(c) Etienne Krieger, 2009-2010
Choc2Luxe
Exemple
Outil disponible sur www.NetPME.fr www.NetPME.fr (cf. "Outils de pilotage...
(c) Etienne Krieger, 2009-2010
BizPrev / (c) E. Krieger, 2009-2011 Utilisateur exclusif : NetPME . . . 29/07/2014
Choc2Lux...
(c) Etienne Krieger, 2009-2010
Ventes de chocolats aux particuliers Choc2Luxe / 29 juillet 2014
2015 2016 2017 %An 1 %An 3...
(c) Etienne Krieger, 2009-2010
Ventes de chocolats aux entreprises Choc2Luxe / 29 juillet 2014
2015 2016 2017 %An 1 %An 3
...
(c) Etienne Krieger, 2009-2010
Choc2Luxe / 29 juillet 2014
2015 2016 2017 %An 1 %An 3
Chiffre d'affaires (k€) 515 740 850 ...
(c) Etienne Krieger, 2009-2010
Choc2Luxe / 29 juillet 2014
CA prévisionnel (k€) : 515 740 850
Marge brute (k€) : 386 561 6...
(c) Etienne Krieger, 2009-2010
Choc2Luxe / 29 juillet 2014
2015 2016 2017
Rappel des effectifs 7,0 9,5 10,0
CA prévisionne...
(c) Etienne Krieger, 2009-2010
Choc2Luxe / 29 juillet 2014
2015 2016 2017
Rappel des effectifs : 7,0 9,5 10,0
CA prévision...
(c) Etienne Krieger, 2009-2010
Choc2Luxe / 29 juillet 2014
2015 2016 2017
CHIFFRE D'AFFAIRES TOTAL (HT) 515 740 850
. dont...
(c) Etienne Krieger, 2009-2010
Choc2Luxe / 29 juillet 2014
BESOINS (en k€) 2015 2016 2017
Investissements 165 21 19
Divide...
(c) Etienne Krieger, 2009-2010
Choc2Luxe / 29 juillet 2014
ACTIF Initial 2015 2016 2017
Immobilisations nettes 0 151 155 1...
(c) Etienne Krieger, 2009-2010
Choc2Luxe / 29 juillet 2014
2015 2016 2017
CHIFFRE D'AFFAIRES (k€) 515 740 850
Taux de croi...
Choc2Luxe / 29 juillet 2014
Langue : Français
2015 2016 2017
Ventes 515 740 850
Coûts des ventes 129 179 198
Marge brute 3...
0
100
200
300
400
500
600
1 2 3
Analyse des ventes
Sales Analysis
Ventes de chocolats aux particuliers
Ventes de chocolats...
515
740
850
9 21
46
0
100
200
300
400
500
600
700
800
900
1 2 3
Evolution du CA et du résultat
Revenues and ProfitCA Résul...
0
100
200
300
400
500
600
700
800
900
1 2 3
Structure des coûts
Cost structure Analysis
Autres charges
Masse salariale
Cha...
22
38
66
0
50
100
150
200
250
1 2 3
Analyse des besoins & couverture par la MBA
Analysis of financial needs vs. annual Cas...
(c) Etienne Krieger, 2009-2010
Choc2Luxe / 29 juillet 2014
2015 2016 2017
CLIENTS
Rappel du Chiffre d'Affaires HT (k€) 515...
Tableau de trésorerie Info Année 1
Choc2Luxe / 29 juillet 2014 M1 M2 M3 M4 M5 M6 M7 M8 M9 M10 M11 M12 Total Total
janv-15 ...
Choc2Luxe / 29 juillet 2014 M1 M2 M3 M4 M5 M6 M7 M8 M9 M10 M11 M12
Info janv-15 févr-15 mars-15 avr-15 mai-15 juin-15 juil...
Tableau de trésorerie Année 2
Choc2Luxe / 29 juillet 2014 M13 M14 M15 M16 M17 M18 M19 M20 M21 M22 M23 M24 Total Total
janv...
Choc2Luxe / 29 juillet 2014 M13 M14 M15 M16 M17 M18 M19 M20 M21 M22 M23 M24
Info janv-16 févr-16 mars-16 avr-16 mai-16 jui...
Tableau de trésorerie Année 3
Choc2Luxe / 29 juillet 2014 M25 M26 M27 M28 M29 M30 M31 M32 M33 M34 M35 M36 Total Total
janv...
Choc2Luxe / 29 juillet 2014 M25 M26 M27 M28 M29 M30 M31 M32 M33 M34 M35 M36
Info janv-17 févr-17 mars-17 avr-17 mai-17 jui...
-50
0
50
100
150
200
250
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 3...
0
20
40
60
80
100
120
140
160
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34...
-20
0
20
40
60
80
100
120
140
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34...
Prévisions financières
Prévisions financières
Prévisions financières
Prévisions financières
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Prévisions financières

6 032 vues

Publié le

Modèle et exemple de prévisions financières complètes sur 5 ans associant un business plan très détaillé et un budget prévisionnel ainsi que les dossiers de présentation prêts à l'emploi associés.

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 032
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4 527
Actions
Partages
0
Téléchargements
42
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Prévisions financières

  1. 1. (c) Etienne Krieger, 2009-2010 Choc2Luxe Exemple Outil disponible sur www.NetPME.fr www.NetPME.fr (cf. "Outils de pilotage") "BizPrev Premium"™ : présentation Version du 01/07/2014 Vous souhaitez effectuer des prévisions financières qui permettent à la fois de traduire et de tester rapidement les principales hypothèses de votre plan de développement ? Votre banquier ou des investisseurs vous demandent un business plan dûment chiffré pour évaluer l'opportunité de financer la croissance de votre entreprise ? Dans ce cas, "BizPrev" est fait pour vous ! BizPrev traduit instantanément vos principales hypothèses de travail en un compte de résultats prévisionnels, un plan de financement, un bilan prévisionnel, des graphiques et une synthèse comprenant une sélection de ratios économiques et financiers. Ce logiciel est utilisé par plusieurs centaines d’entreprises de toute nature et de toutes tailles : il convient aux jeunes entreprises –start up–, aux PME déjà établies et aux départements –business units– de groupes industriels. Il est également destiné à être utilisé par les Experts-Comptables et par les étudiants en Commerce et en Gestion. Ce module est utilisable sur un ordinateur type PC doté de Microsoft Excel (R) et de Windows(R) . Les paramètres modifiables figurent en orange dans les onglets ci-après. Les cellules en vert sont également modifiables mais dans ce cas vous écraserez des formules de calcul destinées à simplifier certaines estimations de coûts effectuées dans l'onglet "Paramètres". Les cellules en bleu ne sont en revanche pas modifiables. Ce fichier constitue un exemple commenté, qui permet de suivre "pas à pas" la démarche d'élaboration des comptes prévisionnels de l'entreprise "Choc2Luxe". Il comprend également un lexique comptable et financier ainsi qu'une liste des principaux comptes comptables. L'outil "BizPrev" est disponible sur le site www.NetPME.fr, dans la rubrique "Outils de pilotage", aux côtés d'une famille de modules de gestion complémentaires. La démarche générale d'établissement de vos comptes prévisionnels peut s'effectuer de la manière suivante : - Commencez par analyser votre marché et les offres en présence, définissez vos objectifs et votre stratégie de développement. - Segmentez votre offre et analysez les principaux déterminants de votre chiffre d'affaires : cf. onglets "P1"..."P5" et "CA_total". - Prévoyez les compétences et les profils nécessaires à la bonne marche de votre entreprise : cf. onglet "Effectifs". - Evaluez les investissements nécessaires au lancement et au développement de votre entreprise : cf. onglet "Invest". - Prévoyez les différentes charges externes requises, notamment les coûts publicitaires et promotionnels : cf. onglet "Ch_Ext". - Estimez les délais de règlement des clients et des fournisseurs, ainsi que le niveau de stocks nécessaires : cf. onglet "Paramètres". - Equilibrez le plan de financement avec les ressources nécessaires pour couvrir les éventuels besoins : cf. onglet "PlanFi". - Visualisez les résultats sur les différents graphiques et tableaux de synthèse et affinez si nécessaires vos prévisions. "BizPrev" constitue une base de réflexion utile pour formuler un plan de développement robuste. Pour affiner vos prévisions de vente, ce module peut utilement être complété par l'outil prévisionnel "Plan Marketing" et par "Propalor", outil d'analyse et d'optimisation du cycle de vente (également disponibles sur le site www.NetPME.fr, dans la rubrique "Outils de pilotage"). Si nécessaire, n'hésitez pas à consulter votre Expert Comptable ou vos conseillers financiers habituels. Bon travail ! (c) Etienne Krieger, 2009-2014
  2. 2. (c) Etienne Krieger, 2009-2010 BizPrev / (c) E. Krieger, 2009-2011 Utilisateur exclusif : NetPME . . . 29/07/2014 Choc2Luxe (29 juillet 2014) Nom de la société : Début des prévisions : Devise par défaut : Date du jour : Chiffres en k€ (milliers d'Euros) Premier exercice (Année 1) : ou en € (Euros) Gamme de produits et/ou de services vendus : Nom du Produit/Service 1 : * Coût de revient direct 100 % Nom du Produit/Service 2 : * Charges externes 20 % Nom du Produit/Service 3 : * Impôts & taxes (hors I.S.) 80 % Nom du Produit/Service 4 : * Charges de personnel 20 % Nom du Produit/Service 5 : * Amortissements 20 % Bilan initial : ACTIF Bilan initial : PASSIF Immobilisations nettes : 0 k€ Capital social : 0 k€ Résultats et réserves : 0 k€ Stocks & en-cours : 0 k€ Emprunts et dettes financières : 0 k€ Clients et autres créances : 0 k€ Dettes fournisseurs : 0 k€ Dettes fiscales et sociales : 0 k€ Comptes financiers / disponible : 0 k€ Autres dettes & comptes de régul. : 0 k€ Total : 0 k€ Total : 0 k€ Besoin en fonds de Roulement (BFR) -> délais moyens de règlement des clients et des fournisseurs : BFR Clients BFR Fournisseurs Stocks & en-cours % jours % jours en % des ventes 50 % 0 50 % 0 Année 1 : 10,0% 25 % 30 50 % 30 Année 2 : 10,0% 25 % 60 0 % 60 Année 3 : 10,0% 0 % 90 0 % 90 Année 4 : 10,0% 0 % 120 0 % 120 Année 5 : 10,0% Effectifs antérieurs : 0 personnes Taux de la TVA : 19,6 % Chiffre d'affaires exercice n-1 : 0 k€ Taux de l'impôt (I.S.) : 33,3 % Remise moyenne aux distributeurs : 35,0 % Taux des "impôts & taxes" (% V.A.) : 5,0 % Taux d'intérêt des emprunts MLT : 7,0 % Taux d'intérêt sur placement de T+ : 0,0% Part du CA passée en escompte : 0,0 % Taux d'agios sur découvert : 10,0% Taux d'escompte annuel pratiqué : 9,0 % Durée des emprunts à LMT : 5 ans Echéance moyenne des traites escomptée : 2 mois Devise employée (au lieu de l'Euro) : € 2015 2016 2017 2018 2019 Désendettements sur emprunts antérieurs : 0 0 0 0 0 k€ Reliquat d'amortissements antérieurs : 0 0 0 0 0 k€ Crédits d'impôts éventuellement prévus : 0 0 0 0 0 k€ Estimation de l'I.S. 4 11 23 0 0 k€ Salaires = versés sur : 12 mois Investissement pour chaque nouvelle embauche : Taux de charges sur salaires bruts : 45,0 % (part patronale) * Mobilier & matériel de bureau 0,5 k€ Premier exercice = sur : 12 mois * Matériel informatique & logiciels 1,0 k€ Charges annuelles : Locations immobilières : 18,0 k€ la première année Frais postaux, télécommunications : 1,0 k€ par pers./an . Redevances sur brevets 0,0 % du CA Achats de consommables : 0,5 k€ par pers./an . Voyages et déplacements 2,0 k€ /pers./an Etudes & documentations : 0,3 k€ par pers./an . Missions et réceptions 1,0 k€ /pers./an Assurances spécifiques : 0,5 % du CA . Recrutement et formation 2,0 % M.Sal. BizPrev / (c) E. Krieger, 2009-2011 NetPME . . . En première analyse, le fondateur de Choc2Luxe et son conseil financier tablent sur un loyer annuel charges incluses de 18 k€ (soit 1500 € par mois), sur des frais postaux, de télécommunications et d'Internet de 1 k€ (1000 €) par personne et par an, sur des achats de consommables (eau, énergie, fournitures...) estimés à 0,5 k€ par personne et par an et sur des coûts annuels d'études et de documentations de 0,3 k€ par personne (300 €). Les primes d'assurances sont estimées à 0,5% du CA. Il n'est prévu de verser aucune redevance sur des brevets, sur des marques ou sur d'autres titres de propriété intellectuelle. Le poste "voyages et déplacements" est estimé, en première analyse, à 2 k€ par personne et par an, tandis que les frais annuels de missions et de réceptions sont estimés à 1 k€ par salarié. Enfin, le poste "recrutement