Intervention Christiane Le Gall - Animation de réseaux - INTERPATT 2012

835 vues

Publié le

Rencontres INTERPATT mai 2012 - Atelier N°1 : Animation de réseaux et / ou de professionnels - AOCD "La Mer par excellence"

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
835
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
334
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Intervention Christiane Le Gall - Animation de réseaux - INTERPATT 2012

  1. 1. Qualification “La Mer par excellence“par Christiane LE GALL, Chargée de Mission Tourismeà l‘Agence Ouest Cornouaille Développement (AOCD)
  2. 2. ■ Une démarche de qualification □ Le concept et ses motivations, □ Une qualification pour quels acteurs ? Selon quels principes ? □ Les objectifs visés, □ L’état d’avancement de la démarche, □ Les perspectives 2012…, □ Conclusion
  3. 3. ■ La démarche □ Créer une véritable passerelle économique, sociale, culturelle, environnementale entre le milieu du tourisme et le monde maritime. □ Sceller ce rapprochement par une démarche qualifiante, □ Animer le réseau ainsi créé en valorisant les membres des deux secteurs d’activités, □ Promouvoir les comportements responsables.
  4. 4. ■ Les motivations de la démarche de qualification □ Un contexte territorial propice à une valorisation maritime, * Un territoire de forme péninsulaire,
  5. 5. OuestCornouaille Linéaire côtier : 305, 1 km (estuaires et îles compris) Référence : Trait de Côte de la France Métropolitaine (SHOM)
  6. 6. ■ Les motivations de la démarche de qualification □ Un contexte territorial propice à une valorisation maritime, * Des dispositifs d’aménagement et de préservation opérationnels sur le littoral, et traits d’union terre-mer,
  7. 7. ■ Dispositifs d’aménagement et de préservation opérationnels sur le littoral, et traits d’union terre-mer, • GIZC • SCoT • SAGE • NATURA 2000 en mer • NATURA 2000 …
  8. 8. ■ Les motivations de la démarche de qualification □ Un contexte territorial propice à une valorisation maritime, * Une image identitaire très liée à la mer et à la filière bleue, - activités nautiques, - sports de glisse, - marche aquatique, - découverte du milieu marin, - sorties en mer, - pratiques de pêche : à pied, du bord, embarquée, - etc.
  9. 9. ■ Les motivations de la démarche de qualification □ Un contexte territorial propice à une valorisation maritime, * Une caractéristique unique en Bretagne : réunir sur son territoire, un ensemble de 6 ports de pêche,
  10. 10. ■ L’ouest Cornouaille : 6 ports de pêche sur les 7 de la Cornouaille
  11. 11. ■ “La Mer par excellence”, les acteurs concernés □ Une démarche sur mesure pour l’ensemble des prestations touristiques, * Hébergements, * Restaurants, * Offices de Tourisme, * Sites culturels, équipements et activités de loisirs, dont le thème porte - sur la mer, - et/ou sur la pêche, et/ou le monde maritime, - et/ou sur la découverte des milieux marins.
  12. 12. ■ “La Mer par excellence”, les acteurs concernés □ Une sélection des postulants selon quels principes ? * Sur la base - de cahiers des charges spécifiques et précis, - de chartes d’engagement sur 3 ans.
  13. 13. ■ “La Mer par excellence” : documents de cadrage
  14. 14. ■ “La Mer par excellence” : documents de cadrage
  15. 15. ■ “La Mer par excellence”, lien avec le monde maritime □ Des conventions de partenariat avec les acteurs du monde maritime * Aquaculture, productions marines, * Conserveries, magazine le Chasse-Marée, * Sur la route des algonautes (A.G.JACQUIN), * Associations culturelles, patrimoine maritime, confrérie, * Organismes de formation, de lieux de stages, * Associations de pêcheurs plaisanciers, * Centres nautiques, * Gestionnaires et animateurs de sites naturels littoraux…
  16. 16. ■ “La Mer par excellence” et son fil rouge □ Un fil rouge transversal et omniprésent, dans les discours et dans les actes : * le respect de l’environnement, et * la préservation de la ressource.
  17. 17. ■ La démarche globale revendique une dimension fondée sur les principes du développement durable □ Au coeur du concept, une orientation à la fois : * Economique : - circuits courts d’approvisionnement, - travail en réseau local, - mutualisation, - activité sur toute l’année… * Sociale et solidaire : - outil d’interface privilégiée entre les opérateurs touristiques et les acteurs de la filière bleue, - Mise en accessibilité aux personnes handicapées,
  18. 18. ■ La démarche globale revendique une dimension fondée sur les principes du développement durable □ Au coeur du concept, une orientation à la fois : * Culturelle : - Développer une véritable culture maritime sur le territoire, - Appropriation de cette valeur culturelle par les acteurs, - Valorisation de l’héritage et du patrimoine maritimes, * En cohésion avec la population et le territoire : - Découverte des savoir-faire, - Lien avec les dispositifs d’aménagement…
  19. 19. ■ La démarche globale revendique une dimension fondée sur les principes du développement durable □ Au coeur du concept, une orientation à la fois : * Economique, * Sociale et solidaire, * Culturelle, * En cohésion avec la population et le territoire, * Environnementale : - faire adopter des comportements respectueux de l’environnement et de la ressource.
