Témoignages de sœurs
travaillant avec le voile !
« As salamu aleykum , je ne porte pas le voile depuis très longtemps,
depuis un an à vrai dire. J’ai eu beaucoup de mal à ...
« Salam'alaykoum les soeurettes ! Je me présente Khadija, je ne suis pas voilée
mais j' ai des amies qui elles le sont, et...
« Je suis voilée et comme toutes les femmes voilées il est très difficile de
trouver un emploi. Pour ma part je suis étudi...
« Voici un message d'encouragement à toutes les sœurs qui galèrent : ne
lâchez pas il y a des gens tolérants et ouverts, i...
« Je vous fais part de mon expérience personnelle,
j'ai débutée dans une boite en tant que
téléopératrice et avec de la vo...
"As salamalikoum mes chères soeurs, j'aimerai vous apporter mon
témoignage. J'ai travaillé pendant un an en tant qu'ingéni...
« Salam alaykoum mes sœurs, alors pour ma part je
suis encore étudiante et je vais partager 2 expériences :
un 1er stage q...
« Salam wa3alaikoum les filles,
Tout d'abord je vous assure que le rizq qu'Allah (swt) vous a écrit
va vous arriver avec o...
Porter le voile au travail est pour moi
une question de bien-être. Si on se
sent bien avec son voile, on dégagera
des émot...
« Salam aleykoum petit message d'espoir pour les sistas (même si je n'ai
pas encore trouvé d'emploi avec mon hijab dans ma...
« Salam, un jour in cha Allah vous serez peut-
être une épouse et une mère, même si vous 
n'avez pas la certitude de pouvo...
« Salam aleykouna mes sœurs! J'ai eu l'occasion de travailler dans plusieurs domaines et al hamdu lillah toujours 
avec le...
« J'ai fait un stage de 7 mois dans le médico-social, en EHPAD, en tant que 
chargée qualité où j'ai pu garder mon foulard...
Vous savez, je vais avoir 28 ans, je me suis mariée à 24 ans alors tout juste diplômée de mon 
BTS. Je n'ai pas souhaité t...
« J'ai eu un entretien avec une boîte de 
recrutement/intérim pour un CDD de 3 mois 
pour le poste de juriste en droit soc...
« Alors voilà je suis Sarah, 23 ans, j'ai étudié dans un collège et lycée privé catholique. 
J'ai porté le voile petit à p...
"Je viens de reprendre le travail. Première mission : effectuer des enquêtes de satisfaction 
dans le réseau de bus de ma ...
"On m'a dit que je ne 
pouvais pas devenir 
infirmière avec le 
voile. Merci, 
aujourd'hui je suis 
médecin." 
Accrochons ...
On entend souvent des soeurs demander quels métiers sont compatibles avec 
le voile. J'ai envie de dire que tous les métie...
"Je souhaiterais inshaAllah adresser ce message à toutes mes sœurs étudiantes (ou en quête 
d'un travail) qui ont déjà été...
"#PetitConseil pour toutes les femmes qui ont du mal à trouver du travail avec votre 
voile et même pour les autres.
Comme...
"Je travaillais en tant qu'assistante commerciale dans
une industrie avec le turban. Un jour mon collègue me
dit: "Toi, je...
"Assalam aleykoum! je me souviendrais toujours de mon dernier
emploi avant d'être gérante, je bossais comme responsable
tr...
"En 2004, j'ai effectué un stage d'aide soignante en maison de retraite
avec mon foulard ...stage très bien ...et un jour ...
"J'ai travaillé dans une bibliothèque municipale avec le
turban. Un jour mon collègue me dit : "les collègues de
l'autre b...
"Une fois j'ai fais un entretien avec mon voile à la mairie pour
m'occuper des cours d'études des enfants du primaire. Le ...
"Quand je me suis voilée, j'ai plaqué mon boulot
( fonctionnaire à l‘Education nationale ) pour
faire une formation en pât...
"J'avais un entretien avec une famille pour garder leurs 4 enfants à domicile.
J'ai eu un bonne accueil de la part de la f...
"J'exerce actuellement en temps qu'infirmière au Samu Social de
Paris. Je peux porter le foulard en arrière durant les mar...
« salam aleykom ! Je suis voilée depuis 1 ans et un mois. J'ai
effectué mon stage de master 1 en psychosociologie avec mon...
"Je travaillais dans une société de déménagement, une grande société qui opère dans
le monde, La haute direction n'est pas...
"Je pense qu'étant en France nous devons faire avec le difficultés que nous
rencontrons en essayant d'atteindre un équilib...
"Dans un cabinet d'avocat d'affaires internationales
(top 5 mondial) sur les champs Elysées, il y a une
secrétaire qui por...
« Salam aleykoum je suis éboueure à la ville de Paris
(hé oui je ramasse les poubelles), bien sûr le voile est
interdit ma...
« Je travaille dans le développement Web, programmation PHP,. J'ai passé un entretien dans une
école informatique professi...
Affiche d'un hôpital canadien.
"Nous ne nous
soucions pas de
ce qui est sur
votre tête. Ce qui
compte est ce
qu’il y a ded...
« As salamalikoum mes chères soeurs, j'aimerais vous apporter mon témoignage. J'ai
travaillé pendant un an en tant qu'ingé...
"Salam 'alaykum wa rahmatulah, je rejoins ce groupe afin de
vous faire part de mon expérience personnelle. J'ai débuté dan...
