Portfolio martin nys

923 vues

Publié le

Portfolio en architecture

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
923
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Portfolio martin nys

  1. 1. 1 PORTFOLIOMartin NYS ARCHITECTE
  2. 2. 2
  3. 3. 3 Martin Nys Architecte
  4. 4. 4 Conservatoire de l’environnement à Vernazza Master 2 - Projet Collectif Curriculum Vitae Architecte Conservatoire de l’environnement à Thuin Master 2 - Projet Individuel Ecole d’architecture à Tournai Master 1 - Projet Individuel Pavillon d’exposition temporaire Master 1 - Projet Collectif Mémoire de fin de Master en architecture Master 2 - Projet Individuel Répertoire de Dessins et de Croquis Master 1 et 2 - Projets Individuels P 06 P 09 P 31 P 55 P 67 P 77 P 81 REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF
  5. 5. 5
  6. 6. 6 ........................................................................ FORMATIONS 2012 - 2014 Master en Architecture Université Catholique de Louvain-la-Neuve (Tournai) Distinction 2008 - 2012 Bachelier en Architecture à l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve (Tournai) Satisfaction 2004 - 2008 CESS Certificat d’étude secondaire supérieure 2001 - 2004 CESI Certificat d’étude secondaire inférieure LANGUES Francais Anglais Néerlandais Allemand PROGRAMMES AutoCAD 2D AutoCAD 3D InDesign Illustrator Photoshop Sketchup 3DS MAX REVIT Office EXPERIENCES 2014 2013 2012 2011 2010 Travail dans le cadre du stage de l’ordre des architectes dans le cabinet d’architecture de Philippe Caucheteux à Valenciennes. - Réalistion avant-projet - Suivi chantier - Suivi marché public - Dessin informatique - Réalistion panneaux jury Stage d’observation dans le cadre des études avec le groupe « Monumet Hainaut » à Mons - Techniques de restauration - Gestion d’équipe - Suivi de chantier - Réunions Stage dans le cadre des études dans le cabinet d’architecture d’Albane Nys et Jean-Francois Cougnet à Blandain - Suivi chantier - Dessin informatique - Réalisation projet - Relevé terrain et batiment - Rapport de chantier Stage dans le cadre des études dans le cabinet d’architecture de Virginie Cornaert à Bailleul - Dessin informatique - Relevé terrain et batiment - Autonomie d’un projet - Contact avec client Stage dans le cadre des études aux côtés de l’entrepreneur Etienne Jouret à Leuze
  7. 7. 7 ........................................................................ MEMOIRE Quand la Tour nait d’une confrontation avec un contexte historique et symbolique Promotrice: Agnès Mory Lecteur: Eric VanOverstraeten Lecteur: Quentin Wilbaux INTERETS Architecture Histoire de l’Art Dessin Vin Cuisine Guitare Voyages Nys Martin Rue de la Citadelle 130 Bt 32, 7500 Tournai nys.martin.mn@gmail.com +32 496/67.06.48 04 Juillet 1990 Permis B VOYAGES 2013 2012 2011 2010 2009 2008 2014 2013 2012 2007 Gêne - Voyage d’étude dans le cadre du projet à Vernazza en MASTER 2 Hambourg - Voyage d’étude en MASTER 1 Cologne - Voyage d’étude en BAC 3 Rome - Voyage d’étude en BAC 2 Amsterdam - Voyage d’étude en BAC 1 Bale - Voyage d’étude en BAC 1 Lemps - Voyage dans le cadre de l’atelier de Eric VanOverstraeten et de Pierre Accarain pour la restauration du village de Lemps en Drome Provencale Toscane - Voyage de fin d’étude secondaire en Toscane (Florence - Lucca - San Gimignano - Pise - Volterra)
  8. 8. 8 Savoir écouter, c’est posséder, outre le sien, le cerveau des autres. Leonardo Da Vinci ‘‘‘‘
  9. 9. 9 Conservatoire de l’environnement à Vernazza Projet 1 - Master 2
