Science autonome, science pour
et science avec le public
Trois idéaux-types de la relation science et société mettant en j...
Bouleversements de la relation
entre science et société
• Désintérêt et méfiance du public
• Justifier le soutien public e...
Problèmeset possibilités
associés à ces bouleversements?
• Opinions diffèrent
• Hypothèses :
• différentes compréhensions ...
Trois idéaux-types
• Idéaux-types avec cohérence interne
• Cristallisent des positions courantes
→ Science autonome
→ Scie...
Science
• Une ou plusieurs réalités
• Appréhension de cette (ces) réalité(s)
• Finalité
• Réalité (science pour la science...
Démocratie
• Représentative-libérale
• Vote
• Choix des représentants, des priorités
• Contre-démocratie (Pierre Rosanvall...
Incertitude
• Imprécision, d’une mesure (erreur), d’une perception, d’une
image
• Caractère imprévisible du résultat (d’un...
Science autonome
Le problème
La science est pervertie par les influences extérieures
(politique, économie), les scientifiq...
Science autonome
Menaces pesant sur la science
• Politisation (incluant l’influence citoyenne)
• Utilitarisme (incluant la...
Science autonome
Conceptions du savoir et des sciences
• UNE réalité, qui peut être appréhendée
• À cet effet, les scienti...
Science autonome
Incertitude dans cette perspective
• Outre l’incertitude liée à l’erreur des instruments de
mesures (impr...
Science autonome
Démocratie dans cette perspective
• Science révèle la réalité permettant aux sociétés
démocratiques de pr...
Science autonome
Prérogatives des citoyens
• Bénéficier du savoir développé par les
scientifiques et de la réduction des i...
Science pour le public
Le problème
La science telle que pratiquée actuellement a des
effets néfastes importants (sur les h...
Science pour le public
Les menaces pesant sur la science
• Technocratie (orientations et applications en particulier)
• Ma...
Science pour le public
Conceptions du savoir et des sciences
• Qu’il y ait ou non une réalité unique, il y a différentes
f...
Science pour le public
Incertitude dans cette perspective
• Incertitude liée aux risques éventuels plus ou moins
imprévisi...
Science pour le public
Relation avec la démocratie
• Extension de la démocratie représentative au monde
scientifique. La p...
Science pour le public
Prérogative des citoyens
• Choisir ce à quoi la science servira
• Contraindre son évolution au nom ...
Science avec le public
Le problème
Le fonctionnement des sciences est fondamentalement
injuste : les sciences devraient êt...
Science avec le public
Les menaces pesant sur la science
• Élitisme
• Technocratie
• Manque de transparence
• Instrumental...
Science avec le public
Conceptions du savoir et des sciences
• Qu’il y ait ou non une réalité unique, les humains n’ont
ac...
Science avec le public
Incertitude dans cette perspective
• Incertitude liée à la nature même des sciences :
→ En plus du ...
Science avec le public
Relation avec la démocratie
• Valorisation de la participation citoyenne directe à toutes
les étape...
Science avec le public
Prérogative des citoyens
• Tous peuvent participer à la production de savoirs, tous
ont leur mot à ...
Science autonome = la science comme une quête
indépendante et idéaliste de la vérité. Réduit l’incertitude.
• Institution ...
Science
Démocratie
Démocratie
Société démocratique
Science
Références
Brown, Mark B. 2009. Science in Democracy. Expertise, Institutions, and
Representation. Cambridge : The MIT Pre...
Mélissa Lieutenant-Gosselin
melissa.lieutenant-gosselin.1@ulaval.ca
www.scienceetbiencommun.org
Questions et commentaires
Science autonome, science pour et science avec le public
Science autonome, science pour et science avec le public
Science autonome, science pour et science avec le public
Science autonome, science pour et science avec le public
Science autonome, science pour et science avec le public
Science autonome, science pour et science avec le public
Science autonome, science pour et science avec le public
Science autonome, science pour et science avec le public
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Science autonome, science pour et science avec le public

267 vues

Publié le

Trois idéaux types de la relation science et société mettant en jeu différentes perceptions de l'incertitude

Publié dans : Sciences
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
267
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • N’épuisent pas l’ensemble des positions existantes.
