Millward Brown : Qu'est-ce que Google+?

1 356 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Technologie, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 356
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Millward Brown : Qu'est-ce que Google+?

  1. 1. Qu’est-ce que ?Google+ est le nouveau réseau social de Google. C’est une solution hybridequi incorpore des propriétés semblables à celles de Twitter, Facebook, MSN,Skype et Flickr. Il est relié à votre profil Google et comprend 4 éléments debase : 1. CIRCLES L’utilisateur Google+ peut grouper en « cercles » les personnes qu’il suit et avec lesquelles il interagit (amis, famille, connaissances, collègues…). A chaque fois qu’il effectue une mise à jour, il peut choisir de la partager avec tous ou seulement certains Circles. C’est la vraie grande nouveauté de Google + par rapport à Facebook. 2. STREAM Il s’agit d’un fil d’actualités (flux) qui réunit les publications de vos amis : les mises à jours de statuts, les géo localisations et les nouvelles photos. 3. HUDDLE Huddle est un service de messagerie extrêmement rapide, similaire à BlackBerry Messenger, GroupMe ou Beluga. Il vous permet de créer un système de messagerie de groupe. Huddle est aussi disponible en application mobile (sur Android et iPhone). Ce système de messagerie devrait à terme aussi fonctionner avec les sms. 4. PHOTOS Photos regroupe les collections de photos de l’utilisateur. Picasa ayant été rebaptisée pour le lancement de Google+, il fera désormais partie intégrante de Google Photos. Les utilisateurs mobiles peuvent aussi activer Instant Upload qui synchronise automatiquement toutes les photos prises à partir du téléphone (mais ne les partage pas avant que l’utilisateur ne l’ait décidé).Ce que Millward Brown aime dansLa caractéristique la plus intéressante est certainement Hangouts qui permet à n’importe quellepersonne connectée et faisant partie d’un même Circles de se connecter au groupe via le chat vidéo.Il y a également plusieurs autres caractéristiques tels que Sparks (qui permet de trouver descontenus nouveaux et pertinents sur un sujet qui vous intéresse) et Chat (semblable à Google talk).Tout comme d’autres services, Google+ optimise vos contacts existants et vous aide à construire etconsolider votre réseau social. Mais il dépasse Twitter et Facebook en vous proposant despersonnes que vous êtes susceptibles de vouloir ajouter à vos Circles : il suggère une variété depersonnes que vous pouvez suivre sans que ces dernières aient besoin d’interagir avec vous. 1
  2. 2. Comment les Marques pourront utiliserIl est encore beaucoup trop tôt pour le dire. Pour le moment, Google mentionne que les marques,les entreprises ou toutes autres entités « non-humaines » n’ont pas la possibilité de rejoindreGoogle+ (tout profil crée ne respectant pas cette règle sera immédiatement fermé). De plus, leservice ne permet pas encore l’intégration des fonctionnalités et des caractéristiques recherchéespar les marques. Google les lancera toutefois dans les prochaines semaines. Les marques quitesteront les nouvelles fonctionnalités en version beta seront très probablement Ford, MTV etMashable. Sur Google+, les marques pourront avoir l’opportunité de construire des plateformesencore plus flexibles et plus évolutives, ce qui leur permettra plus de développement créatifpersonnalisé que sur Facebook ou Twitter. Millward Brown a quelques idées sur la forme quepourraient prendre ces nouvelles fonctionnalités de Google+ pour les marques : Une intégration poussée Google propose de meilleures plateformes d’accueil de contenu intégrées, qui se suffisent à elles-mêmes (YouTube, Blogger et Picasa) et qui génèrent un trafic indépendant de Google+. Aussi nous pensons que ce contenu sera probablement mieux développé et intégré que sur Facebook sur lequel le développement est un peu plus statique. Une segmentation des consommateurs : les marques pourront créer des Circles employés, consommateurs VIP ou leaders d’opinion de la catégorie et diffuser un contenu adapté à chacune de ses cibles. Reciblage = Monétisation. YouTube, le réseau de contenu vidéo de Google, ainsi que le moteur de recherche sont tous les 2 des zones privilégiées : les marques seront capables de rechercher des abonnés (followers) qu’elles ont déjà afin de leur adresser plus de messages et des informations pertinentes provenant du web. Nous pensons que Google utilisera le contenu des habitudes de navigation et d’utilisation, ainsi que les intérêts des utilisateurs afin d’obtenir des résultats de recherche plus appropriés, dans les annonces publicitaires (barre droite latérale) et les pages web individuelles.Très vraisemblablement, les marques (et les consommateurs !) prendront un peu de temps às’adapter à Google+ et découvriront petit à petit toutes les potentialités de ce nouveau service. Voiciquelques possibilités et opportunités que nous avons imaginées pour différentes catégories (et quipourront aussi être appliquées à d’autres catégories) : La distribution, notamment de produits technologiques : Hangouts pourrait porter les « unboxing videos » (séquences vidéos filmées par le consommateur lui-même déballant et découvrant un produit, la vidéo étant ensuite mise en ligne par cette même personne) à un tout autre niveau. Du côté du service client, au lieu d’envoyer des instructions ou de communiquer un numéro d’assistance, une marque pourrait faire des démos produits, donnant ainsi simultanément des directives et des conseils d’utilisation. L’automobile : Hangouts, Chat et Huddle pourront être des d’excellents vecteurs de génération de buzz par les fans de marque et permettront aussi d’intégrer les automobilistes dans divers processus créatifs. Le secteur du voyage/tourisme : Les entreprises du voyage et du tourisme pourraient présenter d’une manière beaucoup plus attirante, réaliste, personnalisée et interactive les 2
  3. 3. vols, les destinations, les itinéraires, les équipements ou les installations au travers de visites guidées.Sur Facebook, les marques doivent se plier aux contraintes de développement et d’environnement.Google+ s’inscrit dans l’ensemble des services de Google déjà existants auxquels il ajoute un simpleoutil qui permet de passer d’un service à un autre au sein de la même interface. Facebook est avanttout un réseau social et sa stratégie consiste à attirer les marques sur sa plateforme. Google, enuniformisant ses services phares (avec Google+), n’a pas besoin d’aller à la pêche, les marquesfiniront par passer à ce nouveau réseau social. Pour EN SAVOIR PLUS : CONTACT Pierre GOMY Directeur Marketing 01 55 56 40 75 pierre.gomy@millwardbrown.com 3

×