« Je demandais à une soeur qui est auxiliaire de vie et voilée
comment se passe le travail. Elle me réponds très bien. Que...
"Salam aleykoum mes sœurs ! Plus nous
serons diplômées avec des postes à
responsabilité, plus nous pourrons nous
faire éco...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Voile (hijab) au travail témoignages

5 958 vues

Publié le

Elles l'ont fait! Vous pouvez aussi y arriver par la volonté d'Allah ! Témoignages anonymes de soeurs travaillant avec leur voile en France principalement.
N'est ce pas Allah SWT qui ouvre les portes ? Les employeurs ne sont que des causes du destin qu'Allah SWT a déjà écrit pour nous ! Alors fini le waswas ! Accrochons nous à Allah SWT, demandons Lui Seul et ayons confiance qu'Il nous exaucera ! Courage les soeurs :)

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 958
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
23
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Voile (hijab) au travail témoignages

  1. 1. Témoignages de sœurs travaillant avec le voile !
  2. 2. « As salamu aleykum , je ne porte pas le voile depuis très longtemps, depuis un an à vrai dire. J’ai eu beaucoup de mal à passer le cap et d’aller au travail avec le voile. Je le retirais au bout de la rue; je suis fonctionnaire depuis neuf ans dans cette même entreprise et j’avais peur de la réaction de mes collègues car j’avais beaucoup de contact clients (agences de voyage). Un jour, j’ai pris mon courage à deux mains et j’y suis allée avec. Je n’ai eu que des sourires et je me suis sentie légère, el hamdulilah, ils n’étaient pas choqués et pensaient même que je le portais depuis très longtemps. Je pouvais déjà arriver au travail, l’enlever bien sûr pour travailler mais arriver avec le voile était déjà un grand pas. Depuis le mois de mai j’ai changé de poste et je suis au siège où je ne travaille qu’avec des femmes . Il y a des hommes mais ils ne rentrent que très rarement dans mon bureau. Et j’ai le droit de porter des bonnets en laine, etc. El hamdulilah avec la patience on y arrive, tant bien que mal mais on y arrive ... In sha Allah un jour viendra où l’on pourra le porter normalement comme en Grande Bretagne. »
  3. 3. « Salam'alaykoum les soeurettes ! Je me présente Khadija, je ne suis pas voilée mais j' ai des amies qui elles le sont, et l’une d'entre elles m'a touchée de part son expérience personnelle. Elle n'a jamais lâchée l'affaire , elle voulait coûte que coûte travailler avec son voile, et elle a réussi avec brio machallah. Elle a obtenu un entretient avec un directeur de confession juive qui l’a embauchée pour ses compétences et son ouverture d’esprit. Elle avait son bureau et la cerise sur le gâteau une salle de prière ! Il s’agissait d’une grosse boite [sur Lyon]. Elle a arrêté suite à des grossesses successives, puis a repris une formation de monitrice d’auto école , qu’elle a obtenue elhamdulilah , et aujourd’hui les demandes affluent pour conduire avec elle; et personne ne fait attention à son voile. Sa nature pétillante, son sourire, sa gentillesse ont fait d’elle une personne respectée et indispensable au sein de son entreprise . Victime de son succès, que Dieu la protège et lui accorde les plus beaux bienfaits;Amine . Allah l’a éprouvée pendant un certains temps , mais elle a toujours eu une foi inébranlable en notre Créateur , et elle a été récompensée au-delà de ses espérances. Si je vous dis tous cela , c’est pour vous encourager à vous battre avec l’arme de l 'intelligence ,de la persévérance , et des dou3as pour obtenir ce qui vous tient à cœur .»
  4. 4. « Je suis voilée et comme toutes les femmes voilées il est très difficile de trouver un emploi. Pour ma part je suis étudiante en droit et il me fallait trouver un stage pour avoir une expérience sur le terrain, je commençais à être désespérée, j'enchainais les entretiens et ça se traduisait que par des refus; et bien sûr ils ne le diront jamais explicitement. Mais je ne me suis pas laissée abattre, je me suis dit que de toute façon je continuerai jusqu'à ce que je trouve, je ne lâcherai pas et c'est Dieu qui donne donc je faisais beaucoup de du'a. Après un énième appel pour un entretien pour un poste auquel j'avais postulé, je m'y rends sans de réelles attentes, comme on dit j'y vais à la rache, ça passe ou ça casse, ça me fera une anecdote de plus à raconter. Et là, à ma grande surprise ils acceptent de me prendre sur place et avec mon voile. Quand je leur ai posé la question pour être sûre, ils m'ont dit qu’ils allaient en discuter d'un point de vue juridique et au final, après avoir échangé ensemble, ils ont conclu : "il n'y a aucun souci pour nous". J'étais choquée mais trop contente, c’était un grand rappel : c'est Allah qui donne et personne d'autre mais c'est nous qui faisons les causes, il ne faut JAMAIS abandonner car la facilité est à la porté de tous. »
