.--'
• ~
f'
,..... r-
f'- - I.-
U ~
La Reparation. Pointe-aax-'fremllles. Montrial 5
L'ACAD
Voici un petit re "e de cbansbns populaires inedi es
provenant de l'Acadie,plus precis~~~ e ebeticamp,au Cap-Breton...
PRESENTATION
•Avec tout notre coeur,pieusement d1rions-nous, nous avons
prepare ce premier recueil de "Nos Cbansons dt
Aca...
De- i-Ma - ter
0
ma,
t9 I
ta,
a1
Vir - go, Fe- lix coe- li por
por - ta . A !Ilen.
2
Sumens illud Ave
(}abI'i~..lis ore,
E...
-
~
ItAb 1 d1s-mo1,prince Eu-
~
g~ - ne,qutas-tu fait dans ta
·~7~~J) E
vi'1ft -"1"'a1 par- cou - ru lea vil- les•••Vi - v...
4
11 vi~ ven1r vingt hommes,ses s grands ennemis.
11 demande aux vingt ho~es ..• ve le jourt
tfQ.uecherchez-vous ici?" ......
j
Aux
----------------.---------:===--~~..-~----=:-~- ~;:;- -=- '-.I '.,
J ,.6 0 (t.ousdroits reserves) ~ - - -:~=~
~~fiL~...
//
I,-,,'
" "",
~
4 •
.Il
))...
~
~~-I
f. Lenlp (J: = 52) (tous droit. reserves)
H. ~~. ---
~ :~frap - per n - "Ah!m'en fu...
-"Cessez,cessez,la belle,vQus
Le regiment m'appelle,il raut
Je suia engage pour six
. En Orleans -.
Je suis engage pour
Oh...
u
J-n AHegreHo (tous droits reserves)
.~~J' .~..J---.~-"------:.imt_l~])_~~~J-I--)-------0 ==8
1 - JI ai vu le vingt - cin...
;-:/ »>:
( . ~--'
Jfj ~PJ
~_tmpJ1/$-.:- --=- --.......-1·-- "-. ~
. . ---:::::.-~-'"{)))):E~5..- _"~~d~~~-' <s _ ~:J;, ~
....
011 III
-
~~.~
J' ai vu
~r---:-:----i~ r f==m
bou-lan-g~r' ,j'ai vu ...
t=---~r
la
J'ai vu la
t==§i
bou-lnn - ge - re. J'a...
~ ~.~ .. i,_I ~effic-· m1 - E~ - ma,t'en sou-viens - tu Dans
~~T ~~ •. --.lFj
nos beaux jours d'en-fan -co
M~L'de tendre i...
C'EST OHB[AU CHATEAU
//
.'
Allegretto
-~-
Lu-z-e , Lu- re 10.teau, Ma tant'lu - re,C'est mon beau cha
1
C'est mon beau cha...
- '" '". . ... -.',-" .. -. ,. ,- --""- --
--.-u - neber - g~ - re, Bon bi , bon , bi ,bon , bon, ben , ben ,
bon. Q.ui ga...
r:
$]~rz-r-------+-+--
~ve
bien corn- po se' C'est un gar - ~on
f--t-------a,
e
~----7-----"-1. L ffib$ ~
bel - le Q.ui s'...
l.~on per'n'a- vait fil-le
mo i , Men per' n 'a-vat t
. ---- - ---- ./
- - -- moi;Des-sus la mer
a. Sau-tez,mi-gnon~ne,C~-...
"1Bc)1lSf)· ~
m.cs 'ells"
~ Andt
• (.1, = 63)
V g r #¥=#S¥f¥, ~~: J'5 m1 "13'~" ·SOl' r h-'on s -' I ~,'.I" ,,J - ne ::::e...
(t.ousdroits reserves)
J'ai u - ne brune, u - ne jo- lie bru - net te
~-h-----ig B-r---z-------,) 0 ~I--:' ~'----; •..t-L-...
:==
'--:-:-7 -~
7~~
!e-:ien~r:
sait quand re-vien- are... Ne sait quand re-vien-dra.
1
Malbrough 9'en va-t-en guerre,
Laft...
--_..... -
hou, :10d: hcu . he..; h'1. 2 •.T'ai...
1.C'est de Paris,de.Paris ~ Rochelle,
J'ai rencontre trois jolies demoi...
CLOC
ge, Nos dei'-niersbel
y
voeux et nos uer=ni ers sou- pirs. La , sur la terr', l~
• ~@rl?LRefB
e :,e@iie-leti
~
la clo...
.---~ -'-
-7;, ~
~ 11 ".~_l~~"6~ voit deux servi-teur••c.e~voit deux serviteurs.Et
~~J1
quand elle est en danse,elle est e...
J"ai vu tout cela
da
~
(J ~IOO)
::=: c r t¥EtTI•1. Bu -vant un
-_- ~~ pair un berm
=----------..Jr--.~.~~ o---c=:tSE------...
- -- >=----
•
Lento
-R~ ~19. ~
L'au --t.rejour en w'y pro - me - nant Le long de
... .
blanc trou'peau,Des-sus la fou-ge -...
, , , .r>./
'----- --==.-- ....::::-
~ --
-- - -- _ _ .J __ ~
- ----- -'~
- -
~~~~
~~:nsii
dit, On a 11air r~-veur et som-...
3
Je faisaie triste figure,
J'etais presque tout nu-pieds,
Ayent besoin de chaussures,
Je fus chez le cordonnier.
!Faites-...
rie, Tous les gen-dar- meS rient Dans la gen dar - me rie.
~'02 7' SOLO
~~
Quand
~r
rit Dans la gen-dar-me - rie, Tous les...
---
- ~'----
~eil - leur de so~ vin, Le soil' et le tin
2 c.Te .aYsu i s app roche d 'elle .pou r l'.1ipur-Ler d 'anour .
...
vi - .e. Mik-ta mik t je vo - le .Mik-ta mik,je vol' ,ka-tou;
2
S'il ya un mot d'verita d'dans
Je veux perdre la vie;
Je m...
J-'04 (tous dr.oitsreserve s)
~- .. 5t;8 Elf ~~r
Peu ple chre - tien,
~~de
de tous nos cri-mes,
gus - te Vic ~ ti- me,
.-g...
~ __ --,c~o_n----<- trit Et r
--+r-----l~
Sec;onde
ide Lod i e •
•1=96
dde t ous
~
f
nos cri - mes, Ad mi-rons de coeur
r~...
5 ~
A neuf heures,J~sus sortit. A deux heures,on Le nena
Ayant la figure pensive; Jedans le ~aiS0n de CoYphc;
Pensant et d...
17
,'.neuf heur's,les crue Ls bour reoux
Jesus ont couro~e d'epines,
Lui .aet t ant en .aai n un r-oscau ,
Crachant sur sa...
~-----
TABLEPremiere Serie de "~03 C'HANSONS D' .uCADB" • edition 1945)
ss« maris stalla ........... ~ 1
.....
1~
18
Princ...
