1. verbo tonal intro_fondements

1 294 vues

Publié le

Fondements méthode verbo tonale de phonétique corrective appliquée au français langue étrangère FLE.
Correspond à un cours d'initiation pour formateurs de formateurs et (futurs) professeurs de langue vivante et plus particulièrement de FLE.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 294
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
48
Actions
Partages
0
Téléchargements
35
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

1. verbo tonal intro_fondements

  1. 1. Michel BILLIÈRES LA PHONÉTIQUE CORRECTIVE PAR LE SYSTÈME VERBO-TONAL Site web de référence: http://w3.uohprod.univ-tlse2.fr/UOH-PHONETIQUE-FLE/ ORIGINES ET FONDEMENTS DE LA MÉTHODE VERBO-TONALE D’INTÉGRATION PHONÉTIQUE
  2. 2. PLAN GÉNÉRAL 1. les raisons d’une prononciation défectueuse en L2 2. les origines du système verbo-tonal 3. les principes fondamentaux du système verbo-tonal appliqué à l’enseignement d’une L2 (FLE) 2
  3. 3. 1. LES RAISONS D’UNE PRONONCIATION DÉFECTUEUSE EN LANGUE ÉTRANGÈRE oreille et perception des sons raisons « individuelles » raisons « culturelles » Le « crible » phonologique 3
  4. 4. L’oreille perçoit théoriquement les sons sur une gamme de fréquences s’étendant de 16 à 16 000 Hz : infra sons ultra sons 4
  5. 5. la perception des sons de la parole 5
  6. 6. raisons « individuelles » Audiogrammes à consulter sur: http://audition.free.fr 6
  7. 7. raisons « individuelles » 7
  8. 8. raisons « individuelles » 8
  9. 9. raisons « culturelles » Les langues auraient des zones fréquentielles privilégiées… (selon Tomatis) 9
  10. 10. raisons « culturelles » le « crible » phonologique: principe )] [ʒ] [ø] [z]… [ɛn] [j] [e] [s]… 10
  11. 11. le « crible » phonologique: genèse Polivanov (1931): surdité phonologique en L2 Troubetzkoy (1939): métaphore du « crible» phonologique  pierre angulaire de la MVT 11
  12. 12. du crible phonologique au crible phonique niveau 3 : PHONÈMES ❶ ➋ niveau 2 : INTONATION niveau 1 : RYTHME 12
  13. 13. du crible phonologique au crible phonique crible phonologique niveau 3 : PHONÈMES démarre vers le 12ème mois niveau 2 : INTONATION crible prosodique niveau 1 : RYTHME grands traits acquis vers le 12ème mois 13
  14. 14. l’exemple du crible intonatif 14
  15. 15. 2. LES ORIGINES DU SYSTÈME VERBO-TONAL L’audiométrie La notion d’optimale 15
  16. 16.  Début années 1950 Guberina, Université de Zagreb (Croatie) - professeur de français à la faculté des Lettres - directeur de l’institut de Phonétique  Travaille simultanément avec - ses étudiants - des malentendants « … celui qui apprend une langue étrangère se comporte comme s’il était dur d’oreille » 16
  17. 17. Les fondements du verbo-tonal L’audiométrie AUDIOMÉTRIE VOCALE AUDIOMÉTRIE TONALE Recherche des seuils minima d’audition -voie aérienne : écouteurs - voie osseuse : vibrateurs Sons purs - présentés pour l’éventail des 8 principales fréquences (de 125 Hz à 8 000 Hz) - réalisés successivement pour les 2 oreilles Intelligibilité de mots tests contrôlés et présentés à différentes intensités --> mise en évidence de 3 seuils : -seuil de détectabilité - seuil d’audibilité - seuil d’intelligibilité AUDIOMÉTRIE VERBO-TONALE Évalue le champ optimal = zone du champ auditif où l’individu structure le mieux son audition Les stimuli de la parole (verbo) sont utilisés pour évaluer la sensibilité aux différentes fréquences (tonal) 17
  18. 18. Les fondements du verbo-tonal 16 Hz [y] : 200-400 Hz 300 Hz La notion d’optimale [e] : 1200-2400 Hz [i] : 3400-6400 Hz 16 000 Hz 3 000 Hz 18
  19. 19. Les fondements du verbo-tonal La notion d’optimale [i] [i] entre 150 et 300 Hz, nous entendons [u] entre 300 et 600 Hz, un son intermédiaire entre [u] et [o] entre 400 et 800 Hz, nous entendons [ɔ] entre 600 et 1200 Hz, nous entendons [ʏ] entre 800 et 1600 Hz, nous entendons [a] entre 1200 et 2400 Hz, nous entendons [ɛ] entre 1600 et 3200 Hz, nous entendons [e] entre 2400 et 4800 Hz, nous entendons [i] relâché entre 3200 et 6400 Hz, nous entendons [i] tendu. 19
  20. 20. Les fondements du verbo-tonal La notion d’optimale 20
  21. 21. Les fondements du verbo-tonal La notion d’optimale 21
  22. 22. 3. LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DU SYSTÈME VERBO-TONAL APPLIQUÉ À L’ENSEIGNEMENT D’UNE L2 (FLE) 22
  23. 23. La MVT appliquée à l’enseignement d’une L2  Milieu années 1950: rencontre Guberina / Rivenc à l’ENS de Saint-Cloud  Début de l’aventure pionnière conduisant à la création - de VIF - du SGAV 23
  24. 24. La MVT appliquée à l’enseignement d’une L2 originalité de Voix et Images de France –VIF, 1960)  l’importance de la phonétique « Dans notre cours, la phonétique touche aux bases essentielles de la méthode qui, partant de la langue parlée, s’appuie sans cesse sur les aspects acoustiques du langage »  l’importance du rythme et de l’intonation « … la phonétique se retrouvera dans chacune des trois parties de chaqu en effet, l’intonation et le rythme sont les supports les plus puissants en v l’assimilation du texte entendu » (VIF, 1960) « C'est sous la forme de l'unité acoustique de la phrase réalisée dans l'intonation que l'étranger apprendra la plupart des sons français en tant que tels. Et c'est ainsi que les sons, tout aussi bien que les mots, seront, au fur et à mesure, assimilés grâce aux structures ». 24
  25. 25. La MVT appliquée à l’enseignement d’une L2 originalité de VIF  La relation corps / phonation « … nous avons cherché à enseigner, dès le début, la langue comme un moyen d’expression et de communication faisant appel à toutes les ressources de notre être : attitudes, gestes, mimiques, intonations et rythmes du dialogue parlé. Nous voulons que l’élève change, en partie, de personnage : qu’il oublie, en partie, le rôle qu’il joue, depuis son enfance, avec des partenaires de sa propre nationalité et de sa propre langue, pour entrer un peu dans la manière d’ et de parler des français ». (VIF, 1960). rythmes corporels: le son est toujours le résultat d’un mouvement 25
  26. 26. La conception de la langue 26
  27. 27. MVT : un fonctionnement structuro-global 27
  28. 28. Suite dans le 2ème diaporama: L’APPROCHE ARTICULATOIRE EN PHONÉTIQUE CORRECTIVE lacunes et insuffisances à la lumière de la MVT 28

×