Festival Colloque                             Des CLOWNS et                              des SCIENCES                     ...
DES CLOWNS ET DES SCIENCES (ET DES TECHNIQUES)	   L’apport du clown à la médiation scientifique                           ...
CLOWNS ET SCIENCES	Le rapprochement entre le clown et la science permet-il de…A.  Expliquer les connaissances et les obser...
LA SCIENCE	Des connaissances, des donnéesDes méthodes, des protocolesDes modes de production et de validation de la connai...
Des clowns de                                science De	  la	  ludicité	  dans	  la	  lucidité	                           ...
Quand	  le	  clown…	    fait	  le	  clown	  
Quand	  le	  clown…	  montre	  les	  phénomènes	  
Quand	  le	  clown…	  pose	  des	  ques9ons	    et	  fait	  réfléchir	  
Quand	  le	  clown…	  fait	  expérimenter	  les	  enfants	  
Quand	  le	  clown…	  dédrama9se	  la	  science	  et	  lu<e	  contre	  l’autocensure	  
LE CLOWN ET LA MEDIATION SCIENTIFIQUE	Le clown démonstrateur« Son imagination débridée, son absence de limites et son habi...
LE CLOWN ET LA MEDIATION SCIENTIFIQUE	Le rapport à la science« Le plus désespéré des pauvres types peut encore rêver d’un ...
LE CLOWN FACE A LA SCIENCE	      1            2             3               4         5             6	1.    Le clown appre...
DEUX FORMES             DEXPLOITATIONS RECIPROQUES	De linstrumentalisation à la co-construction	                          ...
SCIENCE EN CLOWN	Se rendre visite ou co-construire ?		Le clown « de science »	                            Clown      Clown...
CLOWNS ET SCIENCES	Les limites et objections possibles à ce rapprochement…A.  Problèmes d’observation et de compréhension ...
LE RISQUE DE L’INSTRUMENTALISATION DU CLOWN	« Les chercheurs confondent lart avec lacommunication, notamment lorsquil sagi...
LE CLOWN MEDIATEUR…	En prison… A l’hôpitalEt dans tous les lieux de souffrance…Pourquoi pas à l’école ?    L’heureux m’aid...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Problématique du colloque Des clowns et des sciences

812 vues

Publié le

Exposé par Richard-Emmanuel Eastes de la problématique du colloque "Des clowns et des sciences" du 20 au 22 juin 2012 à l'Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes et à la Cité des sciences et de l'Industrie.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
812
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
329
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Problématique du colloque Des clowns et des sciences

