Les petits riens du soin qui
changent tout.
« Deux fois rien pour trois fois plus. »
Groupe : SixNov.
Problématique :
Comment adapter l'actuelle chemise hospitalière
du patient au respect de la pudeur et au
confort de celui-...
Nos constatations :
Comme vous pouvez le
constater sur la photo :

La pudeur du patient
est mise à mal

Une gêne est
occ...
Représentation de notre projet :
Blouse plus longue afin de
faciliter la sortie des patients.
Elle cache les parties
intim...
Les preuves de son
adéquation avec la problématique :

Respect de l'intimité et de
la pudeur du patient.

Pratique lors ...
Les résultats attendus :

Que les patients et leurs proches se sentent
plus à l'aise. ( respect, confort, communication.....
Annexe :
¹ : « Le respect de l’intimité 
de la personne doit être 
préservé lors des soins, 
des toilettes, des 
consultat...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

[Concours MNH des étudiants 2015-16] Equipe 18 : Adapter la chemise hospitalière du patient au respect de la pudeur et au confort de celui-ci

603 vues

Publié le

Notre projet concerne la blouse hospitalière actuelle, nous nous sommes rendus compte que:
- La pudeur du patient est mise à mal
- Une gêne est occasionnée auprès des visiteurs ( famille, amis...)
-Sentiments de honte et de gêne pour le patient lors des mobilisations, des déplacements (pas de sortie de la chambre)...
-Non respect de la charte de la personne hospitalisée ¹.
-Inconfort lié aux boutons pressions dorsaux

La blouse que nous avons crée est plus longue afin de faciliter la sortie des patients. Elle cache les parties intimes, avec la possibilité de la fermer au niveau de l'entre-jambe et sur le côté grâce à des pressions.
Notre blouse possède un col plus large afin de permettre au patient d'être plus à l'aise notamment lorsqu'il s’assoit.

Publié dans : Santé
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
603
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

[Concours MNH des étudiants 2015-16] Equipe 18 : Adapter la chemise hospitalière du patient au respect de la pudeur et au confort de celui-ci

  1. 1. Les petits riens du soin qui changent tout. « Deux fois rien pour trois fois plus. » Groupe : SixNov.
  2. 2. Problématique : Comment adapter l'actuelle chemise hospitalière du patient au respect de la pudeur et au confort de celui-ci ?
  3. 3. Nos constatations : Comme vous pouvez le constater sur la photo :  La pudeur du patient est mise à mal  Une gêne est occasionnée auprès des visiteurs ( famille, amis...)  Sentiments de honte et de gêne pour le patient
  4. 4. Représentation de notre projet : Blouse plus longue afin de faciliter la sortie des patients. Elle cache les parties intimes, avec la possibilité de la fermer au niveau de l'entre-jambe et sur le côté grâce à des pressions. Notre blouse possède un col plus large afin de permettre au patient d'être plus à l'aise notamment lorsqu'il s’assoit.
  5. 5. Les preuves de son adéquation avec la problématique :  Respect de l'intimité et de la pudeur du patient.  Pratique lors des mobilisations.  Amélioration du confort de la personne soignée.  Moins de gêne pour les visiteurs et pour le patient.
  6. 6. Les résultats attendus :  Que les patients et leurs proches se sentent plus à l'aise. ( respect, confort, communication...)  Meilleur moral de la personne hospitalisée.  Que le patient se mobilise plus et ainsi évite les complications de décubitus.  Aspect économique puisqu'une blouse suffit alors qu'avec les chemises actuelles il faut parfois en mettre deux lors des déplacements pour respecter l'intimité du patient.
  7. 7. Annexe : ¹ : « Le respect de l’intimité  de la personne doit être  préservé lors des soins,  des toilettes, des  consultations et des  visites médicales, des  traitements pré et post- opératoires, des  radiographies, des  brancardages et, plus  généralement, à tout  moment de son séjour  hospitalier. »

×