Effets des perturbations anthropiques sur
l’établissement d’espèces envahissantes
à l’Île-du-Prince-Édouard
Séminaire 1
Ma...
Activités anthropiques:
⇒ Fragmentation et destruction des habitats
⇒ Changement climatique
⇒ Surexploitation des ressourc...
Activités anthropiques:
⇒ Fragmentation et destruction des habitats
⇒ Changement climatique
⇒ Surexploitation des ressourc...
Introduction: Les invasions biologiques
Espèces transportées
Espèces introduites
Espèces établies
Espèces envahissantes
ne...
Introduction: Les invasions biologiques
Espèces transportées
Espèces introduites
Espèces établies
Espèces envahissantes
ne...
Introduction: Les invasions biologiques
Espèces transportées
Espèces introduites
Espèces établies
Espèces envahissantes
ne...
Introduction: Les invasions biologiques
Espèces transportées
Espèces introduites
Espèces établies
Espèces envahissantes
ne...
Introduction: Les invasions biologiques
Espèces transportées
Espèces introduites
Espèces établies
Espèces envahissantes
ne...
Introduction: Les invasions biologiques
Espèces transportées
Espèces introduites
Espèces établies
Espèces envahissantes
ne...
Introduction: Les invasions biologiques
Espèces transportées
Espèces introduites
Espèces établies
Espèces envahissantes
ne...
Introduction: Les invasions biologiques
Espèces transportées
Espèces introduites
Espèces établies
Espèces envahissantes
ne...
Introduction: Les invasions biologiques
Perturbation: N’importe quel évènement discret dans le temps qui crée une
rupture ...
Introduction: Les espèces envahissantes
à l’Île-du-Prince-Édouard
Introduction
Objectifs et hypothèses
1- Eutrophisation
2...
Activité industrielle basée
sur:
⇒ Agriculture
⇒ Pêche
⇒ Aquaculture
Introduction: Les espèces envahissantes
à l’Île-du-Pr...
Activité industrielle basée
sur:
⇒ Agriculture
⇒ Pêche
⇒ Aquaculture
Établissement récent
d’espèces envahissantes:
1997: S...
Activité industrielle basée
sur:
⇒ Agriculture
⇒ Pêche
⇒ Aquaculture
Établissement récent
d’espèces envahissantes:
1997: S...
Introduction: Les espèces envahissantes
à l’Île-du-Prince-Édouard: Styela clava
 Organismes solitaires <15cm
 Origine: N...
Introduction: Les espèces envahissantes
à l’Île-du-Prince-Édouard: Ciona intestinalis
 Organismes solitaires <15cm
 Orig...
Introduction: Les espèces envahissantes
à l’Île-du-Prince-Édouard: Botrylloides violaceus
 Organismes coloniaux
zoïdes <2...
Introduction: Les espèces envahissantes
à l’Île-du-Prince-Édouard: Botryllus schlosseri
 Organismes coloniaux
zoïdes <1-2...
Introduction: Les espèces envahissantes
à l’Île-du-Prince-Édouard
Introduction
Objectifs et hypothèses
1- Eutrophisation
2...
Introduction: Les espèces envahissantes
à l’Île-du-Prince-Édouard
Introduction
Objectifs et hypothèses
1- Eutrophisation
2...
Objectifs et Hypothèses
Agriculture
Utilisation
d’engrais azotés
Eutrophisation
Ressources
disponibles ↑
(phytoplancton)
A...
Objectifs et Hypothèses
Agriculture
Utilisation
d’engrais azotés
Eutrophisation
Ressources
disponibles ↑
(phytoplancton)
A...
Objectifs et Hypothèses
OBJECTIFS:
 Déterminer le rôle de l’enrichissement en nutriments des cours d’eau sur
l’établissem...
Objectifs et Hypothèses
HYPOTÈSES:
H1 ⇒ En augmentant les ressources disponibles
(phytoplancton), l’eutrophisation des cou...
1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement
d’espèces envahissantes aquatiques
Île-du-Prince-Édouard:
⇒ Forte densité ...
