11 mars 09
  L’actualité &
les innovations
      de la
communication
    vues par
 les juniors de
R.I.P. e-Echos
• La version électronique des Echos consultable
  sur eBook s’arrête prématurément, après un
  an de vie et...
L’usage des blogs & réseaux sociaux
         supplante celui de l’email
•    Nielsen annonce qu’en décembre 2008 l’utilisa...
Les best-sellers des GMS en 2008

• Le Journal du Net et Nielsen ont rendu public
  leur étude portant sur les produits ay...
L’œil de Né Kid sur les succès en GMS

• Il est frappant qu’en ce début du 21ème siècle,
  ce soit des produits aussi trad...
L’image de la semaine
Point de vue :
Qu’est ce que le porno a
enseigné aux marques?
Le sexe ne vend pas
• La sexualité et la pornographie tous azimuts est un des grands
  marronniers de la publicité.
• Des ...
Des porno-marques un peu partout…
            Identité visuelle   Rich Media
                                             ...
Trouver une identité visuelle
• La légende raconte que les toutes premières
  marques ont été apposées sur les rivages
  d...
Surfer sur les tendances

• L’après-guerre et les 30 glorieuses donnent
  le coup d’envoi à l’industrie pornographique
  d...
Contourner un tabou

• La synergie produite entre le
  développement exponentiel des
  nouvelles technologies et de ces je...
Imposer un standard
• Une révolution advient dans les année 80 : le
  magnétoscope permet aux foyers de créer
  une projec...
Capter ses consommateurs
• La demande constante pour les contenus
  adultes et le fort potentiel de marge du
  métier rend...
Et soudain…

  Internet
Le média que le porno attendait
                               35% des
 12% des sites
                                    ...
L’innovation au service
          de la rentabilité
• De nombreuses innovations sur la
  toile ont été impulsées par le
  ...
Assurer les paiements en ligne
• On attribue à un certain Richard
  Gordon la mise en place d’un système
  de paiement en ...
L’expérience du rich média
• L’explosion des accès internet à haut-
  débit a permis au porno de faire un
  bond technolog...
Créer du dialogue
• Les chat rooms et dialogues via webcam
  sont le produit de l’imagination de l’industrie
  du X.
• Auj...
Premiumiser son offre
• Les installations techniques étant rendues
  opérationnelles, le porno peut donner libre
  cours à...
Miser sur la viralité
• Succès fortement plébiscité par les
  marques, le marketing viral n’a pas été
  épargné par les ex...
Avoir le sens de l’humour
• La reprise, le détournement ou la
  parodie d’un produit témoigne dans la
  plupart des cas de...
Éviter l’intrusion
• L’avance technologique du X sur la toile
  ne lui a pas toujours inspiré les
  meilleures idées.
• À ...
Et demain? Du sexe 2.0
• Malgré tous les efforts déployés, le porno ne peut pas toujours
  être à la pointe de l’innovatio...
Innovations
     &
Tendances
Des pelotes à interface tactile




• Dans le sillon du fait à la maison, on ressort tous nos aiguilles à tricoter
  grâce...
Guerilla wi-fi


          Cliquez sur l’image pour accéder à la vidéo




• Il n’y a pas de petites économies. La compagn...
Un bureau vraiment mobile…




• Le bureau mobile, une réalité pour Vodafone et son agence de
  RP en Espagne
• L’agence s...
Merci et à la
  semaine
 prochaine
La Veille Du Né Kid Du 11.03.09   Interdit Aux Mineurs
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La Veille Du Né Kid Du 11.03.09 Interdit Aux Mineurs

6 968 vues

Publié le

La veille de Né Kid INTERDITE AUX MINEURS : Ce que le marketing du X a appris aux marques, le web social plus populaire que l'email...

Bonjour,

Cette semaine dans ce numéro spécial de la veille de Né Kid :

Actus :
• R.I.P. e-Echos
• L’usage des blogs & réseaux sociaux supplante celui de l’email
• Les best-sellers des GMS en 2008

Point de vue : Qu’est ce que le porno a enseigné aux marques ?

