La newsletter de l'innovation n°8 printemps 2014

879 vues

Publié le

L'innovation avec un grand M. Quatre fois par an, l'essentiel des news de Marseille Innovation. Retrouvez toutes l'actualités des entreprises en pépinière.

Au programme de cette newsletter : l'écosystème innovant de Marseille Innovation, la Massilia touch gagne les industries numérique, Idova anticipe l'homme augmenté, Marseille Creativity Center renforce les liens des entrepreneurs avec les startup de Marseille Innovation, Gilles Borsoni et Alexis Kudryashov, l’alliance franco-russe, Wiseed veut rapprocher le crowdfunding des régions et L’incubateur au féminin made in Marseille.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
879
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La newsletter de l'innovation n°8 printemps 2014

  1. 1. 2014/ 2015 La Newsletter de l’Innovation Volume 4 n°1 : Printemps 2014 Verbatim Good Mooorning innovation ! Jord Duval - 06 13 46 01 01 jord07@gmail.com HUMAN RIGHTS Conseil et intermédiation entre ONG, banques d’investissement, assureurs et entreprises du marché de l’extraction minière et de l’énergie pour la gestion du risque Droits Humains pays. Karim Khemiri - 06 42 41 34 00 khemiri.k@gmail.com APICOOVE Editeur de jeux de société made in France Guillaume Nanot - 04 91 05 50 72 nanot@apicoove.com INTELLIGIS Société d’édition en ligne pour le conseil en gestion privée Jacques Perrin - 04 91 05 50 68 jacquesperrin@rocketmail.com OKTOPROD Editeur numérique spécialisé dans le manga francophone Mathieu Corona - 06 22 00 63 78 / mathieu@oktoprod.com LA MANUFACTURE NUMERIQUE Organisme de formation professionnelle en informatique Samuel Chabert et Bernard Foray - 04 91 05 50 69 / bf@lamanum.fr VIGIMILIA Business intelligence et veille concurrentielle pour les acteurs du eTourisme Alexandre Barthélémy - 04 91 05 50 67 / alexandre@vigimilia.com PURE MOMENT Agence de design et de communication du sport, des marques et des territoires Stéphane Allio - 04 91 05 50 66 stephane@puremoment.fr HONIKOU GAMES Jeux vidéo innovants de type casual gaming pour mobile et tablette Guillaume Faia - guillaume.faia@gmail.com ESPYRAM Systèmes de modélisation de 3D et Classification de Données Quang Minh Vo Dinh contact@espyram.com OKARGO Comparateur web de taux de fret pour le transport maritime des conteneurs Julien Chapus - julien.chapus@okargo.com NOMAD’O Recyclage des eaux grises des camping-car et bateaux de plaisance Volume 4 n°1 : Printemps 2014 « Souleymane Galadima, responsable du Développement chez Wiseed Partenariat L’incubateur au féminin made in Marseille L’égalité homme-femme opère aussi au niveau de la création d’entreprises. Depuis 2005, Fédération Pionnières anime depuis la capitale un réseau d’incubateurs décliné au féminin. Paris, Caen, Nantes, Lilles, Lyon, Bordeaux… Au total, seize structures ont été implantées et l’idée prend même à l’étranger. « Les femmes représentent la moitié de la population active mais seulement 5% opèrent dans les lieux d’excellence de l’innovation et 30% sont à la tête d’entreprises qu’elles ont créée, constate Marie-Claude Gleize, ex-déléguée générale de l’association à l’origine de l’initiative. Or les femmes ne sont pas moins performantes. Leur approche de la création est même plus confiantes ». Depuis huit ans, le réseau a donné naissance à près de 350 entreprises qui ont créée plus d’un millier d’emplois. Leur particularité : elles créent avec moins de fonds dans des secteurs réputés plus fragiles que ceux investis par les hommes. Manquait une antenne phocéenne. De retour à Marseille, Marie-Claude Gleize a comblé cette lacune voilà quelques mois en inaugurant une nouvelle antenne sous le nom de Marseille Provence Pionnières. « Le contexte est favorable car porteur avec une population féminine sousexploitée et une offre de jobs en déficit », estime celle qui est aussi présidente du comité scientifique de l’observatoire de l’entrepreneuriat féminin. En quelques mois, la structure a déjà sélectionné une dizaine de projets parmi lesquels une société de formation aux outils du web, un opérateur de mobilité et de média urbain interactifs, ou une productrice de spiruline. Un partenariat conclu avec Marseille Innovation permettra de porter ensemble les valeurs de mixité dans la communauté de la création d’entreprises. « Nous