Guide PFE

6 076 vues

Publié le

Guide d'un PFE

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 076
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
285
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Guide PFE

  1. 1. Code : Edition : 09/10 Page 1 sur 1 Guide d’élaboration d’un rapport de stage P.F.E PROCESSUS : STAGES ET PFE Revue : Code : DOC-STG 06 Version 1 Guide d’élaboration d’un rapport de stage de Projet de Fin d’Etudes Département Sciences Economique et Gestion
  2. 2. Elyes BENHMIDA ELEBRI  Page i  Ministère de l’enseignement supérieur Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Kairouan Département Administration Des Affaires PROJET DE FIN D’ETUDES GUIDE POUR LA CONDUITE DU PROJET & LA REDACTION DU RAPPORT Elaboré par une équipe d’enseignants technologues de l’ISET de Kairouan : MR Elyes BENHMIDA ELEBRI elyes_elebri@topnet.tn Mme Nourelhouda RANENE ranenenour@yahoo.fr
  3. 3. Elyes BENHMIDA ELEBRI  Page i  Plan du guide Avertissement 1 Remarques 1 I- Généralités 1 1) Définition du projet de fin d’études (PFE) 1 2) Objectifs du PFE 2 3) Choix du sujet du projet 3 4) Quelques exemples de PFE 3 5) Les parties au PFE 4 6) Rôle des parties au PFE 4 a) Commanditaire (ou client) 4 b) L’équipe de projet (étudiants) 5 c) Tuteur professionnel 5 d) Tuteur-enseignant (Maître de projet) 6 7) Notation 6 II- Méthodologie de construction du PFE 7 1) Cahier des charges (spécification fonctionnelle) 8 2) Dossier justificatif (ou avant-projet) 8 3) Signature de la convention de liaison 10 4) Compte-rendu intermédiaires 10 III- Rapport Final 11 1) Contenu et qualité 11 2) La rédaction du rapport 13 a) Style rédactionnel 13 b) Planification 15 c) Révision du rapport 16 3) Forme du rapport 17 a) La page de garde 17 b) La présentation générale du rapport 18 c) Les remerciements 18 d) Sommaire ou plan 18 e) Présentation des graphiques et tableaux 19 f) Glossaire et liste des symboles 19 g) Les citations 19 h) La bibliographie 20 i) Les annexes 20 4) Délais administratifs 21 IV- Exposé & présentation 21 1) Préparer la soutenance 21 2) Déroulement de la soutenance 23 ANNEXES
  4. 4. ISET Kairouan - 1 - Elyes BENHMIDA ELEBRI Avertissement : Ce document constitue un guide pour la conduite du projet en PFE. Son utilisation doit être adaptée aux particularités de chaque projet. En aucun cas il ne doit être considéré comme un scénario rigide devant être suivi à la lettre. Toutefois, l’ordre des parties doit être respecté. Ce guide vise à harmoniser les méthodes et les outils pédagogiques à utiliser pour une meilleure cohérence et une meilleure lisibilité des PFE. Par contre toutes les fournitures exigées correspondent à des besoins du client ou des enseignants, doivent être satisfaits en tant que tel. La forme peut donc parfois passer au second plan, à condition que la finalité soit atteinte et que la démarche ait été explicitée. Remarques : L’étudiant, de par ses commentaires, ou ses agissements, ne doit pas porter atteinte à la réputation de l’ISET. De même, tout commentaire préjudiciable à l’ISET pourra faire l’objet d’une note au dossier de l’étudiant. En milieu de stage et si le contexte le permet, le stagiaire recevra la visite du responsable des stages et des PFE ou de son tuteur enseignant sur son lieu de travail. Ainsi, et dans la mesure où le déplacement vers le lieu du projet ou du stage du responsable des stages et des PFE ou de son tuteur enseignant est possible. Chaque étudiant aura à rencontrer le responsable des stages ou son tuteur enseignant sur son lieu de projet ou stage afin de discuter ensemble sur le déroulement de son projet ou stage. Le responsable de formation pratique profitera de l’occasion pour tisser des liens, dans la mesure du possible, entre l’entreprise et le département Administration & Communication. I- Généralités 1) Définition du projet de fin d’études (PFE) Le PFE s’intègre dans la pédagogie active : la pédagogie de la responsabilisation Le PFE est unique et limité dans le temps, il se construit autour d’un objectif mobilisateur commun : Le PFE est un partenariat, une « micro-organisation »
  5. 5. ISET Kairouan - 2 - Elyes BENHMIDA ELEBRI Le projet constitue une transition entre la formation universitaire et le métier de technicien supérieur. Il place l'étudiant dans une situation se rapprochant le plus possible de la vie active. Réalisé de préférence en entreprise, il dure dix semaines. Au plan technique, le projet vise à résoudre en temps limité un problème en prenant en compte tous les facteurs que le futur technicien supérieur sera amené à rencontrer. L’étudiant doit produire un rapport de synthèse, le soutenir publiquement. Il est encadré, durant toute la durée de son projet, par un tuteur professionnel appartenant aux services de l’organisme d’accueil, par un tuteur- enseignant appartenant au département et par tout autre expert ou conseiller suivant les besoins. Le PFE répond généralement à une problématique que l’organisme ne peut conduire faute de temps ou de moyens. 2) Objectifs du PFE Le PFE est le moment privilégié au cours duquel l’étudiant peut faire le lien entre l’ISET et le monde industriel et/ou de la recherche. Le PFE est l’un des tremplins vers une activité professionnelle. A ce titre l’ambition du PFE est d’amener les étudiants à conduire un projet depuis son origine jusqu’à un stade de faisabilité suffisamment avancé pour permettre son « industrialisation » ultérieure. Les objectifs du PFE sont alors triples : Mener une étude théorique et technologique permettant de faire apparaître des solutions au problème posé, Valider la solution retenue par une réalisation qui constitue le plus souvent un démonstrateur de la faisabilité du projet, Mettre en oeuvre une méthodologie de conduite de projet dans le but de maîtriser le déroulement des travaux dans un cadre le plus proche possible du monde professionnel. Le PFE doit donc permettre aux étudiants de mettre en application, d’approfondir et d’élargir le champ des connaissances académiques acquises lors de leur cursus à l’ISET, tout en mettant en oeuvre l’ensemble des ingrédients de la méthodologie de conduite de projet, à
