Comment les PME mettent en œuvre,
   avec succès, les concepts ECR


Jean Michel DUHAMEL                                  ...
Agenda

• Partenaires dans une démarche ECR

• La traçabilité

• Partenariat logistique et
  prévisions des promotions

• ...
partenaires
 dans une démarche ECR
Djémel KHODJA                                      Jacques JOUANNEAU



               ...
Les partenaires




11 Sites de Production en Europe                                      860 magasins indépendants
 515 M...
Les bases de notre partenariat ECR


-   Une proximité géographique et
    relationnelle
-   Une croissance parallèle
-   ...
Notre stratégie conjointe :
          améliorer la performance
  de la catégorie viennoiserie préemballée

   - En réduisa...
Les chantiers prioritaires identifiés

                                                             Commande EDI
         ...
Optimiser la logistique et le
    flux d’information




            ECR                       France
            Efficien...
Objectifs de l’optimisation des flux


-   rapidité des ordres de fabrication ü
-   fiabilité de nos livraisons ü
-   rédu...
Les résultats obtenus

-   Taux service (amont et aval)                              de 99,3% à 99,8%
-   Nombre erreurs p...
Optimiser la demande
   consommateur




        ECR                       France
        Efficient Consumer Response
Objectif de l’optimisation de l’assortiment
-   Clarifier l’offre par typologie de magasin et par taille de linéaire ü
-  ...
Les résultats globaux attendus de la
         démarche conjointe


- Une croissance 2 fois > au marché
- Un gain de part d...
La mise en œuvre terrain
-   Coordination actions forces de vente Brioches
    Pasquier et Système U pour mise en place en...
Nos chantiers programmés

-   L’animation promotionnelle
-   L’analyse et la planification du cycle prévisions
    / comma...
Les concepts ECR mis en œuvre dans le
    partenariat Système U – Pasquier
          Gestion de la demande                ...
LA TRACABILITE :
Obligation ou opportunité ?
    Gilles de Becdelièvre, L’Abeille
     Grégory Debuchy, Carrefour
Sommaire


 Qui sommes nous ?

 Un rappel de la réglementation

 Un point à date

 Un exemple de retrait

 Transforme...
Carrefour


 N° 1 de la distribution en France&Europe
 N° 2 de la distribution mondiale

 2004 CA HT Groupe 72 668 mill...
L’Abeille

  Qui sommes-nous ?
    • Producteur de BRSA
    • 60% de PDM en soft gazeux MDD


  Notre chiffre d’affaires...
L’abeille : nos produits
La traçabilité
et ses obligations

   Assurer une continuité dans la chaîne de traçabilité, du
   fournisseur jusqu'au con...
Grâce à un
langage commun
                                                            Avec traçabilité
                   ...
Grâce à un
langage commun
                           « Nom du propriétaire de la marque»        L’étiquette logistique
   ...
Le point à date


  La perception des consommateurs
        « La traçabilité est acquise dans l’esprit des
          cons...
Un exemple de retrait produit


   Les différents acteurs

    Usine       Entrepôt        Logistique       Magasins
    ...
Un exemple de retrait produit


   La traçabilité descendante

    Usine              Entrepôt         Logistique        ...
Un exemple de retrait produit

     i
 Mard
      0
 10h0
 Service qualité          Entrepôt      Logistique       Magasin...
Un exemple de retrait produit

     i
 Mard
      0
 10h3
          Détection d’une anomalie dans les
               labor...
Un exemple de retrait produit

              Rapprochement du numéro de lot
                et du n° SSCC des palettes    ...
Un exemple de retrait produit

     i                                           Etap
Mard                                 ...
Un exemple de retrait produit

         50 SSCC sont identifiés et localisés

    i
Mard                                 E...
Un exemple de retrait produit


    i
Mard
     0
11H0
  Edition du plan
  de chargement
   Localisation des
   produits c...
Un exemple de retrait produit

     i
 Mard
      0
 11h3
 Service qualité                     Logistique       Magasins
 ...
Un exemple de retrait produit
                                                             4
                             ...
Un exemple de retrait produit


Mard
    i
                      u és                 Etape
                              ...
Un exemple de retrait produit

     i
 Mard
      0
 14h3
                                 Logistique       Magasins
 Serv...
Un exemple de retrait produit

    i
Mard
     0
14h3
         Carrefour transmet très rapidement aux 10
              Mag...
Un exemple de retrait produit

                          i
                     Mard
                          0
         ...
Transformer l’obligation en
opportunité