  10. 10. 10 VernazzaFine bande terrestre, coincée entre mer et montagnes, les « Cinque Terre » offrirent baies, cryptes et autres lieux propices au développement de cinq villages de pécheurs. Seconde perle de ce chapelet côtier, Vernazza s’est installé, au XI ième siècle, dans une des baies de la méditerranée, adossée aux Apennins. Développée dans le sillon d’un torrent, Vernazza est dominée par les vestiges de l’ancien château médiéval. Découpant le paysage, un train relie les cinq villages, imposant ainsi une orthogonalité dans ce paysage escarpé. Remodelé par l’homme au XI ième siècle, les contreforts des Apennins furent sculptés en terrasses soutenues par des murets de pierres sèches. Ces kilomètres de restanques soutiennent vignes, oliviers ainsi que certaines plantes médicinales. Ce paysage singulier, ce folklore, ce patrimoine architectural ainsi qu’une faune et une flore maritime hors du commun permirent aux « Cinque Terre » d’être admises au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est dans ce contexte d’écrin naturel que le programme s’impose de lui-même. L’implantation d’un conservatoire de l’environnement dicterait une sensibilisation à la préservation de ce superbe lieu jusqu’à maintenant épargné. Ce point névralgique rentrerait également en résonnance avec les enjeux mondiaux. Ce bâtiment travaillerait donc sur plusieurs échelles. REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF
  11. 11. 11
  12. 12. 12 Densification Abrité dans le sillon du torrent, au bord de la mer, Vernazza vit le jour en ce lieu propice, reculé et intemporel. Quartier par quartier, parallèlement au torrent, un port de pêche se dessina grâce aux contraintes physiques de la nature. Encore aujourd’hui, il est facile de comprendre ce village dans son développement et dans sa typologie d’habitation. Cette morphologie épousant les lignes féminines du paysage s’est vu blessée, tranchée par la rectitude et la droiture d’une voie de chemin de fer. Conservatoire de l’environnement... L’évidence, pour nous, était de densifier le centre de Vernazza, de comprendre son tissu, de panser ses blessures, comprendre son développement, son histoire et de ne pas empiéter davantage sur cette nature fragile. Le programme choisit lui-même son implantation. Une succession de masses monolithiques viendrait combler le trou béant laissé par le passage du train. Ce lieu n’est autre que le point charnière entre le haut et le bas du petit village, un passage, une porte, une connexion avec le territoire. Situé dans la continuité de la rue principale et à l’emplacement où le torrent s’engouffre sous terre, le conservatoire de l’environnement peut offrir plus qu’une vitrine. En effet, suite à de lourdes inondations, Richard Rogers décida de sauver son havre de paix en offrant une rénovation de cette voie principale. Profitant de cette énergie déployée et de ces travaux, nous avons décidé de proposer un chauffage urbain pour le village. REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF
  13. 13. 13 REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF Schéma Transformation Rogers - Paysage Restanques
  14. 14. 14
  15. 15. 15
  16. 16. 16 Plan REZ REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF
  17. 17. 17 REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF Plan R+1
  18. 18. 18 Coupe transversale REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF
  19. 19. 19 Coupe transversale REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF
  20. 20. 20
  21. 21. 21
  22. 22. 22 Vue Amphithéatre
  23. 23. 23 Maquette insertion urbaine
  24. 24. 24 Vue Ruelle arrière
  25. 25. 25 Vue Terrasse
  26. 26. 26 VentilationLe chauffage urbain apportera une économie considérable d’énergie pour le village. Enracinant ses fondations autour du torrent, le conservatoire de l’environnement profitera du courant pour alimenter ponctuellement son réseau électrique. De plus, une pompe à chaleur puisera les calories nécessaires dans la rivière pour alimenter le réseau de chaleur urbaine et de refroidissement. Désireux d’aller au bout de notre dynamique de préservation de l’environnement, nous avons également imaginé un système de ventilation naturelle. Inspiré des Badgirs Iraniens, le volume de l’amphithéâtre possède une ouverture munie d’ailettes