ambitionnons de faire émerger une dizaine de projets par an, ce qui représente le tiers des performances parisiennes ». Pour y parvenir, Pionnières compte sur des actions de sensibilisation avec notamment le programme Paceim et Aix-Marseille Université. « Vous aussi Mesdemoiselles, créez », veut encourager Marie-Claude Gleize Contact : Marie-Claude Gleize mcgleize@federationpionnieres.fr Karim Kenzi - info@nomad-o.fr Ecosystème innovant, acteur métropolitain résolu. Des partenariats avec 2 incubateurs, Impulse et Belle de Mai , 9 grandes écoles d’ingénieurs, d’informatique, de management, de design (ECM, Mines , Polytech, Kedge, IAE, SupInfo, groupe4, MAAD, ESDAAC ), des grands groupes - EDF, Orange, NOKIA, AG2R - pour accompagner leur essaimage et diffuser l’offre technologique de nos entreprises, 3 clubs d’investisseurs – PBA, CPBA, l’accélérateur privé IT Net Angel - présents dans nos murs,les acteurs du financement participatif Wiseed Kisskissbakbank… En 2013, ça été 140 entreprises et projets accompagnés, 114 porteurs reçus, 66 start-up en pépinière et 83 accompagnées au total, 210 emplois créés, 14 M€ de CA généré, 31 entrées, 17 sorties, 25 en colocation dans 8m2 pour 259€/mois, 60 projets accompagnés dans l’incubateur international, 59 animations organisées, co-organisées. En 2014 ce sera une implication résolue pour construire la Métropole Innovante de 2016–2017, un adossement de notre écosystème de croissance aux grands groupes locaux : Orange, Eurocopter, EDF, Total, Gemalto, CMA CGM, CEA…, une plateforme d’accueil et d’acteur en ingénierie financière renforcée, un adossement décomplexé aux accélérateurs privés émergeants - Jaguar Network, Voyage privé... -, un engagement volontariste vers l’entrepreneuriat féminin, des actions à l’international quotidiennes via les réseaux numériques, une implication accrue sur les nouveaux lieux/moyens partagés d’open innovation et les FabLab. Welcome to innovation world. Christian Rey, , Directeur de Marseille Innovation Technopôle de Château Gombert - Hôtel technologique BP 100 - 13382 Marseille Cedex 13 - Tel.: 04 91 11 88 00 Hôtel Technologique Château Gombert édito Marseille Innovation, c’est 3 pépinières spécialisées, 83 entreprises accompagnés, un incubateur international sur la Méditerranée (Algérie, Tunisie, Maroc, Liban) en partenariat avec l’IRD, 60 projets dont 20% de femmes, un incubateur dédié à l’entrepreneuriat féminin « Marseille Innovation Pionnières », un club d’intelligence économique, un club de reverse ingénierie, 6 sièges aux CA de Polytech, de l’IAE, du CIP, de MEDINSOFT, du club des dirigeants du technopôle, du FabLab de Centrale Marseille, 85% de survie à 5 ans, 3 entreprises sur 10 qui quittent la pépinière avec 10 à 15 collaborateurs, 2M€ levés via les dispositifs existants : PFIL , Région, Total Développement, Réseau Entreprendre PACA, PBA, CPBA, BPI Paca, Cap Création , Région Paca ,Net Angels , SBA, 2C Invest, ESIA, FIMP… L’innovation avec un grand M est une publication, Marseille Innovation AMOA WEB Coopérative de free lance spécialisées dans la création de sites l’information et la santé. Le second intérêt qui représentent les régions est leur nombre d’investisseurs prêt à prendre des risques pour de jeunes entreprises. Près de 21.000 sont inscrits dans le portefeuille de Wiseed et le potentiel est au moins deux fois plus important. Notre système de sélection est impitoyable. Sur un millier de dossiers de sociétés candidates qui nous sont parvenus en 2013, une centaine seulement a été proposé au vote de la communauté Wiseed. Finalement, 14 projets qui ont fait la preuve de leur concept ont été filtré et 11 ont réussi à finaliser leur levée de fonds. Entre 25 et 150 investisseurs se sont syndiqués dans ces opérations pour un ticket moyen de 2000 euros. Mécaniquement, notre renforcement régional va accroitre ces ratios avec un « made in France » et un désir de proximité qui font recette. Wiseed a déjà réalisé une sortie : la société toulousaine Antabio qui a fourni un retour sur investissement de 44% à ses 207 crowdfunders, dix-huit mois seulement après leur intervention en décembre 2010 Conception rédaction : Paul Molga paulmolga@gmail.com / infographie : danbox@free.fr Jean Christophe Léonard - 06 08 32 10 97 jean-christophe.leonard@galoo.fr Les régions s e r o n t à coup sûr