www.ecommerceparis.com 
Percer sur le marché du 
e-commerce en Asie 
2 5 s e p t e m b r e – 1 6 h 0 0 - 1 7 h 0 0 
PERCER...
www.ecommerceparis.com 
01 
“ 
03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 
2 
NTT COMMUNICATIONS 
Global, Unifo...
LES DÉFIS DES E-COMMERÇANTS EN ASIE 
UNE ETUDE DE NTT COMMUNICIATIONS 
www.ecommerceparis.com 
03/10/2014 PERCER SUR LE MA...
www.ecommerceparis.com 
02 
03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 
4 
IMMENSE POTENTIEL EN ASIE 
Seamless ...
03/10/2014 www.ecommerceparis.com 
5 
LES DESTINATIONS-PHARES 
PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE
03/10/2014 www.ecommerceparis.com 
6 
LES DÉFIS 
PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE
HONG KONG : LE BON POINT D’ENTRÉE 
POUR L’ASIE ? 
www.ecommerceparis.com 
M A R C A L L A R D - H K T D C 
03/10/2014 TITR...
Contacts 
commerciaux 
www.ecommerceparis.com 
01 
Information 
Recherche de 
partenaires 
03/10/2014 PERCER SUR L’ECOMMER...
www.ecommerceparis.com 
01 HONG KONG 
TRADE DEVELOPMENT COUNCIL 
• 35 salons professionnels dont 3 plus grands au monde 
•...
03 HONG KONG, MARCHÉ DU E-COMMERCE 
• Sur US$ 10 dépensés online en Asie US$ 6 origine Chine 
• HK = N°1 en termes de vite...
www.ecommerceparis.com 
03 
11 
HONG KONG, UNE ÉCONOMIE PROSPÈRE 
• Territoire de 1 100 km² 7,2 millions d’habitants 
• 8è...
Tokyo 
Harbin 
Bangkok 
03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE www.ecommerceparis.com 
12 
Beijing 
Seoul 
...
www.ecommerceparis.com 
03 
03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 
13 
HONG KONG: UN ÉTAT DE DROIT SOLIDE ...
www.ecommerceparis.com 
03 
03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 
14 
HONG KONG: 
UNE APPROCHE LIBÉRALE D...
www.ecommerceparis.com 
03 
Deux régimes fiscaux différents 
03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 
15 
HO...
www.ecommerceparis.com 
03 
25 
45 
49 
23 
35 
35 
7,7 
17 
20 
14,5 
20 
16,5 
15 
03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-...
www.ecommerceparis.com 
03 
03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 
17 
HONG KONG: 
CAPITALE FINANCIÈRE DE ...
www.ecommerceparis.com 
03 
03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 
18 
HONG KONG: 
HUB LOGISTIQUE 
1er aér...
www.ecommerceparis.com 
03 
03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 
19 
HONG KONG: 
UN COMMERCE DE DÉTAIL R...
www.ecommerceparis.com 
03 
03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 
20 
HONG KONG / FRANCE: 
ÉCHANGES COMME...
www.ecommerceparis.com 
03 
03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 
21 
HONG KONG / FRANCE: 
ÉCHANGES COMME...
www.thinkasiathinkhk.com/eu/fr 
www.ecommerceparis.com 
03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 
22
LES FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS 
www.ecommerceparis.com 
N T T C O M M U N I C A T I O N S – L O Ï C B E R T I N 
03/10/2014 T...
www.ecommerceparis.com 
04 
03/10/2014 
24 
LES FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS 
PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE
www.ecommerceparis.com 
04 
03/10/2014 
25 
LA PROBLÉMATIQUE 
DES SOLUTIONS DE PAIEMENT 
PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERC...
3,5 milliards d’habitants 
1,2 milliard d’internautes 
www.ecommerceparis.com 
04 
26 
ASIE : UN MARCHÉ HÉTEROGÈNE 
UNE PO...
www.ecommerceparis.com 
04 
27 
UNE ROUTE SÛRE ET RAPIDE 
ENTRE LES CENTRES URBAINS 
03/10/2014 TITRE DE LA PRÉSENTATION •...
www.ecommerceparis.com 
04 
28 
UN CLOUD MONDIAL 
03/10/2014 TITRE DE LA PRÉSENTATION • DOCUMENT CONFIDENTIEL 
Pilotage 
d...
www.ecommerceparis.com 
04 
03/10/2014 TITRE DE LA PRÉSENTATION • DOCUMENT CONFIDENTIEL 
29 
SUR UNE INFRASTRUCTURE MONDIA...
www.ecommerceparis.com 
04 
30 
UNE SOLUTION DE PAIEMENT 
ADAPTÉE À L’ASIE 
03/10/2014 PERCER SUR L’E-COMMERCE EN ASIE
www.ecommerceparis.com 
Merci de votre attention. 
La video : 
http://bit.ly/NTTauSalonduECommerce
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Percer sur le e-commerce en Asie - Conférence au Salon du e-commerce, Paris