    Domaines conjoints                Pour notre consommateur




  Libération p...
Transformer l’obligation en
opportunité

    Chez un distributeur                Chez un industriel

                     ...
Conclusion


 La mise en œuvre de la traçabilité :
 Un respect de nos consommateurs
 Une obligation légale

 Un atout ...
Partenariat logistique



Damien MORAND                                       Laurent JAMIER




                 ECR     ...
Les partenaires




                           2005


 CA France : 18,6 Mds €                                           ...
Premier axe : le flux tendu
Principe : Généralisation des approvisionnements
            GMS avec 0 stock entrepôt



    ...
LE FLUX TENDU en 6 étapes                                                                    Délai magasin cde/livraison :...
Avantages de la mise en place du flux tendu



  - Zéro stocks sur entrepôts                     - Développement du CA
  (...
Contraintes et solutions communes de la
       mise en place du flux tendu
                                               ...
Portail Fournisseurs - Commandes




             ECR                        France
              Efficient Consumer Respo...
Evolution du flux tendu
                 MERALLIANCE-CASINO
                           2003                               ...
Deuxième axe : de la gestion de la
  commande à la gestion de la
           demande
           Le fond de rayon
        ...
Prévisions des ventes
                       Approche concertée



                     Interlocuteurs pertinents
  Prévis...
Le portail fournisseurs
ouvre le partage d’informations




             ECR                       France
             Eff...
Stocks et sorties entrepôts
Entrepôts      Articles                          En-cours    Stocks   Sorties entrepôts




  ...
Ventes magasins
Articles   EAN                                 Ventes quotidiennes (ou hebdo)




                 ECR    ...
CPFR simplifié en 4 étapes
 Exemple d’une promotion sem S

    Propos° et validation mutuelle des Promotions
(date, volume...
Résultats du CPFR simplifié
un taux de service sur promotion performant

     Période       % de la                Taux de...
Organisation de la saison de NOEL : 25% du CA en 3 semaines
    Rétroplanning mis en place avec notre client CASINO




Ju...
Résumé du plan de progrès
                 approvisionnements
     Items               Objectifs                        Ac...
Vers une Gestion Mutualisée
         des Approvisionnements

Grégory Debuchy, Carrefour    Dominique Ory, FM Logistic
Xavi...
Vers une Gestion Mutualisée
des Approvisionnements


  •   Présentation des entreprises
  •   Le contexte et la problémati...
Carrefour

 No 1 de la distribution en France& Europe
 No 2 de la distribution mondiale

 2004 CA HT Groupe 72 668 mill...
FM Logistic
                                                               Prestataire
                                   ...
Bénédicta, une PME indépendante
    2004 à CA: 87,6 millions € / 220 personnes

   N°2 sur le marché des sauces froides; P...
Banania, une autre PME indépendante



 CA: 34 M€

 Effectif: 70 personnes

 Activité: Poudres chocolatées

 Marques: ...
Le contexte français

Approvisionnement d’un CdD en palette par                               Evolution des modes de trans...
L’équation


        Des livraisons plus fréquentes
                       +
           Un taux de service accru
         ...
Une réponse possible :
Venir à plusieurs




 ð Economie accessible par mutualisation de la GPA :
    environ 1,2% du CA d...
Notre réponse


        GMA : de la GPA mutualisée

     Processus de réapprovisionnement
  permettant, grâce à une collab...
Les grandes étapes

Septembre 2004:
Signature d’un protocole d’accord entre Banania / Bénédicta et FM Logistic sur le déma...
Schéma de flux  GPA dite
     mutualisée
                                     Usine                                      ...
GPA mutualisée : d’autres
pistes possibles

     GPA combinée                              GPA Multipick


  Fourn. 1     ...
Les premiers résultats


 Validation de la faisabilité technique, opérationnelle
et économique
 40 livraisons d’ores et ...
Les premiers résultats

 Diminution des couvertures de stock
      0%


      -5%
                                      -...
Les enjeux pour les acteurs

       INDUSTRIELS              DISTRIBUTEUR

 • améliorer le taux de   • réduire les stocks
...
Les prochaines étapes


      Déploiement
      9 entrepôts Carrefour supplémentaires pour la fin mai 2005

      Persp...
La GMA une approche ECR
pour tous

      L’exemple de la G.M.A. Bénédicta-Banania

      Des concepts adaptables à tous
...
La GMA une approche ECR
pour tous

      L’exemple de la G.M.A. Bénédicta-Banania

      Des concepts adaptables à tous
...
Comment les PME mettent en œuvre,
   avec succès, les concepts ECR