le prochain eldorado du crowdfunding. Chez Wiseed, nous sommes persuadés que de nombreuses pépites s’y cachent et nous sommes bien déterminés à les y débusquer. Depuis le printemps 2012, notre société s’est installée à Montpellier pour prospecter le grand sud-est. Elle aura bientôt des antennes plus localisées à Marseille et à Nice. Nous faisons le constat que le deal flow de startup y est bien plus important que celui des Pme, plus attirées par les lumières de la capitale, parce que les jeunes créateurs disposent localement de puissants leviers : incubateurs, pépinières, pôles de compétitivité, fonds d’aides régionaux… qui forment des réseaux très efficaces pour accélérer leur développement. L’an passé, nous avons ainsi identifié 10 projets très ambitieux pour lesquels nous avons levé 3,6 millions d’euros dans des secteurs aussi variés que la promotion immobilière, l’environnement, les technologies de « GALOO Réseau social des associations, clubs et de leurs membres. « Wiseed veut rapprocher le crowdfunding des régions » Les News : Le comparateur web de taux de fret comparafreight change d’identité : il prend le nom de Okargo Traxens a reçu le prix des Viaxoft (éditeur tremplins de la Provence leader de solutions informatiques appliquées au secteur du tourisme) a repris la société Alternative spécialisée dans les solutions de GED (Gestion Electronique de Documents). C’est la 3ème opération de croissance externe pour le groupe après la reprise de Sapeig et de Taranis. Il compte au total plus d’un millier de clients qui ont permis la réalisation de 5 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an passé. La start-up, couvé par Marseille Innovation, prévoit 7 millions d’euros d’ici 3 ans Provepharm a remporté le prix Biotech et Sciences de la Vie du palmarès Technology Fast 50 Deloitte 2013 Pôle Média Belle de Mai Les News : Drone Pictures (prises de vues aériennes) a conclu un partenariat avec l’école Montpelliéraine d’effets spéciaux ArtFx pour animer la première formation professionnelle au cadrage vidéo par drone sur nacelle 3 axes. L’entreprise a signé une vingtaine de nouveaux clients dont la Compagnie Nationale du Rhône, La maison la ZDF, Europacorp et France 3 d’édition de jeux ApicOOve lance ses premiers produits sur le marché : Toors, Abatello, et Nanobye. A vos manettes ! Objectif de financement participatif rempli à 124% pour Oktoprod premier éditeur de manga numérique. En quelques semaines la jeune startup a réussi à fédérer sur la plateforme Ulule plus d’une centaine d’investisseurs autour de son projet Hôtel Technoptic Les News : 250 unités du Tofscan, un appareil de mesure des effets du curare sur l’activité motrice des patients sous anésthésie, ont été vendues par IDMed depuis son association avec le groupe allemand Dräger en avril 2013. Des négociations pour la distribution mondiale du produit sont en discussion. Elles ouvriront le marché des blocs opératoires d’une cinquantaine de pays dont les Etats-Unis. L’objectif est de commercialiser au moins un millier d’unités par an Pixcel a obtenu le « label des entreprises innovantes » des pôles de compétitivité pour son application Face to Advert qui analyse les émotions les plus intimes exprimées par le visage à des fins publicitaires. « Notre visage véhicule malgré nous 55% de l’information, contre 7% pour les mots », argumente Axel Boidin, fondateur. Les besoins vont du classement d’index à des applications plus inédites, telles que l’animation d’avatar pour communiquer avec plus de réalisme dans les univers virtuels, la réalisation de vitrines intelligentes capables d’analyser le profil et l’intérêt des passants pour proposer des offres adaptées, ou encore le contrôle d’accès assisté par l’identité faciale, les interfaces homme-machine intelligentes et la reconnaissance des symptômes objectifs de la douleur