1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement
d’espèces envahissantes aquatiques
Île-du-Prince-Édouard:
⇒ Forte densité ...
1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement
d’espèces envahissantes aquatiques
Île-du-Prince-Édouard:
⇒ Forte densité ...
1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement
d’espèces envahissantes aquatiques
OBJECTIF:
 Déterminer le rôle de
l’enr...
1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement
d’espèces envahissantes aquatiques
OBJECTIF:
 Déterminer le rôle de
l’enr...
1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement
d’espèces envahissantes aquatiques
MÉTHODOLOGIE:
 Choix de 2-3 estuaires ...
1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement
d’espèces envahissantes aquatiques
MÉTHODOLOGIE:
 Choix de 2-3 estuaires ...
1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement
d’espèces envahissantes aquatiques
MÉTHODOLOGIE:
 Choix de 2-3 estuaires ...
1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement
d’espèces envahissantes aquatiques
MÉTHODOLOGIE:
 Choix de 2-3 estuaires ...
1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement
d’espèces envahissantes aquatiques
MÉTHODOLOGIE:
 Choix de 2-3 estuaires ...
1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement
d’espèces envahissantes aquatiques
ANALYSES STATISTIQUES:
 Analyses de va...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
Particules
ingérées
4-16µ...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
Particules
ingérées
4-16µ...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
Particules
ingérées
4-16µ...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
Particules
ingérées
4-16µ...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
Particules
ingérées
4-16µ...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
Particules
ingérées
4-16µ...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
Particules
ingérées
4-16µ...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
OBJECTIFS:
 Déterminer l...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
OBJECTIFS:
 Déterminer l...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
MÉTHODOLOGIE: Expérience ...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
MÉTHODOLOGIE: Expérience ...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
MÉTHODOLOGIE: Expérience ...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
MÉTHODOLOGIE: Expérience ...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
MÉTHODOLOGIE: Expérience ...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
MÉTHODOLOGIE: Expérience ...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
MÉTHODOLOGIE: Expérience ...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
MÉTHODOLOGIE: Laboratoire...
2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des
moules: Partage des ressources ou compétition?
ANALYSES STATISTIQUES:
 ...
3- Rôle des surfaces artificielles sur
l’établissement d’espèces envahissantes
Urbanisation
⇒ Pontons, brise-lames, struct...
3- Rôle des surfaces artificielles sur
l’établissement d’espèces envahissantes
Urbanisation
⇒ Pontons, brise-lames, struct...
3- Rôle des surfaces artificielles sur
l’établissement d’espèces envahissantes
À l’île-du-Prince-Édouard:
⇒ Substrats meub...
3- Rôle des surfaces artificielles sur
l’établissement d’espèces envahissantes
À l’île-du-Prince-Édouard:
⇒ Substrats meub...
3- Rôle des surfaces artificielles sur
l’établissement d’espèces envahissantes
OBJECTIF:
 Évaluer l’effet des structures
...
3- Rôle des surfaces artificielles sur
l’établissement d’espèces envahissantes
OBJECTIF:
 Évaluer l’effet des structures
...
3- Rôle des surfaces artificielles sur
l’établissement d’espèces envahissantes
MÉTHODOLOGIE:
 Quadrats pour voir la compo...
3- Rôle des surfaces artificielles sur
l’établissement d’espèces envahissantes
MÉTHODOLOGIE:
 Quadrats pour voir la compo...
3- Rôle des surfaces artificielles sur
l’établissement d’espèces envahissantes
MÉTHODOLOGIE:
 Quadrats pour voir la compo...
3- Rôle des surfaces artificielles sur
l’établissement d’espèces envahissantes
ANALYSES STATISTIQUES:
 Analyses de varian...
Échéancier
Activités 2007 2008 2009 2010
Aut. Hiv. Été Aut. Hiv. Été Aut. Hiv. Été Aut.
Examen doctoral
Revue de littératu...
