10 11
mode
le fonctionnement de la
Tantôt classique, tantôt révolutionnaire voire choquante, la mode,
fruit de l‘inspirati...
12 13
La petite
histoire
la haute couture, qu‘est-ce que c‘est ?
Nos arrière-grands-mères (vos arrière-arrière-grands-mère...
14 15
qui fait quoi
dans une
maison de
couture
Dans une maison de couture,
les tâches sont hiérarchisées
et la discipline ...
16 17
le créateur haute coutureélabore la collection, définit
une tendance et un style. Son inspiration est le cœur palpit...
18 19
à
vous
de
colorier
Prêts ? Partez, brodez !
La broderie fait partie de ces « métiers d’art »
si précieux et précis. ...
20 21
à
vous
de
jouer
Saurez-vous quelle maison ou marque est associée à
chacun de ces imprimés et motifs ? Notez le chiff...
22 23
La petite
histoire
les
grands
maitres
Nombreux sont les créateurs (ou couturiers) qui ont
marqué de leur empreinte l...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Playmode-premieres-pages

193 vues

Publié le

1 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
193
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
1
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Playmode-premieres-pages

  1. 1. 10 11 mode le fonctionnement de la Tantôt classique, tantôt révolutionnaire voire choquante, la mode, fruit de l‘inspiration des créateurs les plus audacieux, accompagne les mutations de la société, les provoque même parfois. Elle nous fait rêver, nous surprend et nous accompagne au quotidien. Mais avant d‘atterrir dans nos dressings, savez-vous qui imagine nos vêtements et les fabrique? Connaissez-vous les inspirateurs des grandes tend- ances qui animent la mode ? Dans cet opus, découvrez les coulisses de la mode, ses secrets, ses gourous, mais aussi ses artisans et leurs métiers d‘art, les petites mains grâce auxquelles tout devient possible.
  2. 2. 12 13 La petite histoire la haute couture, qu‘est-ce que c‘est ? Nos arrière-grands-mères (vos arrière-arrière-grands-mères, sans doute) suivaient la mode grâce aux couturières de quartier qui reproduisaient les modèles créés par les maisons de haute couture. Encore maintenant, la maison de couture et son créateur associé jouent le rôle de précurseurs. Leurs collections, présentées deux fois par an, vont définir les grands mouvements de la mode dont tout le monde de la confection va s‘inspirer. Le terme « haute couture » est une appellation protégée dont ne peut se prévaloir qu‘un nombre très restreint de maisons. Ces maisons doivent respecter des critères précis, entre autres, réaliser le travail à la main, proposer des pièces uniques, sur mesure, et participer au moins à deux défilés par an… Du grand luxe, oui ! Souvent inaccessible, mais surtout novateur et influent. la maison chanel Chanel,c‘est Gabrielle Chanel,dite Coco.Modiste à ses débuts, la styliste révolutionnaire crée sa maison à l‘après-guerre. Cassant les modèles contraignants de l‘époque,Coco invente une mode libre,adaptée aux besoins des femmes.Si l‘on porte le pantalon,c‘est grâce à elle ! Karl Lagerfeld renouvelle aujourd‘hui cet esprit piquant et a intégré plusieurs « métiers d‘art » à la maison mère. et le prêt-à-porter, alors ? Le prêt-à-porter désigne le passage de la couture artisanale à la standardisation des tailles. Avec le prêt-à-porter,il n‘y a pas de sur-mesure mais un vêtement reproduit en série,de manière industrielle.Lesmaisonsdehaute couturedéveloppentellesaussi deslignesunpeuplusabordables: ouf,lerêveserapproche.Unpeu. artisanat de la mode Des ouvriers spécialisés travaillent en atelier et au sein même de la maison de couture. De nombreux artisans participent également à l‘élaboration des créations de la haute couture et contribuent à faire de chaque modèle une pièce vraiment extraordinaire et unique ! Brodeurs, plumassiers, teinturiers, tisseurs, bottiers, éventaillistes, orfèvres… ces artisans, souvent répartis sur tout le territoire français, se constituent en « métiers d‘art » sous l‘égide de groupes de luxe qui ont compris la nécessité de choyer et valoriser ces savoir-faire en voie de disparition. La maison de couture Le plumassier teint, frise et coud les plumes qui enluminent les créations luxueuses de la « haute ». S‘ils sont rares aujourd‘hui, ils étaient nombreux au début du XXe siècle, principalement dédiés aux costumes extravagants… du music-hall !
  3. 3. 14 15 qui fait quoi dans une maison de couture Dans une maison de couture, les tâches sont hiérarchisées et la discipline très stricte. Tous travaillent avec un seul objectif : la perfection.
