Thérapeutique 
Vétérinaire 
 Allopathie 
 Homéopathie 
 Phytothérapie 
 Aromathérapie 
 Organothérapie 
 Lithothérap...
Aromathérapie du Système 
Respiratoire 
En règle générale, faire toujours un test d’application dans un 
endroit dépourvu ...
He rpe s virus _ Aroma thérapie 
Application quotidienne de Tea Tree (avec un coton tige) sur la lésion 
pendant 15 jours ...
Phytothérapie du système respiratoire 
Plantes expectorantes et mucolytiques 
Angélique _ Angélica archangelica (racine) 
...
sensible et réagir par une léthargie. Administrer d’abord une faible 
dose. Contient : Ma Huang, Hoelen, graine d’Albarico...
Homéopathie du système Respiratoire 
Importance du choix de la dilution : 
Les basses dilutions : 3 DH à 4 CH sont utilisé...
Acupuncture du système respiratoire 
Nom Equins Chiens Indication 
BL 13 Points postérieurs Shu T3-T4, au niveau de la mar...
As sentiment du Rn 23VI ou 23VE- & Porte de vi e 4VG 
Croi sement des 3yin 6RP et vallée de réunion 4GI 
Troi s li 36E 
Ar...
Lithothérapie du 
système 
-LA CHALCOPYRITE AURIFÈRE DH8 : 
Elle contient une importante quantité de cuivre, associée à du...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Thérapeutique du système respiratoire

989 vues

Publié le

Thérapies complémentaires et alternatives vétérinaires dans les maladies respiratoires - chez le chien, le chat, les bovins, les équins, les ovins, les caprins

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
989
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Thérapeutique du système respiratoire

  1. 1. Thérapeutique Vétérinaire  Allopathie  Homéopathie  Phytothérapie  Aromathérapie  Organothérapie  Lithothérapie  Gemmothérapie  Hydrothérapie  Mésothérapie  Acupuncture  Éthologie
  2. 2. Aromathérapie du Système Respiratoire En règle générale, faire toujours un test d’application dans un endroit dépourvu de poil 12 heures avant application pour confirmer l’absence d’allergie. Les Huiles essentielles efficaces pour résoudre une pathologie des voies respiratoires sont :  La Cannelle : Infection de tout ordre : respiratoire, gynécologique, urinaire, cutané, intestinale, otite, Leishmaniose canine. C'est une HE plutôt délicate car très puissante, il faut absolument la diluer avant de l'appliquer sur la peau.  L’Eucalyptus : C'est une HE indispensable dans les affections où le mucus encombre les voies respiratoires. Comme elle contient pour moitié des cétones qui sont réputées abortives et neurotoxiques à fortes doses, il faut la diluer et ne pas sur doser.  L’Origan : apéritif, stomachique, antiseptique des voies respiratoires, expectorant, action antivirale, cicatrisant et stimulant tissulaire. Usage externe : parasiticide. Déconseillée chez le chat.  Le Pin : antiseptique puissant des voies respiratoires, expectorant, antiseptique des voies urinaires, cholagogue, diurétique. Usage externe : rubéfiant (rhumatismes).  Le Romarin : stimulant général, cardiotonique, cholagogue, antiseptique, cicatrisant, stimulant tissulaire, antiseptique pulmonaire, calme la toux.  Le Thym Thymus vulgaris et satureioide : stimulant général, antiseptique intestinal, pulmonaire et rénal, vermifuge et cicatrisant, antalgique. Usage externe : antiseptique et bactéricide, antivenimeux révulsif et parasiticide  La Niaouli : Infections respiratoires avec encombrement. Herpès cutané et déficience immunitaire. Mycose. Prévention de lésions cutanées par rayonnement. Spécificité : Aucune toxicité, c'est une HE bonne à tout.  Palmarosa : Toutes formes d'infections fongiques et toutes localisations; Plaies et dermatoses. Large panel d'infections ORL. Facilite l'accouchement. Grande efficacité pour grande tolérance.  