Séminaire 1_PC
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Séminaire 1_PC

243 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
243
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Séminaire 1_PC

  1. 1. Effets des perturbations anthropiques sur l’établissement d’espèces envahissantes à l’Île-du-Prince-Édouard Séminaire 1 Mayi Lecuona Sous la direction de: Christopher McKindsey, Pêches et Océans Canada Philippe Archambault, ISMER/UQAR et Thomas Landry, Pêches et Océans Canada
  2. 2. Activités anthropiques: ⇒ Fragmentation et destruction des habitats ⇒ Changement climatique ⇒ Surexploitation des ressources ⇒ Eutrophisation ⇒ Pollution ⇒ Invasions biologiques Introduction: Les invasions biologiques Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  3. 3. Activités anthropiques: ⇒ Fragmentation et destruction des habitats ⇒ Changement climatique ⇒ Surexploitation des ressources ⇒ Eutrophisation ⇒ Pollution ⇒ Invasions biologiques IMPORTANTES RÉPERCUSSIONS SUR LA BIODIVERSITÉ TERRESTRE ET AQUATIQUE!! Introduction: Les invasions biologiques Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  4. 4. Introduction: Les invasions biologiques Espèces transportées Espèces introduites Espèces établies Espèces envahissantes ne survivent pas au transport n’arrivent pas à s’établir non- envahissantes Dispersion Kolar & Lodge 2001 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  5. 5. Introduction: Les invasions biologiques Espèces transportées Espèces introduites Espèces établies Espèces envahissantes ne survivent pas au transport n’arrivent pas à s’établir non- envahissantes Dispersion Kolar & Lodge 2001 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  6. 6. Introduction: Les invasions biologiques Espèces transportées Espèces introduites Espèces établies Espèces envahissantes ne survivent pas au transport n’arrivent pas à s’établir non- envahissantes Dispersion Introduction intentionelle: Raisons commerciales ou économiques Introductions accidentelles: Trafic maritime Transfert de bivalves Pêche Recherche scientifique Évasion des aquariums Ouverture de canaux maritimes Kolar & Lodge 2001 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  7. 7. Introduction: Les invasions biologiques Espèces transportées Espèces introduites Espèces établies Espèces envahissantes ne survivent pas au transport n’arrivent pas à s’établir non- envahissantes Dispersion Kolar & Lodge 2001 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  8. 8. Introduction: Les invasions biologiques Espèces transportées Espèces introduites Espèces établies Espèces envahissantes ne survivent pas au transport n’arrivent pas à s’établir non- envahissantes Dispersion Pression de propagule Biologie et physiologie des espèces introduites Vecteurs de dispersion Caractéristiques environnementales de l’écosystème-hôte Interactions avec espèces indigènes Kolar & Lodge 2001 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  9. 9. Introduction: Les invasions biologiques Espèces transportées Espèces introduites Espèces établies Espèces envahissantes ne survivent pas au transport n’arrivent pas à s’établir non- envahissantes Dispersion Kolar & Lodge 2001 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  10. 10. Introduction: Les invasions biologiques Espèces transportées Espèces introduites Espèces établies Espèces envahissantes ne survivent pas au transport n’arrivent pas à s’établir non- envahissantes Dispersion Diversité? (Hypothèse de la Résistance Biotique (Elton 1958)) Vecteurs de transport Perturbations naturelles & anthropiques Quantité de ressources non-exploitées (Théorie des Ressources fluctuantes (Davis et al. 2000)) Kolar & Lodge 2001 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  11. 11. Introduction: Les invasions biologiques Espèces transportées Espèces introduites Espèces établies Espèces envahissantes ne survivent pas au transport n’arrivent pas à s’établir non- envahissantes Dispersion Quantité de ressources non-exploitées (Théorie des Ressources fluctuantes (Davis et al. 2000)) Resourceuptake Gross resource supply R esistantto invasion R esource supply-uptake isocline Easily Invasible Kolar & Lodge 2001 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  12. 