afin de capter le vent venant de la mer. Une fois les vents passés par cette baie, l’air descend dans une gaine jusqu’à un bassin situé au fond du volume central. Une fois en contact avec l’eau, l’air se refroidit et rafraichit l’espace muséal durant les périodes chaudes. Ce système fonctionne également durant les périodes hivernales. En effet, l’air descend dans la gaine et se charge des calories de la terre et de l’eau pour maintenir une température minimale afin de limiter les apports de chaleurs mécaniques. Nous avons étudié la morphologie des maisons italiennes afin de concevoir la volumétrie de notre projet. Les ruelles étroites et profondes permettent un ombrage continu et des courants d’air accrus afin de conserver une certaine fraicheur. Cette morphologie urbaine a induit la volumétrie de notre conservatoire. La juxtaposition de plusieurs volumes permet d’atteindre le même effet. REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF
  27. 27. 27 REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF Croquis Badgir - Schéma Ventilation
  28. 28. 28
  29. 29. 29
  30. 30. 30 Vous faites le plan d’une bibliothèque comme si aucune bibliothèque n’avait jamais existé! Louis Kahn ‘‘‘‘
  31. 31. 31 Conservatoire de l’environnement à Thuin Projet 2 - Master 2
  32. 32. 32 Ville de Thuin Coincée entre la Sambre et la Biesmelle, Thuin domine la vallée du haut de sa crête rocheuse. Ce lieu chargé d’histoire se divise entre ville- haute et ville-basse. Cette dernière, au bord de la Sambre, fut le théâtre de l’essor de la navigation fluvial. La ville-haute quant à elle, fut fortifié au X ième siècle. Abritées par ses remparts et ses protections topographiques, la bourgeoisie et la noblesse s’installèrent au coeur de la cité. Afin de survivre lors de longs assauts ennemis des jardins furent aménagés sur le flanc sud de la crête rocheuse. Ces potagers s’organisaient en terrasses, soutenus par des murs de pierres sèches. Ce superbe paysage artificiel est maintenant protégé par l’UNESCO. Dans ce contexte paysager de la vallée de la Sambre et du patrimoine exceptionnel de la ville de Thuin, le même programme qu’à Vernazza nous a été demandé. La volonté de l’atelier d’architecture est de travailler un même programme sur deux sites différents afin de comprendre l’intérêt du contexte en architecture. Un conservatoire de l’environnement sensibiliserait les visiteurs et les habitants sur la préservation des richesses paysagères et patrimoniales locales. Ce projet s’amorcerait par l’analyse des enjeux et des problèmes de la ville de Thuin. En effet, la seule possibilité de rejoindre Charleroi et les alentours est d’emprunter une route nationale qui traverse la vieille-ville. Ce tracé routier provoque une diminution de l’activité commerciale et touristique du centre ville et complique la vie des riverains. La place du piéton se voit diminuée. REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF
  33. 33. 33
  34. 34. 34
  35. 35. 35
  36. 36. 36 Contournement En étudiant l’histoire de la ville, sa situation topographique, ses tracés routiers et fluviaux, nous sommes parvenus à trouver une solution pour permettre à la ville de Thuin de reprendre son souffle. En effet, densifiée dans les anciens remparts, la ville n’offre que de très fines ruelles, héritage du tissu médiéval. En bas de cette crête rocheuse, la Sambre et la Biesmellent contourne la ville et au bord de celles-ci la ville basse s’est formée. Notre analyse urbaine nous a amené à souligner un grand contour de la ville via 4 typicités différentes: le transport fluvial, routier, piéton et enfin ferroviaire. Ces 4 bandelettes se tressent et se mêlent entre elles en contournant la ville. Ce détour, inspiré du schéma de la ville de Montepulciano, contourne Thuin par le bas et de petits escaliers et venelles grimpent la crête pour rejoindre la vieille ville. Cette séquence doit rester le passage