RÉDUIRE SES BUDGETS SANS COMPROMIS !
Extrait de la présentation faite lors du
Congrès des DAF, le 1er juillet 2014
EXTERNA...
EXTERNALISATION DU SYSTÈME D’INFORMATION
I. INTRODUCTION ....................................................................
III
A) POURQUOI EXTERNALISER ?
POUR SE CONCENTRER SUR LE BUSINESS
La gestion de votre système informatique ou encore la su...
IV
SAAS
Software
As A Service
PAAS
Platform
As A Service
IAAS
Infrastructure
As A Service
Application
Middlewares
Base de ...
V
TOUTES LES COMPOSANTES DE VOTRE
SYSTÈME D’INFORMATION QUI SONT
AINSI EXTERNALISÉES VONT DANS DES
LIEUX SÉCURISÉS : LES D...
VI
C) RETOUR SUR QUELQUES IDÉES REÇUES
« VOTRE PRESTATAIRE DISPOSE DE NOMBREUX
SPÉCIALISTES ET INGÉNIEURS POUR ENTRETENIR
...
VII
A) RÉDUIRE SES BUDGETS SANS COMPROMIS : ÉTUDE DE CAS
Pour étudier les impacts économiques de l’externalisation, nous v...
VIII
INVESTISSEMENT :
FOCUS SUR LE MODÈLE
LES INCONVENIENTS DU MODÈLE
«INVESTISSEMENT»
Année 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Re...
IX
EN MODE EXTERNALISATION
Année 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Remarques
Hébergement de l’infrastructure 21 22 22 23 23 23 24...
X
III. ENTRER DANS LE CLOUD
VOYONS D’ABORD LES 2 EXTRÊMES :
Dans un cloud privé, les composants et la puis-
sance sont mis...
XI
B) COMMENT BIEN CHOISIR SON PRESTATAIRE CLOUD ?
VOUS DEVEZ VÉRIFIER :
C) COMMENT PASSER AU CLOUD ?
TRANSFORMATION VERS ...
XII
•	 CA = 26M€
•	 Effectifs = 300
•	 Date de création = 1988
•	 Budget formation > 4% de la masse salariale
•	 Localisat...
XIII
NOS OFFRES CLOUD
NOS ATOUTS
Supervision
Reporting
Support 24/7
Support N2/N3
Exploitation
Administration
Gestion des ...
XIV
01 41 99 11 44
WWW.OWENTIS.COM
©2014GroupeOZITEM
NOUS ÉCRIRE
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dossier cloud : externalisation du SI

478 vues

Publié le

Les PME sont constamment à la recherche de moyens innovants de réduire leurs coûts sans impacter leur activité ou leur croissance future. Parmi ces moyens, l’externalisation des systèmes d’information tire son épingle du jeu : le « Cloud » gagne du terrain.

Nous vous proposons ce dossier complet et gratuit, élaboré par nos experts, afin de faire le point sur les éléments suivants :

Pourquoi externaliser
Retour sur quelques idées reçues
L’externalisation : un moyen de réduire ses budgets sans compromis - Exemple concret des économies réalisées
Quelle solution choisir : 3 modes d’externalisation - Cloud privé, Cloud Hybride, Cloud Public : une solution sur-mesure
Comment bien choisir son prestataire ? - La renommée ne fait pas tout… focus sur les critères incontournables.

