Retour d'expérience stage 2ème année

483 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
483
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Retour d'expérience stage 2ème année

  1. 1. Nelly SAGARDILUZ – PNS 23/09/15 RAPPORT DE REx L'entreprise, son environnement, son fonctionnement TECHNOFLEX est une entreprise du secteur de la plasturgie, au service des industries de santé et des patients, qui compte 40 ans d'expérience. Ces années de collaboration active avec les plus grands laboratoires l'ont promue au rang de leader européen dans la conception et la fabrication de poches souples et de dispositifs médicaux pour l'industrie pharmaceutique. L'entreprise achète la matière première plastique (PP, PVC et EVA) et la travaille sous de multiples formes, regroupables en deux grandes activités : poches et connectique. Bien que cette dernière possède une clientèle en propre, ces départements restent complémentaires puisque l'assemblage des connecteurs sur les poches permet la diffusion et l'utilisation des produits contenus - l'activité de remplissage n' étant pas assurée par Technoflex même. Les poches sont des contenants souples, simples ou multi-compartimentés, destinés à recevoir une solution injectable par voie intraveineuse : soit des médicaments prêts à l'emploi (antibiotiques par exemple), soit des produits issus de biotechnologies (cellules souches), soit des solutions de réhydratation standards (NaCl, glucose…). La diversité des utilisations justifie le choix d'une matière plutôt qu'une autre. Les connecteurs sont à usage de la perfusion, la transfusion sanguine, l'urologie, la dialyse, etc. La qualité des produits fournis est un impératif de santé publique avant même d'être un impératif commercial. La production est donc encadrée par des réglementations strictes au travers des Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) et la traçabilité de chaque étape du procédé de fabrication est certifiée par les normes ISO 9001 et 15378. Mes missions au sein de la structure Le service industriel comprend les services de maintenance, la gestion logistique, l'amélioration continue et la fabrication, que j'ai intégrée sur une durée de 5 semaines. Cet ensemble organise et réalise les commandes clients depuis l'entrée des matières premières jusqu'aux expéditions des produits finis. Mes missions étaient du niveau d'un opérateur quelconque, mais je changeais de salle plus souvent que la normale (au moins une fois par semaine). Je me voyais attribuée à un poste chaque matin, en fonction de l'avancée des commandes. Mon travail a consisté majoritairement à assembler le corps des poches avec la connectique appropriée , qu'il s'agisse de tubes ou d'ailettes sécables, dites twist-off. A d'autres reprises, il m'est arrivé de confectionner lesdits twist-off. Au cours des jours restants, j'étais chargée de positionner les éléments de la poche, soient le corps et les tubes, de manière à ce que la machine les soude ensemble. Les taches précédemment décrites se réalisent d'une façon analogue : des opérateurs font l'assemblage, en l’occurrence moi ; suivent des contrôleurs vérifiant que le produit est conforme jusqu'ici ; enfin sur certaines machines, le groupe est épaulé par un conducteur de ligne (dont le métier est décrit dans ma fiche de colorisation J'AIME ci-jointe). Bien que non qualifiée pour le contrôle unitaire visuel postérieur à l'assemblage, j'ai également
  2. 2. Nelly SAGARDILUZ – PNS 23/09/15 pu appréhender une facette du contrôle qualité par le biais d'une journée passée en autoclave. C'est un équipement sous pression destiné à la stérilisation des produits que Technoflex utilise comme moyen de contrôle pour valider l'intégralité des produits fabriqués. Pour résumer, ainsi que je l'ai détaillé dans mon PEC (document suivant), je me suis retrouvée en situation d'assurer la continuité de la production en chaîne, d'effectuer certaines opérations de nettoyage des surfaces et équipements, et de procéder à des tests physiques sur les poches dans la section autoclave. Ma mission principale, telle que je l'ai perçue, aura avant tout été d'assumer mon statut d'opératrice et de produire en tant que telle, conforme et à la vitesse imposée. Je tiens à souligner cette humble satisfaction d'avoir contribué à mon niveau à fournir au personnel soignant de quoi traiter les hospitalisés. Point d'étonnement analysé en REx Les participants au Rex ont tous apporté une vision différente sur la question, il y a eu peu de répétitions. D'une part, les points communs avec mes observations concernent la rugosité du dialogue entre la production et les bureaux ou même au sein d'une équipe, la monotonie d'un travail à la chaîne qui appelle à l'efficacité et à l'endurance et la méticuleuse traçabilité dont doit s'affranchir toute organisation honnête. D'autre part, je me souviens notamment d'une élève stagiaire chez Airbus qui mettait l'accent sur la qualification des ouvriers et la gestion financière du groupe qui promulguait l'évolution hiérarchique interne… A l'encontre de cette perception, j'ai eu des retours de personnels qui évoluaient peu sur des échelles de 20 ans et qui estimaient que leur travail ne présentait aucun