes du quotidien seul » Les gestes du quotidien comme ranger ses affaires, se laver seul ou encore gérer son linge sale, sont des gestes banals mais que certains enfants ne savent encore pas ou mal effectuer. Afin qu’ils puissent se débrouiller seuls et ainsi n’être dépendant de personne pour ces temps de vie quotidienne, il nous faut les leur apprendre et les encourager à prendre leur autonomie. Cette démarche permet une responsabilisation de l’enfant sur sa propre personne. Il est cependant nécessaire de mettre à sa disposition les moyens d’effectuer ces différentes tâches. C’est le rôle de l’adulte qui doit ainsi s’assurer que tout est à disposition. Il doit aussi être présent si l’enfant rencontre des difficultés. Il y a plusieurs façons de favoriser l’autonomie de l’enfant en centre de vacances. Nous en citerons quelques uns mais d’autres exemples peuvent être trouvés lors de la réunion de préparation ou encore durant le séjour. Objectifs opérationnels Moyens mis en place Evaluation L’enfant range ses affaires seul Mise en place d’une météo des chambres et d’une check-list Les chambres sont rangées par les enfants L’enfant prépare ses Installation d’une check- Les enfants n’ont rien
  6. 6. affaires seul list oublié L’enfant va se laver seul Détermination d’un temps précis (18h-19h) Les enfants n’ont pas eu besoin de rappel L’enfant se sert seul Mise à disposition d’un matériel adapté L’enfant a pu se servir seul sans avoir besoin d’aide L’enfant vient se soigner seul Détermination de temps précis pour l’infirmerie et d’une personne référente L’enfant vient promptement se faire soigner Remarque : Les objectifs cités au-dessus sont bien des objectifs et ils peuvent ne pas être totalement atteints pour tous les enfants. C’est entre autre pour cela que l’animateur de part son rôle d’éducateur, se doit d’être présent et de porter assistance à l’enfant en cas de difficultés.  La parole de l’enfant : « Être écouté et pris en compte pour être acteur de son séjour» Ce séjour est avant tout les vacances de l’enfant. Il ne doit pas subir son séjour, mais le vivre, le construire et l’améliorer. Il faut donc organiser des temps et mettre en place des moyens d’expression pour qu’il puisse facilement donner son avis, ses idées, ses remarques, ses envies … Tous les enfants ont potentiellement quelque chose à dire et à partager. Il faut impérativement encourager tout les enfants à s’exprimer par tous les moyens possibles : devant tout le monde, par l’intermédiaire d’une boite aux lettres, juste à un adulte … Un enfant a le droit d’avoir raison, de se tromper, de changer d’avis et d’encore changer d’avis. Il faut lui permettre dans la mesure du possible d’expérimenter et de revenir sur sa décision si celle là s’avère n’être pas la bonne. Dans le cas où la demande de l’enfant n’est pas possible à réaliser, il faut lui expliquer pourquoi. Un temps quotidien de parole sera donc mis en place après le temps de douche. Une boite aux lettres sera installée dans un endroit accessible pour permettre de partager ses idées et remarques tout au long de la journée. Cette boite sera ouverte par un animateur avant le temps de parole.  La sécurité : « Veiller sur la sécurité physique et affective de l’enfant» La sécurité est à prendre en compte sur tous les temps du séjour. L’animateur doit être présent et se doit de temporiser s’il le juge nécessaire. Il doit veiller à la sécurité physique mais aussi affective, c’est-à-dire veiller à ce que l’enfant se sente bien « comme à la maison ». L’enfant doit savoir où il va où il est, à qui il doit s’adresser si il a une question, un problème. Il a besoin de savoir qu’on veille sur lui et qu’on lui porte
  7. 7. attention. L’enfant fait partie d’un groupe mais a aussi une existence propre. C’est pour ça qu’il est important de le considérer comme une personne à part entière. La sécurité est naturellement à prendre en compte lors des temps spécifiques comme les transports, les sorties …  La sociabilité : « Apprendre à vivre ensemble » La sociabilité se décline en 3 notions : le vivre en collectivité, trouver sa place au sein du groupe et enfin intégrer les autres. Ces notions ne sont pas évidentes car elles dépendent du caractère de chacun. Mais il est important d’inculquer aux enfants des valeurs telles que la tolérance, la solidarité ou encore le respect. Tous les enfants n’ont cependant pas le même besoin et la même rapidité à trouver leur place et à se sentir parfaitement à l’aise. Il est cependant de notre devoir de veiller à ce que leur intégration se passe au mieux et d’encourager les plus à l’aise à aller vers les autres. La sociabilité est travaillée tout au long du séjour. Mais autant lors de grands jeux, il est préférable de mixer les équipes, autant il faut aussi leur laisser du temps pour se retrouver entre copains comme le temps des repas.