important pour pénétrer dans la ville de Thuin. En effet, cela permet de déambuler entre les jardins-suspendus, de passer sous les portes médiévales et d’appréhender la masse végétale formée au nord de la crête. Pour comprendre cette ville, il faut démarrer la balade du bas de celle-ci, y grimper par ses superbes jardins suspendus et passer sur les anciens remparts pour aboutir soudainement dans un tissu dense et riche d’histoire. Nos 4 « lignes » contournent donc la ville en formant des poches. Ces poches sont une connexion de 2, 3 ou 4 lignes du tracé général. Ces zones mettent en scène des lieux singulier sde la ville basse: l’ancien abattoir, l’ancienne blanchisserie, le musée du rail, la place de la ville basse et le musée de la batellerie. REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF
  37. 37. 37 Schéma Urbain - Photographie Thuin
  38. 38. 38 REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF Plan Niveau -300
  39. 39. 39 000 200 400 REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF Plan Niveau 0
  40. 40. 40 REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF Plan Niveau 300
  41. 41. 41 REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF Plan Niveau 600
  42. 42. 42 Murs enroulés Dans une ville aussi dense il aurait été brutal d’y insérer un bâtiment de cette échelle. L’implantation s’est imposée d’elle-même. En effet, le conservatoire de l’environnement devait s’insérer dans une des « perles du chapelet ». Mon choix s’est porté sur l’ancien abattoir. Ce dernier est un bâtiment d’une échelle singulière dans la rue et qui prenait toute son importance à l’époque. A côté de l’abattoir, une placette est longée par la Biesmelle. La butte de terre soutenant l’ancienne voie ferrée crée la seconde limite de cette place. De plus, on y retrouve les fameuses jardin-suspendus. Un muret soutient ces terrasses et continue à filer pour devenir le passage sous la voie ferrée pour ensuite redevenir un mur de mitoyenneté. Ce mur se déroule et change de nature, d’utilisation et de statut tout en parcourant le lieu. Le concept de mon bâtiment est de reprendre ce mur, si caractéristique du contexte, pour le plier davantage et en faire mon conservatoire. En effet, ce ruban de brique plié forme à lui seul les parois du bâtiment. Grace à lui, je souligne les limites de la placette, jusque-là floue. Le nouveau bâtiment contourne l’ancien abattoir et crée des tensions avec ce dernier. L’abattoir est placé comme dans un écrin, il est mis en avant pour sublimer l’entrée du conservatoire. L’accès au bâtiment peut se faire soit du Ravel (ancienne voie de chemin de fer) ou de la rue. En effet, une passerelle joint l’abattoir aux toitures terrasses. Ce nouveau bâtiment veut conserver les codes et le vocabulaire présent sur le versant sud de Thuin. REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF
  43. 43. 43 REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF Coupe Transversale - Coupe Longitudinale
  44. 44. 44 AUTODESKABUTEDUCATIF
  45. 45. 45 REALISEPARUNPRODUIT
  46. 46. 46 Photographie Maquette
  47. 47. 47 Photographie Maquette
  48. 48. 48 Photographie Maquette
  49. 49. 49 Photographie Maquette
  50. 50. 50 Photographie Maquette Coupe
  51. 51. 51 Photographie Maquette Coupe
  52. 52. 52
  53. 53. 53
  54. 54. 54 L’architecture commence quand vous mettez en relation deux briques. C’est là que tout commence. Ludwig Mies Van Der Rohe ‘‘‘‘
  55. 55. 55 Ecole d’architecture à Tournai Projet 2 - Master 1
