Contexte national      Structuration, organisation,          professionnalisationPays touristiques / Offices de tourisme  ...
HierDes prestataires qui adhèrent ennombre                               COTISATIONSUn OT quasi incontournable pour       ...
Aujourd’hu     iDes prestataires qui ont d’autreschoix de visibilité avec Internet.                                       ...
Demain         Si on ne fait rien,,,,,,                                           Google                                  ...
Demain      En bougeantDes prestataires demandeurs deservices nouveaux                                    Accompagnement n...
Se poser des questions!• La FNOTSI a mis en place une commission  prospective qui travaille depuis février 2010• Un rendu ...
Six impacts majeurs– Ressources humaines et organisation territoriale– L’accueil : une mutation réelle du physique vers le...
1 -Ressources humaines et                 organisation territoriale– Le constat :   • Les métiers sont de plus en plus spé...
1- Ressources humaines et                organisation territoriale– Les questions à débattre   • Faut-il regrouper les off...
2 –L’accueil– Le constat :   • Globalement, baisse de fréquentation physique dans les locaux     des offices de tourisme  ...
2 – L’accueil– Les questions à débattre   • Faut-il encore considérer le nombre de personnes accueillies dans     le local...
2 – L’accueil– Les questions à débattre   • Faut-il mettre des outils numériques dans les offices de tourisme?     Quelle ...
3 –La prise de pouvoir du                     consommateur– Le constat :   • Un paradoxe :   • Dans l’industrie touristiqu...
3 –La prise de pouvoir du                   consommateur– Les questions à débattre   • Faut-il abandonner la sacro-sainte ...
4 – L’information– Le constat :   • L’information est le capital numéro un de l’office de tourisme   • Reconnu par les vis...
4 – L’information– Les questions à débattre   • Comment gérer l’information, notamment dans le cadre des     Systèmes d’In...
5 – La relation avec                      les prestataires– Le constat :   • La coordination des prestataires est une des ...
5 – La relation avec                      les prestataires– Les questions à débattre   • La coordination des prestataires ...
6 – Le néotourisme– Le constat :   • Changement des habitudes des touristes : ils consomment en     proximité   • Populati...
6 – Le néotourisme– Les questions à débattre   • L’office de tourisme doit-il aussi être au service de la population     l...
6 – Le néotourisme– Les questions à débattre   • Comment transformer les habitants en « ambassadeurs » de la     destinati...
L’office de tourisme du                          futurCinq défis pour le réseau des offices de tourisme•Le défi culturel•L...
L’office de tourisme du                       futur  ZOOM SUR LE DEFI CULTUREL :VERS UNE ORGANISATION ET UNE STRUCTURATION...
Les échecs de la structurationtouristiqueQuand :•On ne parle que de la structure juridique•On ne prend pas en compte les i...
Réussir la structurationtouristique.Condition n°1 : un projet, pas un outilParce que la structuration est un moyen, pasun ...
Réussir la structurationtouristique.Condition n°2 : ne pas confondredestination(s) et territoire d’organisationLe territoi...
Destination voulue, destinationperçueSelon les clientèles, la destination perçue estdifférenteSelon l’éloignement des clie...
Destination voulue, destinationperçueExemple
Réussir la structurationtouristique.Condition n°3 : un projet travaillé etapproprié par l’ensemble des acteursUtiliser des...
Réussir la structurationtouristique.Condition n°4 : un schéma local d’accueilEtudier les flux touristiques, les différents...
Réussir la structurationtouristique.Condition n°5 : un accompagnement auchangementSur les ressources humainesAnticiper l’é...
MERCI DE VOTRE ATTENTION
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Intervention Jean-Luc Boulin - Structuration touristique - INTERPATT 2012

1 319 vues

Publié le

Rencontres INTERPATT mai 2012
Plénière sur la structuration, l'organisation et la professionnalisation.
Rappel du contexte national

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 319
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
374
Actions
Partages
0
Téléchargements
37
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Intervention Jean-Luc Boulin - Structuration touristique - INTERPATT 2012