  5. 5. « Voici un message d'encouragement à toutes les sœurs qui galèrent : ne lâchez pas il y a des gens tolérants et ouverts, ils existent… mais SURTOUT voici un message à toutes les sœurs qui arrêtent leurs études à 18 ans voire avant pour une raison X (…). Peu importe la raison c'est une terrible erreur, l'un n’empêche pas l'autre, accrochez vous à votre dine mais ne vous dites pas que tout est acquis. Vous voulez travailler avec le voile mais vous ne vous donnez pas les moyens, il faut étudier, aller loin pour qu'on ait notre place dans cette société, pour qu'on ait des sœurs voilées ou non d'ailleurs dans tous les domaines pouvant aller de l'informatique au BTP, du médical au social en passant par le commercial, la cuisine, le secrétariat ect. Mais au moins avoir une formation qui ouvre des opportunités car je refuse pour moi et toutes mes sœurs d'être condamnées à être téléopératrice, femme de ménage ou baby sitter sans que cela soit un choix libre et éclairé, ce sont des boulots que j'ai fait et ça m'a motivé encore plus, même si à plusieurs reprise je me suis dit : « ça y est j'en ai marre j'arrête tout c'est trop pour moi », je savais que ça paierait un jour . Mais hamdoulilah j'ai tenu, et pour avoir ce qu'on veut il faut donner de son temps, de sa personne, de son énergie, mais SVP si vous avez l'occasion de faire des études faites les pour ne pas avoir de regrets. Bien à vous, wa salam. »
  6. 6. « Je vous fais part de mon expérience personnelle, j'ai débutée dans une boite en tant que téléopératrice et avec de la volonté et de la persévérance ( surtout grâce a allah azawajel ) je suis devenue assistante de direction et responsable des téléopératrices al hamdoulilah. le port du voile n'a pas du tout été un frein bien au contraire pour ma part c'est un atout. je suis suis en contact en permanence avec les clients et tout les salariès de l'entreprise donc ne pas croire qu’être voilée c'est être enfermée »
  7. 7. "As salamalikoum mes chères soeurs, j'aimerai vous apporter mon témoignage. J'ai travaillé pendant un an en tant qu'ingénieur au sein de l'INES sur Savoie Technolac (Chambéry) avec mon voile. El hamdoullah je n'ai jamais eu de problèmes, les collègues étaient très gentilles et respectueux avec moi. De plus, avant d'être recruté, j'ai effectué un stage de 6 mois chez eux et tout c'est très bien passé c'est pourquoi j'ai été recruté pas la suite.Tout est possible avec l'aide d'Allah!! Par contre, lorsque j'étais en master 2 j'ai eu des problèmes avec mon responsable qui ne voulait pas que je le porte en cours alors qu'aucune loi ne l'interdisait. Il me disait également que je ne réussirai jamais à trouver de stage avec mon voile. Tout ça pour me décourager et pour que je finisse par l'enlever. Mais el hmdl je n'ai pas tenu compte de ses remarques et je l'ai gardé. Au final j'ai été la première de ma promo à avoir trouvé un stage et la seul à l'époque à recevoir une proposition d'embauche. Le jour de ma soutenance de stage mon responsable qui faisait parti des membres du jury ma félicité et m'a dit que c'était exactement ce qu'il attendait d'un étudiant de master 2 en s’adressant au 1er année qui était là pour assister. Donc voilà tout est possible c'est Allah qui décide...Bon courage à vous mes sœurs. Bisous"
  8. 8. « Salam alaykoum mes sœurs, alors pour ma part je suis encore étudiante et je vais partager 2 expériences : un 1er stage qui m'avait été promis par la responsable (d'une boîte) qui s'est ensuite (bizarrement) rétractée quand elle a su que je portais un voile. Mais grâce à DIEU j'avais pu trouver un stage une semaine avant la date limite dans un centre de recherche ; et un 2nd stage (actuellement) dans une entreprise où j'ai été acceptée avec mon voile hamdouliLLAH sans la moindre réticence dessus... "Ironie du sort" : j'ai été prise dans cette entreprise pour une compétence spécifique que j'avais acquise au cours du précédent stage (en centre de Recherche)... comme quoi Dieu est Le plus Savant et il y a du kheir dans toute situation hamdouliLLAH »
  9. 9. « Salam wa3alaikoum les filles, Tout d'abord je vous assure que le rizq qu'Allah (swt) vous a écrit va vous arriver avec ou sans voile. C'est quelque chose qui m'a aidée à patienter durant quelques mois... Je suis comptable et je travaille depuis presque 2 ans. Je me suis présentée à mon entretien d'embauche avec le voile, et vous savez quoi? ils ne m'ont rien dit, tout au contraire, après avoir passé le test, on m'a engagée... Jusqu'à aujourd'hui tout se passe très bien alhamdouliLah, je porte le voile et jilaba (3abaya) et personne ne m'a jamais dit quoi que ce soit. Pourquoi? Allah (swt) avait déjà écrit ce que j'allais avoir comme rizq. N'oubliez pas non plus, mes chères sœurs, que si vous délaissez quelque chose par amour d’Allah (swt), Il vous la remplacera par quelque chose de meilleur... » •
  10. 10. Porter le voile au travail est pour moi une question de bien-être. Si on se sent bien avec son voile, on dégagera des émotions positives qui se répercuteront sur la personne en face.