      Questions / réponses



              ECR     ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

ECR Europe Forum ‘05. How SMEs Are Succesfully Implementing Ecr Concepts

11 526 vues

Publié le

How SME’s are successfully implementing ECR concepts

(presentations in French will be interpreted into English)

Find out how retailers are working with small and medium-sized (SME) manufacturers in France and elsewhere to implement ECR best practice, keeping ECR concepts simple to reduce costs and create value for consumers. Hear examples of ECR partnerships between SME’s and their trading partners, who are applying supply and demand concepts supported by enabling technologies: multipick, CPFR, consumer safety and traceability. Share your point of view and business needs with the speakers.
Session Chairs:

Gilles Charpentier, Meralliance

Jean-Michel Duhamel, Casino
Speakers:

Philippe Brisette, Nutrimaine

Gilles de Becdelièvre, L’Abeille

Grégory Debuchy, Carrefour

Laurent Jamier, Meralliance

Jacques Jouanneau, Système U

Djémel Khodja, Brioche Pasquier

Dominique Ory, FM Logistic

Xavier Perraudin, Bénédicta

Jean Sinquin, Brioche Pasquier
Facilitated by
Olivier Labasse, ECR France

Publié dans : Business, Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
11 526
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8 043
Actions
Partages
0
Téléchargements
81
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