  1. 1. Contexte national Structuration, organisation, professionnalisationPays touristiques / Offices de tourisme Jean-Luc Boulin - MOPA
  2. 2. HierDes prestataires qui adhèrent ennombre COTISATIONSUn OT quasi incontournable pour Office depromouvoir/réserver tourismeDes touristes « annuels » ayant leréflexe « Office de Tourisme »
  3. 3. Aujourd’hu iDes prestataires qui ont d’autreschoix de visibilité avec Internet. Google Adhésion timideUn Office de Tourisme en RESA :concurrence directe avec les Facebook, Office de Bookingsites et outils etouristiques Youtube, tourismeprivés. Expedia Flickr Groupon Etc. Etc. Tripadvisor, Dismoiou, sites d’avis… Fidélité d’une partie des touristesDes touristes, des habitants, desnéo-résidents ayant le réflexeGooglo-bookingo-tripadvisor
  4. 4. Demain Si on ne fait rien,,,,,, Google RESA : Facebook, Office deUn OT ,,,, Booking Youtube, tourisme Expedia Flickr Groupon Etc. Etc. Fidélité éternelle de quelques Tripadvisor, Dismoiou, sites d’avis… touristes,,,,,
  5. 5. Demain En bougeantDes prestataires demandeurs deservices nouveaux Accompagnement numérique, partenariat, Google, pilotage d’actions collectives Youtube FlickrUn Office de Tourisme dans une OFFICE DE Dismoiou Présence de la destinationlogique de marketing de services TOURISME & des prestataires sur le web DU FUTUR Booking, Information officielle, Proximité, Qualité, Groupon, Accompagnement personnalisé des clients locaux, touristes, néorésidents ExpediaDes usagers en demande d’infosqualifiées & d’accompagnement
  6. 6. Se poser des questions!• La FNOTSI a mis en place une commission prospective qui travaille depuis février 2010• Un rendu intermédiaire à Arles (septembre 2010)• Un travail sur les six impacts majeurs que connaît l’office de tourisme, validé par le CA de la FNOTSI• En préparation du congrès de La Rochelle, poursuite de la réflexion avec le réseau
  7. 7. Six impacts majeurs– Ressources humaines et organisation territoriale– L’accueil : une mutation réelle du physique vers le numérique– Web 2.0 : la prise de pouvoir du consommateur– L’information : le capital qualité de l’Office de Tourisme– Prestataires : de nouvelles attentes– Le néo-tourisme : un nouveau public
  8. 8. 1 -Ressources humaines et organisation territoriale– Le constat : • Les métiers sont de plus en plus spécialisés (animateur numérique, opérateur de base de données, etc.). En 15 ans, tout a changé • Les formations initiales n’ont pas pris en compte tous ces changements • Un office de tourisme doit avoir une taille minimale pour faire face à tous ces défis
  9. 9. 1- Ressources humaines et organisation territoriale– Les questions à débattre • Faut-il regrouper les offices de tourisme et syndicats d’initiative pour être plus fort? • L’etourisme doit-il être présent sur chaque poste de travail? • Comment mutualiser des postes de travail spécialisés? • Faut-il des Animateurs Numériques sur tous les territoires?
  10. 10. 2 –L’accueil– Le constat : • Globalement, baisse de fréquentation physique dans les locaux des offices de tourisme • Plus de population locale dans l’office de tourisme • Intermédiation par des tiers : les prestataires aussi font de l’accueil • La mobilité (smartphones) va accroitre le mouvement : possibilité de se renseigner partout?
  11. 11. 2 – L’accueil– Les questions à débattre • Faut-il encore considérer le nombre de personnes accueillies dans le local comme un indicateur de performance? • L’office de tourisme est-il nécessairement matérialisé par un local? • Comment mieux gérer les ouvertures des lieux d’accueil, en fonction de la fréquentation?
  12. 12. 2 – L’accueil– Les questions à débattre • Faut-il mettre des outils numériques dans les offices de tourisme? Quelle place pour les conseillers en séjour, alors? • Comment accueillir là où vont les visiteurs (sites Internet, forums, web 2.0, etc.)? • Comment coordonner tous les acteurs de l’accueil (prestataires, tourisme participatif, etc.)?
  13. 13. 3 –La prise de pouvoir du consommateur– Le constat : • Un paradoxe : • Dans l’industrie touristique, 70% des consommateurs font confiance aux avis des autres consommateurs. • L’office de tourisme = obligation d’affichage de l’exhaustivité de l’offre d’une totale neutralité. • Au final, l’information délivrée par l’office de tourisme n’apporte pas de plus-value lorsqu’elle est réduite à une liste.
  14. 14. 3 –La prise de pouvoir du consommateur– Les questions à débattre • Faut-il abandonner la sacro-sainte neutralité? Comment gérer cela avec la nécessaire exhaustivité? • Faut-il prendre en compte les avis de consommateurs dans l’information officielle de l’office de tourisme? • Comment répondre aux demandes des usagers qui veulent du conseil engagé?