714 vues

Publié le

Conference at Salon du e-commerce in Paris with NTT Communications and HKTDC (Hong-Kong Trade Development Council). How to increase your e-commerce revenue in Asia.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
714
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Bonjour, je suis Loic Bertin en Charge du Marketing en France chez NTT Communications,
    L’opérateur de réseaux, de data center, de cloud et d’hébergement du groupe NTT, un des plus grand groupe télécoms (le 3ème)

    Notre slogan est « Seamless Cloud for the World ».
    Seamless – une tarte à la crème. Du sans-couture à sans-soudure, ces traductions lourdes de Seamless ne rendent pas compte
    de la nécessité d’être intégré, global, fluide, uniforme pour que nos clients adressent le monde entier rapidement et facilement.

    C’est un peu ce thème que nous vous proposons d’explorer aujourd’hui avec vous les spécialistes du e-commerce :
    Devenir rapidement un acteur d’échelle globale – comme les américains – en allant vite, au plus simple, SURTOUT EN ASIE.


  • Tout d’abord, je vous livrerai les résultats d’une étude menée auprès de 200 e-commerçants UK et US :
    - qui font de plus de 12 M€ de CA,
    - qui ont un périmètre international,
    - Qui sont déjà présents OU qui voulent être présents en Asie.

    Vous pourrez vous comparer avec vos confrères e-commerçants anglo-saxons.

    Puis, Marc Allard – directeur général de l’organisme Hong Kong Trade Development Council illustrera cette présentation en présentant Hong-Kong, comme la vraie porte d’entrée de la Chine Continentale.

    Enfin, je mettrai en exergue - de notre point de vue d’opérateur - les facteurs clés de succès pour être un e-commerçant plus performant en Asie.
  • Le marché de la vente en ligne en mode connecté ou en mode mobile connaît une bonne croissance partout dans le monde (+20% en moyenne).
    Et l’’Asie est un marché du commerce en ligne de forte croissance (la plus forte) : c’est UN IMMENTIEL POTENTIEL, L’ASIE !

    Alors Aller en Asie !!! Ça vaut vraiment le coup ! 80% de nos répondants veulent y aller, mais seulement 13% des e-commerçants français !
    (catalogue page 17). 60% des répondants pensent qu’ils vont connaître dans les 3 ans entre 10% et 50% de croissance s’ils vont en Asie.

    En 2014 : 525 Md$ en Chine et APAC > US. Rappel : 311 Md$ en Europe

    Cette année : 45% du e-commerce mondial se fait en Asie,
    Les 1ers marchés : Chine, Japon, Indonésie, Inde, Corée du Sud et Australie
    60% du e-commerce asiatique se fait en Chine et le taux de croissance y est faramineux : +78% en 2013 d’après une étude de DEZAN SHIRA
    Autour de 2017 : 5 pays (Chine, Japon, Corée du Sud, Inde et Australie) > US, Europe de l’Ouest et Canada,

    Pourquoi le taux de croissance du e-commerce en Asie est > au taux de croissance européen ?
    Outre la croissance plus forte de ces économies, des causes endogènes au marché asiatique accélèrent encore plus le rythme de l’e-commerce en Asie :

    Quelles en sont ces causes ENDOGENES ?