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
478
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
25
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossier cloud : externalisation du SI

  1. 1. RÉDUIRE SES BUDGETS SANS COMPROMIS ! Extrait de la présentation faite lors du Congrès des DAF, le 1er juillet 2014 EXTERNALISATION DU SYSTÈME D’INFORMATION
  2. 2. EXTERNALISATION DU SYSTÈME D’INFORMATION I. INTRODUCTION ............................................................................................................................................... A) Pourquoi externaliser ? .............................................................................................................. B) Quelques définitions : IAAS, SAAS, PAAS… qu’est-ce que le Cloud ? ........................................... C) Retour sur quelques idées reçues ................................................................................................ II. CAS CONCRET ............................................................................................................................................... A) Réduire ses budgets sans compromis : étude de cas ..................................................................... Tableau global ...................................................................................................................... Investissements ...................................................................................................................... Externalisation ...................................................................................................................... III. ENTRER DANS LE CLOUD ................................................................................................................................ A) Quelle solution choisir ? 3 modes d’externalisation : Cloud privé, Cloud public, Cloud hybride : Lequel est fait pour vous ? .. B) Comment bien choisir son prestataire Cloud ? ............................................................................. C) Comment passer au Cloud : étape par étape, une transition en douceur ....................................... IV. QUI SOMMES NOUS ? ................................................................................................................................... III III III VI VII VII VII VIII IX X X XI XI XII
  3. 3. III A) POURQUOI EXTERNALISER ? POUR SE CONCENTRER SUR LE BUSINESS La gestion de votre système informatique ou encore la supervi- sion de vos locaux techniques ne sont pas des activités straté- giques pour votre société. Nous allons vous montrer qu’externaliser l’informatique dans un cloud est la bonne solution pour vous concentrer sur votre cœur d’activité. B) QUELQUES DÉFINITIONS LE SAVIEZ-VOUS ? VOUS ÊTES DÉJA DANS LE CLOUD ! Vous êtes déjà dans le cloud, sans le savoir. A partir du moment où vous positionnez vos données en ligne (photos, boîte mail, contenus de votre smartphone) vous y êtes ! Cela vous permet de les partager avec votre famille, vos amis, et de les préserver d’une perte locale. Owentis est un acteur du Cloud, dont les offres sont dédiées aux professionnels. I. INTRODUCTION
  4. 4. IV SAAS Software As A Service PAAS Platform As A Service IAAS Infrastructure As A Service Application Middlewares Base de données Systèmes d’exploitation Virtualisation Matériel serveur Stockage Réseaux Votre système d’information est composé de couches matérielles, de midlewares, d’un système d’exploitation, de logiciels, etc. Vous retrouvez ces couches dans le schéma ci-dessous. L’externalisation consiste à virtualiser certaines couches et à les déplacer dans un datacentre. La plupart du temps, l’externalisation des couches se fait par paliers : IAAS, PAAS, SAAS (voir le schéma ci-dessous). Le jargon employé dans le monde du cloud se reconnait facilement par le suffixe AS (si- gnifiant As a Service). DANS LE CLOUD, QU’EXTERNALISE-T-ON ? Les composants matériels de l’in- frastructure lorsqu’ils sont externa- lisés, répondent au nom de IAAS : serveurs, postes de travail, stoc- kage, (tous les composants d’in- frastructure). C’est à ce niveau de service que correspondent aussi les acro- nymes de cloud privé, cloud public et cloud hybride, pour évoquer le datacentre virtuel. C’est une offre de service mature. Les développeurs apprécient le niveau PAAS (Plate-forme as A Service), où l’on va trouver des modules logiciels livrés prêts à l’emploi sur des machines vir- tuelles externes. C’est un sujet en pleine évolution. Les applications externalisées font partie de la famille SAAS : sau- vegarde de données externalisées, messagerie externalisée, gestion du contact client (sales force) et gestion de paye (adp). Toutes les applications citées et bien d’autres se trouvent, aujourd’hui, assez communément.
