Appel candidature_FIDA

307 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
307
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Appel candidature_FIDA

  1. 1. “Réduction du fossé entre les générations en matière de connaissances en gestion de l’eau agricole : jumelage des experts seniors et juniors” APPEL À CANDIDATURECONTEXTELe FIDA est une agence spécialisée des Nations Unies fondée avec la mission d’éradiquer la pauvreté et la faim dans leszones rurales des pays en développement. En partenariat avec les populations rurales, gouvernements, bailleurs de fonds,Organisation Non-Gouvernementales, et beaucoup dautres acteurs, le FIDA travaille à l’élaboration de solutionsspécifiques pour chaque pays répondant toujours aux trois objectifs stratégiques suivants:- renforcer les capacités des ruraux pauvres et de leurs organisations;- améliorer l’accès aux ressources naturelles et à la technologie;- faciliter laccès aux produits et services financiers et aux marchés.Sécuriser laccès des populations pauvres à la terre et à leau représente une action clé pour atteindre les objectifs dumillénaire, particulièrement en ce qui concerne la réduction de moitié de la proportion de la population dont le revenuest inférieur à un dollar par jour d’ici à 2015. La grande majorité de ces pauvres sont des ruraux qui vivent de lagriculture.Pour assurer leur sécurité alimentaire future il n’est pas suffisant d’investir dans le secteur agricole, il est aussi prioritaired’investir dans la mobilisation, la capitalisation, le partage et la valorisation des connaissances en matière de gestion deleau dirrigation. La réduction de la demande des experts en gestion de l’eau, en conséquence du désinvestissementdurant les années quatre-vingt-dix, a entrainé un vide générationnel entre professionnels en agriculture et irrigation. Lesexperts seniors sont actuellement les seuls qui possèdent la compétence technique pour travailler efficacement dans lesecteur agricole. C’est pour cette raison que soutenir une connaissance spécifiques en gestion de l’eau est nécessaire, afind’encourager une passation du savoir-faire, en faveur d’une nouvelle génération de jeunes professionnels.Une programme de mentorat sur le terrain centré sur des questions pratiques dans l’implémentations et la supervisiondes projet du FIDA, peut donc représenter une excellente solution stratégique pour localiser, partager, enrichir etdévelopper de précieuses connaissances en gestion de l’eau agricole. À travers ces expériences et ressources positivesque ces différentes générations peuvent offrir et partager, le projet vise à établir des liens entre besoins et connaissancesdes juniors et seniors experts, et donc à faciliter le développement des meilleures pratiques et des capacitéprofessionnelles.LE MENTORAT Jr/SrLe programme de mentorat Jr/Sr offre aux jeunes experts l’opportunité de : 1. Accéder à un espace pour l’apprentissage ou ils ont la possibilité de rencontrer des professionnels expérimentés seniors et de profiter de leur compétence en partageant leurs connaissances (DEVELOPPEMENT DE CONNAISANCE) ; 2. Apporter de nouvelles idées et perspectives aux missions de terrain sur les site des projets avec les équipes FIDA, et participer activement et à une conférence ayant une forte visibilité sur l’agriculture et sur l’eau en Afrique sub- saharienne, pour être reconnus au niveau local et international comme les acteurs clé du changement futur (EXPERTISE ET VISIBILITE)Les nouvelles générations font face à des difficultés croissantes quand elles entrent dans le monde du travail. Cephénomène est particulièrement aigu dans le contexte de l’Afrique sub-saharienne et dans le secteur de la gestion del’eau agricole. Apres l’université, le manque d’expérience pratique sur le terrain et le manque de savoir-faire se posentcomme des obstacles importants face aux étudiants qui veulent appliquer leur connaissances. La seule base théoriquen’est plus considérée comme suffisante pour accéder à en emploi stable et les étudiants sont de plus en plus obligés dedémontrer leur analyticité et leur esprit critique aussi dans le domaine de la pratique professionnelle.