  56. 56. 56 TournaiUn premier voyage fut organisé à Hambourg dans le cadre de l’atelier d’architecture. Le programme demandé fut une école d’architecture situé sur Hafen City, le nouveau quartier portuaire de la ville. Comme expliqué précédemment, la volonté de cet atelier est de concevoir deux projets avec un programme commun sur deux sites différents afin de mettre l’accent sur l’importance du contexte en architecture. Dans le contexte du déménagement de l’école d’architecture au centre-ville de Tournai, le programme et le site furent choisis avec soin pour cette occasion. L’implantation de la nouvelle école d’architecture fut imposée au bord de l’Escaut, à côté de la tour Nord du Pont des Trous. Inspiré par ce lieu, mon projet inclut ce monument dans son concept. En effet, la nouvelle école d’architecture serait une succession de masses monolithiques en béton matricé dont la tour Nord du Pont des Trous en serait la première ou la dernière... La promenade au fil de l’eau glisserait sous ces impressionnants volumes pour entretenir un rapport privilégié à l’eau. Ces 5 masses successives seraient soutenues par un volume plus important qui soulignerait les limites de la rue. Le plan du bâtiment serait composé d’agrafes, de murs pliés qui créeraient des tensions sans se rejoindre. Un grand espace central formerait le coeur de l’école, un magna incessant de partage, d’apprentissage et de rencontres. REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF
  57. 57. 57
  58. 58. 58 REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF
  59. 59. 59
  60. 60. 60 REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIFREALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF Plans REZ et R+1
  61. 61. 61 REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF Plans R+2 et R+3
  62. 62. 62
  63. 63. 63
  64. 64. 64
  65. 65. 65
  66. 66. 66 L’architecture c’est une tournure d’esprit , et non un métier. Le Corbusier ‘‘‘‘
  67. 67. 67 Pavillon d’exposition temporaire Projet 1 - Master 1
  68. 68. 68 Pavillon temporaire Dans le cadre d’un séminaire avec l’ingénieur Klaas De Rycke comme invité d’honneur, un projet de pavillon temporaire nous a été demandé. Ce travail portait sur la structure. La demande était de concevoir un pavillon temporaire, sans contexte prédéfini, composé de la répétition d’un élément unique. Une seconde contrainte imposait à ce module de n’être modifiable qu’en z et non en x et en y. Notre projet de groupe repose sur un principe de réinterprétation de la poutre treillis. Nous sommes partis sur base de 4 espaces soumis aux proportions des cathédrales médiévales. Ces 4 espaces sont formés par une succession de portiques en bois. Le choix du module de base est une planche de lamellé-collé assemblée par des charnières métalliques. Ce mode d’assemblage met en scène la structure hyperstatique et flexible de l’ensemble. Malgré la rigueur et l’aspect répétitif du pavillon, chacun des 4 espaces internes offre une approche différente. En effet, le premier est découvert et s’ouvre vers le ciel, le second est couvert et prévisible, le troisième est sombre grâce à un plafond qui sert à contreventer l’ensemble et pour finir, le dernier espace, basculé à 45°, offre une tout autre vision de cette structure. En plus de ces 4 espaces principaux, le bâtiment peut s’aborder de plusieurs manières via une déambulation latérale ou transversale. Ces variations spatiales et la mise en scène de la structure offrent toute la richesse du bâtiment. Cette structure imposante ne représente en réalité que 2% du volume global. REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF
  69. 69. 69
  70. 70. 70 Charles BALLEZ . Jérémy CRETON . Alexandre LELIEVRE . Alexandre LEVILLAIN . Alexandre NOWICKI . Martin NYS Charles BALLEZ . Jérémy CRETON . Alexandre LELIEVRE . Alexandre LEVILLAIN . Alexandre NOWICKI . Martin NYS Elévation - Plan - Coupe
  71. 71. 71 Vue Intérieure Maquette
  72. 72. 72 Vue Intérieure Maquette
  73. 73. 73 Vue Intérieure Maquette
  74. 74. 74
  75. 75. 75
  76. 76. 76 Le plus grand danger pour la plupart d’entre nous n’est pas que notre but soit trop élevé et que nous le manquions, mais qu’il soit trop bas et que nous l’atteignons! Michel-Ange ‘‘‘‘
  77. 77. 77 Mémoire Quand la Tour nait d’une confronation avec un contexte historique et symbolique