    1ERE CAUSE : La croissance de la classe moyenne « qui consomme » en Asie représentait 28% de la classe moyenne des consommateurs du Monde en 2009 – pour 23% des dépenses de cette classe moyenne et qui représentera 50% de cette classe moyenne en 2020 pour 40% des dépenses.
    La part de la classe moyenne « qui consomme » de l’Europe et des US représentait 64% de la classe moyenne et 54% des dépenses TOMEBERA à 46%
    de la classe moyenne pour 32% des dépenses,

    2EME CAUSE : La soif de consommation de la classe d’âge des 25-64 ans, surtout dans les pays comme la Chine, Singapour, HGK QUI se sent majoritaire (>70%) en Chine et QUI RESSENT moins de charges sur les épaules en provenance des – de 15 ans et des + de 64 ans.

    3EME CAUSE : Le taux de pénétration de l’internet :
    Même si seulement 30% des asiatiques ont internet (contre 75% en Europe), cela représente déjà 1,2 milliards d’internautes dépassant de 200 millions le nombre d’internautes européens et américains.
    L’accès à internet par les mobile croît à une vitesse fulgurante (+530% en Indonésie, + 450% aux Philipinnes).
    Déjà + de 35% des achats en ligne se fait via les mobiles

    4EME CAUSE : La structure du secteur de la distribution : + il est faible, comme en chine, + les consommateurs doivent d’autant plus se tourner vers l’internet.

    5EME CAUSE : La croissance du tourisme :
    500 millions de chinois voyageront, d’où la forte croissance des réservations de voyages, d’hôtels.
    Ça fait forcément bcq de réservations en ligne dans les voyages et dans les hôtels.



  • Pour 79% de vos confrères anglo-saxons, il faut se focaliser sur la Chine (79%), puis sur Hong-Kong (66%) et Taïwan (57%)

    Après viennent par ordre de priorité décroissant :
    SINGAPOUR
    Corée du Sud
    l’Inde
    le Japon
    La Thaïlande
    L’Australie
    La Malaisie
    L’Indonésie

    VOTRE FEUILLE DE ROUTE ! NON ?
  • Donc, C’est clairement une formidable opportunité qui s’ouvre aux e-commerçants français.

    L’Asie , OUI ! Mais cela n’est pas sans heurts !  

    Presque tous les décideurs de l’enquête se plaignent de difficultés à pénétrer le marché de l’e-commerce asiatique, surtout en Chine (de loin 41% devant tous les autres).

    La CHINE est la priorité du moment !

    Mais il faut savoir que le gouvernement chinois commence à faciliter l’e-commerce, et même à ouvrir les portes du e-commerce transfrontalier.
    L’e-commerce transfrontalier qui vous permettra de :
    VENDRE EN CHINE EN LIGNE SANS AVOIR A ÊTRE EN CHINE !
    Puis ADRESSER TOUS LES AUTRES PAYS a PARTIR D’UNE PLATEFORME E-ECOMMERCE UNIQUE !

    (Nous y reviendrons !)

    Pour 44% des interviewés, le respect des réglementations est le souci n°1.
    Pour plusieurs secteurs, comme la cosmétique, la nourriture et les boissons, c’est un véritable challenge que de les comprendre et de les appliquer. Les entreprises doivent obtenir des agréments et déclarer tous leurs produits avec les autorités locales avant qu’elles ne soient autorisées à vendre. De plus, les régimes de taxes varient grandement. Puis, s’ajoutent sur cette liste des obstacles à franchir: la compréhension des besoins de chaque marché local (43%) et les barrières linguistiques (41%).
    L’Asie, c’est une 50aine de pays et une 30aines de langues officielles.

    Il faudra toujours bien sûr se plier à ces 3 1ères contraintes, et mesurer les évolutions et les opportunités qui s’ouvrent pour prioritiser chaque pays asiatiques.

    DONC LA CHINE FIRST !

    Or, La Chine se normalise et s’ouvre avec prudence.

    Quels sont les scenario qui s’offrent aux e-commerçants ?

    1) Y Aller ? Physiquement ?
    Normalement, un e-marchand devait être situé en Chine physiquement (respectant les règlements chinois en vigueur et payant les taxes dues), s’ils vendent des biens et des services en Chine Continentale et si le client réside en Chine.
    On peut passer par des des galeries commerciales électroniques telles que T-mall et Shangpin : elles fournissent des plateformes génériques de boutiques en ligne incluant les services de paiement.
    Ces galeries allègent l’e-commerçant de beaucoup de soucis, mais d’un autre côté, on ne mets pas en avant sa marque, on ne maîtrise pas la fidélisation de ses clients, on ne maîtrise pas l’expérience-client ? Ce n’est sans doute pas la panacée pour construire une bonne relation avec le consommateur.