Ravintsara o cinnamomum camphora: Coryzas, toux de chenil, pasteurellose du lapin, maladie respiratoire chronique du rat, soutien du chat FIV, Felv et toute autre affection virale. HE sans toxicité et remarquablement tolérée. Elle s'utilise aussi bien par voie interne que par la voie externe, même à l'état pur. HE antivirale exceptionnelle.  Tea Tree ou arbre à thé : Toutes les infections et toutes localisations. Prévention des lésions par rayonnement. Aucune toxicité. La di lution utilisée dépendra de l’HE utilisée, et de l a voie d’a dministration (atmosphérique, orale, cutanée…). Les huiles essentielles (HE) peuvent être utilisées pures pour ce rta i nes mais d’autres doivent être diluées avant a pplication. Pour cela on peut utiliser de l’huile (macadamia, ol i ve, s ésame, noix…), de l’alcool, du lait ou un s olubilisant (solubol par ex.). Huiles essentielles INTERDITES chez le chat - Girofle, Cannelle, menthol, carvi, aneth, Pin, Citron En règl e générale, on utilise les dilutions : -1% en cosmétique -3% pour la voi e nasale et auriculaire. -5% pour la gestion du s tress. -7% pour la ci rculation sanguine et lymphatique. -10% pour une peau sensible ou si les HE sont irritantes (Cannelle par ex.). -15% pour une action musculaire. -20% pour une action systémique. - 30% pour une action locale. -50% s i on hésite à l’employe r pur! -100% des huiles sans risques : -Ravintsara, lavande aspic, localement pour les piqûres venimeuses (serpents, insectes). Posologie d’HE irrit ant es : -utilisation individuelle: 15 gouttes pour les bovins et 3 gouttes pour les ovins -utilisation en mélange: 30 gouttes pour les bovins et 6 gouttes pour les ovins Doses moyennes en aromathérapie Voie orale: 1 /1 0 d’H E dans de l’huile végétale (tournesol) Les HE non irritantes et non toxiques (dose indicative par prise): C hien adulte : 1 goutte d’H E pour 1 0 kg Bovin adulte: 30 gouttes/HE ou 1ml V eau/ovin/caprin/: 6 gouttes /HE A gneau/chevreau: 1 goutte/HE Les HE irritantes (phénolées et cannelles) Bovin adulte: 15 gouttes/HE T otal mélange irritantes 30 gouttes ou 1 ml V eau/ovin/caprin/: 3 gouttes /HE T otal mélange irritantes 6 gouttes A gneau/chevreau: 0,5 goutte/HE Quantité maximum par administ rat ion (si mélange d’HE) Bovin adulte, total mélange: 150 gouttes ou 5 ml V eau/ovin/caprin, total mélange: 30 gouttes ou 1 ml A gneau/chevreau: 5 -6 gouttes/HE ANTIINFECCIEUSE MUCOLYTIQUEES ANTIINFLAMMATOIRE HE Melaleuca HE Rosmarinus quinquenervia officinilais (niaouli) HE Eucalyptus citriodora HE Eucalptus radiata HE Ocimum basilicum (basilic tropical) HE Cymbopogon citratus (lemongrass) HE Cymbopogon martinii var motia ( palmarosa ) HE Eucalyptus dives HE Pelargonium x asperum (géranium rosat) HE Thymus vulgaris ou zygis ou mastichina ou satureoïdes
  3. 3. He rpe s virus _ Aroma thérapie Application quotidienne de Tea Tree (avec un coton tige) sur la lésion pendant 15 jours à 3 semaines devrait résoudre le problème. Pour "rebooster" les défenses immunitaires et éviter les rechutes, la prise d'une gélule de Stimunvet (labo Vet essentiel) par jour 3 jours par semaine pendant 6 semaines. On peut le mettre pur mais par mesure de précaution et pour en atténuer quelque peu l'odeur, diluer à 50% avec de l'huile (noyau d'abricot, colza, olive, etc...) le chat est très sensible aux huiles essentielles car il détoxifie lentement les molécules terpéniques (enzyme impliquée, la glucuronyl transférase) Au lieu d'éliminer les molécules en quelques heures, il lui faut 2 à 3 jours. Il supporte une forte dose mais sur un court terme ou bien une faible dose sur un terme plus long. (Pour éviter une accumulation d'HE au niveau du foie, faire une