  8. 8. PARTIE 3: LE FONCTIONNEMENT DU CENTRE 1. La journée type : Réveil échelonné 7h30 -> 8h45 Petit-déjeuner 7h45 -> 9h (environ) Accueil du matin 8h00 -> 9h (environ) Rangement des chambres 9h -> 10h Temps d’animation 10h -> 12h Déjeuner 12h -> 13h Temps de rangement + Temps calme 13h -> 14h30 Temps d’animation 14h30 -> 18h Douches 18h -> 19h Place à la palabre 19h -> 19h30 Dîner 19h30 -> 20h30 Temps de rangement 20h30 -> 20h45 Veillée 20h45 -> 21h45 Coucher 21h45 -> 22h 2. La vie quotidienne : La vie quotidienne regroupe tous les moments d’une journée dans un CVL, excepté les temps d’activités. Ces temps sont répétitifs car ils ont lieu tous les jours, et nous savons que la répétition peut être par définition potentiellement lassante. Or il ne faut surtout pas négliger ces temps de vie quotidienne car ils représentent la plus grande partie d’une journée en centre de vacances. Il est donc indispensable de les penser et de les préparer au même titre qu’un temps d’animation. Mais attention, tous les gestes de la vie quotidienne ne doivent pas être présentés comme des corvées ou des punitions. Ils doivent être vécus par les enfants et les jeunes comme de véritables temps d’éducation. Le rôle des adultes est donc particulièrement important.  Le lever : Un panneau installé par l’animateur de lever indique aux enfants s’ils peuvent aller au petit-déjeuner. Ils doivent se lever dans le calme. Ils peuvent aller manger en pyjama s’ils le souhaitent. Un enfant ne doit pas être réveillé sauf si les activités prévues le matin le nécessitent (sortie à la journée, stage …).
  9. 9. L’animateur de lever est présent à proximité des marabouts pour veiller au calme. Il envoie les enfants au petit-déjeuner. Il doit discrètement vérifier tous les lits, changer les draps et faire prendre une douche aux enfants énurétiques.  Le petit-déjeuner : L’enfant doit pouvoir se servir seul en quantité suffisante sans être dans l’excès. Une fois qu’il a finit de manger, il doit débarrasser ses affaires, nettoyer sa table et faire sa vaisselle. Des bassines seront prévues à cet effet. Une collation sera donnée pour les réveils tardifs. L’animateur doit mettre en place le petit-déjeuner et s’assurer de son bon fonctionnement. Il doit être présent et accueillir les enfants. Il doit diriger les enfants vers la salle d’activité quand ils ont fini.  L’accueil du matin : Les enfants peuvent aller en salle d’activité seulement quand ils ont fini de petit- déjeuner. Des jeux de société, des petites activités, des jeux de construction, des puzzles, de la lecture, du papier seront mis à disposition. Il faut que ces jeux restent calmes pour ne pas réveiller les autres enfants. L’animateur doit mettre la salle et les différentes activités. Il doit être présent et accueillir les enfants.  Le rangement et toilette du matin : C’est le moment de faire son lit, se débarbouiller, se coiffer, se brosser les dents et s’habiller. L’enfant doit aussi ranger ses affaires et sa chambre. Un tour de balais sera mis en place au début du séjour. Ils doivent aussi préparer leurs affaires. Afin que ce moment se passe bien et soit efficace et ludique, nous mettrons en place une météo des chambres pour évaluer le rangement et l’état général de la chambre. Une check-list sera installée par l’animateur référent pour permettre à l’enfant de se souvenir de ce qu’il a faire ou à prendre dans son sac. L’animateur doit être présent, aider les plus jeunes et veiller au bon déroulement. C’est lui aussi qui gère la météo des chambres et veille à ce que l’enfant n’oubli rien selon les activités prévues et la météo.  Les repas : Des équipes seront faites en début de séjour et auront pour rôle de mettre la table, de débarrasser et faire la vaisselle. Les équipes tourneront quotidiennement. Le repas est un temps de convivialité, d’échange qui doit se dérouler dans le calme. Les adultes qui
  10. 10. mangent avec les enfants doivent être assis de façon à pouvoir voir les autres tables. Le centre de vacances étant un lieu pour apprendre et grandir, le service peut être fait par tous. Les animateurs seront vigilants au comportement alimentaire des enfants et n’hésiteront pas à d’alerter la directrice en cas de doute. Il est préférable que les enfants restent à table et ne se lèvent qu’en cas de nécessité. En ce qui concerne les régimes alimentaires du à des allergies ou croyances, les enfants auront un substitut. Ces problématiques parfois source de conflit avec l’enfant et la famille seront traitées avec sérénité et réflexion. L’animateur doit être attentif tout au long du repas. C’est un moment particulier où l’adulte peut avoir une discussion avec un petit groupe d’enfant. Il peut être bon d’utiliser ce temps pour mieux faire connaissance.  Le temps calme : Chaque enfant bénéficie d’un temps calme. Il peut faire la sieste, écrire des cartes postales, lire, jouer à un jeu de société... C’est un temps qui doit rester impérativement calme. L’animateur y veillera particulièrement. Il peut comme pendant le temps du repas en profiter pour parler avec des enfants un peu plus timides.  La douche : La douche s’effectue chaque jour dans les sanitaires du camping. Afin de favoriser l’autonomie des enfants, ils sont invités à se prendre en charge et à venir seul aux sanitaires où sera présent un animateur. Cependant, certains jeunes enfants peuvent ne pas avoir encore le souci de leur hygiène. C’est pourquoi les animateurs restés sur le campement seront vigilants et rappelleront aux enfants qu’il est temps d’aller se doucher. Le créneau douche dure une heure. Il est important qu’il soit bien délimité. Il faut tout de même contrôler que les enfants se soient bien nettoyés et pas juste mouillés. Un cuir chevelu sablonneux est un signe d’une mauvaise toilette ! L’animateur doit être très vigilant à la sécurité lors de ce temps. C’est la fin de la journée, les enfants peuvent être excités et la majorité des accidents arrivent durant ce temps. C’est pourquoi les animateurs sont priés de ne pas prendre de pause lors de ce