Chansons d'acadie   1ère série père anselme-frère daniel
Chansons d'acadie   1ère série père anselme-frère daniel
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Chansons d'acadie 1ère série père anselme-frère daniel

521 vues

Publié le

Publié dans : Divertissement et humour
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
521
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chansons d'acadie 1ère série père anselme-frère daniel

  1. 1. .--' • ~ f' ,..... r- f'- - I.- U ~ La Reparation. Pointe-aax-'fremllles. Montrial 5
  2. 2. L'ACAD Voici un petit re "e de cbansbns populaires inedi es provenant de l'Acadie,plus precis~~~ e ebeticamp,au Cap-Breton.Elles s~nt tirees des souvenirs traditionLe s e la famille Boudreau et presen ees iei par des representants de cette f e dans l'Ordre des Pares Cap eins. Les cbansons elles~emes et le beau ges e de leurs pieux conservateurs meri- tent notre sympatbie,notre estime,et e notre admiration. ~ue certaines de ces chansons s~nt anciennes et qU'elles sont belles! Anciennes~ La Passion e a" deja· cbantee au 12e siacle,quoique sous une forme assez differentej Le Pr' ce Eugene est une parodie superbe du grand roi FranQois ler a ltheure de ses revers,en 1525,aux mains de Charles- Quint; Nanon est une delicieuse a a e comme on en chantait au moyen age; Malbrouck, une cbanson un peu moins viei le,ne se rapporte pas moins a un e- pisode des guerres des royaumes fran~a's et anglais.Et belles ou parfaites, mais out ; Rien de plus emouvant que 1.air de la Passion ~ 11 est epique, comme ses versj r1en de plus entra1nant que a chanson de ra~e, Le Prince Eugene, ou les chansons de metier,Le 25 de mai,J ai trop grand peur des loups,et De Paris a Rochelle; rien d'aussi gentil. q e l'accueil de Nanon a son amant at- tarde,ou que le bois cbarmant de Sur la Foug~re; rien de mieux rythme pour la danse que les rondes fort bien conn es de La Boulang~re,Je l'ai vu voler le ruban,et C'est mon beau chateaut Ces cbansons vinrent pour la plupart,avec les anc~tres. ce la France fleurdellsee.Une d'el.les:Le Retour du soldat ne remont~ qU'aux guerres napoleoniennes;quelques-unes sont plus modernes encore: L'Amitie,Par- tons et Cloches du soir.Une seule,Le Credit,est de composition acadienne.Les anciennes ont plus de merite musical et l.it~eraire que les autres.Elles exha- lent un parfum qui attire et un encbantement qui sedult. Mous souhaitons de tout coeur a ce premier recueil - 11 doit ~tre suivi d'autres - le succes qu.'il merite et que ses auteurs destinent trap bumblement a ieur seule Acadie. Dens une ·l.ettreaccompagnant les premie- res feuilles de l.eur repertoire,ils expriment ces intentions qU'il est bon de reproduire: "Si l.esAcadiens peuvent se rendre compte que les· cbansons modernes,et surtout les cbansons anglaises d'Hollywood,ne depassent en rien et sont mAma souvent inferieures aux belles cbansons franqaiees que nous ant le- guees nos ~nc~tres,alors ils recommenceront ~ cbanter celles-ci,comme lls les chantaient naguer e .Du coup, notre travail sera amplement recompense et notre but, atteint.Diffuser la chanson acadienne panni les p~cbeurs,les cultivateurs, les mineurs,les bll.cberons,les ouvriers de notre pays,c'est notre ardent desir." Ce desir de diffuser des cbansons aussi belles que celles de ce recueil aux seuls Acadiens des Provinces Maritimes ne souffre certes pas de temerite.Il d-evrait s'enbardir jusqu·~·embrasser un pl.us grand domaine,cel.ui de la langue fran~aise sur le parcours du Saint-Laurent et mame au del~,qui ne saurait impunement negliger des sources ~itales comma celles-ci sans s'etioler et deperi.r.
  3. 3. PRESENTATION •Avec tout notre coeur,pieusement d1rions-nous, nous avons prepare ce premier recueil de "Nos Cbansons dt Acadle". aes chants sont charges des souvenirs de tout un passe. lIs ont berce notre enfance comme celle de nos ancatres. Ils ont egaye,pour la piupart,les beaux jours de l'Acadie naissante. lIs ont acc~mpagne le peuple acadien dans l'epreuve du "Grand Deran- gement~.Et,sur les jours sombres de nos p~res cacbes lc1 et l~,tra- ques comme des b!tes fauves,ils ont maintenu un rayon de soleil. Les complaintes-que nous pub1ierons-cbant~rent leurs souffrances,tandis que les cantiques garderent leur Fol durant les penlb1es annees o~ le prAtre manqua1t pour la proteger. Ces chensona sonttrop attacheea ~ l'ame d'un peuple qui a sou:1'fert,mais qui r-enatt,pour ne pas falre v1brer tout coeur :1'ran- qa1e qu1 les cbante ou qu1 lea ~ntend chanter. La cnanson franqa1se est necessa1re ~ la survivance des :1'ilsde l!'ranceau Canada," cette chanson qui comme un vln genereux e. si ~ouvent rechauffe le coeur de 1eurs·pionnlers et dore,si je peux dlre,de.ee. na!vedouceur ~es l~vres des.e.leules et des fiancees ••. cette che.nson,patrimoino des s1mples et des braves ... Reservez, con- servez ce tresor,freres Canadiens!Le jour o~ la musique mecanique,ou le dur jazze.mericain vous aura fait oublier la parole vivante de vos peres ,ce jour sera un triste jour pour. le.Nouvelle-France entre Mont- real et l'Acadie,et j'espere de tout mon coeur qulil ne viendra ja-. mats" (Paul Claudei). Avec les encouragements d'un erudit comme Monsieur Marius Barbeau et d'un expert comme Monsieur Thomas LeBlanc de "La Voix d'E- vangellne" -que nous tenons.b remercier ici -avec confiance nous 1i- vrons au public ce premier recueil de "Nee Chansons d'A,cadie". Pere Anselme Frere Daniel capucins
  4. 4. De- i-Ma - ter 0 ma, t9 I ta, a1 Vir - go, Fe- lix coe- li por por - ta . A !Ilen. 2 Sumens illud Ave (}abI'i~..lis ore, Eunda nos in pace, Mutans Hevae nomen. :5 Solve ~incla reis, Profer lumen caecis, Mala nostra pelle, Bona cuncte posce. 4. Monstra te esse matrem, Sumat per te preces ~ui pro nobis natus, Tuli t esse tuus . 5 Virgo singularis Inter omnes mitis, Nos culpis solutos Mites fee et castos. 5 Vitam preeste p~ram, Iter para tutum., Ut videntes Jesum Semper collaeterriur. 7 Sit lous Deo Petri, Swmno Cbristo decus, Spiritui Sancto, Tribus bonor un s. - 1 -
  5. 5. - ~ ItAb 1 d1s-mo1,prince Eu- ~ g~ - ne,qutas-tu fait dans ta ·~7~~J) E vi'1ft -"1"'a1 par- cou - ru lea vil- les•••Vi - ve le .~r-'r~. Pour al-ler ~ Pa - ria" ••• Vi ve la fleur de 11'!jour! 1 ".Abtd1s-moi,prince Eug~netqutas-tu faH dans ta "ltt?" -"J'a1 parcouru les v111ea •••Vive le jourt Pour aller ~ Paris •••V1"le18 fl~r de 11't 2 J'a1 parcouru lea villes pour aller A ParlsH.~-- Mals quand il tut au large•••Vlve le-)OUrt Regards derribr' lui•••Vive la fleur de li't 3 Mais ~usnd 11 rut au.large regarda derribr' lui, 11 "lit venir vingt hommes •••Vive le jourt Ses plus grsnds ennemis •••Vive la fleur delitt
  6. 6. 4 11 vi~ ven1r vingt hommes,ses s grands ennemis. 11 demande aux vingt ho~es ..• ve le jourt tfQ.uecherchez-vous ici?" ....•.•· e a fleur de li'! 5 I1 demande aux vingt hommes;~ e cherchez-vous ici?tf -tfNous cherchons h nous battre .•• Vive le jour~ 11 faut nous battre ici" •.•Y· e a f1eur de 1i'! 6 "Nous cherchons a nous bat tz-e,/ il faut nous battre rct , n Gai11ard 8 l'aventure Vive e jour~ Son epe' claire il prit Vive la fleur de 1i'l "7 Gai11ard"8 l'aventure, son ape' claire il pri t . 11 en tua -quatorze...Vive le "our! Ses plus grands ennemis ..•Vi~e la f1eur de li'! 8 11 en tua quatorze,ses plus grands ennemis. Mais quand vint le quinzieme ...Vive le jour! Son apa' clair' cassit •..Vive la fleur de li'! 9 Mais quand vint le quinzieme,son ape' clair' cassit. -"A11ez dire a ma mere ..•Vive le jour! Que je suis mort iei •.•Vive la fleur de 1i'! 10 "A11ez dire 8 me mere que je suis mort iei. Allez dire a me femme ..•Vive le jour! Q.u'elle ait soin de mon fi' •••Vive la fleur de li' ~ 11 A11ez dire a ma femme qu'elle ait soin de mon fi'. Q.uand il sera en ~ge ..•V1ve le jour! Qu'il prenn' vengeance aussi ...Vive la fleur de li'! 12 Q.uand il sera en ~ge qulil p~enn' vengeance aussi. QU"il fass' b~tir chapelle ..•Vive le jour! Au milieu de Paris" ..•Vive la fleur de li'! «** (tous droits reserves) "CHANSONS D'ACADIEu-lere sarie