et formation" est estimé à 2% de la masse salariale. Les paramètres ci-dessous achèvent de renseigner cette page de paramètres. S'agissant d'une création d'entreprises, il n'y pas pas d'effectifs antérieurs. L'entreprise ne compte pas commercialiser ses produits via de tiers mais, si tel était le cas, la remise moyenne aux distributeurs serait de 35% par rapport au prix de vente final HT du produit. Le taux de la TVA est de 19,6% et le taux de l'impôt sur les sociétés est de 33,3%. Pour prendre en compte de manière forfaitaire l'ensemble des autres impôts et taxes (taxe d'apprentissage, taxe professionnelle ou autres taxes de même nature), le dirigeant et son Expert Comptable estiment que ces différentes taxes seront au plus égales à 5% de la valeur ajoutée de Choc2Luxe. Si l'entreprise s'endette à moyen ou à long terme, le taux d'intérêt moyen des prêts bancaires est estimé à 7%. L'entrepreneur n'envisage pas d'escompter une partie de son chiffre d'affaires, en l'occurrence de mobiliser d'éventuelles créances sur de grandes entreprises. Si tel était le cas, le taux d'escompte annuel pratiqué est estimé à 9% et l'échéance moyenne des traites escomptées serait de 2 mois. Dans ce prévisionnel, l'entrepreneur ne prend pas en compte d'éventuels produits financiers, qui seraient de toute manière marginaux, liés au placement de sa trésorerie excédentaire. A contrario, le taux d'agios en cas de découvert bancaire est estimé ici à 10%. Là encore, ni le dirigeant de l'entreprise ni ses conseillers financiers n'envisagent pas cette option pour financer le développement de Choc2Luxe, un plan de financement devant de préférence être équilibré par des ressources durables. Les éventuels emprunts à moyen-long terme sont considérés sur 5 ans. Enfin, la devise utilisée dans le cas présent est naturellement l'Euro (€). Etant donné que notre exemple porte sur une création d'entreprise, il n'y pas pas lieu d'intégrer dans nos comptes prévisionnels de remboursements d'emprunts antérieurs, ni de reporter des dotations aux amortissements sur des immobilisations antérieures. Vu la nature de l'activité, il n'y a pas non plus lieu de prévoir de crédits d'impôts, comme par exemple le crédit d'impôt-recherche. Les salaires seront versés sur 12 mois, ce qui veut dire qu'il n'est pas envisagé de 13ème mois ou de primes équivalentes. Le taux de charges sur salaires bruts (part patronale) est de 45%. Enfin, l'entrepreneur prévoit, en première analyse, un investissement moyen de 500€ HT (0,5 k€) en mobilier et en matériel de bureau pour chaque nouvelle embauche ainsi que 1000€ HT (1 k€) de matériel informatique et de logiciels. Ces données forfaitaires pourront naturellement être affinées dans le plan d'investissement. Principaux paramètres Ventes de chocolats aux particuliers Ventes de chocolats aux entreprises Etant donné qu'il s'agit d'une création ex nihilo, Choc2Luxe ne possède pas de bilan antérieur et le tableau ci-dessous, qui constitue un bilan initial simplifié à renseigner pour une entreprise existante, demeure par conséquent à zéro. Les paramètres relatifs aux délais de règlement moyens des clients et des fournisseurs ainsi qu'au niveau de stock permettent de calculer le besoin en fonds de roulement (BFR) de la société. La variation du BFR est en effet un élément déterminant dans le plan de financement d'une entreprise. Un niveau de stock significatif ou des délais de règlement clients élevés (par exemple supérieurs à 60 jours) peuvent peser sur la trésorerie de l'entreprise si le chiffre d'affaires augmente rapidement. Dans le cas présent, les délais de règlement clients sont essentiellement liés à la clientèle des grandes entreprises, les particuliers payant leurs achats au comptant. Le dirigeant de Choc2Luxe prévoit ainsi que 50% du chiffre d'affaires sera encaissé au comptant (soit 0 jours de délais de paiement), que 25% du CA sera encaissé à 30 jours et les 25% restants à 60 jours. En matière de délais de règlement de ses fournisseurs, l'entrepreneur prévoit de les payer au comptant pour 50% des créances et à 30 jours pour les 50% restants. La production de Choc2Luxe étant constituée de produits ultra-frais qui supporteraient mal toute forme de conservation, le dirigeant prévoit uniquement un niveau de stocks ou d'encours de production à hauteur de 10% de ses ventes annuelles. Choc2Luxe 01/01/2015 29/07/2014 2015 L'entreprise "Choc2Luxe" a une activité de production et de vente de chocolats de luxe, tant auprès de particuliers que sur le segment des grandes entreprises désireuses de fidéliser leurs clients ainsi que d'autres contacts importants avec des cadeaux de qualité. Le fondateur et dirigeant de l'entreprise a établi les prévisions ci-dessous à l'aide de ses associés et de son Expert Comptable. L'entreprise a prévu de démarrer son activité au 01/01/2011. Les prévisions d'activité s'effectuent sur deux segments distincts : "Ventes de chocolats aux particuliers" et "Ventes de chocolats aux entreprises". Ces deux familles feront l'objet de prévisions détaillées dans les onglets "P1" et "P2", sachant que ce logiciel permet d'effectuer des prévisions de ventes sur 5 segments distincts.
  3. 3. (c) Etienne Krieger, 2009-2010 Ventes de chocolats aux particuliers Choc2Luxe / 29 juillet 2014 2015 2016 2017 %An 1 %An 3 Chiffre d'affaires (k€) 315,0 420 490 100% 100% . dont ventes hors de France (Europe & Export) 0,0 0 0 0% 0% . dont ventes réalisées en direct (incl. export) 315,0 420 490 100% 100% Volume total vendu 9 000 12 000 14 000 100% 100% . en France 9 000 12 000 14 000 100% 100% . en Europe (hors France) 0 0 0 0% 0% . à l'Export (hors Europe) 0 0 0 0% 0% Cumul des ventes en volume 9 000 21 000 35 000 unités - dont volume direct 9 000 12 000 14 000 - dont volume indirect 0 0 0 Coût de revient direct des produits vendus (k€) 78,8 105 123 25% 25% Marge Brute (k€) 236,3 315 368 75% 75% Marge brute (%) 75% 75% 75% Ventes de chocolats aux particuliers Bases de calcul Coeff. coût = 1,00 . Matières premières, sous-traitance [coût unitaire] 8,8 8,8 8,8 100% 100% . Redevances et droits divers [coût unitaire] 0,0 0,0 0,0 0% 0% . Logistique et coûts unitaires directs 0,0 0,0 0,0 0% 0% Coût unitaire direct du "Produit/Service" (€ HT) 8,8 8,8 8,8 100% 100% Prix de vente unitaire du Produit/Service (€ HT) : 35,0 35,0 35,0 Coeff. prix = 1,00 Volume vendu en France en direct 9 000 12 000 14 000 . Prix unitaire final du produit/service (€ HT) 35,0 35,0 35,0 CA "France/Direct" réalisé par l'entreprise (k€) 315,0 420 490 100% 100% . Prix unitaire final du produit/service (€ HT) 35,0 35,0 35,0 CA "Europe/Direct" réalisé par l'entreprise (k€) 0,0 0 0 0% 0% Volume Export (hors Europe) en direct 0 0 0 . Prix unitaire final du produit/service (€ HT) 35,0 35,0 35,0 CA "Export/Direct" réalisé par l'entreprise (k€) 0,0 0 0 0% 0% Volume vendu en France par distributeurs 0 0 0 . Prix unitaire final du produit/service (€ HT) 35,0 35,0 35,0 Marge distributeurs (%) 35,0 35,0 35,0 Multiplicateur Prix distributeur / Prix final HT 1,5 1,5 1,5 Prix facturé par l'entreprise au distributeur 22,8 22,8 22,8 CA "France/Indirect" réalisé par l'entreprise (k€) 0,0 0 0 0% 0% Marge brute pour l'entreprise sur chaque vente (%) 62% 62% 62% Volume vendu en Europe par distributeurs 0 0 0 . Prix unitaire final du produit/service (€ HT) 35,0 35,0 35,0 Marge distributeurs (%) 35,0 35,0 35,0 Multiplicateur Prix distributeur / Prix final HT 1,5 1,5 1,5 Prix facturé par l'entreprise au distributeur 22,8 22,8 22,8 CA "Europe/Indirect" réalisé par l'entreprise (k€) 0,0 0 0 0% 0% Marge brute pour l'entreprise sur chaque vente (%) 62% 62% 62% Volume vendu à l'Export par distributeurs 0 0 0 . Prix unitaire final du produit/service (€ HT) 35,0 35,0 35,0 Marge distributeurs (%) 35,0 35,0 35,0 Multiplicateur Prix distributeur / Prix final HT 1,5 1,5 1,5 Prix facturé par l'entreprise au distributeur 22,8 22,8 22,8 CA "Export/Indirect" réalisé par l'entreprise (k€) 0,0 0 0 0% 0% Marge brute pour l'entreprise sur chaque vente (%) 62% 62% 62% Ce tableau détaille les prévisions de vente de chocolats de luxe auprès des particuliers. Les chiffres ci-dessus résument les principales hypothèses de chiffre d'affaires, de coûts directs et de volumes de vente sur 3 ans. Les bases de calculs figurent ci-dessous et concernent principalement le prix et les coûts de vente unitaires, ainsi que les volumes prévisionnels sur 3 ans, tant en direct que via d'éventuels distributeurs. Pour distinguer les ventes domestiques d'éventuelles ventes à l'export, on distingue 3 territoires, tant en direct que par distributeur : ventes en France, ventes en Europe (hors France) et ventes à l'Export (hors Europe). Le dirigeant prévoit de vendre en moyenne 35 € HT de chocolats par client, soit environ 42 € TTC. Ces chiffres sont conformes au "panier moyen" constaté chez un confrère du fondateur de Choc2Luxe. Il n'est pas prévu que ce prix de vente augmente sur les 2 années suivantes, à l'exception de l'inflation,dont il n'est pas tenu compte dans ce prévisionnel. Le coût de revient unitaire est estimé à 25% du prix de vente HT, soit 8,75€, arrondis ici à 8,8 € HT. Ces coûts directs concernent le coût des matières premières nécessaires pour fabriquer des chocolats et des pralinés, ainsi que l'emballage. Il n'est en revanche pas prévu de verser des redevances à des tiers, ni de supporter des coûts additionnels comme des frais d'expédition, qui seront refacturés le cas échéant aux clients à leur coût réel. Les coefficients "Coeff. coût" et "Coeff. prix" permettent de tester la sensibilité du modèle à d'éventuelles variations du prix de vente et du coût de revient. Par exemple, un coefficient prix de 1,1 serait équivalent à une augmentation de 10% du prix de vente. Ces coefficients permettent de tester aisément des variations de prix et de coûts mais, à défaut, il peuvent rester à 1. Les prévisions de ventes en volume sont de 9000 unités par an pour la première année, soit en moyenne 30 ventes quotidiennes multipliées par 300 jours de vente. Ces ventes sont prévues pour être intégralement réalisées en France et en direct. Ces prévisions passent à 12000 unités pour la 2ème année, soit en moyenne 40 ventes par jour multipliées par 300 jours de vente. Enfin, les prévisions de l'année 3 sont de 14000 unités. Ces ventes seront essentiellement réalisées en France et en direct, aucune vente à l'export ni de vente indirecte n'étant prévue par le fondateur de Choc2Luxe. Comme déjà mentionné, ces prévisions ne tiennent pas compte de ventes à l'export ni de ventes indirectes via un réseau de distributeurs, comme par exemple des épiceries fines. Le chiffre d'affaires prévisionnel de la première année s'établit par conséquent à 315 000 € (315 k€) la première année, pour un total de 9000 ventes : cf. synthèse au début du document. Le coût de revient des produits vendus étant de 25%, soit 78,8 k€, la marge brute prévisionnelle est donc de 236,3 k€ pour le prochain exercice. Pour l'exercice suivant, le CA prévisionnel sur ce segment "vente aux particuliers" est de 420 k€ et la marge brute est de 315 k€. Enfin, le chiffre d'affaires prévisionnel du 3ème exercice est de 490 k€ et la marge brute prévisionnelle est de 368 k€, soit 75% du CA.
