LES ÉCHANGES DE
MARCHANDISES
En quoi les transports maritimes sontils le reflet de la mondialisation ?
I) Etude de cas : du Texas à la
Tanzanie via Shanghai,
les aventures d'un tee-shirt
Travail à partir du site Journal du ne...
Pietra Rivoli est professeur
d’économie à l’université de
Georgetown
Lubbock, Etats-Unis, Texas

C'est là, à Lubbock,Texas, "ville la plus cotonneuse
de la planète", qu'habite Nelson Reinsch,...
Du Texas à la Chine, en passant par la Californie
Pour exporter leur coton, les planteurs du Texas ont
décidé de s'unir il...
Dans la filature de
coton Numéro 36
de Shanghai
A Shanghai, "la filature de coton Numéro 36, (...) c'est
d'abord le bruit ...
De Shanghai à Miami,
via le Pacifique et le canal de Panama
Pour l'export, l'Etat chinois contrôle une gigantesque
société...
A Miami, au milieu des tee-shirts
honduriens, bangladais, botswanais

A Miami, la Sherry Manufacturing Company, où a été
i...
A Brooklyn, New York,
pour une deuxième vie
économique
Les Américains donnent beaucoup de vêtements inutilisés aux
associa...
En Tanzanie,
le tee-shirt devient
mitumba
Le tee-shirt de Pietra Rivoli, "multicolore"
et "joyeux", est "bien adapté au ma...
Que retenir ?
Idées principales de l’étude de cas:
- Développement des échanges maritimes.
- Adaptation des moyens de tran...
Le trajet du t-shirt de Pietra Rivoli

Légende :
trajet du t-shirt

Un trajet qui évite les caps mais utilise les canaux p...
Trace
écrite
:
L’itinéraire
d’un
T-shirt
montre
qu’aujourd’hui
un
produit
de
consommation peut parcourir le monde,
tout en...
II) Quels sont les principaux
pôles et flux des échanges
mondiaux?
Rappel :
Par quel moyen
sont transportés
les conteneurs ?

Plate-forme multimodale de
Rotterdam (©Google earth)
Comment évolue le transport de
marchandises ?
Quels sont les principaux lieux de
passage pour le transport maritime ?
Que retenir ?
_Littoralisation des activités.
_Essor des ports et place de la
conteneurisation.
_Développement des façades...
Trace écrite :
Depuis 1950, les échanges commerciaux
entre les pays ont augmenté, ce qui
engendre des conséquences sur les...
L’objectif est de pouvoir augmenter
les échanges et les bénéfices.
Cette accélération a favorisé les
échanges commerciaux ...
Détroit de
Bab Elmen deb

Cap H orn

Cap de Bonn e
Espéranc e
Mise en perspective : du trafic maritime aux échanges
mondiaux

AMERIQUE
DU SUD ET
CENTRALE

EU
ASIE
CEI

UE

MOYEN
ORIENT...
Mise en perspective : du trafic maritime aux échanges
mondiaux

AMERIQUE DU
SUD ET
CENTRALE

EU
ASIE
CEI

UE

MOYEN
ORIENT...
AMERIQUE DU
SUD ET
CENTRALE

EU
ASIE
CEI

UE

MOYEN
ORIENT
AFRIQUE

1. Les pôles du commerce mondial
La Triade dominante.
...
Quelques révisions :
• Cap : pointe de terre qui s’avance dans la mer
(cape de Bonne-espérance, cap Horn…)
• Détroit : pas...
Conclusion :
dans un monde où des processus socioéconomiques, culturels (cinéma de blockbusters),
technologiques (internet...
Les échanges de marchandises
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les échanges de marchandises

7 562 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
7 562
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5 073
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les échanges de marchandises