  11. 11. moment ou en tout cas très courtes et en se m’étant d’accord au préalable. De plus, pour la propre sécurité des animateurs, il est recommandé de ne jamais se retrouver dans une situation où ils seraient seuls avec un enfant dans une cabine de douche (même pour l’aider) ni dans une chambre.  La place à la palabre : Après le temps des douches aura lieu quotidiennement la place à la palabre qui sera le moment de communication avec les enfants. Il y sera abordé le bilan de la journée, les annonces importantes pour le lendemain et enfin il peut être effectué dans ce temps des ateliers de régulation du groupe si nécessaire. C’est un moment de parole où l’enfant à la priorité. Sa parole doit être pris en compte et écouté par chacun, adultes et enfants.  La veillée : La veillée doit prendre en compte le vécu de la journée pour accompagner au mieux les enfants vers le coucher. La prise en compte du rythme de vie induit que la veillée ne peut être un temps d’activité trop dynamique qui éveille le corps et l’esprit. De plus sa durée peut varier selon l’état de fatigue des enfants. Il ne faut pas oublier d’organiser un retour au calme avant le coucher. La plupart du temps la soirée peut être réservée à des activités calmes, dites traditionnelles mais qui plaisent beaucoup aux enfants. On peut citer : les jeux collectifs, les jeux de société, les chants, les activités de relaxation, les soirées contes, les veillées dessin, les promenades, la lecture… Les veillées en centre de vacances manquent souvent cruellement d’originalité. Bien que certaines veillées soient quelques peu incontournables et très demandées par les enfants, il faut leur montrer d’autres possibilités. C’est entre autre le rôle de l’animateur.  Le couché : Il se fait en fonction de l’âge mais tient compte aussi du rythme et de l’état de fatigue de chacun. Une fois le brossage des dents et la prise de médicaments effectués, les lumières seront éteintes. La présence des animateurs à ce moment là se veut cadrante et rassurante. Dans les premiers jours du séjour, les plus jeunes peuvent ressentir une certaine insécurité affective qu’il convient de prendre en compte. Les animateurs resteront jusqu’à l’endormissement des enfants.
  12. 12.  Le suivi du linge : L’inventaire sera fait à l’arrivée et au départ par l’animateur référent de la chambre. Le centre possède une machine à lavé. Le linge sera lavé une fois par semaine. Il sera organisé par roulement avec l’aide des animateurs référents. On veillera à ce que la dépose du linge sale et la reprise du propre, se fasse dans de bonnes conditions afin d’éviter les pertes. L’animateur référent de la chambre aura en début de séjour expliqué aux enfants comment bien gérer son linge. A la fin du séjour, le linge sale de chaque enfant sera enfermé dans un sac après avoir été comptabilisé lors de l’inventaire. L’animateur doit être très vigilant sur la gestion du linge des enfants. Des explications sont nécessaires au début et certainement pendant. Bien que la gestion du linge rentre dans nos objectifs d’autonomie, cela reste une tache difficile surtout pour les plus jeunes.  L’argent de Poche : L’argent de poche est récupéré à l’arrivée. Les plus jeunes sont aidés pour la gestion de leur argent. De toute façon les besoins sont très faibles (courrier, cartes postales). Les souvenirs achetés ne sont pas une obligation. Les animateurs doivent avoir une attitude éducative face à l’argent et conseiller les enfants sur leurs achats.  Le suivi de la santé : Il n’y a pas d’assistante sanitaire sur ce séjour. La directrice assure cette fonction. Lorsque l’enfant est accueilli au moment du départ, il est nécessaire de s’assurer que la fiche sanitaire est bien complétée et signée. Elle doit être lue consciencieusement afin de ne pas passer à côté de renseignements importants concernant entre autre l’alimentation, ou une maladie grave qui n’aurait pas été signalée au moment de l’inscription. Les enfants sont vus par la directrice individuellement à leur arrivée au centre pour une visite médicale. Elle échange avec eux afin de vérifier ce qui est inscrit sur la fiche et aussi que l’enfant n’a pas de problème particulier. Elle contrôle avec soin l’hygiène de chaque enfant. Si surviennent des symptômes de maladie ou des accidents mineurs, les enfants seront amenés chez le médecin. Les familles seront averties et la procédure de déclaration et de remboursement appliquée. A la fin du séjour une autre visite médicale sera effectuée. La fiche sanitaire sera remise dans les affaires de l’enfant.
