LE MARKETING MOBILE AU SERVICE DE L’EXPÉRIENCE CONSOMMATEUR « IN STORE »

10 616 vues

Publié le

Conférence CCM Benchmark Food& Digital : nouvelles stratégies à la carte
LE MARKETING MOBILE AU SERVICE DE L’EXPÉRIENCE CONSOMMATEUR « IN STORE »
Bluetooth & Beacon, ultrason, QR code, reconnaissance d'image, Wifi, NFC... Les technologies d'interaction en point de vente sont nombreuses & parfois complexes. La Mobile Marketing Association France vous propose un panorama des avantages & inconvénients de chacune de ces solutions, illustré de cas concrets au service du consommateur & du retailer.
Par Renaud Ménérat, président, Mobile Marketing Association France

Publié dans : Mobile
0 commentaire
31 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
10 616
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5 116
Actions
Partages
0
Téléchargements
186
Commentaires
0
J’aime
31
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

LE MARKETING MOBILE AU SERVICE DE L’EXPÉRIENCE CONSOMMATEUR « IN STORE »

  1. 1. PANORAMA DES SOLUTIONS D’INTERACTIONS IN-STORE Renaud Ménérat Président @ Mobile Marketing Association France @rmenerat Conférence CCM Benchmark FOOD & DIGITAL 14 octobre 2015
  2. 2. A PROPOS DE LA MOBILE MARKETING ASSOCIATION FRANCE ACCÉLÉRER LA TRANSFORMATION DIGITALE DES ENTREPRISES ET L’INNOVATION MARKETING GRÂCE AU MOBILE
  3. 3. A PROPOS DE LA MOBILE MARKETING ASSOCIATION FRANCE LE MMA FORUM PARIS 2015, UNE JOURNÉE DÉDIÉE AU MARKETING MOBILE LE MOBILE A L’HEURE DE VÉRITÉ Inscription sur www.mmaforumparis.com 3.12.2015 LA GARE (PARIS XVI)
  4. 4. LES INTERACTIONS IN-STORE, A QUOI ÇA SERT? DISPOSER D’UN OUTIL ANALYTICS « TEMPS RÉEL » POUR LE POINT DE VENTE 1. Identifier les sources de trafic
 - Mesurer les campagnes de mobile & drive-to-store
 - Identifier la zone de chalandise 2. Analyser les visites & visiteurs
 - Analyser les profils des visiteurs / acheteurs
 - Identifier les parcours (zones chaudes/froides), 
 - Identifier les heures de pointe
 - Mesurer la durée & fréquence de visite
 - Mesurer les taux de conversion 3. Recibler les visites & visiteurs
 - Faire du mobile le cookie du point de vente pour une stratégie de reciblage publicitaire