  4. 4. (c) Etienne Krieger, 2009-2010 Ventes de chocolats aux entreprises Choc2Luxe / 29 juillet 2014 2015 2016 2017 %An 1 %An 3 Chiffre d'affaires (k€) 200,0 320 360 100% 100% . dont ventes hors de France (Europe & Export) 0,0 0 0 0% 0% . dont ventes réalisées en direct (incl. export) 200,0 320 360 100% 100% Volume total vendu 100 160 180 100% 100% . en France 100 160 180 100% 100% . en Europe (hors France) 0 0 0 0% 0% . à l'Export (hors Europe) 0 0 0 0% 0% Cumul des ventes en volume 100 260 440 unités - dont volume direct 100 160 180 - dont volume indirect 0 0 0 Coût de revient direct des produits vendus (k€) 50,0 74 76 25% 21% Marge Brute (k€) 150,0 246 284 75% 79% Marge brute (%) 75% 77% 79% Ventes de chocolats aux entreprises Bases de calcul Coeff. coût = 1,00 . Matières premières, sous-traitance [coût unitaire] 500,0 460,0 420,0 100% 100% . Redevances et droits divers [coût unitaire] 0,0 0,0 0,0 0% 0% . Logistique et coûts unitaires directs 0,0 0,0 0,0 0% 0% Coût unitaire direct du "Produit/Service" (€ HT) 500,0 460,0 420,0 100% 100% Prix de vente unitaire du Produit/Service (€ HT) : 2 000,0 2 000,0 2 000,0 Coeff. prix = 1,00 Volume vendu en France en direct 100 160 180 . Prix unitaire final du produit/service (€ HT) 2 000,0 2 000,0 2 000,0 CA "France/Direct" réalisé par l'entreprise (k€) 200,0 320 360 100% 100% Volume Europe (hors France) en direct 0 0 0 . Prix unitaire final du produit/service (€ HT) 2 000,0 2 000,0 2 000,0 CA "Europe/Direct" réalisé par l'entreprise (k€) 0,0 0 0 0% 0% Volume Export (hors Europe) en direct 0 0 0 . Prix unitaire final du produit/service (€ HT) 2 000,0 2 000,0 2 000,0 CA "Export/Direct" réalisé par l'entreprise (k€) 0,0 0 0 0% 0% Volume vendu en France par distributeurs 0 0 0 . Prix unitaire final du produit/service (€ HT) 2 000,0 2 000,0 2 000,0 Marge distributeurs (%) 35,0 35,0 35,0 Multiplicateur Prix distributeur / Prix final HT 1,5 1,5 1,5 Prix facturé par l'entreprise au distributeur 1 300,0 1 300,0 1 300,0 CA "France/Indirect" réalisé par l'entreprise (k€) 0,0 0 0 0% 0% Marge brute pour l'entreprise sur chaque vente (%) 62% 65% 68% Volume vendu en Europe par distributeurs 0 0 0 . Prix unitaire final du produit/service (€ HT) 2 000,0 2 000,0 2 000,0 Marge distributeurs (%) 35,0 35,0 35,0 Multiplicateur Prix distributeur / Prix final HT 1,5 1,5 1,5 Prix facturé par l'entreprise au distributeur 1 300,0 1 300,0 1 300,0 CA "Europe/Indirect" réalisé par l'entreprise (k€) 0,0 0 0 0% 0% Marge brute pour l'entreprise sur chaque vente (%) 62% 65% 68% Volume vendu à l'Export par distributeurs 0 0 0 . Prix unitaire final du produit/service (€ HT) 2 000,0 2 000,0 2 000,0 Marge distributeurs (%) 35,0 35,0 35,0 Multiplicateur Prix distributeur / Prix final HT 1,5 1,5 1,5 Prix facturé par l'entreprise au distributeur 1 300,0 1 300,0 1 300,0 CA "Export/Indirect" réalisé par l'entreprise (k€) 0,0 0 0 0% 0% Marge brute pour l'entreprise sur chaque vente (%) 62% 65% 68% Ce tableau détaille les prévisions de vente de chocolats de luxe auprès des entreprises. Les chiffres ci-dessus résument les principales hypothèses de chiffre d'affaires, de coûts directs et de volumes de vente sur 3 ans. Les bases de calculs figurent ci-dessous et concernent principalement le prix et les coûts de vente unitaires, ainsi que les volumes prévisionnels sur 3 ans, tant en direct que via d'éventuels distributeurs. Pour distinguer les ventes domestiques d'éventuelles ventes à l'export, on distingue 3 territoires, tant en direct que par distributeur : ventes en France, ventes en Europe (hors France) et ventes à l'Export (hors Europe). Le dirigeant prévoit de vendre en moyenne 2000 € HT de chocolats par entreprise cliente. Ces chiffres sont conformes aux ventes moyennes constatées sur ce segment chez un confrère du fondateur de Choc2Luxe. Il n'est pas prévu que ce prix de vente augmente sur les 2 années suivantes, à l'exception de l'inflation,dont il n'est pas tenu compte dans ce prévisionnel. Le coût de revient unitaire est estimé à 25% du prix de vente HT, soit 500 € HT pour la première année. Ensuite, le dirigeant prévoit d'améliorer chaque année ses coûts directs de 2% (passage de 25% à 23% puis à 21% du prix de vente) par rapport à la première année, ce qui amènerait ces coûts directs unitaires à 460 € HT la 2ème année puis 420 € HT la 3ème année. Ces coûts directs concernent le coût des matières premières nécessaires pour fabriquer des chocolats et des pralinés, ainsi que l'emballage. Il n'est en revanche pas prévu de verser des redevances à des tiers, ni de supporter des coûts additionnels comme des frais d'expédition, qui seront refacturés le cas échéant aux clients à leur coût réel. Les coefficients "Coeff. coût" et "Coeff. prix" permettent de tester la sensibilité du modèle à d'éventuelles variations du prix de vente et du coût de revient. Par exemple, un coefficient prix de 1,1 serait équivalent à une augmentation de 10% du prix de vente. Ces coefficients permettent de tester aisément des variations de prix et de coûts mais, à défaut, il peuvent rester à 1. Les prévisions de ventes en volume sont de 100 unités par an pour la première année. Ces ventes sont prévues pour être intégralement réalisées en France et en direct, auprès de grandes entreprises désireuses de d'offrir des cadeaux d'affaires originaux à leurs contacts "VIP". Ces prévisions passent à 160 unités pour la 2ème année. Enfin, les prévisions de l'année 3 sont de 180 unités. Ces ventes seront essentiellement réalisées en France et en direct, aucune vente à l'export ni de vente indirecte n'étant prévue par le fondateur de Choc2Luxe. Comme déjà mentionné, ces prévisions ne tiennent pas compte de ventes à l'export ni de vente indirectes via un réseau de distributeurs. Le chiffre d'affaires prévisionnel de la première année s'établit par conséquent à 200 000 € (200 k€) la première année, pour un total de 100 ventes sur ce segment : cf. synthèse au début du document. Le coût de revient des produits vendus étant de 25%, soit 50 k€, la marge brute prévisionnelle est donc de 150 k€ pour le prochain exercice. Pour l'exercice suivant, le CA prévisionnel sur ce segment "vente aux entreprises" est de 320 k€ et la marge brute est de 246 k€, soit 77% du CA. Enfin, le chiffre d'affaires prévisionnel du 3ème exercice est de 360 k€ et la marge brute prévisionnelle est de 284 k€, soit 79% du CA.
  5. 5. (c) Etienne Krieger, 2009-2010 Choc2Luxe / 29 juillet 2014 2015 2016 2017 %An 1 %An 3 Chiffre d'affaires (k€) 515 740 850 100% 100% . Ventes en France 515 740 850 100% 100% . Ventes à l'Export 0 0 0 0% 0% . CA réalisé en direct 515 740 850 100% 100% . CA indirect (via distributeurs) 0 0 0 0% 0% Coût de revient direct des produits vendus 129 179 198 25% 23% Marge Brute (k€) 386 561 652 75% 77% Marge brute (%) 75% 76% 77% Ventes par segment 2015 2016 2017 %An 1 %An 3 ... Ventes de chocolats aux particuliers 315,0 420 490 61% 58% Ventes de chocolats aux entreprises 200,0 320 360 39% 42% 0,0 0 0 0% 0% 0,0 0 0 0% 0% 0,0 0 0 0% 0% ... -> Total du CA (k€) 515 740 850 100% 100% Marge brute par segment 2015 2016 2017 %An 1 %An 3 ... Ventes de chocolats aux particuliers 236,3 315 368 61% 56% Ventes de chocolats aux entreprises 150,0 246 284 39% 44% 0,0 0 0 0% 0% 0,0 0 0 0% 0% 0,0 0 0 0% 0% ... -> Marge brute totale (k€) 386 561 652 75% 77% Quantités 2015 2016 2017 Ventes de chocolats aux particuliers 9 000 12 000 14 000 Ventes de chocolats aux entreprises 100 160 180 0 0 0 0 0 0 0 0 0 BizPrev / (c) E. Krieger, 2009-2011 NetPME . . . Récapitulation du Chiffre d'Affaires Ce tableau résume les prévisions de vente de chocolats de luxe tant auprès des particuliers que des entreprises. Les chiffres ci-dessus résument les prévisions globales de chiffre d'affaires, de coûts directs et de marge brute sur 3 ans. Cette synthèse distingue en outre les ventes domestiques (en France) des ventes à l'export. Elle distingue enfin les ventes réalisées en direct de celles réalisées par distributeur. Le CA prévisionnel du premier exercice est de 515 k€ HT et la marge brute s'établit à 386 k€, soit 75% du CA, après déduction du coût de revient des produits vendus (129 k€). Pour le second exercice, le CA prévisionnel est de 740 k€ HT et la marge brute s'établit à 561 k€, soit 76% du CA, après déduction du coût de revient des produits vendus (179 k€). Enfin, le CA prévisionnel du 3ème exercice est de 850 k€ HT, avec une marge brute de à 652 k€ (77% du CA), après déduction du coût de revient des produits vendus (198 k€). Les tableaux suivants reprennent les ventes annuelles par segment : ventes de chocolats aux particuliers et ventes de chocolats aux entreprises. Idem pour les marges par segments, ainsi que pour les quantités annuelles vendues. Ces tableaux de synthèse permettent de voir que, si la croissance globale du chiffre d'affaires est relativement élevée (+65% entre la première et la 3ème année), la part relative des ventes aux particuliers et celle des ventes aux entreprises demeure relativement similaire, puisque la part prévisionnelle des ventes aux entreprises passerait de 39% à 42%, soit grosso modo 2/5è du CA total de Choc2Luxe. En revanche, la contribution du segment "entreprises" à la marge brute globale progresse un peu plus sensiblement, de 39% à 44%, du fait de nos hypothèses d'amélioration de la marge sur ce segment.
  6. 6. (c) Etienne Krieger, 2009-2010 Choc2Luxe / 29 juillet 2014 CA prévisionnel (k€) : 515 740 850 Marge brute (k€) : 386 561 652 Effectifs de l'entreprise 2015 2016 2017 2015 2016 2017 … 0,0 0,0 0,0 2,0 2,1 2,1 Artisans chocolatiers 2,0 2,0 2,0 2,0 2,1 2,1 Apprentis chocolatiers 2,0 2,0 2,0 1,4 1,4 1,5 Equipe de vente 2,0 3,0 3,0 2,3 2,4 2,4 Equipe marketing 0,5 1,0 1,0 2,3 2,4 2,4 Cadres administratifs 0,0 0,0 0,0 2,0 2,1 2,1 Assistant(e)s et autres collaborateurs 0,0 0,5 1,0 1,8 1,9 1,9 Equipe de direction 0,5 1,0 1,0 2,5 2,6 2,7 EFFECTIFS TOTAUX 7,0 9,5 10,0 Nombre d'embauches 7,0 2,5 0,5 Masse salariale annuelle 2015 2016 2017 % charges … 0 0 0 45% Artisans chocolatiers 70 72 74 45% Apprentis chocolatiers 49 50 52 45% Equipe de vente 80 124 127 45% Equipe marketing 20 41 42 45% Cadres administratifs 0 0 0 45% Assistant(e)s et autres collaborateurs 0 16 33 45% Equipe de direction 22 45 46 45% Sous-total (masse salariale, hors intéressement) : 240 348 375 Intéressement (% de la masse salariale) : 0,0% 0,0% 0,0% => Intéressement (ensemble du personnel) : 0 0 0 Intéressement spécifique, en k€ : 0 0 0 Sous-total (intéressement, charges comprises) : 0 0 0 MASSE SALARIALE TOTALE (k€) : 240 348 375 Imputations par grandes fonctions (hors augmentations et intéressement) % n+2 - Fonction R & D 0 0 0 0% - Fonction production 118 122 126 33% - Fonction commerciale 100 165 170 45% - Fonction administrative 22 61 79 21% NB : Il s'agit de rémunérations moyennes par catégorie de personnel - Salaires = versés sur : 12 mois - Premier exercice = sur : 12 mois BizPrev / (c) E. Krieger, 2009-2011 NetPME . . . Salaires bruts mensuels (k€) Effectifs & Rémunérations Le fondateur de Choc2Luxe prévoit d'embaucher les profils suivants dès la création de l'entreprise : 2 artisans chocolatiers, payés 2000 € brut par mois (2 k€), 2 apprentis payés 1,4 k€ brut par mois, ainsi que 2 vendeurs, payés 2,3 k€ brut/mois. Ces effectifs ne devraient pas varier les deux années suivantes. Pour ne pas peser d'emblée sur la trésorerie de l'entreprise, le dirigeant prévoit de se rémunérer à mi-temps sur la base d'un salaire brut mensuel plein temps de 2,5 k€. Il apparaît donc à 0,5 en équivalent temps-plein annuel la première année puis à 1 les deux années suivantes. L'entrepreneur prévoit également d'embaucher un profil marketing au bout de six mois d'activité, rémunéré sur une base mensuelle de 2,3 k€ brut. Il apparaît donc à 0,5 en équivalent temps-plein la première année, puis à 1 les deux années suivantes. L'entreprise comptera par conséquent 7 salariés en équivalent temps-plein la première année et ses effectifs seront réels seront de 8 personnes à la fin de l'année. La 2ème année, le dirigeant prévoit l'embauche d'un 3ème vendeur dès le début de l'exercice ainsi qu'une assistante administrative 6 mois plus tard, sur une base brute mensuelle de 1,8 k€. Cette dernière apparaît donc à 0,5 en équivalent temps-plein sur l'année puis à 1 par la suite. A la fin de cette année, les effectifs de Choc2Luxe seront par conséquent de 10 personnes (9,5 en équivalent temps-plein) et demeureront à 10 pour l'année 3. Il est prévu que ces différentes rémunérations brutes mensuelles augmentent de 3% chaque année. En multipliant ces salaires bruts mensuels par 12 et en rajoutant 45% de charges patronales (définies dans les paramètres initiaux), la masse salariale de l'entreprise est de 240 k€ la première année. Compte tenu des nouvelles embauches et des augmentations de salaires, cette masse salariale passe à 348 k€ la seconde année et à 375 ke la 3ème année. Le dirigeant ne prévoit pas de verser de primes spécifiques ou de mettre en place des mécanismes d'intéressement pour ces trois premières années. Le tableau "Imputation par grandes fonctions" indique le coût respectif des effectifs de productions, des effectifs commerciaux et des effectifs administratifs de l'entreprise (dirigeant inclus). Il n'est pas prévu de profil de type R&D (Recherche et Développement), même si la création de nouveaux chocolats pourrait être assimilée à une telle pratique !