  11. 11. « Salam aleykoum petit message d'espoir pour les sistas (même si je n'ai pas encore trouvé d'emploi avec mon hijab dans ma région), j'ai été contactée par une "chasseuse de tête" (une personne travaillant dans un cabinet de recrutement pour des entreprises cherchant un profil particulier)... Elle me propose un poste (malheureusement dans une autre région), nous discutons d'éventuelles opportunités. Au cours de la conversation je lui indique par soucis de transparence que je suis de confession musulmane et voilée et que je cherche un poste où je pourrai porter le voile, et par conséquent qu’il n’était pas nécessaire de me proposer un poste si cette condition ne convenait pas au client. Elle m'a remerciée pour mon honnêteté et m’a répondue qu'elle recherchait des compétences peu importe le voile, la barbe ou le turban… que les choses évoluent dans ce sens du côté de certains recruteurs et que si elle avait un poste dans ma région elle penserait directement à moi. Donc kheir inchAllah on va y arriver les filles. » •
  12. 12. « Salam, un jour in cha Allah vous serez peut- être une épouse et une mère, même si vous  n'avez pas la certitude de pouvoir travailler ou  de toujours travailler, il vaut mieux être une  femme, une maman, intelligente et instruite  pour vos enfants que tout le contraire. Voyez  loin !!! »
  13. 13. « Salam aleykouna mes sœurs! J'ai eu l'occasion de travailler dans plusieurs domaines et al hamdu lillah toujours  avec le port du turban (je suis voilée mais seul le turban était accepté).  Malgré la transparence qui est demandée dans les établissements publics, j'ai eu la chance d'être animatrice en  maternelle avec mon turban. Ensuite j'ai travaillé dans un coffee shop qui était une franchise avec mon turban.  En effet, les premières semaines étaient difficiles car la direction ne le voulait pas mais à force de s'apercevoir  que je connaissais mes droits ma chef était dans l'obligation de me laisser avec. (…) Donc elle a fini par me  lâcher, al hamdu lillah  !!! Actuellement je travaille au sein d'un cinéma et eux sont hypers tolérants, aucun  reproche ni remarque n’ont été entendu à propos de mon turban, mes cols roulés etc...  Je ne vous écrit pas mon histoire pour vous dire que c'est facile, que moi j’ai réussi pour me faire des éloges ou  quoi que se soit. Mon but est de ne pas vous faire perdre espoir, de vous faire savoir que la puissance d'Allah est  immense et que rien n’est impossible. On vit dans un pays où les sociétés privées sont nombreuses al hamdu  lillah. Mes sœurs, il suffit de prendre connaissance du règlement de votre entreprise pour vous apercevoir que  dans aucun cas vous pouvez ne pas porter votre foulard ou turban ou jupe etc ... J'ai des connaissances qui travaillent au sein de sociétés d'assurance, de bureaux de service RH avec leur voile !  Les sociétés étrangères telles que IKEA, MARK AND SPENCER, H&M et pleines d'autres sont plus ouvertes  d'esprit. Leurs choix sélectifs ne se basent pas sur le positionnement religieux d’un salarié mais sur ses  compétences de travail. Kheir In shaa Allah, qu'Allah nous facilite toute et ne baissez pas les bras. »
  14. 14. « J'ai fait un stage de 7 mois dans le médico-social, en EHPAD, en tant que  chargée qualité où j'ai pu garder mon foulard. Je couvrais juste la tête et  portais des cols roulés...ça n'a posé aucun problème aux responsables, à  savoir la responsable qualité, ainsi que les 2 directrices. Par contre cela gênait  pas mal de personnel, et surtout les infirmières... Il y a même une qui est  venue me voir pour me demander d'enlever le foulard car pour elle c'était  interdit. J'avoue que cela m'a perturbée et perturbée mon maître de stage.  Mais je l'ai gardé bien sûr. Bref tout ça pour vous dire, qu'on peut trouver des  stages même si c'est difficile, et surtout dans les structures privées. Il faut  toujours essayer. Je connais même une autre personne qui a pu garder son  foulard dans le CHRU de Lille, alors que c'est public. Cela gênait le personnel  mais pas le médecin avec qui elle travaillait... »
  15. 15. Vous savez, je vais avoir 28 ans, je me suis mariée à 24 ans alors tout juste diplômée de mon  BTS. Je n'ai pas souhaité travailler (par rapport au refus du hijab) et j'ai eu mes 2 enfants en 4  ans de mariage al hamdulillah Allahuma barik.  Seulement je ne me sens plus du tout épanouie comme lorsque j'étais étudiante. J'ai consulté  une nutritionniste car j'ai eu des problèmes de perte de poids et elle m'a dit que je n'étais tout  simplement pas épanouie, que certaines femmes sont heureuses en étant mères au foyer et  sans travailler et d'autres ont besoin d'une activité. Que j'en faisais partie et je le sais depuis  toujours mais j'avais ce blocage pour le hijab (dans ma tête toutes les portes sont fermées).  Elle m'a encouragée à reprendre des études ou chercher un emploi. Et là quand j'ai découvert  ce groupe j'étais vraiment contente, je me suis dis "oh il y a des sœurs qui travaillent avec leur  hijab!" lol Al hamdulillah je suis contente. Ma priorité est ma religion et le reste est secondaire. »
  16. 16. « J'ai eu un entretien avec une boîte de  recrutement/intérim pour un CDD de 3 mois  pour le poste de juriste en droit social. A la fin  de la conversation et après avoir fixé le rdv je lui  ai dit : « Ecoutez, j'ai quelque chose à vous dire  même si je sais que je ne devrais pas car en  théorie cela n'est pas sensé poser un problème  mais je porte le voile. Réaction du mec: pas de  souci ne vous inquiétez pas. »