  5. 5. LES INTERACTIONS IN-STORE, A QUOI ÇA SERT? PROPOSER DE NOUVEAUX SERVICES AUX CONSOMMATEURS 1. Faire venir
 Attirer le consommateur passant devant la vitrine 2. Faciliter la visite
 Accueillir et guider le visiteur dans le point de vente 3. Accompagner la décision d’achat
 Obtenir des informations sur les produits + vendeur 4. Fluidifier le paiement & le passage en caisse 
 Proposer le paiement sans contact & Self-paiement 5. Simplifier les programmes de fidélité 
 Dématerialiser le programme de fidélité & les documents de vente
  6. 6. LES INTERACTIONS IN-STORE, GRANDS PRINCIPES ? INTERAGIR AVEC LE POINT DE VENTE … MAIS PAS SEULEMENT Détection de présence / Interaction capteur
 Active ou passive selon la technologie 1 2 3 Interaction locale
 Avec l’infrastructure du point de vente Interaction serveur
 Via des serveurs distants pour enrichir l’information et personnaliser l’experience
  7. 7. LES INTERACTIONS IN-STORE, QUELLES TECHNOLOGIES ? BLUETOOTH RECO. IMAGEQR CODE WIFIULTRASON NFC DIFFERENTES TECHNOLOGIES, PLUS COMPLEMENTAIRES QUE CONCURRENTES
  8. 8. LE MARCHÉ BLUETOOTH, BLE, IBEACON UNE TECHNOLOGIE DE 20 ANS REMISE AU GOUT DU JOUR PAR APPLE & GOOGLE HISTORIQUE COMMENT ÇA MARCHE? • Bluetooth : Crée en 1994 par Ericsson • BLE : Bluetooth Low Energy (2010) • iBeacon (2013) & Eddystone (2015) : « Marques d’Apple & Android • Implantation de balises BLE dans les points de vente • Détection de la balise par les terminaux équipés du SDK associé à la balise dans un rayon de 30m à 50m si Bluetooth activé (15% à 20% des Smartphones) • Identité de la balise et distance à la balise envoyés • Application avec SDK + Bluetooth activé + Optin (geolocalisation & push) selon le service
  9. 9. LE MARCHÉ ULTRASON, UNE ALTERNATIVE AU BLUETOOTH? L’ULTRASON, UNE ALTERNATIVE AU BLUETOOTH? COMMENT ÇA MARCHE? DIFFERENCE AVEC BLUETOOTH ? • Implantation de balises ultrason dans les points de vente • Détection de la balise par le micro des terminaux équipés du SDK associé à la balise dans un rayon variable selon l’environnement • Identité de la balise et distance à la balise envoyés • Application avec SDK + Optin (geolocalisation & push) selon le service • Pas de nécessité d’avoir le Bluetooth activé • Utilisation de matériel existant (haut parleur) • Distance de détection du signal plus précise mais parfois aléatoire • Non mis en avant par les OS (Apple, Google) à date
  10. 10. LE MARCHÉ QR CODE LA TECHNOLOGIE LA PLUS UNIVERSELLE POUR DIGITALISER UN OBJET ? HISTORIQUE COMMENT ÇA MARCHE? • Crée en 1994 par Dentsu Wave & public depuis 1999 • D’abord populaire au Japon grâce aux lecteurs intégrés aux téléphones, démocratisé en Europe depuis les Smartphones • Impression d’un QR Code sur le support (PLV, produits,…) avec personnalisation possible • Scan / Flash du QR depuis une application (dédiée ou intégrée) par le consommateur • Administrable à distance via des URL de redirection • Application avec SDK
  11. 11. LE MARCHÉ RECONNAISSANCE D’IMAGE HISTORIQUE • Création d’un base de données d’images préalable • Prise de photo du produit / objet depuis une application (dédiée ou intégré) par le consommateur • Administrable à distance via des URL de redirection • Application avec SDK • Aucune nécessité d’imprimer quoi que ce soit, mais nécessité d’identifier que le produit est « reconnaissable » • Fiabilité de le reconnaissance variable (référentiel et condition de prise de vue) LA RECONNAISSANCE D’IMAGE, UNE ALTERNATIVE AU QR CODE? COMMENT ÇA MARCHE? DIFFERENCE AVEC QR CODE ?
