Rever

220 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
220
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rever

  1. 1. REVER…REVER…
  2. 2. Rêver,Rêver,  c’est oublierla c’est oublierla réalitéréalité en se donnant un momenten se donnant un moment de liberté.de liberté. Rêverc’est dire non àRêverc’est dire non à l’impossiblel’impossible mais aussi atteindre ce quimais aussi atteindre ce qui est inaccessibleest inaccessible.
  3. 3. Rêverc’est s’inventerdesRêverc’est s’inventerdes rosesroses quand dans la vie il n’y aquand dans la vie il n’y a pas grandpas grand--chose.chose. Rêverc’est se promenerRêverc’est se promener dans son jardin secretdans son jardin secret aussi sereinement qu’unaussi sereinement qu’un roitelet.roitelet.
  4. 4. Rêverc’est se créerRêverc’est se créer un monde à soiun monde à soi illuminé parunilluminé parun soleil de joie.soleil de joie. Rêverc’estRêverc’est toucherla beautétoucherla beauté mais aussimais aussi émouvoirsaémouvoirsa sensibilitésensibilité
  5. 5. Rêverc’est broderRêverc’est broder un poèmeun poème avec la soie d’un jeavec la soie d’un je t’aimet’aime surle ciel de sonsurle ciel de son cœurcœur pourle donneràpourle donnerà toutes lestoutes les douleurs.douleurs.
  6. 6. Rêverc’est savoirse mentirRêverc’est savoirse mentir et transfigurerla souffrance enet transfigurerla souffrance en plaisir.plaisir. Rêverc’est pénétrerdans unRêverc’est pénétrerdans un autre universautre univers où l’on ne voit ni la tristesse nioù l’on ne voit ni la tristesse ni l’enfer.l’enfer. Serge LÉONARD (BRIVE)
  7. 7. Rêverc’est savoirse mentirRêverc’est savoirse mentir et transfigurerla souffrance enet transfigurerla souffrance en plaisir.plaisir. Rêverc’est pénétrerdans unRêverc’est pénétrerdans un autre universautre univers où l’on ne voit ni la tristesse nioù l’on ne voit ni la tristesse ni l’enfer.l’enfer. Serge LÉONARD (BRIVE)

×