  6. 6. ISET Kairouan - 3 - Elyes BENHMIDA ELEBRI savoir : Travail en groupe, définition de la problématique et établissement du cahier des charges, maîtrise du temps par l’établissement et le suivi des plannings, maîtrise de la qualité, etc. 3) Choix du sujet du projet Partir d’une question à laquelle on porte un intérêt personnel, partir des besoins de l’entreprise, du travail qui y est effectué par l’étudiant, en parler avec le tuteur professionnel dans l’entreprise. Examiner les PFE des sessions précédentes, la documentation disponible, les thèmes déjà traités. En parler avec les enseignants des matières concernées à l’ISET. 4) Quelques exemples de PFE. Thème Intitulé du PFE Lieu du PFE GRH L'effet de la gestion du stress SORETRAK Absentéisme SITEX Elaboration de tableau de bord social Groupe Chimique Tunisien Analyse et évaluation des facteurs motivationnels REINIER Création d'entreprise Animation du centre de loisir à la région de Sbikha Création d'entreprise (API) Entreprise de Tannage Création d'entreprise (API) Production de shampooing à base de cactus Création d'entreprise (API) Création société d'élevage et d'abatage Création d'entreprise (API) Distillation d'huiles végétales Création d'entreprise (API) Marketing Amélioration de la qualité des services à travers le diagnostic interne et l'élaboration d'un manuel de procédures Tunisie Télécom Position concurrentielle et marketing Mix Tunisie Télécom Réalisation d'enquête pour la nouvelle ligne SORETRAK Etude de la stratégie publicitaire Tunisie Télécom Amélioration de la qualité du service TUNISAIR Gestion Efficacité de la communication interne MTK Gestion budgétaire MTK Gestion de stock Tunisie Télécom Evaluation des coûts cachés relatifs à l'absentéisme PULLOVEX Etablissement d'un manuel de procédures (service abonnements) Tunisie Télécom Outils d'amélioration du circuit d'information Compagnie Phosphate G f qualité Mise en place d'une démarche qualité Bernabé Biosca Tunisie Planification management de production L'EPI D'OR Instauration d'outils préventifs dans le cadre d'une démarche qualité SO.BO.CO Utilisation de certains outils qualité Bureau de poste Medninne Cartographie de processus, préalable à l'Activity Based Costing SYLVIANA TUNISIA
  7. 7. ISET Kairouan - 4 - Elyes BENHMIDA ELEBRI 5) Les parties au PFE Un projet de fin d’études associe 3 protagonistes : Les conditions générales d’accueil des étudiants en PFE sont définies dans une convention passée entre l’établissement d’accueil représentée par sa direction ou le tuteur professionnel, les étudiants et l’ISET représenté par le tuteur enseignant (ANNEXE IV). La convention précise les objectifs du projet, les modalités d’organisation (calendrier, horaires des étudiants, conditions d’encadrement, activités proposées, suivi, évaluation le cas échéant). Elle doit prévoir de manière aussi explicite que possible la nature des résultats qui pourront être attendus des étudiants. Elle peut prévoir une participation financière symbolique pour la reconnaissance du travail accompli. 6) Rôle des parties au PFE a) Commanditaire (ou client) C’est l’organisme donneur d’ordre du PFE afin de répondre à une problématique bien définie qui sera la mission du PFE. Son rôle consiste en l’expression de son besoin au début du projet et vérifier la conformité du résultat en fin de projet. Il peut être : L’organisme donneur d’ordre (entreprise, office, administration etc. L’équipe prestataire de services (étudiants) L’Institut, représenté par l’enseignant (maître de projet) qui coordonne et contrôle Un Objectif : La Mission
  8. 8. ISET Kairouan - 5 - Elyes BENHMIDA ELEBRI Externe à l’ISET : se sont principalement des entreprises locales qui font appel à nos groupes d’étudiants. Tous les secteurs d’activités sont représentés. Ces organismes peuvent être fournis soit par : Cooptation (famille, anciens étudiants, etc.) Mailing envoyé et partenariat effectué par le département Le bouche à oreille Offre spontanée des étudiants etc. Il peut être aussi un jeune créateur d’entreprise qui souhaite être épaulé dans leur démarche de création Interne à l’institut : ces projets ne doivent pas dépasser 5 à 10% des PFE. Exemple : Organisation d’une journée portes-ouvertes, Mise en place d’une base de donnée, etc. b) L’équipe de projet (étudiants) C’est l’étudiant ou le groupe d’étudiants prestataires de service. Cette équipe a la charge de l’accomplissement du projet commandité par le donneur d’ordre. Sa formation se fait d’une façon libre et volontaire avant même le début du projet. Sa première mission est de prendre contact avec le commanditaire et se mettre d’accord sur le sujet du PFE avant la signature de la convention de liaison. Par la suite cette équipe a la charge de la réalisation du PFE, de la rédaction d’un rapport écrit et le soutenir publiquement devant un jury. c) Tuteur professionnel Il est le garant de la réalisation du projet construit à partir de la commande du terrain (de stage et/ou professionnel). Il est à la fois conseiller technique et conseiller pédagogique. (Il aide à la conception et à la réalisation du projet). Son rôle suppose : La validation du projet de fin d'études aux différentes étapes. La prise de contact avec le maître de projet, les intervenants de la méthodologie et/ou les responsables de formation dès que le besoin s’en fait sentir. La participation à l'évaluation.
  9. 9. ISET Kairouan - 6 - Elyes BENHMIDA ELEBRI d) Tuteur-enseignant (Maître de projet) C’est un enseignant du département, cet enseignant expert est désigné pour être l’interface entre l’institution et l’organisme donneur d’ordre. Le tuteur-enseignant encadre l'ensemble de l'activité de l'équipe, relativement au projet de fin d'études, et l'accompagne dans la finalisation de ce projet : définition d'une progression, vérification de la méthode de travail, bibliographie, élargissement des sources d'information de l'équipe, réponse à des questions particulières, contrôler l’échéancier, participation à l'évaluation du travail de l'équipe. 7) Notation L'évaluation du PFE prend en compte : La qualité de la réalisation Estimée par le jury, conseillé par le tuteur professionnel et le client (qui ne participent pas à la notation), qui est amené à juger de la satisfaction des objectifs du projet, à partir des résultats de la recette et si nécessaire (et possible) d'une courte démonstration. Intervient pour 20% dans la note globale. La qualité de la démarche et du rapport Lecture faite par deux membres du jury désignés lors de la revue initiale (dont le tuteur) à partir des documents de suivi et du rapport final manuscrit (esprit de synthèse, respect des règles, maîtrise de la langue, satisfaction du besoin exprimé par le client). Le rapport doit être remis une semaine avant la revue finale de manière à permettre aux lecteurs d’en effectuer une critique à l’attention du jury. Intervient pour 50% dans la note globale. La qualité de l'exposé Jugée par les membres du jury (à caractère plutôt généraliste) qui sont amené à juger la qualité de l'expression et l'esprit de synthèse de l'exposé, l'équilibre de la présentation, la bonne défense de son travail et le respect des limites de temps, la qualité des supports, etc. Intervient pour 30% dans la note globale.
