Expatriation : comment anticiper le choc culturel ?

986 vues

Publié le

Vous envisagez de quitter votre pays prochainement pour vous expatrier quelques mois, quelques années ou le reste de votre vie. Vous êtes déjà informés sur toutes les démarches pratiques et administratives à effectuer. Vous vous êtes documenté sur votre destination, les us et coutumes, les usages et les mentalités. Toutefois, une question récurrente subsiste : comment cela va-t-il se passer ?

Cet atelier vous propose quelques pistes pour anticiper l'inévitable choc culturel auquel tout expatrié est confronté à un moment ou l'autre de son séjour.

Une conférence interactive de Nadene Canning, professeure associée à la Business School Lausanne, coach et spécialiste du changement, vous donnera des pistes pour anticiper le changement, identifier, modifier voire abandonner des croyances et des valeurs centrales qui jusqu'à présent ont défini votre identité.

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
986
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Remerciements
    Vos attentes
    Pourquoi moi? Ici devant vous
    5 continents voyages, affaires, nomades d’esprits
  • La définition de la culture a souvent été sujette à controverse et le terme est utilisé de façon multiple. Une définition assez commune est la suivante :
  • Difference
    Appartenance
    Diversité
  • This an active, fun way to explore and celebrate the rich diversity of experiences that different people bring to any group.  Works best with larger groups.

    Lever votre main si 5 groupes – expliquer pourquoi
    En écoutant leur histoire qu’est ce que cette expérience leurs a apporté à votre avis

    Groupes
    Éxpliquer pourquoi


    La richesse de la diversité
  • Imaginer que chaque personne que vous renconter est a decouvrir comme un nouveau bonbon
  • Rappelez vous la dernier fois que vous vous êtes senti diffèrent? Notre identité se contruit au fil de nos experiences et s’est seulement en quittant notre cocon qu’on s’en rendre compte

    Exemple – La premier fois c’était à l’école primaire – Nous avons eu la journée continue des l’enfantine et je partais tous les matins prendre le bus- A midi nous mangeons tous ensemble à la cantine. Je n’avait pas le sandwich mais le Kibbée – Ma difference été affiché et les réaction on été multiple – critique et curieux.

    2em fois invité chez mon petit copain pour rencontrer sa famille à l’heure du souper la télé été allumer – chez nous l’heure du souper était le moment de partage familiale alors la télévision allumer ma vraiment étonnée … mais ce n’est pas pour autant que la famille ne partageais moins de choses.

    Prenez quel que minutes pour réfléchir – c’est quand la dernier fois que vous avez senti diffèrent? Tout le monde a trouver? Tourner vers qq’un que vous ne connaissez pas et partager ensemble.

    Comment avez-vous senti lors de cette exercise? Hors zone de confort?

    La semaine passe j’ai donné 5 jours de cours au professionnels venant de 11 pays – Angola, Kenya, Philippines, Romanie, Poland, Nigeria, Egypte, Cameroun, Inde, Jordanie, Qatar – Il a fallu que j’établie d’emblée un environment de confiance entre toutes les participants Pour que les membres osent partager leurs point de vues. Les règles pour cadrer la semaine o Les différences de pratiques et d’opinion ont été une richesse inéstimable pour les participants. d’opinion qu’on était
  • Culturelle – example de nourriture, coutume et habiment
    Cognitive – j’enseigne le leadership au niveau master à BSL une université privé qui attire des étudiants international Lundi lors du dernier cours il fallait que chaque elève present un «leader» qui represent leur pays – Urkraine, Inde, Danmark, Greece, Allemange, Tanzanie, La Russie, Vietnam – pour certain le leadership est liér à la rentabilité de l’entreprise, pour d’autre la diversité, et pour d’autres le paternalism
    L’écart Cognitive se crée a cause de notre tendance a voir la vie, les faites et le risque seulement à travers nos valuers
    tendency of persons to form perceptions of risk and related facts that cohere with their self-defining values
    Emotionelle – est notre manière de montrer ou pas nos émotions – exemple de stefano EMBA Trader dérivé originaire d’Australie qui est toujours en train de blaguer et rire et souffre de ne pas être pris au sérieux. 2eme exemple le conflit

    Emotions play a critical role in interpersonal relationships and how people relate to each other. Emotional exchanges can have serious social consequences that can result in either maintaining and enhancing positive relationships, or becoming a source of antagonism and discord
  • Interaction Style
    Following schedules and managing time precisely (Fixed)
    Focusing more on accomplishing tasks and taking action than on building relationships and planning (Doing)
    Handling conflict and giving feedback straightforwardly (Direct)
    Communicating in a dispassionate and pragmatic way in work situations (Instrumental)
    Adhering to protocol and social conventions in business situations (Formal)
    Applying rules and standards consistently and uniformly, regardless of the circumstances (Universalistic)