  13. 13. La santé est un problème quotidien. Si des enfants suivent un traitement lors du séjour, les médicaments seront donnés par la directrice mais l’enfant sera invité à venir promptement les chercher. Les animateurs peuvent être amenés à donner un traitement en cas d’absence de la directrice et doivent soigner les enfants en cas de bobo. Ils doivent aussi à chaque sortie se munir d’une trousse de secours et s’assurer qu’elle est bien fournie avant le départ. Tous les soins effectués sur les enfants doivent être inscrits dans le cahier d’infirmerie. C’est pourquoi il est demandé aux animateurs d’indiquer sur les carnets présents dans la trousse de secours le soin qui a été effectué et bien sur de rapporter la trousse à leur retour.  Relation avec la famille : Pendant le séjour, les familles ont plus de contact avec les personnes qui répondent au téléphone. Il convient là aussi de bien renseigner les familles sur leur enfant et de prendre les messages qui seront remis aux enfants à l’heure des repas. Les animateurs doivent surveiller qu’il existe un échange de courrier entre l’enfant et sa famille. Il aidera pour les plus jeunes à écrire si besoin, et alertera dans le cas où l’enfant ne recevrait pas de lettre. Les enfants pourront être joints par téléphone de 18 heure à 20 heures. Cette année en plus de la tenue quotidienne du blog du séjour, nous aurons également une page Facebook publique qui sera supprimée à la fin du séjour. Ils seront alimentés par la directrice, les animateurs, et les enfants. En ce qui concerne la page Facebook, il faut se montrer prudent pour éviter tout débordement. On fera attention à toutes les publications comme les photos ou statuts. Les commentaires ne seront pas activés et les publications ne seront effectuées qu’au nom de la page et jamais en se servant de comptes Facebook personnels. Il est important de faire apparaitre des photos de groupe et d’activités. Le public étant jeune, il n’y aura normalement que très peu de portable. Ils seront stockés dans le bureau de la directrice et à la demande, redonnés aux jeunes de 18 heures à 20 heures. Nous les laissons durant le temps des repas au cas où des parents ne pourraient appeler avant. Il est bien évident que l’enfant doit être à table avec les autres et non sur son écran. 3. Le convoyage: Voici l’organisation des différents convoyages :
  14. 14. Premier séjour : Dimanche 3 août après midi Départ groupe Paris (train) Dimanche 3 août soir Départ groupe Haute-Savoie (bus) Arrivée groupe Paris (pour le dîner) Lundi 4 août matin Arrivée groupe Haute-Savoie (pour le petit- déjeuner) Vendredi 15 août soir Départ groupe Haute-Savoie (après dîner) Samedi 16 août matin Arrivée groupe Haute-Savoie Départ groupe Paris (après petit-déjeuner) Samedi 16 août après-midi Arrivée groupe Paris Deuxième séjour : Dimanche 17 août après midi Départ groupe Paris (train) Dimanche 17 août soir Départ groupe Haute-Savoie (bus) Arrivée groupe Paris (pour le dîner) Lundi 18 août matin Arrivée groupe Haute-Savoie (pour le petit- déjeuner) Vendredi 29 août soir Départ groupe Haute-Savoie (après dîner) Samedi 30 août matin Arrivée groupe Haute-Savoie Départ groupe Paris (après petit-déjeuner) Samedi 30 août après-midi Arrivée groupe Paris Les convoyages sont encadrés par les animateurs. Ils seront répartis entre les différents points de départ. L’accueil des enfants et des parents est un moment important et sensible en centre de vacances. L’ensemble des animateurs qui accueilleront les enfants au départ, ont été formés et savent qu’ils se doivent d’être rassurants avec les enfants et les familles même s’ils sont stressés. Il faut répondre aux interrogations des parents. Leur tenue aussi doit être adéquate ils représentent l’œuvre et à ce titre font office de vitrine. Le T-shirt vert UFOVAL est donc incontournable. Le contact avec les parents qui confient
  15. 15. leur enfant à un jeune inconnu pour qu’il lui fasse traverser la France est forcément difficile. Cela dure peu alors chacun doit donner le meilleur de lui-même. Lors de l’accueil, l’animateur doit récupérer plusieurs documents et informations :  Le nom et prénom de l’enfant pour le pointage sur la liste de présence qui sera transmise quelques jours avant le départ.  Récupération de l’enveloppe d’argent de poche. Il faut vérifier la somme qui est indiquée avec celle présente à l’intérieur. Une fois la vérification faite, l’animateur signe l’enveloppe.  La fiche sanitaire. Il faut impérativement vérifier que l’autorisation de soin est bien signée et sinon la faire signer aux parents. Une lecture de la fiche permet d’avoir rapidement des informations sur l’état de santé de l’enfant : traitement à prendre, allergie, régime spécifique … Si l’enfant suit un traitement, nous avons besoin de l’ordonnance.  Poser encore des questions sur l’état de santé de l’enfant. S’il a des médicaments dans son sac à dos, il faut les lui prendre. En cas de traitement à suivre, c’est l’animateur chef de convoi qui les lui donnera.  Pour un coté plus pratique, vérifier que les valises sont bien marquées.  Il faut s’assurer que l’enfant a bien son certificat de test d’aisance aquatique  Si il y a besoin, l’animateur vérifie que l’enfant à bien un pique-nique sinon il ira en acheter un. Cette dépense sera remboursée.  Pour les voyages il est préférable que l’enfant soit convenablement habillé : pantalon et pull. Si l’animateur constate qu’il manque des pièces, il informe les parents et convient avec eux de l’envoie rapide des pièces manquantes. Afin d’assurer sa mission, l’animateur doit avoir à sa disposition plusieurs choses :  Un portable chargé et avec du crédit  Son T-shirt vert qui lui sera donné durant la réunion de préparation.  La liste des enfants qu’il récupère.  La convocation qui a été donnée aux familles.  Les billets de train si c’est le moyen de transport ou du moins savoir qui les a.  Une avance d’argent.  Connaitre l’itinéraire.  Arriver avant les familles.  Un stylo et un carnet pour prendre en note ce que les parents peuvent dire.
