28 avril 2011     L’actualité & les innovationsdu marketing et dela communication         par
Point de vue :Les marques  Royales
L’actu mise à nu
Un smartphone :       oui, mais pour quoi faire ?• Une étude menée par Google et Ipsos  sur l’utilisation des smartphones ...
L’intégration numérique :             nouvel enjeu ?• Le Centre d’Analyse Stratégique vient  de publier son rapport sur « ...
Canderel bonifie vos pauses• C’est connu, les professionnels du marketing  et de la com sont stressés…• Or, selon un sonda...
L’œil de Né Kid sur l’enjeu numérique• Il est un peu surprenant que les autorité  commencent juste à se préoccuper des  ef...
L’image de la semaine :
POINT DE VUE :Les marques royales
Vive les mariés !• Oyez, Oyez !• La perche tendue était bien trop longue pour  passer à côté : le mariage de Kate & Will.•...
C’est quoi une marque royale?• D’abord un clin d’œil à l’actualité mais pas  uniquement. Ces marques sont liées de près ou...
Sommaire                 1                 0                                      2                                       ...
Les « marques monarques »• Leur légitimité ne peut être  remise en question, ces  marques existent pour cause  de territor...
Les « marques fournisseurs »• Sans être bien nées, ces marques  ont une histoire avec la noblesse.• L’horloger Bréguet fai...
Les « marques parvenues »• Ces marques n’ont de noblesse  que le nom et le positionnement.• Leur titre reflète leur ambiti...
Les « marques roturières »• Ces marques s’assimilent au  prestige de la noblesse pour des  raisons variées :   Ŕ Princesse...
Les « marques bouffonnes »• Les marques bouffonnes  s’apprêtent des codes royaux pour  divertir.• Par son nom à la sonorit...
Les « marques mythiques »• Elles ont choisi de ne pas  associer directement leur  nom à quelque noblesse que  ce soit.• Le...
Les « marques leader d’opinion »• Ces produits ont profité de  l’influence des monarques pour se  rendre célèbres.• Longte...
Les « inventions nobles »• Ces produits sont tout simplement  nés grâce aux nobles.• On dit que John Montagu, 4e comte  de...
Les « marques impériales »• Pas tout à fait royales, ces  marques ont offert leurs  services aux empires.• La cuvée de cha...
Les opportunistes (les félons)• Ces marques tirent profit de  l’événement, en commercialisant des  produits dérivés qui n’...
Des goodies plein la couronne• Qu’elle soit source d’inspiration ou inspiration elle-  même, la noblesse pousse à la créat...
Idées, tendances &    innovations
Backofawebpage                 Cliquer sur l’image pour voir le site• Vous avez toujours eu envie de savoir ce qui se cach...
L’herbe est-elle plus verte ailleurs ?                Cliquer sur l’image pour voir le site• Et si j’étais né en Argentine...
Moteur de recherche de bannières              Cliquer sur l’image pour voir le site• Les gens en mal d’inspiration ont de ...
Adresses web• Slide #25 : http://backofawebpage.tumblr.com/• Slide #26 : http://www.ifitweremyhome.com/index/FR• Slide #27...
La semaine prochaine :                                          Clin d’œil…                                               ...
Merci et à lasemaine prochainewww.nekid.fr+33 1 43 38 15 48
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La veille de Né Kid : Smartphone pour quoi faire, les marques royales, back of a web page

1 203 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 203
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
144
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Elles se disent nobles via une expertise qui légitimeraient la supériorité qu’elles se donnent. Ou grâce à leurs clients historiques…
  • La veille de Né Kid : Smartphone pour quoi faire, les marques royales, back of a web page

    1. 1. 28 avril 2011 L’actualité & les innovationsdu marketing et dela communication par
    2. 2. Point de vue :Les marques Royales
    3. 3. L’actu mise à nu
    4. 4. Un smartphone : oui, mais pour quoi faire ?• Une étude menée par Google et Ipsos sur l’utilisation des smartphones aux USA rend compte d’une réalité a priori surprenante.• Alors que les smartphones deviennent toujours plus « intelligents », les utilisateurs ne semblent pas cerner toutes les fonctionnalités de cet outil technologique.• De fait, 32% des détenteurs d’iPhone ne téléchargent et n’utilisent pas d’applications.• Et 19% d’entre eux ne se servent pas non plus d’Internet sur leur mobile.• On peut dès lors se demander quelle finalité est attribuée au smartphone : un objet statutaire plus qu’utilitaire ?