  78. 78. 78 MémoireLa verticalité en architecture prend sa source dans le mythe biblique de la tour de Babel. Depuis les ziggurats mésopotamiennes jusqu’à aujourd’hui, les tours ont une symbolique forte et inscrite dans les consciences. En plus de son symbole de puissance, la tour était une connexion entre le ciel et la terre, elle matérialisait une relation avec le divin. Toutefois, le capitalisme américain du début 20ièmesiècleetundéveloppementtechnologique ont permis de concevoir les premiers gratte-ciels, ayant comme seule symbole celui de l’argent. Cette nouvelle forme de construction acquit son apogée dans les années 30 grâce à une course effrénée pour atteindre les sommets du monde. Ce travail s’intéresse à la réaction consécutive à l’arrivée des tours à Paris et à Londres. En effet, ces deux capitales européennes ont réagi de façon très différente à l’assaut des monolithes américains. Aujourd’hui, les enjeux économiques et écologiques ont changé et la tour n’a plus de pertinence dans nos villes. De plus, la tour s’adapte très mal à nos tissus urbains chargés d’histoire et de symboles forts. Malgré cette désuétude, la tour est en pleine forme actuellement. Elle fut même envisagée à trois reprises pour la petite ville de Tournai. Dans ce mémoire, nous étudions le contexte et les enjeux de ces trois projets de tour non-réalisés. L’objectif est de comprendre pourquoi les politiques s’ obstinent à essayer de construire une tour à Tournai. Ce mémoire tente également d’appréhender la pertinence d’une tour dans un contexte historique comme celui de Tournai mais aussi l’aspect symbolique de la tour parmi les 6 clochers existants. La verticalité en architecture prend sa source dans le mythe biblique de la tour de Babel. Depuis les ziggurats mésopotamiennes jusqu’à aujourd’hui, les tours ont une symbolique forte et inscrite dans les consciences. En plus de son symbole de puissance, la tour était une connexion entre le ciel et la terre, elle matérialisait une relation avec le divin. Toutefois, le capitalisme américain du début 20ième siècle et un développement technologique ont permis de concevoir les premiers gratte-ciels, ayant comme seule symbole celui de l’argent. Cette nouvelle forme de construction acquit son apogée dans les années 30 grâce à une course effrénée pour atteindre les sommets du monde. Ce travail s’intéresse à la réaction consécutive à l’arrivée des tours à Paris et à Londres. En effet, ces deux capitales européennes ont réagi de façon très différente à l’assaut des monolithes américains. Aujourd’hui, les enjeux économiques et écologiques ont changé et la tour n’a plus de pertinence dans nos villes. De plus, la tour s’adapte très mal à nos tissus urbains chargés d’histoire et de symboles forts. Malgré cette désuétude, la tour est en pleine forme actuellement. Elle fut même envisagée à trois reprises pour la petite ville de Tournai. Dans ce mémoire, nous étudions le contexte et les enjeux de ces trois projets de tour non-réalisés. L’objectif est de comprendre pourquoi les politiques s’ obstinent à essayer de construire une tour à Tournai. Ce mémoire tente également d’appréhender la pertinence d’une tour dans un contexte historique comme celui de Tournai mais aussi l’aspect symbolique de la tour parmi les 6 clochers existants. Nys Martin 2013-2014 REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF
  79. 79. 79 QUAND LA TOUR NAIT D’UNE CONFRONTATION AVEC UN CONTEXTE HISTORIQUE ET SYMBOLIQUE
  80. 80. 80 Ne soyez pas effrayé de vous faire appeler « Pas à la mode ». Adolf Loos ‘‘‘‘
  81. 81. 81 Dessins - Croquis Master 1 - 2
  82. 82. 82 Nue - Pastel - 2013
  83. 83. 83 Nue - Pastel - 2013
  84. 84. 84 D’après description - Fusain - 2013
  85. 85. 85 Vernazza - Fusain - 2013
  86. 86. 86 Mon projet préféré? C’est le prochain! Frank Lloyd Wright ‘‘‘‘ Nys Martin Architecte nys.martin.mn@gmail.com 0496/67.06.48

×