  16. 16. Toutes ces modalités seront étudiées plus en détails lors du weekend de préparation. Si des enfants sont en retard il faut très rapidement contacter les familles par téléphone pour savoir ce qui se passe. Une fois que l’enfant a été confié à l’animateur, le séjour commence. Il est donc nécessaire de faire rapidement connaissance, de le mettre en confiance et en sécurité affective. Il faut occuper les enfants durant le trajet. Le voyage va être long, il faut donc prévoir l’animation de cette première journée et de quoi passer le temps. Lors de l’arrivée il est important que plusieurs explications soient données aux enfants notamment pour l’organisation de la vie quotidienne (vaisselle, balai dans les chambres …). Un rassemblement aura lieu quand tout le groupe sera arrivé suivit d’une présentation de toute l’équipe. Il vaut mieux que les explications soient répétées dans les premiers jours afin que les enfants les comprennent bien. 4. La sécurité :  En train: Lors d’un transport en train plusieurs règles de prévention et de sécurité sont à effectuer. Tout d’abord, il faut arriver suffisamment en avance pour ne pas être pris de court ou stressé. Toute attente se fait dans le hall et non sur le quai. A Lyon et à Paris, le personnel UFOVAL est présent sur place pour le transfert. Il vaut mieux aller à la rencontre d’un agent de la SNCF et lui signaler le groupe. Il peut notamment vous dire le quai, organisé votre monté dans le train. Cette opération est toujours délicate et les enfants en sont parfois oubliés car les animateurs pensent surtout aux baguages. Les animateurs se seront donc répartis les tâches et pendant qu’un groupe charge les baguages, l’autre installe les enfants. Il se peut que les autres voyageurs se montrent pressants. Bien qu’il faille rester calme car l’animateur incarne les valeurs de l’œuvre, il ne faut pas non plus céder à toutes les demandes et en aucun cas les enfants ne doivent rester seuls. Demandez de l’aide ! Une fois dans le train, le responsable du convoi prend contact avec le contrôleur du train et s’assure de savoir où le trouver durant le voyage. Les déplacements sont interdits sauf en compagnie d’un adulte qui se positionne auprès des portes donnant sur la voie. Le groupe ou les enfants sont toujours encadrés par les animateurs. Si le groupe est dans une voiture, les animateurs se placent à chaque extrémité du groupe. En cas de voitures compartimentées les animateurs se répartissent.
  17. 17. A chaque arrêt, il convient de surveiller que personne ne descende, ni ne monte. En cas de problème avec une personne extérieure, prévenir les autorités compétentes (chef de train) et la directrice. La directrice de la colonie s’assurera avant le départ que les conditions de sécurité sont connues et respectées par toutes les personnes amenées à convoyer des enfants de la colonie.  En bus : Un chef de convoi est désigné par la directrice. Il possède la liste de tous les enfants dont il a la charge. Il fait le point sur l’itinéraire avec les chauffeurs. En cas de doute, il contacte la personne référente de l’UFOVAL (Julie Sylvestre) et la directrice. Il organise la répartition des adultes dans le bus, ainsi que les tours de veille. Il doit faire strictement appliquer les règles du code de la route dans le bus. Tous les enfants doivent être assis et attachés sans aucune exception même de confort. Le non port de la ceinture de sécurité est passible d’amende. A chaque arrêt, il fait respecter la procédure d’accompagnement des enfants sur les aires d’autoroute. Chaque animateur fait la navette entre le bus et les toilettes avec 3 enfants. Il contrôle les descentes du bus à l’aide de la liste des enfants et recompte l’ensemble des voyageurs avant de repartir. Un peu avant l’arrivée, le chef de convoi appelle le centre pour prévenir.  A pied : Là aussi les règles du code de la route rentrent en vigueur. En général, le piéton est prioritaire mais il n’empêche qu’il doit faire preuve de prudence. On appliquera la méthode pour faire traverser sur les passages piétons. De plus, si un déplacement doit se faire hors agglomération et sur la chaussé, il se fait sur le bas coté face au danger (dans le sens contraire de la circulation). Les animateurs ouvrent et ferment le rang. Les enfants sont en rang deux par deux. S’il reste des animateurs, ils se mettent le long du rang et non pas dedans. Ils doivent maintenir les enfants sur le bas côté. Ils veilleront particulièrement à la cohésion du groupe.  A vélo : Des règles strictes de sécurité devront être appliquées. Le taux d’encadrement est de 2 animateurs pour 12. Le port du casque est obligatoire et le respect du code de la route aussi. Un groupe à vélo est considéré comme un véhicule. Les animateurs doivent veiller à faire ralentir les voitures à l’approche du groupe.  Sur le centre :
  18. 18. Les tentes des animateurs sont a proximité des tentes des enfants. Il y aura chaque nuit un animateur de garde qui sera désigné aux enfants lors du couché. Au coucher et dans le temps d’endormissement, les enfants ne sont jamais seuls. Les adultes sont là pour pouvoir répondre à la demande d’un enfant qui serait anxieux le soir. En cas d’évacuation de jour et de journée, les animateurs s’occupent d’évacuer le groupe et de l’amener au point de rencontre qui sera désigné au début du séjour. La direction fait un appel à l’aide des listes d’enfants et d’adultes présents sur le centre.  Durant les sorties : Quitter le centre avec un groupe se fait après autorisation de la direction. L’itinéraire et l’horaire doivent être validés. Avoir la liste des enfants et une trousse de secours est obligatoire. L’animateur s’assurera qu’il connaît les particularités médicales des enfants dont il a la charge : asthme, allergies… Il faut également s’assurer que les enfants sont convenablement équipés et chaussés : casquette, lunettes, imperméable, crème solaire... Il est nécessaire également de se munir d’eau et de quoi manger. Un animateur doit être joignable.