  12. 12. LE MARCHÉ NFC ENFIN L’EXPOSION DU SANS CONTACT? HISTORIQUEHISTORIQUE COMMENT ÇA MARCHE? • Promu depuis 2004 par le NFC Forum (Sony & Philips à l’origine) • Extension de la RFID • Déjà exploité hors Smartphones (pass navigo, CB,..) • Implantation de lecteurs (paiement) ou tags (produits) dans les points de vente • Détection par les terminaux compatibles NFC à 10 cm • 3 modes d’interaction NFC (Émulateur, Lecteur, Pair à Pair) • Support d’Apple (Apple Pay), Google (Android Pay)
  13. 13. LE MARCHÉ WIFI LA DETECTION DE PRESENCE PASSIVE DU CONSOMMATEUR HISTORIQUE COMMENT ÇA MARCHE? • Protocole de communication sans fil • WiFi : inventé en 1999 (au lieu de IEEE 802.11b Direct Sequence) • Les bornes WiFi du point de vente capte la présence de terminaux ayant le WiFi activé (60% à 80% des Smartphones) • Distance variable selon la puissance du signal (<50m) • Récupération de l’adresse MAC (parfois dynamique) permettant la detection de présence à des fin d’analytics ou de ciblage publicitaire
  14. 14. GUIDER LE CONSOMMATEUR EXEMPLES D’INTERACTIONS IN-STORE PROPOSER DE NOUVEAUX SERVICES AUX CONSOMMATEURS GUIDAGE VIA LED LIGHTING GUIDAGE VIA BEACON GUIDAGE PAR ULTRASON
  15. 15. FACILITER LA COMMANDE EXEMPLES D’INTERACTIONS IN-STORE PROPOSER DE NOUVEAUX SERVICES AUX CONSOMMATEURS RECONNAISSANCE D’IMAGE APPLICATION MOBILE EN RESTAURANT
  16. 16. ENVOYER DES INFOS PUSH EXEMPLES D’INTERACTIONS IN-STORE PROPOSER DE NOUVEAUX SERVICES AUX CONSOMMATEURS BEACON BEACON BEACON
  17. 17. FOURNIR DE L’INFO PRODUIT EXEMPLES D’INTERACTIONS IN-STORE PROPOSER DE NOUVEAUX SERVICES AUX CONSOMMATEURS RECONNAISSANCE D’IMAGE QR CODE
  18. 18. FLUIDIFIER LE PAIEMENT EXEMPLES D’INTERACTIONS IN-STORE PROPOSER DE NOUVEAUX SERVICES AUX CONSOMMATEURS NFC CLICK & COLLECT NO TIME NO LINE FLASH AND PAY QR CODE SELF PAIEMENT EAN CODE
  19. 19. DEMATERIALISER LE PROGRAMME CRM EXEMPLES D’INTERACTIONS IN-STORE PROPOSER DE NOUVEAUX SERVICES AUX CONSOMMATEURS DEMATERIALISATION CARTE DE FIDELITE
  20. 20. EN SYNTHESE BLUETOOTH RECO. IMAGEQR CODE WIFIULTRASON NFC PRESENCE/ ANALYTICS GUIDAGE INFO PRODUITS PUSH / ALERTES PAIEMENT / CRM ** ** * * **** * *** *** * - *** - ** ** **** **** * *** **** **** - - - * ** ** *** * - **** 30-50m 10-40m 0,1-5m 0,1-5m 70-200m 0,1m
  21. 21. LE MARCHÉ POINT D’ATTENTION, LA LOGISTIQUE TEST & LEARN, DEPLOIEMENT PROGRESSIF AU COEUR DE L’IMPLÉMENTATION Bien choisir & tagger les endroits de pose (Maintenance, Vol Perte) TECHNOLOGIE ENVIRONNEMENTLOGISTIQUE AVOIR UNE VRAIE APPROCHE SUPPLYCHAIN / LOGISTIQUE POUR ASSURER LA GESTION DU PARC MATERIEL & LOGICIEL A DISTANCE Bien choisir le fournisseur de technologie(s) (Emission signal, Batterie, Bug, 
 Plateforme) Bien prendre en compte 
 les contraintes (Etanchéité, Humidité Obstacles & Parasites)
  22. 22. LE MARCHÉ POINT D’ATTENTION, LA VIE PRIVÉE DES CONSOMMATEURS SENSIBLES A LA PROTECTION DE LEURS DONNÉES Etude OpinionWay (US) INFORMER
  23. 23. LE MARCHÉ POINT D’ATTENTION, LA VIE PRIVÉE DES CONSOMMATEURS SENSIBLES A LA PROTECTION DE LEURS DONNÉES Etude OpinionWay (US) RASSURER
  24. 24. LE MARCHÉ POINT D’ATTENTION, LA VIE PRIVÉE DES CONSOMMATEURS SENSIBLES A LA PROTECTION DE LEURS DONNÉES Etude MMA France en partenariat avec GFK ETRE UTILE
  25. 25. LE MARCHÉ LE MOBILE AU COEUR DU COMMERCE CONNECTÉ MATERIALISER LE POINT DE VENTE CHEZ LE CONSOMMATEUR ET SI LE POINT DE VENTE VENAIT A VOUS?
  26. 26. DEMATERIALISER LE POINT DE VENTE ET SI LE POINT DE VENTE VENAIT A VOUS? LE MOBILE AU COEUR DU COMMERCE CONNECTÉ
  27. 27. PROPOSER DE NOUVELLE FORME DE LIVRAISON ET SI LE POINT DE VENTE VENAIT A VOUS? LE MOBILE AU COEUR DU COMMERCE CONNECTÉ
  28. 28. Renaud Ménérat Président @ Mobile Marketing Association France @rmenerat www.mmaf.fr www.facebook.com/mmaf.fr @MMAFrance_Asso MERCI !

×