  2. 2. Le programme est ouvert à un groupe sélectionné de candidats motivés et talentueux qui sont intéressés de prendre partà une initiative de mentorat innovante. En leur donnant l’expérience sur le terrain dont ils ont besoin pour compléter leuréducation, ce programme de mentorat Jr/Sr a pour objectif de fortifier les connaissances et les compétences des jeunesexperts à travers une coopération synergique entre différentes générations sur les questions les plus importantes liées àla gestion de l’eau agricole.Le programme commencera en automne 2012 et terminera en Septembre 2013. L’organisation précise du mentoratvariera selon les plans de chaque pays pour les missions de supervision et monitorage. Les pays participants seront six :Burkina Faso, Gambie, Ghana, Ethiopie, Malawi, et Niger. Les experts juniors doivent postuler pour un pays spécifique.Le programme se structure comme ceci:ETAPE 1Les experts juniors se joignent à l’unité de gestion du projet et sont invités à préparer et à prendre part aux missions deterrain avec l’équipe FIDA. Des taches précises leur sont attribuées en raison de leur rôle d’observateurs actifs. Les juniorssont guidés par les experts seniors dans la planification, supervision, monitorage et évaluation du progrès des projets.ETAPE 2À la fin de la mission, du temps additionnel est donné pour l’échange entre juniors et seniors. Des moments pourl’apprentissage, discussion, mentorat et partage des connaissance sont mis en place. Les participants juniors rédigent unrapport de mission qui est ensuite évalué par le senior consultant.ETAPE 3En fonction du résultat de l’engagement du junior dans le projet et de la collaboration avec le senior, le jeune continue leprogramme de mentorat et est invité pour un éventuelle deuxième mission de supervision.STEP 4Les experts juniors participent au Forum Régional FIDA en 2013 (ou en autre évènement prestigieux dans la sous-région)pour partager les fruits de leur participation au projet de mentorat, et pour présenter cette nouvelle approche d’échangesynergique entre générations des professionnels devant les outres équipes-pays et les parties concernés.Le programme en soi ne représente pas une opportunité d’emploi ou une obligation. Les jeunes experts ne seront pasconsidérés comme faisant partie du personnel du FIDA et recevront une indemnité journalière pour couvrir les dépensesde base (frais de nourriture, voyage, logement). La participation au programme ne sera donc pas traduitautomatiquement dans une obligation du FIDA à offrir un emploi. En même temps, le programme de mentorat cherche àgénérer un renforcement de capacités et à donner une visibilité de façon à augmenter significativement les possibilitésque les jeunes participants auront dans le futur d’accéder à un emploi dans le secteur de la gestion de l’eau agricole entant que professionnels.ROLE DE L’EXPERT JUNIOR- Contribuer avec expertise et connaissance en matière de la gestion de l’eau agricole;- Soutenir les experts seniors dans la supervision, monitorage, évaluation et toutes les activité associées à la gestion du projet en partageant des réflexions, observations, et contributions pertinentes ;- Démontrer un intérêt authentique et proactif vis-à-vis de l’équipe sur le terrain et de leurs activités ;- Réaliser les tâches assignées de manière ponctuelle ;- Partager les expériences avec les autres participants au programme de mentorat jr/sr ;
  3. 3. CRITERES ESSENTIELS EDUCATION Licence universitaire (Gestion des Ressources Naturelles, Agronomie, Ingénierie de l’eau, etc. ou autres disciplines dans le secteur du sciences sociales avec un intérêt démontrable en eau et agriculture). TRAVAIL Au moins douze mois et pas plus de cinq ans d’expérience professionnelle dans le design, implémentation, gestion, recherché ou supervision de projets du eau et agriculture/développement rurale. LANGUES - Une bonne connaissance de l’Anglais ou du Français est essentielle (y compris la capacité d’écrire des rapports) ; - La connaissance de la langue de travail du pays ou les candidats postulent est considéré une avantage ; AGE Moins de 35 ans PERSONAL SKILLS - Engagement à travailler sur les thématiques du développement rurale; - Habilité à travailler dans un environnement multiculturel et sur plusieurs tâches sous pression; - Initiative personnelle, capacité organisationnelle et esprit collaboratif avec les membres de l’équipe locale et les bénéficiaires du projet; - Excellente capacité á résoudre les problèmes et capacités analytiques; - Motivation exceptionnelle, enthousiasme, et esprit innovateur; IT Maitrise de l’outil informatique et des logiciels Microsoft OfficeCRITERES SUPPLEMENTAIRES (de préférence, donc pas obligatoires)- Degré universitaire supérieur ( Master, Doctorat)- Prix, reconnaissances officielles, bourses d’étude;- Intérêt démontrable á poursuivre une carrière professionnelle dans le domaine de l’eau et agriculture ;- Publications;- Engagement concret dans des activités diverses extra universitaires (bénévolat, activisme sociale, associations);- Lettre de recommandation d’un professeur ou d’un patron;COMMENT REPONDRE Á L’APPELLes candidats intéressés sont invités à soumettre le formulaire de candidature á f.franco@ifad.org d’ici au 30 Octobre2012. Les candidats sélectionnés seront contactés pour un entretien. Les candidates féminines qualifiées sontencouragées à postuler.

×