  1. 1. LES ÉCHANGES DE MARCHANDISES En quoi les transports maritimes sontils le reflet de la mondialisation ?
  2. 2. I) Etude de cas : du Texas à la Tanzanie via Shanghai, les aventures d'un tee-shirt Travail à partir du site Journal du net : http://www.journaldunet.com/econom ie/expliquez-moi/itineraire-teeshirt/index.shtml
  3. 3. Pietra Rivoli est professeur d’économie à l’université de Georgetown
  4. 4. Lubbock, Etats-Unis, Texas C'est là, à Lubbock,Texas, "ville la plus cotonneuse de la planète", qu'habite Nelson Reinsch, 81 ans, dont les 400 hectares peuvent produire 250 tonnes de coton brut, soit suffisamment pour fabriquer 1,3 million de tee-shirts. Les Américains sont restés leaders du coton face aux pays à bas coûts grâce aux subventions gouvernementales, qui n’existent pas dans les pays pauvres comme le Mali où on produit aussi du coton.
  5. 5. Du Texas à la Chine, en passant par la Californie Pour exporter leur coton, les planteurs du Texas ont décidé de s'unir il y a bien longtemps dans la Coopérative de Compression des Fermiers (FCC). C'est elle qui stocke, assure et organise le transport du coton par rails, camions ou bateaux vers sa destination finale. Dans le cas du tee-shirt de Pietra Rivoli, les balles de coton destinées à l'industrie chinoise du textile empruntent les routes américaines jusqu'au port de Long Beach, au sud de Los Angeles, en Californie. Chargées sur des bateaux, elles termineront leur périple à Shanghai ou à Canton. La FCC traite plus de 10% du coton américain.
  6. 6. Dans la filature de coton Numéro 36 de Shanghai A Shanghai, "la filature de coton Numéro 36, (...) c'est d'abord le bruit infernal, le fracas métallique assourdissant de vraies machines, au lieu du vrombissement électronique ou des bips que l'on entend dans les usines américaines (...). C'est sous la direction de Tao Yong Fang que le coton se transforme en fils avant de rejoindre l'usine de vêtements "à l'extrémité opposée de l'interminable banlieue de Shanghai".
  7. 7. De Shanghai à Miami, via le Pacifique et le canal de Panama Pour l'export, l'Etat chinois contrôle une gigantesque société, Tricots de Shanghai, qui sert d'intermédiaire entre les producteurs chinois et les importateurs américains. En 2000, selon Pietra Rivoli, "cette société a expédié environ 2 millions de tee-shirts vers les EtatsUnis, au prix moyen de 13 dollars la douzaine". Pour cela, les conteneurs remplis de tee-shirts sont chargés au port de Shanghai, puis traversent l'océan Pacifique, longent la côte ouest du Mexique, empruntent le canal de Panama et accostent à Miami, là même d'où étaient parties les balles de coton texan.
  8. 8. A Miami, au milieu des tee-shirts honduriens, bangladais, botswanais A Miami, la Sherry Manufacturing Company, où a été imprimé le tee-shirt de Pietra Rivoli, est dirigée par Gary Sandler. La Chine est loin d'être son seul fournisseur. Il s'approvisionne également au Mexique, au Salvador, en République Dominicaine, au Costa Rica au Bangladesh, au Honduras, au Pakistan, au Botswana, en Inde, à Hong Kong et en Corée du Sud. Le tee-shirt venu de Chine, aura coûté 1,42 dollar à Gary Sandler.
  9. 9. A Brooklyn, New York, pour une deuxième vie économique Les Américains donnent beaucoup de vêtements inutilisés aux associations caritatives. De quoi offrir une nouvelle vie économique au tee-shirt de Pietra Rivoli, récolté par l'entreprise Trans-Americas Trading Company de Brooklyn, qui achète chaque jour plus de trente tonnes de vieux vêtements. Les pays de l'Est, les Philippines, le Chili, le Guatemala et bien sûr l'Afrique restent les principales destinations. Entre 1990 et 2003, les Etats-Unis ont exporté environ 3 milliards de tonnes de vêtements d'occasion et d'autres produits usagés. Le pays détient ainsi 40% du marché des exportations de vêtements d'occasion. Ce qui ne peut être revendu tel quel est transformé en chiffons d'essuyage.