    5. 5. L’intégration numérique : nouvel enjeu ?• Le Centre d’Analyse Stratégique vient de publier son rapport sur « le fossé numérique en France ».• Il émet 9 recommandations dont : Ŕ La nécessité de mettre en place un traitement social de l’Internet, Ŕ L’atténuation des inégalités devant l’école grâce aux technologies numériques, Ŕ Leur gestion permet également aux personnes âgées de rester en contact avec leurs proches et les aide à rester chez eux plus longtemps.• Ces recommandations supposent donc une action politique pérenne et la mise en place de campagnes d’information.
    6. 6. Canderel bonifie vos pauses• C’est connu, les professionnels du marketing et de la com sont stressés…• Or, selon un sondage Ipsos, 97% des Français font des pauses au cours de la journée. Plus qu’un luxe, une nécessité !• Pour répondre à ce comportement, Canderel lance le Miaming : le choix de pauses légères et gourmandes à base de mini-pâtisseries.• Cette stratégie de Né Kid vise bien sûr à allier bien être mental et nutrition équilibrée.• La démarche intégrée vise à accompagner l’évolution souhaitée : rythme (radio + hebdo), information (RP, publi dans Femme Actuelle, pack), influence (implication des animateurs), sans oublier un ambassadeur de choc en la personne de Cyril Lignac qui a réinterprété 20 des desserts préférés des Français.• Alors adonnez-vous au miaming sans retenue avec Canderel, c’est bon pour la tête et ça fait plaisir au palais. Eh oui !
    7. 7. L’œil de Né Kid sur l’enjeu numérique• Il est un peu surprenant que les autorité commencent juste à se préoccuper des effets sociaux des réseaux du même nom, et du reste de l’internet.• Car la pénétration du web est désormais maximale, y compris chez les séniors, et les réseaux sociaux ont explosé.• Les enjeux de l’égalité d’accès à cet outil essentiel sont donc considérables, sans compter les risques de perversion du système par ceux qui souhaitent tirer le maximum de profit des informations et des flux générés.• En réalité il existe une grande naïveté de la part de beaucoup d’intenautes vis-à-vis du web : les intentions mercantiles ne sont pas toujours décryptées et les protections individuelles sont assez précaires (surtout chez les ados).• Une pédagogie généralisée et égalitaire, ainsi que des garde-fous comme il en existe dans les autres médias, semblent donc assez logiques.
    8. 8. L’image de la semaine :
    9. 9. POINT DE VUE :Les marques royales
    10. 10. Vive les mariés !• Oyez, Oyez !• La perche tendue était bien trop longue pour passer à côté : le mariage de Kate & Will.• L’effervescence est palpable aux 4 coins du monde (3 milliards de téléspectateurs espérés) autour de l’union entre le Prince William et sa roturière de fiancée, Catherine.• Le ton est donné. Cette semaine, on parle Royauté et Marques Royales.
    11. 11. C’est quoi une marque royale?• D’abord un clin d’œil à l’actualité mais pas uniquement. Ces marques sont liées de près ou de loin à la notion très vaste de royauté, pour des raisons historiques, opportunistes ou hasardeuses.• Pourquoi se sont-elles associées aux valeurs propres à la noblesse et aux couronnes?• Passage en revue.