  19. 19. PARTIE 4: LE PROJET D’ANIMATION Nous nous réservons le droit d’annuler une activité s’il est jugé que toutes les conditions de sécurité nécessaires à sa pratique ne sont pas pleinement remplies : météo, santé de l’enfant… Notre centre de vacances propose deux types de séjour :  Le stage équitation : Les enfants pratiquent 7 séances de 3 heures d’équitation qui ont lieu dans le centre équestre du camping. Elles sont sous formes d’exercices en carrière ou de ballades. Les enfants s’occupent, sous la surveillance des moniteurs diplômés du centre équestre, de l’alimentation, du pansage et du sellage des chevaux et des poneys. Les enfants apprennent à connaitre, soigner et aimer leur monture tout au long de leur séjour. Les enfants seront par groupes de niveau, du débutant au confirmé. Il est prévu pour la dernière séance une promenade au couché du soleil. Une initiation au body-board est également prévue.  Le stage de surf : Les enfants pratiquent 6 demi-journées de surf avec l’école de Saint-Palais-Sur-Mer. Un brevet de l’école de surf leur est délivré. Il est également prévu une sortie en kayak pour découvrir les marais de la Seudre, une sortie vélo, de la pêche, une visite du phare de la Courbe et de Royan. Voici une liste d’activités possibles : - Exploitation de la plage de sable et de toutes les activités et jeux qu’elle offre. - Participation à des manifestations locales - Randonnée pédestre - Des grands jeux où les enfants sont répartis en petites équipes. Ces jeux permettent aux enfants de développer leur capacité de vie en groupe. Il y a donc écoute mutuelle et partage des connaissances. C’est par ces jeux que la découverte d’une ville, d’un endroit inconnu se fait le mieux. Ainsi, par l’amusement, le plaisir… les enfants découvrent des paysages, des cultures et des coutumes nouvelles. - Activités sportives.
  20. 20. Le centre de vacances c’est le lieu idéal pour les jeux au sens premier du terme. Tout en respectant les capacités et les envies de chacun, nous proposons aux jeunes de s’amuser, de s’ouvrir aux autres par le respect, l’écoute et le partage des valeurs. Vivre de belles vacances, ramener de magnifiques souvenirs et avoir envie d’y retourner l’année suivante. Les animateurs ont libre choix des activités qu’ils proposent dans la limite où celle-ci s’inscrivent dans le projet éducatif et pédagogique. Les activités seront discutées lors des réunions d’équipe.
  21. 21. PARTIE 5: LA GESTION DU PERSONNEL L’équipe est composée au maximum d’une directrice et de 4 animateurs. 1. Le Rôle de la Directrice :  Recruter une équipe d’animation  Elaborer un projet pédagogique qui s’inscrive dans la politique éducative de l’UFOVAL et le mets ensuite en application durant le séjour.  Organiser une réunion de préparation à laquelle participe un maximum d’animateurs.  Coordonner les relations entre toutes les parties prenantes du séjour : enfants, animateurs, le personnel du camping, partenaires, familles, œuvre, administrations diverses, collectivités locales, et mettre en place tous les outils nécessaires à une bonne communication.  Prendre contact avec les acteurs de la vie locale mairie, gendarmerie, médecin, habitants du village, propriétaires de la colonie.  Engager sa responsabilité civile vis à vis des enfants qui lui sont confiés (sa responsabilité pénale peut aussi être engagée).  Tout mettre en œuvre pour que le contrat passé entre l’UFOVAL et les familles des enfants soit respecté.  Se porter garante du respect du à chaque personne dans le centre de vacances.  Organiser le fonctionnement général du centre.  Etre responsable de tous les achats et de la tenue du budget.  Prévoir les temps de réunion avec toute l’équipe pour le bilan de la journée, la préparation de la journée d’après et la régulation de l’équipe si cela est nécessaire.  Veiller à la bonne utilisation et au respect des locaux.  Assurer la formation et l’évaluation des stagiaires BAFA.  Assurer les tâches administratives liées à l’embauche, au suivi du personnel et à l’établissement des paies.  Etre la personne référente du matériel.  Gérer les vélos, leur entretien avec les responsables de Champfleury .Elle aide les animateurs à mettre en place les activités pratiquées à vélo tant sur l’aspect sécuritaire que matériel et pédagogique.  Former les animateurs ou les perfectionner sur leur rôle éducatif auprès des enfants.
  22. 22. Elle assure également le rôle d’assistante sanitaire :  Organiser et suivre les temps de vie quotidienne.  Organiser un lieu d’infirmerie.  Veiller au suivit des traitements.  Informer l’équipe d’animation en cas de problème de santé d’un enfant.  Savoir reconnaître ses limites et accompagner les enfants vers le professionnel de santé le plus proche en cas de maladie.  Gérer les modalités administratives des dossiers médicaux.  Prévenir les familles et les partenaires lors d’un souci de santé avec un enfant. 2. Les animateurs :  Les Réunions d’animation : Elles ont lieu le soir après le coucher des enfants. Un ordre du jour est proposé par la directrice en début de réunion. Elle se décompose en 3 parties : Le bilan de la journée, la journée du lendemain et de la semaine à venir. On peut finir sur une partie facultative de régulation selon les problèmes rencontrés. La présence à cette réunion est obligatoire sauf pour les animateurs de congé. Un journal de bord sera tenu par la directrice. Il peut être consulté par l’animateur de congé pour avoir un résumé de ce qui a été dit.  Le Cinquième Repas : Un cinquième repas est prévu tous les soirs. La consommation de boissons légèrement alcoolisées lors des cinquièmes repas est tolérée (bière et cidre) seulement après accord de la direction. Aucun état d’ébriété ne sera admis sur le centre sous peine de renvoi immédiat.  Les congés et repos : Les animateurs ont le droit à 1 jour par semaine de congé. Ils seront en congé un à la fois à partir de 22 heures jusqu’à 22 heures du jour d’après. Ils ne doivent pas perturber la vie du centre. Un animateur de congé est libéré une fois qu’il a couché les enfants et qu’ils sont en phase d’endormissement. Il n’est pas obligé d’assisté à la réunion.