  7. 7. j Aux ----------------.---------:===--~~..-~----=:-~- ~;:;- -=- '-.I '., J ,.6 0 (t.ousdroits reserves) ~ - - -:~=~ ~~fiL~·~YM 1. La _ p~-che se -r·abon- ne, A -mi s ,_pur-tons sans brui t; La Il faut qu'a-vant l'auro-re Nous soy-ons de re - tour, Pour Refrain plei- ne lu - ne don- ne Pres - que tou- te ad - mi - rer en - co - re Les mer--veil-les la du nuit. jour. Pnr- tons,le Der est bel - le; Eo - bar-quons-nous, p~ ~~L dons no- tre na - eel - le, R~ - mons a - vec ar ~ deur. ~ ~es.~ cheurs. Gui- vois brfl-ler l'e-- toi le Qui gui-de les ma te lots. 2,Ainsi par1ait non pere ~uand il quitta le port; 11 ne s'attendait guere A y trouver la mort. .Ce fut un jour d'orage; 11 fut surpris soudaa n , ~t jete au rivage A son cruel destino Refrain 30Je n'ai plus qU'une m~re ~ui ne poss~de rien. _ Elle est-dans la mis~re Et n'a que mon soutien. Ramons,ramons bien vite, Oh!je la vois la-bas; Je vais courir de suite Me jeter dans ses bras. Refrain "CHAHsm~s D' ACADIE"-Lsr-e ser-I e , - - 4 -
  8. 8. // I,-,,' " "", ~ 4 • .Il ))... ~ ~~-I f. Lenlp (J: = 52) (tous droit. reserves) H. ~~. --- ~ :~frap - per n - "Ah!m'en fus ~ sa por-te, trois pe - tits coups .~. ~ ~f------:.!m· ~dor-- mez - YOUS, s~ - meil - lez - YOUS Bel le ~j non ? ~ I, 1 ~-----.~;D+--+-J_-~~ •. ---..I. j;;> :§I---j~b~=r---7 -~ Na re - lez vous !C'est- 'veildor.Si - mezvous votre a - mant . qui parle VOllS .n 1 Je m'en fus a sa porte,trois petits coups frapper Je m'en fus ~ sa porte,trois petits coups frapper -"A.h!dorrnez-vous,sommeillez-vous , . Belle Nanon ? Si vous dormez,reveillez-vous , C 'eSt-votil:'eamant qui parle ~ vous ," 2 Elle allwn' sa cbandelle,ell' prend son blanc jupon S'en VG ouvl'ir la porte ~ son fidele arnant • Ell' se jeta entre ses bras , En ],ui disant : -"Ah!c'est donc toi,mon cber arnant Le seul que mon coeur aime tanto " - 5 - "CH/u1S0NSD'ACADIEtI-l~re sGlr.,ei,t
  9. 9. -"Cessez,cessez,la belle,vQus Le regiment m'appelle,il raut Je suia engage pour six . En Orleans -. Je suis engage pour Oh!adieu donc,belle me faites mourir Men obair ans 3 ~ six ans , Nanon!" • 4 Ell' lui repond,la belle:"Six ans,c'est bien longtemps. A qui cont'rai-J' mes peines,mes chagrins.,mes tourments? Je m'en irai lA-bas,bien loin, Dedans lea bois _ Je m'en irai lA-bas,bien loin, En regrettant mon cher amant." 5 -"Les gar~ohs du village s~nt de forts beaux gar~ons; Ils vous feront l'amour(e) ,la belle,en attendant. Ils vous diront de temps en temps: Belle Nanon, Ne pleurez pas SQ~ votre amant Car 11 est mort au regiment." 6 -"Les garqcins du village ne sav'nt pas fair' l'amour, Toujours les m~'s par~es,toujours les m~'s discours. N'sont pas comm' toi,mon cher amant, Q.uand tu r-ev iens , N'sont pas comm' toi .mon cher amant'; Tu as toujours du changement." --- .~;;-?~~~-=--~
  10. 10. u J-n AHegreHo (tous droits reserves) .~~J' .~..J---.~-"------:.imt_l~])_~~~J-I--)-------0 ==8 1 - JI ai vu le vingt - cinq de mai Sur la glace 2 - Un ca - ross' bien a - gre - ye ~uat' cra- pauds :3 - 11 a - vait pour son la - quais Un gFos taon 4 - Un" sau-t'rell' mal a - vi - see S'en va pour un bien qui lea fri wa - a est cas ,- sait des wa - ron pou dre vai t pour SOD. tom- ooe du haut be- lier ta- les bo- tait dan -aer Qui Un Il Elle oi - fri ,> co en gnons se , cher bas , A As Un S'est 1 - gros 2 - at :3 - ja 4 - voir 1 vac des p'lott's de nai ge Dans 1'0 reil - le 2 sis dans ce ros. se Un' fre mille a :3 ma - rin- gouin tom ne QUl sa crait c:omm.e 4 ~-, l{i vel le Elle est mort' de- cas - se - ~ m~ ]l. IR a 0 JP•• 1 d'un pi - geon ,Des sus le dos d un lie vre. 2 ses cO - tea . Je croia qu+ L'l.a vont aUI no ces.• :3 - un charr' - tier, En cor' fai- sait- il l'hom me t 4 puis c'temps-la '. J'en ai au la nou vel le . - ? - "CHANSOtlS D' ACADlE:"-lere se - '"
  11. 11. ;-:/ »>: ( . ~--' Jfj ~PJ ~_tmpJ1/$-.:- --=- --.......-1·-- "-. ~ . . ---:::::.-~-'"{)))):E~5..- _"~~d~~~-' <s _ ~:J;, ~ . ~- --- -'ff(r__~- - - -- -# ~A."e9retto (.1""00) (tous droits reserves) ~ ~. At) E1~ M'en re - ve nant de la Ven- $? a§j~ 7 D P• • dee M'en re - ve nant de la Ven - P7dee . Dans mon che - min ~~]7~-...L..---.j- ~ ~ j'ai ren-con -tre •••Vous m'6-mu ,- sez tou - jours ; Ja ~ais je m'en i - rai chez-nous:J'ai trop grand'peur des" loups. l,":M'enrevenant de la Vendee. (bis) Dans mon chemin j"'at rencont re 0 •• Veus m'ffinuseztoujours; Jamais je m'en irai che~ nous: J'ai trop grand'peur des 1oupso 2-Dans mon chemin j'ai rencontre,(bis) Trois cavaliers fort bien montes ••• Vous m'amusez •••etc. 3-Trois cavaliers fort bien montes,(bis) Deux a cheval et l'autre a pied.o. Vous m' arnusez..• 4-Deux ~ cheval et l'autre a pied;(bis) Celui d'e pied m'a d~ande ••• Vous m' arnusez.•. 5-Celui d'e pied m'a demands: (bis) -O~ irons-nous ce soir coucher? •• Vous m'amusez ••• 6-0~ Lrona-nous ce soir coucher?(bis) -Chez-nous,monsieur,si vous voulez •.. Vous m' amusez ..• 7-Chez-rrous,monsieur,si vous voulez;(bis) Vous y trouv'rez un ban souper ••• Vous m'amusez •.• 8-Vous y trouv'rez un b~n souper,(bis} Et de bans lits pour vous coucher ••• Vous m'amusez ••• 9-Et de bens lits pour vaus coucner .(bie) Les cavaliers ont accep te ••• Vous m'amusez ••• - 8 - "CHA..L'JSONSD'ACADIE"-Ure sarie
  12. 12. 011 III - ~~.~ J' ai vu ~r---:-:----i~ r f==m bou-lan-g~r' ,j'ai vu ... t=---~r la J'ai vu la t==§i bou-lnn - ge - re. J'ai vu la re La oou-Lan-ncr-e a des e -cus ,[!iaisje za'en soucie e:;ue-rc. ~ ~ 7" -=-:-C.:,MaiS je m"en -~rm. . .e~~? 3;Eh~:I~'c. L~ bou-lan- Note: Cette rondc se chante per tous les dn~seurs Qui d'nbord se tienncnt par l~ 2ain et tournent en cercle.F~is choquc g~r~on,a tour de r61e,prcnd succcdsiye~ent chaqu€ fille avec lui au milieu, ou il vire avec elle,tandis que les autres continucnt de tourner. non,jo n'i-rei plus. (tous droits reserves) "CHANSONS D'ACADIE"-Ure serie - 9 - • ! " "',," >
  13. 13. ~ ~.~ .. i,_I ~effic-· m1 - E~ - ma,t'en sou-viens - tu Dans ~~T ~~ •. --.lFj nos beaux jours d'en-fan -co M~L'de tendre in-no -cen- ce Je t'ai-mais dans mon coeur,Mais je n'o-sais le ~---+-.I 1---=1--7 .~ ~. LHrSi ~~~ __~--~---------a~ ~ ~ di - re C'e tait tout mon mal -heur, Mon coeur e -tait mar- _7~T~ty-r(e). On peut tout ou-bli -.er Mais ja~ais l'a-mi -tie ;Le coeur re- ~";-'~YI vient tou- jours ~ ses pre-mier's a -mour s . on) ses pre-mt ers a - mour-s . Le coeur plein de ver - Ettu 2- Emffia,tcsouviens-tu Des ros·s et des violettes Que nous cueillions parfois Pour couronner nos t~tes? Enfin dis-moi pourquoi Je sentais une flumme S'allumer lentement Pour couronner nos ~es. Refrain 3- Emma,ton souvenir, Faut-il que je le dise? -Mon pauvre coeur soup ire Et mon ame se brise- Ton portrait devant moi, Comme un lointain mirage, Les beaux traits que j'y vois Rappellent mon jeune ~ge. Refrain "CHANSONS D·ACtDIE"·l~re seria, (taus droits reserves) - 10 •.