  10. 10. En Tanzanie, le tee-shirt devient mitumba Le tee-shirt de Pietra Rivoli, "multicolore" et "joyeux", est "bien adapté au marché africain", où deux tee-shirts peuvent se vendre un cent. Il a donc des chances de se retrouver sur le marché de Manzese, long de deux kilomètres, plus grand marché de Tanzanie de mitumbas, le nom donné aux vêtements d'occasion occidentaux.
  11. 11. Que retenir ? Idées principales de l’étude de cas: - Développement des échanges maritimes. - Adaptation des moyens de transports maritimes. - Avantages tarifaires liés aux conteneurs. - Rôle des entreprises à la base des échanges de marchandises, installations portuaires et des entreprises de transports
  12. 12. Le trajet du t-shirt de Pietra Rivoli Légende : trajet du t-shirt Un trajet qui évite les caps mais utilise les canaux pour réduire les distances. Cela nécessite de traverser des détroits
  13. 13. Trace écrite : L’itinéraire d’un T-shirt montre qu’aujourd’hui un produit de consommation peut parcourir le monde, tout en connaissant des transformations. Ce parcours met en relation des acteurs de tous les continents essentiellement reliés entre eux par les transports maritimes.
  14. 14. II) Quels sont les principaux pôles et flux des échanges mondiaux?
  15. 15. Rappel : Par quel moyen sont transportés les conteneurs ? Plate-forme multimodale de Rotterdam (©Google earth)
  16. 16. Comment évolue le transport de marchandises ?
  17. 17. Quels sont les principaux lieux de passage pour le transport maritime ?
  18. 18. Que retenir ? _Littoralisation des activités. _Essor des ports et place de la conteneurisation. _Développement des façades maritimes.
  19. 19. Trace écrite : Depuis 1950, les échanges commerciaux entre les pays ont augmenté, ce qui engendre des conséquences sur les ports et les espaces littoraux. Ces échanges se font grâce à des innovations technologiques en termes de moyen de transport et d’infrastructures.
  20. 20. L’objectif est de pouvoir augmenter les échanges et les bénéfices. Cette accélération a favorisé les échanges commerciaux qui ont été surtout au bénéfice de certaines régions situées sur la partie Nord du globe
  21. 21. Détroit de Bab Elmen deb Cap H orn Cap de Bonn e Espéranc e
  22. 22. Mise en perspective : du trafic maritime aux échanges mondiaux AMERIQUE DU SUD ET CENTRALE EU ASIE CEI UE MOYEN ORIENT AFRIQUE
  23. 23. Mise en perspective : du trafic maritime aux échanges mondiaux AMERIQUE DU SUD ET CENTRALE EU ASIE CEI UE MOYEN ORIENT AFRIQUE 1. Les pôles du commerce mondial La Triade dominante. Des pôles continentaux. Des échanges intra-régionaux inégaux. 2. Des flux inégaux Echanges intenses. Echanges inégaux.
  24. 24. AMERIQUE DU SUD ET CENTRALE EU ASIE CEI UE MOYEN ORIENT AFRIQUE 1. Les pôles du commerce mondial La Triade dominante. 2. Des flux inégaux Echanges intenses. Des pôles continentaux. Des échanges intra-régionaux inégaux. Echanges inégaux.
  25. 25. Quelques révisions : • Cap : pointe de terre qui s’avance dans la mer (cape de Bonne-espérance, cap Horn…) • Détroit : passage maritime naturel et étroit entre deux terres (détroit de Béring, détroit d’Ormuz…) • Canal : voie d’eau artificielle creusée par l’Homme (ex : Canal de Suez, canal de Panama)
  26. 26. Conclusion : dans un monde où des processus socioéconomiques, culturels (cinéma de blockbusters), technologiques (internet, téléphone), facilitent la mise en relation des sociétés (mondialisation) ; les transports maritimes permettent d’accentuer et d’accélérer ce processus, par leur importance et leurs liens multimodaux. Mais ils aggravent les distinctions entre pays riches et pays pauvres.

×