Jean Cocteau et le
théâtre du 20° siècle
Présentation de Mary Cesarano
Un poète, un peintre, un essayiste, un metteur en s...
 Issu d’une famille de la grande bourgeoisie parisienne,
Jean Cocteau fit ses études au lycée Condorcet à Paris.
Il était...
Sa vie
 Donc, en 1909 paraît son premier ouvrage poétique,
La Lampe d'Aladin. A cette période, il fréquente
beaucoup les ...
 En 1921, il travaille avec le groupe des “ Six ”.
Cette époque est marquée par son fort recours à
l'opium. Il entretient...
•En 1960, appuyé par Truffaut,il tourne
le Testament d'Orphée.
 Les années suivantes, plusieurs de ses œuvres lui
assuren...
Quelques œuvres de
Cocteau :
 1909 : La Lampe d'Aladin
 1910 : Le Prince frivole
 1920 : Escale - Poésies (1917-
1920)
...
Cocteau: un artiste complet
 Artiste aux mille facettes, Cocteau est poète, peintre,
scénariste, metteur en scène au ciné...
§ La Poésie §
 Pour Cocteau, la poésie est le symbole de la création
par excellence. En effet, étymologiquement, le mot
<...
Sa poésie…
 Ses poèmes personnels présentent un pessimisme, une
mélancolie et une difficulté existentielle tout en
montra...
§ Cocteau et le théâtre du XXe siècle §
 Depuis la Renaissance, le
théâtre évolue vers une
reconstitution de plus en plus...
…du XXe siècle
 L'art théatral, comme
l'ensemble des expressions
artistiques, semble être à la
recherche d'un nouveau
sou...
La production dramatique
 La production dramatique au XXème siècle est riche
et variée : parallèlement au spectacle de pu...
Du comique au tragique
 Dans les années 1900 prédomine le genre du
vaudeville, dont Eugène Labiche, à la fin du XIXème
si...
La reprise des mythes antiques
 La reprise du mythe antique permet d’exprimer les
interrogations profondes de l’homme dan...
Cocteau et la mythologie
 Jean Cocteau est attiré par la mythologie. Il
s’empare en particulier du mythe Orphée, qui va
d...
Cocteau et la mythologie
« J’ai toujours préféré la
mythologie à l’histoire parce que
l’histoire est faite de vérités qui
...
Cocteau et la mythologie
 Ce n’est pas l’intensité de l’amour d’Orphée pour
Eurydice qui le captive mais davantage le voy...
La Machine Infernale
 La Machine infernale est une
pièce de théâtre jouée pour la
première fois le 10 avril 1934 à
la Com...
La Machine Infernale
 Le premier acte est précédé d'un Prologue récité par
"La Voix", qui reprend les éléments principaux...
La Machine Infernale
 Le deuxième acte a lieu au même moment : Oedipe
rencontre près de l'entrée de la ville une femme, l...
La Machine Infernale
 Le quatrième acte prend place 17 ans plus tard :
Oedipe apprend la mort de son père, et il pense al...
Antigone
 Antigone est un autre pièce de théâtre de Cocteau
qui s’inspire entièrement du thème mythologique .
Antigone
 Cocteau traduit et réadapte les
tragédies les plus célèbres de Sophocle.
 Il a été le premier dramaturge franç...
Résumé de Antigone
 Antigone, c’est le destin tragique et inéluctable de la fille
d’Œdipe.
Polynice et Etéocle, les deux ...
A partir de 1945 : tradition et Nouveau théâtre
Le théâtre a partir
de la moitié du XXe siècle
Retour à la
tradition class...
La tradition classique ( 20° siècle)
 Henri de Montherlant (1895- 1972)
renoue avec l’esthétique du théâtre
classique, ta...
Le théâtre engagé
 Le théâtre engagé est un genre à travers lequel les
auteurs diffusent des idées philosophiques.
 En F...
Le théâtre de l’absurde
 Le théâtre de l’absurde apparaît au XXe siècle, à
l’époque de la seconde guerre mondiale.
« Absu...
Le théâtre de
l’absurde
 En 1896, Ubu roi d’Alfred Jarry (1873-1907) ouvre les
voies de ce type de théâtre qui vise à la
...
§Le théâtre entre le deux guerres§
 Cocteu n’est pas le seul artiste du théâtre entre les
deux guerres.
Les autres protag...
Le deux auteurs
 Giraudoux a peu écrit; en effet, il n’est pas très
célèbre, tandis que Artaud est plus connu.
 Antonin ...
Antonin Artaud
Qui suis-je ? D’où je viens ?
Je suis Antonin Artaud
et que je le dise
comme je sais le dire
immédiatement
...