  17. 17. « Alors voilà je suis Sarah, 23 ans, j'ai étudié dans un collège et lycée privé catholique.  J'ai porté le voile petit à petit dès mes 14 ans, à la période où le voile fut interdit à  l'école... : capuche au début, puis "foulard en arrière" et maintenant al hamdulillah je  mets un beau foulard bien visible et porté comme je l'aime sans craindre les réactions.  Évidemment j'ai eu pleins de moments de doute, avec l'adolescence, l'arrivée à la fac,  les opportunités qui me sont passées sous le nez ( de fausses opportunités puisque pas  en accord avec mon identité!) ... Al Hamdulillah , j'ai toujours eu des Signes aux  moments les plus critiques  ! Actuellement je suis étudiante en dentaire, et je vais ajouter 3 ou 4 ans à mon cursus  pour devenir orthodontiste inchaAllah : ça n'a jamais été facile, surtout dans ce  domaine, mais tout cela en valait la peine. Je travaille à l’hôpital pendant mes études et  inchaAllah après en libéral probablement.  J'espère aider mes petites sœurs musulmanes à réussir leurs études et devenir des  femmes fortes dans cette société où c’est un défaut de porter le voile, alors que c'est  ce qui fait notre réussite : s'il y a une chose dont je suis convaincue c'est que Allah est  plus Fort que ces êtres humains qui nous barrent la route et qu'en respectant une  identité qu'on a choisie, on arrive toujours à bon port Bi Idhni Allah! Bon courage à toutes mes sœurs qui le portent, veulent le porter un jour, ou qui  veulent pratiquer leur belle religion en paix : Qu' Allah vous accompagne dans chaque  pas tant que vos intentions sont les bonnes. » •
  18. 18. "Je viens de reprendre le travail. Première mission : effectuer des enquêtes de satisfaction  dans le réseau de bus de ma ville. J’y vais avec le hijab. Certaines personnes sont  agréablement surprises, d’autres s’en fichent, alhamdulilah. Les quelques réticences se  dissipent quand les personnes écoutent mon discours : je suis là pour les aider.  Première journée de travail : discussion avec le chauffeur de bus. Né musulman, au fil de la  conversation j'apprends qu'il ne prie pas. Fin de la journée il me dit. "Vous m'avez bien  motivé, je pense que je vais reprendre la prière." ça fait du bien d'aller au travail et savoir qu'on a été utile pour qqn. ça fait du bien de  savoir qu'Allah SWT nous a choisi pour faire de la dawa ce jour là. ça fait du bien de savoir  qu'en sortant travailler ce jour-là, Allah SWT m'a permis de faire qqch pour la Oumma.  Alhamdulilah !"
  19. 19. "On m'a dit que je ne  pouvais pas devenir  infirmière avec le  voile. Merci,  aujourd'hui je suis  médecin."  Accrochons nous à  nos rêves! C'est Allah  SWT qui donne, pas  les êtres humains !
  20. 20. On entend souvent des soeurs demander quels métiers sont compatibles avec  le voile. J'ai envie de dire que tous les métiers qui sont compatibles avec les  principes islamiques peuvent être pratiqués avec le voile : policier, avocat,  infirmière, agent d'accueil touristique...  Arrêtons de penser que nous sommes limitées avec notre voile! La limite c'est  nous mêmes qui la posons. Si nous voulons exercer plus de métiers avec le  voile, c'est à nous de faire le premier pas et nous présenter aux entretiens avec  le voile. Si nous attendons que les autres nous donnent la permission de  travailler avec notre voile, nous attendrons éternellement!  C'est à nous de défendre nos principes et notre identité, de nous battre pour  ce en quoi nous croyons, de nous montrer fermes dans nos choix et de placer  notre confiance en Allah. Ensuite c'est Allah SWT qui ouvre les portes,  alhamdulilah, n'est ce pas suffisant pour dissiper nos craintes. Si nous  demandons à Allah SWT, soyons certaines qu'Il nous exaucera et nous facilitera  vers ce qui est un bien pour nous. Les employeurs ne sont que des causes du  destin qui a déjà été écrit bien avant que nous soyons créées subhannallah !  Plaçons notre confiance en Allah et avançons la tête tranquille!!! Insha Allah !
  21. 21. "Je souhaiterais inshaAllah adresser ce message à toutes mes sœurs étudiantes (ou en quête  d'un travail) qui ont déjà été confrontées à la recherche d'un stage ou qui le seront à l'avenir. À  toutes mes sœurs qui ont décidé de garder leur voile, contre vents et marées. Pour vous dire que,  les deux ne sont pas incompatibles comme on nous le répète assez souvent malheureusement, et  que l'on peut trouver un stage tout en étant voilées. Tout ce qu'il nous faut, c'est avoir un peu plus  confiance en nous. Mon professeur me le répétait à chaque fois que je lui faisais part de mes recherches qui restaient  infructueuses, mes camarades aussi croyaient en moi et me disaient que je n'aurai aucun mal à  trouver un stage, au vu de mes assez bons résultats alhamduliLeh. J'étais la seule qui n'y croyais pas  vraiment, me disant que j'avais peu de chances étant donné les récents événements et la  réputation du Sud qui ne nous fait pas vraiment honneur... Malgré tout, je persistais dans ma quête  du Saint-Graal et plaçais ma confiance en le Très-Haut. Ce qui a fini par porter ses fruits  alhamduliLeh, puisque pas plus tard que la semaine dernière, après moult candidatures, j'ai été  acceptée par un cabinet d'avocates. Elles m'ont signée mes conventions directement , sans même  soulever la question de mon voile.  À ce moment, je me suis dit qu'il existe encore des gens biens en France alhamduliLeh. Et que l'on  ne doit pas toujours chercher à vouloir travailler entre nous, ou trouver à tout prix des entreprises  "muslim-friendly". Mais au contraire, ne pas hésiter à solliciter tout le monde, à frapper à chaque  porte, pour espérer un jour banaliser dans le monde du travail le port du voile, de signes religieux,  ou une différence quelconque de manière générale. Ayez foi mes sœurs, croyez en vous et remettez vous-en au Très Haut en l'invoquant sincèrement.  Qu'Allah nous facilite à toutes et à tous dans nos études, et nous permette d'être utiles à la  communauté!