  7. 7. (c) Etienne Krieger, 2009-2010 Choc2Luxe / 29 juillet 2014 2015 2016 2017 Rappel des effectifs 7,0 9,5 10,0 CA prévisionnel (k€) 515 740 850 . Terrains 0 0 0 n.a. . Fonds de commerce et droit au bail 75 0 0 n.a. . Bâtiments, travaux et aménagements 48 10 10 10 . Frais d'établissement 4 0 0 5 . Brevets, marques, dessins & modèles 2 2 2 20 . Autres frais de R&D (part immobilisée) 0 0 0 4 . Autres immobilisations incorporelles 0 0 0 4 . Matériels et outillages spécifiques 25 5 6 5 . Mobilier et matériel de bureau 4 1 0 5 . Matériel informatique et logiciels 7 3 1 3 . Véhicules 0 0 0 5 . Autres immobilisations corporelles 0 0 0 4 . Immobilisations financières 0 0 0 n.a. TOTAL GENERAL : 165 21 19 ... Immobilisations nettes antérieures : 0 k€ ... Reliquat d'amortissements antérieurs : 0 0 0 Total dotations aux amortissements 14 17 19 (Immobilisations nettes en fin d'exercice) 151 155 154 BizPrev / (c) E. Krieger, 2009-2011 NetPME . . . Durée d'amortissement linéaire (années) Tableau d'investissements Pour démarrer son activité, le dirigeant prévoit d'acheter un fonds de commerce pour un montant de 75 k€ HT (montant non amortissable) et de réaliser pour 48 k€ de travaux et d'aménagements du laboratoire et de l'espace de vente. 10 k€ de travaux annuels sont prévus les deux années suivantes. Ces travaux d'agencement sont amortis de manière linéaire sur une durée de 10 ans. Les frais d'établissement (constitution administrative de l'entreprise) sont par ailleurs estimés à 4 k€. Ils sont amortis sur 5 ans. Les coûts initiaux de dépôt de marques et de modèles sont estimés à 2 k€ par an. Ils sont amortis sur une durée de 20 ans (voire non amortis si l'exploitation des marques en question est prévue au-delà de cette durée). Au total, les investissements prévus sont de 160 k€ pour la 1ère année, de 25 k€ pour la seconde année et de 20 k€ pour la 3ème année. Les dotations aux amortissements applicables à ces différents investissements sont de 12 k€ la première année, de 17 k€ l'année suivante et de 19 k€ pour la 3ème année. Ces dotations aux amortissements résultent de la prise en compte de l'amortissement linéaire des différents postes d'immobilisations amortissables. Par exemple, les 25 k€ d'investissements en matériels et outillages sont amortis sur 5 ans et donnent par conséquent lieu à une dotation annuelle aux amortissements de 5 k€. Les immobilisations nettes en fin d'exercice sont constituées du total des investissements en début d'exercice et des nouveaux investissements de l'année, diminué des dotations aux amortissements de l'exercice. Ces immobilisations nettes se retrouveront dans le bilan simplifié de Choc2Luxe. Le créateur de Choc2Luxe prévoit en outre d'acquérir pour 25 k€ de matériel et d'équipements nécessaires à l'exploitation de sa chocolaterie puis 5 k€ la seconde année et 6 k€ la 3ème. Ces investissements sont amortis sur 5 ans. Compte tenu des hypothèses formulées dans l'onglet "Paramètres", il est par ailleurs prévu 4 k€ d'investissements en mobilier et en matériel de bureau (puis 1 k€ l'année suivante) et 7 k€ en équipement informatique et en logiciels (puis 3 k€ puis 1 k€ les deux années suivantes) nécessaires à la bonne marche de l'entreprise. Il n'est en revanche pas prévu d'acquérir de véhicules ou d'autres immobilisations corporelles, les éventuels déplacements des salariés et du dirigeant de l'entreprise étant remboursés sur la base des frais kilométriques réels (cf. charges externes).
  8. 8. (c) Etienne Krieger, 2009-2010 Choc2Luxe / 29 juillet 2014 2015 2016 2017 Rappel des effectifs : 7,0 9,5 10,0 CA prévisionnel (k€) : 515 740 850 . Locations immobilières 18 24 26 . Frais postaux et télécommunications 7 10 10 . Achats de consommables 4 5 5 . Etudes & documentations 2 3 3 . Assurances spécifiques 3 4 4 Sous-Total : 33 45 48 . Loyers de crédit-bail mobilier 0 0 0 . Loyer de crédit-bail immobilier 0 0 0 . Maintenance et réparations 2 2 2 Sous-Total : 2 2 2 . Honoraires, conseil 4 5 6 . Personnel extérieur, sous-traitance de R&D… 0 0 0 Sous-Total : 4 5 6 . Redevances à verser sur brevets 0 0 0 . Redevances à verser sur marques 0 0 0 Sous-Total : 0 0 0 . Voyages et déplacements 14 19 20 . Missions et réceptions 7 10 10 Sous-Total : 21 29 30 . Conception / création 0 0 0 . Publicité, communication générale 25 35 45 . Salons professionnels 10 15 20 . Frais techniques, hébergement Web 0 0 0 . Promotion / PLV 0 0 0 Sous-Total : 35 50 65 . Recrutement et formation du personnel 5 7 7 . Autres charges 0 2 2 Sous-Total : 5 9 9 TOTAL (k€) : 100 140 160 BizPrev / (c) E. Krieger, 2009-2011 Charges Externes Après les prévisions de ventes, le plan d'embauche et le tableau d'investissement, il ne reste plus qu'à compléter les prévisions de charges externes… avant d'attaquer le plan de financement ! Le fondateur de Choc2Luxe conserve en première analyse les coûts proportionnels indiqués dans l'onglet "Paramètres" pour les frais de location immobilière, les frais postaux et de télécommunication, les achats de consommables, les études et documentations et les frais d'assurances. Au total, ces cinq postes de charges sont évalués à 33 k€ HT la première année, à 45 k€ la seconde année et à 48 k€ l'année suivante. Le dirigeant prévoit également 2 k€ de maintenance et de réparations chaque année. Il prévoit enfin de consacrer 4 k€ puis 5 k€ puis 6 k€ pour les honoraires de son Expert Comptable et de différents conseils juridiques et financiers plus ponctuels. Le fondateur de Choc2Luxe conserve également en première analyse les coûts proportionnels indiqués dans l'onglet "Paramètres" pour les postes "Voyages et déplacements" et "Missions et réceptions", qui sont évalués à 21 k€ HT la première année, à 29 k€ la seconde année et à 30 k€ l'année suivante. Les dépenses prévisionnelles en matière d'actions commerciales et marketing (en complément des dépenses de personnels liées à ces fonctions) résultent d'un plan marketing établi par le dirigeant et ses associés. En résumé, ce plan marketing table sur un budget de 35 k€ la première année : 25 k€ de dépenses publicitaires diverses et 10 k€ de salons professionnels. Ce budget passe à 50 k€ l'année suivante : 35 k€ de dépenses publicitaires diverses et 15 k€ de salons professionnels. Enfin, il est prévu à 65 k€ la 3ème année : 45 k€ de dépenses publicitaires diverses et 20 k€ de salons professionnels. [ cf. module "Plan Marketing", disponible sur www.NetPME.fr ]. Les frais de recrutement et de formation du personnel sont évalués à 2% de la masse salariale, comme indiqué dans l'onglet "Paramètres". Enfin le dirigeant prévoit 2 k€ de "dépenses diverses" (imprévus) à partir de la 2ème année. Au total, les prévisions de charges externes sont par conséquent de 100 k€ HT la première année, de 140 k€ la suivante et de 160 k€ pour la 3ème année.
  9. 9. (c) Etienne Krieger, 2009-2010 Choc2Luxe / 29 juillet 2014 2015 2016 2017 CHIFFRE D'AFFAIRES TOTAL (HT) 515 740 850 . dont ventes à l'exportation 0 0 0 + Production immobilisée 0 0 0 + Production stockée 13 5 2 A. TOTAL DES PRODUITS D'EXPLOITATION 528 745 852 % 100,0% 100,0% 100,0% Achats de matières et marchandises 129 179 198 - Variations de stock mat. & marchandises (SF-SI) 13 5 2 + Autres achats et charges externes 100 140 160 B. TOTAL CONSO. EN PROVENANCE DES TIERS 242 323 361 % 45,8% 43,4% 42,3% C. VALEUR AJOUTEE (A-B) 286 422 491 % 54,2% 56,6% 57,7% - Impôts et taxes 14 21 25 - Charges de personnel 240 348 375 D. EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION 32 53 92 % 6,0% 7,1% 10,8% - Dotation aux amortissements 14 17 19 - Dotation aux provisions 0 0 0 + Subventions et autres produits d'exploitation 0 0 0 - Autres charges d'exploitation 0 0 0 E. RESULTAT D'EXPLOITATION 18 36 73 % 3,4% 4,8% 8,5% + Produits financiers 0 0 0 - Charges financières 5 4 3 F. RESULTAT COURANT AVANT IMPÔTS 13 32 70 % 2,4% 4,3% 8,2% + Produits exceptionnels 0 0 0 - Charges exceptionnelles 0 0 0 - Participation des salariés 0 0 0 - Impôts sur les bénéfices 4 11 23 + Crédits d'impôts 0 0 0 G. RESULTAT DE L'EXERCICE 9 21 46 % 1,6% 2,8% 5,4% EFFECTIFS 7,0 9,5 10,0 CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT (MBA) 22 38 66 % 4,2% 5,1% 7,7% BizPrev / (c) E. Krieger, 2009-2011 NetPME . . . Compte de résultats prévisionnels Les différentes hypothèses énoncées au fur et à mesure de nos prévisions d'activité permettent d'aboutir à un compte de résultats prévisionnels sur 3 ans, qui reprend les totaux des onglets précédents : chiffre d'affaires [CA_total], production stockée (en fonction de nos hypothèses de stocks et d'encours), achats de matières premières et de marchandises, variation de stocks (qui neutralisent l'impact de la production stockée), achats et charges externes [Ch_Ext]. Le total des produits d'exploitation diminué des consommations en provenance des tiers permet de calculer la valeur ajoutée, qui est littéralement la valeur que l'entreprise ajoute à ses ventes... et qui permet notamment de payer les salaires et doit en temps normal aboutir à un résultat d'exploitation positif. Les impôts et taxes ont été évaluées forfaitairement à 5% de la valeur ajoutée dans l'onglet "Paramètres". Les charges de personnel ont été calculées dans l'onget "Effectifs". Les dotations aux amortissements sont pour leur part calculées dans l'onget "Invest". Ces différents montants permettent de calculer le résultat d'exploitation prévisionnel de Choc2Luxe, qui est positif dès la première année : +18 k€, soit 3,4% des produits d'exploitation. Ce résultat d'exploitation passe à +36k€ la 2ème année (4,8% des produits d'exploitation) et à +73 k€ la 3ème année (8,5%). Pour parvenir au résultat net après impôts, il convient de rajouter au résultat d'exploitation le résultat financier, le résultat exceptionnel, les éventuels impôts et crédits d'impôts ainsi que la participation des salariés. A noter qu'en cas d'octroi de subventions d'exploitation, qui seraient intégrées comme ressources additionnelles dans le plan de financement (cf. onglet "PlanFi"), le résultat d'exploitation de Choc2Luxe serait augmenté d'autant. Dans le cas présent, il convient juste de répercuter l'incidence des charges financières relatives à un emprunt bancaire de 75 k€, (cf. onglet "PlanFi") souscrit au taux annuel de 7% (cf. onglet "Paramètres") pour une période de 5 ans, avec remboursement chaque année d'un cinquième du montant principal, soit 15 k€. Les charges financières sont donc de 5,25 k€ la première année (arrondies à 5 k€ dans ce tableau), puis 4 k€ puis 3k€ (valeurs arrondies). Pour parvenir au résultat net après impôts, il convient de retrancher l'impôt sur les sociétés du résultat courant avant impôts de Choc2Luxe. Ce résultat prévisionnel étant bénéficiaire dès la première année, l'I.S. (impôt sur les sociétés) serait de 33,3% (cf. onglet "Params"). Au final, compte tenu de ces différents hypothèses, le résultat net prévisionnel de Choc2Luxe serait donc de 9 k€ la première année, de 21 k€ la seconde année et de 46 k€ la 3ème. La marge brute d'autofinancement (MBA) ou capacité d'autofinancement s'obtient en rajoutant les dotations aux amortissements et les éventuelles dotations aux provisions au résultat net après impôts. Ces dotations ne correspondent en effet pas à des flux financiers alors que la MBA permet d'apprécier la capacité qu'a l'entreprise de générer des ressources... ou d'en consommer si cette MBA est négative ! Nous retrouverons cette MBA dans l'onglet "PlanFi" en tant que ressource si elle est positive ou en tant que besoin (à financer) si elle est négative. Au final, la marge brute d'autofinancement (MBA) prévisionnelle de Choc2Luxe serait donc de 22 k€ la première année, de 38 k€ la seconde année et de 66 k€ la 3ème.