  1. 1. Festival Colloque Des CLOWNS et des SCIENCES Un festival intercroisé… et réciproquement Un colloque pour penser en sciences inversesParis, du 19 au 23 juin 2012 www.science-clowns.fr
  2. 2. DES CLOWNS ET DES SCIENCES (ET DES TECHNIQUES)   L’apport du clown à la médiation scientifique Richard-Emmanuel EASTES Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes (ESPCI ParisTech) Groupe TRACES & Les Atomes Crochus (Ecole normale supérieure) Laboratoire de Didactique et Epistémologie des Sciences (Genève) Institut d’Histoire et de Philosophie des Sciences et Techniques (Paris I)
  3. 3. CLOWNS ET SCIENCES Le rapprochement entre le clown et la science permet-il de…A.  Expliquer les connaissances et les observations de la science ?B.  Simplement montrer les phénomènes décrits par la science ?C.  Rendre la science plus accessible en dédramatisant la connaissance et la figure du scientifique ?D.  Transmettre un émerveillement pour la science et la technologie ?E.  Porter un regard critique sur la science et ses applications ?F.  … ???
  4. 4. LA SCIENCE Des connaissances, des donnéesDes méthodes, des protocolesDes modes de production et de validation de la connaissanceDes langages, des pratiques et des instrumentsUne histoire, des gagnants et des perdantsUne quête (désintéressée), une missionDes paradigmes et une vision du mondeDes communautés, des relations humainesDes erreurs et des fraudesDes budgets, publics et privésDes enjeux économiques et stratégiquesDes applications technologiques, sociales ou politiquesDes verrous technologiques et psychologiquesDe nouvelles questions métaphysiquesDes questions éthiquesDes espoirs et des risquesDu plaisir, de la créativité, de limagination…
  5. 5. Des clowns de science De  la  ludicité  dans  la  lucidité   !
  6. 6. Quand  le  clown…   fait  le  clown  
  7. 7. Quand  le  clown…  montre  les  phénomènes  
  8. 8. Quand  le  clown…  pose  des  ques9ons   et  fait  réfléchir  
  9. 9. Quand  le  clown…  fait  expérimenter  les  enfants  
  10. 10. Quand  le  clown…  dédrama9se  la  science  et  lu<e  contre  l’autocensure  
  11. 11. LE CLOWN ET LA MEDIATION SCIENTIFIQUE Le clown démonstrateur« Son imagination débridée, son absence de limites et son habileté manuellepermettent au clown de jongler, dans tous les sens du terme, aussi bien avecles objets et leurs propriétés qu’avec les concepts scientifiques ». Pellaud, 2010L’identification des enfants au personnage du clown« Le discours scénique du clown est un mot d’enfant » Bonange, 1998L’utilisation des conceptions du public« Oh ! Un jacuzzi ! Globule, il adore les jacuzzis… » Réflexion d’Ursule FaBulle (Les Atomes Crochus), découvrant un cristallisoir rempli d’azote liquide
  12. 12. LE CLOWN ET LA MEDIATION SCIENTIFIQUE Le rapport à la science« Le plus désespéré des pauvres types peut encore rêver d’un monde àson image parce qu’aux pires moments de son péril, le clown réussit desprouesses inattendues » Martin, 1998Le clown critique de scienceDu rapport « maître-élève » au rapport « roi-fou »« Introduire notre clown dans des lieux rituels sacralisés, […], c’est poser etexposer une transgression de l’ordre établi. Notre intervention est un acte decréation qui donne vie à une autre parole, un autre regard, une autre façond’être sur la scène sociale » Bonange, 1998
  13. 13. LE CLOWN FACE A LA SCIENCE 1 2 3 4 5 6 1.  Le clown apprenant passif (subissant le savoir)2.  Le clown apprenant actif (acteur de ses apprentissages)3.  Le clown créatif (expérimentateur et explorateur)4.  Le clown critique de science (acteur dans les controverses science-société)5.  Le clown militant (éthique ou politique)6.  Le clown contre-pouvoir (technoscientifique)
  14. 14. DEUX FORMES DEXPLOITATIONS RECIPROQUES De linstrumentalisation à la co-construction Co-construction Exploration Clown vs science Instrumentalisation Instrumentalisation Exploration Science vs clown
  15. 15. SCIENCE EN CLOWN Se rendre visite ou co-construire ? Le clown « de science » Clown Clown « de science » Clown « scientifique » « sur la science »
  16. 16. CLOWNS ET SCIENCES Les limites et objections possibles à ce rapprochement…A.  Problèmes d’observation et de compréhension ?B.  Introduction d’idées fausses ?C.  Négation de l’effort nécessaire pour apprendre ?D.  Déclenchement de « fausses » motivations pour les sciences et les techniques ?E.  Risques d’instrumentalisation du clown à des fins de communication ?F.  … ???
  17. 17. LE RISQUE DE L’INSTRUMENTALISATION DU CLOWN « Les chercheurs confondent lart avec lacommunication, notamment lorsquil sagit,comme si souvent, de faire appel aux artistespour visualiser de manière plus séduisante lesrésultats de leurs recherches » Art et science, une expérience pratique – Jean-Baptiste Joly Alliage 53/54 – 2002 Richard-Emmanuel Eastes IHPST– LDES, Traces (DEC – ENS), Les Atomes Crochus
  18. 18. LE CLOWN MEDIATEUR… En prison… A l’hôpitalEt dans tous les lieux de souffrance…Pourquoi pas à l’école ? L’heureux m’aide pour gai-rire

×