     CLIC 
    2) S’en affranchir et faire du commerce transfrontalier !
    Le commerce transfrontalier permet à partir d’une seule plateforme e-commerce d’adresser tous ces marchés -le marché chinois au 1er chef-, en diminuant les contraintes réglementaires.

    Mais JUSTEMENT 39% des répondants jugent critiques et difficiles les règlements monétaires transfrontaliers en Asie.

    Il est arrivé que certains e-commerçants vendent en ligne en Chine continentale, reçoivent les paiements à Hong Kong et envoient les produits en Chine, sans être inquiétés par les autorités. Une tolérance existe pour les voyages (réservations d’hôtels). Des facilités se font jour depuis janvier 2014.

    Ainsi , la monnaie chinoise – le Reminbi- était jusqu’il y a peu une monnaie très réglementée et peu accessible au commerce transfrontalier. Il existait des limitations pour que les individus et les entreprises chinoises puissent échanger en une monnaie étrangère. Il faut obtenir une autorisation à obtenir de la part du SAFE (Safe Agency of Foreign Exchange). Le reminbi ne POUVAIT être échangé avec d’autres pays directement, sauf avec Hong Kong.

    Cependant, le gouvernement chinois libéralise graduellement la monnaie et diminue les contrôles. Le gouvernement donne certains droits à un nombre très limité de banques (ainsi qu’à leurs clients) depuis le début de cette année 2014 comme :

    L’Abandon de l’autorisation préalable auprès de la SAFE. Une déclaration auprès la banque centrale chinoise suffit (la PBOC) pour faire du commerce
    transfrontalier,
    - Le montant MAX qu’un internaute chinois peut transférer a augmenté significativement cette année pour les clients de certaines banques,
    Les transferts peuvent se faire en Reminbi sans conversion.

    Pour 36%, la difficulté est de monter les liens avec le système bancaire (les banques acquéreurs et surtout avec les banques pour lesquelles le gouvernement a augmenté le montant MAX. de transfert.

    Puis PROPOSER LES SYSTEMES DE PAIEMENT LOCAUX PREFERES (Défis pour 35% des e-commerçants) !
    En Chine, pas de Visa, Master Card mais des systèmes comme UnionPay, AliPay, Telpay
    Dans beaucoup de pays asiatiques, l’achat par téléphone mobile est très important (>30%)
    Les systèmes de pré-paiements par Q/R Code

    ==================================================
    Le plus simple serait de faire des ventes à partir d’une plateforme hébergée en Europe, mais vu les temps de transit (200 ms), il faut faire attention à :
    ce que votre site e-commerce reste fluide aux yeux des internautes (des ms en + c’est tant du CA en moins),
    Votre phase de paiement soit très rapide : elle doit être obligatoirement hébergée physiquement en Asie.

    Pour que votre site reste fluide, votre site doit être obligatoirement répliqué dynamiquement par des systèmes de caching tels qu’Akamai ou Limelight ou Edgecast…

    Mais ceci n’est pas compatible avec des sites de commerce en ligne comportant beaucoup de produits, beaucoup d’associations de produits, beaucoup de réponses personnalisées « le fameux 1To1 »,

    Dans ce dernier cas, la plateforme doit être basée en Asie.
    Vers quel endroit se tourner ? Hong Kong semble être bien placée pour plusieurs raisons et je vous propose de conforter cette hypothèse par le meilleur représentant en France d’Hong Kong en la personne de Marc Allard, directeur général France du Hong Kong Trade Developement Council.

    A vous Marc !

  • Transition :
    Du côté du commerce électronique, des capacités d’hébergement, des transmission téléphoniques, des solutions de paiement,
    Je laisse la main à Loïc Bertin…..
  • Merci MARC.

    Alors convaincu par Hong-Kong ?