  10. 10. (c) Etienne Krieger, 2009-2010 Choc2Luxe / 29 juillet 2014 BESOINS (en k€) 2015 2016 2017 Investissements 165 21 19 Dividendes 0 0 0 MBA (si < 0) 0 0 0 Besoin en fonds de roulement (variation BFR) 19 17 6 Remboursements d'emprunts bancaires 15 15 15 Remboursements d'avances publiques 0 0 0 TOTAL DES BESOINS 199 53 40 RESSOURCES (en k€) 2 015 2 016 2 017 Apports successifs en capital 125 0 0 Apports en compte courant 0 0 0 MBA (si >0) ; corrigée des aides ci-dessous 22 38 66 Subventions (hors avances remboursables) 0 0 0 Autres aides assimilables à des subventions 0 0 0 Avances remboursables 0 0 0 Emprunts à long et moyen terme 75 0 0 Cession d'actifs 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 222 38 66 SOLDE ANNUEL 23 -15 26 TRESORERIE (Cumul incluant solde initial) 23 9 35 BizPrev / (c) E. Krieger, 2009-2011 NetPME . . . Chiffre d'affaires exercice n-1 : 0 k€ Solde de trésorerie initial : 0 k€ TABLEAU DE FLUX 2 015 2 016 2 017 Résultat net : 9 21 46 + Dotation aux amortissements et dépréciations sur actifs immobilisés 14 17 19 +/- Plus ou moins-values de cessions d'actifs 0 0 0 = MBA (Marge Brute d'Autofinancement) 22 38 66 - Variation du BFR 19 17 6 = Flux de trésorerie d'exploitation 3 21 60 - Acquisitions d'immobilisations 165 21 19 + Cessions d'immobilisations 0 0 0 = Flux d'investissements -165 -21 -19 + Augmentation(s) de capital 125 0 0 + Apports en compte courant 0 0 0 + Nouveaux emprunts et avances 75 0 0 - Distribution de dividendes 0 0 0 - Remboursements d'emprunts et d'avances 15 15 15 = Flux liés aux opérations de financement 185 -15 -15 Variation de trésorerie 23 -15 26 TRESORERIE (Cumul incluant solde initial) 23 9 35 Solde de trésorerie initial : 0 k€ Plan de Financement Le plan de financement est LE tableau principal de ces comptes prévisionnels. Il récapitule en effet les besoins financiers de l'entreprise et les ressources qui permettent de couvrir ces besoins. Dans notre exemple, les besoins prévisionnels de Choc2Luxe sont au nombre de trois. Il s'agit tout d'abord des investissements requis pour le démarrage et pour le développement de l'entreprise, détaillés dans l'onglet "Invest". Il s'agit ensuite de la variation du besoin en fonds de roulement, qui concerne essentiellement la variation du niveau des stocks, des délais de règlement clients et des délais de règlement fournisseurs, ajustés des décalages de règlement des dettes fiscales et sociales (TVA et charges sociales). Le BFR annuel et sa variation d'une année sur l'autre (qui permet d'alimenter les cellules ci-dessus) sont calculés dans l'onget "BFR". Le troisième besoin financier de Choc2Luxe est lié au remboursement des emprunts bancaires, à raison d'un cinquième des 75 k€ d'emprunts à long et moyen terme contractés dès la première année : le remboursement du "principal" s'effectue par conséquent à hauteur de 15 k€ par an et les charges financières annuelles se calculent sur le montant net restant à rembourser (cf. onglet "CRst"). Le fondateur de Choc2Luxe ne comptant pas recevoir d'avances publiques (avances remboursables à taux zéro), il n'y a pas lieu de prévoir des remboursements sur de telles avances. Enfin, le dirigeant ne prévoit pas de verser de dividendes pendant les 3 premières années, du fait de la trésorerie relativement tendue de Choc2Luxe... Compte tenu de ces divers éléments, les besoins financiers de Choc2Luxe sont de 199 k€ la première année, de 53 k€ la seconde année et de 40 k€ la 3ème année. La marge brute d'autofinancement de l'entreprise ne permet pas de couvrir à elle seule ces besoins les deux premières années. Dans le cas présent, le fondateur de Choc2Luxe et ses associés ont réuni 125 k€ pour créer une SARL au capital social du même montant. Sur la base d'un "business plan" (plan de développement) étayé par ces différents tableaux de prévisions financières, ils ont obtenu l'accord de leur banque et d'Oséo pour un prêt de 75 k€ sur 5 ans, pour financer l'acquisition du fonds de commerce. Par sécurité, le fondateur de Choc2Luxe ne compte pas sur des subventions ou sur des avances remboursables pour équilibrer le plan de financement de l'entreprise. Au total, les ressources annuelles de Choc2Luxe sont de 222 k€ la première année, de 38 k€ la seconde année et de 66 k€ la 3ème année. C'est donc seulement à partir de la 3ème année que l'entreprise couvrirait ses besoins financiers à l'aide de sa seule marge brute d'autofinancement. La trésorerie annuelle résulte du solde initial et du solde annuel des besoins et des ressources. Elle est de +23 k€ la première année, de +9 k€ la seconde année et de +35 k€ la 3ème année. Ce solde est par conséquent toujours positif mais demeure relativement modeste et à la merci de variations de trésorerie mensuelles qui pourraient nécessiter un matelas de trésorerie plus important.
  11. 11. (c) Etienne Krieger, 2009-2010 Choc2Luxe / 29 juillet 2014 ACTIF Initial 2015 2016 2017 Immobilisations nettes 0 151 155 154 Stocks et encours 0 13 18 20 Clients et autres créances 0 38 55 63 Comptes financiers (disponible) 0 23 9 35 Total : 0 225 236 271 PASSIF Initial 2015 2016 2017 Capital 0 125 125 125 Résultat de l'exercice cf. report 9 21 46 Report à nouveau (après déduction des dividendes) 0 0 9 30 Emprunts et dettes financières 0 60 45 30 Dettes fournisseurs 0 19 17 19 Dettes fiscales et sociales en fin d'exercice 0 12 19 21 Autres dettes & compte de régularisation 0 0 0 0 Total : 0 225 236 271 Fonds propres : 0 134 155 201 BizPrev / (c) E. Krieger, 2009-2011 NetPME . . . Bilans prévisionnels Ces bilans prévisionnels constituent une séries de « photographies » du patrimoine de Choc2Luxe, afin de donner une image fidèle de la valeur et du résultat comptable de l'entreprise. S'agissant d'une création ex- nihilo (même s'il y a eu rachat d'un fonds de commerce préexistant), le bilan initial est à zéro, comme indiqué dans l'onget "Paramètres". Le passif du bilan détaille les ressources de l'entreprise (capital social, résultat et réserves, emprunts et autres dettes), tandis que l'actif présente ce que l'entreprise possède : bâtiments, matériel, stocks et encours, créances et valeurs mobilières de placement... Les principaux postes de ce bilan simplifié sont issus des tableaux que nous avons complété au fur et à mesure. Ainsi, les immobilisations nettes sont issues de l'onget "Invest". Les stocks et encours, le compte "Clients et autres créances", les dettes fournisseurs et les dettes fiscales et sociales en fin d'exercice sont issus de l'onget "BFR". Le capital social ainsi que l'évolution du poste "emprunts et dettes financières" sont issus du plan de financement (onglet "PlanFi"). Le résultat de l'exercice et le report à nouveau sont issus de l'onglet "CRst" (Compte de Résultats), déduction faite d'éventuels versements de dividendes prévus dans le plan de financement. Enfin les comptes financiers ou le "Disponible" sont équivalents à l'Excédent de Trésorerie d'Exploitation de l'onglet "PlanFi". Par construction, le passif net du bilan est chaque année égal à l'actif net. Les fonds propres de Choc2Luxe sont constitués du capital social, du résultat de l'exercice et des réserves. Ces fonds propres sont de 134 k€ la première année, de 155 k€ pour le 2ème exercice et de 201 k€ pour la 3ème année.
  12. 12. (c) Etienne Krieger, 2009-2010 Choc2Luxe / 29 juillet 2014 2015 2016 2017 CHIFFRE D'AFFAIRES (k€) 515 740 850 Taux de croissance du CA 0% 44% 15% . dont export 0 0 0 . % CA export 0% 0% 0% Coût de revient 129 179 198 Coût de revient / CA 25,0% 24,1% 23,3% Marge brute (%) 75,0% 75,9% 76,7% Effectifs 7,0 9,5 10,0 CA / Effectifs (k€) 74 78 85 Masse salariale (charges de personnel) 240 348 375 Masse salariale / CA 47% 47% 44% Investissements 165 21 19 Investissements / CA 31,9% 2,8% 2,2% Amortissements 14 17 19 Charges externes 100 140 160 . dont publicité & promotion 35 50 65 . Budget publi-promotionnel / CA 6,8% 6,8% 7,6% Valeur ajoutée 286 422 491 Valeur ajoutée / CA 56% 57% 58% Excédent brut d'exploitation (EBE) 32 53 92 EBE / CA 6,2% 7,2% 10,8% Résultat net 9 21 46 Résultat net / CA 1,7% 2,9% 5,5% MBA 22 38 66 MBA / CA 4,3% 5,2% 7,7% Trésorerie en fin d'exercice 23 9 35 Capitaux propres initiaux (k€) 0 .... .... Apports en capitaux 125 0 0 Capitaux propres en fin d'exercice 134 155 201 Rentabilité financière 7% 16% 30% Capitaux propres / total du bilan (%) 59% 66% 74% Dettes à LMT 60 45 30 Dettes à LMT / capitaux propres (%) 45% 29% 15% MBA / Dettes à LMT (%) 37% 85% 219% Frais financiers / EBE (%) 16,5% 7,9% 3,4% BFR / CA HT x 365 (rotation du BFR) 14 18 18 BizPrev / (c) E. Krieger, 2009-2011 NetPME . . . CA 515 740 850Résultat 9 21 46Trésorerie 23 9 35CA 515 740 850Point mort 484 680 731Coût de revient 129 179 198Charges externes 100 140 160Masse salariale 240 348 375Autres charges 38 53 70Résultat net 9 21 46p 315 420 490p 200 320 3600 0 00 0 00 0 0MBA + 22 38 66MBA (besoin) 0 0 0Investissements 165 21 19Variation BFR 19 17 6Rembt emprunts 15 15 15Rembt avances 0 0 0 Synthèse & Ratios financiers Ce tableau de synthèse résume les principales hypothèses de notre prévisionnel : chiffre d'affaires, marge brute, valeur ajoutée, excédent brut d'exploitation, résultat net et marge brute d'autofinancement. Il résume également les investissements prévus, ainsi que les prévisions en matière de charges externes, d'effectifs et de masse salariale. Plusieurs ratios permettent également de se faire une idée des hypothèses de croissance et de marges, notamment le taux de croissance du CA (qui est de +44% entre la première et la 2ème année, puis de +15% entre la 2ème et la 3ème année) et le chiffre d'affaires par employé, qui passe de 74 k€ HT la première année à 85 k€ la 3ème année. Il est également utile de rapprocher ces ratios avec les standards du secteur, notamment le CA moyen par employé (ratio d'efficacité) ou les dépenses publi-promotionnelles rapportées au chiffre d'affaires. Idem pour la valeur ajoutée, l'EBE et le résultat net rapporté au chiffre d'affaires, encore appelé "marge nette". Dans le cas présent, on peut notamment se demander si la croissance du chiffre d'affaires entre le premier et le second exercice n'est pas trop optimiste, même si l'entreprise consacre près de 7% de son CA à des actions publi-promotionnelle et emploie un responsable marketing à plein temps à partir de la 2ème année. Ce tableau de synthèse fait enfin apparaître une série de ratios financiers usuels, comme la rentabilité financière (résultat net / capitaux propres), les capitaux propres rapportés au total du bilan ou encore le ratio dettes / capitaux propres. Ce dernier ratio, encore appelé ratio d'endettement ou "gearing", ne doit généralemement pas dépasser 50%, même si des taux d'intérêt faibles peuvent permettre de bénéficier d'un retour sur investissement supérieur au coût de l'emprunt. Le ratio MBA / Dettes à LMT permet d'apprécier la capacité de l'entreprise à rembourser sa dette à long et moyen terme grâce à son autofinancement, sans contracter de nouveaux emprunts, ce qui est possible dès que ce taux dépasse 100%. Le ratio "Frais financiers / EBE" mesure le degré de couverture des frais financiers par l'excédent brut d'exploitation. Enfin, le ratio "BFR / CA HT x 365" mesure la rotation du BFR ou encore le besoin en fonds de roulement total exprimé en jours de chiffre d'affaires HT.
  13. 13. Choc2Luxe / 29 juillet 2014 Langue : Français 2015 2016 2017 Ventes 515 740 850 Coûts des ventes 129 179 198 Marge brute 386 561 652 75,0% 75,9% 76,7% R&D, Ingénierie, Production Charges salariales (R&D + production) 118 122 126 Sous-traitance de R&D 0 0 0 Redevances & divers 0 0 0 Sous-total : 118 122 126 23,0% 16,5% 14,8% Marketing & Ventes Charges salariales 100 165 170 Publicité, promotion et autres dépenses marketing 35 50 65 Divers 0 0 0 Sous-total : 135 215 235 26,2% 29,0% 27,6% Administration et Direction Générale Charges salariales et primes diverses 22 61 79 Loyers, assurances et charges liées 33 45 48 Locations d'équipements et maintenance 2 2 2 Conseils et honoraires 4 5 6 Déplacements, missions, réceptions & divers 26 37 39 Dotations aux amortissements 14 17 19 Sous-total : 100 168 194 19,5% 22,6% 22,9% Total des dépenses d'exploitation 354 504 555 68,7% 68,1% 65,2% Excédent Brut d'Exploitation (EBE) 32 57 97 6,3% 7,7% 11,4% Frais financiers 5 4 3 Subventions 0 0 0 Impôts et taxes 19 32 48 Résultat Net 9 21 46 Résultat net (%) 1,7% 2,9% 5,5% 2015 2016 2017 Résultat net (perte) 9 21 46 Plus : Dotations aux amortissements 14 17 19 Variation des créances fournisseurs 31 5 4 Dettes à court terme - - - Augmentation (diminution) des autres dettes - - - Dettes à moyen et long terme 75 - - Augmentations de capital 125 - - Sous-total : 254 43 70 Moins : Variation des stocks et des créances clients 51 22 10 Remboursements d'emprunts à long & moyen terme 15 15 15 Remboursements d'emprunts à court terme - - - Investissements 165 21 19 Dividendes - - - Sous-total : 230 57 44 Solde annuel 23 (15) 26 Trésorerie finale 23 9 35 Trésorerie initiale : - BizPrev / (c) E. Krieger, 2009-2011 NetPME . . . Compte de Résultats & Plan de Trésorerie Ce tableau présente le compte de résultats prévisionnels et le plan de financement sous forme "anglo- saxonne". Les résultats nets après impôts et les soldes de trésorerie restent évidemment les mêmes mais l'agencement des postes comptables diffère significativement. Ainsi, le "Profit & Loss Statement" (compte de résultat) fait directement apparaître la marge brute puis regroupe les dépenses d'exploitation par nature : technique, commerciale et administrative. Cette approche est davantage centrée "business" que la présentation comptable française. La "Cash Flow Table" diffère assez peu du plan de financement français, mis à part au niveau de la décomposition de la marge brute d'autofinancement, qui apparaît décomposée sous la forme du résultat net et des dotations aux amortissements.