fenêtre thérapeutique, c'est à dire de donner le Stimunvet 3 à 5 jours par semaine Ou de donner l'Inhalvet en forte dose la première semaine pour diminuer la charge virale puis de s'arrêter jours puis de reprendre à plus faible dose 5 jours sur 7.) Adapter aussi la dose en fonction de l'état de santé du patient Pour l'INHALVET ND, 2 voies d'administration sont possible, par voie atmosphérique et par voie systémique: -Pour la voie atmosphérique, utiliser -soit un diffuseur à ultrasons ou à effet venturi (en vente à "nature et découverte" ou en pharmacie) car il ne faut jamais bruler les huiles essentielles- soit ajouter 5 à 10 gouttes d'Inhalvet dans un bol d'eau bien chaude, les vapeurs qui s'en échappent vont emmener avec elles les molécules d'huiles essentielles. 1/4 heure matin et soir pendant 5 à 7 jours -Pour la voie systémique, appliquer 1 à 2 gouttes (suivant la taille du chat, son âge et son état général) matin et soir (voir 3X/j si coryza violent mais pendant max 5 jours) sur la peau du cou en arrière des oreilles (idem anti-puce) . Pharmacocinétique : arrivée dans les poumons en 1/2heure. La durée du traitement peut varier en fonction de l’état du patient (âge, fonction hépato-rénale, degré d’infection….). Je conseille une durée initiale de 5 à 10jours à dose forte puis diminuer la fréquence (3 ou 5 jours par semaine) ou le dosage 1 goutte par jour pendant un mois". Dr Joëlle Robyns, vétérinaire, du laboratoire vétérinaire Vet essentiel cité par le Dr. Arnaud Veto http://arnaudveto.blogspot.com.ar HE ANTIINFECCIEUSE HE MUCOLYTIQUEES HE ANTIINFLAMMATOIRE HE Melaleuca quinquenervia (niaouli) HE Rosmarinus officinilais HE Eucalyptus citriodora HE Eucalptus radiata HE Ocimum basilicum (basilic tropical) HE Cymbopogon citratus (lemongrass) HE Cymbopogon martinii var motia ( palmarosa ) HE Eucalyptus dives HE Pelargonium x asperum (géranium rosat) HE Thymus vulgaris ou zygis ou mastichina ou satureoïdes Pathologies broncho-pulmonaires Bronchites aigües, toux d’irritation (s èches et douloureuses) P hytothérapie: aunée, thym, molène A romathérapie: cyprès, fenouil Bronchites aigües productives (toux gras se et jetage) P hytothérapie: aunée, thym, molène, marrube blanc A romathérapie: eucalyptus globuleux, niaouli, pin sylvestre, tt anti - infec tieux Désinfection broncho-pulmonaire A romathérapie: C .O.G.A, tea tree, eucalyptus globuleux, niaouli, pin sylvestre Si viral: HE ravintsara, laurier Toux chroniques, pasteurellose P hytothérapie: aunée, thym, molène, marrube blanc , echinacée Stimulation immunitaire en période grippale P hytothérapie: aunée, thym, molène, gentiane, echinacée A romathérapie: C .O.G.A, tea tree, ravintsara. Epuisement, asthénie, convalescence P hytothérapie: ortie, aunée, thym, romarin, gentiane, fenugrec , cas sis, sarriette A romathérapie: C .O.G.A, tea tree, pin sylvestre, menthe poivrée Pa s teurel l os e ovi ne : brumisation 20 min dans un local fermé d’eucalyptus radié, niaouli, lavandin, menthe poivrée. Formule voie orale pour petits ruminants :  HE Melaleuca quinquenervia (niaouli) 40 gouttes  HE Cubbalilyl camphora (ravintsara) 20 gouttes  HE Eucalyptus citriodora 10gouttes  HV tournesol 3 cuillère à soupe Faire avaler 1mL/jour par agneau ou chevreau, 5mL/jour par chèvre pendant 4 à 6 jours. Mettre quelques gouttes d’HE d’Eucalyptus smithii ou Melaleuca cajeputii (cajeput) sur la face antéro externe des membres antérieurs (méridien poumon) Posologie d’HE irrit ant es : -utilisation individuelle: 15 gouttes pour les bovins et 3 gouttes pour les ovins -utilisation en mélange: 30 gouttes pour les bovins et 6 gouttes pour les ovins Posologie moyennes en aromathérapie Voie orale: 