  23. 23. Depuis 2012, un repos quotidien doit être instauré. Un animateur a le droit à 8 heures de repos par jour. Ce temps correspond à la nuit et se prend de 23 heures à 7 heures. L’animateur a également le droit à 12 heures non fractionnables à prendre durant un séjour de 14 jours. Ce temps sera pris de minuit à midi. Ces temps de repos ne sont pas des congés. Les animateurs peuvent être mobilisés en cas d’urgence. C’est pourquoi il leur est demandé de ne pas quitter le centre ou du moins d’en demander l’autorisation à la direction. Il est important de noter que ces temps de repos ont été instaurés pour permettre aux animateurs de se reposer. Les mauvais caractères ou un non dynamisme du à un excès de fatigue du lui-même à une nuit agitée ne sera pas toléré. C’est à l’animateur de se gérer et d’assumer ses lendemains. C’est la directrice qui effectue le planning des congés. Il sera fait à l’avance.  Les différents postes : Dans l’organisation du centre, différents postes doivent être mis en place. Un roulement quotidien se fera sur ces différents postes. - La garde : chaque nuit un animateur est de garde et c’est lui que les enfants vont voir s’ils ont un problème. - Le levé : un animateur doit être présent au début du levé soit 7 heures et demi. Il retourne les panneaux, veille au bon déroulement du lever et indique aux enfants le petit-déjeuner. Il peut aller se chercher de quoi manger et boire ou il attend le dernier enfant. - Le petit-déjeuner : l’animateur s’assure du bon déroulement du petit déjeuner, veille à ce que tous les enfants mangent, aide les enfants qui ont des difficultés. Il doit être présent à partir de 7 heures et demi pour la mise en place. Il peut déjeuner avec les enfants. - L’accueil : l’animateur d’accueil s’occupe de mettre en place des activités calmes et non brillantes pour les enfants qui ont fini de petit déjeuner. Il doit être présent à partir de 8 heures et il doit avoir petit-déjeuné. - Les douches : L’animateur qui est présent aux douches, s’assure du bon fonctionnement. Il veillera à ce que les enfants se soient bien lavés. - Le téléphone : tous les soirs, les familles peuvent appeler sur le portable du centre. Il faut donc que quelqu’un s’occupe de répondre au téléphone, de le faire passer à l’enfant et enfin de le récupérer.
  24. 24. Le tableau de roulement sera affiché. C’est aux animateurs d’aller le consulter. Il n’y aura pas de rappel lors des réunions. Pour le matin, les animateurs qui ne sont pas de service doivent être opérationnels à partir de 9 heures.  Les animateurs référents : Chaque animateur aura un groupe d’enfant et en sera le référent pour les tâches quotidiennes : vaisselle, mise du couvert … Chaque animateur aura également une chambre d’enfant attitré. Il doit veiller à sa bonne tenue et à ce que tous les enfants s’y sentent bien et en sécurité. 3. La réglementation :  Alcool : Durant le séjour, aucun adulte ne pourra être en état d’ébriété même en dehors des heures de travail sur le centre. Aucun alcool ne peut rentrer dans le centre sans que la directrice n’en ait été informée. La consommation modérée d’alcool (bière, vin et cidre) est tolérée à condition que cela ne gêne pas le fonctionnement du centre, et uniquement au cinquième repas.  Drogue : En France, la détention, la vente et l’usage de stupéfiants, sont punis par la loi. En centre de vacances, l’utilisation de stupéfiant est assimilée à une faute professionnelle grave et entraîne un renvoi immédiat.  Tabac : Il est absolument interdit de fumer sur l’ensemble du centre et en présence des enfants même à l’extérieur.  La religion : Il est demandé aux animateurs de ne pas laisser entrevoir aux enfants une quelconque orientation religieuse. L’enfant doit apprendre à se construire par lui-même. Plus explicitement, le port du voile, d’une croix, et de tout autre signe n’est pas toléré en présence des enfants.
  25. 25. 4. Evaluation : L’évaluation des stagiaires BAFA est assurée par la directrice. Un premier entretien aura lieu en début de séjour pour définir les objectifs et répondre aux différentes questions. Un entretien intermédiaire sera également organisé pour faire un point et permettre au stagiaire de se repositionner si besoin. Il devra également mettre en place une activité et s’auto-évaluer. Une évaluation finale aura lieu en fin de séjour avec la validation ou non du stage. L’animateur peut cependant demander à tout moment un entretien et solliciter l’aide de la directrice ainsi que ses collègues. 5. Régulation : Les temps de régulation auront lieu lors des réunions d’animation. Ils peuvent être demandés par les animateurs. Ces différents temps seront enregistrés dans le journal de bord. L’équipe de direction, garante d’une certaine harmonie dans la vie du centre ainsi que du respect de chacun, se réserve le droit de provoquer des temps de régulation dés qu’elle jugera nécessaires.