Antonin Artaud
 Antoine-Marie-Joseph Artaud (dit Antonin) est né à
Marseille le 4 septembre 1896. Il est l’aîné de cinq
e...
Antonin Artaud
 De son vivant le succès n’est pas vraiment au rendez-
vous.
Les maisons d’édition hésitent à le publier e...
Merci
pour l’attention!
FIN
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Jean Cocteau et le théâtre du 20° siècle

2 095 vues

Publié le

Le théâtre du 20° siècle

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 095
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
435
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Jean Cocteau et le théâtre du 20° siècle

  1. 1. Jean Cocteau et le théâtre du 20° siècle Présentation de Mary Cesarano Un poète, un peintre, un essayiste, un metteur en scène au cinéma et au théâtre…
  2. 2.  Issu d’une famille de la grande bourgeoisie parisienne, Jean Cocteau fit ses études au lycée Condorcet à Paris. Il était âgé de neuf ans lorsque son père se suicida.  Il publia ses premiers poèmes dès 1909 et devint une des figures à la mode du Tout-Paris et des salons que fréquentaient les Daudet, la comtesse de Noailles, Marcel Proust. • Jean Cocteau est né à Maisons-Laffitte, le 5 juillet 1889. Sa vie
  3. 3. Sa vie  Donc, en 1909 paraît son premier ouvrage poétique, La Lampe d'Aladin. A cette période, il fréquente beaucoup les artistes bohêmes, et on le surnomme « le prince frivole » dans ce milieu.  En 1919, il rencontre Radiguet, avec qui il voyage beaucoup. Ce dernier meurt en 1923, laissant Jean Cocteau totalement désespéré et drogué. - Par la suite, Cocteau collabore avec plusieurs artistes russes : cela donne naissance au Dieu Bleu de 1912 et au ballet Parade en 1917.
  4. 4.  En 1921, il travaille avec le groupe des “ Six ”. Cette époque est marquée par son fort recours à l'opium. Il entretient aussi une liaison avec le directeur de l'Opéra de Monte-Carlo.  En 1940, la pièce Le Bel indifférent connaît un grand succès. Cocteau collabore aussi avec Coco Chanel et Picasso. Pendant la seconde guerre mondiale, son rôle est ambigu, car on ignore s'il a collaboré avec les Allemands. Sa vie
  5. 5. •En 1960, appuyé par Truffaut,il tourne le Testament d'Orphée.  Les années suivantes, plusieurs de ses œuvres lui assurent une célébrité durable et une place dans la postérité : Les Enfants terribles (roman), Les Parents terribles (pièce de théâtre de 1938), La Belle et la Bête, un film de 1946.  Trois ans plus tard, Edith Piaf décède. Lorsqu'il entend la nouvelle de la mort de cette amie proche, Cocteau fait une crise d'étouffement et meurt d'une crise cardiaque le 11 octobre 1963. Sa vie
  6. 6. Quelques œuvres de Cocteau :  1909 : La Lampe d'Aladin  1910 : Le Prince frivole  1920 : Escale - Poésies (1917- 1920)  1919 : Le Potomak  1929 : Les Enfants terribles  1934 : La Machine infernale  1930 : Opium Du côté de la filmographie:  La Belle et la Bête (1946)  L'Aigle à deux têtes (1948)  Orphée(1950)  Le Testament d'Orphée(1960)
  7. 7. Cocteau: un artiste complet  Artiste aux mille facettes, Cocteau est poète, peintre, scénariste, metteur en scène au cinéma et au théâtre.  Il est mêlé a tous les mouvements du siècle et s’intéresse aux genres les plus divers.  Il place son œuvre sous le signe de la poésiepoésie.
  8. 8. § La Poésie §  Pour Cocteau, la poésie est le symbole de la création par excellence. En effet, étymologiquement, le mot << poète>> signifie <<celui qui fait>>.  Il distingue types différents de poésie : La poésie de roman La poésie critique La poésie de théâtre La poésie graphique La poésie cinématographique
  9. 9. Sa poésie…  Ses poèmes personnels présentent un pessimisme, une mélancolie et une difficulté existentielle tout en montrant une certaine fascination pour l’aspect caché des apparences : thèmes qui se répercutent dans son théâtre et dans ses films.
  10. 10. § Cocteau et le théâtre du XXe siècle §  Depuis la Renaissance, le théâtre évolue vers une reconstitution de plus en plus scrupuleuse de la réalité. Alors que cette recherche du réalisme atteint son apogée, à la fin du XIXe siècle, on voit apparaître, sous de multiples formes, une réaction antiréaliste.