  • Grande richesse à même les différents sens donnés à la notion d’incertitude dans l’usage.
    Sous-détermination des théories par les faits
  • There is no profound epistemical and ontological questionning, the emphasis is put on the ways of doing and the uses of science and technology.
  • Science qui repousse l’incertitude et éclaire la démocratie.
  • Démocratie qui encadre et limite la technoscience
  • Science qui est partie intégrante de la culture et qui apporte son éclairage imparfait aux sociétés (démocratiques).
  • Science autonome, science pour et science avec le public

    1. 1. Science autonome, science pour et science avec le public Trois idéaux-types de la relation science et société mettant en jeu différentes perceptions de l’incertitude. Mélissa Lieutenant-Gosselin, doctorante en communication publique, Université Laval 20 novembre 2015, Les sciences et l'incertitude. Déterminismes, déterminations, normes, discours. Les sciences sociales et la société ‐ IIIe édition.
    2. 2. Bouleversements de la relation entre science et société • Désintérêt et méfiance du public • Justifier le soutien public et contribuer à la croissance économique (économie du savoir) • Réduction du soutien gouvernemental, partenariat avec l’industrie très encouragé • Institutions et éthos scientifiques ébranlés • Mouvements sociaux remettent en question les applications de la science, ses interactions avec la politique, ses pratiques et méthodologies
    3. 3. Problèmeset possibilités associés à ces bouleversements? • Opinions diffèrent • Hypothèses : • différentes compréhensions de la science et de la démocratie • différentes perceptions de l’incertitude et des manières d’y faire face
    4. 4. Trois idéaux-types • Idéaux-types avec cohérence interne • Cristallisent des positions courantes → Science autonome → Science pour le public → Science avec le public
    5. 5. Science • Une ou plusieurs réalités • Appréhension de cette (ces) réalité(s) • Finalité • Réalité (science pour la science) • Mieux être société (contrôle, maîtrise du monde) • Projet culturel du vivre ensemble • Rapport au social, au politique
    6. 6. Démocratie • Représentative-libérale • Vote • Choix des représentants, des priorités • Contre-démocratie (Pierre Rosanvallon, 2006) • Complémentaire à la démocratie représentative • Société civile surveille, empêche, juge • Méfiance continuelle nécessaire à la santé démocratique • Démocratie participative • Démocratie délibérative • Dialogue, débat
    7. 7. Incertitude • Imprécision, d’une mesure (erreur), d’une perception, d’une image • Caractère imprévisible du résultat (d’une action, évolution) • Impossibilité d’une personne de connaître ou prévoir un fait, un événement qui la concerne • Sentiment de précarité qui en résulte • État d’esprit d’une personne qui hésite à croire à la réalité d’un fait, à la vérité d’un jugement (CNRTL, 2012) • Sous-détermination des sciences • Nombre d’observations > Nombre de théories (ou modèles) les expliquant (Quine, 1975)
    8. 8. Science autonome Le problème La science est pervertie par les influences extérieures (politique, économie), les scientifiques n’atteignent donc plus la vérité (ou moins efficacement). Michel Polanyi. 1962. The Republic of Science: Its Political and Economic Theory, p. 56 : Any attempt to organise the group of helpers [les scientifiques, qui collaborent par le libre partage des connaissances] under a single authority would eliminate their independent initiatives and thus reduce their joint effectiveness to that of the single person directing them from the centre.
