Bulletin MeM janvier 2015

386 vues

Publié le

Des nouvelles des actions dans la MRC Memphrémagog en saines habitudes de vie...Abonnez-vous et suivez-nous sur Facebook!

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
386
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bulletin MeM janvier 2015

  1. 1. SOMMAIRE Ça se passe chez nous! Apprendre de nos expériences. 2 Ajuster nos pratiques pour rejoindre les parents. 3 La nutrition dans le plaisir! 4 Saviez-vous que? Transition vers la maternelle : tout un passage! 5 Une dose de vitamine N pour les enfants 6 Infos & liens Plaisirs d’hiver: 7 On ferme les écrans: 7 Des ressources bien ciblées 7 Le wikipédia du développement de l’enfant: 7 1 Bulletin des Partenaires ÉDITORIAL Il fût un temps où jouer dehors était dans la nature propre des enfants: les culottes mouillées et glacées étaient le quotidien. Les mères invoquaient alors la retenue à l’intérieur comme ultime punition. Dehors, c’était un monde imaginaire sans limite: les bancs de neige se transformaient tantôt en fort qu’aucun assaillants de la rue d’à côté ne pourraient franchir, tantôt en navire duquel les explorations d’un nouvel ailleurs prenait naissance. Tour à tour, filles et garçons prenaient la barre de ce monde. Les limites? L’heure fatidique où il fallait s’en retourner à la maison pour se réchauffer et manger…. pffff!!! Mais qui avait froid et faim? Nous avions tout! La nature pourvoyait à nos besoins… Aucune console de jeux ne parvenait à supplanter notre vaisseau de neige. Aucune télévision ne venait perturber nos odyssées. Du reste,les émissions étaient diffusées, comme par hasard, juste avant l’heure du souper. Certains invoqueraient que c’était le bon temps. Mais fort heureusement il n’en est rien: Pourquoi? Parce que nous travaillons tous à remettre au coeur de nos pratiques l’essence de ces jeux qui nous retenaient en haleine, accrochés à nos aventures. Ainsi, nous réalisons que nous devons renouveler la confiance en nos jeunes en les responsabilisant. Qu’en tant que communauté nous devons ensemble soutenir l’épanouissement de nos jeunes au-delà de nos murs. Et même si cela paraît utopique, nos actions vont dans ce sens. Car, « quand on rêve seul, ça demeure seulement un rêve. Quand on rêve ensemble, c'est le début d'une nouvelle réalité. » Proverbe brésilien. BulletindesPartenaires,Janvier2015 Contact Memphré en Mouvement 1011, rue Sherbrooke Magog J1X 2T2 Tél. : 819 847 3034 Tél. : 819 446 5005 Isabelle Denis Twitter : @MemenMouvement Facebook Site Internet Rédaction Denis Delbois agent de liaison et de communication Isabelle Mercieca coordonatrice MeM
  2. 2. Ça se passe chez nous! Apprendre de nos expériences. La réalisation de nos deux plans d’action va bon train. Comme chaque année, je suis impressionnée par l’engagement des partenaires dans les changements de pratique afin de favoriser l’atteinte de nos objectifs collectifs concernant le bien-être de nos 0-17ans et de leur famille. Ce matin, je me questionne: savons-nous retirer des apprentissages de ces expériences? Savons-nous miser sur nos forces pour ajuster nos actions, les améliorer afin d’atteindre nos changements souhaités? Assurément oui! Mes quelques années à vous côtoyer m’ont donné à voir votre capacité d’adaptation. Mais bien sûr, personne n’est parfait et il nous reste du chemin à parcourir, particulièrement pour ce qui est de rejoindre les familles les plus vulnérables, une de vos préoccupations majeures… comme partout au Québec d’ailleurs. L’an dernier, le regroupement a pris un virage conséquent à ce sujet, et vous avez osé remettre en question vos organismes en choisissant une transformation qui parle de vos pratiques! D’ailleurs dans les rencontres des derniers mois, de nombreux partenaires ont réaffirmé vouloir mettre la priorité sur l’ajustement des pratiques des organisations pour favoriser le lien de confiance avec les familles. Plusieurs actions vont nous permettre de concrétiser ce souhait. Certaines vont notamment nous aider à mieux prendre conscience de nos pratiques, de nos forces, à réfléchir sur comment nous améliorer et à apprendre des façons d’être plus favorable à la création d’un lien de confiance. Ces travaux seront à arrimer avec les préoccupations de la Table de Développement Social Memphrémagog au sujet de la lutte aux préjugés sur la pauvreté! À suivre! 2 Ça se passe chez nous! BulletindesPartenaires,Janvier2015