  11. 11. …du XXe siècle  L'art théatral, comme l'ensemble des expressions artistiques, semble être à la recherche d'un nouveau souffle et d'un nouveau sens. Il subit des mutations à un rythme frénétique. Piochant ici et là dans l'ensemble des tendances artistiques développé depuis l'antiquité, le XXe siècle fait preuve d'une inventivité et d'une énergie créatrice absolument inédite. Le théâtre…
  12. 12. La production dramatique  La production dramatique au XXème siècle est riche et variée : parallèlement au spectacle de pur divertissement, s’est affirmé un théâtre d’idées qui propose une réflexion sur la condition humaine. - 1900-1945 : Du comique au tragique -> La reprise des mythes antiques. - A partir de 1945 : Tradition et Nouveau théâtre
  13. 13. Du comique au tragique  Dans les années 1900 prédomine le genre du vaudeville, dont Eugène Labiche, à la fin du XIXème siècle, a été l’initiateur.  Le vaudeville est alors une comédie comportant des couplets chantés. Mais peu à peu, avec Georges Feydeau et Sacha Guitry (1885-1957), il est désormais une comédie dont le thème principal est l’adultère et qui est fondé sur des quiproquos et des rebondissements.
  14. 14. La reprise des mythes antiques  La reprise du mythe antique permet d’exprimer les interrogations profondes de l’homme dans le contexte moderne (guerres, exclusions, barbaries, perte des valeurs…) et conduit à une réflexion sur le tragique de la condition humaine.
  15. 15. Cocteau et la mythologie  Jean Cocteau est attiré par la mythologie. Il s’empare en particulier du mythe Orphée, qui va devenir un fil rouge tout au long de ses œuvres : dessins, pièces de théâtres, films … jusque sur le pommeau de son épée d’académicien.
  16. 16. Cocteau et la mythologie « J’ai toujours préféré la mythologie à l’histoire parce que l’histoire est faite de vérités qui deviennent à la longue des mensonges et que la mythologie est faite de mensonges qui deviennent à la longue des vérités. »
  17. 17. Cocteau et la mythologie  Ce n’est pas l’intensité de l’amour d’Orphée pour Eurydice qui le captive mais davantage le voyage parmi les morts, la descente aux enfers, qui symbolise la tragédie des destinées.  Un autre mythe qui est repris par Cocteau, c’est le mythe d’ Œdipe. Ce mythe est repris dans La Machine infernale.
  18. 18. La Machine Infernale  La Machine infernale est une pièce de théâtre jouée pour la première fois le 10 avril 1934 à la Comédie des Champs-Élysées à Paris.  La pièce comporte 4 actes : les 3 premiers respectent la règle classique de l’unité de temps au théâtre (ils se déroulent en 24h), puis le dernier a lieu 17 ans après.
  19. 19. La Machine Infernale  Le premier acte est précédé d'un Prologue récité par "La Voix", qui reprend les éléments principaux du mythe d'Oedipe. • Dans cet acte, le fantôme de Laïus, roi de Thèbes, apparaît aux gardes chargés de protéger la ville du Sphinx. Il essaie de transmettre un avertissement urgent à épouse, Jocaste, la reine, mais n'y parvient pas.
  20. 20. La Machine Infernale  Le deuxième acte a lieu au même moment : Oedipe rencontre près de l'entrée de la ville une femme, le Sphinx, que le Dieu Anubis force à lui soumettre l'énigme. Oedipe pénètre dans la ville, où il obtient la main de Jocaste ; il ignore alors qu'elle est sa mère, qui l'a abandonné à la naissance à cause d'une prophétie : il tuerait son père et épouserait sa mère.  Au troisième acte, Oedipe et Jocaste se sont mariés. Le soir de leur nuit de noces, ils reçoivent la visite du devin Tirésias, qui les avertit que de mauvais présages pèsent sur leur union.
  21. 21. La Machine Infernale  Le quatrième acte prend place 17 ans plus tard : Oedipe apprend la mort de son père, et il pense alors avoir évité la prophétie selon laquelle il le tuerait. Cependant, apprenant qu'il était son père adoptif, Jocaste puis Oedipe comprennent les prophéties qu'ils avaient reçues : Oedipe a tué son vrai père, Laïus, sans le connaître, avant d'arriver à Thèbes et Jocaste est donc bien la mère d'Oedipe. Jocaste se pend avec son écharpe et Oedipe se crève les yeux.
  22. 22. Antigone  Antigone est un autre pièce de théâtre de Cocteau qui s’inspire entièrement du thème mythologique .
  23. 23. Antigone  Cocteau traduit et réadapte les tragédies les plus célèbres de Sophocle.  Il a été le premier dramaturge français du XXe siècle à s’inspirer du mythe antique d’Antigone  L’Antigone de Cocteau est étonnement courte, et ressemble plutôt à un « digest » de la pièce de Sophocle qu’à une pièce de théâtre à part entière. Cocteau l’appelle une « contraction ».