1 /1 0 d’H E dans de l’huile végétale (tournesol) Les HE non irritantes et non toxiques (dose indicative par prise): C hien adulte: 1 goutte/HE Bovin adulte: 30 gouttes/HE ou 1ml V eau/ovin/caprin/: 6 gouttes /HE A gneau/chevreau: 1 goutte/HE Les HE irritantes (phénolées et cannelles) Bovin adulte: 15 gouttes/HE T otal mélange irritantes 30 gouttes ou 1 ml V eau/ovin/caprin/: 3 gouttes /HE T otal mélange irritantes 6 gouttes A gneau/chevreau: 0,5 goutte/HE Quantité maximum par administration (si mélange d’HE) Bovin adulte, total mélange: 150 gouttes ou 5 ml V eau/ovin/caprin, total mélange: 30 gouttes ou 1 ml A gneau/chevreau: 5 -6 gouttes/HE
  4. 4. Phytothérapie du système respiratoire Plantes expectorantes et mucolytiques Angélique _ Angélica archangelica (racine) Aunée_Inula helenium (racine) Eucalyptus globulus (feuille) Hysope_Hyssopus offinalicis (sommité) Tus silage_Tussilago farfara Plantes anti-infectieuses Genévrier _Juniperus communis (rameaux avec faux fruits) Pin sylvestre _ Pinus sylvestris (Aiguilles) (Thymus vulgaris sommité fleurie) P oudre de plantes 15 à 30mg/jour/kg soit 1 à 2 gélules à 500mg pour 35kg Tra i teme nt de l a Toux de s che nils – Tra qué obronquit is i nfe c t i euse c a ni ne Ф Antiviral : EPS ( extrait phytothérapie standardisé ) cyprès. Alvéoloprotecteur. Ф Echinacée & Thym Ф Antitussif : sirop de radis noir, sirop de bourgeon de pin Ф Détoxifiant : EPS radis noir – HE de Pin Silvestre en application sur la zone de projection des corticosurrénales. Ф Expectorant : pensée Ф Antiinflammatoire : Cassis – Reine des prés Tra i tement de l a Gr i ppe é qui ne e t de s rhi ni te s vi ral es Ф Antiviral : HE de Ravintsara ( 1,8 cinéol ) 1 goutte diluée dans de l’huile de macadamia et déposée autour des naseaux Ф Immunité : EPS de cyprès et échinacée Ф Sécrétions bronchiques : Pin, Sirop de radis noir, Sirop de bourgeon de pin, HE de Romarin a verbénone ou cinéol, HE de basilic tropical Ф Antibactérien & antitussif : Plantain Tra i tement de l a Gourme ( St re ptococ cus e qui ) Ф Antibactérien : préparation pharmacienne de gélule sur support végétal contenant à 2% dans HV (huile végétale)  HE Tea Tree  HE Romarin CT verbénone  HE basilic tropical Ф EPS Ortie + EPS pin + EPS radis noir Ф MG de cassis, églantier et noisetier Ф Aérosol : Pour des chevaux confinés dans des boxes, il sera très pratique de faire des diffusions d’huiles essentielles ( E.radiata entre autres ). Auparavant, faire manger un morceau de pomme dans laquelle on aura piqueté 1 goutte d’HE de Menthe poivrée ( Dr. Penoël ). Emphys ème é quin Ф Appelées aussi crise de pousse, lié au spasme des bronches, peuvent être lié au syndrome d’enfermement, claustrophobie. Ф Eviter un box avec paille et foin : utiliser une litière ad hoc non pulvérulente et mouiller le foin, l’idéal étant le pré avec un abri pour l’hiver Ф EPS cassis & EPS plantain Ф Gemmothérapie : cassis – Viorne – Noisetier à raison de 3 semaines par mois pendant 3 mois, 2 fois par an. Gemmothérapie du système respiratoire Ch a rme Carpinus betulus Antispasmodique Affections appareil respiratoire supérieur – Coryza - Sinusites No iset ier Corylus avellana Antiscléreux Asthme – Emphysème du cheval Ca ssis Ribes nigrum Antiinflamatoire Antiallergique Coryza félin – Toutes affections respiratoires allergiques No yer Juglans regia Action anti-infectieuse Trachéo-bronchite Vio rn e Viburnum lantana Draineur du poumon – Antispasmodique Asthme - Emphysème Au ln e Alnus glutinosa Circulation cérébrale Inflammations suppurés – otites Eg lan t in e Rosa canina Associer avec Casis et Mn-Cu Infections répétées Coryza - Asthme Avec Viorne et Noisetier Asthme - Emphysème