ECR Europe Forum ‘05. How SMEs Are Succesfully Implementing Ecr Concepts

  1. 1. Comment les PME mettent en œuvre, avec succès, les concepts ECR Jean Michel DUHAMEL Gilles CHARPENTIER Olivier LABASSE ECR France Efficient Consumer Response
  2. 2. Agenda • Partenaires dans une démarche ECR • La traçabilité • Partenariat logistique et prévisions des promotions • La gestion mutualisée des approvisionnements • Questions / réponses ECR France Efficient Consumer Response
  3. 3. partenaires dans une démarche ECR Djémel KHODJA Jacques JOUANNEAU ECR France Efficient Consumer Response
  4. 4. Les partenaires 11 Sites de Production en Europe 860 magasins indépendants 515 Millions d’€uros 14,7 Milliards d’€uros (+6,5%) Collaborateurs : 2500 Collaborateurs : 50 000 PdM GMS viennoiseries : 43% (valeur) Parts de Marché : 8,1% ECR France Efficient Consumer Response
  5. 5. Les bases de notre partenariat ECR - Une proximité géographique et relationnelle - Une croissance parallèle - Une ambition commune - Une démarche globale de l’usine au linéaire ECR France Efficient Consumer Response
  6. 6. Notre stratégie conjointe : améliorer la performance de la catégorie viennoiserie préemballée - En réduisant les coûts par l’optimisation des flux d’informations et des flux logistiques - En développant le CA et les volumes par l’optimisation de l’offre consommateur ECR France Efficient Consumer Response
  7. 7. Les chantiers prioritaires identifiés Commande EDI Optimisation préparation Pasquier 1. La logistique et Avis d’expédition le flux d’information Accusé de réception Optimisation prép. Système U Factures EDI Assortiment 2. La demande Linéaire consommateur Plan d’animation produits ECR France Efficient Consumer Response
  8. 8. Optimiser la logistique et le flux d’information ECR France Efficient Consumer Response
  9. 9. Objectifs de l’optimisation des flux - rapidité des ordres de fabrication ü - fiabilité de nos livraisons ü - réduction du coût administratif ü - amélioration du service vers le ü magasin ü - amélioration de la fraîcheur ü - diminution des stocks ECR France Efficient Consumer Response
  10. 10. Les résultats obtenus - Taux service (amont et aval) de 99,3% à 99,8% - Nombre erreurs préparation 0 - Nombre de litiges factures - 60% - Gain temps de réception - 10% - Passage préparation sur stock 0 stock à préparation en picking + 1 jour fraîcheur - Administratif factures 0 saisie 0 - Anomalie contrat date ECR France Efficient Consumer Response
  11. 11. Optimiser la demande consommateur ECR France Efficient Consumer Response
  12. 12. Objectif de l’optimisation de l’assortiment - Clarifier l’offre par typologie de magasin et par taille de linéaire ü - Adapter la préconisation à la région et à la sous région ü - Clarifier le linéaire pour le consommateur ü - Rééquilibrer le poids des familles ü - Rééquilibrer le poids des fournisseurs ü - Faciliter la gestion du rayon ü - Anticiper l’arrivée de nouvelles références, les évolutions du marché ü Les résultats quantitatifs - Amélioration de la lisibilité par référence 45cm (+ 15 %) - Assortiment adapté à la consommation locale 18 préconisations régionales adaptées format x magasin ECR France Efficient Consumer Response
  13. 13. Les résultats globaux attendus de la démarche conjointe - Une croissance 2 fois > au marché - Un gain de part de marché : SU : + 1 pt à horizon fin 2006 Brioches Pasquier : + 2 pts à horizon fin 2006 - Augmentation du taux de service consommateur ECR France Efficient Consumer Response
  14. 14. La mise en œuvre terrain - Coordination actions forces de vente Brioches Pasquier et Système U pour mise en place en magasins - Mobilisation de tous les intervenants Objectifs Fin 2005, 300 magasins réimplantés (région ouest) Fin 2006, 860 magasins (ensemble du réseau) ECR France Efficient Consumer Response
  15. 15. Nos chantiers programmés - L’animation promotionnelle - L’analyse et la planification du cycle prévisions / commandes / livraisons pour les promotions ECR France Efficient Consumer Response
  16. 16. Les concepts ECR mis en œuvre dans le partenariat Système U – Pasquier Gestion de la demande Supports technologiques Stratégie de la demande et moyens Standards communs d’identification Création conjointe de la valeur client Messages électroniques standard Optimisation Optimisation Optimisation de l’introduction des des des nouveaux assortiments promotions Synchronisation globale des données produits Gestion de la chaîne d’approvisionnement Intégrateurs Stratégie d'optimisation des approvisionnements et moyens Plan et prévisions concertés Approvision - Approvision- nement Excellence Mesure des coûts/bénéfices et de la valeur nement piloté par la opérationnelle efficace demande ECR France Efficient Consumer Response