    Bon, je poursuis et je vous livre ce que vos confrères anglo-saxons pensent des facteurs clés de succès…
  • Si les 3 1ers défis n’étaient pas propres au e-commerce (Contraintes réglementaires, besoins spécifiques, barrières linguistiques), les 3 suivants (règlements transfrontaliers, Connexions avec les acquéreurs, moyens de paiement locaux) sont au cœur du commerce en ligne.

    Si on fait face à ces 3 derniers, on allège les contraintes générés par les 3 1ers.

    C’est pour cela que : Résoudre la contrainte du paiement en ligne est un FACTEUR CLE DE SUCCES, car il permet de :
    Faciliter le commerce en ligne transfrontalier,
    CE QUI allègera l’implantation sur l’Asie,
    Et Permettra de s’adapter aux us et coutumes de chaque pays, en particulier sur les habitudes de paiement,

    Mais il doit :
    - Donner & Garder la confiance des internautes,
    Vous Garantir, vous lese-commerçants, contre les risques et le fraudes,

    Mais le système de paiment en ligne doit, comme l’ont souligné les e-commerçants interrogés, respecter certains critères, surtout en chine où les particularités concernant le paiement sont importantes:
    C’est pourquoi :
    Il faut régler obtenir de bonnes connexions avec les banques-acquéreurs chinoises (45%), puis UNE bonne gestion du risque et de la lutte anti-fraude (43%).
    Réduire les risques de fraude repose surtout sur de solides connaissances du marché local et de bonnes relations avec les banques et les systèmes de paiement.
    Enfin, pour rapatrier les fonds dans la monnaie de l’e-commerçant (essentiel pour le commerce transfrontalier), de bonnes connexions avec les acquéreurs internationaux : vitesse, conversion optimisée.
    S’adapter à tous les paiements locaux
    Puis Se connecter à votre rythme avec les systèmes bancaires d’acquisition de chaque pays.

     Clic 

  • Tous ces mécanismes vont faciliter la mise en œuvre d’un système de commerce en ligne transfrontalier, permettant d’adresser plusieurs pays en Asie soit à partir de sa plateforme hébergée en Europe, soit à partir – idéalement - d’une seule plateforme hébergée en Asie.
  • DONC, j’ai mon site qui nécessite d’être implanté en ASIE.
    Attention, d’être à moins de 80 ms des internautes.

    Hong Kong est bien positionné car en <80ms, on peut adresser la moitié de la population mondiale :

    HK – Tokyo : 45 ms
    HK – Shangaï : 24 ms
    HK – Kuala Lumpur : 60 ms
    HK - Manille : 65 ms
    HK – Taïpei : 25 ms

    Aller aux US, c’est 150ms (Californie)
    Aller en Europe, c’est 200 ms.
  • Comme vous le voyez ici, à partir d’Hong Kong, tous les centres urbains et les data center (128) sont bien desservis avec de bons temps de transit grâce aux câbles sous-marins comme :

    ASE : depuis dec. 2013
    APG : Terminé en décembre 2014
  • Ensuite, il vaut mieux se faire héberger dans un cloud mondial privé pour répliquer ses plateformes continent/continent avec des nœuds interconnectés rapides et haut débit pour :
    Réplication
    Centralisation de la gestion des stocks
    Mise en place rapide
    Saisonnalité
  • Sur un backbone solide.

  • ET ENFIN, une solution de paiement unique de bout-en-bout qui sert :
    À aider les européens à aller en Asie
    À aider les entreprises asiatiques à venir en Europe.

    La solution que nous proposons autorise 140 monnaies de transaction et 25 monnaies de règlement. C’est une solution facilitant le commerce transfrontalier en Asie.
    NTT Com fournit une solution pérenne, de haute qualité, à très haute résilience, au cœur des nœuds de communication les + rapides, dans toutes les langues.
    Cette solution offre une approche globale et est facilement intégrable dans vos sites Web à l’aide d’une seule API. Les pages Web relatives au paiement sont personnalisables et peuvent porter votre marque/logo.
    Elle est compatible avec tous les terminaux et offre un service de centre d’appel.
    Des rapports très détaillés vous sont fournis par une interface d’administration
    Les conversions monétaires sont optimisées en temps-réel.

