Résultats questionnaire sur la Réalité Augmentée

1 383 vues

Publié le

Les réalités virtuelles dans l' e-commerce favorisent-elles l'acte d'achat du consommateur ? Comment la réalité augmentée s'insère-t-elle dans le processus d'achat ?

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 383
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
337
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Résultats questionnaire sur la Réalité Augmentée

  1. 1. Noémie Bonnefon Momar Diop Mélanie Gély Mael BerkoukMÉTHODOLOGIE : LA RÉALITE AUGMENTÉE S
  2. 2. IntroductionS RA sur e-boutique de plus en plus développéeS Sujet tendance, dactualité, permet de combiner notre double compétenceS Quels profils d’internautes seraient susceptibles d’utiliser la RA ? Et comment la RA s’insère-t-elle dans le processus d’achat ?
  3. 3. SommaireS I- Problématiques et MéthodologieS II- L’analyse FactorielleS III- Croisement de données, Test de corrélation
  4. 4. Partie 1 : Les problématiques et la méthodologieS 1. Conception du questionnaireS 2 axes : cibles potentielles et comportement dachatS 3 parties dans notre questionnaire : S Habitudes des répondants S Sujet détude (avec visionnage de la vidéo) S Connaître les personnes
  5. 5. Partie 1 : Les problématiques et la méthodologie
  6. 6. Partie 1 : Les problématiques et la méthodologieS Phrase d’accroche : S Pour se présenter S Inciter à répondre aux questionnaires "cela ne prendra que quelques minutes » S Rassurer lutilisateur quand à lutilisation de données "ce questionnaire est anonyme"
  7. 7. Partie 1 : Les problématiques et la méthodologieS 2. Pré-testsS Sur lentourage (cible variée comme léchantillon que lon souhaite)S Corrections derreurs et adaptation de certaines questions trop techniques
  8. 8. Partie 1 : Les problématiques et la méthodologieS 3. Administration du questionnaireS Google documentsS Du 16 au 23 avrilS Facebook, service marketing de Lactel et Anterior (développement informatique)
  9. 9. Partie 1 : Les problématiques et la méthodologieS 3. Administration du questionnaireS Google documentsS Du 16 au 23 avrilS Facebook, service marketing de Lactel et Anterior (développement informatique)
  10. 10. Partie 1 : Les problématiques et la méthodologieS 4. Présentation de l’échantillon Sexe des répondants Une femme 43% Un homme 57%
  11. 11. Partie 1 : Les problématiques et la méthodologieS 4. Présentation de l’échantillon Sexe des répondants Âge des répondants Plus de 25 ans 17% Une femme 43% Un homme 57% De 0 à 25 ans 83%
  12. 12. Partie 1 : Les problématiques et la méthodologieS 4. Présentation de l’échantillon Temps passé sur internet 0 à 2h 2h à 3h 3h à 4h > 4h Total Une femme 22,4% 11,9% 4,9% 4,2% 43,4% Sexe Un homme 9,8% 4,9% 1,4% 0,7% 16,8%
  13. 13. Partie 1 : Les problématiques et la méthodologieS 4. Présentation de l’échantillon Temps passé sur internet 0 à 2h 2h à 3h 3h à 4h > 4h Total De 0 à 25 33,6% 25,2% 11,2% 13,3% 83,2% ans Âge Plus de 9,8% 4,9% 1,4% 0,7% 16,8% 25 ans
  14. 14. Partie 1 : Les problématiques et la méthodologieS 4. Présentation de l’échantillon % de personnes connaissant la Réalité augmentée 40,4 % oui non 59,6 %
  15. 15. Partie 1 : Les problématiques et la méthodologieS 4. Présentation de l’échantillon Type de test effectué 25 22 21 20 18 15 15 15 11 10 Type de test effectué 4 5 0
  16. 16. Partie 2 : Analyses factorielles
  17. 17. Partie 2 : Analyses factorielles
  18. 18. Partie 2 : Analyses factorielles S Après analyse 2 profils se dégagent :Un profil axé surle divertissementet l’autre surl’utilisation dulogiciel commeaide d’achat
  19. 19. Test de corrélationS Choix des variables pour le croisement des données : S utilisationlogiciel S qualité S Aidedecision S Variables les plus pertinentes pour répondre à notre problématique
  20. 20. Récapitulatif des profilsS HédonisteS DivertissementS Aide achatS Utilitariste
  21. 21. Présentation des résultatsS Le profil hédoniste : S Considère lapplication comme une aide à la décision S Par contre ces personnes nutiliseront pas forcément le logiciel. Elles préfèrent sûrement se rendre en magasin pour faire leur achatS Profil utilitatiste : S Les résultats nous montrent que les utilitaristses vont l’utiliser S Ils considèrent cette application comme une aide à lachat.
  22. 22. Présentation des résultatsS Profil divertissement :Ils utiliseront le logiciel simplement par curiosité pour soncoté ludique et amusant. Ils ne considèrent en aucun casl’application comme un outil pour décider et donc nel’utiliseront pas pour acheterS Profil aide achat :Ce type d’acheteur est intéressé par l’application. D’unepart il l’utilisera et d’une autre part il s’en servira comme unoutil de décision pour ses achats de meubles
  23. 23. Présentation des résultatsS Profil peureux :Ils utiliseront le logiciel par simple curiosité. De natureméfiante, ils ne font pas confiance à cette application pourl’achat de meubleS Profil fasciné:Enthousiaste à l’idée de découvrir une nouvelleapplication, ils l’utiliseront et en feront une aide à l’achat
  24. 24. Récapitulatif
  25. 25. ConclusionS Dégager des profils cibles : 6 profils d’utilisateursS Problème de qualité : Freins ?S RA -> atout pour les entreprisesS Faire la différenceS Technologie à améliorer

×