Sapin d es Vo sg es – Bo u lea u p ubescen t Coryza des jeunes chats Asclepius asperul ( inmortal ) : tonique du Qi du Poumon, sèche l’humidité du flegme. Bronchodilatateur, utilisable en cas de bronchite ou asthme bronchial. Aide à décongestionner le Qi du Foie, quand il y a douleur thoracique et anxiété respiratoire. Contrindiqué pendant la gestation ( stimulant utérin ). Asclepia : Aide le poumon, le coeur et le rein. Yang. Améliore la circulation, surtout périphérique. Excellent draineur lymphatique Er Chen Wan : Décoction de deux ans. En forme de grain Citrus & Pinellia ou liquide McZand. Indiquée pour la rhinite catarrhale y le mucus pulmonaire. Contient du Hoelen Fu Ling, Licorice, gingembre. Limpid Sea : Mer propre, trois trésors, variation du Er Chen Wan avec Bambou pour la toux et Mume pour éviter de sécher les poumons en action prolongée. Formule de longévité et Lavande : Pilule des huit immortels, pour la défaillance pulmonaire Yin et rénal Yin. La Lavande régule le Qi et aide la circulation des autres plantes. Contient : Rehmania, Ophiopogon Main Men Dong, Schizandra Wuzei astringente, Cornus Shanghuyu tonifie le rein, Dioscorea Shanyao, Hoelen, Alisma Zexie, Moutan Mudanpi. MaHuang & Morus : contient de l’éphédrine, de la pseudo-éphédrine, stimule le SNC avec d’autres alcaloïdes. Utile en cas de halètement intense, disnée expiratoire. Les chats peuvent être
  5. 5. sensible et réagir par une léthargie. Administrer d’abord une faible dose. Contient : Ma Huang, Hoelen, graine d’Albaricoque, fruit de Perilla, écorce de Morus (antitussif), Licorice, Citrus Chen pi. Platylcodn & Fritillaria (Qing Fei Tang) : inflammation pulmonaire. Contient Bamboo, Fritillara, Platucodon, Scute, Gardeina, Morus, Graine de albaricoque, Citrus, Hoelen, Schizandra, Ophiopogon, Esparragos, Tang Kuei, Gingembre, Jojoba, Licorice. Enula campana ou herbe de oro & Gordolobo o tripo & Tusilago o Farfara uña de caballo : pneumonies. Alchillea millefolium : Stimule le foie, útil pour les désordres inmunes avec catarrhe, bronchite chronique et diarrhée. Cetraria Islandica : Antitussif Uniperus, Picea et pinus : inhalations pour rhinites, bronchites, infections de la gorge. Petasites ovatus H hydbridus L : Tussilage soulage la toux et liquidifie le mucus. Indiqué pour les inflamations laryngées, l’asthme et la bronchite Pulmonaria officinale : épanchement pleural, pneumonie chronique, toux, fatigue, une poignée tous les jours pendant un mois pour les grands animaux. La dose chez les chevaux est toute la quantité, pendant 1 semaine. Pour tous, elle s’administre 4 fois la quantité en 4 semaines, la guérison demande 4 semaines. Pour les humains, toute la quantité en 6 semaines, pour le chien la dose est proportionnelle au poids humain et la durée est de 6 semaines. Stimulation du Métal – Poumon & Gros Intestin Cetraria Islandica 200g Pulmonaria officinalis 100g Hypercum perforatum 100g Achillea millefolium 90g Thym 90g Tussilago Farfara 80g Arnica montana 80g Hedera helix 50g Ipecacuanha 50g Racine de Réglisse 40g Anis 20g Graine d’hinojo 20g Graine de Alcaravea 15g Doses moyennes en phytothérapie -Carnivores : ¤P oudre de plantes 15 à 30mg/jour/kg soit 1 à 2 gélules à 500mg pour 35kg ¤T einture mère : 1 à 2 gouttes par kg/jour ¤Macérats glycérinés : MG D1 = 1 goutte/kg x 2-3semaines Si chronique, 3semaines/mois pendant 3 mois . MG mère de base : chat adulte 1 goutte/kg C hien 1 à 2 gouttes /kg/jr O u 1 goutte/10kg pour un chien 1 à 2 fois par jour sur c roquettes ¤EPS (extrait phytothérapique standardisé ) : 1mL pour 5kg (max 5mL/jr) - C heval 500kg : Macérat concentré 1mL -Bovin adulte Infus ion ou décoction: 25 à 50 g de plante s