    Grâce à cette solution EN CHINE =>
    - Avoir une entité commerciale en Chine n’est pas obligatoire,
    La monnaie de transaction est le REMINBI,
    Les taux de conversion sont optimisés,
    Vous bénéficiez de la couverture du nro 1 du paiement en Chine : UnionPay (>v 50 banques)
    Pas de frais sur le rejets de débit,
    Pas de charge sur les cartes de crédit,
    Pas de déclaration nécessaire auprès de l’administration chinoise (SAFE)
    Pas de frais pour le transfert de fonds dans la monnaie de règlement sur un compte non-chinois
    Tout le processus est validé par la banque centrale chinoise (PBoC (Peolpes’s Bank of China)
    Vous contrôlez tous les aspects des flaux de règlement,
    Vous pouvez payez directement vos fournisseurs chinois en Reminbi

  • Aux 13% de convaincus, je dirai de venir nous voir pour aller en Asie plus vite.

    Aux 87% restant, j’espère vous avoir convaincu et n’hésitez pas à venir nous voir.

    Merci !
  • Percer sur le e-commerce en Asie - Conférence au Salon du e-commerce, Paris

    1. 1. www.ecommerceparis.com Percer sur le marché du e-commerce en Asie 2 5 s e p t e m b r e – 1 6 h 0 0 - 1 7 h 0 0 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE ! 23 > 25 SEPTEMBRE 2014 I PARIS I PORTE DE VERSAILLES I PAVILLON 7-3 1 #ECP14
    2. 2. www.ecommerceparis.com 01 “ 03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 2 NTT COMMUNICATIONS Global, Uniforme, Fluide, Intégré
    3. 3. LES DÉFIS DES E-COMMERÇANTS EN ASIE UNE ETUDE DE NTT COMMUNICIATIONS www.ecommerceparis.com 03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 3
    4. 4. www.ecommerceparis.com 02 03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 4 IMMENSE POTENTIEL EN ASIE Seamless Cloud for the World En 2014, la Chine et l’Asie-Pacifique dépassent les US. 525 Md$
    5. 5. 03/10/2014 www.ecommerceparis.com 5 LES DESTINATIONS-PHARES PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE
    6. 6. 03/10/2014 www.ecommerceparis.com 6 LES DÉFIS PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE
    7. 7. HONG KONG : LE BON POINT D’ENTRÉE POUR L’ASIE ? www.ecommerceparis.com M A R C A L L A R D - H K T D C 03/10/2014 TITRE DE LA PRÉSENTATION • DOCUMENT CONFIDENTIEL 7
    8. 8. Contacts commerciaux www.ecommerceparis.com 01 Information Recherche de partenaires 03/10/2014 PERCER SUR L’ECOMMERCE EN ASIE ! 8 HONG KONG TRADE DEVELOPMENT COUNCIL • Créé en 1966 pour assurer la promotion du commerce extérieur de Hong Kong, 40 bureaux dans le monde dont 13 en Chine • 850 collaborateurs à Hong Kong et 200 dans le réseau international réé en 1966 pour assurer la promotion du commerce extérieur de Hong Kong 850 employés à HK et 200 dans le réseau international
    9. 9. www.ecommerceparis.com 01 HONG KONG TRADE DEVELOPMENT COUNCIL • 35 salons professionnels dont 3 plus grands au monde • 755 000 visiteurs (150 000 Chine) • 35 000 exposants (7 000 Chine) 9
    10. 10. 03 HONG KONG, MARCHÉ DU E-COMMERCE • Sur US$ 10 dépensés online en Asie US$ 6 origine Chine • HK = N°1 en termes de vitesse de connexion à internet (68 Mbps) • Plus forte densité au monde du Wi-Fi public • Coût d’accès à internet bon marché (3ème plus bas au monde) • Tx de pénétration: 85% haut débit, 231% téléphonie mobile • 11 millions d’abonnés 3G/4G • 63% utilisent un Smartphone, 96% vont chaque jour sur internet • 67% des hongkongais achètent sur internet (5,4 articles en 2012) • Internet représentera 7% du PIB en 2015 (EUR 15 milliards) www.ecommerceparis.com Malgré des infrastructures de télécommunications sophistiquées HK reste un petit marché • Culture du shopping et densité des shopping malls Alors pourquoi considérer Hong Kong? 03/10/2014 PERCER SUR l’ECOMMERCE EN ASIE ! 10