  5. 5. V TOUTES LES COMPOSANTES DE VOTRE SYSTÈME D’INFORMATION QUI SONT AINSI EXTERNALISÉES VONT DANS DES LIEUX SÉCURISÉS : LES DATACENTRES. Ces bâtiments gigantesques (20 à 50000 m²), sou- vent anonymes, sont de véritables blockhaus, hyper sécurisés, qui bénéficient de toutes les attentions. Ils comportent des moyens techniques redondants très industrialisés : systèmes sophistiqués de détec- tion d’incendie (par analyse de particules dans un flux d’air), systèmes d’extinction ciblés par injection de gaz, etc. Les grands centres (à partir de 20000m²) disposent aussi de moyens humains impressionnants : électri- ciens, climaticiens, ingénieurs de sécurité (sur place en permanence, ce qui garantit des temps d’inter- vention très courts). Ils bénéficient d’un gardiennage actif en 24/7. Et enfin, pour compléter ces dispositifs, des dizaines de milliers de fibres optiques acheminent les don- nées vers ces datacentres et relient les utilisateurs, en entreprise, à leurs applications. La plupart des grands opérateurs de télécom sont présents. « DES DATACENTRES HYPER SÉCURISÉS ! »
  6. 6. VI C) RETOUR SUR QUELQUES IDÉES REÇUES « VOTRE PRESTATAIRE DISPOSE DE NOMBREUX SPÉCIALISTES ET INGÉNIEURS POUR ENTRETENIR TOUTES VOS INFRASTRUCTURES. » Voici quelques objections et préjugés qui nous ont déjà été soumis. FAUX ! Vos employés temporaires (stagiaires, intérimaires, prestataires) ont-ils vraiment un accès limité aux machines ? Quel est le périmètre auto- risé de votre personnel d’entretien des locaux ? Dans nos datacentres, la sécurité d’accès et la surveillance sont poussées à l’extrême. Les données de sauvegarde sont doublement cryptées et les ingénieurs de sécurité veillent... « L’accès et la consultation de mes données sont mieux contrôlés en interne. » FAUX ! De quelle attention bénéficie-t-elle la nuit ? Existe-t- il un groupe électrogène pour pallier un manque de courant ? Est-il en état de fonctionnement ? La porte de la salle résis- tera-t-elle à un pied de biche ou un coup d’épaule ? Nous vous avons décrit plus haut un datacentre… Comment peut-on imaginer qu’une salle serveur dans des locaux de bureaux soit mieux protégée ? « Elles sont mieux protégées dans ma salle ser- veur au bout du couloir. » « En cas de crash, la proximité de mes machines permet une plus grande rapidité d’action. » FAUX ! Votre administrateur interne dispose de congés, RTT, périodes de forma- tions, il n’est pas disponible tout le temps. D’ailleurs, il ne travaille pas la nuit Sa disponibilité effective est, de ce fait, assez réduite par rapport à la disponibilité attendue. Votre prestataire dispose de nombreux spécialistes et ingénieurs pour entretenir toutes les infrastructures de ses clients. Il vous fait bénéficier de la mu- tualisation des compétences, avec des services ouverts en dehors des heures de bureau classiques. « L’externalisation engendre de nouvelles dépenses. » VRAI ! Mais elle en réduit d’autres. Nous allons le voir dans la rubrique suivante.
  7. 7. VII A) RÉDUIRE SES BUDGETS SANS COMPROMIS : ÉTUDE DE CAS Pour étudier les impacts économiques de l’externalisation, nous vous présentons un cas d’école, dans lequel cer- tains d’entre vous reconnaitront peut-être leur entreprise. Il s’agit des principaux poste de coûts liés à la gestion du système d’information. Exemple : une entreprise possédant 30 serveurs - Dans un local technique de 10 m² - Amortissement des serveurs sur 4 ans - Consommation puissance moyenne de 6 KW - Amortissement des équipements techniques sur 10 ans (onduleurs et climatiseurs) - Gérés par un administrateur II. CAS CONCRET POSTE DE COÛT BUDGET EN PROPRIÉTÉ (ANNUEL) BUDGET EN EXTERNALISATION (ANNUEL) ÉCONOMIE COMMENTAIRES Amortissement serveurs 15 000 € - € 2 000 € moyen par serveur Electricité 7 884 € - € 0,15 € le KWh 10 m2 occupés 2 500 € - € 250 € le m2 par an Contrats de maintenance 9 000 € - € 15 % maintenance annuelle matériel Obligation de recyclage 375 € - € Amortissement des équipements du local technique 6 000 € - € Climatisation, onduleur, contrôle d’accès, pas d’extinction incendie Entretien du local technique 1 500 € - € Visite et changement des pièces d’usure Infrastructure externalisée - € 21 240 € Total intrastructure (1) 42 259 € 21 240 € Un administrateur chargé 215j (2) 44 800 € - € Attention215j,pasdedéplacement Prestations expertise (3) 4 000 € 2 800 € Support exploitation externalisé 5/7 - € 35 000 € Tous les jours ouvrés, soit 252j par an Total services 48 800 € 37 800 € Surveillance externalisé 24/7 (4) - € 5 400 € Surveillance permanente AUJOURD’HUI DEMAIN (1) Les composantes physiques représentent un coût annuel (coût de possession) assez conséquent. Ce coût disparaît avec l’exter- nalisation. L’ensemble est remplacé par le service du prestataire. (2) Vos charges de personnel (un administrateur) disparaissent au profit d’un plateau d’ingénieurs (mutualisé), présent tous les jours de l’année. (3) L’expertise est réduite, puisqu’elle est effectuée par un pla- teau d’ingénieurs. De ce fait, on trouvera des compétences bien plus larges que celles d’un seul individu, donc moins de recours à l’expertise. (4) La surveillance permanente des infrastructures est aussi un plus appréciable, elle permettra de détecter une panne bien avant que vos utilisateurs n’en subissent les conséquences. Elle permettra également de déclencher des interventions des ser- vices de maintenance ou des tickets auprès des opérateurs. TABLEAU GLOBAL 50 % 23 %