èche dans environ 1 litre d’eau, une à deux fois /j. T eintures mères (TM): 15ml à 30ml (1 cuillère à soupe = 15 ml) Extrais fluides (EF): 15 ml matin et soir -Veau, ovin, caprin 1/5 de la dose bovin adulte Infus ion ou décoction: 5 à 10 g de plante sèche dans environ 1litre d’eau, une à deux fois /j. T eintures mères (TM): 3ml à 6ml (1cuillère à café = 3 ml) Extrais fluides (EF): 3 ml matin et soir -Agneau/chevreau Infus ion ou décoction: 1 g de plante sèche T eintures mères (TM): 0,5 à 1 ml Extrais fluides (EF): 0,5 à 1 ml Considérations Horaire pour la gemmothérapie : -MG de cassis & séquoia à prendre le matin -MG de tilleul à prendre le soir -MG de genévrier ( juniperus ) : dosage à doses croissantes
  6. 6. Homéopathie du système Respiratoire Importance du choix de la dilution : Les basses dilutions : 3 DH à 4 CH sont utilisées dans les maladies aiguës et dans les affections locales très apparentes. Les prises pourront se faire tous les 1/4 heures, toutes les heures jusqu'obtention de résultats. Elles sont aussi utilisées pour réaliser un drainage. La 5 CH correspond aux cas sub chroniques, aux maladies qui durent depuis plusieurs jours ou semaines. Elle sera utilisée 1 à 2 fois / jour. Les 7 et 9 CH sont des ré équilibrants et des régulateurs neuro-végétatifs et seront données tous les 8 jours. Les hautes dilutions : 15 et 30 CH seront réservées aux affections profondes notamment celles touchant le système nerveux. S i n u s ite Ф Sil Ф Aurum Ф Phos Tra q u éi te Ф Calcium y f luor Ф Arn Ф Ammon. carb Pl e ur i te Ф Belladona Ф Bry Pha ryngi te Ф Cal c i um y fl uor Pne umonie Ф Arnica montana Ф Calcium y fluor Ф Drosera : réduit l’exsudation, le mucus, les tumeurs. Contre la tuberculose. Rhi ni te – Rhume commun Avec un exsudat verdâtre, qui empire avec le vent o les courants d’air, indique un processus de déséquilibre du foie. Le foie, relationné à l’élément Bois, es typiquement vert, contrôle les yeux, et est susceptible à l’action du vent.  Stimulation du foie : Ars. Alb, Echun o Ham.  Différentier les origines des exsudats, différents si vert, acides, aqueux, ou épais. Coryza Ф Belladona Ma l a di e de Ca rré Ф Belladona As thme fé l i n L’asthme félin fait partie des maladies « atopiques « du chat, au même titre que le complexe granulome éosinophilique et la dermatite miliaire. A)- TRAITEMENT DE FOND -Manganèse et soufre : Comme dans toutes les maladies allergiques, l’apport de Manganèse et de Soufre est nécessaire: Ф Pyrolusite DH 8 gouttes buvables + Soufre natif DH 8 gouttes buvables, à raison de 5 gouttes de chaque produit / jour. Ces 2 oligoéléments sont reconnus comme ayant des propriétés antiallergiques et désensibilisantes. Ils sont aussi des modificateurs du terrain. Il a été prouvé chez l’homme que les sujets atteints d’atopie assimilaient mal le Manganèse, d’où l’intérêt d’un apport supplémentaire sous forme de complément alimentaire chez ces malades. -Thymuline 7 CH ou 9 CH : La Thymuline est l’une des hormones produites par le thymus qui a un rôle important dans la maturation des lymphocytes T, agents de l’immunité. La concentration de 9 CH a une action modulatrice sur cette hormone et donc tempère les réactions du système immunitaire face à l’allergène. Donnez une dose / semaine, minimum de 6mois. Ce traitement peut être renouvelé. -La Gri ffe du chat ( Uncaria Tomentosa) : à la place de la Thymul ine : Cette plante présente aussi des propriétés immuno-modulatrices et peut-être aussi prescrite à raison d’une posologie de 20 mg /Kg/ jour et peut être associée à des Corticoïdes, contrairement à la Thymuline 9 CH , médicament homéopathique. Le laboratoire vétérinaire Abivet la commercialise