  10. 10. ISET Kairouan - 7 - Elyes BENHMIDA ELEBRI II- Méthodologie de construction du PFE Planigramme de déroulement du PFE Septembre ou Mars Phase 0 : Préparation Semaine 1 du projet Phase 1 : Pré-études, avant-projets Constitution de l’équipe, Prise en contact avec le commanditaire Choix du sujet du projet Désignation du tuteur-enseignant etc. Fiche de besoin Documentation & Bibliographie Spécification fonctionnelle Cahier de charges Réalisation d’un avant projet (surtout le plan) Phase 2 : Signature de la convention Convention de liaison Semaine 4 à semaine 13 Phase 3 : Réalisation Réunions d’encadrement périodiques de mise au point Hebdomadaires avec le tuteur professionnel Au moins 4 avec le tuteur enseignant Des Compte-rendu périodiques Semaine 14 Rapport écrit transmis à toutes les partiesPhase 4 : Communication des résultats Recette commanditaire Remise du rapport à l’ISET Semaine 15 Phase 5 : Evaluation soutenance orale devant un jury d’enseignants et de professionnels Semaine 3 du projet
  11. 11. ISET Kairouan - 8 - Elyes BENHMIDA ELEBRI Lors du déroulement du PFE l’équipe (le ou les étudiants) est amenée à rendre compte de ses travaux d’une façon périodique à l’une ou à plusieurs des parties au projet, et ceci selon l’avancement du projet. Dans ce qui suit nous allons détailler cet avancement afin que le projet soit mené à bien. 1) Cahier des charges (spécification fonctionnelle) Le PFE commence effectivement par l’expression du besoin du client qui va expliciter la mission. Dans cette phase l’équipe va définir la problématique : quel est le problème ? Un document est à remettre au maître de projet, au tuteur professionnel ainsi q’au client est établi après la 1ère semaine de stage, comprend typiquement 3 parties : Une introduction qui rappelle l'expression du besoin telle qu'elle a été perçue par l’équipe de projet. Elle constitue la présentation de la problématique du projet, de son contexte et de ses objectifs. Elle définit les objectifs des différents acteurs : l’équipe, le client, etc. Elle doit faire prendre conscience au lecteur de l’intérêt et des spécificités du travail qui s’engage. Déterminer les fonctions de service (et non techniques) que le produit (ou le service) doit remplir. Cette démarche doit permettre d'expliciter les attentes, même implicites ou latentes, du «client». La caractérisation des fonctions et des contraintes énonçant pour chacune d’elles les caractéristiques, les critères d’appréciation souhaités et leur niveau de flexibilité (nature des signaux, étendues de mesures, contraintes physiques, etc.). Il est très important pour la suite du travail que ces caractéristiques puissent être quantifiées, chiffrées. C’est à partir de ces éléments que devra être établie la procédure de recette destinée à montrer que les attentes, les performances attendues par le client sont bien obtenues. Enfin dans le cadre d’une démarche qualité il est indispensable de réfléchir à la forme du document, à sa présentation, à son identification, en bref à tout ce qui contribue à faire que le lecteur sera satisfait. 2) Dossier justificatif (ou avant-projet) Une fois le sujet défini, l’étudiant peut consulter des ouvrages qui ont une relation avec l’analyse qu’il va effectuer ou encore un cours étudié. Dans cette phase l’équipe doit établir
  12. 12. ISET Kairouan - 9 - Elyes BENHMIDA ELEBRI un plan de travail en se basant sur la recherche bibliographique dont documents internes : l’équipe doit recueillir des documents de l’entreprise qu’elle trouve utiles pour son sujet. Il peut inclure dans sa bibliographie des revues, des périodiques, des magazines, des publications, des bulletins à côté des ouvrages spécialisés et reconnus et des sites Internet spécialisés etc. Ce document à remettre au maître de projet, au tuteur professionnel ainsi q’au client est établi après la 3ème semaine de stage, il permet de démontrer que l’étudiant est capable d’en parler clairement à quelqu’un qui n’est pas spécialiste. Il constitue une partie importante du compte rendu d’étude final. En effet il est indispensable pour un technicien supérieur d’être en mesure de justifier et de défendre ses choix. Il parait souhaitable de réaliser ce document peu de temps avant la signature de la convention de liaison qui est justement destinée à faire état des solutions envisagées, à proposer la solution qui apparaît la plus prometteuse à l’équipe et à en débattre avec le client et les participants au projet. Il vise à répondre à des questions du genre : Le projet est-il réalisable ? Sommes-nous compétent pour entreprendre une telle mission ? Aurons-nous assez de temps ? Sommes-nous solidement appuyés par le commanditaire ? Comment nous envisageons de le traiter ? Pourquoi cette solution répond-elle au problème posé ? Quels sont ses points forts et ses points faibles ? Quelles furent les recherches menées par l’équipe pour la valider (résultats des recherches bibliographiques, calculs théoriques, mesures, maquettes, etc.) ? Une comparaison des solutions envisagées conduisant à un choix ; Le document devra permettre de justifier les raisons de ce choix en précisant les critères utilisés. En pratique ce document fera partie intégrante par la suite du document final et il est souhaitable que cette partie soit assez courte, en plaçant dans des annexes l’ensemble des justifications dont la lecture pourrait être difficile (résultat des recherches bibliographiques, calculs théoriques, etc.).