  3. 3. Ajuster nos pratiques pour rejoindre les parents. Depuis l’arrivée en poste de Julie, l’agente de liaison pour les secteurs de Potton et de Stanstead, quelques familles ont été rencontrées aux abords des écoles. D’autres gens de la population, tout aussi important pour notre objectif communauté, ont quant à eux fait un brin de jasette avec Julie dans des endroits plus informels comme la maison Reilly. Le dîner spectacle de Mansonville Elementary School, en décembre, a aussi permis à Julie de s’impliquer durant la distribution des repas. Une belle façon d’être présente directement dans le milieu! À l’école, Jardin des Frontières la tenue du marché de Noël a aussi permis de rencontrer quelques parents créatifs. Ces rencontres informelles peuvent avoir l’air sans importance mais pourtant c’est dans ces moments que les barrières des gens sont les moins rigides. Ils se sentent à leurs places dans leur élément et c’est nous les intervenants, qui sortons de notre zone de confort pour aller à leur rencontre. Probablement une des stratégies à explorer lors de la journée des intervenants du 23 février dont le sujet sera l’approche des familles vulnérables. D’ailleurs nombreux sont ceux qui ont reçu la formation sur l’approche Parent’Aise et ça continue. En février, les animatrices du groupe PACE de Stanstead, ainsi que des membres de l’équipe de Memphré en Mouvement seront du nombre. En terminant, je vous laisse avec une parole d’un de mes anciens enseignants. Il parlait du flot relationnel, quand le courant passe entre un client et son intervenant : « Les meilleures interventions sont celles qui ne sont pas teintées du vouloir de contrôler de l’intervenant. ». 3 BulletindesPartenaires,Janvier2015 Ça se passe chez nous!
  4. 4. La nutrition dans le plaisir! L’éducation à la nutrition, plusieurs écoles en font! L’objectif est de favoriser le développement des habiletés des jeunes en saine alimentation, en misant sur le plaisir et en leur offrant des expériences positives. L’école anglophone de Stanstead, Sunnyside l’a bien compris et s’engage à son tour. L’équipe recevra en février la formation des Producteurs Laitiers du Canada (PLC) qui vise à outiller les intervenants du milieu scolaire pour réaliser le programme d’éducation à la nutrition. Par la suite, les enfants et des parents volontaires pourront vivre des ateliers de cuisine. Une belle façon de mettre la main à la pâte en groupe et d’apprendre en s’amusant. À Potton, le comité Nutri-santé prévoit, encore cette année, donner ces 5 ateliers durant l’année scolaire. Gageons que cet engagement qui dure depuis plusieurs années sera bénéfique et aura marqué quelques enfants positivement dans leurs habitudes de vie! À la Ruche, les jeunes pourront bientôt bénéficier d’une nouvelle formule pour les ateliers de cuisine. Nous misons cette fois-ci sur l’intérêt des ados à participer à cette activité qui sera animée par des vrais chefs de chez nous! Ces derniers seront formés par la Tablée des Chefs dans le cadre de leur programme d’ateliers culinaires pour les adolescents. En augmentant ces opportunités de développer des habiletés en nutrition auprès des jeunes de tous les âges, on donne la chance à chaque enfant de faire des choix qui leur permettront d’adopter une saine alimentation. Lien pour le site des PLC: www.educationnutrition.org 
 4 BulletindesPartenaires,Janvier2015 Ça se passe chez nous!
  5. 5. Saviez-vous que? Transition vers la maternelle : tout un passage! Cette année, les inscriptions à la maternelle se tiennent du 2 au 6 février 2015. Les tout-petits s’apprêtent à vivre leur entrée dans le monde scolaire dès le mois d’août prochain! La transition vers la maternelle est une étape charnière pour les enfants et leurs parents. Elle fragilise de nombreux repères pour la famille entière, qui doit s’adapter à d’importants changements. Cette transition s’effectue et se prépare des mois à l’avance. De nombreuses actions sont mises en place dans la MRC de Memphrémagog pour soutenir cette étape chez les familles d’enfants qui intègrent la maternelle l’année suivante : - le programme Passe-partout est offert aux familles; - un napperon est remis aux parents dans les milieux de garde avec des suggestions d’activités pour préparer leur enfant à la