  17. 17. LA TRACABILITE : Obligation ou opportunité ? Gilles de Becdelièvre, L’Abeille Grégory Debuchy, Carrefour
  18. 18. Sommaire  Qui sommes nous ?  Un rappel de la réglementation  Un point à date  Un exemple de retrait  Transformer l’obligation en opportunité
  19. 19. Carrefour  N° 1 de la distribution en France&Europe  N° 2 de la distribution mondiale  2004 CA HT Groupe 72 668 millions €  2004 CA HT France 35 723 millions € = 49%  France:  216 Hypermarchés  2619 Super & Proximité  600 Maxi Discount  155 Cash & Carry  140 000 salariés
  20. 20. L’Abeille  Qui sommes-nous ? • Producteur de BRSA • 60% de PDM en soft gazeux MDD  Notre chiffre d’affaires : • 40 millions d’€uros • 150 millions de bouteilles • 1 usine à Cholet (49) • 100 personnes  Avec Carrefour • 25 références (permanent et promo) • 20 000 palettes • 600 camions
  21. 21. L’abeille : nos produits
  22. 22. La traçabilité et ses obligations Assurer une continuité dans la chaîne de traçabilité, du fournisseur jusqu'au consommateur final et vice versa, en optimisant et rationalisant le flux physique de marchandises et le flux d'informations.  Directive 2001/95/CE applicable au 15/01/2004  Règlement 178/2002 applicable au 01/01/2005 • Assurer la traçabilité à toutes les étapes de la production de la transformation et de la distribution  Dans le cadre des MDD, le distributeur est assimilé au producteur
  23. 23. Grâce à un langage commun Avec traçabilité discontinue ? Où? Quand? Comment? Industriels Entrepôts Magasins Consommateurs final Avec traçabilité efficiente… transversale EAN EAN EAN EAN 13 128 128 128 Rapidité Efficacité Fiabilité
  24. 24. Grâce à un langage commun « Nom du propriétaire de la marque» L’étiquette logistique UCC/EAN 128 se EAU MINERALE NATURELLE 6 X 1 L compose de 2 parties : Étiquette apposée par le fournisseur SSCC 3 3 12345 0100160219 9 Partie haute : Informations en clair GTIN (EAN) 0 3 27019010376 9 Contenu et marquage de l’étiquette conforme au BEST BEFORE (DLUO) standard UCC/EAN 128 27/09/03 Partie basse : (norme GS1) Informations code- barrées en UCC/EAN 128 (01)03270190103769(15)030927 (00)331234501001602199
  25. 25. Le point à date  La perception des consommateurs « La traçabilité est acquise dans l’esprit des consommateurs » C. Fischler, sociologue  La réalité :  40 retours & destructions sur Janvier-Fevrier 2005  Quelques chiffres Carrefour  30% des industriels posent des étiquettes  70% des volumes sont traçés en EAN 128
  26. 26. Un exemple de retrait produit  Les différents acteurs Usine Entrepôt Logistique Magasins Centrale & Dépôts
  27. 27. Un exemple de retrait produit  La traçabilité descendante Usine Entrepôt Logistique Magasins Centrale & Dépôts Etapes 1 à 3 Etapes 4 et 5 Etapes 6 et 7
  28. 28. Un exemple de retrait produit i Mard 0 10h0 Service qualité Entrepôt Logistique Magasins Centrale & Dépôts  3 Étap es 1-
  29. 29. Un exemple de retrait produit i Mard 0 10h3 Détection d’une anomalie dans les laboratoires de l’Abeille 1 Etape
  30. 30. Un exemple de retrait produit Rapprochement du numéro de lot et du n° SSCC des palettes Etape 2 L3142FA311H54 Saisie du N° BP I i Mard D Chariot a rE p 0 DV 10h3 DE SA Récupération de la commande Modification du statut de la palette. Association à la commande Récupération automatique ERP Adonix X3 des infos palettes Insertion des données Middleware de la commande PowWow Etiqueteuse Envoi automatique des données de l'étiquette
  31. 31. Un exemple de retrait produit i Etap Mard e3 0 Edition de la liste des clients concernés 11H0
  32. 32. Un exemple de retrait produit 50 SSCC sont identifiés et localisés i Mard Etap e3 0 11H0
  33. 33. Un exemple de retrait produit i Mard 0 11H0 Edition du plan de chargement Localisation des produits ciblés… toujours grâce au n° de lot et au SSCC. Etap e3
  34. 34. Un exemple de retrait produit i Mard 0 11h3 Service qualité Logistique Magasins Entrepôt Centrale & Dépôts Etapes 4 et 5
  35. 35. Un exemple de retrait produit 4 Etape i Mard Informations : 11h3 0 u és 20 SSCC → N° de Bon de livraison l oq Site → Date de livraison B logistique → SSCC ABEILLE → Numéro de lot 50 SSCC identifiés 20 SSCC Entrepôt 1 30 SSCC Entrepôts Tra Carrefour 10 SSCC de nsm l’in Entrepôt 2 for issio ma n tio n