  20. 20. ■ Une qualification dans quels objectifs ? □ Assurer aux prestataires qualifiés, un gain de connaissances et de compétences dans le domaine maritime, * Visites collectives de sites, équipements, criées, estran… * Cycle de formations sur 3 ans. □ Fournir les outils nécessaires à une information performante des vacanciers : * Classeur d’informations techniques, - format numérique ou papier. * Supports de communication collectifs.
  21. 21. ■ Une qualification dans quels objectifs ? □ Assurer aux prestataires qualifiés, un gain de connaissances et de compétences dans le domaine maritime, * Visites collectives de sites, équipements, criées, estran… * Cycle de formations sur 3 ans.
  22. 22. ■ Une qualification dans quels objectifs ? □ Fournir les outils nécessaires à une information performante des vacanciers : * Classeur d’informations techniques, - format numérique ou papier. * Supports de communication collectifs.
  23. 23. ■ Une qualification dans quels objectifs ? □ Offrir aux partenaires du monde maritime, * L’accès au suivi de la démarche, * Des opportunités de se faire connaître, * La possibilité de travailler en réseau (diversification et optimisation des activités),
  24. 24. ■ Une qualification dans quels objectifs ? □ Réunir les conditions pour que tous les participants * s’approprient la dimension maritime du territoire, * en deviennent des ambassadeurs.
  25. 25. ■ Etat d’avancement de la démarche □ Depuis 2009, * 1ère réunion d’information générale : novembre 2009, * Installation d’un Comité de pilotage : début 2010, * Série de réunions sectorielles courant 2010, * Prises de contacts avec les acteurs de la filière bleue, * Finalisation des cahiers des charges et des chartes d’engagement début 2011, * Propositions aux premiers prestataires début 2011.
  26. 26. ■ Etat d’avancement de la démarche □ L’année 2011, montée en puissance de la démarche. * Présentation officielle de la démarche lors du colloque annuel “Mer et Tourisme” en mars au Guilvinec ~ Objectif quantitatif : 20 prestations, ~ Résultat obtenu : 23 qualifiées. * Poursuite des contacts individuels, * 4 expériences bretonnes CRT “la Mer par excellence”, * Participation à l’émission “la Complète de TEBEO” en juin,
  27. 27. idees/vivez- ismebre tagne.com/http://www.tour retonneune-e xperience-b
  28. 28. Emission « la Complète » sur TEBEO TV de cuisine UY, Directeur et chef Laurent TANG uarnenez l’Armor à Do restaurant Patrice DONN ART, Patron pêcheur, Prés ident de l’OP B, Dominique DESPLACES, guide spécialisée en Christiane LE GALL, Chargée de Mission Tourisme à milieu marin. l’AOCD,
  29. 29. ■ Etat d’avancement de la démarche □ L’année 2011, montée en puissance de la démarche. * Rédaction de conventions de partenariat, * Lancement officiel du logo et du plan de communication, le 9 décembre 2011, * Prestations qualifiées au 9 décembre 2011 : 45 prestations * Partenariats signés au 9 décembre 2011 : 3.
  30. 30. ■ Etat d’avancement de la démarche □ L’année 2012 * Référencement de la démarche dans le guide « La Sélection des Trophées du Tourisme Responsable »
  31. 31. ■ Etat d’avancement de la démarche □ L’année 2012 * Un effectif presque triplé en un an, - de 23 à 64 prestations touristiques qualifiées, - de 3 à 12 partenaires issus du monde maritime. * Un contingent d’offres adapté pour construire des séjours touristiques,
  32. 32. • Des séjours touristiques concernant uniquement les acteurs qualifiés « La Mer par excellence » Deux circuits pour chacun des 3 pays : - Le pays Bigouden - Le Cap Sizun - Le pays de Douarnenez
  33. 33. ■ Les perspectives 2012… □ L’année 2012 * Une offre suffisante pour engager une communication collective, * Organisation du colloque annuel “la mer, terre d’avenir… à nous de la construire” et d’un événementiel “Rennes a la pêche avec l’ouest Cornouaille”, début avril 2012.
  34. 34. 500 affiches pour l’événementiel« Rennes a la pêche avec l’ouest Cornouaille »
  35. 35. 000 flyers10
  36. 36. ■ Conclusion : interaction contextuelle. □ Des pistes communes de réflexion, de travail, d’objectifs, d’actions avec la GIZC : □ Des intérêts réciproques, * La GIZC : une source de formation-information pour le réseau “la Mer par excellence”, * “la Mer par excellence” : un vivier d’acteurs déjà en réseau, amorçant des opérations collectives, engagés dans une éthique durable, en attente de mouvements porteurs vers une démarche de progrès…
  37. 37. ■ Conclusion : interaction contextuelle. □ Des interactions avec les autres réseaux thématiques de l’ouest Cornouaille : * La filière “Tourisme durable et responsable”, * Le réseau “de roseau en chaumières”, □ Des implications directes dans : * le séjour promotionnel de février, * les journées de la mer, * les activités en milieu marin, * etc.
  38. 38. ■ Conclusion □ “La Mer par excellence”, un réseau qui oeuvre pour un noble projet : “la Mer, terre d’avenir…” à nous de la construire.
  39. 39. Merci de votre attention. Contact : Christiane LE GALL – Tél 02 98 82 30 30 Email : christiane.legall@ouest-cornouaille.com Site Internet : www.ouest-cornouaille.com

×