  14. 14. C'EST OHB[AU CHATEAU // .' Allegretto -~- Lu-z-e , Lu- re 10.teau, Ma tant'lu - re,C'est mon beau cha 1 C'est mon beau chateau, Ma tant' lure ,lure et lure. C'est mon beau chateau. Ma tant' lure~lure et 10. 2 --Le notre est plus beau', Ma tant' lure etc •.. Le nOtre est etc •.. 3 -Nous le de.t ruLr-one Ma tant' lure etc ••• 4 --Laquell' prendrez-vous ? Ma tant' lure etc ... f- ~am'sell' ,ce s'ra vous , (designant une du groupe) Ma tant' lure etc ••. N.B. Cette ronde se dansait generalement avec 18 premiere chanteuse aeule,tandis que la deuxieme avait toute une suite composant son ch~teau. Le meme chant se repetait jusqu'a ce Que toutes les filles composant la suite fussent passees ~ celle qui avait commence seule (tous dr-oi.t s reserves) - 11 -
  15. 15. - '" '". . ... -.',-" .. -. ,. ,- --""- -- --.-u - neber - g~ - re, Bon bi , bon , bi ,bon , bon, ben , ben , bon. Q.ui gar-dai t ses mou -. tons, Qui gar- dei t ses mou 1 C'etait une bergere, Bon,bi,bon,bi,bon,bon,bon,bon,bon. ' C'atait une bergere, Qui gardait ses moutons,bon,bon. Qui gerdait ses moutons.(bis) 2 Ell'e fit du fromage ... Elle fit du fronage Du lait de ses moutons ... -,Du lait de ses moutons. (bis) 3 Son chat qui la regarde •.. Son chat qui la regarde .D'un petit air fripon ... D'un petit air fripon.{bis) 4 "Si tu y mets la patte ... Si tu y mets la patte Tu auras du baton .•• Tu auras du baton~'(bis) 5 Il n'y mit pas la patte •.• Il n'y mit pas la patte, Mais il y mit l'menton ••• Mais il y mit l'menton.(bis) (tous ~roits reserves) 6 La bergere en colere ... La bergere en colere, A tu~ son choton ... A tue sqn chaton.(bis) 7 Elle fut ~ son Elle fut ~ son pere, Pour demander pardon.:. Pour demander pardon .(bis) 8 "Mon p ere , je 2 ac cuse . ; . Mon per e , je m accuse D!avoir tue uon cLaton .•. D'avoir tue men chaton".(bis) <3 -"Ma fill' pour peni tence .." Ma fill' pour peni tence,' ~. '" Nous nous embrasserons ... "j Nous nous :erabr-asseronsv.rbi c ) 10 - "La penitence est deuce ... La penitence est douce, Nous recommencerons ... Nous recommencerons. (bis) _ 12 - "CHANSONS D'ACADIE"-Ure serie
  16. 16. r: $]~rz-r-------+-+-- ~ve bien corn- po se' C'est un gar - ~on f--t-------a, e ~----7-----"-1. L ffib$ ~ bel - le Q.ui s'sont tou- jours ai - mes,mais lors-qu'on - nez pour en- ten - <ire chan-cter LT ne chan- son et u - ne ai me •.• Maia Lor-s-qu t on aim' .qu t cn est ai- ~.~.r-----:.i~ ..·.~b a~~3---I ~v-+ ~ ~f--ol{r-B ~j---"!~, <])71 me,C'est mal - ai se d's'en cher . 2 Un soir"en al.Lant voir la bell',' La cell? que son coeur' aimait tant, 11 s'est apergu par son air(e) Q.ue son coeur a change,mai lorsquon Mais lorsqu'on airn'.qut on est airae, o I est ma latse d 's 'en iempecher-, 3 11 lui a demande soudain: -"Quel est l'sujet de ton chagrin?" -"Papa ne veut pas que je t'airne; V'is l'cas de man chagrin?mais .•. 1.1aislorsqu I on aim' ';qii f on est airne, C'est malaise d's'en empecher. 4 Un jour viendra .rnoncher- amant , ~ue nous finirons nos tourments. Paps n'sera pas toujours ma!tre. aime..Non,non.non .non.nonvnon ,un jour p.eut+etr-e... Un jour viendra .mon cher amant , ' Q.uenous finirons nos tQurrnents. 5 Qui a compose la chanson? Oe sont trois garqons du canton, Tout en vei Ll.ant a la chandelle, Attendant l'moment d'aller voir la belle, Car Lorsqu t on ai;n',qu~on est 'licre, C'est mala~se d's'en empecher. (tous droits reserves) - 13 - "CHANSONS D'ACADIE"-lere serie
  17. 17. l.~on per'n'a- vait fil-le mo i , Men per' n 'a-vat t . ---- - ---- ./ - - -- moi;Des-sus la mer a. Sau-tez,mi-gnon~ne,C~-c:- •• ab! ah I uh! Ce -ei - li - al Ah! Ce - ci - li- a! ah~ 2.Dessus la ner il m'envoya; (bis) Le .nari nier Qui ill' yracna i t•..3autez ,ete.•. 3.Le marinier Qui m'y mcnsit;lbis) Devint fort amoureux de no i ...Saut ez ,ete ... 4,Dcvint fort amoureux de moi;(bis~ Souvent de mo i il s 'appr-ochatt ...Sautez ,ete•.. 5,Souvent de moi il s'approenait;(bis) Et me disait d'un air niais ..;Sautez,ete ••. 6.Et me disait d'un air nisi~;(bis) -"Ma mignonnette,embrasse-moi •..Sautez,etc ... 7,1.1araignonnet t e ,embrasse-raoi."(bi s ) -"Non,non,monsieur,je n'oserais ••,Sautez,ete,- 8.Non,non,monsieur,je n'oserais;(bis) Car si mon papa le savait .•.Snutez,etc ... g,Car-si mon papa le savait,(bis) (t.ousdroits reservesj "CHAN'SCiNS D'AC.illIE"-H:lreseri e - 1.4 -.