    11. 11. www.ecommerceparis.com 03 11 HONG KONG, UNE ÉCONOMIE PROSPÈRE • Territoire de 1 100 km² 7,2 millions d’habitants • 8ème puissance commerciale • PIB (+2,9%) USD 272 Mds • PIB par tête USD 37900 • Commerce extérieur - Exports (+3.6 %) USD 456 Mds - Imports (+3.8%) USD 520 Mds - Solde commercial -USD 64 Mds • Budget +EUR 6 Mds • Inflation +4.3 % • Chômage 3,3% • Visiteurs +11,7% 03/10/2014 PERCER SUR l’ECOMMERCE EN ASIE ! 11
    12. 12. Tokyo Harbin Bangkok 03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE www.ecommerceparis.com 12 Beijing Seoul Osaka Changchun Shenyang Dalian Tianjin Nanjing Fukuoka Shanghai Hangzhou Nanchang Fuzhou Guangzhou Taipei Jinan Shijiazhuang Taiyuan Zhengzhou Xian Hefei Chengdu Wuhan Chongqing Changsha Kunming Guiyang Guilin Haikou Manila Ho Chi Minh City Hanoi Kuala Lumpur Singapore Jakarta Delhi Dhaka Mumbai Chennai Bangalore Colombo Hong Kong 4 hours 5 hours All of Asia’s key markets within from half the world’s population 03 HONG KONG IDEAL LOCATION
    13. 13. www.ecommerceparis.com 03 03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 13 HONG KONG: UN ÉTAT DE DROIT SOLIDE “Un pays, deux systèmes” Hong Kong: Région Administrative Spéciale de la Chine Basic Law (mini constitution) Environnement fiable et aléa politique minimal - Sécurité des biens et des personnes - Libre circulation de l’information, des personnes, des marchandises et des capitaux «
    14. 14. www.ecommerceparis.com 03 03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 14 HONG KONG: UNE APPROCHE LIBÉRALE DES AFFAIRES Economie la plus libérale au monde “Non-interventionisme positif” Environnement des affaires transparent Système juridique de droit anglo-saxon Common Law HK Dollar: devise convertible liée au US$ US$ 1 = HK$ 7,80 Une fiscalité simple et attractive
    15. 15. www.ecommerceparis.com 03 Deux régimes fiscaux différents 03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 15 HONG KONG: UN PAYS, DEUX SYSTÈMES Hong Kong Impôt sociétés: 16,5 % Impôt sur le revenu: 15% Revenus off-shores non taxés Pas de TVA Pas d’impôt sur la fortune Exonération des dividendes, plus-values et intérêts Pas de droits de douane DTA: plus de double imposition Chine Impôt sociétés: 25 % Impôt sur le revenu: 5 - 45% Business Tax sur services: 5% TVA: 17% Taxe à la consommation: 10% Retenues à la source sur dividendes, plus-values et royalties: 10% Droits de douanes: 3% à 80% (15% en moyenne)
    16. 16. www.ecommerceparis.com 03 25 45 49 23 35 35 7,7 17 20 14,5 20 16,5 15 03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 16 HONG KONG: UN PAYS, DEUX SYSTÈMES 34,4 52,1 1,8 45 15 19,6 17 7,7 7 5 5 180 160 140 120 100 80 60 40 20 0 % France China USA Singapore Hong Kong Corporate Income Personal Income Wealth Tax Employer Social Security Employee Social Security VAT/Sales Tax Misery Index Source: Forbes Magazine
    17. 17. www.ecommerceparis.com 03 03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 17 HONG KONG: CAPITALE FINANCIÈRE DE L’ASIE • 2ème place boursière en Asie (6ème au monde) • 2ère place pour les introductions boursières (IPO) • 1er centre de RMB offshore • 1ère place pour la levée de fonds offshore des entreprises chinoises • 2ème marché de capital investissement en Asie • 2ème destination des IDE en Asie: 75 milliards US$ • 3ème source des IDE en Asie: 84 milliards US$ • HK-Shanghai Stock Connect
