Agriculture périurbaine
____
Nantes Métropole
Nantes Ville Comestible
24/01/2015
Les enjeux métropolitains
• Une agriculture très présente :

2/3 du territoire de l'agglomération classés en A et N

135...
L’agriculture dans l'agglomération
Les productions agricoles en 2013
Le diagnostic agricole communal
Une prise de conscience récente
• Fin des années 90 : émergence d'une réflexion « villes fertiles » portée par le
District...
Les acquis et les perspectives
Un bilan encourageant
• Des terres agricoles et naturelles protégées

engagement politique...
Zoom sur quelques actions emblématiques du
programme « agriculture périurbaine »
____
La valorisation des délaissés agrico...
Des enjeux
• Déprise agricole et rétention foncière
• Constat d’un enfrichement important malgré la protection réglementai...
Synthèse des potentiels
d’intervention sur 5 200 Ha
Les sites étudiés et/ou défrichés
133 sites expertisés sur 1900 ha :
• 49 sites (442 ha) défrichés et remis en exploitatio...
Valorisation des friches : état d’avancement
L’accompagnement technique
• L’appui des structures professionnelles pour défricher et trouver les porteurs de
projets : S...
Les aides financières aux porteurs de projets
Soutien mise en valeur terres en friches 80% plafonné à 270/400/800 €/Ha sel...
Le bilan des aides financières 2001/14
• 60 projets ; 1,1 M€ de
subventions
• 18 K€/projet
• 5 projets/an en moyenne,
fort...
Le bilan des aides financières 2001/14
Toutes productions concernées
• Élevage bovin, maraichage et polyculture prédominan...
Objectifs
• Prendre en compte les enjeux biodiversité du territoire (TVB, zone humide,
bocage…)
• Accompagner les projets ...
La prise en compte de l’environnement
La prise en compte de l’environnement
La prise en compte de l’environnement
Circuits courts et vente directe
Les actions de sensibilisation
• « Un samedi chez mon producteur », « ferme de Gagné », «...
Circuits courts : manifestation annuelle
« un samedi chez mon producteur »
Programme 2014
5ème
édition le 11 octobre
Opéra...
Circuits courts : Bon Plans vente directe
60 producteurs en 2007, 72 en 2015
Réédition tous les 2 ans
Ne figurent que les ...
Merci pour votre attention
Forum Nantes ville comestible 24/01/15 : données et actions de Nantes Métropole sur l'agriculture périurbaine
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Forum Nantes ville comestible 24/01/15 : données et actions de Nantes Métropole sur l'agriculture périurbaine

1 533 vues

Publié le

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 533
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
924
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Forum Nantes ville comestible 24/01/15 : données et actions de Nantes Métropole sur l'agriculture périurbaine