12. Introduction: Les invasions biologiques Perturbation: N’importe quel évènement discret dans le temps qui crée une rupture dans l’équilibre de l’écosystème, la communauté ou dans la structure de la population et modifie la disponibilité en ressources, en substrat ou modifie l’environnement physique (White & Pickett 1985). Perturbations anthropiques: ⇒ Eutrophisation ⇒ Destruction et fragmentation des habitats ⇒ Mise en place de structures artificielles Modifient la vunérabilité face aux invasions!!! Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  13. 13. Introduction: Les espèces envahissantes à l’Île-du-Prince-Édouard Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  14. 14. Activité industrielle basée sur: ⇒ Agriculture ⇒ Pêche ⇒ Aquaculture Introduction: Les espèces envahissantes à l’Île-du-Prince-Édouard Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  15. 15. Activité industrielle basée sur: ⇒ Agriculture ⇒ Pêche ⇒ Aquaculture Établissement récent d’espèces envahissantes: 1997: Styela clava 2001: Botryllus schlosseri 2002: Botrylloides violaceus 2004: Ciona intestinalis Introduction: Les espèces envahissantes à l’Île-du-Prince-Édouard Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  16. 16. Activité industrielle basée sur: ⇒ Agriculture ⇒ Pêche ⇒ Aquaculture Établissement récent d’espèces envahissantes: 1997: Styela clava 2001: Botryllus schlosseri 2002: Botrylloides violaceus 2004: Ciona intestinalis Introduction: Les espèces envahissantes à l’Île-du-Prince-Édouard SITE IDÉAL POUR L’ÉTUDE DE L’EFFET DES ACTIVITÉS ANTHROPIQUES SUR L’ÉTABLISSEMENT D’ESPÈCES ENVAHISSANTES AQUATIQUES!!! Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  17. 17. Introduction: Les espèces envahissantes à l’Île-du-Prince-Édouard: Styela clava  Organismes solitaires <15cm  Origine: NO-Pacifique  Reproduction: Hermaphrodite à fertilisation externe  TºC reproduction >12-15ºC (de juin à octobre à l’ÎPE)  Durée stade larvaire: 24-28h  1º Observation à l’ÎPE: 1997 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  18. 18. Introduction: Les espèces envahissantes à l’Île-du-Prince-Édouard: Ciona intestinalis  Organismes solitaires <15cm  Origine: N-E Atlantique  Reproduction: Hermaphrodite à fertilisation externe  TºC reproduction >8ºC (de mi-mai à mi- août à l’ÎPE)  Durée stade larvaire: 2-10 jours  1º Observation à l’ÎPE: 2004 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  19. 19. Introduction: Les espèces envahissantes à l’Île-du-Prince-Édouard: Botrylloides violaceus  Organismes coloniaux zoïdes <2-4mm disposés en rangs allongés irréguliers  Origine: NO- Pacifique  Reproduction: Hermaphrodite à fertilisation externe + Reproduction asexuée par blastogenèse  Durée stade larvaire: 4-10h  1º Observation à l’ÎPE: 2002 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  20. 20. Introduction: Les espèces envahissantes à l’Île-du-Prince-Édouard: Botryllus schlosseri  Organismes coloniaux zoïdes <1-2mm disposés en forme d’étoile  Origine: Mer Méditérranée  Reproduction: Hermaphrodite à fertilisation externe + Reproduction asexuée par blastogenèse  Durée stade larvaire: <36h  1º Observation à l’ÎPE: 2001 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  21. 21. Introduction: Les espèces envahissantes à l’Île-du-Prince-Édouard Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  22. 22. Introduction: Les espèces envahissantes à l’Île-du-Prince-Édouard Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  23. 23. Objectifs et Hypothèses Agriculture Utilisation d’engrais azotés Eutrophisation Ressources disponibles ↑ (phytoplancton) Aquaculture Installation de structures artificielles Espace disponible ↑ Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  24. 24. Objectifs et Hypothèses Agriculture Utilisation d’engrais azotés Eutrophisation Ressources disponibles ↑ (phytoplancton) Aquaculture Installation de structures artificielles Espace disponible ↑ LA PRÉSENCE DE RESSOURCES NON-EXPLOITÉES ET L’AUGMENTATION DE L’ESPACE DISPONIBLE FACILITENT-ELLES L’ÉTABLISSEMENT D’ESPÈCES ENVAHISSANTES??? Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  25. 25. Objectifs et Hypothèses OBJECTIFS:  Déterminer le rôle de l’enrichissement en nutriments des cours d’eau sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques.  Comprendre les relations interspécifiques entre les tuniciers et leur possible compétiteur, la moule Mytilus edulis qui est produite dans les zones de mytilicultures.  