  8. 8. VIII INVESTISSEMENT : FOCUS SUR LE MODÈLE LES INCONVENIENTS DU MODÈLE «INVESTISSEMENT» Année 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Remarques Local technique Equipements techniques 30.0 0.0 0.0 0.0 0.0 30.0 0.0 0.0 0.0 0.0 30.0 0.0 Location locaux 2.5 2.6 2.6 2.7 2.7 2.8 2.8 2.9 2.9 3.0 3.0 3.1 Indice ICC Entretien 1.5 1.5 1.6 1.6 1.6 1.7 1.7 1.7 1.8 1.8 1.8 1.9 + 2 % an Electricité 7.9 8.3 8.7 9.1 9.6 10.1 10.6 11.1 11.6 12.2 12.8 13.5 + 5 % an Personnel Salaire 28.0 28.6 29.1 29.7 30.3 30.9 31.5 32.2 32.8 33.5 34.1 34.8 + 2 % an Charges & taxes 14.0 14.4 14.7 15.5 15.3 15.6 15.9 16.2 16.6 16.9 17.2 17.6 Taux + 1 % an Remplacement 3.4 3.4 3.5 3.6 3.6 3.7 3.8 3.9 3.9 4.0 4.1 4.2 Rempl 1 mois Formation 3.0 3.0 3.0 3.0 3.0 3.0 Equipements informatique Serveurs 50.0 10.0 50.0 10.0 50.0 10.0 Invest 4 ans, MAJ A + 2 Réseaux 2.0 1.0 2.0 1.0 2.0 1.0 Couts mat constants Sécurité 3.0 1.0 3.0 1.0 3.0 1.0 Contrats de maintenance 8.3 8.0 8.0 8.0 8.0 8.0 8.0 8.0 8.0 8.0 8.0 8.0 Reconditionnement 1.0 2.0 1.0 2.0 1.0 Honoraires Expertise technique 4.0 4.1 4.2 4.2 4.3 4.4 4.5 4.6 4.7 4.8 4.9 5.0 + 2 % an TOTAL «investissements» 154 74 85 77 133 110 92 84 139 87 129 91 Il y a beaucoup d’items à prendre en compte. De plus, l’obsolescence des équipements techniques (ondu- leurs, clim) 10 ans, des équipements informatiques et les contrats de maintenance toujours un peu forts (15%) repré- sentent des dépenses conséquentes. Vous devez aussi prévoir l’évolution probable des charges salariales, les remplacements, les inévitables dépenses de formation... Les totaux sont conséquents, surtout dans les phases d’in- vestissement ou de ré-investissement (1ère, 5ème, 9ème et 11ème années). Ce tableau présente, sur la base de notre exemple, comment se répartissent et évoluent les coûts - de local phy- sique, d’équipements ou d’intervention - lorsque l’entreprise choisit de parder en interne la gestion de son SI.
  9. 9. IX EN MODE EXTERNALISATION Année 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Remarques Hébergement de l’infrastructure 21 22 22 23 23 23 24 24 25 25 26 26 + 2 % an Surveillance 24/7 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 Constant Support exploitation 35 36 36 37 38 39 39 40 41 42 43 44 + 2 % an TOTAL «charges maitrisées» 62 63 64 65 66 67 69 70 71 73 74 75 Dans ce modèle à charge maîtrisée, on voit que les coûts restent linéaires et relativement modérés. La linéarité est inhérente au mode locatif, la modération découle de la mutualisation. COMPARAISON DES 2 MODÈLES : Ce tableau présente les frais à prévoir, sur 12 ans, lorsque l’entreprise choisit d’externaliser son SI, et donc de passer au «Cloud».
  10. 10. X III. ENTRER DANS LE CLOUD VOYONS D’ABORD LES 2 EXTRÊMES : Dans un cloud privé, les composants et la puis- sance sont mis à disposition exclusive du bénéfi- ciaire. Comme s’il avait ses propres ressources. Il en paye le prix et bénéficie de cette exclusivité de puis- sance. Le cadre contractuel est plus rigide puisque les ressources matérielles sont dédiées. A l’opposé, dans un cloud public, la puissance et les ressources sont partagées, toujours sans au- cune concession de sécurité, les données restent privatives. La mutualisation permettra de réduire les coûts. Le cadre contractuel est plus souple, il sera plus simple et rapide d’augmenter ou diminuer la puissance globale, puisqu’il n’y a pas d’impact phy- sique. La garantie d’obtenir la puissance souhaitée est plus faible. A) QUELLE SOLUTION CLOUD CHOISIR ? TROIS MODES D’EXTERNALISATION : CLOUD PRIVÉ, HYBRIDE, PUBLIC : LEQUEL EST FAIT POUR VOUS ? Cloud privé Cloud publicCloud hybride Sécurité Performances SLA stricts Contrôle Paiement à l’acte Elasticité Adaptation rapide Evolutivité La formule Hybride séduit beaucoup les entreprises aujourd’hui : la tendance est de prendre un cloud privé pour assurer les traitements essentiels et critiques (ERP, Compta), et lorsque les capacités maximales du cloud privé sont atteintes, on procède à l’allocation de ressources supplé- mentaires depuis un espace mutualisé, pour y déposer des applications moins sensibles (site web institu- tionnel, serveurs de tests). Le cloud devient ainsi hybride et on béné- ficie ainsi du meilleur équilibre entre la garantie maximale pour les applications critiques et de l’élasticité souhaitable pour le reste des applications. Le curseur détermine l’équilibre privatisation/mutua- lisation de l’infrastructure (votre datacentre virtuel).