  14. 14. 0 100 200 300 400 500 600 1 2 3 Analyse des ventes Sales Analysis Ventes de chocolats aux particuliers Ventes de chocolats aux entreprises Résultat
  15. 15. 515 740 850 9 21 46 0 100 200 300 400 500 600 700 800 900 1 2 3 Evolution du CA et du résultat Revenues and ProfitCA Résultat Trésorerie en fin d'exercice
  16. 16. 0 100 200 300 400 500 600 700 800 900 1 2 3 Structure des coûts Cost structure Analysis Autres charges Masse salariale Charges externes Coût de revient Résultat
  17. 17. 22 38 66 0 50 100 150 200 250 1 2 3 Analyse des besoins & couverture par la MBA Analysis of financial needs vs. annual Cash Flow Rembt. avances Rembt. emprunts Variation BFR MBA- (besoin) Investissements MBA +
  18. 18. (c) Etienne Krieger, 2009-2010 Choc2Luxe / 29 juillet 2014 2015 2016 2017 CLIENTS Rappel du Chiffre d'Affaires HT (k€) 515 740 850 .dont export (hors TVA) 0 0 0 --> Chiffre d'Affaires TTC 616 885 1 017 % jours . dont x% encaissés à y jours --> besoin = 0 0 0 50 % 0 . dont x% encaissés à y jours --> besoin = 13 18 21 25 % 30 . dont x% encaissés à y jours --> besoin = 25 36 42 25 % 60 . dont x% encaissés à y jours --> besoin = 0 0 0 0 % 90 . dont x% encaissés à y jours --> besoin = 0 0 0 0 % 120 --> Total "BFR clients" (+) 38 55 63 Poste clients initial : 0 STOCKS (Valeur du stock final) --> Total du "BFR Stocks" (+) 13 18 20 Stock initial : 0 k€ FOURNISSEURS %An-1 %An-3 Rappel du coût d'achat matières & marchandises HT 129 179 198 33% 53% Rappel des charges externes HT 100 140 160 25% 43% Rappel des investissements HT 165 21 19 42% 5% --> Poste "fournisseurs" TTC 470 405 451 % jours . dont x % versés à y jours --> ressource = 0 0 0 50 % 0 . dont x % versés à y jours --> ressource = 19 17 19 50 % 30 . dont x % versés à y jours --> ressource = 0 0 0 0 % 60 . dont x % versés à y jours --> ressource = 0 0 0 0 % 90 . dont x % versés à y jours --> ressource = 0 0 0 0 % 120 --> Total "BFR fournisseurs" (-) 19 17 19 Poste fournisseurs initial : 0 (hors dettes fiscales & sociales) BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT 32 56 64 BFR en % du C.A HT 6% 8% 8% BFR exprimé en jours de CA HT 22 28 27 BFR de l'exercice précédent : 0 KF (hors dettes fiscales & sociales) --> Variation du BFR 32 24 8 Variation en % du C.A HT 6% 3% 1% Variation exprimée en jours de CA HT 22 12 4 Paramètre 1 : Taux de la TVA : 19,6 % TVA annuelle à payer : 24 79 93 Résidu de TVA résultant des décalages : 3 6 7 (L1) Paramètre 2 : Nombre de mois à provisionner : 1,0 (charges sociales, congés payés…) Charges sociales annuelles à verser : 108 156 168 Dettes sociales en fin d'exercice 9 13 14 (L2) Dettes fiscales et sociales en fin d'exercice : 12 19 21 Dettes fiscales et sociales initiales : 0 (exercice précédent) Variation des dettes fiscales & sociales : 12 7 2 Autres éléments d'ajustement du BFR : 0 k€ (exercice précédent) Facteurs venant alourdir le BFR annuel : 0 0 0 Facteurs venant alléger le BFR annuel : 0 0 0 Total de ces besoins (ou ressources) : 0 0 0 Variation de ces besoins ou ressources : 0 0 0 BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT ajusté 19 37 43 Variation du BFR (ajustée) 19 17 6 BFR ajusté, exprimé en % du C.A HT 4% 5% 5% BFR ajusté, exprimé en jours de CA HT 14 18 18 Calcul du BFR Le besoin en fonds de roulement (BFR) de Choc2Luxe résulte des décalages de flux de trésorerie entre les décaissements et les encaissements inhérents à l'activité de l'entreprise. Ce tableau calcule le BFR de Choc2Luxe en fonction des informations saisies dans l'onglet "Paramètres". Les paramètres relatifs aux délais de règlement moyens des clients et des fournisseurs ainsi qu'au niveau de stock permettent en effet de calculer le besoin en fonds de roulement annuel de la société, ainsi que sa variation d'une année sur l'autre. Dans le cas présent, nous avons vu que les délais de règlement clients sont essentiellement liés à la clientèle des grandes entreprises, les particuliers payant leurs achats au comptant. Le dirigeant de Choc2Luxe prévoit ainsi que 50% du chiffre d'affaires sera encaissé au comptant (soit 0 jours de délais de paiement), que 25% du CA sera encaissé à 30 jours et les 25% restants à 60 jours. Le BFR "clients" se calcule sur la base du chiffre d'affaires TTC car ce calcul permet d'estimer avec précision l'argent "qui est dehors", TVA incluse. Ceci nécessite de distinguer les ventes domestiques (France) des ventes à l'export, qui s'effectuent hors TVA. Un tel calcul suppose également que les ventes sont relativement égales chaque mois... ce qui n'est pas toujours le cas, surtout dans le secteur de la chocolaterie, où la majeure partie des ventes intervient à Pâques et lors de fêtes de fin d'année. Sur la base de nos différentes hypothèses, le BFR clients de Choc2Luxe est estimé à 38 k€ la première année, à 55 k€ l'année suivante et à 63 k€ pour la 3ème année. Son augmentation est liée à la croissance du CA prévisionnel de l'entreprise. Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) de Choc2Luxe, hors décalages de trésorerie liés à la TVA et aux charges sociales, est par conséquent de 32 k€ la première année, de 56 k€ l'année suivante et de 64 k€ pour la 3ème année. Sa variation (accroissement ou diminution) d'une année sur l'autre est par conséquent de 32 k€ pour la première année (puisqu'il n'y avait pas d'année précédente), de 24 k€ la seconde année et de 8 k€ la 3ème année. Si l'on prend en compte les décalages de flux de trésorerie liés à la TVA et aux charges sociales (1 mois de décalage de paiement dans notre exemple), le BFR global de Choc2Luxe devient légèrement plus favorable puisque ce "BFR ajusté" s''établit à 19 k€ la première année, à 37 k€ la seconde année et à 43 k€ la 3ème année. La variation annuelle de ce BFR ajusté est par conséquent de 19 k€ la première année, de 17 k€ la seconde année et de 6 k€ la 3ème année. C'est cette variation du BFR qui vient alimenter le plan de financement (cf. onglet "PlanFi"), comme besoin financier complémentaire. Dans des activités nécessitant des stocks significatifs et où les clients payent tard (cas général des fournisseurs de la grande distribution ou des hôpitaux publics...), la variation du BFR peut aisément devenir le principal poste à financer. Il convient par conséquent d'anticiper les cas où la croissance du BFR serait plus rapide que celle de l'EBE, induisant un "effet ciseaux" susceptible de faire exploser en plein vol une entreprise pourtant bénéficiaire. Il est également courant d'exprimer le BFR global d'une entreprise en jours de CA. Ce ratio moyen, encore appelé "rotation du BFR" est ici de 14 jours la première année et de 18 jours les deux années suivantes. A la différence de chocolats "bas de gamme", la production de Choc2Luxe est constituée de produits ultra-frais qui supporteraient mal toute forme de conservation. Nous avions vu que le dirigeant prévoyait uniquement un niveau de stocks ou d'encours de production à hauteur de 10% de ses ventes annuelles. Ces stocks étant valorisés à leur coûts d'achat, le BFR liés au stocks de Choc2Luxe est par conséquent de 13 k€ la première année, de 18 k€ l'année suivante et de 20 k€ pour la 3ème année. En matière de délais de règlement des fournisseurs, nous avions indiqué dans l'onglet "Paramètres" que l'entrepreneur prévoyait de les payer au comptant pour 50% des créances et à 30 jours pour les 50% restants. Les fournisseurs de "Choc2Luxe" sont à la fois les fournisseurs de matières premières et de marchandises nécessaires à la production des chocolats, mais également les fournisseurs d'investissements et les fournisseurs de charges externes. Le BFR "fournisseurs" de Choc2Luxe est par conséquent de 19 k€ la première année, de 17 k€ l'année suivante et de 19 k€ pour la 3ème année. Le fait que ce BFR annuel demeure relativement stable en dépit de l'augmentation du CA prévisionnel de l'entreprise est lié au fait que les investissements initiaux sont, à l'inverse, nettement plus importants que pour les année 2 et 3. Ceci fait que le poste "fournisseurs" global demeure relativement stable sur 3 ans, entre croissance des fournisseurs de matières premières et décrue des fournisseurs d'investissements...
  19. 19. Tableau de trésorerie Info Année 1 Choc2Luxe / 29 juillet 2014 M1 M2 M3 M4 M5 M6 M7 M8 M9 M10 M11 M12 Total Total janv-15 févr-15 mars-15 avr-15 mai-15 juin-15 juil-15 août-15 sept-15 oct-15 nov-15 déc-15 (TTC) (HT) Année 1 Vente de produits & services / Direct (TTC) 616 59 59 59 78 54 36 36 36 36 36 43 85 616 515 Vente de produits & services / Indirect (TTC) 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 => Chiffre d'affaires facturé (k€ TTC) 616 59 59 59 78 54 36 36 36 36 36 43 85 616 515 ==> Chiffre d'affaires encaissé (k€ TTC) : 30 44 59 69 62 51 40 36 36 36 39 62 563 470 Annuel Autres recettes (subventions, etc...) 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Coût de revient direct des produits-services (k€ TTC) 154 15 15 15 20 14 9 9 9 9 9 11 21 154 129 Paiement des fournisseurs de produits-services (TTC) 7 15 15 17 17 11 9 9 9 9 10 16 143 120 HT Loyer, télécoms, consommables... 33 3,3 3,3 3,3 3,3 3,3 3,3 3,3 3,3 3,3 3,3 3,3 3,3 40 33 * Loyers de crédit-bail, maitenance & réparations 2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 2 2 * Honoraires, personnel extérieur, sous-traitance 4 0,4 0,4 0,4 0,4 0,4 0,4 0,4 0,4 0,4 0,4 0,4 0,4 5 4 * Redevances à verser 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 0 * Déplacements, missions & réceptions 21 2,1 2,1 2,1 2,1 2,1 2,1 2,1 2,1 2,1 2,1 2,1 2,1 25 21 * Publicité et promotion 35 3,5 3,5 3,5 3,5 3,5 3,5 3,5 3,5 3,5 3,5 3,5 3,5 42 35 * Autres charges 5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 6 5 * 100 100 Frais de personnel (salaires nets + charges) 18,3 18,3 18,3 18,3 18,3 18,3 21,7 21,7 21,7 21,7 21,7 21,7 240 HT Terrains, frais d'établissement et aménagements 127 151,9 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 152 127 * Frais de brevets, marques & modèles, divers R&D 2 0,0 2,4 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 2 2 * Prototypes, matériel et outillage spécifique 25 0,0 0,0 29,9 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 30 25 * Matériel informatique, de bureau, véhicules & divers 11 0,0 0,0 0,0 12,6 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 13 11 * Augmentation (diminution) éventuelle du stock 13 1,2 1,2 1,2 1,6 1,1 0,7 0,7 0,7 0,7 0,7 0,9 1,8 13 Paiement de la TVA (ou reversement) 0,0 -23,5 4,4 -1,0 5,0 3,7 1,7 2,1 2,1 2,1 2,1 3,1 2 Impôts sur les sociétés et taxes diverses 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Total des flux économiques : -159,2 21,1 -19,4 10,0 10,5 6,9 -2,7 -7,8 -7,8 -7,8 -5,3 9,6 Solde économique cumulé : -159,2 -138,1 -157,5 -147,5 -137,0 -130,1 -132,8 -140,6 -148,5 -156,3 -161,6 -152,0 -152 -127 EBE mensuel (hors subventions) 10,5 10,5 10,5 22,3 7,5 -4,4 -7,7 -7,7 -7,7 -7,7 -3,2 23,4 Actionnaires prévu Augmentation de fonds propres (+) 125 125,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 125 Distributions de dividendes (-) 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Compte-courant d'associé (+/-) 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Créanciers Financement Année 1 Emprunts contractés/prêts participatifs (+) 75 75,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 75 Avances remboursables (+) 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Produits financiers (+) 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Rembt. d'emprunts (principal + intérêts) 20 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 1,7 20 Remboursement d'avances 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Frais financiers sur opérations d'escompte 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Frais financiers sur découvert (agios) 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Soldes mensuels de trésorerie 39 19 -21 8 9 5 -4 -10 -10 -10 -7 8 Solde global de trésorerie (début de mois) 0 39 59 37 46 55 60 55 46 36 27 20 Solde global de trésorerie (fin de mois) 39 59 37 46 55 60 55 46 36 27 20 28 Année 1 Présentation générale La partie supérieure de ce tableau présente les flux économiques : encaissement des ventes (montants TTC, en tenant compte des décalages de paiement), paiement des sous-traitants et des autres fournisseurs de l'entreprise (également montants TTC), décaissement des salaires et des charges sociales, décaissement des investissements (TTC), paiement de la TVA et des autres impôts et taxes. Le total des flux économiques est la différence entre les encaissements et les décaissements mensuels liés à l'activité de l'entreprise. Le "solde économique cumulé" indique pour sa part le cumul de ces flux mensuels de trésorerie. Nous présentons également ici l'évolution de l'Excédent Brut d'Exploitation (EBE) mensuel car ce solde intermédiaire de gestion permet de connaître l'excédent (ou le déficit) généré par l'exploitation de l'entreprise (cf. lexique). La partie inférieure de ce tableau présente quant à elle les principaux flux financiers qui permettent, le cas échéant, d'équilibrer la trésorerie mensuelle grâce à des emprunts ou des apports de capitaux. Ces flux financiers mensuels sont également constitués d'éventuelles distributions de dividendes, de remboursements d'emprunts ou d'avances de type Oséo, ou encore de frais financiers. Le tableau se termine par la différence entre les encaissements et les décaissements mensuels. Le cumul ou "solde global de trésorerie" représente pour sa part la trésorerie mensuelle de l'entreprise. Flux économiques et flux financiers Ce tableau présente les prévisions mensuelles de trésorerie de Choc2Luxe sur 3 ans. C'est naturellement une gageure de prévoir la trésorerie d'une entreprise sur une période aussi longue, mais l'intérêt de cet outil est de simuler l'évolution de la trésorerie à court et moyen terme en fonction des principales hypothèses de prix, de coûts et de volumes de ventes. Cela permet également d'apprécier l'impact d'éventuels