  13. 13. ISET Kairouan - 10 - Elyes BENHMIDA ELEBRI Dans les jours qui suivent, le dossier justificatif devra être confirmé par sa signature par l’enseignant tuteur et du client afin de préciser les orientations du projet compte tenu des choix effectués. Enfin il est demandé qu’à cette occasion un document (convention de liaison) soit approuvé et signé par les étudiants et leur client. Ce dernier matérialise de la sorte son implication dans le projet et approuve par là même les orientations retenues. La conclusion de cet accord constitue le point de départ du projet proprement dit. 3) Signature de la convention de liaison La convention de liaison est signée entre les différentes parties prenantes au PFE (ANNEXE IV). Elle vaut contrat reliant essentiellement l’équipe de projet (étudiants) et le commanditaire (client) et elle fixe les résultats attendus ainsi que les conditions relatives à la réalisation du PFE. Le formulaire modèle fourni par le département peut être complété par des avenants en cas de besoin (volet financier par exemple). À cette occasion l’équipe de projet doit rencontrer les différentes parties. L’objectif de la revue est triple : montrer que l’équipe s’est appropriée le sujet (compréhension du sujet/ recherche bibliographique / prises de contacts et rencontre avec les commanditaires / formations spécifiques / etc.), présenter le cahier des charges et les solutions envisagées, présenter l’organisation de l’équipe. Exposer les solutions envisagées, leurs avantages et inconvénients tels qu’ils ont été mis en évidence lors des études préliminaires. Justifier les raisons qui amènent à choisir l’une d’entre elles. Ce point doit conduire à une discussion avec le maître de projet et le tuteur professionnel afin de valider le choix proposé. La convention signée permet de formaliser l’objectif stratégique en évitant les dérives d’un projet flou sans véritable problématique. La convention de liaison est signée en 3 exemplaires une fois le sujet du stage validé par l'enseignant-tuteur et le commanditaire. 4) Compte-rendu intermédiaires Tout au long du stage, l’équipe avance sur son projet et doit rendre compte par écrit, aussi bien à son tuteur professionnel (six fois au moins pendant le stage) qu’au maître de projet (quatre fois au moins pendant le stage). Ces comptes-rendus pourront comprendre les parties suivantes :
  14. 14. ISET Kairouan - 11 - Elyes BENHMIDA ELEBRI Une introduction qui a pour but de rappeler l’expression du besoin, de fixer les objectifs généraux du projet et de ses acteurs, et faire prendre conscience au lecteur de l’intérêt et des enjeux du travail qui s’engage. Dossier d’organisation de l’équipe, qui fixe les règles de fonctionnement de l’équipe. Le but est de montrer au lecteur que l’équipe a réfléchi à son organisation et a mis en place les moyens nécessaires à une réelle démarche qualité. Le découpage technique du projet. Il s’agit, une fois qu’une solution technique a été retenue, de définir l’ensemble de son contenu et des tâches à effectuer, puis à établir les relations existant entre ces divers éléments. Ce découpage constitue la base de la planification et du suivi. La planification des phases jusqu’à l’achèvement du projet. Si nécessaire le budget à engager. Ce budget devra comprendre les diverses dépenses facturables (essentiellement l’approvisionnement des composants). Lui aussi devra faire l’objet d’un suivi régulier. Ces comptes-rendus devront ensuite faire l’objet d’un suivi et d’une mise à jour régulière. Leur évolution permettra la réalisation du projet et de fixer le plan définitif du rapport, le texte du rapport existe sou forme d’idées, l’équipe va peaufiner la version définitive du rapport PFE III- Rapport Final 1) Contenu et qualité Le rapport final constitue le document définitif transmis à l’ISET et selon lequel l’équipe devra être évaluée. Il est également communiqué au client, à partir de ce document le client devra bien souvent poursuivre son projet (seul ou lors d’un autre PFE). A ce titre il est indispensable qu’il soit à la fois complet, à jour et synthétique : Complet, car dans le cadre d’un transfert de technologie il importe que le client ait une vision exhaustive des solutions retenues et des travaux effectués, À jour, car il est indispensable qu’il soit le reflet exact de la fourniture (matérielle ou logicielle : solution) en particulier au niveau de sa partie documentation,
  15. 15. ISET Kairouan - 12 - Elyes BENHMIDA ELEBRI Synthétique, car dans le corps du document (pas plus de 40 ou 50 pages) : il importe de ne pas noyer le lecteur. On aura alors le plus souvent recours à des annexes (voir III/3/i). Dans ces conditions on peut s’attendre à trouver dans le rapport : Un résumé, le rapport doit commencer par un résumé informatif du projet, il doit contenir les faits saillants et toutes autres informations importantes dans le rapport, il contient aussi les conclusions et les décisions contenues dans le rapport. Les explications ne figurent pas dans le résumé, ce dernier constitue de 5 à 10% du volume du rapport, soit 1 à deux pages. Une introduction, qui de manière synthétique rappelle le contexte et les objectifs du projet. Un rappel du cahier des charges, faisant apparaître la manière dont les fonctions demandées et les contraintes imposées, ont été prises en compte. On pourra pour cela faire référence aux éditions actualisées de la spécification fonctionnelle et du dossier justificatif. Dans le corps du document, figurera la description du travail réalisé, depuis les études bibliographiques jusqu’à la réalisation effectuée en insistant sur la méthodologie mise en oeuvre. De la même manière il est souhaitable de mettre en évidence les difficultés rencontrées tout au long du déroulement du projet et la manière dont elles ont (ou n‘ont pas) été résolues. L’ensemble des résultats obtenus pour valider la conception, en précisant les conditions de test, les protocoles ou les procédures utilisées. Là encore il importe de faire preuve d’une grande rigueur et d’esprit de synthèse afin de montrer les performances et les limites de la réalisation. Une notice d’utilisation et de mise en oeuvre à la fois complète et claire pour l’utilisateur futur, en un mot exploitable (pensez aussi aux futurs PFE !).
  16. 16. ISET Kairouan - 13 - Elyes BENHMIDA ELEBRI Une conclusion et un bilan pour mettre les résultats obtenus (positifs ou négatifs) en regard des objectifs visés. C’est aussi le moment d’élargir sur les perspectives futures du projet et de tracer les grandes lignes d’une éventuelle suite du projet. 2) La rédaction du rapport Pour rendre aisée la lecture du rapport, il est conseillé (technique classique) de lier les différents chapitres par des introductions d’enchaînement situant le contenu par rapport aux autres chapitres et précisant les objectifs du chapitre. Des conclusions permettent également des récapitulations utiles au lecteur. Les développements techniques, dossiers d’analyse, peuvent être placés en annexe pour une présentation plus aérée. La rédaction du rapport ne doit pas être entreprise au dernier moment. Une rédaction en fin de stage fait souvent perdre des aspects intéressants de la démarche. La rédaction de documents intermédiaires permet de fixer ses idées et de les confronter avec les responsables industriel et enseignant. Elle limite le travail de production du rapport à une réflexion sur les documents déjà écrits et à un assemblage de ceux-ci. a) Style rédactionnel Le rapport est un document écrit qui analyse une situation, examine un problème, propose des solutions. Il est destiné à une personne ou à un groupe, ordinairement d’un niveau hiérarchique supérieur, et qui ne sont pas nécessairement connaisseur du domaine sujet du rapport. C’est pour ces raisons que la qualité de la rédaction du rapport est assez importante pour bien arriver au but du rapport. De plus la rédaction d’un rapport qui contient une certaine technicité est différente de la rédaction d’un texte quelconque. Une fois le sujet défini, commencez toujours par collecter les informations nécessaires pour votre rapport. En effet baser son rapport sur des faits lui donnera un aspect plus persuasif.
