Le budget chap 2 CDG

330 vues

Publié le

Le budget

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
330
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le budget chap 2 CDG

  1. 1. M1 Cours 2- Le budget Contrôle de gestion Cours 2- Le budget 1 I- Pourquoi un budget ? L’environnement économique a obligé les entreprises à passer d’une démarche productive à une démarche marketing qui privilégie les besoins du marché. Dans le même temps leur taille a augmenté rendant obligatoire une décentralisation de l’autorité et des responsabilités. Ce nouveau mode d’organisation a exigé un contrôle plus complet qu’auparavant. C’est pourquoi la procédure budgétaire qui ne concernait que la production et les ventes s’est étendue à toute l’entreprise, ce qui a donné un cadre financier aux délégations d’autorité mise en oeuvre. De plus les entreprises ont cherché à impliquer et à responsabiliser les décideurs de tous les niveaux hiérarchiques. Une nouvelle dimension de suivi des décisions et des actions est alors introduite. La notion de budget ou de plan d’action prévisionnel était connue depuis longtemps mais uniquement de façon ponctuelle : - Lors de l’évaluation des investissements - Lors d’une demande de crédit auprès des banques. La gestion budgétaire est devenue un mode de gestion à court terme qui englobe tous les aspects de l’activité de l’entreprise dans un ensemble cohérent de prévisions chiffrées : les budgets . Périodiquement les réalisations sont confrontées aux prévisions et permettent la mise en évidence d’écarts qui doivent entrainer des actions correctives. Ce mode de pilotage à court terme a montré son efficacité, mais il a également montré ses limites : il n’est pas capable d’anticiper les modifications de l’environnement de l’entreprise. Ce sera le rôle du plan stratégique et opérationnel.
  2. 2. M1 Cours 2- Le budget Contrôle de gestion II- Les différents types de prévisions 1. Le plan stratégique 2 Il reprend les points essentiels de la stratégie : - Marché/produits/technologies de l’entreprise - Les objectifs de l’entreprise (Ex : part de marché) - Les moyens pour les atteindre Il trace les différentes étapes souhaitées pour l’avenir de l’entreprise. Son horizon s’est considérablement réduit avec la mondialisation d’une part, les différentes crises d’autre part. Il était entre 5 et 10 ans dans les années 80, il est passé 2 à 5 ans aujourd’hui. Elaboré à la suite d’une étude précise des forces et des faiblesses de l’entreprise, et de son environnement, il intègre les notions de souhaitable, et de possible dans un ensemble qui se veut cohérent et réaliste. Il se différencie de la prospective qui imagine le futur et dont l’horizon est beaucoup plus lointain. Ce plan est élaboré par la Direction Générale avec confrontation des responsables de chaque grande fonction de l’entreprise. Comme tout programme d’action, il doit être porté à la connaissance des unités décentralisées puisqu’il doit servir de cadre à leur action et leur permettre des propositions de mise en oeuvre qui seront intégrées dans le plan opérationnel. 2. Le plan opérationnel Il est élaboré avec les centres de responsabilités. Il représente sur un horizon de 2 à 3 ans les modalités pratiques de mise en oeuvre de la stratégie.
  3. 3. M1 Cours 2- Le budget Contrôle de gestion Cette programmation s’articule pour chaque fonction en : - Une planification des actions, - Une définition des responsabilités - Une allocation de moyens financiers, humains et techniques. Il conduit à envisager le futur proche de l’entreprise sous les aspects conjugués de sa visibilité, de sa rentabilité et de son financement. C’est pourquoi il se subdivise parfois en plusieurs plans partiels : - Plan d’investissement - Plan de financement - Documents de synthèse prévisionnels - Plan de ressources humaines. Il constitue un passage important entre le plan stratégique et les budgets qui organisent l’activité au présent. Le plan opérationnel quand il existe demande de fréquents réajustements par rapport aux prévisions budgétaires et aux réalisations des exercices. C’est pourquoi certaines entreprises intègrent les budgets et le Plan opérationnel dans un plan glissant ou les donné es prévisionnelles sont de plus en plus précises et détaillées au fur et à mesure que l’on se rapproche de l’exercice en cours. 3 3. Le budget ou gestion budgétaire C’est un mode de gestion consistant à traduire en programmes d’actions chiffrés les décisions prises par la direction avec la participation des responsables. (Définition du Plan Comptable) Il faut y rajouter un aspect supplémentaire : celui du contrôle a posteriori des réalisations, qui, comparées avec les prévisions vont permettre de calculer des écarts qui devront entrainer des actions correctives. III- La démarche budgétaire 1. L’élaboration des budgets Les budgets Top-Down et Bottom-Up Les budgets imposés ou Top Down : la hiérarchie décide et alloue des moyens et des objectifs à chaque responsable Les budgets négociés ou Bottom-Up : une navette est instituée entre les responsables et leur hiérarchie sur des propositions d’objectifs. Les décisions sont prises sur les bases de consensus, la hiérarchie s’assurant seulement de leur cohérence avec la pol itique générale de l’entreprise. Tous les types intermédiaires entre ces 2 extrêmes peuvent exister.(la négociation peut ne porter que sur les moyens, les objectifs étant imposés). La procédure budgétaire est généralement longue, surtout dans le cas des navettes.
  4. 4. M1 Cours 2- Le budget Contrôle de gestion Budgets déterminants – Budgets résultants Les budgets se focalisent en priorité sur les programmes d’action de ventes et de production : ce sont les budgets déterminants. Ces plans d’action une fois acceptés, il est alors possible d’en déduire les budgets de fonctionnement des différents services : ce sont des budgets résultants. La notion de gestion budgétaire recouvre plusieurs aspects : c’est un mode de gestion de l’entreprise par décentralisation qu’elle suppose, mais c’est aussi et surtout un système de pilotage où les budgets sont élaborés dans le but de permettre un contrôle budgétaire. 4 2. Le contrôle budgétaire Dans Contrôle de Gestion et Planification de l’entreprise (Economica 1990) M. Gervais définit le contrôle budgétaire comme la comparaison permanente des résultats réels et les prévisions chiffrées figurant au budget dans le but de : - Rechercher la cause des écarts - Informer les différents niveaux hiérarchiques - Prendre des mesures correctives éventuellement nécessaires - Apprécier l’activité des responsables budgétaires. 3. L’analyse des écarts La première étape de la gestion budgétaire, appelée la budgétisation consiste à élaborer tous les budgets en partant des 2 budgets déterminants vente et production , pour aboutir à l’articulation complète dans le budget général. La seconde étape, le contrôle budgétaire, calcule les écarts entre prévision et réalisation en partant du budget général pour remonter aux différentes composantes . Il faut donc bien comprendre que l’analyse part d’un écart global sur résultat avant d’être décomposée selon les différents domaines, production, commercial et de services fonctionnels.

×