    9. 9. Science autonome Menaces pesant sur la science • Politisation (incluant l’influence citoyenne) • Utilitarisme (incluant la marchandisation)
    10. 10. Science autonome Conceptions du savoir et des sciences • UNE réalité, qui peut être appréhendée • À cet effet, les scientifiques doivent être protégés des influences externes, à l’inclusion de leurs propres valeurs, par leurs méthodes, leur indépendance, le soutien des recherches fondamentales et disciplinaires. • Toute interférence est néfaste
    11. 11. Science autonome Incertitude dans cette perspective • Outre l’incertitude liée à l’erreur des instruments de mesures (imprécision) → Incertitude vient du manque d’études scientifiques → ET, s’il y a lieu, de l’ingérence du politique et de l’économique
    12. 12. Science autonome Démocratie dans cette perspective • Science révèle la réalité permettant aux sociétés démocratiques de prendre de meilleures décisions • Science = vérité = progrès humain • Science = certitudes (ou ↓ incertitudes) = progrès • Science historiquement et philosophiquement liée à la démocratie représentative mais extérieure à celle-ci (dans sa propre république…) (Brown, 2009) • Toutes deux s’appuient sur la division du travail : les élites intellectuelles révèlent la réalité (scientifiques) et prennent les décisions (politiciens); le peuple choisit ses représentants • Toutes deux sont technocratiques
    13. 13. Science autonome Prérogatives des citoyens • Bénéficier du savoir développé par les scientifiques et de la réduction des incertitudes (connaissance et maîtrise du monde) Principes directeurs dans la relation science-société • Éducation, vulgarisation, accès au savoir
    14. 14. Science pour le public Le problème La science telle que pratiquée actuellement a des effets néfastes importants (sur les humains, les animaux, l’environnement) : elle pourrait être plus utile ou moins nuisible. Souvent le discours de la militance environnementale ou de la critique éthique.
    15. 15. Science pour le public Les menaces pesant sur la science • Technocratie (orientations et applications en particulier) • Manque de transparence • Partisanerie (plutôt que la politisation) • Marchandisation
    16. 16. Science pour le public Conceptions du savoir et des sciences • Qu’il y ait ou non une réalité unique, il y a différentes façons de faire la science et de l’utiliser qui ont des effets différents. • Il est nécessaire de guider la science à certains niveaux – classiquement aux applications ou aux grandes orientations de la recherche (nucléaire, OGM, nano, cellules souches embryonnaires…). • Dans certaines circonstances, les savoirs « profanes » peuvent être utiles (complémentaires) dans la production de connaissances; les valeurs de la société doivent être respectées.
    17. 17. Science pour le public Incertitude dans cette perspective • Incertitude liée aux risques éventuels plus ou moins imprévisibles et hors du contrôle des gens : → Caractère imprévisible des résultats des actions technoscientifiques et de leur évolution → Capacité limitée (des personnes, sociétés, environnements…) à s’en prémunir → Sentiment de précarité
    18. 18. Science pour le public Relation avec la démocratie • Extension de la démocratie représentative au monde scientifique. La population détermine les objectifs et limite les moyens, les élites politiques et intellectuelles proposent (voire, choisissent) les moyens. • Les citoyens font également un travail de contre- démocratie : surveillance, jugement, empêchement. (Pierre Rosanvallon. 2006. La contre-démocratie. La politique à l’âge de la défiance. Éditions du Seuil, 345 p.)
    19. 19. Science pour le public Prérogative des citoyens • Choisir ce à quoi la science servira • Contraindre son évolution au nom de ses effets et de valeurs éthiques • Surveiller, empêcher, juger Principes directeurs dans la relation science- société • Surveillance • Principe de précaution (limiter les risques) • Reddition de compte (effets néfastes) • Accès aux savoirs et aux données
    20. 20. Science avec le public Le problème Le fonctionnement des sciences est fondamentalement injuste : les sciences devraient être plus inclusives • autorité élitiste (Guston, 1993) • colonialisme intellectuel (Fourez, 2002) • normalisante (Stengers, 1997) • sa posture de la distance entraîne la déresponsabilisation (Brown, 2009) • voire la constitution d’une « société du déni » (Salomon, 2006) • Injustice cognitive quant aux autres manières de connaître le monde (de Sousa Santos , 2007; Visvanathan , 2009)
    21. 21. Science avec le public Les menaces pesant sur la science • Élitisme • Technocratie • Manque de transparence • Instrumentalisation • Marchandisation • Colonialisme intellectuel • Survalorisation du savoir, de l’expertise et des institutions scientifiques (manque d’humilité)
    22. 22. Science avec le public Conceptions du savoir et des sciences • Qu’il y ait ou non une réalité unique, les humains n’ont accès qu’aux constructions qu’ils s’en font. • Ces constructions sont non seulement imparfaites, mais historiquement et socialement situées. Bien souvent, elles favorisent les puissants. • Pour qu’elles soient équitables (et, selon certaines compréhensions, efficaces), elles doivent être construites par tous. • De plus, il importe de reconnaître la valeur des autres types de savoirs.