  24. 24. Résumé de Antigone  Antigone, c’est le destin tragique et inéluctable de la fille d’Œdipe. Polynice et Etéocle, les deux frères de l’héroïne, ont mené un combat à mort pour conquérir Thèbes.  A la suite de cette bataille, leur oncle Créon décide que le cadavre de Polynice, coupable de traîtrise à ses yeux, n’aura point de sépulture.  Malgré l’interdiction, Antigone, fidèle à ses dieux, va braver le pouvoir du roi en allant recouvrir elle-même le corps de son frère qui pourri au soleil. Fou de rage et sans écouter personne, Créon la condamne à être emmurée vivante. La tragédie est en marche. Telle une tauromachie, la mort est pour les protagonistes, la seule issue possible…
  25. 25. A partir de 1945 : tradition et Nouveau théâtre Le théâtre a partir de la moitié du XXe siècle Retour à la tradition classique Le théâtre engagé Le théâtre de l’absurde
  26. 26. La tradition classique ( 20° siècle)  Henri de Montherlant (1895- 1972) renoue avec l’esthétique du théâtre classique, tant au niveau de l’intrigue que des personnages: héros en quête d’absolu déchirés par les contradictions, tel Ferrante dans La Reine morte (1942).
  27. 27. Le théâtre engagé  Le théâtre engagé est un genre à travers lequel les auteurs diffusent des idées philosophiques.  En France,aussi, les écrivains philosophes traduisent au théâtre leurs interrogations et leurs idées. Jean-Paul Sartre est un exemple.  Il pose dans son œuvre théâtrale les questions de la responsabilité individuelle (Huis clos, 1944), de l’engagement et de l’action politiques (Les Mains sales, 1948); Camus aborde dans Les Justes(1949) la question de la légitimité de la violence dans l’action politique.
  28. 28. Le théâtre de l’absurde  Le théâtre de l’absurde apparaît au XXe siècle, à l’époque de la seconde guerre mondiale. « Absurde » : vient du mot latin « absurdus » : ce qui est dissonant, discordant, qui est contraire aux lois de la logique et de la raison. Ce mouvement représente une rupture dans l’histoire du genre théâtral. Les pièces traitent généralement de l’absurdité de la vie (aspect dérisoire de la vie, face à l’échéance inéluctable que constitue la mort).
  29. 29. Le théâtre de l’absurde  En 1896, Ubu roi d’Alfred Jarry (1873-1907) ouvre les voies de ce type de théâtre qui vise à la provocation.  Au milieu du XXe siècle, les héritiers de ce théâtre mêlent pour la plupart dérision, humour et tragique: Eugène Ionesco (La Cantatrice chauve, 1950, Rhinocéros, 1959),Samuel Beckett (En attendant Godot, 1953), Jean Genet (Les Bonnes, 1947), Arthur Adamov (Parodie, 1947).
  30. 30. §Le théâtre entre le deux guerres§  Cocteu n’est pas le seul artiste du théâtre entre les deux guerres. Les autres protagonistes sont: Giraudoux et Artaud.
  31. 31. Le deux auteurs  Giraudoux a peu écrit; en effet, il n’est pas très célèbre, tandis que Artaud est plus connu.  Antonin Artaud est un personnage extravagant. Il est poète , un surréaliste , un auteur dramatique mais aussi un acteur et un metteur en scène. • C’est une âme tourmentée qui sombrera dans la folie.
  32. 32. Antonin Artaud Qui suis-je ? D’où je viens ? Je suis Antonin Artaud et que je le dise comme je sais le dire immédiatement vous verrez mon corps actuel voler en éclats et se ramasser sous dix mille aspects notoires un corps neuf où vous ne pourrez plus jamais m’oublier. Pour mieux comprendre sa personnalité…
  33. 33. Antonin Artaud  Antoine-Marie-Joseph Artaud (dit Antonin) est né à Marseille le 4 septembre 1896. Il est l’aîné de cinq enfants d’une famille bourgeoise. Son père est capitaine au long cours et possède une petite compagnie maritime.  Une  méningite contractée en bas âge marque le début de troubles nerveux et de maux de tête chroniques qui le suivront tout au long de sa vie marquant sa relation aux autres et sa création artistique.
  34. 34. Antonin Artaud  De son vivant le succès n’est pas vraiment au rendez- vous. Les maisons d’édition hésitent à le publier et son concept d’un théâtre teinté de grotesque, le« théâtre de la cruauté », est trop innovant pour un public habitué aux vaudevilles et aux mélodrames bourgeois.  Ce n’est que longtemps après sa mort, survenue le 4 mars 1948 à Ivry-sur-Seine que son talent de poète visionnaire et de théoricien du théâtre est enfin reconnu.
  35. 35. Merci pour l’attention! FIN

×