phénomènes de saisonnalité sur la trésorerie de l'entreprise. Dans le cas de notre chocolaterie, l'essentiel des ventes s'effectue à l'occasion de Pâques et des fêtes de fin d'année. Les mois d'été sont en revanche extrêmement "calmes" en matière de ventes. Cette feuille de calcul se compose de deux parties et ce pour chacune des 3 années sur lesquelles portent nos prévisions : la partie supérieure résume les principaux flux mensuels de trésorerie, jusqu'à aboutir au solde global de trésorerie à la fin de chaque mois. La partie inférieure détaille les volumes prévisionnels de produits et/ou de services ainsi que l'évolution des effectifs de l'entreprise. Rappelons que les paramètres modifiables figurent en orange. Les cellules en vert sont également modifiables mais dans ce cas vous écraserez des formules de calcul correspondantes. Les cellules en bleu ne sont en revanche pas modifiables. Dans cet exemple, nous avons lissé les charges externes (loyer, honoraires, dépenses publicitaires et promotionnelles, déplacements, missions et réceptions, autres charges ...) en divisant par 12 le montant annuel hors taxes correspondant et en rajoutant la TVA. Si ces charges présentent une saisonnalité significative, vous pouvez les répartir différemment sur les 12 mois du premier exercice... ainsi que sur les 24 mois suivants. Les investissements (toujours augmentés de la TVA) ont par contre été positionnés sur le premier semestre de l'année. Là encore, vous pouvez les répartir autrement que dans cet exemple "par défaut", mais il faudra considérer des investissements TTC (lorsque la TVA s'applique). Par exemple, les 11 k€ HT (12,6 k€ TTC) d'investissements relatifs au matériel informatique ainsi qu'au mobilier et au matériel de bureau peuvent être réalisés en deux fois sur l'année. Au niveau du paiement des différents impôts et taxes, à partir de la 2ème année, les paiements effectifs peuvent également être fractionnés... mais dans un tel tableau, les flux les plus importants sont généralement liés aux encaissements liés aux ventes et aux décaissements d'investissements, de charges salariales et des autres charges d'exploitation. Flux économiques et flux financiers (suite)
  20. 20. Choc2Luxe / 29 juillet 2014 M1 M2 M3 M4 M5 M6 M7 M8 M9 M10 M11 M12 Info janv-15 févr-15 mars-15 avr-15 mai-15 juin-15 juil-15 août-15 sept-15 oct-15 nov-15 déc-15 k€ Volumes vendus (ventes directes ) Prév. dir. Ventes Année 1 Prix u. Coût Ventes de chocolats aux particuliers 9 000 900 900 900 1 350 900 450 450 450 450 450 450 1 350 9 000 0,035 0,009 Ventes de chocolats aux entreprises 100 9 9 9 9 7 7 7 7 7 7 10 12 100 2,000 0,500 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 Volumes vendus (ventes indirectes) Prév. indir. Prix u. Coût Ventes de chocolats aux particuliers 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,023 0,009 Ventes de chocolats aux entreprises 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1,300 0,500 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 Effectifs rémunérés chaque mois prévu Effectifs Année 1 Salaire brut … 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 2,0 Artisans chocolatiers 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 Apprentis chocolatiers 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 1,4 Equipe de vente 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,3 Equipe marketing 0,5 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 2,3 Cadres administratifs 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 2,0 Assistant(e)s et autres collaborateurs 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 1,8 Equipe de direction 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 8 pers. 2,5 7 Salaires mensuels nets totaux 10,1 10,1 10,1 10,1 10,1 10,1 12,0 12,0 12,0 12,0 12,0 12,0 132 Charges salariales et patronales 8,2 8,2 8,2 8,2 8,2 8,2 9,7 9,7 9,7 9,7 9,7 9,7 108 Intéressement sur marge brute, primes, etc. 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Total des salaires et charges salariales 18 18 18 18 18 18 22 22 22 22 22 22 240 -> Paiement effectif des charges sociales 0 8 8 8 8 8 8 10 10 10 10 10 98 Report : 9 M1 M2 M3 M4 M5 M6 M7 M8 M9 M10 M11 M12 Total janv-15 févr-15 mars-15 avr-15 mai-15 juin-15 juil-15 août-15 sept-15 oct-15 nov-15 déc-15 Récapitulation du CA (HT) TVA Vente de produits & services / Direct 1 50 50 50 65 46 30 30 30 30 30 36 71 515 Vente de produits & services / Indirect 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Total des ventes (k€ HT) 50 50 50 65 46 30 30 30 30 30 36 71 Total cumulé (k€ HT) 50 99 149 214 259 289 319 349 378 408 444 515 515 k€ Coût de revient total (k€ HT) 12 12 12 16 11 7 7 7 7 7 9 18 129 k€ Report : 10 TVA collectée (à reverser) 10 10 10 13 9 6 6 6 6 6 7 14 101 TVA déductible -produits, prestations 3 5 5 5 5 4 4 4 4 4 4 5 52 TVA déductible -investissements 30 0 6 2 0 0 0 0 0 0 0 0 39 => TVA à payer par l'entreprise -23 4 -1 5 4 2 2 2 2 2 3 9 11 -> Paiement effectif de la TVA 0 -23 4 -1 5 4 2 2 2 2 2 3 2 T0 : 0 k€ % de charges sur salaires nets : 81,25 %-> Coeff. 1,81 => Taux de la TVA : 19,6 %-> Coeff. 1,196 p pq p p q pq p q p Synthèse CA, coût de revient et paiement de la TVA Les lignes relatives aux ventes de produits et de services sont calculées automatiquement en fonction des volumes mensuels de ventes indiqués plus haut. Les encaissements TTC effectifs de ces facturations mensuelles sont également calculés automatiquement en fonction des délais moyens de paiement indiqués dans l'onglet "Paramètres". Idem pour le paiement des sous-traitants, qui constituent le coût de revient total des produits vendus par Choc2Luxe. Nous avions indiqué que les délais de règlement clients étaient essentiellement liés à la clientèle des grandes entreprises, les particuliers payant leurs achats au comptant. Le dirigeant de Choc2Luxe prévoit que 50% du chiffre d'affaires sera encaissé au comptant, que 25% du CA sera encaissé à 30 jours et les 25% restants à 60 jours. En matière de délais de règlement de ses fournisseurs, l'entrepreneur prévoit de les payer au comptant pour 50% des créances et à 30 jours pour les 50% restants. La TVA se calcule sur la base des ventes effectives (TVA collectée) et des coûts matières, des charges externes et des investissements pour lesquels la TVA ests déductible. La ligne relative au paiement effectif de la TVA peut être modifiée mais vous perdrez alors le bénéfice des formules correspondantes. Le tableau ci-dessus permet de saisir les effectifs mensuels de l'entreprise. La colonne située à gauche des effectifs mensuels nous rappelle les effectifs annuels moyens de Choc2Luxe, en "équivalent temps plein". Par exemple, une indication de 0,5 au niveau de l'équipe marketing peut signifier qu'une personne est embauchée à mi-temps ou qu'elle est uniquement embauchée au milieu de l'année, en l'occurrence début juillet. Comme indiqué dans l'onglet "Effectifs", le fondateur de Choc2Luxe prévoit d'embaucher les profils suivants dès la création de l'entreprise : 2 artisans chocolatiers, 2 apprentis ainsi que 2 vendeurs. Pour ne pas peser d'emblée sur la trésorerie de l'entreprise, le dirigeant prévoit de se rémunérer à mi- temps. Il apparaît donc à 0,5 en équivalent temps-plein annuel la première année puis à 1 les deux années suivantes. L'entrepreneur prévoit également d'embaucher un profil marketing au bout de six mois d'activité, Il apparaît donc à 0,5 en équivalent temps-plein la première année, puis à 1 les deux années suivantes. L'entreprise comptera par conséquent 7 salariés en équivalent temps-plein la première année et ses effectifs seront réels seront de 8 personnes à la fin de l'année. Les lignes relatives aux salaires mensuels nets et au paiement des charges sociales sont renseignées automatiquement en fonction des éléments indiqués dans les onglets "Paramètres" et "Effectifs". La ligne relative au paiement effectif des charges sociales peut être modifiée mais vous perdrez alors le bénéfice des formules correspondantes. Volumes de ventes mensuels Le tableau ci-dessus permet de saisir les prévisions mensuelles de ventes, en volume. La colonne située à gauche des prévisions de volumes de ventes mensuels nous rappelle que les prévisions annuelles de ventes de Choc2Luxe sont de 9000 ventes de chocolats aux particuliers (soit en moyenne 30 ventes quotidiennes x 300 jours de ventes) et de 100 ventes de chocolats aux entreprises. Ce tableau de prévisions mensuelles permet de prendre en compte les effets de saisonnalité, très importants dans le secteur où opère Choc2Luxe. Pour les ventes de chocolats aux particuliers, nous avons estimé que les 5 premiers mois de l'année représentaient chacun 10% des ventes en volume, soit 900 ventes par mois, à l'exception du mois d'avril (fêtes de Pâques), qui représente 15% des ventes annuelles, soit 1350 ventes mensuelles. Nous avons ensuite prévu des ventes mensuelles moyennes nettement plus réduites pour les 6 mois suivants, de juin à novembre, à savoir 450 ventes par mois, ce qui représente 5% des ventes annuelles. Enfin, le mois de décembre représente à lui seul 15% des ventes annuelles, soit 1350 unités pour cette première année. La formule de calcul correspondant à ce dernier mois est la différence entre le volume annuel et celui des 11 mois précédents ce 12ème mois. Les 100 ventes annuelles aux entreprises sont également prévues avec une relative saisonnalité, mais celle-ci est moindre que pour les ventes aux particuliers. Ainsi, le dirigeant de Choc2Luxe prévoit de réaliser en moyenne 9 ventes par mois durant les 4 premiers mois de l'année, puis 7 ventes par mois pour les 6 mois suivants (de mai à octobre), puis 10 ventes au mois de novembre et 12 ventes au mois de décembre. Evolution des effectifs mensuels
  21. 21. Tableau de trésorerie Année 2 Choc2Luxe / 29 juillet 2014 M13 M14 M15 M16 M17 M18 M19 M20 M21 M22 M23 M24 Total Total janv-16 févr-16 mars-16 avr-16 mai-16 juin-16 juil-16 août-16 sept-16 oct-16 nov-16 déc-16 (TTC) (HT) Année 2 Vente de produits & services / Direct (TTC) 885 86 86 86 111 79 54 54 54 54 54 54 114 885 740 Vente de produits & services / Indirect (TTC) 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 => Chiffre d'affaires facturé (k€ TTC) 885 86 86 86 111 79 54 54 54 54 54 54 114 885 740 ==> Chiffre d'affaires encaissé (k€ TTC) 75 86 86 99 89 74 60 54 54 54 54 84 868 726 Annuel Autres recettes (subventions, etc...) 00:00 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Coût de revient direct des produits-services (k€ TTC) 214 21 21 21 27 19 13 13 13 13 13 13 28 214 179 Paiement des fournisseurs de produits-services (TTC) @ 21 21 21 24 23 16 13 13 13 13 13 20 210 176 HT Loyer, télécoms, consommables... 45 4,5 4,5 4,5 4,5 4,5 4,5 4,5 4,5 4,5 4,5 4,5 4,5 54 45 * Loyers de crédit-bail, maitenance & réparations 2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 2 2 * Honoraires, personnel extérieur, sous-traitance 5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 6 5 * Redevances à verser 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 0 * Déplacements, missions & réceptions 29 2,8 2,8 2,8 2,8 2,8 2,8 2,8 2,8 2,8 2,8 2,8 2,8 34 29 * Publicité et promotion 50 5,0 5,0 5,0 5,0 5,0 5,0 5,0 5,0 5,0 5,0 5,0 5,0 60 50 * Autres charges 9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 11 9 * 140 140 Frais de personnel (salaires nets + charges) @ 27,6 27,6 27,6 27,6 27,6 27,6 30,3 30,3 30,3 30,3 30,3 30,3 348 HT Terrains, frais d'établissement et aménagements 10 12,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 12 10 * Frais de brevets, marques & modèles, divers R&D 2 0,0 2,4 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 2 2 * Prototypes, matériel et outillage spécifique 5 0,0 0,0 6,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 6 5 * Matériel informatique, de bureau, véhicules & divers 4 0,0 0,0 0,0 4,5 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 4 4 * Augmentation (diminution) éventuelle du stock 5 0,5 0,5 0,5 0,6 0,4 0,3 0,3 0,3 0,3 0,3 0,3 0,6 5 Paiement de la TVA (ou reversement) @ 8,9 4,9 6,8 6,1 9,9 5,7 3,0 3,6 3,6 3,6 3,6 3,6 63 Impôts sur les sociétés et taxes diverses 19 18,6 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 19 Total des flux économiques : -27,5 15,7 10,4 21,9 13,8 10,9 -0,3 -7,2 -7,2 -7,2 -7,2 15,0 Solde économique cumulé : -152,0 -136,2 -125,8 -103,9 -90,1 -79,2 -79,5 -86,7 -93,8 -101,0 -108,2 -93,1 -93 -78 EBE mensuel (hors subventions) 15,3 15,3 15,3 31,1 10,7 -5,0 -7,7 -7,7 -7,7 -7,7 -7,7 29,9 Actionnaires prévu Augmentation de fonds propres (+) 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Distribution de dividendes (-) 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Compte-courant d'associé (+/-) 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Créanciers Financement Année 2 Emprunts contractés/prêts participatifs (+) 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Avances remboursables (+) 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Produits financiers (+) @ 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Rembt. d'emprunts (principal + intérêts) 19 1,6 1,6 1,6 1,6 1,6 1,6 1,6 1,6 1,6 1,6 1,6 1,6 19 Remboursement d'avances 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Frais financiers sur opérations d'escompte 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Frais financiers sur découvert (agios) @ 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Soldes mensuels de trésorerie -29 14 9 20 12 9 -2 -9 -9 -9 -9 13 Solde global de trésorerie (début de mois) 28 -1 13 22 42 54 63 62 53 44 35 27 Solde global de trésorerie (fin de mois) -1 13 22 42 54 63 62 53 44 35 27 40 Année 2 cf. commentaires relatifs à l'année 1 (i.e. les 12 premiers mois sur lesquels portent les prévisions de trésorerie). cf. commentaires relatifs à l'année 1 (i.e. les 12 premiers mois sur lesquels portent les prévisions de trésorerie). cf. commentaires relatifs à l'année 1 (i.e. les 12 premiers mois sur lesquels portent les prévisions de trésorerie).