  17. 17. ISET Kairouan - 14 - Elyes BENHMIDA ELEBRI La phase de collecte d’informations n’est pas ponctuelle c'est-à-dire qu’elle dure tout au long du stage. Vous devez faire un bilan périodique des informations collectées. Ce que vous avez lu, où êtes vous ? Et quelles sont les prochaines étapes ? La collecte des informations ne se limite pas à la bibliographie. Ainsi vous pouvez exploiter ces documents et ce en généralisant en partant du particulier ou personnalisant en partant du général. Vous devez aussi utiliser le plus possible vos observations, celles que vous avez noté Généralement le jury contient des personnes profanes à la spécialité c’est pour cette raison que vous devez commencer toujours par lui donner un certain background dans le sujet pour qu’il puisse comprendre les spécificités du domaine c’est ainsi que vous devez définir les notations, les abréviations, lors de leur première utilisation et établir un glossaire avec en particulier les termes spécifiques au projet ou au domaine. La deuxième conséquence de la non spécialité du jury est la simplification : rédiger avec des formules simples, (éviter les mots techniques auxquels vous pouvez trouver des synonymes). Ainsi pour être plus compréhensible le rapport doit contenir des phrases courtes (ne dépassent pas 20mots), claires, au présent en utilisant le plus souvent la voie active. De plus préférez un schéma ou une illustration simple, à une explication compliquée. Pour réussir votre rapport vous devez adapter votre style rédactionnel. En effet dans votre rapport de projet de fin d’études vous ne devez pas vous limiter à la simple description ou la narration, mais plutôt utiliser le style de l’exposé et à l’argumentation car vous devez expliquer où vous allez faire appel à : donner des exemples à définir certains concepts à classifier des idées, à faire des comparaisons et démontrer des oppositions et des liens de causalité. En effet vous avez à convaincre le lecteur de l’efficacité de vos choix. Seulement vous ne devez pas tous justifier (les goûts ou les préférences ou encore des évidences scientifiques telles que la vitesse etc.). Pour vos phrases utilisez la première personne du singulier « je » ou la première personne du pluriel « nous ». Rédigez le plus objectif et le plus honnête possible, ceci va se réaliser
  18. 18. ISET Kairouan - 15 - Elyes BENHMIDA ELEBRI grâce aux faits sur lesquels vous vous basez. Dites au lecteur ce que vous voulez qu’il comprenne, qu’il sache. Planifier son discours, est aussi essentiel que le style rédactionnel, il faut que le lecteur suive les enchaînements logiques : il arrive qu’à la lecture d’un document on ne comprenne pas pourquoi la personne qui l’a écrit dit ce qu’il a dit, à ce moment là, dans cet ordre là. Une telle difficulté peut provenir d’une présentation non significative des informations (plan non réfléchi) b) Planification Une planification correcte doit suivre le schéma suivant : I. ______________________________________________________________ A. ________________________________________________________ 1. ____________________________________________________ a. _______________________________________________ b. _______________________________________________ 2. ____________________________________________________ B. _________________________________________________________ II. ______________________________________________________________ De plus il y’a des règles pour réaliser un bon plan : 1) les titres du plan doivent grammaticalement parallèles : ne pas mélanger une phrase complète avec une phrase incomplète, ou des phrases à l’infinitif avec des phrases qui contiennent une préposition : Incorrect Correct I. Aperçue générale I. Aperçue générale II. Connaître la phase terminale II. Phase terminale III. A propos du concept de la qualité III. Concept qualité 2) ne pas avoir une division unique : les choses se divisent en deux ou plus : Si vous avez un « I. », vous devez avoir « II. » et si vous avez « A. » vous devez avoir « B » et ainsi de suite. 3) Les titres du plan peuvent être soit des phrases soit des mots. Seulement il faut garder le même style pour l’ensemble du plan
  19. 19. ISET Kairouan - 16 - Elyes BENHMIDA ELEBRI L’introduction ainsi que la conclusion sont hors de la planification : exemple de plan incorrect : I. Introduction II. Corps du rapport A. Exemple 1 B. Exemple 2 III.Conclusion En écrivant son rapport il faut soigner tout particulièrement l’orthographe et la grammaire (au minimum utiliser le correcteur orthographique !). c) Révision du rapport Une fois le rapport terminé (le brouillon), laissez lui du temps (de 1 à 5 jours) avant de le corriger, car vous risquez d’oublier beaucoup d’erreurs. Par la suite faites vous-même une première correction au crayon et le donner à une autre personne (de préférence qui a un bon niveau en français) pour qu’elle vous donne ses remarques sur les fautes de grammaire et d'orthographe et la clarté des structures (texte compréhensible). Une deuxième vérification doit être faite après tirage d’une « copie 0 » pour détecter les fautes de frappes. Check-list de révision 1) Avez-vous un bon titre ? Est-il court et informatif ? 2) Avez-vous exprimé clairement, exactement et spécifiquement le but du rapport ? 3) Avez-vous exprimé clairement, exactement les résultats de vos travaux ? 4) Avez-vous clairement et totalement décrit les méthodes et les outils utilisés ? 5) Avez-vous mis dans le rapport tous ce qui est nécessaire pour le comprendre ? 6) Est-ce que vos paragraphes sont clairs, bien organisés, et d’une longueur raisonnable ? 7) Est-ce que votre langage est compréhensible ? 8) Est-ce que vos titres sont clairs, significatifs et parallèles ? 9) Avez-vous inséré les références aux documents utilisés dans le texte ? 10) Avez-vous rajouté des clés à vos tableaux et figures ? 11) Est-ce que toutes les parties et les pages sont dans l’ordre correct ?