  11. 11. XI B) COMMENT BIEN CHOISIR SON PRESTATAIRE CLOUD ? VOUS DEVEZ VÉRIFIER : C) COMMENT PASSER AU CLOUD ? TRANSFORMATION VERS LE CLOUD : EN PRATIQUE 1) Les machines libèrent votre local technique pour se placer dans un centre d’hébergement. 2) Les contrats de maintenance et de responsabilité des machines physiques sont transférés au prestataire. 3) Virtualisation et mise en place du cloud privé. 4) En cas d’extension : La croissance se fait sur une architecture mutualisée. Le cloud hybride est en place. L’emplacement de ses Datacentres Sa nationalité Sa solvabilité Son capital Sa réputation en ligne Ses conditions générales de prestations de services Son niveau de Sécurité Ses engagements Son offre de Support et de redémarrage Environnement, climat, énergie… Dans une zone de confiance ? Pratiques Internet ? Une trésorerie pour investir et payer les admin ? Investisseurs en attente de profits rapides? Indisponibilités à répétition, dédommagement ? Période d’engagement exigée, services optionnels, secours ? Accès physiques et logiques, site visitable ? Portabilité des données, réversibilité En cas de sinistre (sur site) Il faut aussi garder en mémoire le patriot act, qui oblige une société active sur le mar- ché US à ouvrir ses « portes » aux services de renseignement américains, lesquels agissent aussi pour le bien de leur industrie. Vérifiez bien que les datacenters et le pres- tataire sont bien soumis à la loi française. Veillez aussi à prendre un interlocuteur à votre mesure (dimension), pour ne pas avoir à faire face à un contrat et un juriste, d’une grande entité, mais à des professionnels pour qui vous comptez. MÉFIEZ VOUS DU PATRIOT ACT ! « ÉTAPE PAR ÉTAPE, LE RYTHME DE PROGRES- SION RESTE SOUS VOTRE CONTRÔLE. »
  12. 12. XII • CA = 26M€ • Effectifs = 300 • Date de création = 1988 • Budget formation > 4% de la masse salariale • Localisation en IDF et dans le Sud Ouest Le groupe Ozitem : Partenaires : Clients : IV. QUI SOMMES NOUS ?
  13. 13. XIII NOS OFFRES CLOUD NOS ATOUTS Supervision Reporting Support 24/7 Support N2/N3 Exploitation Administration Gestion des logs et des événements de sécurité Solutions SAAS TeraBackup Solution de sauvegarde en ligne BigFiler Solution de partage de fichiers Services managés & infogérance OFFRE SUR MESURE Plates-formes dimensionnées pour s’adapter à vos besoins RAPIDITÉ ET RÉACTIVITÉ Déploiement rapide de ressources supplémentaires EXPERTISE ÉPROUVÉE Auprès de clients grands comptes et PME PARTENARIATS Avec les principaux acteurs du Cloud CLOUD PRIVÉ Architecture dédiée, sur mesure Infrastructure de haute qualité Sécurité renforcée CLOUD MUTUALISÉ Architecture modulable Infrastructure mutualisée Surveillance permanente CLOUD HYBRIDE Offre sur mesure Le meilleur des 2 mondes Offres Cloud Batiment Energy 8 -190 bd de verdun, 92413 Courbevoie cedex - www.owentis.com - 01 41 99 11 44 TeraBackup© et BigFiler© sont des marques déposées du Groupe OZITEM.
  14. 14. XIV 01 41 99 11 44 WWW.OWENTIS.COM ©2014GroupeOZITEM NOUS ÉCRIRE

×