  2. 2. 2014/ 2015 La Newsletter de l’Innovation Volume 4 n°1 : Printemps 2014 Le Focus L’entreprise La « Massilia Touch » gagne Idova anticipe les industries numériques l’homme augmenté Les talents phocéens osent tout, y compris renverser les modèles établis. Revue de détail. Marseille muse des nouveaux modèles du web ? La capitale rebelle qui a déjà secoué les règles établies de l’urbanisme, de la consommation et du luxe, s’attaque maintenant à l’univers des technologies de l’information. «La profonde mutation des fondements industriels de la ville a décomplexé les créateurs d’entreprises et encourage l’émergence de nouveaux modèles d’innovation», pouvait-on entendre lors de la 5ème édition de Lift France, la conférence internationale sur la créativité, la technologie et la société récemment organisée à Marseille par la Fondation internet nouvelle génération (Fing), poil à gratter parisiano-phocéen des industries numériques. Près de 3000 participants ont assisté aux conférences et ateliers qui faisaient la promotion «d’une autre façon de produire». «Plus de 2,5 milliards d’êtres humains sont déjà connectés aux réseaux. Demain, internet nous reliera également à des dizaines de milliards d’objets, de capteurs, de robots, qui dialogueront entre eux et prendront progressivement en charge des pans entiers de la gestion de notre vie quotidienne. Cette dynamique influence l’ensemble de notre économie. Elle bouleverse les organisations, les modes de production, le travail, le rapport au savoir et à la connaissance, l’expression démocratique, les liens sociaux et le rôle de la puissance publique. Nous ne sommes en fait qu’à l’aube des transformations numériques de nos sociétés et des incroyables opportunités de croissance que suggère l’adaptation de secteurs entiers», explique Laurent Gille, enseignant-chercheur au département de sciences économique et sociale de Telecom ParisTech. Marseille offre de beaux exemples des changements de paradigmes qui s’opèrent : Citivox (guide de sortir en ville), Digitick (billetterie nouvelle génération), Voyage Privé (séjour haut de gamme au rabais), docTrackr (sécurisation des documents partagés en ligne), Let (réseau social), entre autre, multiplient les affronts aux standards économiques. Ce dernier, monté par l’ancien fondateur de Miyowa, Pascal Lorne, entend même défier Facebook sur ses propres terres avec un système de détection automatique des informations susceptibles de faire le buzz dans le flot continu de données qui alimente le web. « La Massilia Touch est une réalité qui fait son incursion dans tous les domaines », confirme Philippe de Fontaine Vive, vice président de la Banque Européenne d’Investissement et membre fondateur de l’association Massilia Mundi qui réuni les Marseillais éparpillés sur la planète. Au dernier startup weekend phocéen, c’est d’ailleurs une initiative qui mélangeait les genres qui s’est distinguée : Imakeat, site de commande de coffrets culinaires frais et pré-dosés pour réaliser chez soi des recettes gastronomiques. Startupers, à vos fourneaux ! En s’appuyant sur les technos de communication mobiles, l’entreprise entend gommer les déficiences qui empêchent les handicapés d’être clients et consommateurs. ou cognitif, de problèmes d’illettrisme ou de langue, plus de 18% destinataires d’un document écrit ne peuvent pas en prendre connaissance. C’est une source de frustration pour les clients et un pouvoir d’achat négligé pour les entreprises », défend Frédéric Alary. La Caisse d’Epargne RhôneAlpes est la première à déployer cette solution : Idova a déjà traduit pour ses clients trois fiches produit (PEL, Livret A, Assurance Vie), 36 autres vont L’accessibilité est-elle un suivre à l’attention de 5 millions business viable ? Sébastien de sourds et malentendants Christian et Frédéric en France, 1,8 million de Alary en ont la conviction. déficients visuels et 2,5 Orthophoniste de formation, millions d’illettrés. L’intégration le premier à créer Idova de puces sans contact en 2011 pour d i re c t e m e n t imaginer des intégrées dans s o l u t i o n s le papier est innovantes au également au bénéfice des « L’accessibilité programme. personnes « C’est aussi en situation est une opportunité une manière de handicap de rendre économique » sensoriel. « l’information Frédéric Alary Notre ambition plus mobile », est de faire de plaide Frédéric l’accessibilité Alary. une opportunité de D’autres projets différenciation pour s’organisent avec la les entreprises », expliquesociété OtoSense créée t-il. Altercode, son produit aux Etats-Unis, au premier phare, cible ainsi l’accès pour rang desquels un système tous à l’information écrite. La d e r e c o n n a i s s a n c e d e solution est un simple Qr-Code l ’en vi ro n n eme nt s o no re imprimé sur les documents embarqué sur