    12. 12. Sommaire 1 0 2 1 7 8 3 4 6 5 9• Du plus royal au plus roturier, nous passerons en revue les différents types de marques royales avec : 1 2 3 4 les monarques les fournisseurs les parvenues les roturières, 5 6 7 les bouffonnes les mythiques les leaders d’opinion 8 9 10les inventions nobles, les impériales les opportunistes
    13. 13. Les « marques monarques »• Leur légitimité ne peut être remise en question, ces marques existent pour cause de territorialité et d’histoire.• Royal Air Maroc ou Royal Jordanian ne voleraient pas sous ce nom si un monarque ne gouvernait pas le Pays.• Il en est de même pour la Royal Bank of Scotland (RBS) ou la RBC (Canada).
    14. 14. Les « marques fournisseurs »• Sans être bien nées, ces marques ont une histoire avec la noblesse.• L’horloger Bréguet fait connaître ses connections à la Cour où il fournissait les plus grands : Marie- Antoinette, Napoléon Bonaparte, Alexandre 1er de Russie (on trouve encore aujourd’hui une page « clients célèbres » sur son site)• Idem pour le thé Twinings qui ne manque pas une occasion de rappeler qu’il est fournisseur officiel de la couronne britannique depuis 1837 (sous le règne de Victoria).
    15. 15. Les « marques parvenues »• Ces marques n’ont de noblesse que le nom et le positionnement.• Leur titre reflète leur ambition premium.• La famille Dubarry s’octroie ainsi le titre de Comtesse du Barry (en référence à la favorite de Louis XV) pour commercialiser « le meilleur foie gras du monde ».• Idem pour la marque de prêt-à- porter Vicomte Arthur (Vicomte A. pour les intimes) implantée dans les lieux chics (Deauville, terrains de polo…)
    16. 16. Les « marques roturières »• Ces marques s’assimilent au prestige de la noblesse pour des raisons variées : Ŕ Princesse Tam Tam (lingerie) et Royal Wear (street wear) font la promesse d’une expérience produit de premier rang Ŕ Eminence (lingerie) : inspire une qualité de fabrication sans égale Ŕ Prince de Lu (gâteaux) raconte aux enfants que manger est héroïque. Ŕ King Jouet, le Roi du matelas, les pâtés pour chien Royal Canin ou les fameuses cigarettes Royale Menthol sont également de très bons exemples.
    17. 17. Les « marques bouffonnes »• Les marques bouffonnes s’apprêtent des codes royaux pour divertir.• Par son nom à la sonorité rieuse, la marque de chaussettes « Archiduchesse » se place au rang de bouffon du roi.• Il en est de même pour l’enseigne de literie « Le Roi Sommeil » qui, par son jeu de mot en référence au surnom de Louis XIV, fait rire l’ensemble de la Cour.
    18. 18. Les « marques mythiques »• Elles ont choisi de ne pas associer directement leur nom à quelque noblesse que ce soit.• Leur nom laisse pourtant deviner un riche passé.• Tel est le cas de Sephora, épouse de Moïse dans la bible, et fille de prophète dans le Coran.• Idem pour Midas, roi de Phrygie, qui pouvait changer en or tout ce qu’il touchait.
    19. 19. Les « marques leader d’opinion »• Ces produits ont profité de l’influence des monarques pour se rendre célèbres.• Longtemps considérée comme denrée à l’origine de la lèpre, c’est Antoine Parmentier, au retour d’un séjour en captivité en Prusse qui démocratisa la pomme de terre en France. Il fit évoluer son image de denrée nocive à aliment rare et délicat destiné aux nobles.• C’est en commercialisant la cuvée spéciale du père Perignon que la Maison champenoise Moët & Chandon acquit sa notoriété et son rayonnement. Au cours des années, le champagne alors « vin des rois » devint « roi des vins ».