  20. 20. ISET Kairouan - 17 - Elyes BENHMIDA ELEBRI 12) Est-ce que vous avez révisé votre manuscrit par une personne d’un bon niveau ? 13) Est-ce que vous avez révisé la copié finale (tapée) et corrigé les fautes de frappe ? 14) Est-ce que la forme de la copie finale imprimée est claire, lisible et attractive ? 3) Forme du rapport La forme du rapport de stage concerne la silhouette du rapport, la reliure, la page de garde, l’orthographe etc.… a) La page de garde Elle comporte les éléments clefs identifiant votre rapport. En vue de standardiser la présentation des rapports, Adopter la couverture standard imposée ; voir modèle (voir ANNEXE I) La mise en page comporte une marge droite/gauche 3 cm et haut/bas 2.5 cm. Ligne 1 : Ministère de l’enseignement supérieur. Ligne 2 : Direction Générale des Etudes Technologiques. Ligne 3 : Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Kairouan. Ces lignes sont centrées, caractères minuscules, police Arial, taille 18, gras, espacement avant et après 0, interligne simple. Laissez un espace dans lequel figure le sigle de l’ISET de Kairouan Ligne 15: Département Administration & Communication (centrées, caractères minuscules, police Arial, taille 16, gras) Ligne 16 : insertion caractères spéciaux (étoiles) Ligne 17 : PROJET DE FIN D’ETUDES (centré majuscules, Arial 18, gras) Ligne 19 : DU …../…../20…. (Centré, minuscules, Arial 14, normal) Ligne 21 : Titre du PFE (centrées, caractères minuscules, police Arial, taille 20, gras, encadré bordure) Ligne 22 : Lieu du Stage (Aligné droite, caractères minuscules, police Arial, taille 16, gras) Ligne 24 : Tuteur professionnel : Nom et prénom du tuteur (Aligné gauche, Caractères minuscules, Arial, Taille 14, gras) Ligne 25 : Présenté par : Nom et prénom de l’étudiant (Aligné gauche, Caractères minuscules, Arial, Taille 14, gras) Ligne 26 : Option (Assistant de Direction, ou Assistant en Gestion du personnel ou Animateur Qualité (Aligné gauche, caractère minuscules, Taille 18, police Arial, centré, gras) Ligne 29: Année universitaire : 20…/20… (Centré, minuscules, Taille 14 gras)
  21. 21. ISET Kairouan - 18 - Elyes BENHMIDA ELEBRI Remarque : Pour plus espacer les lignes entre elles aller à paragraphes puis faire augmenter ou diminuer espacement avant et après et interlignes, afin d’aboutir au modèle présenté en annexe. b) La présentation générale du rapport Une présentation aérée : L’espace entre les mots, les lignes, les énumérations, les paragraphes, les parties, les chapitres sont aussi significatifs que le texte pour montrer les liens, les oppositions Tout le rapport doit être justifié et écrit en noir y compris la page de garde. Laisser des marges suffisantes (droite 2,5 cm /gauche 3 cm et haut/bas 2.5 cm) afin de faciliter la duplication, l'agrafage et le façonnage du document. La police utilisée pour l’écriture de tout le rapport doit être Times New Roman, Taille 12 et interligne 1.5. Pour les titres des parties, l’étudiant doit utiliser la taille 20 en gras. Pour les titres des sections, il doit utiliser la taille 18 en gras. Pour les sous-sections, il doit utiliser la taille 14 en gras. c) Les remerciements Les remerciements sont adressés à tous ceux qui ont aidé ou soutenu l’étudiant pour l’élaboration de son rapport de stage. Ils doivent être brefs et concis, il n’est pas utile de remercier les voisins, labelle famille ni le directeur de l’ISET. d) Sommaire ou plan Si vous souhaitez présenter brièvement la composition de votre rapport optez pour un sommaire. Si par contre vous souhaitez présenter en détail, les différentes étapes de votre travail, présenter alors un plan ou une table des matières. Dans tous les cas, veuillez à ce cas le sommaire ou le plan met en relief l’articulation logique entre les parties, chapitres et sections ; et à ce que la pagination correspondante apparaît. Réfléchir à la numérotation. Une numérotation par chapitre peut parfois permettre de modifier plus facilement un document.
  22. 22. ISET Kairouan - 19 - Elyes BENHMIDA ELEBRI Pour ce qui concerne la pagination elle part de la première page de l’introduction générale et doit être continue jusqu’à la dernière page de la conclusion générale. Les titres et les numéros qui existent au niveau du plan ou du sommaire doivent correspondre à ceux qui existent au niveau du contenu du rapport. e) Présentation des graphiques et tableaux Préférer un schéma ou un tableau simple, à une explication compliquée. Tout graphique, schéma ou tableau doit contenir un titre et s’il provient d’un document il faut le référencer tout en mentionnant la source. Vous pouvez numéroter aussi les formules et les figures. Vous pouvez prévoir après le sommaire ou plan une table des figures et graphiques ou encore si nécessaire placer les figures en fin de document dans l’ordre de lecture, sur des feuilles A3 convenablement pliées, de façon à permettre leur utilisation au fur et à mesure de leur appel dans le texte. À chaque figure ou graphique donner une légende complète permettant sa compréhension. f) Glossaire et liste des symboles Votre rapport est un document technique qui contient, des abréviations, des symboles les notations, les abréviations des mots techniques, non connus par des lecteurs non spécialistes. Définir les termes utilisés lors de leur première utilisation dans un glossaire avec en particulier les termes spécifiques au projet ou au domaine et une liste des symboles dans laquelle vous intégrez les symboles et les abréviations. Consignes : La pagination du rapport commence avec la première page de l’introduction générale. Vous pouvez utiliser le générateur automatique de plan de Microsoft Word Consigne : qui est bien connu pour vous ne l’est pas nécessairement pour le lecteur !