    23. 23. Science avec le public Incertitude dans cette perspective • Incertitude liée à la nature même des sciences : → En plus du caractère imprévisible des résultats des actions technoscientifiques et de leur évolution → Sous-détermination des sciences • Science = modèles explicatifs du monde situés • Autres modèles possibles → Pas un problème en tant que tel, mais nécessaire d’en tenir compte (humilité, inclusion, précaution) : slow science
    24. 24. Science avec le public Relation avec la démocratie • Valorisation de la participation citoyenne directe à toutes les étapes (démocratie participative) • L’idée de délibération est aussi très souvent au cœur des approches prônées (démocratie délibérative)
    25. 25. Science avec le public Prérogative des citoyens • Tous peuvent participer à la production de savoirs, tous ont leur mot à dire sur la pratique scientifique. Principes directeurs dans la relation science- société • Égalité • Empowerment (↓ sentiment de précarité) • Pluralisme
    26. 26. Science autonome = la science comme une quête indépendante et idéaliste de la vérité. Réduit l’incertitude. • Institution extérieure à la démocratie réservée aux personnes ayant reçu une éducation scientifique et employant la méthode scientifique. La science sert la démocratie en révélant la réalité : moins d’incertitude, plus de contrôle. Science pour le public = outil pour une vie meilleure • La pratique de la science et ses usages peuvent avoir des effets néfastes (bénéfices sont incertains). Les sociétés doivent pouvoir influencer les orientations de la technoscience et empêcher certains projets. Science avec le public = science comme projet culturel • Incertitude intrinsèque (sous-détermination) : être ouverte à la participation, aux demandes, aux critiques et aux savoirs des citoyens. Reconnaître la valeur des autres systèmes de connaissances (cosmologies).
    27. 27. Science Démocratie
    28. 28. Démocratie
    29. 29. Société démocratique Science
    30. 30. Références Brown, Mark B. 2009. Science in Democracy. Expertise, Institutions, and Representation. Cambridge : The MIT Press, 354 p. Centre national de ressources textuelles et lexicales (CNRTL). 2012. Incertitude. http://www.cnrtl.fr/definition/incertitude de Sousa Santos, Boaventura (ed.). 2007. Another knowledge is possible: beyond northern epistemologies. Verso, 447 p. Fourez, Gérard. 2002. La construction des sciences. Les logiques des inventions scientifiques, 4e édition augmentée. De Boeck Université, 382 p. Guston, David. 1993. « The essential tension in science and democracy ». Social epistemology, 7(1) : 3-23. Quine, V. W. 1975. « On Empirically Equivalent Systems of the World ». Erkenntnis, 9(3) : 313-328. Rosanvallon, Pierre. 2006. La contre-démocratie. La politique à l’âge de la défiance. Éditions du Seuil, 345 p. Salomon, Jean-Jacques. 2006. Les Scientifiques : Entre savoir et pouvoir. Paris : Albin Michel, 435 p. Stengers, Isabelle. 1997. Sciences et pouvoirs. La démocratie face à la technoscience. Paris : Éditions la découverte, 120 p. Visvanathan, Shiv. 2009. The Search for Cognitive Justice. http://www.india- seminar.com/2009/597/597_shiv_visvanathan.htm
    31. 31. Mélissa Lieutenant-Gosselin melissa.lieutenant-gosselin.1@ulaval.ca www.scienceetbiencommun.org Questions et commentaires

    ×