sous le nom de Catclovir comprimé chat ( en vente uniquement sur prescription). B)- traitement de la crise - Poumon-histamine 7 CH ou 9 CH : C’est le médicament à donner dans un premier temps pour améliorer rapidement l’état de détresse respiratoire : Poumon -histamine 7 CH, toutes les 2 à 3 heures. - Autres médicaments homéopathiques: à associer en fonction des symptômes observés : (3)+(4)+(5). -Ipeca : en cas de respiration sifflante, très forte dyspnée, aggravation par les temps humides et le mouvement. Toux sèche, parfois nauséeuse (vomissements). -Senega : en cas de grande accumulation de mucosités dans les bronches, expectoration difficile. Parésie bronchique, aggravation à l’air frais et le matin. Toux violente. IL peut être prescrit en 1X à 3 X dans les cas graves. -Antimonium Tartaricum : en cas de dyspnée intense et tendance à l’asphyxie. Toux grasse avec expectoration peu abondante et difficile. -Kalium carb. : en cas de toux sèche, pénible, étouffante surtout nocturne. Sécrétions bronchiques peu abondantes. D’après Kent : Kalium carb. à l’une des plus violentes toux de tous les remèdes de la matière médicale. -Ammonium carb. : en cas de râles thoraciques analogues à des ronflements provoqués par l’accumulation de mucus difficile à expulser. Toux incessante principalement la nuit. Tendance à la défaillance cardiaque. -Blatta orientalis : en cas de crise consécutive à des travaux dégageant de la poussière.
  7. 7. Acupuncture du système respiratoire Nom Equins Chiens Indication BL 13 Points postérieurs Shu T3-T4, au niveau de la marge de la scapula. GV 14 Dazhui, Gran Marteau, Vertèbre T1 Grande vertèbre Sur la ligne de VG, sur l’espace C7-T1, l’épine T2 est le premier processus spinal élevé chez l’équin, T3 se palpe mieux chez le chien Aide le SNC Convulsions, épilepsie, AVC, polio, tétanos, mémoire, cou, thyroïdes, parathyroïdes, dos, dorsolombaire, nez, sinus, olfaction, trachée, bronches poumons, asthme, toux, isquémie, peau, sueur, immunité, allergie, hémorragie, thymus, choléra, herpes, malaria, tuberculose, typhoïdes, typhus, fièvre, coup de froid. CV 22 Tiantu Cheminée divine Dans la ligne media ventral, 0,5cm crânial au cartilage du manibrium Toux Asthme Dyspnée Flegme Abcès pulmonaire Pharyngite Bronchite, pneumonie LI 04 LU 05 Chize a 12’ du Cubitus, pli du coude. Point Eau du Poumon Très important. Dans le pli du coude, latéral au tendon du Biceps, localisable facilement avec le cou fléchi a 90° Sur l’extrême radial du tendon du biceps dans le pli du coude, latéral au tendon Aide la système respiratoire, trachée, bronche, poumon, toux, asthme, pneumonie, le coude. OEdème pulmonaire Inflammations respiratoires systémiques Bronchites avec encombrement Blessures à évolution rapide LU 07 Lieque ( Séquence cassée ) Point Luo de P et point maître de la tête et du cou. Connecte P avec IG. Point d’activation et de confluence de Ren Mai VC 1,5cm proximal a la tubérosité radial medial distal dans la face mediopalmaire du radius Au-dessus du processus stiloïdes radial, 1,5’ au-dessus du pli carpal distal (poignet) Asthme Bronche Carpe Toux Sinusite frontal Poumon, occipital, trachée. Stabilise les effets finaux d’un traitement. Mucolytique, expectorant. Résout les problèmes urinaires, et problème dans le carpe. CV 17 17VC Tanzhong Centre de la poitrine Point Mu de PC, Maître du thorax P, C, PC, Mer du Qi, rencontre des méridiens R, VB, Tr, ID Sur la ligne media ventrale, dans une dépression au niveau de l’articulation du coude et du VII espace intercostal Sur la ligne de VC, au niveau du 4eme espace intercostal, a 2/3 du chemin depuis le manibrium jusqu’au processus xiphoïdes. Aide le thorax, les