    Sense of Self
    How people tend to view identity and motivation in work situations
    Bringing a sense of empowerment to your work environment / Operating with a sense of restraint in your work environment (Control / Constraint)
    Having clear boundaries and information sharing on a need-to-know basis (Private)
    Working in environments with special treatment and different levels of power (Hierarchy)
    Identifying as a member of an interdependent group in work situations / Identifying as an independent individual in work situations (Collectivistic / Individualistic)
    Being motivated by mutually satisfactory business relationships / Being motivated by results, recognition, and/or rewards (Cooperative / Competitive)
    Fostering structure, certainty, and predictable situations to reduce ambiguity in work situations (Order)

  • Environment = Environnement (où?)
    Behaviour = Comportement (quoi?)
    Stragegies = Stratégies (comment?)
    Values = Valeurs (pourquoi?)
    Identity = Identité (qui?)
    Spirituality = Spiritualité (pour quoi faire?)
  • Toute est nouveau et brille
    Destabilisation d’etre seule

    Très souvent les entreprises propose à leurs employées la possibilité de travailler à l’étranger. J’ai eu le plaisir d’accompagner
    Certaines entreprise qui prepare ceux qui vont partir à la culture du pays d’acceuille
    Cette année j’ai donner une formation de 2 jours sur la culture à un couple qui quittait la suisse pour les états unis
    80% du temps le transfert échu parce que la personne qui accompagne n’est pas satisfaite. Il est primordiale de prendre en consideration les deux personnes ainsi que leur enfants.
    J’ai accompagne un centaine de personne avec leur établissement en suisse, chaqu’un est different.
    Si vous avez l’intention de partir accompagner un jeune couple Sachez que les couples presente une défie en couple c’est intensifer car une personne est
  • Les pièges de la perception subjective, aux prises avec les préjugés

    Stéréotype: Décrit une simplification, schématique et vue distordue, partie des aspects sociaux.
    Préjudice: Décrit un modèle d'attitudes et évaluations prédéfinies qui sont habituellement chargées émotionnellement et conduit à des attentes fixées envers les autres. Il implique généralement évaluations généralisées sur les situations sociales qui sont perçues comme vrai et qui sont difficiles à changer.

    Que pouvons-nous faire pour éviter les conséquences négatives des stéréotypes et des préjugés?
    1. Sensibilisation du fait, que tout le monde utilise des stéréotypes.
    2. Identification de vos propres préjugés et d'essayer de les voir comme hypothèse.
    3. observant précisément la place de la généralisation (Qu'est-ce que je vois?)
    4. Décrire au lieu de juger.
    5. Rester ouvert pour la révision et la modification de votre vision du monde.
    6. deviennent plus sensibles à vos propres préjugés et les stéréotypes, les évaluations et les comportements.
  • Intercultural Competence
     
    Intercultural competence does not mean the ability only to adapt to a foreign culture.
    “Intercultural competence is the ability to behave in a foreign culture in such a way, that your intensions are understood by others and you can understand the behaviour of the others“.
    Cultural competence refers to an ability to interact effectively with people of different cultures.
     
    Cultural competence comprises four components:
    Awareness of one's own cultural worldview,
    Attitude towards cultural differences,
    Knowledge of different cultural practices and worldviews, and
    cross-cultural skills.
    Developing cultural competence results in an ability to understand, communicate with, and effectively interact with people across cultures
     
    The “Cultural Sensitivity Scale” of Bennett
    In the 70’ies of the last century Milton J. Bennet introduced the so called “Developmental Model of Intercultural Sensitivity (DMIS)” explaining the building of intercultural competence3. According to Bennet intercultural competence spans six different stages from ethnocentrism to ethno relativism. Bennet defines ethno-centrism as “assumption, that the view of the world present in one’s own culture is central to all perception of reality. This ethno-centrism is a concept similar to that of ego-centrism, describing individuals who believe, that his or her existence inevitably lies in the centre of all reality perceptions of others”4.
    In the ethno-centric stage other cultures and behaviours are devaluated. It is structured into three stages:
    1. Denial of cultural differences through isolation and separation.
    2. Defence of one’s own culture by painted it in a superior light and denigrating other cultures, a process which also can be reversed, when a foreign culture is idolised.
    3. Minimizing of cultural differences by physical universalism or transcendental universalism
     
    The second main group of intercultural sensitivity stages Bennet calls the ethno-relative level. The stages on this level imply the notion that cultures do not represent absolute value systems but have to be regarded as relative to each other. Individual behaviour can be understood only within the respective cultural context. According to Bennet there are no absolute standards of “right” or “good”, which could be applied to culturally based behaviour without its cultural context.5
    The ethno-relative stage is structured into three stages:
    4. Acceptance of cultural differences by respecting different behaviour and values
    5. Adaptation to foreign cultures through empathy and pluralism
    6. Integration into the foreign culture by context related evaluation and constructive marginality.
  • Intercultural Competence

     
    Intercultural competence does not mean the ability only to adapt to a foreign culture.
    “Intercultural competence is the ability to behave in a foreign culture in such a way, that your intensions are understood by others and you can understand the behaviour of the others“.
    Cultural competence refers to an ability to interact effectively with people of different cultures.
  • Expatriation : comment anticiper le choc culturel ?

