Suivi du conseil communal de la Ville de Liège
                                           29 juin 2009
                   ...
Néanmoins, j’ai souhaité m’abstenir sur le dossier pour la simple raison que je ne suis pas convaincu,
aujourd’hui, de la ...
loin de compenser ces baisses : 2.426.274,47 € (67,58 % du montant budgété) ont intégré les
caisses de la Ville qui budgét...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Suivi du conseil communal de Liège du 29 juin 2009

655 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
655
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
28
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Suivi du conseil communal de Liège du 29 juin 2009

  1. 1. Suivi du conseil communal de la Ville de Liège 29 juin 2009 30 juin 2009 Coordination du Règlement de Police relatif aux festivités du 15 août en Outremeuse Outre des modifications phraséologiques et de montants permettant une meilleure concordance, je souhaitais que ce règlement intègre les règles nouvelles adoptées en matière de mise à disposition de place pour les personnes à mobilité réduite lors d’événements de grande ampleur. Les festivités du 15 août occasionnent la mise en place d’un périmètre de sécurité interdit aux véhicules motorisés. Le parcage à l’extérieur de ce périmètre est dès lors complexifié, d’autant plus pour les PMR. La mise à disposition de places dédicacées et correctement signalées s’impose donc fort logiquement, leur occupation par des personnes non-PMR pouvant être sanctionnée par une amende administrative. Le Bourgmestre a rappelé qu’il appliquerait la décision du conseil communal, mais qu’il devait obtenir des garanties juridiques avant de l’intégrer dans le règlement de police présenté au conseil communal. Approbation de la convention entre la Ville de Liège et Fléron Basket Depuis trois ans maintenant, je demande que les places gratuites mises à disposition de la Ville dans le cadre de conventions avec des clubs sportifs, soient proposées à l’asbl Coup d’Envoi qui favorise l’intégration sociale par le sport. A l’occasion de cette nouvelle convention par laquelle 150 places sont mises à disposition pour chaque match, j’ai suggéré que les actions menées par la Ville en faveur des jeunes des clubs de basket liégeois puissent être poursuivies, le solde étant accordé à l’asbl Coup d’Envoi. Le Bourgmestre a proposé, enfin, que les choses soient éclaircies d’ici la reprise de la saison de basket, ce dont je me réjouis. Afin qu’il n’oublie pas cet engagement, je lui rappellerai rapidement par courrier. Mnéma Pour rappel, ce dossier déjà approuvé par le Conseil communal, revient pour deux raisons essentielles : - Révision du financement - Intégration d’une salle de spectacles et concerts au projet (et révision du bail emphytéotique). J’ai rappelé que je restais totalement favorable à la mise en place de ce lieu mémoriel et, en commission, j’ai contribué largement à établir une convention plus respectueuse des obligations des uns et des autres (extension des obligations de Mnéma à l’égard de la Ville à la durée de l’emphytéose).
  2. 2. Néanmoins, j’ai souhaité m’abstenir sur le dossier pour la simple raison que je ne suis pas convaincu, aujourd’hui, de la pertinence du voisinage d’une salle de spectacles avec un lieu mémoriel devant accueillir les associations d’anciens combattants et résistants… Je rappelle que l’estimation budgétaire actuelle avoisine les 2 millions € pour la rénovation de l’étage qui accueillera une salle de 540 places maximum. Pour des aménagements seuls, j’estime que cela est fort cher. Enfin, j’ai rappelé au Bourgmestre que la réflexion a été entreprise à sens unique. On voulait mettre une salle de spectacle aux bains de la Sauvenière, un point c’est tout. A mon sens, une autre réflexion aurait pu être menée avec les représentants de la Maison des Étudiants asbl afin de proposer une salle polyvalente dans le cadre d’un partenariat public privé. Le projet d’une salle pouvant accueillir les activités folkloriques reste, lui, en rade. Comptes 2008 de la Ville de Liège : le MR constate un appauvrissement général des habitants de Liège Le compte est établi à l’équilibre et permet d’alimenter deux provisions : le fonds FOURMI (13,577 M €) et le Fonds « personnel » (3,879 M €). On constate un essoufflement de certaines recettes : - IPP (33,803 M € - 2,5 M €) Le tableau ci-dessous donne une idée de l’appauvrissement des habitants de la Ville : Recette Habitants Rendement/habitant IPP 2008 33.803.415,20 € 190102 177,82 € IPP 2007 40.296.396,71 € 188907 213,31 € IPP 2006 34.262.457,65 € 187086 183,14 € IPP 2005 35.471.130,69 € 185574 191,14 € L’Echevin des Finances se trompe – espère nous tromper – quand il voit dans l’affaiblissement des rentrées IPP, ou des problèmes internes au SPF Finances, ou encore les conséquences de la crise. Je rappelle que les impôts perçus en 2008 portent sur des revenus engrangés en 2007, année où la crise était loin et au cours de laquelle deux sauts d’index et plusieurs liaisons au bien-être des allocations et des pensions ont été enregistrés. La base taxable a donc été sensiblement relevée, ce que l’on ne constate pas via la taxe additionnelle à l’IPP. Cela traduit immanquablement un appauvrissement général des habitants de Liège qui ne devrait pas connaître de modification en 2009 (revenus 2008). Le MR met d’ores et déjà en garde contre toute tentative d’augmentation de la taxe additionnelle qui pénaliserait les travailleurs. - Redevance sur stationnement Le compte enregistre des baisses significatives des redevances sur le stationnement de longue durée et sur le stationnement. Les abonnements connaissent eux une augmentation qui est
  3. 3. loin de compenser ces baisses : 2.426.274,47 € (67,58 % du montant budgété) ont intégré les caisses de la Ville qui budgétait 3.590.00 € soit un manque à gagner de 1.163.725,53 €. J’ai mis en garde contre une des pistes envisagée par l’Echevin des Finances, l’augmentation du prix de l’abonnement. Un accroissement de 50 € (de 250 à 300 € annuels) occasionnerait une recette supplémentaire de moins de 120.000 €. Elle pénaliserait uniquement les travailleurs en cette période de crise. Le MR souhaite que l’affaiblissement général des recettes fiscales soit l’occasion de mener la réflexion globale sur la politique fiscale de la Ville de Liège qu’il réclame depuis plus de deux ans. Michel Péters Conseiller communal

×