  18. 18. "1Bc)1lSf)· ~ m.cs 'ells" ~ Andt • (.1, = 63) V g r #¥=#S¥f¥, ~~: J'5 m1 "13'~" ·SOl' r h-'on s -' I ~,'.I" ,,J - ne ::::ens. ,...,~- :l.ez-v~ ~n pes - snn t , Lo ~ ger un 2. '""De que Ll,e a.r I:lCE' es t ::', v~ - tre fi'? Est - il du A -vent d'nous cou - c~.,er'l:~ ~,:~ r"p.ut ~·~u A .-- - -- . - ~~. pcr; p -pro-cfiez- -"Ces -nez vos pLeur-s ,r: -:1::: -sez vas cl1', raeur-s .Un jour vion- S~~ bon - ne L'lamCn,':"'E:--~::::; ex - Cl - ml : - ne, Lui d i t r'tl.la pa p a , c:-.<>:'21" -ucn , ou i ,c ' e s t ;;10i <,ui vicnt se c'est t oi ,« -::':os ::10:1 cher en = fa:-tt,Q.ufon' ai Ll ' ti-· sari - te , c~e:, ;& - pc, char ' ma - :118n, Bu -voris un 4, '0. 6. 7, 8. -"O.li .cher -"Ah!· si -"A v o t r ' 1- mi .: li-t;:.:ire ,en pay --8.nt? " ton- n~ na -man 1ui re - pond q.;e...•- •• G 2. Bhin 0:1 de 1 'I-ta - li I ';'" .....":.:011-sie"J.r: no~s ne le sa -. "Jons... 3. vous et fnit's cozrae nous. " ~a bon- ne oe -man lui dit en so:.:.- 4. dra il re-joui-rn vos coeurs. S'il peut ob - te nir sen C0n- 5, foi , j c n'crois pes ra t,.: trom;>er; Je crois que vous El - tes no - ~ :-ot; '6, je - ter en-tre vos brb.s, . - pres .., -voir tant es ~ sur -L. 7-, rer du vin p romp -f e ment Dans la joie que je suis de voir :::0:1 8. caul? , bu-v ons t.ous con- tents. ~... la san-te d 'raa chere E-li - sa- r 1. oui:~3n-trez i - ci, dens no - tre 10 gis. Vous cou -chc- 2. p3S. Feut -e t r-c est-il mort au feu du corn - bat. Car i1 y .3" p:::nt:"::"ue j e vou-dr-ai s bien voir non ch er en fant 'rout aua-e i 4. Cs Sous peu de t emps vous le re -76r- r ez , Tout aus -s i 5. fi', Car vous [ - vez sa pc.] -s Lo- no -- nn : . De gr a -c e , 6. e '. Pein' s et fa gueG de -dans L' ar me' . 111e.i5 Df.eu ill' ~1 7. fi', Je ne crains la mort GU- j our ~ d ' hui . A ,fin d e SM de -dans le lit De no - tre fi' qu ' est ?: I.' armee aua-e i ." bi cn- tot scp t ans 'iu' i1 ne nous a pas 8"c1'i t ,ce che r en-fant • eus+s i bien por-t arrt (le je vous voi s i~ ci prc-scn-te-D.ent!" aus+s i 'bien port an t ~ue vou s .ne v-:;y-ez i~ ci prc···5en-te-:.1€n~.1f ...,{.... 3. grrs et 4. eras et 5. ne nous t rora- pez pa s ; :le~ti . rez nous pz-omp t ecient d t embar+r-as ," n:'c} <-- t& ~ ge ,r-our su r vos vieux jours. pouvoir vous sou La-ger ." tous en train Du-vo~s eha - CUrl un verr'de ce,bon vino 6.. tau.i D·~:r::.; 7. nOUDn1cttt'e G, su ~0 conser-v~r SJ~ cOGur,Jc l'6poU-8C - r0i a-vac grAndc fer -Ve'.lT. "CKANSONS Dr ACADIE"-'l~re sc r ie - 15 -
  19. 19. (t.ousdroits reserves) J'ai u - ne brune, u - ne jo- lie bru - net te ~-h-----ig B-r---z-------,) 0 ~I--:' ~'----; •..t-L-D ~ rents me defend' nt de I.' ai - mer", Taus ses -pa - rents, tous ses pa- ~gQ~·'pm tous ses p a --reqtsme de-fend'nt de l'ai - mer. Tous ses p a- rents,t~~a ses pa -. rents, taus ses pa -rents me de-fend'nt de l'ai-mer. 1.J'ai une brune.une jolie brunette; Tous ses parents me defend'nt de l'aimer. Taus ses parenti (ter) me defend'nt de l'aicrer.(bis) 2.Q.uand je lai parl' tout le monde sten rn~let Fait des discours pour tromper-Uos" amours. 30Je m'en irai dans un lieu solitaire, Finir mes jours a l'ombre d'un rocber. 4.Sur ce rocher il ya-t-une fontaine, ,Ou l'eau y coul' la nuit comme le jour.- 5:allons-y donc,mon a~ant si sincere, Allons-y donc,d'amour nous parlerons. 6.Mon cher amant,que faut-il pour te plaire? S'il faut mon Goeur,jesuis pr~te a l'donner. 7.Et si mon coeur ne peut te satisfaire, S'il raut mon sangJil est pri3t a couler. S.Et si mon sang ne peut te satisfaire, S'i1 faut .na mort ,je sui s pret e a mour-Lr," "CHANSONS D'ACADIE"-Urc serie - 16 -
  20. 20. :== '--:-:-7 -~ 7~~ !e-:ien~r: sait quand re-vien- are... Ne sait quand re-vien-dra. 1 Malbrough 9'en va-t-en guerre, Laftou la"la la.(bis) Malbrough s'en va~en guerre Nesait quand reviendra.(ter) 2.11 reviendre~z-~ P~ques ••. Gu a la Trinita.(ter) 3.La Trinite se passe .•• Malbrough ne revient pas. (ter) 4 .Madame ~ sa tour monte .•. Siheut qu'ell' peut monter.(teri 5.Ell' voit ve~ir son page ... Tout de noir hebiIle. (ter) 6. Beau page .mcn beau page ... Que 11'nou-velJ.e epportez? (ter) 7.Aux nouvell' 5 que j' epporte ... Vos beaux yeux v~nt pleurer.(ter) S.Q.uittez vos habits roses .•. Et vos satins broches.(ter) 9.Prenez la robe noire ..• Et les souiiers eires.(ter) 10.lJonsieur Malbrough est mor (e) •.. Eat mort et enterre.(ter) (tous droits reserves) - 17 - ~--_/ 11.j'l'ai vu porter en terre ... Par quatre-z-officiers" (t er ) 12.L'un porteit sa cuirasse •.• L'autre son bouclier.(ter) 13.L'un portait son grand sabre ••• Et liautre,rien du tout. (ter) 14.A l'entour de sa tombe ••. Romarins l'on p1ante.(ter) l5.Sur la plus haute branche .•• Le rossignol ebanta.(ter) l6.0n vit voler son ame ... A travers des lauriers.(terj 17.Chacun mit ventre ~ terre ... Et puis sereleva.(ter) lS.Pour chanter les victoires ... . Que Malbrough r-emport a .(ter) 19.La caramonie faite .•. Chaeun s'en fut coucher.(ter) 20.j'n'en dis pas davantage ... Car en voilh-z-assez.(ter) "CHANSONS D'ACAD1E:l-Uil'e serie
  21. 21. --_..... - hou, :10d: hcu . he..; h'1. 2 •.T'ai... 1.C'est de Paris,de.Paris ~ Rochelle, J'ai rencontre trois jolies demoiselles. Refrain:Hou,hou,hou,hou,hou,hou. Ha,ha,ha,ha,ha,ha,ha. 2~J'airencontre trois jolies demoiselles~ Jlai point choisi,mais j'3i pris la plus belle.Ret. 3.J'ai point choisi,mais j'ai pris la pl~s belle; J'l'ai fait monttlr derri~r' moi,sur ma selle.Ref. 4.J'I·ai fait morr~er derri~r' mOi,sur me s~lle; J'ai fait cent Ueues sans parler avec elle.Ref. 5.J'a1 fait cent lieues sans parler avec elle; Au bout d'cent Ueucs,ell' dema-ndit a boire.Ref. 6.Au bout d'cent lieues,ell' demandit ~ boire; Je l'ai menee aupres d'une fontaine.Ref. 7.Je l'ai menee aupres d'une fontainej Quand ell' fut la,ell' ne voulait point boire.Ref. 8-.Q.uandell' fut 1~,811' ne voulait point boire; Je l'ai menee au logis de son pere.Ref. 9.Je l'ei men6e au logis de son pere; Quand ell' fut l~,ell' buvait ~ pleins verres.Re!. lO.Quand ell' fut lb~ell' buvait ~ pleins verres; A la sante de son pere et sa mere.Ref. 11.A la sante de son p~re et sa merej A la sante do ses soours et sesfreres.Ref, 12.A la sante de ses soeurs et ses frbres; A lAsante d'celui que Don coeur nime.Rei'. (tous droits reserves) - 18 - "CEAl.'JSQ;i.3 :;, ACADIE" - Ure ser-i e