smartphone publics de l’entreprise qui pour permettre aux personnes permet à l’utilisateur d’accéder sourdes d’être alertés par une à des versions alternatives sur alarme, une sonnerie, les son smartphone : langage des pleurs d’un enfant ou une signes, mode audio, synthèse tentative d’effraction. La vocale ou autre langue. La constitution d’une bibliothèque solution est gratuite pour sonore est en cours avec des l’utilisateur. Idova se rémunère objectifs de déploiement sur le codage, la traduction prioritaires outre-Atlantique où et la production des supports on compte 40 millions de multimédia. Le marché est sourds et malentendants important. « A cause d’un Contact : Frédéric Alary handicap visuel, auditif 04 91 05 64 48 Le chiffre 20% La qualité des avis traités par un tiers de confiance peut augmenter le taux de clics de près de 20% selon Tom Brami co-fondateur d’Avis Vérifiés. Créée au printemps 2012 avec le soutien de Netangels, la startup s’est spécialisée dans la collecte et la gestion des avis pour les professionnels de la vente en ligne. « Notre taux de retour sur les demandes – le plus haut du marché – atteint 12,5 % ». Grâce à des solutions technologiques et d’usage, l’entreprise a séduit Google qui publie sur ses résultats de recherche les avis qu’elle récolte ». Commercialisée sous forme d’abonnement mensuel, la solution Avis Vérifiés compte plus de 500 références dont quelques grandes enseignes comme Monshowroom, Interflora, Allo Pneu, Beauté Privée, Florajet ou Nouvelles Frontières. Elle est également présente dans huit autres pays en Europe, de l’Espagne à la Turquie Contact : Tom Brami / tom@avis-verifies.com / 06 29 43 66 07 2014/ 2015 La Newsletter de l’Innovation Volume 4 n°1 : Printemps 2014 La question En quoi un Marseille Creativity Center va renforcer les liens des entrepreneurs avec les startup de Marseille Innovation ? L’éclairage de Guillaume Quiquerez, directeur de cabinet à Centrale Marseille. La technopole de Château Gombert a besoin d’un bâtiment totem qui facilite les relations entre les étudiants, les enseignants-chercheurs, les startup, les entreprises et les donneurs d’ordre. Le futur Marseille Creativity Center (le MC2, qui sera totalement opérationnel en septembre 2016) entend endosser cette ambition territoriale en créant sur les 4000m2 de l’ancien Institut Méditerranéen de Technologie, un lieu de rencontre et de projet. Pour environ 4 millions d’euros d’investissement dans sa configuration définitive, il intégrera un « Fab Lab » technologique ouvert mutualisant des équipements numériques de pointe (imprimante 3D, fraiseuse, découpeuse laser…) à l’attention des Pme et étudiants, et plusieurs lieux d’animation (amphi, hall d’expo, salle de co-working, learning center…) destinés à promouvoir et sensibiliser aux usages numériques. Centrale Marseille qui a été moteur dans la candidature de Château-Gombert aux quartiers numériques, entend faire de cet endroit plus qu’un poumon vivant : une place publique des technologies de l’ingénieur Contact : guiillaume.quiquerez@centrale-marseille.fr Les entrepreneurs Gilles Borsoni et Alexis Kudryashov, l’alliance franco-russe Les deux hommes ont créé AKA Optics pour donner une nouvelle impulsion à l’optique adaptative. En d’autres temps, Alexis Kudryashov aurait pu être condamné pour transfuge. Passé à l’ouest pendant la perestroïka pour mettre ses talents de physicien au service de l’US Air Force puis de l’Impérial College de Londres, ce chercheur surdoué de l’université moscovite de Lomonosov a finalement gagné le pardon de sa patrie après y avoir créé en 1999 la startup Active Optics NightN devenu en quelques années le leader mondial de l’optique adaptative pour les lasers de puissance. Une décennie après ce retour, l’enfant prodige foule à nouveau le monde sans frontière de la recherche. Il y a un an, il s’est installé à Marseille pour attaquer plus intensément le marché européen. « Avec cette implantation, ses travaux vont trouver de nouveaux échos sur un marché mondial de 50 millions d’euros », explique Gilles Borsoni, directeur de l’entreprise AKA Optics installée par le chercheur russe à l’hôtel Technoptic. Les deux hommes ont été présentés par Provence Promotion, l’agence de développement économique du département, et leurs atomes ont accroché. Le Français est lui même un