  22. 22. "#PetitConseil pour toutes les femmes qui ont du mal à trouver du travail avec votre  voile et même pour les autres. Commencez par créer un profil Linkedin ou viadeo. #Assumez vous avec votre voile. Pour ma part, c'est ce que j'ai fais. J'ai mis ma photo de profil voilée et ça n'empêche  pas de recevoir des propositions de travail jusqu'à ce jour. Le#blocage n'est pas  toujours où l'on croit même s'il existe certes.  Mais please, ne l'alimentons pas. Lors de mon dernier job, mon profil était le plus visionné de tous les salariés Areva  inscrits (VP compris). A vous de jouer alors car trouver un job via les réseaux pro est  totalement faisable.  Mettez en valeur vos expériences, décrivez en une phrase votre personnalité en  attisant la curiosité et distinguez vous. Faites de votre différence, une #richesse.  Mon profil Linkedin si besoin => Nadia Drissa" (Nadia Drissa, fondatrice de Oummawork)
  23. 23. "Je travaillais en tant qu'assistante commerciale dans une industrie avec le turban. Un jour mon collègue me dit: "Toi, je suis sûr, t'es une baba cool." Loool Je ne lui ai pas demandé de préciser ce qu'il voulait dire mais dans ma tête je voyais la fille, les pieds sur la table en train de fumer je ne sais quoi. Très éloignée de la soeur qui a peur de se faire pecho en train de prier en cachette à la pause dej."
  24. 24. "Assalam aleykoum! je me souviendrais toujours de mon dernier emploi avant d'être gérante, je bossais comme responsable trésorerie pour un groupe américain. Le jour de mon pot de départ était pendant le Ramadan et l'équipe du service finance savait que je jeûnais. Du coup mon N+1 qui était le DAF vient me voir et me dit : "Fatima on a beaucoup réfléchi pour votre pot de départ, il serait déconvenue de boire et manger devant vous. Alors 2 solutions : soit on jeûne tous pendant une heure.... ou est il possible que vous stoppiez votre jeune pendant une heure et que notre service compense cela par une aumône financière?" J'ai explosé de rire!"
  25. 25. "En 2004, j'ai effectué un stage d'aide soignante en maison de retraite avec mon foulard ...stage très bien ...et un jour dans un supermarché j'ai rencontré la directrice de cet EFPAD qui me dit : « Hafida j'ai besoin de vous pour un remplacement » - j’avais travaillé là-bas 5 ans avec mon voile. Tous les résidents ne me faisaient que de bon rapports...ils m'appelaient leur petite marocaine sauveuse. ..lol..lol. Et quand j'ai du arrêter pour raison de santé, tous prenaient de mes nouvelles et regrettaient mon absence. Ils me réclamaient auprès de mon employeur. Et dire que mon employeur avait hésité a me prendre ....oui lol. [...] On doit se montrer telle que nous sommes aux entretiens d'embauche. Ne jamais se mettre en porte-à-faux et toujours mettre en valeur nos acquis mes sœurs et ne pas capituler devant un premier refus ..Allah Soubhanou est toujours avec nous...alors surtout foncez quand vous êtes sûres de vos compétences."
  26. 26. "J'ai travaillé dans une bibliothèque municipale avec le turban. Un jour mon collègue me dit : "les collègues de l'autre bibliothèque ont fait des remarques concernant ton turban mais t'inquiètes, je les ai bien rembarrés." A' la fin de mon contrat, je lui ai conseillé de commander des corans en langue française en lui disant que dans une bibliothèque c'était important d'avoir de telles références dans son catalogue, que les gens pourraient être intéressés. Il a dit bonne idée."
  27. 27. "Une fois j'ai fais un entretien avec mon voile à la mairie pour m'occuper des cours d'études des enfants du primaire. Le monsieur qui m'a accueilli n'était pas musulman. Une fois l'entretien terminé il me dit : "vous pouvez mettre votre voile en chignon avec un col roulé ? " je lui ai répondu que oui. Il m'a répondu que lui ça ne le gênait pas que je le mette normal, mais que pour les maîtres et maîtresses, ça passerait mieux en chignon. Du coup j'ai accepté et j'ai été embauchée. Pourtant j'y suis allée avec une boule au ventre presque sûr qu'on allait me jeter. Finalement j'ai bossé 1 ans avec les petits, les profs se doutaient que j'étais voilée et les élèves le savaient car ils m'ont posée la question. Je n'ai eu aucun problème durant l'année scolaire. Voilà."