  22. 22. CLOC ge, Nos dei'-niersbel y voeux et nos uer=ni ers sou- pirs. La , sur la terr', l~ • ~@rl?LRefB e :,e@iie-leti ~ la clo-cbe du soir, Le der - nier coup de la clo-cbe du soir. 2 3 Us sont passes ces jours bien fortune (e)S; HeLas t i ct ,quand ':10nfu"Jeexi Lee .Pres 'd'une ami' ,je m'y croyais beureux. Aura quitte ce penible sejour, On y a vu"s'ecouler des annees~ Le cari'llon charmera la vallee; Pr~s d'une ami',le coeur tenere'et joyeux. Mais a ce bruit ~elas,je serai sourd. Et aaintenant ,elle est pres de l'eglise, Une autre voix saura pour-tentme dire Froide,glacee,sous un crucifix noir. Tes doux accents au magnifiqu' sejour. Refrain. Refrain. (taus droits reserves) "CHANSCNS D'ACADIE"~lere serie - 19 -
  23. 23. .---~ -'- -7;, ~ ~ 11 ".~_l~~"6~ voit deux servi-teur••c.e~voit deux serviteurs.Et ~~J1 quand elle est en danse,elle est en - tre les deux . ;re l'ai vu vo-ler le ru-ban,le ru-ban • Je l'ai vu vo-ler le ruban,la dcnd ee , 1.C'etait une fillett' qU'avait deux serviteurs.(bis) Et quand elle est en danse,e~le est entre les deux. Ref. ;re l'ai vu voler le ruban,le ruban. ;re l'a1 vu voler le ruban,la dondee. 2. Et quand elle est en danse,elle est entre les deux. (bis) 11s's'disaient l'un ~ l'autre:"Ab!que nous somm's heureux!Ref. 3.11s s'disaient l'un ~ l'sutre:"Ah!que nous somm's heureux,{bis) D'avair notre ma1tresse ici entre nous deux. Ref. 4. D' avoir notre ma1tressa iei entre nous deux."(bis) Mais elle leur repond comme une fill' d'honneur;Ref. 5.Mais elle leur repond comme une fill' d'honneur:bis) ";re n'suis pas un' fillett' d'avoir deux serviteurs~Ref.- 6. ";re nsu i s pas un' fillett' d'avoir deux---serviteurs;(bis) Mais je su i s bien fillett' d'en av-oii~ndes deux. Ref. 7. Mais je suis bien fillett' d'en avoir un des deux. (bis) Celui de mamain drai t' ,_c'est iui qu' aura mon caeur. Ref. 8.Celui de ma main droit',c'est lui qu' aura man coeur.(bis) Celui de me main gauche aura bouquet de fleurs.Ref. g.Celui de ma main gauche aura bouquet de fleurs. (bis} Et sri). n'est pascontent,qu'il aill' ehercher ailleurs.Ref. 10. Et s'il n' est pas content. qu ' il aHl '.-chereher at Ll eur-s,(bis) QQ'il aili' chercher ailleurs;moi,j'al mon serv1teur". Ref. , I (tous draits reserves) ••CHA.J.'JS~f-js D' ACAD lE" _.Ull~e ser i e - 20 -
  24. 24. J"ai vu tout cela da ~ (J ~IOO) ::=: c r t¥EtTI•1. Bu -vant un -_- ~~ pair un berm =----------..Jr--.~.~~ o---c=:tSE------L---I--....~=====;tJ.~ de vin clai- ret, Sou - tien de ~ ~";r,In fni-blesse tu-~ai-ne, C·' t ~t b~ e- 81 un on ~~~ ~'---F--IX ~ ~~Sr sait: "Ra -cont'-nous done 2 Far un beau jour,j'ai eu vin~t ans, Quand c'est l'amour qui nous domine. Par un beau jour du doux printemps, J'epousai Jeanne, ma cousins. Que Dieu be~~sse notre union! La compagnie m ' ~rendu p~re Et rois la joie dans I a maison. J'ai vu tout cela dans ~on ~r~ 3 ~Far un beau jour r'venant des champs, J'entends une voix ~eule et sombre .•. Le Lendeaai n i sur un drap blanc, Emportait Jeanne dans sa tombe. Ce fut un triste jour pour moi: Man pauvre~ enfant restait sans mere J'avais le coeur rempli d t emoi , J'ai vu tout cels dsp~ man verre. (taus droits reserves) " coup de bour- ban. mon On di-V8r- re, me I Ce que tu lois l~ d~~s ton ver- re." 4 L'enfant grandissant fut ma joie, L'un des plus fiersgars du village, 11 avait la chcv'lur' d'un roi, Tout ~gay~ d'un beau visage. Le pays eut besoin de lui; 11 se fit tuer ~ la guerre. MOi,je restai seul,sans appui. ___ ;-.._J'ai vu tout cela dans man verre. - 5 Ah!si le ciel s'ouvrant ~ nu Dans un ,instant,sans nul eunui(e) , Au paradis jI eus apez-cu ' Ceux que jlai perdus dans me vie .•. ~.{aispar hasard, ah !dites-moi Si je suis tout seul sur la terre ... J'avais ma farnill'pres de moi ... Jlai vu tout cela dans man ver~e. - 21 - "CHANSONS D'ACAD1E"-lere serie
  25. 25. - -- >=---- • Lento -R~ ~19. ~ L'au --t.rejour en w'y pro - me - nant Le long de ... . blanc trou'peau,Des-sus la fou-ge - re, A l'om-bre des or - meauxo 5 J9ai mis mon chapeau sous mon bras, En Lut disant: "Belle jem' en vas. Je mien vas ~ la guerre, Combnttre l;enne~i. Si Dieu me preserve, Je r'viendrai-z-au pays." ,"~.~':i 1 L'autre jour en m'y promenant Le long de ces petits bois cbarmants, J'ai aper~u bergere, Soignont son blanc troupeau, Dessus la fougere, A l'ombre des oroeaux. 2 Alors j'ai leye mon cbapea~, C'et-ait pour la saluer comme il faut, En lui disant:Bergere, ,Si tu voulais m'aimer, Dessus la fougere, Je serais ton be~ger." "CHAJ.'ISONSD' ACADIE" - Ure serie -22- ,..,--- - - (tous droits reserves) 3 ~"Oh!aimez-moi,aimez-moi pas, De tout cela je m'en soucie pas. Je suis trop jeun' bergere, A l'fige de quinze ans, r Dessus lR'fougere, I Pour avoir un amant. 4 Mais quand j'aurai mes dix-huit ens, Je m'en irai dedans un couvent.- "'" - Je ser~i religieuse, Pour y passer mon temps Et me vie heureuse; J'n'ai pas besoin d'amanto"
  26. 26. , , , .r>./ '----- --==.-- ....::::- ~ -- -- - -- _ _ .J __ ~ - ----- -'~ - - ~~~~ ~~:nsii dit, On a 11air r~-veur et som-bre Quand on de-mandea cre-dit. 1 Sans argent dans ce bas monde, On ne sait que devenir. On crie,on tempete,on gronde, On n'a que nu dep Lai sir , Du bon temps on n'a pas lfombre. On reste tout interdit, On a l'ai~ reveur et sombre Quand on demande 8 ·credit. 2 L8,je n'etais pas plus triste, Je dirige alors mes pas Vers mon voisin L' auber-gf st e , Croyant faire un bon repes. .re~ui depedns- me mtse re ; Au mAme instant i1 me dit: IIJ1en suis bien fAcl'le,monfrere, Mais je ne fais pas credH." (tous droits reserves) "CHANSONSD' ACADIE" -Lere ser-i e - 23 -