  36. 36. Un exemple de retrait produit Mard i u és Etape 5 oq 0 10 SSCC 14h0 B l en stock 20 SSCC Entrepôt Carrefour 1 10 SSCC livrés à 10 magasins
  37. 37. Un exemple de retrait produit i Mard 0 14h3 Logistique Magasins Service qualité Entrepôt Centrale & Dépôts Etapes 6 et 7
  38. 38. Un exemple de retrait produit i Mard 0 14h3 Carrefour transmet très rapidement aux 10 Magasins les éléments suivants Numéros des bons de livraison Date de livraison 6 Etape SSCC Numéro de lot
  39. 39. Un exemple de retrait produit i Mard 0 15h0 Service qualité Entrepôt Logistique Magasins Centrale & Dépôts Actio 7 Etape n
  40. 40. Transformer l’obligation en opportunité Domaines conjoints Pour notre consommateur  Libération plus rapide des  Communication plus efficace camions (avis d’expédition…) et ouverte sur le sujet  Mise en œuvre de rappels  Mise en œuvre d’une véritable ciblés versus généraux grâce à politique de sécurité alimentaire la traçabilité en temps réel
  41. 41. Transformer l’obligation en opportunité Chez un distributeur Chez un industriel  Suppression des erreurs de production et de chargement  Optimisation des flux en réception  Optimisation des flux logistiques et des stocks  Localisation en temps réel des palettes  Meilleure maîtrise du FIFO  Sensibilisation du personnel  Localisation en temps réel à l’aspect qualité des palettes  Sensibilisation du personnel à l’aspect qualité
  42. 42. Conclusion  La mise en œuvre de la traçabilité :  Un respect de nos consommateurs  Une obligation légale  Un atout dans la gestion de la supply chain  Une opportunité pour tous : petits ou grands !
  43. 43. Partenariat logistique Damien MORAND Laurent JAMIER ECR France Efficient Consumer Response
  44. 44. Les partenaires 2005  CA France : 18,6 Mds €  CA : 70M€  6 976 magasins  2 sites de production - 121 hypermarchés - 341 supermarchés  2 plateformes dans le  78 942 collaborateurs Finistère  25 sites logistiques  Activité en produits frais : - 11 plateformes Produits Frais poissons fumés et surimi  Position : n° 2 en France ECR France Efficient Consumer Response
  45. 45. Premier axe : le flux tendu Principe : Généralisation des approvisionnements GMS avec 0 stock entrepôt Définition : Commandes tous les jours en juste à temps des points de ventes, indexées aux besoins réels des magasins Globalisation des commandes par entrepôt pour livraison magasin en A/C ECR France Efficient Consumer Response
  46. 46. LE FLUX TENDU en 6 étapes Délai magasin cde/livraison : « 48h00 chrono : A/C » Points de ventes Entrepôts clients Hyper / Super EASYDIS Plate-forme Expédition Fournisseur 3 2 Intégration temps réel dans système d’info Fournisseurs [5 à 10mn] 9 CDE agrégées / Entrepôt EASYDIS Envoyés 11-14h Lundi au vendredi J BAL Livraison Entrepôt 4-11h00 matin J+1 5 Départ 5600 commandes magasin 4 Plate-forme fournisseur :12-16h J 1 Lundi au vendredi 8h00-10h00 J Commande EDI 6 Livraison magasin 48h + tard Avis d’expédition-factures EDI J+2 ECR France Efficient Consumer Response
  47. 47. Avantages de la mise en place du flux tendu - Zéro stocks sur entrepôts - Développement du CA (stockage et frais financiers (- rupture = + CA) diminués) - Gain concurrentiel sur la - Approvisionnements quotidiens logistique / import (diminution rupture) - Développement d’un « savoir - Réduction délai commande / faire » logistique livraison magasin : 48h00 - Lissage des flux physiques - Gain 2 à 3j de DLC en magasin - Diminution « casse » magasin ECR France Efficient Consumer Response
  48. 48. Contraintes et solutions communes de la mise en place du flux tendu Plan de Progrès commun 2006 - Systèmes - Systèmes d’information d’information adaptés et capacité à investir (600 à 900K€) - Organisation flexible - Surcoût transport : poids  Transport multipick et réactive de tous les moyen/commande –30% acteurs de la supply chain - Surcoût et flexibilité prépa  Groupe de travail : série économique commande : 5 à 6 jours / 7 100kg/point livré - Surcoût production :  Groupe de travail : Diminution taille série par 2 série économique 500kg/ lancement usine - Assurer le niveau de  Cahier des charges service (taux de service logistiques (partage des entrepôt contractuel) risques)  Portail fournisseur - Formation des opérateurs ECR France Efficient Consumer Response
  49. 49. Portail Fournisseurs - Commandes ECR France Efficient Consumer Response