  28. 28. "Quand je me suis voilée, j'ai plaqué mon boulot ( fonctionnaire à l‘Education nationale ) pour faire une formation en pâtisserie avec l'espoir de trouver un travail ou je pouvais garder mon voile et faire les salats à l'heure et al hamdoulilah c'est le cas! J'aime mon nouveau métier et Allah m'a facilitée ! Ne perdez pas espoirs les filles, placez votre confiance en Allah et bi idni Allah tout se passera bien!"
  29. 29. "J'avais un entretien avec une famille pour garder leurs 4 enfants à domicile. J'ai eu un bonne accueil de la part de la famille, les enfants aussi me posaient quelques questions; l'entretien a duré 30 minutes. La famille devait me rappeler le lendemain. J'ai beaucoup fait de duha et Salate istikhara, je m'en suis remise a Dieu et le lendemain je reçois un appel et on me dit que je suis prise pour le poste. J'étais sur un petit nuage. Les premières semaines de mon travail se passaient merveilleusement bien mais j'avais toujours cette angoisse pour la prière car je n'en avais pas parlé lors de mon entretien. Je me suis décidée à en parler à mon employeur car j'en pouvait plus de prier en cachette des enfants et dans le stress. Je lui ai donc dit que dans ma religion je dois pratiquer des prières à des heures définies et que c’était important, voir vital de les faire. Avec un grand sourire elle me dit : « mais bien sûr il n'y a pas de soucis, pourquoi ne pas l'avoir dit plus tôt. Qu'est ce qu'il vous faut pour prier? » J’étais contente, je lui ai expliquée ce dont j'avais besoin et elle m’a dit : « vous êtes ici comme chez vous, je vous fait entièrement confiance. » Haimdoulilaih je suis restée 3 ans et mon contrat s’est terminé."
  30. 30. "J'exerce actuellement en temps qu'infirmière au Samu Social de Paris. Je peux porter le foulard en arrière durant les maraudes. D'ailleurs, une employée chrétienne portait une jupe et toujours un bonnet et un foulard. En formation, je portais le voile normalement. Personne ne m'a fait de remarques. (…) Il y a d'ailleurs plusieurs sœurs qui le portent. Concernant la prière, je ne sais pas si c'est autorisé mais nous sommes beaucoup à la faire secrètement. La nuit, il y a des lieux isolés où personne ne va, ce qui nous permet de prier tranquillement durant notre pause sans que personne ne le sache. Le personnel est souple et tolérant."
  31. 31. « salam aleykom ! Je suis voilée depuis 1 ans et un mois. J'ai effectué mon stage de master 1 en psychosociologie avec mon voile. Hmd j'ai réussi à négocier mon voile. De plus, cette année je garde des enfants. Au début les parents préféraient que je le mettent sous forme de turban. J'ai accepté cela pendant un mois puis peu à peu je leur ai fait comprendre que c‘était important pour moi de le mettre normalement et ils l'ont accepté. Souvent les gens ont peur au vu de ce qu'ils voient à la télé mais lorsqu'on leur montre que nous sommes de bonnes personnes, ils acceptent [les choses plus facilement]. Comprendre qu’il est difficile pour un non-musulman d’accepter une voilée aide à faire accepter son voile. »
  32. 32. "Je travaillais dans une société de déménagement, une grande société qui opère dans le monde, La haute direction n'est pas basée en France. Ici le travail se fait par binôme avec à la tête un manager, et au dessus le directeur général. Même lors de l'entretien, avec mon hijab, ça n'a posé aucun problème, tout souriant le boss m'a dit "avec plaisir" . Faut y aller comme on est, fière, sûre et sans crainte. On suscitera un certain sentiment d’admiration. [concernant les prières], j'ai tout simplement dit que j'avais des prières à faire. Ils m'ont "aucun souci" et m'ont proposée des endroits où je ne pouvais pas être dérangée. Ils étaient fascinés et une en particulier a voulu voir comment je priais et s'est mise à me poser des questions sur l'islam. J'ai ressenti un profond respect de leur part. Toujours croire en Allah, y foncer tête baissée sans réfléchir, Allah vous facilitera et vous étonnera !"
  33. 33. "Je pense qu'étant en France nous devons faire avec le difficultés que nous rencontrons en essayant d'atteindre un équilibre qui nous permettent de nous épanouir. Il n'existe pas une situation idéale cela dépendra de chaque soeur. Certaines seront bien a la maison et d'autres pas. D'autres auront envie de combiner les deux. Le soucis majeur et d'accepter certaines concessions si l'on souhaite travailler avec son voile. Etes vous prête a faire un travail qui ne correspond pas entièrement a vos attentes ou moins paye que si vous aviez retirer votre hijab. Il faut juste se souvenir que lorsqu'on oeuvre pour Allah il y aura toujours une baraka quelque part. Il ya maintenant 3 ans j'ai quitte un job bien paye pour pouvoir garder mon hijab. Aujourd'hui certes mon salaire n'est pas mirobolant mais je peux prier a l'heure et porter mon voile et voir mes enfants plus souvent mais surtout m'épanouir professionnellement. Et idem je souhaite voir inchallah encore plus de soeurs a leur compte afin de leur montrer que s' ils ne nous laissent pas porter nos voiles dans leur entreprise on le portera dans nos propres entreprises."
  34. 34. "Dans un cabinet d'avocat d'affaires internationales (top 5 mondial) sur les champs Elysées, il y a une secrétaire qui porte le voile. En parlant avec elle, elle m'a dit qu'elle a patienté quelques années avant d'imposer (avec douceur et dialogue) son choix au cabinet d'avocat ( qui ne peut plus rien faire car elle est en CDI, rien dans son contrat ni dans le règlement intérieur). Grâce à sa patience, elle est maintenant un exemple et une fierté pour tous les muslims. Elle s'habille en Femme d'affaires avec son voile. Qu'Allah nous aide à surpasser les obstacles."