    20. 20. Les « inventions nobles »• Ces produits sont tout simplement nés grâce aux nobles.• On dit que John Montagu, 4e comte de Sandwich serait l’initiateur de notre bon vieux jambon-beurre.• Amateur de jeux de cartes, Le 4e comte de Sandwich s’est vu servir, sur sa demande, une tranche de bœuf salé sur du pain en guise de repas lors de l’une de ses parties.• Selon lui, 2 avantages découlaient du sandwich : Ŕ Il pouvait s’alimenter sans avoir à quitter la table de jeu Ŕ Le sandwich lui laissait les mains propres pour jouer.
    21. 21. Les « marques impériales »• Pas tout à fait royales, ces marques ont offert leurs services aux empires.• La cuvée de champagne Tsarine des Frères Chanoine a été réalisée pour rendre hommage à la Russie des Tsars, principal marché du champagne au XIXe siècle.• Les Œufs de Fabergé sont de leur côté connus pour avoir été offerts aux épouses d’Alexandre III et Nicolas II à l’occasion des fêtes pascales.
    22. 22. Les opportunistes (les félons)• Ces marques tirent profit de l’événement, en commercialisant des produits dérivés qui n’auraient jamais vu le jour sans cette occasion. Occasion sur laquelle ils n’ont pas hésité à sauter.• On parle de marques telles que Ŕ New Balance (et ses baskets Will & Kate), Ŕ Le fournisseur de téléphonie T- mobile (et sa publicité mettant en scène le faux mariage princier), Ŕ l’enseigne de vêtement New Look ou la compagnie aérienne Easy Jet qui proposent d’adopter la « princess attitude » ou d’incarner le meilleur sosie du Prince William afin de gagner bons de réductions et autres voyages gratuits.
    23. 23. Des goodies plein la couronne• Qu’elle soit source d’inspiration ou inspiration elle- même, la noblesse pousse à la création (de marques).• Le mariage de Prince William et Catherine est, comme constaté précédemment, une superbe aubaine commerciale.• Outre les marques proposant des produits « clin d’œil », on retrouve également d’innombrables produits dérivés à l’effigie du couple : assiettes, sachet de thé, préservatifs, fausses bagues, poupées, bières…• Les assiettes du mariage de Lady Di et du Prince Charles se revendent aujourd’hui à 40€ l’unité… Combien vaudront celles de Kate & Will en 2040 ?
    24. 24. Idées, tendances & innovations
    25. 25. Backofawebpage Cliquer sur l’image pour voir le site• Vous avez toujours eu envie de savoir ce qui se cachait derrière des sites tels que Facebook, Twitter, Google ? Jeff Lam nous propose une réponse amusante et créative à travers une série de visuels.
    26. 26. L’herbe est-elle plus verte ailleurs ? Cliquer sur l’image pour voir le site• Et si j’étais né en Argentine, comment serait ma vie ? Finies les supputations vaporeuses, vous pouvez désormais comparer votre vie réelle avec celle que vous auriez eu dans le pays de votre choix !
    27. 27. Moteur de recherche de bannières Cliquer sur l’image pour voir le site• Les gens en mal d’inspiration ont de quoi souffler : MOAT est le premier moteur de recherche intégralement dédié aux bannières interactives.
    28. 28. Adresses web• Slide #25 : http://backofawebpage.tumblr.com/• Slide #26 : http://www.ifitweremyhome.com/index/FR• Slide #27: http://www.moat.com/
    29. 29. La semaine prochaine : Clin d’œil… La machine à café de Né Kid est en panne… Nous sommes zen, c’est donc le moment de nous solliciter ! Cette semaine sur le blog : « Les pièges à gogo annoncent la couleur ! » ; La revue de presse de Né Kid – week 17 ; Kathryn Schulz: On being wrong La veille #176 a été écrite par Charlie Guérin, Anne Rivoallan et Jean Allary. 100€ dans la cagnotte ilétrisme
    30. 30. Merci et à lasemaine prochainewww.nekid.fr+33 1 43 38 15 48

    ×