spécialiste de la physique des particules formé à la microélectronique, serial entrepreneur (X-ion, Qplus), et spécialiste de l’optique adaptative et des lasers depuis son passage comme directeur de la business unit Couches Minces chez Cilas (groupe EADS). « A Marseille, AKA Optics (pour Alexis Kudryashov Adaptive Optics) a trouvé les meilleurs acteurs de l’optique et de la photonique pour ouvrir de nouveaux champs d’application aux miroirs de correction des fronts d’onde », explique Gilles Borsoni. Il prévoit l’embauche d’une vingtaine de personnes en cinq ans pour transférer et adapter certaines des technologies de NightN et développer ses propres travaux pour concevoir des produits destinés au diagnostic thérapeutique (observation des cellules du fond de l’œil), à la transmission sécurisée de données à très haut débit par faisceau laser (entre drone et sol par exemple), ou encore à l’observation astronomique. « Dans ces secteurs stratégiques où opère une petite quinzaine de sociétés à l’échelle mondiale, l’écosystème marseillais est un label qui rassure », estime le patron. Le Laboratoire d’Astrophysique de Marseille, voisin d’AKA Optics, est par exemple engagé dans le futur European Extremely Large Telecope… inaccessible aux pme russes Contact : Gilles Borsoni – 04 91 05 50 86
  3. 3. 2014/ 2015 La Newsletter de l’Innovation Volume 4 n°1 : Printemps 2014 Verbatim Good Mooorning innovation ! Jord Duval - 06 13 46 01 01 jord07@gmail.com HUMAN RIGHTS Conseil et intermédiation entre ONG, banques d’investissement, assureurs et entreprises du marché de l’extraction minière et de l’énergie pour la gestion du risque Droits Humains pays. Karim Khemiri - 06 42 41 34 00 khemiri.k@gmail.com APICOOVE Editeur de jeux de société made in France Guillaume Nanot - 04 91 05 50 72 nanot@apicoove.com INTELLIGIS Société d’édition en ligne pour le conseil en gestion privée Jacques Perrin - 04 91 05 50 68 jacquesperrin@rocketmail.com OKTOPROD Editeur numérique spécialisé dans le manga francophone Mathieu Corona - 06 22 00 63 78 / mathieu@oktoprod.com LA MANUFACTURE NUMERIQUE Organisme de formation professionnelle en informatique Samuel Chabert et Bernard Foray - 04 91 05 50 69 / bf@lamanum.fr VIGIMILIA Business intelligence et veille concurrentielle pour les acteurs du eTourisme Alexandre Barthélémy - 04 91 05 50 67 / alexandre@vigimilia.com PURE MOMENT Agence de design et de communication du sport, des marques et des territoires Stéphane Allio - 04 91 05 50 66 stephane@puremoment.fr HONIKOU GAMES Jeux vidéo innovants de type casual gaming pour mobile et tablette Guillaume Faia - guillaume.faia@gmail.com ESPYRAM Systèmes de modélisation de 3D et Classification de Données Quang Minh Vo Dinh contact@espyram.com OKARGO Comparateur web de taux de fret pour le transport maritime des conteneurs Julien Chapus - julien.chapus@okargo.com NOMAD’O Recyclage des eaux grises des camping-car et bateaux de plaisance Volume 4 n°1 : Printemps 2014 « Souleymane Galadima, responsable du Développement chez Wiseed Partenariat L’incubateur au féminin made in Marseille L’égalité homme-femme opère aussi au niveau de la création d’entreprises. Depuis 2005, Fédération Pionnières anime depuis la capitale un réseau d’incubateurs décliné au féminin. Paris, Caen, Nantes, Lilles, Lyon, Bordeaux… Au total, seize structures ont été implantées et l’idée prend même à l’étranger. « Les femmes représentent la moitié de la population active mais seulement 5% opèrent dans les lieux d’excellence de l’innovation et 30% sont à la tête d’entreprises qu’elles ont créée, constate Marie-Claude Gleize, ex-déléguée générale de l’association à l’origine de l’initiative. Or les femmes ne sont pas moins performantes. Leur approche de la création est même plus confiantes ». Depuis huit ans, le réseau a donné naissance à près de 350 entreprises qui ont créée plus d’un millier d’emplois. Leur particularité : elles créent avec moins de fonds dans des secteurs réputés plus fragiles que ceux investis par les hommes. Manquait une antenne phocéenne. De retour à Marseille, Marie-Claude Gleize a comblé cette lacune voilà quelques mois en inaugurant une nouvelle antenne sous le nom de Marseille Provence Pionnières. « Le contexte est favorable car porteur avec une population féminine sousexploitée et une offre de jobs en déficit », estime