Et les tendances, idées et innovations dénichées cette semaine…

Publié dans : Technologie, Business
4 commentaires
1 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 968
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 888
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
4
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La Veille Du Né Kid Du 11.03.09 Interdit Aux Mineurs

  1. 1. 11 mars 09 L’actualité & les innovations de la communication vues par les juniors de
  2. 2. R.I.P. e-Echos • La version électronique des Echos consultable sur eBook s’arrête prématurément, après un an de vie et seulement 1 000 abonnés. • Le livre électronique offrait pourtant une alternative intéressante aux éditions papier : rechargeable en contenus – journaux et livres – via wifi, mise à jour via RSS, encre reposante pour les yeux, interface tactile… • Les Echos pariaient sur un envol du marché et attendaient une réplique de la part de la concurrence, qui a vraisemblablement préféré axer sa stratégie sur la synergie web/papier et d’autres supports tels l’iPhone ou le BlackBerry. • Un espoir subsiste pour l’e-paper, car son essor outre-Atlantique (commercialisé par Amazon) présage peut-être d’une résurrection auréolée de succès…
  3. 3. L’usage des blogs & réseaux sociaux supplante celui de l’email • Nielsen annonce qu’en décembre 2008 l’utilisation des réseaux sociaux (Facebook, MySpace…) et blogs a dépassé celui de l’email dans le monde… • Ces nouveaux usages ont concerné les 2/3 des internautes de la planète, soit un peu moins de 700 millions d’individus, et ils captent 10% du temps passé sur internet. • Captant 3 visiteurs sur 10, c’est Facebook qui mène cette catégorie. • Preuve de l’ampleur du phénomène, ce sont les 36- 49 qui contribuent le plus à la croissance de Facebook. Et ce taux est aussi plus important sur les 50-64 ans que sur les < 18 ans. • Nielsen indique que la croissance des réseaux sociaux s’est surtout faite au détriment d’autres usages, principalement la consultation de portails d’informations (type Yahoo…) et les emails – les 2 étant assez corrélés (via les newsletters et les alertes menant aux portails…)
  4. 4. Les best-sellers des GMS en 2008 • Le Journal du Net et Nielsen ont rendu public leur étude portant sur les produits ayant connu la plus forte progression en France en 2008. Deux tendances majeures émergent : l’engouement pour les alcools et les produits à cuisiner soi-même. • Le premier prix revient au brandy, qui a vu décoller ses ventes de 44%, suivi par les fruits et coulis surgelés à 25% et les bains de bouche à 18% de hausse. • Vodka, armagnac, tequila, fruits aux sirop, jus aux légumes, jus concentrés et produits dermatologiques complètent le paysage des 10 plus fortes augmentations. • Au-delà des innovations lancées par les industriels et des nouvelles habitudes de consommation, ces tendances du food ont comme un arrière-goût de crise…
  5. 5. L’œil de Né Kid sur les succès en GMS • Il est frappant qu’en ce début du 21ème siècle, ce soit des produits aussi traditionnels que les rillettes, la farine, les compotes, la viande en conserve, les fruits au sirop, le Picon, la levure Alsa ou le sirop qui tiennent le haut du pavé de la croissance. • Le retour vers ces vieux classiques, ringards aux yeux de certains, prouvent que l’angoisse du pouvoir d’achat n’a pas attendu le plus fort de la crise au 2ème semestre 2008 pour se manifester. Et que l’alcool (4 catégories sur les 6 premières) fait oublier la morosité… • Ce qui est plus inquiétant c’est que quasiment aucune catégorie « moderne » ne figure parmi les champions de la croissance. Signe que les innovations, jugées trop chères, ne sont plus au goût du jour et que la communication des marques peine à séduire ? En tout cas celles- ci vont sans doute devoir changer de registre pour retrouver des discours convaincants !
  6. 6. L’image de la semaine