  23. 23. ISET Kairouan - 20 - Elyes BENHMIDA ELEBRI Les citations Elles doivent être détachées du reste du texte (exemple écrit entre guillemets en italique). Elles peuvent être explicitées dans des notes de bas de page. De plus il faut préciser la source. h) La bibliographie Classer la bibliographie par sa forme: livres, articles, cours, sites Internet, rapports... L’ordre d’apparition des livres et des articles dans la bibliographie se fait par ordre alphabétique des noms des auteurs. Identification de chaque document : Titre, Auteur(s), Editeur, Date, U.R.L (adresse Internet), Langue. L’utilisation des cours dispensés pendant le cursus universitaire de l’étudiant à l’ISET doit être mise en valeur autant que possible dans le PFE. i) Les annexes Le recours aux annexes est vivement souhaité, en particulier pour : Le recours aux annexes est vivement souhaité, en particulier pour : Les listings Les plans, schémas, nomenclatures détaillées des ensembles et sous ensembles réalisés, y compris les modifications de dernière minute paginées (ERRATA), Les calculs justificatifs et les développements théoriques, Et tous les autres développements utiles pour la poursuite du projet. Intégrés en fin de rapport ou dans un fascicule à part. Il faut préciser la référence de l’annexe dans le corps du rapport, donc elles doivent être utiles, exemple : « comme on peut le voir en annexe N°4 ». Afin de faciliter la lecture des annexes longues ou complexes, vous pouvez les résumer, ajouter un commentaire explicatif, encadrer les parties du document qui paraissent significatives. Ces documents doivent être vierges et rédigés en français. Par ailleurs, Il faut également distinguer les annexes entre elles par le numéro de l’annexe et son titre (exemple : « Annexe
  24. 24. ISET Kairouan - 21 - Elyes BENHMIDA ELEBRI N°1 : Liste des produits fabriqués par l’entreprise ») et classées par ordre d’apparition dans le corpus du rapport. 4) Délais administratifs Le rapport, de 50 pages maximum (annexes non comprises), devra être fourni en 3 exemplaires : 2 pour les membres du Jury 1 pour le secrétariat des études du département Les étudiants déposeront les 3 exemplaires de leur rapport, au secrétariat des études, au plus tard à une date qui sera fixé par le conseil scientifique (affichée, donc connue, depuis le début du semestre) et qui correspond généralement à, au moins une semaine des soutenances, afin que les membres du jury puissent en prendre connaissance IV- Exposé & présentation 1) Préparer la soutenance Dans tout travail technique ou scientifique l'exposé constitue une étape clef pour l'appréciation ou la valorisation du projet. C’est ce qui permet au jury de vérifier l’appropriation par l’étudiant de certains savoirs, de tester sa réactivité et sa capacité à présenter un travail de manière synthétique, à développer une argumentation et à défendre un point de vue. C’est aussi le moment de savoir si l’étudiant sait convaincre. Les soutenances de projet de fin d’études auront lieu au Département en une date fixé par le conseil scientifique et affichée depuis le début du semestre. La durée de l'exposé est de 20 minutes, suivi d'une discussion de 15 minutes environ. La gestion du planning des soutenances ainsi que l’utilisation du matériel nécessaire (rétroprojecteur, vidéoprojecteur, PC…), seront coordonnées par l’unité des stages et des projets de fin d’études du département. Consigne : Si l’organigramme n’a pas été élaboré par vous, il serait préférable de l’insérer en annexe en prenant soin de lui donner une référence (exemple Annexe n° 1)
  25. 25. ISET Kairouan - 22 - Elyes BENHMIDA ELEBRI Le planning des soutenances sera établi, dans la mesure du possible, en tenant compte de la disponibilité des membres des différents jurys et sera consultable en temps réel sur le site web de l’ISET et affiché une semaine avant les soutenances. L'intervention orale doit se préparer en effet elle fait partie intégrante de l'évaluation du travail (rapport de stage ou PFE). D'autre part, plus un orateur se prépare plus il est naturel et il évite le trac. Pour l’étudiant il est donc indispensable de la préparer dans un état d'esprit très particulier, et d'analyser préalablement de manière approfondie la "problématique" de l'exposé. A cet effet il est indispensable d'avoir défini très clairement les réponses aux quatre questions suivantes avant de commencer la préparation d'un exposé : 1. Qui sont les auditeurs ? 2. Que savent-ils du sujet qui va être traité ? 3. Qu'attendent-ils de l'exposé ? 4. Quel est le message que l'on souhaite leur transmettre ? Des réponses apportées à ces quatre questions dépendront les orientations principales de l'exposé, son ton et son contenu. Outre l’effort de présentation personnelle et une répartition équitable des interventions, la réussite d'un exposé est en grande partie liée à son plan. Il est en effet très important de le structurer en trois parties principales : 1) L'introduction c'est le moment le plus difficile puisqu'il s'agit de capter l'auditoire. En une ou deux minutes maximum il va falloir se présenter, introduire le sujet et annoncer son plan (Dire ce que l'on va faire), mettre à l'aise l'auditoire. Consignes : Fixer le temps de préparation : trois à cinq jours avant la soutenance et ce en passant le double du temps de parole (10 minutes pour les stages d'initiation et perfectionnement, 20 minutes pour le projet de fin d'études) Regardez-vous parler dans le miroir : vous pouvez repérer vos défauts les plus criants devant un miroir. Si vous avez un papier, évitez d'être en permanence penché dessus. Enfin si vous êtes deux (PFE) préparez les séquences de transition de parole.
  26. 26. ISET Kairouan - 23 - Elyes BENHMIDA ELEBRI 2) Le corps de l'exposé En suivant le plan proposé (Faire ce que l'on a dit), il va falloir faire passer un message adapté à l'auditoire. Il est important de faire preuve d'un grand esprit de synthèse, de ne pas vouloir tout dire mais de sélectionner les points les plus significatifs (partez de votre temps de parole et demandez-vous ce que vous pouvez faire montrer), ceux qui seront le plus susceptibles de convaincre (Signalez les "quelques" idées clés d'une façon explicite afin que vous vous assuriez que le jury les a bien retenues. Ex "J'insiste bien sur le fait que…".). Préparez les séquences où vous allez hausser le ton et ceux où vous allez le baisser voir même marquer un silence et placez des exemples et des anecdotes : pour capter l'attention du jury quand vous exposez une idée ou un concept, un exemple sera utile (préparez les sur votre plan pour ne pas les oublier). Pendant cette phase soignez particulièrement la qualité des supports et veillez au respect de l'horaire. 3) La conclusion constitue encore un moment difficile, car pour beaucoup d'auditeurs c'est le seul dont ils garderont souvenir. En une ou deux minutes maximum il faudra rappeler les messages principaux, les points forts de l'exposé (Dire ce que l'on a fait), puis éventuellement élargir le sujet, ouvrir de nouvelles voies pour l'avenir, etc. 2) Déroulement de la soutenance L’architecture de l’exposé pourra alors être la suivante : rappeler la genèse du PFE (≈10%), le besoin exprimé par le client et la problématique, les enjeux et les intérêts (du projet et éventuellement de l’équipe), décrire le cahier des charges (10 à 20%) établi par l’équipe en accord avec son client, faire ressortir clefs de succès qui pourront être validés au cours de la recette. Consignes : Annoncer la structure de votre exposé : annoncer vite le plan (thématique, chronologique…) de votre intervention, marquez les transitions et pour finir rappelez vos messages clés. S'il le faut apprenez votre début par cœur : récitez-le avec un air naturel. Il faut réussir son début, au mois le jury aura une bonne première impression.