maternelle; - au printemps, une journée « comme à l’école » a lieu dans les CPE; - des photos des écoles sont affichées dans le corridor des CPE et une fête des finissants est organisée; - l’outil Mon Portrait est complété par les éducatrices en service de garde (ou intervenants) et transmis aux écoles au mois de mai - une visite de l’école a lieu en mai ou en juin avec les parents et les enfants. La façon dont va se dérouler cette première année à l’école peut avoir un impact réel sur la motivation et l’engagement de l’enfant dans son parcours scolaire. C’est pourquoi il est capital de soutenir les familles au cours de cette transition. Pascale Gendron Daigneault, ps.éd, Conseillère pédagogique en petite enfance 5 Saviez-vous que? BulletindesPartenaires,Janvier2015
  6. 6. Une dose de vitamine N pour les enfants Imaginez un supplément alimentaire qui rendrait les enfants plus calmes et avec une meilleure capacité d'attention. En période de fin d'année scolaire, cela vaudrait son pesant d’or! Et si on y ajoutait un effet positif sur I’hyperactivité, bien des parents feraient la file pour s'en procurer. Surtout, ne leur dites pas que cette prescription est gratuite. Voici Ia vitamine N, comme Nature! Les enfants ne jouent plus assez souvent dehors. Ils ont moins de contacts avec le milieu naturel qui les entoure. Plusieurs études récentes montrent que le contact avec la nature et le jeu libre ont un impact très important sur la santé et le développement des enfants. Richard Louv, un journaliste et auteur américain, est I'auteur du livre : Last Child in the Woods : Saving our Children from Nature Deficit Disorder (2005) qui a été un best seller au niveau international. II a été Ie premier à parler de déficit nature qui afflige un grand nombre d'enfants. Les nombreuses études scientifiques qu'il a consultées démontrent que le contact avec Ia nature est essentiel au développement physique et émotionnel des enfants et des adultes. Richard Louv a mis sur pied Children & Nature Network, un mouvement qui vise à mobiliser pour permettre aux enfants de profiter de la nature. On peut y lire, par exemple : « Ensemble, nous pouvons créer un monde où chaque enfant pourra jouer, apprendre et grandir dans la nature ». « Imaginez un monde où I'on prescrirait davantage la nature que les antidépresseurs ». Agence de la santé et des services sociaux de l’Estrie - Daniel Augier.
 6
  7. 7. Infos & liens Plaisirs d’hiver: La programmation d'activités hivernales offertes dans la MRC du Memphrémagog à venir bientôt sur le site Bouge en Estrie. Préparez-vous à passer un hiver chaud et rempli d’activités extérieures! http://www.bougeenestrie.ca/memphremagog/fr/ On ferme les écrans: Sois futé, écran fermé! est un programme clés en main destiné aux enseignants et aux professionnels de la santé en milieu scolaire. Cette initiative vise à outiller et sensibiliser les élèves de la maternelle à la 6e année en les encourageant à diminuer leur temps d’écran et à choisir des activités physiques ou récréatives saines. Vous trouverez tous les outils sur leur site: http://www.ecranferme.soisfute.ca/ Des ressources bien ciblées Ce portail présente l’ensemble des ressources d’aide situées sur le territoire de la MRC de Memphrémagog (et des autres MRC de l’Estrie) ainsi que celles à portée régionale. chacun peut y faire des recherches par territoire ou par catégorie (santé, éducation, aide alimentaire, justice, hébergement, etc…). À connaître et faire connaître! http://portailressourcesestrie.com/ Le wikipédia du développement de l’enfant: Vous connaissez l'Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants? Cette source d'information en ligne traite du développement de l’enfant, de la conception à 5 ans, et présente les connaissances scientifiques les plus récentes et ce, gratuitement! Visitez leur page facebook pour en savoir plus! https://www.facebook.com/Child.Encyclo.Enfant 7 Infos & liens Rappel  Facebook   Dans  la  barre  de  recherche  de  votre  navigateur  tapez     https://www.facebook.com/MemphreEnMouvement   A.  Cliquez  sur  «  j’aime»   B.Consultez  les  archives  et  ar<cles   C.Commentez   D.Partagez  avec  vos  amis   E.Invitez  vos  amis  à  cliquer  «j’aime»   Avez-­‐vous  parlé  de  notre  page  Facebook  à  votre   médecin,  votre  épicier?… BulletindesPartenaires,Janvier2015

×