intérêt. Toujours en opposition avec cette même personne qui a fait l'expérience d'avancer le travail trop rapidement et de se retrouver à n'avoir plus rien à faire pendant plusieurs jours… une situation inimaginable dans mon cas, où les commandes s'enchaînent et se traduisent en millions de poches à livrer sur des délais de plusieurs mois de fabrication. Compétence développée au cours du stage Dans notre groupe, nous avions choisi de développer la compétence maîtrise de soi. Pour se replacer dans le contexte : le stagiaire était au SAV de Géant Casino lorsqu'un client exige le remboursement d'un appareil électronique impacté. Il s'agissait alors de savoir si le remboursement était légitime en identifiant la panne. En s'efforçant de communiquer calmement malgré l'énervement du client, il apparaissait clairement que la faute du dernier était engagée mais devant son insistance, l'action décidée fut d'appeler les supérieurs hiérarchiques pour trouver une solution. Le patron du magasin,exaspéré d'être dérangé, s'acquitta du remboursement du client. De mon côté, j'ai également eu recours à la maîtrise de mes humeurs pour ne pas craquer pendant les longues heures où je n'arrivais pas à suivre la cadence de production et sentais la pression monter. Dans ces professions où le personnel est interchangeable, on est seul face à soi-même et ses propres obligations et ressources pour prouver son aptitude à s'améliorer, d'où la nécessité d'une capacité à s'autocritiquer.
  3. 3. Portefeuille d'Expériences et de Compétences Nelly Sagardiluz Expériences professionnelles Stages 1 / 6 16/09/2015 Stage ouvrier Informations générales Date / Durée : 5 semaines Entreprise (nom, adresse, pays) : TECHNOFLEX, ZA de Bassilour - 64210 Bidart Secteur d'activité : Production de pièces et poches plastiques à usage médical Maître de stage en entreprise : Mme Aurore HIGNELUS Stage inscrit dans le cursus : Oui Contexte Objectifs du stage Le stage ouvrier fait partie intégrante de la scolarité à Phelma en tant que formation pratique. Ses objectifs pédagogiques sont : - d'effectuer les démarches nécessaires auprès des entreprises, donc simuler une recherche d'emploi; - de découvrir le monde industriel et ainsi de sensibiliser aux questions de hiérarchie, de pouvoir, de compétences, de responsabilité ou encore de droit concernant les relations dans le travail. Description de l'environnement professionnel J'ai travaillé au sein d'équipes d'une trentaine d'employés. Nous étions regroupés en unité de 5-6 individus maximum selon les directives imposées. J'ai bénéficié d'un traitement spécial stagiaire, qui a consisté à ce que je comble les manques ou retards au sein des unités existantes, et que je puisse changer de production au gré des besoins du jour. Plus que de simples visites des services, je contribuais après brève explication à les faire tourner. De la sorte j'ai pu appréhender au moins une des facettes de la production: celle des poches en matières plastiques (PP, PVC ou EVA), au détriment de celle des pièces, dites twist-off, qui viennent compléter la poche. J'ai rencontré mon maître de stage chargé de coordonner tout le service à quelques reprises, mais j'étais en relation plus directe avec sa n-1 pour recevoir les directives du jour. Du fait de mon statut donc de ma mobilité, mon environnement professionnel a changé régulièrement, et je l'ai vécu comme un aspect positif me permettant de découvrir les diverses sections. Il me paraît judicieux de préciser que tous les opérateurs sont de fait des opératrices, à quelques exceptions près. Inversement, tous les postes de technicien sont pourvus de personnel masculin. Quant aux postes de conducteur de ligne (opérateur qui supervise le fonctionnement d'une machine donc qui gère 5 personnes), ils m'ont paru plus équilibrés. J'étais la plus jeune de la société à cette époque, et tous les âges sont confondus. Niveau de responsabilit&eacute et d'autonomie La responsabilité associée à mon poste se réduit en substance à celle que je me suis fixée en propre. Je me situais à l'échelon le plus bas de l'organigramme, sans volonté de rabaisser la profession: ouvrier sans possibilité d'évolution. En effet, le personnel qualifié n'allait pas prendre la peine de me former sur un spectre trop large de compétences sachant que je ne ferais partie des chaînes de production que très temporairement. Ainsi, j'étais responsable de garder une hygiène irréprochable en observant les consignes prodiguées, d'être ponctuelle et appliquée dans la réalisation de mon travail. Dans mon cas particulier, je conservais perpétuellement en tête que je confectionnais des poches de perfusion et que je ne devais commettre aucun impair vu l'usage médical final! J'ai gagné en autonomie très progressivement. Après démonstration de la manipulation à effectuer, j'ai été opérationnelle immédiatement. Evidemment les enjeux conjoints sont de l'ordre de la précision et de la vitesse à acquérir. J'ai eu un mal épouvantable à synchroniser ces deux qualités, sous l'oeil plus d'une fois impatient d'un certain personnel de longue date. Il m'aura fallu des semaines avant que je n'accumule plus de retard dans la production, et non sans sueur et bonne volonté...