Évaluer l’effet de l’installation de structures artificielles sur l’établissement d’espèces envahissantes. Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  26. 26. Objectifs et Hypothèses HYPOTÈSES: H1 ⇒ En augmentant les ressources disponibles (phytoplancton), l’eutrophisation des cours d’eau augmente la probabilité d’établissement d’espèces introduites. H2 ⇒ Les relations interspécifiques entre les moules et les tuniciers sont différentes selon le degrès d’eutrophisation. H3 ⇒ Le recrutement et l’établissement d’espèces exotiques sont plus importants sur les surfaces artificielles (e.g. structures de mytiliculture) que sur les surfaces benthiques. Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  27. 27. 1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques Île-du-Prince-Édouard: ⇒ Forte densité de population ⇒ Importante surface d’exploitation agricole Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  28. 28. 1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques Île-du-Prince-Édouard: ⇒ Forte densité de population ⇒ Importante surface d’exploitation agricole Important enrichissement en nutriments dans estuaires et baies Raymond et al. 2002 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  29. 29. 1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques Île-du-Prince-Édouard: ⇒ Forte densité de population ⇒ Importante surface d’exploitation agricole Important enrichissement en nutriments dans estuaires et baies La stimulation de la croissance du phytoplancton peut être un avantage pour l’industrie aquacole…. MAIS: Pourrait-elle également favoriser d’autres espèces filtreuses comme les tuniciers??? Raymond et al. 2002 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  30. 30. 1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques OBJECTIF:  Déterminer le rôle de l’enrichissement en nutriments dans les cours d’eau sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques. Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  31. 31. 1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques OBJECTIF:  Déterminer le rôle de l’enrichissement en nutriments dans les cours d’eau sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques. HYPOTÈSES: H1 ⇒ Le recrutement et la croissance des tuniciers sont corrélés avec le degrès d’eutrophisation des estuaires. H2 ⇒ Le phénomène d’enrichissement en nutriments lié aux activités anthropiques favorise le développement des populations de tuniciers. Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  32. 32. 1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques MÉTHODOLOGIE:  Choix de 2-3 estuaires selon différents degrès d’eutrophisation Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  33. 33. 1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques MÉTHODOLOGIE:  Choix de 2-3 estuaires selon différents degrès d’eutrophisation  Mesure des variables environnementales: TºC, S, profondeur, type de substrat, turbidité, O2 dissout, vitesse et direction du courant Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  34. 34. 1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques MÉTHODOLOGIE:  Choix de 2-3 estuaires selon différents degrès d’eutrophisation  Mesure des variables environnementales: TºC, S, profondeur, type de substrat, turbidité, O2 dissout, vitesse et direction du courant  Échantillons d’eau: [N total], [NH3], [NO3], [NO2], [P total], [MES], [MOP], [Chl a], analyse des rapports isotopiques dans la MOP et le N- NO3 dissout Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  35. 35. 1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques MÉTHODOLOGIE:  Choix de 2-3 estuaires selon différents degrès d’eutrophisation  Mesure des variables environnementales: TºC, S, profondeur, type de substrat, turbidité, O2 dissout, vitesse et direction du courant  Échantillons d’eau: [N total], [NH3], [NO3], [NO2], [P total], [MES], [MOP], [Chl a], analyse des rapports isotopiques dans la MOP et le N- NO3 dissout  Mesure des concentrations en oeufs et larves de tuniciers Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  36. 36. 