  35. 35. « Salam aleykoum je suis éboueure à la ville de Paris (hé oui je ramasse les poubelles), bien sûr le voile est interdit mais y'a toujours une ruse. Je travaille avec une grande casquette qui descend sur les oreilles et le coup avec une écharpe. J'ai eu une petite embrouille avec la grande patronne car avant je mettais carrément le voile sans le cacher. Maintenant qu'il est sous ma casquette personne ne m'embête hamdulilah. Tous mes collègues me soutiennent et je suis heureuse de pouvoir continuer a travailler. »
  36. 36. « Je travaille dans le développement Web, programmation PHP,. J'ai passé un entretien dans une école informatique professionnelle pour une formation en alternance où il fallait chercher un stage.. Lors de l'entretien, après un test technique réussi,la personne m'a tout de suite dit: " je vais droit au but, vous allez enlever votre voile? " et moi j’ai répondu directement par Non.. Et là sans hésitation elle m'a tout de suite dit: "je suis bien désolée mais vous ne décrocherez jamais un stage avec le voile, on a 80 sociétés partenaires, toutes françaises, et c'est IMPOSSIBLE qu'ils vous accepteront ..!!! Bref.... Le lendemain l'école m'a rappelée en me proposant d'intégrer une formation interne à l'école soit disant que le voile ne les dérangeait pas !! J’ai intégré la formation qui durait 6 mois avec 2 mois de stage et là c'était le verdict .. Et me voilà passer un entretien, 2eme, 3eme, 4eme avec le voile (plutôt un bonnet et un foulard autour du col mais c’est bien visible que je suis voilée).. Et recevoir un 1er avis favorable, le 2 em, le 3 eme .. j'étais acceptée par tous les recruteurs et j'ai eu la chance de choisir la société la plus proche de chez moi où j'ai passé 2 excellents mois, où tous mes collègues ont entamé avec moi leurs avis pour le voile l'islam et tout .. Et la société ma proposé une offre à la fin du stage .. Voila en bref ma petite histoire! NE BAISSEZ JAMAIS LA TETE ET SOYEZ FIERES MES SOEURS ."
  37. 37. Affiche d'un hôpital canadien. "Nous ne nous soucions pas de ce qui est sur votre tête. Ce qui compte est ce qu’il y a dedans."
  38. 38. « As salamalikoum mes chères soeurs, j'aimerais vous apporter mon témoignage. J'ai travaillé pendant un an en tant qu'ingénieure au sein de l'INES à Savoie Technolac (Chambéry) avec mon voile. El hamdoullah je n'ai jamais eu de problèmes, les collègues étaient très gentils et respectueux avec moi. De plus, avant d'être recrutée, j'ai effectué un stage de 6 mois chez eux et tout s'est très bien passé c'est pourquoi j'ai été recrutée pas la suite. Tout est possible avec l'aide d'Allah!! Par contre, lorsque j'étais en master 2 j'ai eu des problèmes avec mon responsable qui ne voulait pas que je le porte en cours alors qu'aucune loi ne l'interdisait. Il me disait également que je ne réussirai jamais à trouver de stage avec mon voile. Tout ça pour me décourager et pour que je finisse par l'enlever. Mais el hmdl je n'ai pas tenu compte de ses remarques et je l'ai gardé. Au final j'ai été la première de ma promo à avoir trouvé un stage et la seule à l'époque à recevoir une proposition d'embauche. Le jour de ma soutenance de stage mon responsable qui faisait parti des membres du jury m'a félicitée et m'a dit que c'était exactement ce qu'il attendait d'un étudiant de master 2 en s’adressant au 1er année qui était là pour assister. Donc voilà tout est possible c'est Allah qui décide...Bon courage à vous mes sœurs. »
  39. 39. "Salam 'alaykum wa rahmatulah, je rejoins ce groupe afin de vous faire part de mon expérience personnelle. J'ai débuté dans une boite en tant que téléopératrice et avec de la volonté et de la persévérance ( surtout grâce a allah azawajel ) je suis devenue assistante de direction et responsable des téléopératrices al hamdoulilah. Le port du voile n'a pas du tout été un frein bien au contraire, pour ma part c'est un atout. Je suis en permanence en contact avec les clients et tout les salariés de l'entreprise donc ne croyez pas qu’être voilées c'est être enfermées."
  40. 40. « Je demandais à une soeur qui est auxiliaire de vie et voilée comment se passe le travail. Elle me réponds très bien. Que les gens sont très contents malgré leurs réticences de départ. La clé, dit-elle, est le sourire, l'écoute et de les rassurer. Elle n'a jamais eu de réclamations alhamdulilah. Tout le monde est content d'elle et de son travail et la réclame auprès de son organisme masha'Allah. Dou'as pour cette soeur insha'Allah ! Qu'Allah nous permette de réussir dans nos métiers respectifs et nous accorde la meilleure des intentions dans tout ce que nous accomplissons !!!! »
  41. 41. "Salam aleykoum mes sœurs ! Plus nous serons diplômées avec des postes à responsabilité, plus nous pourrons nous faire écouter ! Voilées et diplômées ! A méditer !!!"

×