  1. 1. Agriculture périurbaine ____ Nantes Métropole Nantes Ville Comestible 24/01/2015
  2. 2. Les enjeux métropolitains • Une agriculture très présente :  2/3 du territoire de l'agglomération classés en A et N  13500 Ha de surface agricole utile • Et très diversifiée : toutes les productions du grand ouest sauf le porc • Des paysages gérés par l'activité agricole : vignoble, prairies inondables, bocage… • Des produits emblématiques du patrimoine nantais : mâche, muguet, muscadet, plantes à terres de bruyère… Le contexte local Des compétences partagées agglo/communes • Aménagement-urbanisme, développement économique, environnement Une dynamique forte • Un étalement urbain qui exerce une forte pression sur les terres et les activités • L'agriculture comme activité économique à part entière : 244 exploitations, 1000 emplois directs • Une surface agricole qui se stabilise • Un nombre d'exploitations en diminution, au profit de structures collectives
  3. 3. L’agriculture dans l'agglomération
  4. 4. Les productions agricoles en 2013
  5. 5. Le diagnostic agricole communal
  6. 6. Une prise de conscience récente • Fin des années 90 : émergence d'une réflexion « villes fertiles » portée par le District, la Chambre d'Agriculture, l'Agence d'Urbanisme et quelques communes (Bouguenais et la Chapelle-sur-Erdre) • 9/12/2000 : 1er protocole de partenariat NM/Chambre d'Agriculture • 2001 : NM et CA44 membres fondateurs de l'association Terres en Villes Le projet et les acteurs Des partenaires associés et impliqués • Depuis le lancement du programme, implication de nombreux acteurs institutionnels et associatifs : SAFER, GAB 44, CAP 44, CIAP, Terre de Liens, Jules Rieffel… • Des partenariats formalisés avec ces acteurs sous forme de protocoles et conventions Une gouvernance en place • Des lieux d'échange et de débat :  comité de pilotage NM/CA44  séminaire annuel sur l'agriculture  rencontres annuelles des « groupes locaux friches »   manifestations grand public (un samedi chez mon producteur)
  7. 7. Les acquis et les perspectives Un bilan encourageant • Des terres agricoles et naturelles protégées  engagement politique à maintenir les zones A sur 2 PLU au minimum  un PEAN au nord-ouest de l'agglomération • Une forte dynamique pour valoriser les terres sous-exploitées depuis 2011  300 réunions publiques  450 Ha remis en culture sur 50 sites différents • Un réel accompagnement méthodologique et financier pour les porteurs de projets  60 projets soutenus depuis 2001 pour 1,1 M€ • Une large place accordée au Bio et aux circuits courts Des actions émergentes • La prise en compte des enjeux biodiversité dans les espaces et exploitations agricoles • La structuration d'une politique alimentaire locale et durable L'affichage de nouvelles priorités pour le mandat • Une volonté forte en faveur de l'accès à l'emploi agricole
  8. 8. Zoom sur quelques actions emblématiques du programme « agriculture périurbaine » ____ La valorisation des délaissés agricoles L'accompagnement des porteurs de projet La prise en compte de la biodiversité Les circuits courts et la vente directe
  9. 9. Des enjeux • Déprise agricole et rétention foncière • Constat d’un enfrichement important malgré la protection réglementaire des terres • Sollicitation des professionnels pour accéder au foncier : installations, agrandissements, diversifications… La valorisation des délaissés agricoles Un diagnostic (2009) • 3700 Ha de friches récentes • 1500 Ha occupés par les loisirs • 155 sites à potentiel pour 1500 à 2000 Ha Une méthode partenariale • Co-pilotée NM/Chambre d’Agriculture/communes • Appui des associations locales (propriétaires et professionnels) • Mise en œuvre par un groupe de coordination + un groupe de suivi local Plusieurs objectifs (2011/14) • Défricher 1 site par commune dès 2011 • 500 Ha remis en culture horizon 2014 • Privilégier les installations
  10. 10. Synthèse des potentiels d’intervention sur 5 200 Ha
  11. 11. Les sites étudiés et/ou défrichés 133 sites expertisés sur 1900 ha : • 49 sites (442 ha) défrichés et remis en exploitation • 33 sites (706 ha) à l’étude ou en cours de défrichage • 36 sites (584 ha) à étudier après contact avec les propriétaires • 15 sites (159 ha) inscrits par erreur et/ou ont été abandonnés La valorisation des friches : bilan et résultats La complémentarité défrichage/installation 30 installations envisagées : • 12 réalisées • 9 en cours • 9 à organiser La valorisation des friches : bilan et résultats
  12. 12. Valorisation des friches : état d’avancement
  13. 13. L’accompagnement technique • L’appui des structures professionnelles pour défricher et trouver les porteurs de projets : SCIC nord Nantes, Coopérative d’installation paysanne, GAB, CAP 44, Terre de Liens… • Une démarche de « terrain » pour prendre en compte l’environnement Les moyens d'accompagnement L’animation • Une démarche adaptée à chaque territoire • Plus de 300 réunions organisées en 2011/2014 • L’implication des acteurs locaux • Le rôle des AFA L’accompagnement financier • Pour soutenir les investissements nécessaires au défrichage et à l’installation
  14. 14. Les aides financières aux porteurs de projets Soutien mise en valeur terres en friches 80% plafonné à 270/400/800 €/Ha selon enfrichement Déplacement de sièges 40% plafonné à 20 K€ Construction de sièges neufs / installation 20% plafonné à 20 K€ + 4 K€/Bio + 4 K€/vente directe Soutien aux groupes vente directe 40% plafonné à 22 K€ Soutien aux initiatives pédagogiques 40% plafonné à 18 K€ CTE biodiversité Dispositif national supprimé
  15. 15. Le bilan des aides financières 2001/14 • 60 projets ; 1,1 M€ de subventions • 18 K€/projet • 5 projets/an en moyenne, forte augmentation en nombre depuis 2010
  16. 16. Le bilan des aides financières 2001/14 Toutes productions concernées • Élevage bovin, maraichage et polyculture prédominants • Majoritairement sur le pole sud-ouest Production Bio très représentée • 15 projets Bio soutenus • 50% des projets sur les 3 dernières années Défrichages et installations majoritaires • En augmentation régulière depuis 2010 • Plus de projets de déplacements
  17. 17. Objectifs • Prendre en compte les enjeux biodiversité du territoire (TVB, zone humide, bocage…) • Accompagner les projets dans le respect des réglementations environnementales (Natura 2000, loi sur l’eau, zone humide…) La prise en compte de l’environnement Moyens • Accompagnement des projets d'installation et de défrichage  diagnostics, conseils techniques et prescriptions spécifiques, accompagnement administratif, suivi des travaux… • Prise en compte de la biodiversité dans les exploitations  analyse paysagère, inventaire botanique et conseils agronomiques par exploitation  restitution d'un rapport de synthèse  proposition de panneaux de communication Bilan • Tous les projets de défrichage et/ou installation accompagnés depuis 2 ans • 22 exploitations engagées dans les diagnostics biodiversité, 9 % du territoire • Projets d'agroforesterie
  18. 18. La prise en compte de l’environnement
  19. 19. La prise en compte de l’environnement
  20. 20. La prise en compte de l’environnement
  21. 21. Circuits courts et vente directe Les actions de sensibilisation • « Un samedi chez mon producteur », « ferme de Gagné », « restauration collective » • Réédition du Bon Plan « vente directe » 2015 • Réalisation d’une cartographie dynamique WEB « circuits courts » • Renouvellement de l’expérimentation « calendrier des manifestations à la ferme » • Édition d’un théma « circuits courts et alimentation locale » Le lien entre agriculture et alimentation locale • Rencontres internationales Lascaux 26 au 28 mars • Proposition d’un thème « approvisionnement alimentaire local » pour le séminaire agriculture 2015 • Nombreuses initiatives associatives sur le sujet
  22. 22. Circuits courts : manifestation annuelle « un samedi chez mon producteur » Programme 2014 5ème édition le 11 octobre Opération limitée à quelques sites Implication conjointe des agriculteurs et de la commune Recherche de partenariats associatifs (production, alimentation, ESS…) Complémentarité avec le VAN et la lutte contre le gaspillage alimentaire
  23. 23. Circuits courts : Bon Plans vente directe 60 producteurs en 2007, 72 en 2015 Réédition tous les 2 ans Ne figurent que les producteurs volontaires, et ceux qui ont fourni patente sanitaire ou déclaration DDPP Réédition 2015 en cours 2015 : version numérique avec géolocalisation
  24. 24. Merci pour votre attention

×