1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques MÉTHODOLOGIE:  Choix de 2-3 estuaires selon différents degrès d’eutrophisation  Mesure des variables environnementales: TºC, S, profondeur, type de substrat, turbidité, O2 dissout, vitesse et direction du courant  Échantillons d’eau: [N total], [NH3], [NO3], [NO2], [P total], [MES], [MOP], [Chl a], analyse des rapports isotopiques dans la MOP et le N- NO3 dissout  Mesure des concentrations en oeufs et larves de tuniciers  Quadrats ou échantillonage lignes de moules: Identification, composition des communautés, richesse spécifique, abondances, taille et biomasses, analyse des rapports isotopiques sur les tissus Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  37. 37. 1- Rôle de l’eutrophisation sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques ANALYSES STATISTIQUES:  Analyses de variance (ANOVA et MANOVA)  Matrices de dissimilarité (MDS)  Régressions linéaires Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  38. 38. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? Particules ingérées 4-16µm >3µm >1µm Forte efficacité 2-3µm Sélection particules OUI NON NON Lesser et al. 1992, LeBlanc et al. 2007, Petersen 2007 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  39. 39. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? Particules ingérées 4-16µm >3µm >1µm Forte efficacité 2-3µm Sélection particules OUI NON NON Lesser et al. 1992, LeBlanc et al. 2007, Petersen 2007 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  40. 40. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? Particules ingérées 4-16µm >3µm >1µm Forte efficacité 2-3µm Sélection particules OUI NON NON Probablement en compétition avec les moules! Lesser et al. 1992, LeBlanc et al. 2007, Petersen 2007 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  41. 41. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? Particules ingérées 4-16µm >3µm >1µm Forte efficacité 2-3µm Sélection particules OUI NON NON Probablement en compétition avec les moules! Lesser et al. 1992, LeBlanc et al. 2007, Petersen 2007 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  42. 42. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? Particules ingérées 4-16µm >3µm >1µm Forte efficacité 2-3µm Sélection particules OUI NON NON Pas en compétition avec les moules! Probablement en compétition avec les moules! Lesser et al. 1992, LeBlanc et al. 2007, Petersen 2007 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  43. 43. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? Particules ingérées 4-16µm >3µm >1µm Forte efficacité 2-3µm Sélection particules OUI NON NON Pas en compétition avec les moules! Probablement en compétition avec les moules! Lesser et al. 1992, LeBlanc et al. 2007, Petersen 2007 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  44. 44. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? Particules ingérées 4-16µm >3µm >1µm Forte efficacité 2-3µm Sélection particules OUI NON NON Pas en compétition avec les moules! Probablement en compétition avec les moules! MAIS: Dans le cas où les ressources alimentaires seraient en excès (e.g. dans zones eutrophisées), les moules pourraient adapter leur rang d’alimentation pour éviter la compétition avec les autres organismes filtreurs! Lesser et al. 1992, LeBlanc et al. 2007, Petersen 2007 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  45. 45. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? OBJECTIFS:  Déterminer les sources alimentaires des tuniciers solitaires S. clava et C. intestinalis et de leur possible compétiteur, Mytilus edulis .  Comprendre les relations alimentaires interspécifiques entre ces organismes dans les zones eutrophisées et les zones non-eutrophisées. Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  46. 46. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? OBJECTIFS:  Déterminer les sources alimentaires des tuniciers solitaires S. clava et C. intestinalis et de leur possible compétiteur, Mytilus edulis .  Comprendre les relations alimentaires interspécifiques entre ces organismes dans les zones eutrophisées et les zones non-eutrophisées. HYPOTÈSES: H1 ⇒ Les relations interspécifiques entre les moules et les tuniciers sont différentes selon le degrès d’eutrophisation de l’estuaire, et donc la quantité de ressources disponibles dans le milieu. H2 ⇒ La présence de ressources alimentaires suffisantes prévient la compétition entre les moules et les tuniciers. Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  47. 47. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? MÉTHODOLOGIE: Expérience en mésocosme Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  48. 48. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? MÉTHODOLOGIE: Expérience en mésocosme  Choix de ≥2 estuaires par niveau d’eutrophisation Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  49. 49. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? MÉTHODOLOGIE: Expérience en mésocosme  Choix de ≥2 estuaires par niveau d’eutrophisation  Mesures toutes les 10min pendant 3-4h (t0, t1, t2,…) Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  50. 50. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? MÉTHODOLOGIE: Expérience en mésocosme  Choix de ≥2 estuaires par niveau d’eutrophisation  Mesures toutes les 10min pendant 3-4h (t0, t1, t2,…)  Mesure des variables environnementales: TºC, S, turbidité, O2 dissout Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  51. 51. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? MÉTHODOLOGIE: Expérience en mésocosme  Choix de ≥2 estuaires par niveau d’eutrophisation  Mesures toutes les 10min pendant 3-4h (t0, t1, t2,…)  Mesure des variables environnementales: TºC, S, turbidité, O2 dissout  Échantillons d’eau: [N total], [NH3], [NO3], [NO2], [P total], [MES], [MOP], [Chl a] Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  52. 52. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? MÉTHODOLOGIE: Expérience en mésocosme  Choix de ≥2 estuaires par niveau d’eutrophisation  Mesures toutes les 10min pendant 3-4h (t0, t1, t2,…)  Mesure des variables environnementales: TºC, S, turbidité, O2 dissout  Échantillons d’eau: [N total], [NH3], [NO3], [NO2], [P total], [MES], [MOP], [Chl a]  Collecte 2 tubes d’eau pour quantification phytoplancton et bactéries Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  53. 53. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? MÉTHODOLOGIE: Expérience en mésocosme  Choix de ≥2 estuaires par niveau d’eutrophisation  Mesures toutes les 10min pendant 3-4h (t0, t1, t2,…)  Mesure des variables environnementales: TºC, S, turbidité, O2 dissout  Échantillons d’eau: [N total], [NH3], [NO3], [NO2], [P total], [MES], [MOP], [Chl a]  Collecte 2 tubes d’eau pour quantification phytoplancton et bactéries  Collecte de tout le matériel sédimenté au fond du contenant Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  54. 54. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? MÉTHODOLOGIE: Laboratoire  Détermination des [N total], [NH4 + ], [NO3 - + NO2 - ], [P total], [MES], [MOP Corg], [Chl a] fractionée, aux t0, t1, t2,…  Comptage des cellules phytoplanctonniques et des bactéries par cytométrie de flux aux t0, t1, t2,…  Comptage du nombre d’individus par ligne + mesure taille individuelle + poids mouillé et poids sec  Calcul des taux de filtration selon la « clearance method ». À un taux de filtration constant, la concentration en aliments diminue de manière exponentielle selon la formule: Cl=(V/nt) ln(C0/Ct) Madin & Kremer 1995, Riisgård 2001 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  55. 55. 2- Étude du rang alimentaire des tuniciers et des moules: Partage des ressources ou compétition? ANALYSES STATISTIQUES:  Analyses de variance (ANOVA) Si résultats significatifs, possibilité d’approfondir les analyses (cytométrie en flux et analyses isotopiques) Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  56. 56. 3- Rôle des surfaces artificielles sur l’établissement d’espèces envahissantes Urbanisation ⇒ Pontons, brise-lames, struct. aquicoles = Ressources suboptimales pour sp. indigènes Wasson et al. 2005, Locke et al. 2007, Tyrell & Byers 2007 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  57. 57. 3- Rôle des surfaces artificielles sur l’établissement d’espèces envahissantes Urbanisation ⇒ Pontons, brise-lames, struct. aquicoles = Ressources suboptimales pour sp. indigènes Faciliterait l’établissement et l’augmentation de la distribution des sp. introduites Wasson et al. 2005, Locke et al. 2007, Tyrell & Byers 2007 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  58. 58. 