  7. 7. Point de vue : Qu’est ce que le porno a enseigné aux marques?
  8. 8. Le sexe ne vend pas • La sexualité et la pornographie tous azimuts est un des grands marronniers de la publicité. • Des premières « marques » apposée sur les plages d’Alexandrie jusqu’au porno chic en passant par l’égérie des affiches Avenir, le sexe est depuis toujours intimement lié aux marques. • Pourtant, contrairement aux idées reçues, la mise en scène de l’érotisme ne rime pas systématiquement avec croissance. Les anti-pubs et autres Chiennes de garde le démontrent mieux que quiconque. • Alors, comment expliquer de si fréquentes associations? • Et si les marques n’utilisaient pas le sexe, et que ce soit le sexe qui utilise les marques ?
  9. 9. Des porno-marques un peu partout… Identité visuelle Rich Media Streaming Minitel Standards Micro-paiement Mobile Haut-débit marketing VoD Téléphone rose Marketing viral Fidélisation Récupération Intrusion de tendance Innovation
  10. 10. Trouver une identité visuelle • La légende raconte que les toutes premières marques ont été apposées sur les rivages d’Alexandrie, dans l’Egypte Antique. • Les prostituées gravaient leurs initiales sous leur sandales afin de distinguer leurs empruntes de leurs collègues sur leur lieu de travail : les plages. • Leurs clients pouvaient ainsi identifier leurs camarades de jeux plus facilement. • Plus tard, la Grèce Antique distinguera ses maisons de prostitution par un nom : les dicterions, situées à proximité des ports. • La Rome Antique consacrera également des lieux dédiés : les lupanars. Les jeunes filles y portent des tenues distinctives - une tunique jaune et des souliers rouge.
  11. 11. Surfer sur les tendances • L’après-guerre et les 30 glorieuses donnent le coup d’envoi à l’industrie pornographique de masse. • L’Empire Playboy déploie lentement ses ailes et accompagne les baby boomers – dont les tout récents adolescents – dans leur accession à la sensualité. • La libéralisation des mœurs consécutifs à Mai 68, la perte d’influence des dogmes traditionnels, la crise de la nuptialité et l’urbanisation croissante font alors éclore une génération en proie à un fort désir de chair – « tout est permis », « notre corps nous appartient » – bridé ensuite par une montée de l’individualisme. • Ces individus, souvent masculins et plutôt jeunes se révèlent – au fur et à mesure que les décennies passent – de fervents adeptes des nouvelles technologies.
  12. 12. Contourner un tabou • La synergie produite entre le développement exponentiel des nouvelles technologies et de ces jeunes early adopters mordus de pornographie va grandement contribuer à la démocratisation de bon nombres d’innovations. • Enjeu : comment éviter à ces consommateurs d’un genre nouveau d’avoir à se rendre dans un kiosque, une boutique spécialisée voire un cinéma ? • Le leur apporter à domicile ! Le Minitel connait un succès inattendu grâce à un service de charme dit « Minitel Rose ». • S’ensuivra un déluge de services télématiques axés sur l’érotisme.
  13. 13. Imposer un standard • Une révolution advient dans les année 80 : le magnétoscope permet aux foyers de créer une projection à la maison, privilège auparavant réservé aux salles de cinéma. • Une bataille se profile alors pour savoir qui, de Sony, Philips ou JVC, saura imposer son standard de cassette. • Malgré une qualité reconnue comme inférieure, c’est JVC et sa VHS qui remporteront la partie grâce à un pari audacieux : faire équipe avec les studios de production porno. • Plus récemment, l’industrie de l’audiovisuel s’est tournée vers les acteurs du X dans la bataille livrée entre le HD-DVD et le Blu Ray. Cette fois-ci, concurrencé par les contenus immatériels disponibles en ligne, c’est le Blu Ray qui a remporté le duel, malgré le désaveu des professionnels du charme.