    18. 18. www.ecommerceparis.com 03 03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 18 HONG KONG: HUB LOGISTIQUE 1er aéroport international de fret et 8ème passagers •4.1 million tonnes throughput (2013) •100+ compagnies aériennes •60 millions de passagers •180 destinations 3ème port conteneurs •22.3 million TEUs (2013) •380 Liaisons conteneurs/semaine •550 ports desservis Top photo credit: Hong Kong International Airport
    19. 19. www.ecommerceparis.com 03 03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 19 HONG KONG: UN COMMERCE DE DÉTAIL ROBUSTE Ventes au détail florissantes: +25% en 2011, + 11% en 2013 Acheteurs hongkongais dotés d’un fort pouvoir d’achat: 2 millions disposent de revenus > à US$100,000 et d’un patrimoine de US$100,000 à US$ 1million 54 millions de touristes en 2013 dont 40 millions de chinois (75%) • € 30 milliards dépensés par les «mainlanders» / € 800 par tête • 90% du CA du luxe français à HK • € 50 millions de vins achetés à HK (+80% en deux ans) Afflux prévisible de millionnaires chinois vers HK : (47% des « super-riches » envisagent de quitter la Chine)
    20. 20. www.ecommerceparis.com 03 03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 20 HONG KONG / FRANCE: ÉCHANGES COMMERCIAUX (milliards EUR) 2012 2013 Croissance 2013/12 (%) Echanges commerciaux 8,3 8,9 +7.7 Exportations (HK ▶ F) 3,7 4,05 +10,4 - Exportations (origine HK) (1.3%) (1,4%) - Re-exportations (98.7%) (98,6%) Importations (F ▶ HK) 4,6 4,85 +5,6 - Dont re-exportées 3,2 (70%) 3,25 (67%) Solde commercial + 0,925 + 0,8 (Source: Hong Kong Census and Statistics Dept.)
    21. 21. www.ecommerceparis.com 03 03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 21 HONG KONG / FRANCE: ÉCHANGES COMMERCIAUX • Symposium • Déjeuner de networking • Sessions thématiques • Sevices professionnnels Consultations gratuites • Délégations d’acheteurs et d’investisseurs • Rendez-vous individuels
    22. 22. www.thinkasiathinkhk.com/eu/fr www.ecommerceparis.com 03/10/2014 PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE 22
    23. 23. LES FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS www.ecommerceparis.com N T T C O M M U N I C A T I O N S – L O Ï C B E R T I N 03/10/2014 TITRE DE LA PRÉSENTATION • DOCUMENT CONFIDENTIEL 23
    24. 24. www.ecommerceparis.com 04 03/10/2014 24 LES FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE
    25. 25. www.ecommerceparis.com 04 03/10/2014 25 LA PROBLÉMATIQUE DES SOLUTIONS DE PAIEMENT PERCER SUR LE MARCHE DU E-COMMERCE EN ASIE
    26. 26. 3,5 milliards d’habitants 1,2 milliard d’internautes www.ecommerceparis.com 04 26 ASIE : UN MARCHÉ HÉTEROGÈNE UNE POPULATION À ATTEINDRE À <80 MS 03/10/2014 TITRE DE LA PRÉSENTATION • DOCUMENT CONFIDENTIEL
    27. 27. www.ecommerceparis.com 04 27 UNE ROUTE SÛRE ET RAPIDE ENTRE LES CENTRES URBAINS 03/10/2014 TITRE DE LA PRÉSENTATION • DOCUMENT CONFIDENTIEL 128 DCs dont 12 en Chine 2 à Hong Kong
    28. 28. www.ecommerceparis.com 04 28 UN CLOUD MONDIAL 03/10/2014 TITRE DE LA PRÉSENTATION • DOCUMENT CONFIDENTIEL Pilotage de ses ressources France
    29. 29. www.ecommerceparis.com 04 03/10/2014 TITRE DE LA PRÉSENTATION • DOCUMENT CONFIDENTIEL 29 SUR UNE INFRASTRUCTURE MONDIALE
    30. 30. www.ecommerceparis.com 04 30 UNE SOLUTION DE PAIEMENT ADAPTÉE À L’ASIE 03/10/2014 PERCER SUR L’E-COMMERCE EN ASIE
    31. 31. www.ecommerceparis.com Merci de votre attention. La video : http://bit.ly/NTTauSalonduECommerce

    ×