Colloque Agriculture et Qualité de l'air "Entre terre et Air"

15 150 vues

Publié le

ATMO France, le réseau des AASQA a participé à la journée nationale "Agriculture et qualité de l'air, entre terre et air" organisée le 23 septembre 2014 par l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture (APCA).
Jean-Pierre Schmitt, Directeur d'Air Lorraine a présenté plus concrètement les actions menées en région Lorraine.

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
15 150
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11 943
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Colloque Agriculture et Qualité de l'air "Entre terre et Air"

  1. 1. « entre Terre et Air » Jean Pierre Schmitt, Air Lorraine Richard Cherrier, CRA Lorraine
  2. 2. Un partenariat dans la confiance et dans la durée  Thématique émergeante (suivi des PM, contentieux)  Premiers contacts Air Lorraine CRAL 2010  Acculturation des acteurs – échanges au niveau technique
  3. 3. Validation politique et mobilisation de ressources humaines  Prise en compte de la thématique dans le cadre de la cellule énergie régionale, validation par la Commission Agronomie et Environnement, et enfin accord du bureau.  Stage Ingénieur co-dirigé dès 2010 :  Constat : absence de bilan adapté.  Réalisation : Synthèse des impacts.  Adhésion dans le 3° collège : reconnaissance
  4. 4. Validation politique et mobilisation de ressources humaines  Premier travaux techniques : CRAL / ALPA (école d’agriculture des chambres de Lorraine) sur la ferme et Air Lorraine.  Étude de l’impact de la motorisation (banc d’essais) : du diagnostic moteur…à l’éco-conduite ».  Création d’un poste de chargé de mission Agriculture et qualité de l’Air au sein de la CRAL (depuis fin 2012)
  5. 5. Une vision globale et transversale au bénéfice de l’implication Mieux connaitre pour mieux agir.  Agriculture émettrice de substances (N2O, NH3, CH4,…) mais sa contribution au PRG régional est limitée.  Agriculture gisement de progrès (au regard de l’efficience des politiques publiques).  Agriculture source directe de bénéfices (Puits Carbone).
  6. 6. Agir pour ne pas subir.  La volonté politique de la CRAL est d’être proactive sur le sujet, pour connaitre et agir, avant de subir.  le 4 décembre 2013 : première rencontre régionale, plus de 80 participants (état, institutionnels, recherche, instituts, développement et professionnels agricoles et autres).
  7. 7. Contribution Lorraine : bilan du régional au local.  Nous disposons des données inventaires de 2002, 2006, 2010 et bientôt 2012.  Profil territoriaux Variés.  Appropriation par les territoires – pour alimenter les PCET. 0%10%20%30%40%50%60%70%80%90%100% PRGCO2SO2COVNMNOxPM2.5PM10PMtotCH4 NH3N2OBranche énergieIndustrieRésidentiel-TertiaireTransport routierAutres transportsAgriculture
  8. 8. Détermination des leviers d’actions. un système polyculture élevage favorable CH4N2ONH3Exploitation agricoleN2OEnergie fossileAlimentsEngrais minérauxEffluentsCéréalesFourrageCO2CO2nitratesCO2Surfaces agricolesFabrication et transport des intrantsTransport et commercialisation des produits agricoles
  9. 9. Leviers d’action au sein du système polyculture élevage Réduction des apports d’intrants Modification de la ration Réduction de la consommation d’énergie Prairie Cultures intermédiaires Optimisation de la fertilisation Gestion et traitement des effluents d’élevage Légende Réduction des émissions de CO2 Réduction des émissions de CH4 Réduction des émissions de NH3 Réduction des émissions de N2O
  10. 10. En complément.  Economies d’énergie.  Réduction de la consommation de carburant.  Stockage de Carbone, en favorisant le stockage dans les sols et en limitant le déstockage de carbone.  Gestion des apports azotés, en gérant les effluents d’élevage (traitement, couverture) et en optimisant la fertilisation.
  11. 11. Nécessité de mise en cohérence des actions multisectorielles.  Analyser et décliner les actions déjà envisagées.  Recherche d’une cohérence socioéconomique.
  12. 12. Suites envisagées.  juin 2014 mise en place d’un groupe politique et d’un groupe expert GPS2A Enjeux : impliquer l’ensemble des acteurs concernés dans l’amélioration de la qualité de l’air GES2A Enjeux : impliquer l’ensemble des experts concernés dans l’amélioration de la qualité de l’air
  13. 13. De la théorie à la pratique. Stéphane Peultier Agriculteur à Pierreville (54)
  14. 14. GAEC des ACAJOUS à Pierreville (54)
  15. 15. La méthanisation au coeur du système Co-bénéfices air : • Réduction des émissions de méthane + réorganisation des apports d’azote, transport. • Production d’énergie renouvelable, moins de particules fines.
  16. 16. Productions Végétales : Développement de pratiques sobres en émissions GES Profession acteur des enjeux air-climat. GES => Co-bénéfice air.
  17. 17. Récupération de menue paille Co-bénéfice air : Limiter les ré-envols (particules totales). Réduction utilisation des phytosanitaires. Performance économique.
  18. 18. Production animale : optimisation de l’alimentation • 45kg d'avoine • 8kg de moha • 3kg de trèfle • Semis 27 juillet • Récolte 13 octobre •2t à 2,5t ms •15 à 16% de protéines •0,75 à0,78 UF Co-bénéfice air : autonomie alimentaire du troupeau (réduction de l’empreinte air).
  19. 19. 2 récoltes moissonnées la même année... ● Orge d' hiver récoltée le 1er juillet ● Semis de pois le lendemain ● 0,2l pilot le 8 juillet ● Récolte le 15 octobre ● 25 qx à 16 d'humidité Co-bénéfice air : couverture du sol, pas d’apport d’azote, performance économique.
  20. 20. Un sol vivant Esterel semée derrière maïs Semis de pois vers le 1er juillet Récolte vers le 15 octobre Semis de blé Photo 1er décembre Un sol occupé 365 jours par an ! Co-bénéfice air : couverture du sol, performance économique.
  21. 21. Destruction de couvert Co-bénéfice air : destruction mécanique (pas de glyphosate), moins d’intrants, performance économique.
  22. 22. Exemple de rotation : Blé Méteil Maïs Orge d'hiver Pois Blé Orge prtps Méteil Agriculture Haute-Performance : allier performance économique et environnementale.
  23. 23. Conclusions  Un secteur efficient à accompagner.  Une capacité de mobilisation.  Nécessité d’une vision partagée.  Mise en cohérence des actions sectorielles. https://www.youtube.com/watch?v=6cwXneMWnpc
  24. 24. Merci de votre attention

×