celle qui est aussi présidente du comité scientifique de l’observatoire de l’entrepreneuriat féminin. En quelques mois, la structure a déjà sélectionné une dizaine de projets parmi lesquels une société de formation aux outils du web, un opérateur de mobilité et de média urbain interactifs, ou une productrice de spiruline. Un partenariat conclu avec Marseille Innovation permettra de porter ensemble les valeurs de mixité dans la communauté de la création d’entreprises. « Nous ambitionnons de faire émerger une dizaine de projets par an, ce qui représente le tiers des performances parisiennes ». Pour y parvenir, Pionnières compte sur des actions de sensibilisation avec notamment le programme Paceim et Aix-Marseille Université. « Vous aussi Mesdemoiselles, créez », veut encourager Marie-Claude Gleize Contact : Marie-Claude Gleize mcgleize@federationpionnieres.fr Karim Kenzi - info@nomad-o.fr Ecosystème innovant, acteur métropolitain résolu. Des partenariats avec 2 incubateurs, Impulse et Belle de Mai , 9 grandes écoles d’ingénieurs, d’informatique, de management, de design (ECM, Mines , Polytech, Kedge, IAE, SupInfo, groupe4, MAAD, ESDAAC ), des grands groupes - EDF, Orange, NOKIA, AG2R - pour accompagner leur essaimage et diffuser l’offre technologique de nos entreprises, 3 clubs d’investisseurs – PBA, CPBA, l’accélérateur privé IT Net Angel - présents dans nos murs,les acteurs du financement participatif Wiseed Kisskissbakbank… En 2013, ça été 140 entreprises et projets accompagnés, 114 porteurs reçus, 66 start-up en pépinière et 83 accompagnées au total, 210 emplois créés, 14 M€ de CA généré, 31 entrées, 17 sorties, 25 en colocation dans 8m2 pour 259€/mois, 60 projets accompagnés dans l’incubateur international, 59 animations organisées, co-organisées. En 2014 ce sera une implication résolue pour construire la Métropole Innovante de 2016–2017, un adossement de notre écosystème de croissance aux grands groupes locaux : Orange, Eurocopter, EDF, Total, Gemalto, CMA CGM, CEA…, une plateforme d’accueil et d’acteur en ingénierie financière renforcée, un adossement décomplexé aux accélérateurs privés émergeants - Jaguar Network, Voyage privé... -, un engagement volontariste vers l’entrepreneuriat féminin, des actions à l’international quotidiennes via les réseaux numériques, une implication accrue sur les nouveaux lieux/moyens partagés d’open innovation et les FabLab. Welcome to innovation world. Christian Rey, , Directeur de Marseille Innovation Technopôle de Château Gombert - Hôtel technologique BP 100 - 13382 Marseille Cedex 13 - Tel.: 04 91 11 88 00 Hôtel Technologique Château Gombert édito Marseille Innovation, c’est 3 pépinières spécialisées, 83 entreprises accompagnés, un incubateur international sur la Méditerranée (Algérie, Tunisie, Maroc, Liban) en partenariat avec l’IRD, 60 projets dont 20% de femmes, un incubateur dédié à l’entrepreneuriat féminin « Marseille Innovation Pionnières », un club d’intelligence économique, un club de reverse ingénierie, 6 sièges aux CA de Polytech, de l’IAE, du CIP, de MEDINSOFT, du club des dirigeants du technopôle, du FabLab de Centrale Marseille, 85% de survie à 5 ans, 3 entreprises sur 10 qui quittent la pépinière avec 10 à 15 collaborateurs, 2M€ levés via les dispositifs existants : PFIL , Région, Total Développement, Réseau Entreprendre PACA, PBA, CPBA, BPI Paca, Cap Création , Région Paca ,Net Angels , SBA, 2C Invest, ESIA, FIMP… L’innovation avec un grand M est une publication, Marseille Innovation AMOA WEB Coopérative de free lance spécialisées dans la création de sites l’information et la santé. Le second intérêt qui représentent les régions est leur nombre d’investisseurs prêt à prendre des risques pour de jeunes entreprises. Près de 21.000 sont inscrits dans le portefeuille de Wiseed et le potentiel est au moins deux fois plus important. Notre système de sélection est impitoyable. Sur un millier de dossiers de sociétés candidates qui nous sont parvenus en 2013, une centaine seulement a été proposé au vote de la communauté Wiseed. Finalement, 14 projets qui ont fait la preuve de leur concept ont été filtré et 11 ont réussi à finaliser leur levée de fonds. Entre 25 et 150 investisseurs se sont syndiqués dans ces opérations pour un ticket moyen de 2000 euros. Mécaniquement, notre renforcement régional va accroitre