  15. 15. 4 – L’information– Le constat : • L’information est le capital numéro un de l’office de tourisme • Reconnu par les visiteurs, que ce soit sur le web, ou à l’accueil comme l’organe officiel d’information touristique • Recherché par tous les opérateurs du web qui ont besoin de ce contenu qualifié • La gestion de l’information doit s’opérer sur les supports de l’office de tourisme, mais aussi en dehors (SIT, autres sites Internet, web 2.0, etc.)
  16. 16. 4 – L’information– Les questions à débattre • Comment gérer l’information, notamment dans le cadre des Systèmes d’Information touristique? • Comment diffuser au mieux l’information pour valoriser notre offre sans perdre ce qui est notre capital, à savoir l’information enrichie? • Comment réorienter l’activité de son office de tourisme sur cet enjeu majeur?
  17. 17. 5 – La relation avec les prestataires– Le constat : • La coordination des prestataires est une des missions de base de l’office de tourisme • Elle n’est pas suffisamment prise en compte aujourd’hui par beaucoup d’offices de tourisme • De façon générale, le nombre d’adhérents baisse : les prestataires ne se reconnaissent plus dans les services de l’office de tourisme.
  18. 18. 5 – La relation avec les prestataires– Les questions à débattre • La coordination des prestataires est-elle aussi importante que l’accueil, ou l’information? • Quels nouveaux services apporter aux prestataires touristiques? • Comment accompagner les prestataires dans le numérique? • Les prestataires sont-ils prêts à être partenaires (financiers aussi) de l’office de tourisme?
  19. 19. 6 – Le néotourisme– Le constat : • Changement des habitudes des touristes : ils consomment en proximité • Population locale, néorésidents, sont des usagers nombreux de l’office de tourisme • Moins de frontière entre tourisme et loisirs, visiteur lointain et touriste de proximité • De fait, nouveau rôle de l’office de tourisme
  20. 20. 6 – Le néotourisme– Les questions à débattre • L’office de tourisme doit-il aussi être au service de la population locale et des néorésidents? • Si oui, comment l’intégrer dans la commande de la collectivité? • Comment l’office de tourisme peut-il être le lieu ou s’organise la relation entre population locale, néorésidents, et visiteurs?
  21. 21. 6 – Le néotourisme– Les questions à débattre • Comment transformer les habitants en « ambassadeurs » de la destination? • Comment contribuer à l’intégration des nouveaux arrivants sur le territoire? • Faut-il prendre en compte dans son offre les propositions de tourisme participatif? (couchsurfing, greeters, etc.)?
  22. 22. L’office de tourisme du futurCinq défis pour le réseau des offices de tourisme•Le défi culturel•Le défi numérique•Le défi des ressources internes•Le défi de la qualité et du développement durable•Le défi de la mise en réseau des acteurs
  23. 23. L’office de tourisme du futur ZOOM SUR LE DEFI CULTUREL :VERS UNE ORGANISATION ET UNE STRUCTURATIONTOURISTIQUE
  24. 24. Les échecs de la structurationtouristiqueQuand :•On ne parle que de la structure juridique•On ne prend pas en compte les identités locales•On ne pas prend pas en compte le personnel,les habitants ambassadeurs•On s’éloigner trop du terrain RISQUE D’ECHEC
  25. 25. Réussir la structurationtouristique.Condition n°1 : un projet, pas un outilParce que la structuration est un moyen, pasun but.Construire un projet de développement localtouristique avant de réfléchir à la question« alors, EPIC ou asso »?
  26. 26. Réussir la structurationtouristique.Condition n°2 : ne pas confondredestination(s) et territoire d’organisationLe territoire d’organisation sera celui de lacollectivité, rarement celui de la destinationvécue par le client
  27. 27. Destination voulue, destinationperçueSelon les clientèles, la destination perçue estdifférenteSelon l’éloignement des clientèles, ladestination perçue est différenteSelon la cible de clientèle, la destinationsera perçue différemment
  28. 28. Destination voulue, destinationperçueExemple
  29. 29. Réussir la structurationtouristique.Condition n°3 : un projet travaillé etapproprié par l’ensemble des acteursUtiliser des méthodes d’animation collectives.La collectivité impulse, les acteurs participent
  30. 30. Réussir la structurationtouristique.Condition n°4 : un schéma local d’accueilEtudier les flux touristiques, les différentsmodes d’accueil et de diffusion del’information.Prendre en compte les comportementsd’aujourd’hui et de demain
  31. 31. Réussir la structurationtouristique.Condition n°5 : un accompagnement auchangementSur les ressources humainesAnticiper l’évolution, accompagner leséquipes, définir un plan de formation.
  32. 32. MERCI DE VOTRE ATTENTION

×