  4. 4. Portefeuille d'Expériences et de Compétences Nelly Sagardiluz Expériences professionnelles Stages 2 / 6 16/09/2015 Contraintes Les horaires de travail en 2x8 exigent une certaine adaptabilité en termes d'hygiène de vie, mais en tant que jeune stagiaire, je n'avais pas les contraintes associées à la gestion d'une vie de famille par exemple. Le statut de stagiaire est d'ailleurs dévalorisant vis-à-vis de celui de celui d'intérimaire. En ces temps estivaux, l'entreprise recrutait beaucoup, pourtant j'étais la seule stagiaire en production. J'avais beau m'échiner autant que les autres, voire plus en qualité de nouvelle venue, je me retrouvais à percevoir le tiers ou la moitié de leur salaire. Je ne m'étonne nullement de cet état de fait; maintenant je l'ai expérimenté. Je ne peux évoquer les contraintes de travail sans mentionner la pénibilité des taches répétitives que j'accomplissais: quelques gestes élémentaires itérés à l'infini avec pour seule perspective la prochaine pause, dans l'atmosphère parfois étouffante d'une combinaison intégrale, des protections auditives vissées aux oreilles. Missions/Activités réalisées Assurer la continuité de la production - Collage de twist-off ou de tubes Récupération de la dizaine de poches délivrée par la machine, encollage des ailettes sécables, dites twist-off (TO) et passage à la contrôleuse. Sur d'autres machines, ce sont de simples tubes que l'on enfonce mais cette fois-ci pas à la main mais en actionnant une pédale. dextérité Niveau estimé : Maîtrise Je suis arrivée à un niveau de maîtrise à la fin, car je collais en cadence sans prendre de retard et de manière conforme (TO enfoncé au maximum et droit). - Assemblage des poches Certaines machines nécessitent que l'on dépose le corps de la poche sur un support, les tubes sur des mandrins puis que l'on appuie sur une pédale pour actionner le mécanisme. Les éléments sont soudés à la presse et leur conformité, contrôlée en sortie par un opérateur agrée. - Approvisionnement Déballage, traçage et préparation des rouleaux de PVC à placer en entrée des machines. Dans d'autres situations, je me servais directement dans des grands sacs contenants les pièces à assembler (poches et tubes). travail avec méthode Niveau estimé : Notion Pointer les bobines à dérouler ne faisait pas partie de mes activités régulières mais je l'ai pratiquée à l'occasion. Par exemple on ne me demandait pas de les placer, car si je commettais une erreur, elle aurait un retentissement sur toute la série et sur la productivité. Ainsi dans ces quelques occasions, j'ai noté qu'il fallait procéder selon un certain ordre, en oubliant aucun détail, principalement pour des soucis de traçabilité. - Rattrapage du retard Lorsqu'un opérateur n'arrive pas à coller les 2 ou 3 bandes qui lui parviennent à intervalle régulier, il continue avec les bandes nouvelles qui sortent de la machine. Mais le retard doit être absorbé rapidement, sinon un défaut présent pourrait passer inaperçu jusqu'à rattrapage tardif; ainsi le casier, voire le lot, pourrait devenir suspect. Ceux qui rattrapent sous un peu des ouvriers "volants" passant d'une machine à l'autre pour vérifier si il ou elle peut procurer son aide en quelque lieu. - Confection des twist-off Positionner les TO ouverts sur le haut dans des creux à cet usage et laisser la machine pincer leur embout pour en donner une pièce finie. Procéder aux tests d'autoclave
  5. 5. Portefeuille d'Expériences et de Compétences Nelly Sagardiluz Expériences professionnelles Stages 3 / 6 16/09/2015 - Préparation des poches avant presse Les poches sont remplies d'eau, chauffées dans une cuve pleine d'eau autour de 90°C, sorties, refroidies, pendues et séchées. Certaines entreprises exigent qu'on y accroche une certaine masse, pour tester leur robustesse. - Jet des poches à une hauteur donnée La hauteur est fonction de l'utilisation finale. On voit si le plastique se fend ou pas. - S'occuper des poches après passage sous presse Les poches pleines sont placées sous une enclume à une pression donnée pendant quelques minutes. Je