  27. 27. 3 Je faisaie triste figure, J'etais presque tout nu-pieds, Ayent besoin de chaussures, Je fus chez le cordonnier. !Faites-moi credit, JSrOme Pour quinze jours seukeaent ." -"Ab!des souliers,mon brave homrne, Je n'en vends qu'argen~ comptant." 4 J'avais une barbe noire ~u'on apercevait de loin. Je fus-qui pourr?it le croire- Chez le gros·barbier du coin. -"Rasez-m.oi, mcnai etrr Godache j Je vous paierai samedi." -"Ahtje ne pUis,ma1tre Eustache, Raser personne ~ credit." 5 Je m'en fus chez la bouch~re Pour avoir un pot-au-feu. Je lui dis d'un air sincere De mon triste sort l'aveu. Son air dur me deconforte, Elle me dit brusquanent: -"Veuillez-moi passer la porte, Point de viande sans argent." 5 J'avais besoin de cbemise, De_col et de mo~c~oir blB~c Je m'en fus c~ez 10 Denise, Ce fut inutile:aent. Plus maLigne qu'un v i eux singe, Ell' me dit:"C'est des etus, ::on, snns [l'gent point de linge; Ju creuit,je non I'ai s pLus ;" '7 De l~, je fus dans ma grotte, Tout eccabLe de douleurs. Et transi de froid, je trotte Chez un honnete tailleur. -"J'ai besoin dans ma misere, De vests, culotte, habits." -"Tt-emblez, me dit-i1, rnon frere, Mais je ne fais plus credit." 8 "- Je m'en retourne bien vite ~uoiqu'ayant bon appetite Et en regagnant mon g1te, Je me jette sur mon lit. SitOt, l'on frappe a ma porte; Je l'ouvrai au m~rn.einstant. C'est le facteur qui m'apporte Une lettre et le port franc. 9 SitOt, j'en fis la lecture; Je fus tout surpris o.'abord De voir dans cette ecriture, ,Le changement de mon sort. C'etait un ricbe haritage: Un de mes proches parents, Qui me laisse pour partage Plus de cinq cent mille francs. 10 Le facteur me fut propice Et me preta cinq cents lOUiS. Et apres ce bon service, Je portis pour mon peys. J t ai re~u 10 ~ite somme " Et je puis sans contredit Paaser' co.nae un honnet e homme, he demnnd~nt plus cr§dit. I) J//!) )~/ ~~ ~~ --- - ./ ~- - - --- -~uilc f ti., ~"'$6 '/),., ",J ---24-
  28. 28. rie, Tous les gen-dar- meS rient Dans la gen dar - me rie. ~'02 7' SOLO ~~ Quand ~r rit Dans la gen-dar-me - rie, Tous les gen-darmes rient Dans Ia gen- ~ ! ' I CHO£UR_ ~~ m=='-'-------1= ~ r ~~7 -b U ~e. ~ -Tme~M~ i1ii;mf--.-_d_a_r_~ un_ gen- dar-me 1 Solo~Q.uand un gendarme rit., Dans la gendarmerie, Tous les 5endarmes rient, DAns la gendarmerie~ Choeur:Quand un gendarme rit,etc ..o 2 Q.uand deux gendarmes rient,etc ..• 3 Q.uand trois gendarmes rient,etc ... "CHAI-rSONSD'ACADIE"~lere serie - 25
  29. 29. --- - ~'---- ~eil - leur de so~ vin, Le soil' et le tin 2 c.Te .aYsu i s app roche d 'elle .pou r l'.1ipur-Ler d 'anour . -"Je suis encor' jeunetLe Pour parler d'ru~ourettes. Attends encote un an, Tu s cr-as non anant ." 3 .Sa mer-e e~t nux ecou t es vqu i cn t end tou t c cl.a: "~.ln fille,en mar i-ege, Elle a re~u lea gaees D'un aut re anant que toi . Galant,retire-toi.1f 4-"3'il t'au t que j':-:lereiire,je ne r-et lr-cz-si Dans un couvent dYerraites, ?our l'a.:lourd'une fil1e, J'irai finir nes jour~. l:h!adieu,;.wsaraours . 500u sont les anneaux d'or(e) que je t'av:::isdonnes?" -.!'Ilssont daus ma chambrette, Sur la tabl' de toilette, Au chev et de mon lit, Je __l'en v ai s te Les qu t ri ";" G· -"Ou sont Jes amour et tes que tu in' av ei s pr-o.ai s '1" "Ell's s~nt au vett bocage, =::ic-:..uredo f'cu i Ll agc ; La rose est au m.iLt eu 0 Cher petit coeur,adieu." "CHANSCNS C'ACADIE"-l~re serie - 25 -
  30. 30. vi - .e. Mik-ta mik t je vo - le .Mik-ta mik,je vol' ,ka-tou; 2 S'il ya un mot d'verita d'dans Je veux perdre la vie; Je m'suis leva de bon matin, Comm' le 801ei1 se couche.Ref. 3 Jem'suis leva ..• C'est pour aller dans mon jardin Y cueillir la citrouille.Ref. 4 C'est pour aller ... Dans mon chemin,j'ai rencontre Un arbre de groseilles.Rcf. 5 Dans mon chemin ••• J'y ai frappe ma canne au pied; J'ai fait tomber des prunes.Ref. 6 J'Y ai frappe •.. M'en a tombe un' sur l!orteil, M'a fait saigner l'oreille.Ref. 7 M' en a tombe ..• J'ai pris ma charrue sur mon dos Et mes boeufs dens mu poche.Ret'. a Jlai pris ma charrue ..• Je m'en ai 'te pour labourer Ou i1 n'ya pas de terre.Ret'. 9 Je m' en ai ••• J'en ai laboure six sillons; J'y ai rois huit semaines.Ref. 10 J'en ai laboure~ .. Je m'en suis retourne chez-nous, Jlai trouve bon menage.Ref. 11 Je m'en suis ••• Jlai trouve ma femme ~ couver Et ma poulett' qui file.Ref. 12 J'ai trouve ..• Yavait trois mouches au plancher ~ui s'eclataient de rire.Ref. 13 Yavait trois mouches ••• Il en est tombe une en bas Ell' s'~st casse la cuisse.Ret'. 14 11 en est tombe ••• 11 a t'allu pour lui latter Un gros mAt de navire,.Ret'. 15 --- Il a fallu ••• Il a fallu pour lui lacer Un gros cAble de brick(e) .ser , (tOUS droits reserves; "CHANSCNS D'ACAPIE"-lere serie - 27 -
  31. 31. J-'04 (tous dr.oitsreserve s) ~- .. 5t;8 Elf ~~r Peu ple chre - tien, ~~de de tous nos cri-mes, gus - te Vic ~ ti- me, .-g¥@~. ~ ~ ~~> <r--:-.---1r ~ Premiere Kelod1e. Zt re Je - sus pen notre tant au Et con t em - p Lons d'un coeur con -trit coeur et d'es-prit a - vec dou - leur ~~~J:J11~~ J~=ffi) La Pas - sion de no tre Seu veur. 1 Peuple chretien,d'un coeur contrit Et repentant de tous nos crimes, Admirons de coeur et d'esprit Jesus notre auguste Victime, Et contemplons avec douleur La passion de notre Sauveur. 2 Le Jeudi Saint,six heur's du soir, Jesus,mon Dieu,aussi le Votre, Son humilite nous fit voir, Lavant les pieds 'a ses Apotres, A saint Pierre tout le premier, Au traltre Judas le dernier. - 28 - r 11 3 A sept heur's,le doux Jesus-Christ, •• •A table avec taus ses Apotres, Le pain et le vin a benl , Le donnant a11X uns et aux aut res , Leur disant:"l'renez,mes enfants, Ceci est mon Corps et man Sang.~' 4 A huit heur's,Jesus-Chr1st s1 bon, Apres avoir fini la Cene, Aux Apotres tit un sermon, En leur disant chases certaines: "Comme )(01 vous irez preche:ro, Les peuples vous convertirez." "CHANSONS D'ACADI~'-l~re serie