  27. 27. ISET Kairouan - 24 - Elyes BENHMIDA ELEBRI exposer les solutions envisagées, leurs avantages et inconvénients (Eviter l’abstraction, étayer les idées par des exemples). Justifier les raisons qui amènent à choisir l’une d’entre elles. Ce point doit devra permettre de répondre aux questions suivantes : Pourquoi cette solution répond-elle au problème posé ? Quels sont ses points forts et ses points faibles ? Quelles furent les recherches menées par l’équipe pour la valider (résultats des recherches bibliographiques, calculs théoriques, mesures, maquettes, etc.) ? présenter l’organisation de l’équipe et la démarche de conduite de projet mise en place pour assurer le succès du projet (≈10%). Présenter de manière synthétique le travail effectué au cours du PFE, les réalisations et les résultats obtenus, les difficultés surmontées ou restant à surmonter, présenter la démarche de conduite de projet et l’organisation mise en place par l’équipe pour parvenir à maîtriser l’ensemble des aspects du projet (≈10%), conclure en essayant d’élargir le débat sur l’intérêt du travail effectué, ses applications potentielles, de nouveaux axes de travail pour le futur, remercier, dégager une ouverture préparant le débat. etc. (≈5%). Le débat Savoir écouter, accepter les remarques faites par le jury, même si elles sont déplaisantes parfois, ne pas responsabiliser le tuteur. Et ne pas chercher à répondre à tout prix. Consignes: Gérer le matériel ; Songer à : Sa montre Ses notes : Elles ne doivent pas être encombrantes mais soignées ; elles sont à apprendre. Seuls des mots-clés peuvent servir de support à ce qui est avant tout une prestation orale. Ses transparents : Leur nombre doit être gérable. Ils doivent être lisibles et pas trop chargés (utiliser un caractère de taille 16 ou 18), assurez vous du bon ordre des transparents. Consignes: Dire bonjour et remercier les membres du jury pour leur présence à la soutenance. Surveiller l’auditoire (contact visuel, varier le ton, bouger…). Respecter le temps imparti pour la présentation. Manifester de l’enthousiasme et éviter d’endormir le public, de l’assommer de chiffres bruts et de se répéter
  28. 28. ANNEXE I Page de garde PFE
  29. 29. Ministère de l’enseignement supérieur Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Kairouan Département Administration Des Affaires PROJET DE FIN D’ETUDES Titre du projet Lieu du Stage Tuteur professionnel : Nom et prénom du tuteur Présenté par : Nom et prénom de l’étudiant Option : « Animateur Qualité » Année universitaire : 20…/20…
  30. 30. ANNEXE II Fiche d’évaluation de la qualité du Rapport
  31. 31. Fiche d’évaluation de la qualité du Rapport I N D I C A T E U R S D ’ É V A L U A T I O N Évaluation Contenu Éléments incontournables du document absents TI Éléments incontournables du document partiellement renseignés I Des éléments mineurs absents S Fond parfaitement maîtrisé TS Rédaction (style, orthographe, ponctuation) Document inacceptable TI Présence de nombreuses fautes de style et d’orthographe I Présence de deux fautes d’orthographe, ou de style, ou de ponctuation S Document sans faute TS Vocabulaire professionnel Vocabulaire professionnel insuffisamment utilisé TI Vocabulaire professionnel utilisé mais inadapté I Vocabulaire professionnel présent S Vocabulaire professionnel présent et utilisé à bon escient TS Présentation Aucun soin (document raturé, froissé ou taché) TI Manque de soin, soin insuffisant et irrégulier I Présentation correcte du document S Recherche dans la présentation TS
  32. 32. ANNEXE III Évaluation des attitudes professionnelles pour un stage.
  33. 33. Évaluation des attitudes professionnelles pour un stage. Dans le cadre d’un contrôle en cours de formation les compétences à évaluer sont déterminées par la grille d’évaluation reprenant les capacités et compétences énoncées. Le tuteur professionnel de l’étudiant peut les compléter. Intérêt porté au travail Compréhension Se passionne Comprend remarquablement S’intéresse et se perfectionne Comprend bien Montre de l’intérêt Comprend normalement Montre peu d’intérêt Comprend lentement Exécute sans intérêt Comprend difficilement Esprit d’initiative Sens de l’organisation Très porté à agir, à proposer Très bien organisé Esprit d’initiative très satisfaisant Bien organisé Esprit d’initiative satisfaisant Organisation normale Esprit d’initiative limité Peu d’ordre, de méthode Attend tout des autres Inorganisé Niveau d’activité Respect des règles hygiène et sécurité et du règlement intérieur Très actif, rayonnant Anticipe et propose de nouvelles mesures Bonne activité Très bon respect Activité moyenne Respect normal Activité faible, irrégulière Se conforme difficilement Aucune activité Indiscipliné Qualité du travail Sociabilité Excellente qualité Excellente intégration Bon niveau de qualité Bonne intégration Niveau de qualité satisfaisant S’intègre normalement Niveau de qualité insuffisant S’intègre difficilement Sans qualité Ne s’intègre pas Le tuteur professionnel Nom et prénom Cachet et signature
  34. 34. ANNEXE IV Convention de liaisons des parties au PFE
  35. 35. ISET Kairouan - 1 - Département A& C Contrat relatif aux conditions de déroulement du projet de fin d'études 1. Cadre institutionnel de réalisation du projet de fin d'études : 1. Lieu de travail : ……………………………………………………………………. Tél.………………………. Fax………..……………... 2. Rattachement institutionnel de l’étudiant : …………………………………………. 3. Commanditaire :………………………..…………………………………………... 4. Autres signataires de l’annexe pédagogique : Le maître de projet :…………………………………………………………………….., Le tuteur professionnel : ………………………...………………………………………, 5. Conditions de travail : ………………………………………………………………..., 2. Nature du projet de fin d'études : 1. Mission : …………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………………… Pour ce faire, les tâches à réaliser seront les suivantes : …………………………………………………… …………………………………………………… …………………………………………………… 2. Formulation des objectifs assignés et des résultats attendus : A travers le projet de fin d'études on visera, À long terme, les objectifs suivants : …………………………………………………… ……………………………………………………
  36. 36. ISET Kairouan - 2 - Département A& C A court terme, avant …………..., l’atteinte des résultats suivants : …………………………………………………… …………………………………………………… …………………………………………………… 3. Conditions de mise en œuvre 1.Les moyens affectés seront : ……………………………………………… ……………………………………………… ……………………………………………… ……………………………………… La mise à disposition d’autres moyens au cas de besoins relatifs au PFE. 2.Le commanditaire du PFE apportera son appui pour : ……………………………………………… ……………………………………………… ……………………………………………… 3. Propriété intellectuelle de la (les) production(s) réalisée(s) : Tous les outils réalisés dans ce cadre le seront au titre de l'organisme commanditaire et porteront le Nom de leur auteur. 4. Signataires de ce «contrat relatif aux conditions de déroulement du projet de fin d'études» : Le commanditaire L’étudiant / stagiaire ……………………….. ………………………. ………………………... ………………………. Le tuteur professionnel Le maître de projet ……………………………. ……………………………. ……………………………. ……………………………. Date : …………………...Le ……/…/………

×