côtes, le sternum, la trachée, les bronches, les poumons. Toux, asthme, pneumonie, désordres obstétriques, désordres des mamelles, mastopathies, problème de lait, gynécopathies, problèmes gestationnels. ST 40 Fenglong Bulte généreux Point Luo de E Point d’influence du flegme 1’ latéral a ST38, 1’ latéral a la ligne media dorsal du membre pelvique, à moitié du chemin entre l’articulation femorotibial et la malléole latéral 1’ latéral à ST38 (exactement au milieu du segment entre le point le plus bas de la rotule et le bord supérieur de la cheville) Aide en cas d’hyperactivité de l’estomac, ulcères peptiques, douleur d’épaule. Aide le système respiratoire, la trachée, les poumons, les bronches, l’asthme, la toux, la pneumonie, salivation ? BL 12 Fengmen Porte du vent Point de rencontre des méridiens V et VG, Point Hui d’influence du vent et de la trachée Le point plus proximal dorsal au cartilage de la scapula, 2cm latéral a la ligne media A 1,5’ depuis la ligne de VG, nivelé avec l’espace T2-T3 Maladies liées au vent, Frissonnements, Toux Asthme Pneumonie Bronchite Traquéite Ma l a di es re spiratoi re s chroni ques Phi l trum 26VG Grande vertèbre 14VG Porte du Poumon 15TR Anneau claviculaire 12E Palais du centre 1P As sentiment du médiastin 37V n°51 As sentiment du Poumon 13VI ou point latéral du poumon 22VB As sentiment du MC 14VI ou point latéral du MC 1MCV Indiquées également les points « fourches » 6 pervers des extrémités Selon la MTC, Le couple « décrochement » 7P et « Préfecture du centre » 6Rn (points clefs pour l e VC) Très grande fosse 9P pour la toux et la respiration Mi l ieu du Sternum 17VC ou Alarme du MC, point de commande du réchauffeur supérieur surnommé mer du qi Pour s outenir l ’état général, As sentiment de RP 20VI ou 20VE
  8. 8. As sentiment du Rn 23VI ou 23VE- & Porte de vi e 4VG Croi sement des 3yin 6RP et vallée de réunion 4GI Troi s li 36E Ar rê t re s pi ratoi re – Apné e – Di s t re ss re spi ratoire A utiliser également en cas d’anesthésie compliquée.  En présence d’un incident modéré : Philtrum 26VG relance habituellement le mouvement respiratoire Il est possible d’y implanter une aiguille hypodermique et de la stimuler si besoin énergiquement.  Point sus-unguéal du doigt 5 Attaque = marécage du doigt 5 9CBbis ou 11IG  Racine du membre postérieur 1F ou 1RN
  9. 9. Lithothérapie du système -LA CHALCOPYRITE AURIFÈRE DH8 : Elle contient une importante quantité de cuivre, associée à du fer et de l'or. Son indiction est le traitement complémentaire de toutes infections, toutes inflammations aiguës ou chroniques (bronchites, arthrites...). -LA PYROLUSITE DH8 : Pierre riche en oxyde de MANGANESE, oligo-élément considéré comme l’anti-allergique universel, elle sera indiquée dans l’atopie canine* et l’asthme du chat*. Son action peut être renforcée par le SOUFRE NATIF DH8 par son action dépurative. Attention, l’emploi de ce minerai peut occasionner de la diarrhée. Il convient alors de diminuer la posologie en début de traitement. POSOLOGIE : 5 gouttes pour un chat et 5 à 20 gouttes pour un chien. Il est conseillé de donner ces médicaments de façon séparée Il est possible de commander des préparations en solution aqueuse : Attention : à conserver un mois réfrigéré. Ethologie & Système Respiratoire Me na ce te r r itor i al, pe r te du te r r i toire  Infections, tumeurs : 2ème phase, conflit déjà résolu. Rhinite, Sinusite, bronchite  Asthme : Cas particulier, 2 conflits S e n t i m e nt d e d a n ger i n t en se, d e m o u r i r, d e s ’ a sp hy x ier  Pneumonie, alvéolite At ta que de l a c a ge thoraci que  Pleurite en développement dans la première phase, oedème dans la seconde phase.

×