  50. 50. Evolution du flux tendu MERALLIANCE-CASINO 2003 2004 2005 Projet 2006 Délai commande – 72h 60 à 72h 35 à 48h 24h livraison magasin Poids moyens / 70Kg 64Kg 60Kg 100Kg commande Coût de transport Base 100 110 120 100 fournisseur -> Entrepôt Réduction des délais de 30 à 40% et plans de progrès économiques ECR France Efficient Consumer Response
  51. 51. Deuxième axe : de la gestion de la commande à la gestion de la demande  Le fond de rayon  Les promotions  L’événementiel ECR France Efficient Consumer Response
  52. 52. Prévisions des ventes Approche concertée Interlocuteurs pertinents Prévisionniste Approvisionneurs Meralliance Portail fournisseurs Logiciel AGROSTAR Système d’infos adaptés Logiciel TACA Entrepôts GMS Ordonnancement Usines Plate-formes Transporteurs ECR France Efficient Consumer Response
  53. 53. Le portail fournisseurs ouvre le partage d’informations ECR France Efficient Consumer Response
  54. 54. Stocks et sorties entrepôts Entrepôts Articles En-cours Stocks Sorties entrepôts ECR France Efficient Consumer Response
  55. 55. Ventes magasins Articles EAN Ventes quotidiennes (ou hebdo) ECR France Efficient Consumer Response
  56. 56. CPFR simplifié en 4 étapes Exemple d’une promotion sem S Propos° et validation mutuelle des Promotions (date, volumes, packaging ( gratuité, lots…) : sem S-10 Confirmation des réservations ->par des commandes EDI S-4 (Noêl : 25% du CA annuel) -> par des pré-commandes mail S-4 (opération janv à nov) Gestion des exceptions (pénuries / excédents) : sem S Reporting quotidien fournisseur -> Client : sem S Mesure Ecarts & analyse des taux de service S+1 ECR France Efficient Consumer Response
  57. 57. Résultats du CPFR simplifié un taux de service sur promotion performant Période % de la Taux de service Taux de service promotion Promotion Fond de rayon dans volume total 1er sem 2004 13,9% 99,6% 99,2% 2nd sem 2004 43,2% 99,7% 99,4% (Noël) 1er trim 2005 12,8% 99,8% 99,1% ECR France Efficient Consumer Response
  58. 58. Organisation de la saison de NOEL : 25% du CA en 3 semaines Rétroplanning mis en place avec notre client CASINO Juin/juillet Sept/Oct 15 Oct 20 Nov 25 Nov/23 Déc 08-24 Déc BUDGET RDV logistiques Programmation usine Lancement Pic Pic Expédit° actualisé et Usine en Production Prévisions/pdt Achats emballages Plateforme transmis à la 3X8h MDD 2x8h ou cellule achats Préco / EDI Achats 3x7h (6J/7) Finalisation des 3 Equipes CASINO Routage cdes prévisions saumons 6j /7j 940T en 16 J d’expédition décembre Réservat° transporteurs Résultat : Taux de service >99% en décembre équivalent aux mois « basse saison » ECHANGE Maîtres mots TRANSPARENCE PREVISIONS CONCERTEES ECR France Efficient Consumer Response
  59. 59. Résumé du plan de progrès approvisionnements Items Objectifs Actions à mener Echéance 1 - Système Gestion de la Activation portail Fin 2005 d’information demande fournisseur/Casino collaboratif Secours / EDI Communication Recevoir commande A/B magasin 2h00 + tôt 2–Flux tendus A/A entrepôt 2006 Faisabilité transport selon les régions Consolidation multipick Validation volumes 3–Transport Fin 2005 ou plate-forme virtuelle Sélection transporteurs ECR France Efficient Consumer Response
  60. 60. Vers une Gestion Mutualisée des Approvisionnements Grégory Debuchy, Carrefour Dominique Ory, FM Logistic Xavier Perraudin, Bénédicta Philippe Brisset, Nutrimaine
  61. 61. Vers une Gestion Mutualisée des Approvisionnements • Présentation des entreprises • Le contexte et la problématique • Notre réponse : une approche mutualisée • Les perspectives
  62. 62. Carrefour  No 1 de la distribution en France& Europe  No 2 de la distribution mondiale  2004 CA HT Groupe 72 668 millions €  2004 CA HT France 35 723 millions € = 49%  France:  216 Hypermarchés  2619 Super & Proximité  600 Maxi Discount  155 Cash & Carry  140 000 salariés
  63. 63. FM Logistic Prestataire international • Chiffres clés : Ax Pays où FM est implanté  Effectif : 6 500 personnes Pays où FM souhaite  CA 2004 : 320 millions d’€ eg s’implanter  Implantations : 25 plate-formes rs • Supply Chain Mngt éo • Entreposage tie g • Co-packing / Mé ra Co-manufacturing * ph * e • Transport Ax iqu * cteur global *** * e de la S.C. Axe Secteurs d’activité Leader pour les • Alimentaire Produits de • DPH • Hi-Tech Grande • Distribution Consommation Une plate forme: • Marchandises générales 80-100 000 palettes Multi-clients • Automobile 250-500 personnes