  32. 32. ~ __ --,c~o_n----<- trit Et r --+r-----l~ Sec;onde ide Lod i e • •1=96 dde t ous ~ f nos cri - mes, Ad mi-rons de coeur r~ te Vic-~ d'es - prit J"e ~re nu - gus ~ r _~Ef?J~j' _ . ti - me, ~ .con - tem-plons ~ G5[J ~f----+--. j' I1 La Pas sion de 1 Peuple chretien, d'un coeur contrit Zt repentant de tous nos cri~es, A~~irons ~e coeur et dtesprit Jesus,notre 3Uguste Victime, Et coatem~lons avec do~leur La Passion de notre Sauveur:. 2 Le Jeudi Saint, six heur t s du soir, .Jesus, f!lonDieu, aussi le '/etre, Son hwnilite nous fit voir, Lavnnt len pieds ~ Ses ~p6tres, A saint Pierre tout le premier, Au trBttre Judas le dernicr. (tous droits reserves) - 29 - a dou leurvec no - tre Sau veur. .0 A sept heur's, le doux Jesus-Christ, A table avec tous des ApOtres, Le pain et le vin a beni, Le donaant aux uns et aux 8utres, Leur disant: "Prenez, mes enfants, Ceci est man Corps et mon Sang." '1 ~ huit heur's, Jesus-Christ si bon, Apres avo.i r fini la Cerie , Aux ApOtres fit un sermon, ~n leur disant choses certaines: -"COllt:lC Moi vous irez pr~cher, Les peuples vous convertirez." "C:-IANSCNSD'ACADIE"-H~re serLe,
  33. 33. 5 ~ A neuf heures,J~sus sortit. A deux heures,on Le nena Ayant la figure pensive; Jedans le ~aiS0n de CoYphc; Pensant et de coeur et d'esprit, Car,il 6tait cctte ann6e-l~ 11 fut au jardin des olives, Grand juge et souverain i'ontife. Et accompagn~ seula ent Ce fut danscet ~nbarras-la De St Pierr' ,St J'acqu ' s et St Jean. Que saint Pierre Le z-enia . 6 11 A dix ~eur's,1l se ~rosterna, A trois heur's,Calph' l'adjura Ayant la tace contre terre; De son pays,de sa doctrine; Du sang et de l'eau 11 sua, Et saint Pierre se trouvant l~, En priant tr .sf' s Dieu .son fere: i:ar les serraent s les plus indignes, "Soit faite 'otre Volont~, Trois fois son Maitre renia; Que tous les pecheur-s soient s8uves".Zt aus si tet le cor; chunt a . ? 12 A onze heur's,l'ange est descendu A quatre heur's,les Juifs furieux, De la part du gr-and Jieu ,son P~re, Rernp Lis d 'une cruelle audace ,. Montre une croix au doux Jesus A Jesus b3nderent les yeux, Qui descendit du ciel en terre, Enfrappant sa divine Face, Et le calice de Sion, Lui deraandant pour se raoquer : Symbole de sa rassion. "Christ(e) ,devin' qut l"n frappe." 8 13 A r.:linuit,letraitre Judas, A cine:.heur's,Caiphc envoya 'randis que Jesus Se prosterne, J~sus au president ?ilate, 'lint pvec nOlllbrcde soldats Q.uiaussitet L'interrogea Armes de lanc's et de lanternes; Sur des ter.:loignagestres vagues, s' et.ant avarice le prei;1ier, :i:Juis,disant que Notre Sauveur Trahit Jesus par un baiser. Etait fourbe et perturbateur. 9 14 A une heure, un mechan t v-alet, A. six heures, l'on renvoya Etant dedans la 8aison d'~~ne, Jesus de Filete a Herode. A Jesus donna un soufflet, Par ~oCiuerie,ce scelurat, Et en Lui disant,cet inf~e Le renvoyant lie de cordes, D'un(e) air tout plein(e) de msLic ':Lui dit d'un ton vindicotif: "Est-ce ainsi Qu'on parle au 'i?ontif'?"Dis-I:J.oi.es -f u le roi des Juifs 15 A sept heur's,Jcsus ne dit ~ot. Et Hcrode,co roi etrange, Le faisant pe.::;serpour un sot, Lui fit mettre une robe blanche; Et Quand 11 fut dans cet etat, A F ilate il Le renvoya . 16 A huit heur's,Pilate insense, Par une folIe complnisance, Le 3auvcu~ il fit flageller, Pa~ des Dourreaux pleins d'arrogance, l.iettantle corps du Tout-Puissant Tout neur t rI c t rO;:lplide sang. - 30 -
  34. 34. 17 ,'.neuf heur's,les crue Ls bour reoux Jesus ont couro~e d'epines, Lui .aet t ant en .aai n un r-oscau , Crachant sur sa Face divine; Pilat',Le 2ontra~t 8ussit0t, l.upeup Le dit :"Ecce Homo". 18 s: nix heur's,?ilate Inhumaf n , Llalgre les songes de SEl f'emme , Conda~na le ~auveur uivin A ::lourir,ainsiqu'un inf?1::1e, Sur u~e croix co~~e un voleur, :Far une bar-bare rigueur. 19 .•...onze heur t s j Jesus aux aboi s , Accnbl~ de pein's et d'fntigues, Et port ant sa pesante croix, Rencontra sainte Veronique, ~ui de son mouchoir I'essuys; La Fac' de Jesus s'~prima. 20 A midi,les Juifs inhumeins, Par cruaute incomparable, Ont cloue les pieds et les mains De Notre Sauveur adorable, Au Calvaire,dessus un mont, Pour mourir entre deux 1arrons. 21 A une heur' de 1'aprbs-1llidi, Le Vendredi Saint qu'on rev~re, Jesus prie pour ses enne~is Et pour ses bourreaux sanguinaires; Et,au bon larron pr~s de Lui. 11 acc0~ue le Paradise • 22 A deux heures,Jesus mourant, A saint Jean r-eco.anand ' sa iliere, Lui dit:"IJ?:lr',voila ton enfant, Car,pour tioi,Je v ai s ~ mon P~re." Jesus s'ecric,tout oppresse: ";':onP~r' ,~J'avez.-Vous delaisse?" 20 A trois hcur's,J63us dit:"J'ai soif". Alors un bourre~u sanguinaire, En voyantJesus sux abois, Lui presenta fiel et vinaiere; Et,apres l'avoir ovale, S'ecria:"Tout est consor:une!" 24 A ~uatre heUr's,Jesus-Christ exPir' Sur cette croix en grand's souffrances; Longin Lui pcrqa le cOte D'un coup de sa cruelle lance, Par oille Seigneur Tout-Puissant Versa le reste de son Sang. 25 A cinq hcur's,la Vierge aux abois, Saint Jean et I.Ia:rie-~.1adeleine Ont aescendu Jesus d'la croix; Aidee du sage Nicoda~e Et de Joseph d'Ari~athie, Dedans un sepulcre ils L'ont mise 26 Puisque Jesus est mort pour nous, Vivons pour Lui,portons ses ermes; Tous les tour.ments nous seront doux, Et,dans la croix,trouvons des char.mes; Ayant bien vecu dans la vi', Nous ressuscit'rons avec Lui ••.
  35. 35. ~----- TABLEPremiere Serie de "~03 C'HANSONS D' .uCADB" • edition 1945) ss« maris stalla ........... ~ 1 ..... 1~ 18 Prince Eugent' Partons,la ~er eat be le Belle Nanon 2 4- .... 5 7 ... 8 .... 9 ·.. 10 ·.. 11 ·.. 12 ·.. 13 ·... 14 ·..15 •• e " e •• Le 25 de mai J'si trop grand'peur des loups ... La boulangere L'amitie .; ... C'eat mon beau chateau ... C'etait une bergere LorsQu'on aime. Cecilia ... Bonsoir,bonnes gens J'ai une brune ••• • i • .•. 16 Malbrough De Paris a Rochelle Cloches du soir .... ., . ••. 19 Je 1'81 vu voler .J' ai vu tout eela dans m.on verre- ••• 20 •.••21. Dessus la fougere Pas de cz-edi t • ••. 22 ••.•.23 Quand un gendarme rit Les amants separes. Les m.entries 25 • •.• 26 .... .•..•. ... •••. 27 La Passion (l~re melodie) ... e· ••• •• e ... • •• 28. La Passion (2i~emelodie). ClUJi parmissu Superiorum. • •• ~9

×