3- Rôle des surfaces artificielles sur l’établissement d’espèces envahissantes À l’île-du-Prince-Édouard: ⇒ Substrats meubles Urbanisation ⇒ Pontons, brise-lames, struct. aquicoles = Ressources suboptimales pour sp. indigènes Faciliterait l’établissement et l’augmentation de la distribution des sp. introduites Wasson et al. 2005, Locke et al. 2007, Tyrell & Byers 2007 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  59. 59. 3- Rôle des surfaces artificielles sur l’établissement d’espèces envahissantes À l’île-du-Prince-Édouard: ⇒ Substrats meubles DONC: Le matériel d’aquaculture représente le substrat ferme le plus abondant et parfois le seul! Urbanisation ⇒ Pontons, brise-lames, struct. aquicoles = Ressources suboptimales pour sp. indigènes Faciliterait l’établissement et l’augmentation de la distribution des sp. introduites Wasson et al. 2005, Locke et al. 2007, Tyrell & Byers 2007 Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  60. 60. 3- Rôle des surfaces artificielles sur l’établissement d’espèces envahissantes OBJECTIF:  Évaluer l’effet des structures artificielles sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques. Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  61. 61. 3- Rôle des surfaces artificielles sur l’établissement d’espèces envahissantes OBJECTIF:  Évaluer l’effet des structures artificielles sur l’établissement d’espèces envahissantes aquatiques. HYPOTÈSES: H1 ⇒ Les communautés associées aux surfaces artificielles sont différentes de celles que l’on trouve sur les surfaces fermes naturelles. H2 ⇒ En augmentant la surface de recrutement, les structures artificielles ont un impact positif sur la diversité et l’abondance des espèces envahissantes. Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  62. 62. 3- Rôle des surfaces artificielles sur l’établissement d’espèces envahissantes MÉTHODOLOGIE:  Quadrats pour voir la composition des communautés, les abondances et la diversité - Sur différents types de surfaces naturelles et sur différents types de surfaces artificielles - À différentes distances des structures artificielles - Sur structures fixées au fond et sur structures flottantes Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  63. 63. 3- Rôle des surfaces artificielles sur l’établissement d’espèces envahissantes MÉTHODOLOGIE:  Quadrats pour voir la composition des communautés, les abondances et la diversité - Sur différents types de surfaces naturelles et sur différents types de surfaces artificielles - À différentes distances des structures artificielles - Sur structures fixées au fond et sur structures flottantes  Expérience d’installation de cordes avec panneaux de recrutement - Composition des communautés, calcul d’abondances et diversité - Mesure du temps de colonisation des surfaces libres Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  64. 64. 3- Rôle des surfaces artificielles sur l’établissement d’espèces envahissantes MÉTHODOLOGIE:  Quadrats pour voir la composition des communautés, les abondances et la diversité - Sur différents types de surfaces naturelles et sur différents types de surfaces artificielles - À différentes distances des structures artificielles - Sur structures fixées au fond et sur structures flottantes  Expérience d’installation de cordes avec panneaux de recrutement - Composition des communautés, calcul d’abondances et diversité - Mesure du temps de colonisation des surfaces libres  Caractérisation de chacun des sites afin de déceler les facteurs qui peuvent influencer les variations de recrutement d’un site à l’autre: TºC, salinité, profondeur, type de substrat et vitesse et direction du courant. Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  65. 65. 3- Rôle des surfaces artificielles sur l’établissement d’espèces envahissantes ANALYSES STATISTIQUES:  Analyses de variance (ANOVA)  Matrices de dissimilarité (MDS) Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier
  66. 66. Échéancier Activités 2007 2008 2009 2010 Aut. Hiv. Été Aut. Hiv. Été Aut. Hiv. Été Aut. Examen doctoral Revue de littérature Séminaire I Nouveaux Développements Séminaire II Projet 1: Rôle eutrophisation 1- Terrain 1- Laboratoire 1- Analyse et rédaction Projet 2: Rang alimentaire 2- Terrain 2- Laboratoire 2- Analyse et rédaction Projet 3: Rôle surfaces artificielles 3- Terrain 3- Laboratoire 3- Analyse et rédaction Dépôt de thèse Introduction Objectifs et hypothèses 1- Eutrophisation 2- Compétition interspécifique 3- Structures artificielles Échéancier

×