  64. 64. Bénédicta, une PME indépendante 2004 à CA: 87,6 millions € / 220 personnes N°2 sur le marché des sauces froides; Part de Marché Valeur à 26,5 %* N°1 en sauces crudités PdM à 50,7%* N°2 en mayonnaise / PdM à 21,1%* N°1 en sauces de variété PdM à 40,3%* PdM*: Part de Marché Valeur; source Nielsen période du 07/02/05 au 06/03/05
  65. 65. Banania, une autre PME indépendante  CA: 34 M€  Effectif: 70 personnes  Activité: Poudres chocolatées  Marques: BANANIA, BENCO
  66. 66. Le contexte français Approvisionnement d’un CdD en palette par Evolution des modes de transport en France jour km encombrements 18 000 16 000 Tendances de la distribution 14 000 12 000 10 000  Maintien de la politique de réduction 8 000 des stocks 6 000 4 000  Amélioration de la fréquence 2 000 0 de livraison 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010
  67. 67. L’équation Des livraisons plus fréquentes + Un taux de service accru + Des produits de meilleure qualité, plus frais + Des camions mieux remplis = Des coûts logistiques contenus voire réduits
  68. 68. Une réponse possible : Venir à plusieurs ð Economie accessible par mutualisation de la GPA : environ 1,2% du CA des industriels concernés (ECR France)
  69. 69. Notre réponse GMA : de la GPA mutualisée Processus de réapprovisionnement permettant, grâce à une collaboration des acteurs, la mise en place d’une mutualisation des entrepôts, des livraisons voire des deux combinés dans le but de réduire les coûts de la supply chain globale
  70. 70. Les grandes étapes Septembre 2004: Signature d’un protocole d’accord entre Banania / Bénédicta et FM Logistic sur le démarrage d’un projet pilote de massification des flux. Octobre 2004: * Présentation de la démarche à Carrefour * Choix des Points de Livraison pilotes, du mode de gestion des flux, des transporteurs. * Phasage du planning de démarrage. * Paramétrage et alimentation des Systèmes (EDI et outils GPA) Décembre 2004: *Démarrage des premières livraisons en GMA mutualisée sur 4 entrepôts Carrefour Janvier 2005: *Démarrage des premières livraisons en GMA mutualisée sur 2 nouveaux entrepôts Carrefour Coordination : Accord : Démarrage: Sept. 2004 Oct.04 Dec.04
  71. 71. Schéma de flux  GPA dite mutualisée Usine Usine Banania Bénédicta 4FM Logistic Longueil Ste Marie 4 Stockage Stockag Bénédicta e Banania 1 Transmission des INVRPT 1bis Aiguillage des INVRPT vers Cellule GMA 2 Envoi des propositions GMA 1bis 1 1 1 bis 4 3 Validation des commandes 4 Livraison marchandise Colomiers Flux physique 2 2 Cellule GMA multi-industriels Flux d’information gérée par l’un des industriels ou par FM Logistic
  72. 72. GPA mutualisée : d’autres pistes possibles GPA combinée GPA Multipick Fourn. 1 Fourn. 2 4 4 Industriel 1 Industriel 2 Industriel 3 12 4 3 321 Commande 1 Commande 2 Commande 3
  73. 73. Les premiers résultats  Validation de la faisabilité technique, opérationnelle et économique  40 livraisons d’ores et déjà réalisées  6 entrepôts  3 transporteurs Quelques chiffres  Amélioration de la fréquence de livraison  Une fréquence de livraison améliorée : entre +8% et +20% value volume
  74. 74. Les premiers résultats  Diminution des couvertures de stock 0% -5% -6.1000% -6.4000% -10% -9.1000% -9.3000% -10.50% -11.9000% -15% -20% -20.5000% -25% EntrepôtA EntrepôtB EntrepôtC EntrepôtD EntrepôtE EntrepôtF  Maintien du niveau de service Le Taux de Service a été maintenu à un niveau supérieur à 99,60% en moyenne cumulée à fin Mars 2005.
  75. 75. Les enjeux pour les acteurs INDUSTRIELS DISTRIBUTEUR • améliorer le taux de • réduire les stocks service entrepôt • atteindre une taille • garantir le taux de service critique logistique TRANSPORTEUR PRESTATAIRE LOG. • augmenter le taux de • compléter l’offre de remplissage service • fiabiliser les • s’ouvrir aux P.M.E. livraisons
  76. 76. Les prochaines étapes  Déploiement  9 entrepôts Carrefour supplémentaires pour la fin mai 2005  Perspective  Proposition à tous les entrepôts pour la fin de l’année 2005  Déploiement à d’autres distributeurs fin 2005/2006  Avec un ou plusieurs industriels supplémentaires avant fin 2005
  77. 77. La GMA une approche ECR pour tous  L’exemple de la G.M.A. Bénédicta-Banania  Des concepts adaptables à tous  Même les multinationales viennent aux solutions multifournisseurs !
  78. 78. La GMA une approche ECR pour tous  L’exemple de la G.M.A. Bénédicta-Banania  Des concepts adaptables à tous  Même les multinationales viennent aux solutions multifournisseurs !
  79. 79. Comment les PME mettent en œuvre, avec succès, les concepts ECR Questions / réponses ECR France Efficient Consumer Response

×