  22. 22. Choc2Luxe / 29 juillet 2014 M13 M14 M15 M16 M17 M18 M19 M20 M21 M22 M23 M24 Info janv-16 févr-16 mars-16 avr-16 mai-16 juin-16 juil-16 août-16 sept-16 oct-16 nov-16 déc-16 k€ Volumes vendus (ventes directes ) Prév. dir. Ventes Année 2 Prix u. Coût Ventes de chocolats aux particuliers 12 000 1 200 1 200 1 200 1 800 1 200 600 600 600 600 600 600 1 800 12 000 0,035 0,009 Ventes de chocolats aux entreprises 160 15 15 15 15 12 12 12 12 12 12 12 16 160 2,000 0,460 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 Volumes vendus (ventes indirectes) Prév. indir. Prix u. Coût Ventes de chocolats aux particuliers 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,023 0,009 Ventes de chocolats aux entreprises 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1,300 0,460 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 Effectifs rémunérés chaque mois prévu Effectifs Année 2 Salaire brut … 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 2,1 Artisans chocolatiers 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,1 Apprentis chocolatiers 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 1,4 Equipe de vente 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 2,4 Equipe marketing 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 2,4 Cadres administratifs 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 2,1 Assistant(e)s et autres collaborateurs 0,5 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,9 Equipe de direction 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 10 pers. 2,6 10 Salaires mensuels nets totaux 15,2 15,2 15,2 15,2 15,2 15,2 16,7 16,7 16,7 16,7 16,7 16,7 192 Charges salariales et patronales 12,4 12,4 12,4 12,4 12,4 12,4 13,6 13,6 13,6 13,6 13,6 13,6 156 Intéressement sur marge brute, primes, etc. 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Total des salaires et charges salariales 28 28 28 28 28 28 30 30 30 30 30 30 348 -> Paiement effectif des charges sociales 10 12 12 12 12 12 12 14 14 14 14 14 152 M13 M14 M15 M16 M17 M18 M19 M20 M21 M22 M23 M24 Total janv-16 févr-16 mars-16 avr-16 mai-16 juin-16 juil-16 août-16 sept-16 oct-16 nov-16 déc-16 Récapitulation du CA (HT) TVA Vente de produits & services / Direct 1 72 72 72 93 66 45 45 45 45 45 45 95 740 Vente de produits & services / Indirect 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Total des ventes (k€ HT) 72 72 72 93 66 45 45 45 45 45 45 95 Total cumulé (k€ HT) 72 144 216 309 375 420 465 510 555 600 645 740 740 k€ Coût de revient total (k€ HT) 17 17 17 23 16 11 11 11 11 11 11 23 179 k€ TVA collectée (à reverser) 14 14 14 18 13 9 9 9 9 9 9 19 145 TVA déductible -produits, prestations 7 7 7 7 7 6 5 5 5 5 5 7 74 TVA déductible -investissements 2 0 1 1 0 0 0 0 0 0 0 0 5 => TVA à payer par l'entreprise 5 7 6 10 6 3 4 4 4 4 4 12 66 -> Paiement effectif de la TVA 9 5 7 6 10 6 3 4 4 4 4 4 63 cf. commentaires relatifs à l'année 1 (i.e. les 12 premiers mois sur lesquels portent les prévisions de trésorerie). cf. commentaires relatifs à l'année 1 (i.e. les 12 premiers mois sur lesquels portent les prévisions de trésorerie). cf. commentaires relatifs à l'année 1 (i.e. les 12 premiers mois sur lesquels portent les prévisions de trésorerie).
  23. 23. Tableau de trésorerie Année 3 Choc2Luxe / 29 juillet 2014 M25 M26 M27 M28 M29 M30 M31 M32 M33 M34 M35 M36 Total Total janv-17 févr-17 mars-17 avr-17 mai-17 juin-17 juil-17 août-17 sept-17 oct-17 nov-17 déc-17 (TTC) (HT) Année 3 Vente de produits & services / Direct (TTC) 1 017 99 99 99 129 90 60 60 60 60 60 72 126 1 017 850 Vente de produits & services / Indirect (TTC) 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 => Chiffre d'affaires facturé (k€ TTC) 1 017 99 99 99 129 90 60 60 60 60 60 72 126 1 017 850 ==> Chiffre d'affaires encaissé (k€ TTC) 91 103 99 114 102 85 68 60 60 60 66 96 1 006 841 Annuel Autres recettes (subventions, etc...) 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Coût de revient direct des produits-services (k€ TTC) 237 23 23 23 31 21 14 14 14 14 14 16 30 237 198 Paiement des fournisseurs de produits-services (TTC) @ 25 23 23 27 26 18 14 14 14 14 15 23 236 197 HT Loyer, télécoms, consommables... 48 4,8 4,8 4,8 4,8 4,8 4,8 4,8 4,8 4,8 4,8 4,8 4,8 57 48 * Loyers de crédit-bail, maitenance & réparations 2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 2 2 * Honoraires, personnel extérieur, sous-traitance 6 0,6 0,6 0,6 0,6 0,6 0,6 0,6 0,6 0,6 0,6 0,6 0,6 7 6 * Redevances à verser 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 0 * Déplacements, missions & réceptions 30 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 36 30 * Publicité et promotion 65 6,5 6,5 6,5 6,5 6,5 6,5 6,5 6,5 6,5 6,5 6,5 6,5 78 65 * Autres charges 9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 11 9 * 160 160 Frais de personnel (salaires nets + charges) @ 31,2 31,2 31,2 31,2 31,2 31,2 31,2 31,2 31,2 31,2 31,2 31,2 375 HT Terrains, frais d'établissement et aménagements 10 12,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 12 10 * Frais de brevets, marques & modèles, divers R&D 2 0,0 2,4 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 2 2 * Prototypes, matériel et outillage spécifique 6 0,0 0,0 7,2 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 7 6 * Matériel informatique, de bureau, véhicules & divers 1 0,0 0,0 0,0 0,9 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 1 1 * Augmentation (diminution) éventuelle du stock 2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,1 0,1 0,1 0,1 0,1 0,1 0,2 2 Paiement de la TVA (ou reversement) @ 11,9 5,8 8,1 7,2 12,5 6,5 3,3 4,0 4,0 4,0 4,0 5,8 77 Impôts sur les sociétés et taxes diverses 32 31,7 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 32 Total des flux économiques : -36,9 24,1 13,4 31,5 16,1 13,4 3,2 -4,8 -4,8 -4,8 -0,1 19,9 Solde économique cumulé : -93,1 -69,1 -55,7 -24,2 -8,1 5,3 8,5 3,6 -1,2 -6,0 -6,2 13,7 14 11 EBE mensuel (hors subventions) 19,0 19,0 19,0 37,4 12,7 -5,7 -5,7 -5,7 -5,7 -5,7 2,2 35,8 Actionnaires prévu Augmentation de fonds propres (+) 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Distribution de dividendes (-) 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Compte-courant d'associé (+/-) 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Créanciers Financement Année 3 Emprunts contractés/prêts participatifs (+) 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Avances remboursables (+) 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Produits financiers (+) @ 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Rembt. d'emprunts (principal + intérêts) 18 1,5 1,5 1,5 1,5 1,5 1,5 1,5 1,5 1,5 1,5 1,5 1,5 18 Remboursement d'avances 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Frais financiers sur opérations d'escompte 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Frais financiers sur découvert (agios) @ 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Soldes mensuels de trésorerie -38 23 12 30 15 12 2 -6 -6 -6 -2 18 Solde global de trésorerie (début de mois) 40 2 24 36 66 80 92 94 88 81 75 73 Solde global de trésorerie (fin de mois) 2 24 36 66 80 92 94 88 81 75 73 92 Année 3 cf. commentaires relatifs à l'année 1 (i.e. les 12 premiers mois sur lesquels portent les prévisions de trésorerie). cf. commentaires relatifs à l'année 1 (i.e. les 12 premiers mois sur lesquels portent les prévisions de trésorerie). cf. commentaires relatifs à l'année 1 (i.e. les 12 premiers mois sur lesquels portent les prévisions de trésorerie).
  24. 24. Choc2Luxe / 29 juillet 2014 M25 M26 M27 M28 M29 M30 M31 M32 M33 M34 M35 M36 Info janv-17 févr-17 mars-17 avr-17 mai-17 juin-17 juil-17 août-17 sept-17 oct-17 nov-17 déc-17 k€ Volumes vendus (ventes directes ) Prév. dir. Ventes Année 3 Prix u. Coût Ventes de chocolats aux particuliers 14 000 1 400 1 400 1 400 2 100 1 400 700 700 700 700 700 700 2 100 14 000 0,035 0,009 Ventes de chocolats aux entreprises 180 17 17 17 17 13 13 13 13 13 13 18 16 180 2,000 0,420 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 Volumes vendus (ventes indirectes) Prév. indir. Prix u. Coût Ventes de chocolats aux particuliers 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,023 0,009 Ventes de chocolats aux entreprises 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1,300 0,420 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0,000 0,000 Effectifs rémunérés chaque mois prévu Effectifs Année 3 Salaire brut … 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 2,1 Artisans chocolatiers 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,1 Apprentis chocolatiers 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0 1,5 Equipe de vente 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 2,4 Equipe marketing 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 2,4 Cadres administratifs 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 2,1 Assistant(e)s et autres collaborateurs 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,9 Equipe de direction 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 10 pers. 2,7 10 Salaires mensuels nets totaux 17,2 17,2 17,2 17,2 17,2 17,2 17,2 17,2 17,2 17,2 17,2 17,2 207 Charges salariales et patronales 14,0 14,0 14,0 14,0 14,0 14,0 14,0 14,0 14,0 14,0 14,0 14,0 168 Intéressement sur marge brute, primes, etc. 0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0 Total des salaires et charges salariales 31 31 31 31 31 31 31 31 31 31 31 31 375 -> Paiement effectif des charges sociales 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14 168 M25 M26 M27 M28 M29 M30 M31 M32 M33 M34 M35 M36 Total janv-17 févr-17 mars-17 avr-17 mai-17 juin-17 juil-17 août-17 sept-17 oct-17 nov-17 déc-17 Récapitulation du CA (HT) TVA Vente de produits & services / Direct 1 83 83 83 108 75 51 51 51 51 51 61 106 850 Vente de produits & services / Indirect 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Total des ventes (k€ HT) 83 83 83 108 75 51 51 51 51 51 61 106 Total cumulé (k€ HT) 83 166 249 357 432 482 533 583 634 684 745 850 850 k€ Coût de revient total (k€ HT) 19 19 19 26 18 12 12 12 12 12 14 25 198 k€ TVA collectée (à reverser) 16 16 16 21 15 10 10 10 10 10 12 21 167 TVA déductible -produits, prestations 8 8 8 8 8 7 6 6 6 6 6 8 84 TVA déductible -investissements 2 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 4 => TVA à payer par l'entreprise 6 8 7 12 6 3 4 4 4 4 6 13 78 -> Paiement effectif de la TVA 12 6 8 7 12 6 3 4 4 4 4 6 77 cf. commentaires relatifs à l'année 1 (i.e. les 12 premiers mois sur lesquels portent les prévisions de trésorerie). cf. commentaires relatifs à l'année 1 (i.e. les 12 premiers mois sur lesquels portent les prévisions de trésorerie). cf. commentaires relatifs à l'année 1 (i.e. les 12 premiers mois sur lesquels portent les prévisions de trésorerie).
  25. 25. -50 0 50 100 150 200 250 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 Trésorerie mensuelle et apports de fonds Monthly Cash Flow and Capital Increases Flux de trésorerie Nouveaux capitaux et emprunts
  26. 26. 0 20 40 60 80 100 120 140 160 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 Chronique des flux d'exploitation Operating Cash Flows & Expenses Facturation aux clients Encaissements clients Décaissements de charges Décaissements d'investissements
  27. 27. -20 0 20 40 60 80 100 120 140 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 Progression de l'EBE mensuel Monthly Cash Flows EBE mensuels Facturation aux clients

×