  14. 14. Capter ses consommateurs • La demande constante pour les contenus adultes et le fort potentiel de marge du métier rendent le business du porno de plus en plus prisé. • La vidéo porno contribue en effet très généreusement à la naissance des chaînes et bouquets thématiques par câble et satellite dédiés au charme. • D’un film enregistré sur une bande, on accède alors à une offre très vaste, le tout payable directement depuis son domicile grâce à une technologie qui n’a pas fini de dire merci au porno : le pay-per-view, précurseur de la VoD. • En France, Canal Plus enterre les derniers cinéma X et impose un modèle payant – plus de 30 fois le prix de la redevance classique – à des millions de foyers hexagonaux alléchés par les contenus adultes.
  15. 15. Et soudain… Internet
  16. 16. Le média que le porno attendait 35% des 12% des sites 25% des recherches téléchargements web dans le sont porno sur Google sont porno monde sont porno 28 258 internautes 89$ sont regardent de la dépensés pour le pornographie porno chaque chaque seconde seconde 70% des navigations 266 nouveaux sites porno s’effectuent pendant porno naissent chaque les heures de travail jour Sex est le mot le plus recherché sur le net Source : Magazine Good, 2006
  17. 17. L’innovation au service de la rentabilité • De nombreuses innovations sur la toile ont été impulsées par le développement de la pornographie en ligne. • Hier disciple du pop-up intempestif et du spamming licencieux, le porno fait aujourd’hui office de modèle en matière de rentabilité en ligne. • De par sa position de leader, l’industrie X s’est trouvé confronté à de nombreux problèmes dont découlent aujourd’hui les best practices appliquées par tous.
  18. 18. Assurer les paiements en ligne • On attribue à un certain Richard Gordon la mise en place d’un système de paiement en ligne sécurisé et fiable. • Un coup d’éclat assurera sa fortune : gérer les transactions des acquisitions de la vidéo érotique de Pamela Anderson et son petit ami, Tommy-Lee. • En 1999, les contenus pornographiques représentaient 8% des dépenses totales générées sur la toile, soit plus que les livres ou les billets d’avion. • La part du X dans les transactions en ligne est aujourd’hui beaucoup plus modeste, éclipsée par le nombre croissant de marques converties au e-commerce.
  19. 19. L’expérience du rich média • L’explosion des accès internet à haut- débit a permis au porno de faire un bond technologique spectaculaire. • Le téléchargement d’images à haute résolution et de films est désormais permis, grâce aux innovations lancées par la profession. La technologie du streaming doit de ce fait beaucoup à la pornographie. • Elle fait aujourd’hui le succès des pure players tels Youtube ou DailyMotion, mais également des marques média traditionnelles : Disney, M6 Replay, Fox…
  20. 20. Créer du dialogue • Les chat rooms et dialogues via webcam sont le produit de l’imagination de l’industrie du X. • Aujourd’hui, leur cheval de bataille profite du développement du marketing one-to-one sur téléphone mobile. • Déjà pionnière en matière de marketing par SMS, téléchargement de fonds d’écran ou de sonneries, l’industrie mise gros sur la mise en place des infrastructures 3G – optimisant les performances de navigation. • « Porn » est actuellement le 2e mot le plus recherché depuis les iPhones. • On estime le marché actuel du X sur mobile à environ 2 milliards de $, il devrait tripler d’ici à 2012.
  21. 21. Premiumiser son offre • Les installations techniques étant rendues opérationnelles, le porno peut donner libre cours à son offre : – Faire payer l’accès à des sites aux contenus de bonne qualité. – Diffuser gratuitement des bandes- annonces en vue d’une acquisition des films en HD – Optimiser le trafic de sites partenaires via l’achat de mots clef sur Google ou des stratégies d’affiliation. • Cette source de revenu est toutefois en perte de vitesse. Tout comme les marques, le porno est confronté à la problématique du piratage et cherche de nouvelle sources de revenus, telle la suppression des DRM* facilitant la compatibilité des fichiers. *DRM = Digital Right Management> Gestion des droits numériques
