Mad 19520-p122-126[1]

168 vues

Publié le

Trois adresses atypiques pour un séjour différent en France !

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
168
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mad 19520-p122-126[1]

  1. 1. 123 DÉCO Page de gauche : le château, avec ses murs épais, a des allures de rassurante bastide. Page de droite : la piscine, entourée de gazon; pour séjourner, on hésite entre une chambre aux nuances de vert et le campement Philomène, une roulotte bohème au fond du jardin. L’ANTICHAMBRE DE LA PROVENCE AU CHÂTEAU D’UZER Avis aux blasés du Lubéron, en quête de destinations plus confidentielles... Imaginez un petit château blotti dans les méandres d’un cours d’eau. Un morceau de XIXe siècle égaré dans cette Ardèche du sud, boisée et baignée de cascades, qui vous offre un subtil et actuel mélange de simplicité et d’élégance. Autrement dit, un décor très per- sonnel planté dans un parc exubérant et désuet, réchauffé par le délicieux sens de l’hospitalité de Muriel et Éric Che- valier. Ici, on peut aussi goûter à la vie de bohème, en op- tant pour la roulotte très déco au fond du jardin. De quoi être un peu dépaysé, tout en se sentant comme à la mai- son! La preuve avec les petits déjeuners à rallonge et les dîners en terrasse dans la fraîcheur d’une nuit d’été. À voir/à faire Randonner dans les collines, plonger dans les piscines naturelles, goûter crème de marrons et petits chèvres locaux. Tél. : 04.75.36.89.21 et sur www.chateau-uzer.com en Ardèche 3 épatantes étapes haltes là! Hors des sentiers battus mais 1OO% déco, trois maisons d’hôtes de charme et de caractère, où savourer des journées de bonheur. Histoire de s’évader dans notre douce France. PHOTOSPATRICEGAVAND w
  2. 2. Page de gauche : on goûte la douceur d’une atmosphère feutrée dont chaque détail a été subtilement pensé. Page de droite : tout le charme de la salle à manger se déploie entre les fresques murales réalisées expressément pour le lieu, et les chaises aux assises patinées par les années. LA DOUCEUR ANGEVINE AU CHÂTEAU DE BOISSIMON Au cœur de la forêt, entre Tours et Angers, se niche un châ- teau Renaissance comme il en existe dans les contes. Our- lée d’un parc immense peuplé d’arbres centenaires, l’altière demeure apparaît au détour d’une élégante allée, ressusci- tée sous la houlette de l’architecte d’intérieur Jacotte Cour- tois de Viçose, qui en a fait un monument de raffinement. Mais attention, pas de tralala! Les propriétaires, Chantal Pa- dovani et Yves Anne, vous reçoivent avec la plus grande dé- contraction dans un décor feutré de boiseries, d’étoffes pré- cieuses et autres antiquités. Déambuler d’antichambres en cabinets, de boudoirs en vastes salles de bains et connaître ainsi les délices d’une époque révolue. La vie de château! À voir/à faire Vivre des sensations fortes au Cadre noir de Saumur, découvrir le pittoresque des maisons troglo- dytes et, évidemment, visiter les châteaux de la Loire. Tél. : 02.41.82.30.86 et sur www.chateaudeboissimon.com en Touraine 124 PHOTOSPATRICEGAVAND w
  3. 3. 126 PHOTOSPATRICEGAVAND DÉCO L’ÉCOLE DE LA NATURE La route traverse des immensités désertiques sous des cieux tourmentés, un paysage où l’austérité est d’une beauté absolue. On arrive au bout du monde, à Saint-Urcize, village bâti autour de son église ro- mane. Rencontre avec Fred, figure locale et pê- cheur à la mouche devant l’Éternel, une montagne de gentillesse bourrue, et Isabelle Remise, son épouse, la douceur incarnée. Ils ont ouvert ce prin- temps même une maison d’hôtes dans l’ancienne école religieuse du village, autrefois demeure cos- sue d’un noble, puis du clergé. Cette imposante bâtisse, baptisée la Fontaine de Grégoire, abrite des chambres dans lesquelles l’espace n’est pas compté. Quoi de plus naturel sur ces plateaux qui semblent sans limite. À voir/à faire Visiter l’église du XIIe siècle et le bourg ancien, randonner sur les monts d’Aubrac ou aller écouter le brame du cerf avec Gonzalo Diaz (06.07.08.66.04), guetter la floraison de champs en- tiers de narcisses sauvages en mai, se régaler d’une fougasse à la boulangerie Vigouroux, s’attabler chez Michel Bras à Laguiole. Tél. : 04.71.23.20.02. SABINE BOUVET en Aubrac Après avoir profité de l’extraordinaire nature environnante, il fait bon se retirer dans les chambres cosy, façon maison de campagne. On s’y sent chez soi. Ci-dessous, les monts d’Aubrac, souvent comparés aux steppes mongoles, invitent à l’évasion.

×