ces ratios avec un « made in France » et un désir de proximité qui font recette. Wiseed a déjà réalisé une sortie : la société toulousaine Antabio qui a fourni un retour sur investissement de 44% à ses 207 crowdfunders, dix-huit mois seulement après leur intervention en décembre 2010 Conception rédaction : Paul Molga paulmolga@gmail.com / infographie : danbox@free.fr Jean Christophe Léonard - 06 08 32 10 97 jean-christophe.leonard@galoo.fr Les régions s e r o n t à coup sûr le prochain eldorado du crowdfunding. Chez Wiseed, nous sommes persuadés que de nombreuses pépites s’y cachent et nous sommes bien déterminés à les y débusquer. Depuis le printemps 2012, notre société s’est installée à Montpellier pour prospecter le grand sud-est. Elle aura bientôt des antennes plus localisées à Marseille et à Nice. Nous faisons le constat que le deal flow de startup y est bien plus important que celui des Pme, plus attirées par les lumières de la capitale, parce que les jeunes créateurs disposent localement de puissants leviers : incubateurs, pépinières, pôles de compétitivité, fonds d’aides régionaux… qui forment des réseaux très efficaces pour accélérer leur développement. L’an passé, nous avons ainsi identifié 10 projets très ambitieux pour lesquels nous avons levé 3,6 millions d’euros dans des secteurs aussi variés que la promotion immobilière, l’environnement, les technologies de « GALOO Réseau social des associations, clubs et de leurs membres. « Wiseed veut rapprocher le crowdfunding des régions » Les News : Le comparateur web de taux de fret comparafreight change d’identité : il prend le nom de Okargo Traxens a reçu le prix des Viaxoft (éditeur tremplins de la Provence leader de solutions informatiques appliquées au secteur du tourisme) a repris la société Alternative spécialisée dans les solutions de GED (Gestion Electronique de Documents). C’est la 3ème opération de croissance externe pour le groupe après la reprise de Sapeig et de Taranis. Il compte au total plus d’un millier de clients qui ont permis la réalisation de 5 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an passé. La start-up, couvé par Marseille Innovation, prévoit 7 millions d’euros d’ici 3 ans Provepharm a remporté le prix Biotech et Sciences de la Vie du palmarès Technology Fast 50 Deloitte 2013 Pôle Média Belle de Mai Les News : Drone Pictures (prises de vues aériennes) a conclu un partenariat avec l’école Montpelliéraine d’effets spéciaux ArtFx pour animer la première formation professionnelle au cadrage vidéo par drone sur nacelle 3 axes. L’entreprise a signé une vingtaine de nouveaux clients dont la Compagnie Nationale du Rhône, La maison la ZDF, Europacorp et France 3 d’édition de jeux ApicOOve lance ses premiers produits sur le marché : Toors, Abatello, et Nanobye. A vos manettes ! Objectif de financement participatif rempli à 124% pour Oktoprod premier éditeur de manga numérique. En quelques semaines la jeune startup a réussi à fédérer sur la plateforme Ulule plus d’une centaine d’investisseurs autour de son projet Hôtel Technoptic Les News : 250 unités du Tofscan, un appareil de mesure des effets du curare sur l’activité motrice des patients sous anésthésie, ont été vendues par IDMed depuis son association avec le groupe allemand Dräger en avril 2013. Des négociations pour la distribution mondiale du produit sont en discussion. Elles ouvriront le marché des blocs opératoires d’une cinquantaine de pays dont les Etats-Unis. L’objectif est de commercialiser au moins un millier d’unités par an Pixcel a obtenu le « label des entreprises innovantes » des pôles de compétitivité pour son application Face to Advert qui analyse les émotions les plus intimes exprimées par le visage à des fins publicitaires. « Notre visage véhicule malgré nous 55% de l’information, contre 7% pour les mots », argumente Axel Boidin, fondateur. Les besoins vont du classement d’index à des applications plus inédites, telles que l’animation d’avatar pour communiquer avec plus de réalisme dans les univers virtuels, la réalisation de vitrines intelligentes capables d’analyser le profil et l’intérêt des passants pour proposer des offres adaptées, ou encore le contrôle d’accès assisté par l’identité faciale, les interfaces homme-machine intelligentes et la reconnaissance des symptômes objectifs de la douleur

×