  26. 26. PARTIE 6: LA LOGISTIQUE 1. Le matériel : Un inventaire est présenté en annexe de ce projet. Si l’état du matériel le permet il peut être réutilisé de séjour en séjour et d’année en année. Il y a cependant une part du budget consacré à l’achat de nouveaux matériels éducatifs. Il est divisé en trois parties. Une partie sera gérée par la directrice, la seconde par les animateurs et la troisième par les enfants. Les achats décidés par la directrice et les animateurs sont achetés avant le séjour. Ceux des enfants en début de séjour. Les inventaires sont effectués par la directrice qui peut également mobiliser un groupe d’enfant et un animateur pour certaines tâches. Le matériel doit être rangé quotidiennement. Cependant il est possible de laisser une activité en place si celle là n’a pas été terminée et si cela ne dérange pas le bon fonctionnement. 2. L’installation et repliement : Le campement est déjà installé. En effet, l’équipe du séjour de juillet se sera occupé de l’installation et elle reste en place pour le mois d’aout. Il reste cependant à faire un inventaire du matériel et d’organiser le matériel. Pour le repliement fin aout c’est la directrice et du personnel de l’UFOVAL qui se chargeront de défaire le campement. Il faudra cependant l’avancer un peu durant la présence des enfants. On prévoit donc par exemple que la dernière nuit les lits soient démontés et que les enfants dorment sur les matelas.
  27. 27. CONCLUSION : Ce projet sera lu en amont par les animateurs, relu ensuite durant la réunion de préparation et discuté. J’espère que sa mise en œuvre se fera avec enthousiasme, car c’est bien là la clef pour que les enfants passent de bonnes vacances riches et exceptionnelles.
  28. 28. ANNEXE 1 : INVENTAIRE Quantité Cuisine: Assiette à soupe 13 Assiette plate 29 Bol pyrex 41 Casseroles 3 Corbeille à pain 4 Couteaux 38 Couteaux économe 1 Couteaux suisse 1 Cuillère 46 Cuillère petite à café 46 Fourchette 49 Fourchette camping 34 Glacière 2 Gourde 1 litre 3 Jerrican 1 Légumier 7 Louche 4 Marmite grande 1 Ouvre boîte 6 Passoire 3 Pic à brochette 31 Pince à viande 1 Planche à découper 4 Plat de service 6 Pot à eau 7 Ramequin 52 Spatule 1 Tire bouchon 1 Tupperware 3 Verres 28 Documents: 43
  29. 29. Bd Boussoles 2 jumelles 7 Électricité: baladeuse électrique 1 Cafetière électrique 1 Chaine hi fi 1 Enrouleur électrique 1 Frigo 2 imprimante 1 Lampe camping à pile 6 Lampe Dynamo 1 Multiprise électrique 5 Rallonge électrique 2 Fournitures bureau: Agrafeuse 2 Bloc post it 4 Boite agrafe 1 Boite coin de lettre 1 Boite élastique 1 Boite plastique création 1 Boite punaise 1 Cadenas Vélos 1 Calepin 2 Crayon de bois 2 Cutter 2 Equerre 1 Étui pâte à fixe 4 Gommes 5 paires de ciseaux 9 Rapporteur 1 Règles 3 Sachet tromboness 1 Scotch 7 Stylo bleu 1 Taille crayon 2 Tube colle 4
  30. 30. Jeux: 6 qui prend 1 Assiettes chinoises 4 Baccade 1 Baguettes 1 Balle de jonglage 9 Balle de ping pong 3 Balle de tennis mousse 3 Ballon basket 1 Ballon foot 2 Ballon hand taille 1 5 Ballon hand taille 2 1 Ballon rugby 1 Beaver Bang 1 Body board 8 Boomerang 1 Cerceaux 5 Cible 1 Cône plastiques 4 Diabolos 3 Filet de badminton 2 Flechettes 11 Freesbee 1 Halli Galli 1 Kit pétanque junior 3 Loto fabriqué 1 Malle coloriage 1 Malle peinture 1 Malle Perle 1 Massue Jonglage 9 Petite cage de foot 2 plots 28 Puissance 4 1 Puzzle 1000 1 Quads 1 Quarto 1 Quizz (cartes) 1
  31. 31. Raquettes Badminton 13 Raquettes ping pong 4 Raquettes plage 11 Raquettes plastique noire 4 Saboteur 1 Taboo 1 Tarot 1 Triominos excel 1 Uno 1 Volants 21 Yam/421 1 Yo yo 1 Literie: Lit étage métal blanc 9 Lit étage métal vert 3 Lit simple bois 2 Lit simple métal vert 3 matelas 10 cm 22 matelas 12 cm 14 matelas 14 cm 1 Ménage: Aspirateur collectivité 1 Balai 5 Balayette 1 Bassines 3 Brosse 1 corbeille à linge 7 Fil à linge 1 Pelle à poussière 3 Seau pour ménage (essoreur ) 3 Torchons 12 Outils: Caisse réparation vélos 1 Pompe à vélos à pied 1 Pompe à vélos petite 2 Tancarville 6 Rangements: 8
  32. 32. Bancs Caisse orange percée 18 Caisse plastiques 4 Chaises 4 Coffre sous lit plastique 24 Corbeille à papier 5 Couvercle coffre sous lit 24 Meuble bleu 6 Meuble vert 8 Poubelle bureau 1 Table 2 Tente: 2" 1 Esterel 1 Marabout bleu 6 Palavas 2 T3 + 2 Tipic 3 Vega 2 1

×