    1. 1. Expatriation : comment anticiper le choc culturel ? Université de Lausanne Alumnil Le 12 novembre 2014 Nadene Canning nadene@allsystemsgo.ch
    2. 2. « Cet atelier vous propose quelques pistes pour anticiper l'inévitable choc culturel auquel tout expatrié est confronté à un moment ou l'autre de son séjour. » ….des pistes pour anticiper le changement, identifier, modifier voire abandonner des croyances et des valeurs centrales qui jusqu'à présent ont défini votre identité.
    3. 3. La Culture «La culture est un ensemble complexe qui inclut savoirs, croyances, arts, positions morales, droits, coutumes et toutes autres capacités et habitudes acquises par un être humain en tant que membre d’une société.»1 1 Tylor, E. in Seymour-Smith, C. (1986) Macmillan Dictonary of Anthropology. The Macmillan Press LTD.
    4. 4. La culture est …
    5. 5. Mul t iples Ident i tés Cul turel les Chaque personne appartient à plusieurs groupes culturels qui sont simultanément entrelacés les uns aux autres . Niveau Social Soi Genre Culture D’entreprise Age Culture Nationale Valeurs
    6. 6. Lever votre main si …  Vous avez déjà chanté un karaoké … au Japon ?  Vous avez déjà passé 2 semaines ou plus sans vous doucher ?  Vous avez déjà nagé dans 3 différents océans ?  Vous parlez 4 langues ou plus?  Vous avez déjà vécu à l'étranger pendant plus d’un an ?
    7. 7. Exercice Votre nom Où vous êtes né-e Les pays où vous avez habité Le pays où vous allez vous expatrier
    8. 8. La richesse de la diversité ….
    9. 9. Les écarts des appartenances différentes
    10. 10. Trois types d’écarts Cul turel Cogni t i f Émot ionnel
    11. 11. La Culture et l’Individu Style d’interaction •Fixed •Doing •Direct •Instrumental / Expressive •Formal •Universalistic / Particularistic Conscience de Soi •Contrôle / Contrainte •Privé / Public •Hiérarchie / Egalité •Collectiviste / Individualiste •Cooperatif / Compétitif Manière de Penser Past / Future Low Context / High context Deductive Linear / Systemic TMC Berlitz Cultural Orientation Model
    12. 12. Les niveaux de culture  La culture est un processus en constante évolution  Les niveaux inférieurs changent plus lentement que le niveau de surface  Les niveaux inférieurs influent sur les niveaux supérieurs et vice versa Comportements visibles
    13. 13. Comprendre le cycle émotionnel des expatriés de longue durée pour mieux le gérer parAllain Joly Prof HEC Montréal
    14. 14. http://www.cptc.edu/stereotype/bias/lessonbuilder_files
    15. 15. Réflechir en termes de STEREOTYPES GÉNÉRALISATIONS • Inutiles, idées irrespectueuses de chaque membre d'un groupe social • Figés et définitifs, même avec l’apport d'informations supplémentaires • Ils ne changent JAMAIS • Articulés négativement • Jugements de valeur • Utiles, idées respectueuses d’un groupe social • JAMAIS définitives ou fixes • Invitent à accueillir des informations supplémentaires à travers une observation continue • Articulées de façon aussi neutre que possible • Évitent les jugements de valeur
    16. 16. Développer la compétence interculturelle
    17. 17. La compétence interculturelle Comprend 4 composantes: • Conscience de sa propre vision du monde culturel • Attitude à l'égard des différences culturelles • Connaissance des différentes pratiques et visions du monde culturel • Compétences interculturelles
    18. 18. MINISTERE DE LA CULTURE
    19. 19. Conseils pratiques  Tous les jours faites quelque chose de nouveau; partez en mission, en découverte  Cultivez votre curiosité  Apprenez à mieux connaître vos valeurs  Faites une activité / cours / bénévolat / dans votre pays d’accueil  Restez positif – la neuroscience  Ne prenez pas les choses personnellement  Adoptez l’attitude bonbon!

    ×