  22. 22. Miser sur la viralité • Succès fortement plébiscité par les marques, le marketing viral n’a pas été épargné par les expérimentations de la pornographie. • Volontairement – ou non – mises à disposition sur la toile, les sex tapes ont permis à de nombreuses stars de se refaire une jeunesse en ligne et de « toucher » de nouveaux publics. Les galipettes de Pamela Anderson ont suscité des émules… • On trouve actuellement en ligne les ébats filmés de Paris Hilton, Britney Spears, Fergie, Adriana Lima, Charlotte York (Sex and the city), Colin Farrell, Jessica Simpson, Lindsay Lohan…
  23. 23. Avoir le sens de l’humour • La reprise, le détournement ou la parodie d’un produit témoigne dans la plupart des cas de son succès. • Le X est un des spécialistes du merchandising détourné ou de la parodie de films : Bienvenue chez les ch’tites coquines, Les Visiteuses ou encore Blanche-Fesse et les 7 mains… • Dernier challenge en date : donner un coup de fouet aux budgets et créer des super productions, façon Hollywood. • L’adaptation adulte de Pirate des Caraïbes – sobrement intitulé Pirates X – en est le premier avatar. A plus d’1 M$, c’est le film X le plus cher de l’histoire du porno, entre autres du fait d’une kyrielle – c’est inédit – d’effets spéciaux.
  24. 24. Éviter l’intrusion • L’avance technologique du X sur la toile ne lui a pas toujours inspiré les meilleures idées. • À la fin des années 90, 1 spam sur 5 est coquin. Ce procédé est depuis très largement exploité par toute sorte de marques, le porno ne pesant plus que 2% de la masse totale des pourriels. • Le porno fut également un vaste pourvoyeur de pop-ups, avant que les navigateurs n’intègrent des filtres de protection, au grand dam de marketeurs peu scrupuleux. • Pour terminer, une bonne part des spywares – logiciels espions – sont nés de l’imagination des spammers X.
  25. 25. Et demain? Du sexe 2.0 • Malgré tous les efforts déployés, le porno ne peut pas toujours être à la pointe de l’innovation, notamment au sein d’un secteur aussi dynamique qu’Internet. Il profite néanmoins de la créativité ambiante pour tester de nouvelles formes de publicité. • On a ainsi vu apparaître sur le très tendance Twitter des escort girls twitter, qui y postent leur états d’âmes et leurs honoraires… • On se souvient en outre des déboires sexuels qui menèrent le gouverneur Eliot Spitzer à démissionner après la révélation de son implication dans un réseau de prostitution, adepte du recrutement sur Myspace…
  26. 26. Innovations & Tendances
  27. 27. Des pelotes à interface tactile • Dans le sillon du fait à la maison, on ressort tous nos aiguilles à tricoter grâce à Phildar qui donne un coup de jeune à la pelote de laine. • Dans sa nouvelle boutique de la rue de Provence, un « bar à pelote » propose de composer via une interface tactile les possibilités infinies offertes par la laine. Un système interactif aide à choisir les correspondances idéales entre une pelote, un patron et le mode d’emploi.
  28. 28. Guerilla wi-fi Cliquez sur l’image pour accéder à la vidéo • Il n’y a pas de petites économies. La compagnie aérienne allemande Germanwings a donc décidé de rentabiliser l’accès wifi offert aux passagers en transit dans les aéroports. • Les noms des réseaux wifi disponibles ont ainsi été rebaptisés par… des offres promotionnelles. Les voyageurs doivent ainsi impérativement les visualiser pour pouvoir se connecter à la toile.
  29. 29. Un bureau vraiment mobile… • Le bureau mobile, une réalité pour Vodafone et son agence de RP en Espagne • L’agence s’est installée dans ce billboard gigantesque 3 semaines durant… qui fut parfois tiré par un camion pour prouver le sens du mot mobilité chez Vodafone
  30. 30. Merci et à la semaine prochaine

×