  4. 4. 16 17 le créateur haute coutureélabore la collection, définit une tendance et un style. Son inspiration est le cœur palpitant de la maison. Il dessine une série de croquis qui serviront de base à la première d‘atelier, avec laquelle il choisit parfois directement le tissu. Il coordonne l‘ensemble de la collection et contrôle l‘organisation des défilés de mode. deux ateliers Pour appartenir au club très prisé de la haute couture, une maison doit avoir au moins deux ateliers : l‘atelier tailleur ou strictpour les vêtements structurés la première d‘atelierdoit interpréter en volume l’idée du créateur d’après des croquis parfois très imprécis. Elle réalise le prototype (la structure en toile), assure les essayages sur les mannequins de cabine et procède aux retouches. Chargée de suivre toutes les étapes de la réalisation du vêtement (une pièce unique), elle suit l’exécution de l’ouvrage jusqu’à la livraison. le mannequin cabineest chargé d'essayer un vêtement dès la première maquette et tout au long de sa réalisation. Il permet au couturier de voir la création prendre vie, portée. Ces jeunes femmes donnent aussi leur avis sur ce qu’elles essaient, et peuvent ainsi influencer la conception du modèle. la première vendeuseest toute dédiée à la cliente et lui délivre un service irréprochable et expert. Respectueuse de la confidentialité qui entoure la cliente, elle accompagne celle-ci lors du premier rendez-vous en salon privé, mais aussi lors des essayages qui suivent, pendant les trois à quatre mois que dure la réalisation du modèle sur mesure. Sous sa gouverne, les petites mains s’affairent (seconde d’atelier, premières et secondes mains qualifiées, premières et secondes mains débutantes). Autant qu'un geste technique, leur travail se définit par l'expérience et le savoir-faire, soutenus par un sens esthétique inné. l‘atelier flou, pour les matières fluides, les robes du soir ou de cocktail.Dans chacun de ces ateliers : qui fait quoi dans une maison de couture
  5. 5. 18 19 à vous de colorier Prêts ? Partez, brodez ! La broderie fait partie de ces « métiers d’art » si précieux et précis. Emparez-vous de vos crayons et de vos autocollants, et enluminez cet ouvrage à votre façon !
  6. 6. 20 21 à vous de jouer Saurez-vous quelle maison ou marque est associée à chacun de ces imprimés et motifs ? Notez le chiffre du nom correspondant à côté de chaque pastille. 1-Balenciaga 2-Burberry 3-Chanel 4-Dior 5-Givenchy 6-Jean-Charles de Castelbajac 7-Jean-Paul Gaultier 8-Kenzo 9-Liberty 10-Maison Martin Margiela 11-Marni 12-Missoni 13-Paul Smith 14-Pucci 15-Sonia Rykiel 16-Yves Saint-Laurent 17-Valentino 18-Versace A. ....... G. ....... J. ....... M. ....... P. ....... C. ....... E. ....... B. ....... H. ....... K. ....... N. ....... Q. ....... I. ....... L. ....... O. ....... R. ....... D. ....... F. .......
  7. 7. 22 23 La petite histoire les grands maitres Nombreux sont les créateurs (ou couturiers) qui ont marqué de leur empreinte le monde de la mode, souvent en bousculant les conventions.Tous ont contribué à faire évoluer notre façon de vivre et de nous vêtir.Voici un passage en revue hautement subjectif de ceux qui, à nos yeux, ont transformé l’histoire. christian dior Il fonde sa maison en 1946 et rencontre immédiatement un succès phénoménal avec son « New Look » : taille cintrée, épaules rondes, poitrine haute et jambes recouvertes de jupes larges comme des corolles… Au lendemain de la guerre, Dior redonne aux femmes le goût de plaire avec légèreté, luxe et volupté, façon pin-up chic. yves saint laurent YSL fonde sa maison en association avec Pierre Bergé en 1961. Dès lors, cet esprit visionnaire n’a de cesse de réinventer les codes masculins pour apporter aux femmes assurance, audace et pouvoir, sans perdre en séduction. Concrètement ? On lui doit le caban et le trench-coat, les premiers smokings et les tailleurs- pantalons, la sensualité des transparences… Il est aussi le premier créateur de haute couture à lancer sa ligne de prêt-à- porter. Un Dieu. jean paul gaultier Dans les eighties, où il est vu comme « l’enfant terrible » de la mode, JPG renverse les conventions du vêtement. Il prend tout à contre-pied, habille les hommes en femmes, corsète avec humour, rend sublime la marinière. À la même époque, Paris voit la mode bouleversée par une génération de créateurs abordant le prêt-à-porter sans passer par la haute couture : Claude Montana,Thierry Mugler ou encore Azzedine Alaïa. martin margiela Martin Margiela est le créateur le plus secret de tous. Bien loin du star-system du milieu, il ne s'exprime jamais en son nom propre mais toujours au nom du collectif que constitue sa maison. Conceptuel, voire intello, il crée des pièces uniques totalement artisanales, joue des échelles et des faux-semblants, présente le patron, le prototype comme produit fini, inverse les coutures… Sa couleur est le blanc et il ne cesse de questionner la mode. le futur ? Être créateur et reconnu en tant que tel n’est certes pas facile. Loin des paillettes des célébrités, émerge régulièrement une nouvelle vague à l’identité singulière et au talent unique, qui doit faire sa place. CitonsYiqingYin et Haider Ackermann, sur qui nous misons nos jetons modeux ! Chanel oppose ses collections décontractées (pour l’époque, les années cinquante) à celles de Dior. Adulé de tous, celui-ci propose des vêtements aux formes corsetées et moins « pratiques » qui semblent confiner la femme dans des activités bourgeoises. C’est la guerre des styles !

×