devais ensuite retirer les aiguilles insérées dans les tubes qui régulaient la pression du liquide contenu, les jeter, collecter les poches, les vider en coupant les tubes puis les empiler dans une pochette plastique conservée pour au moins 5 ans selon la législation. - Collecter les lots à tester dans les différents services Pour cela nous restions dans les couloirs sans pénétrer dans les SAS ni les ZAC. Nettoyage - Nettoyage des plans de travail Se déroule en 2 ou 3 étapes selon que le nettoyage est hebdomadaire ou mensuel. En général, il s'agit d'enlever la crasse avec du savon, de sécher pour empêcher la formation d'un biofilm propice au développement des bactéries puis de désinfecter la surface avec de l'antibactérien. Le tout avec des gestes précis et stéréotypés. - Sortir les poubelles Rassembler les poches et autres morceaux de PVC tombés dans la machine, ainsi que les rebuts, les places dans un sac. Faire de même avec les déchets non recyclables. Apporter le tout dans les bacs en dehors des ZAC. Compétences transversales Analyse et résolution de problème Savoir s'adapter à de nouvelles situations Niveau estimé : Maîtrise Rapidité dans le changement de taches à exécuter. Il existe plusieurs types de machines dans divers secteurs, qui exigent mobilité dans le bâtiment et aptitude à se réadapter d'une machine à l'autre sans retarder la production. Je vis plutôt bien ce genre de situations où la monotonie ne s'installe pas sur le long terme. Identifier les sources d'erreurs Niveau estimé : Application Souvent je suis assez consciente de ce qui dysfonctionne, même si je ne montre pas forcément apte à résoudre le problème. Dans ce genre de taches à répétition, il faut acquérir une méthode gagnante. J'ai tôt fait de voir la manière de coller des autres, pourtant j'ai longtemps cherché le dur compromis entre efficacité et survie de mes doigts en action. Grâce aux remarques de mes collègues, c'est venu progressivement.
  6. 6. Portefeuille d'Expériences et de Compétences Nelly Sagardiluz Expériences professionnelles Stages 4 / 6 16/09/2015 Recherche et traitement de l'information Etre en veille permanente Niveau estimé : Maîtrise Les machines ne s'arrêtent jamais, les commandes sont considérables et s'enchaînent. Ce travail en continu nécessite une attention en conséquence, sinon des erreurs s'immiscent et le rendement diminue, ce qui ne fait qu'augmenter le travail restant. Le terme de veille me paraît pertinent dans le sens où, une fois que le corps a assimilé le geste à effectuer, et qu'il le fait bien, son exécution devient assez systématique. Savoir utiliser l'information Niveau estimé : Maîtrise L'information que j'ai pu recueillir auprès des employés ou dans la documentation des ZAC (Zone d'Atmosphère Contrôlée) où je me situais m'intéressait d'une part en soi, et risquait de constituer une source d'inspiration pour mon rapport plus tard! Cette information très disponible m'a beaucoup aidée à comprendre le pourquoi des conditions de travail strictes et à m'appliquer à observer les consignes en vigueur, par respect pour les patients, utilisateurs finaux. Méthodes et organisation Auto-évaluer son travail Niveau estimé : Application Je n'ai pas été libérée au contrôle unitaire, étant donné le peu de temps que j'étais amenée à passer là-bas. Ce qui ne veut pas dire que je n'étais pas attentive à la qualité de ce que je livrais! Au contraire, je me suis intéressée à cela quand j'avais un moment libre (des fiches photos+commentaires sont placardées pour rappeler les cas limites aux gens concernés). Je voyais quand je ne collais pas à la perfection, sans toutefois être toujours capable d'estimer si l'erreur était acceptable ou non. Niveau relationnel Coopérer pour arriver à des objectifs Niveau estimé : Application En sortie de machines Colpitt (sorte de manèges d'où émane le corps des poches), un des opérateurs colle les twist-off dans les tubes prévus à cet effet (les twist-off sont des ailettes sécables par l'utilisateur du produit fini) et le suivant contrôle si la poche présente un quelconque défaut, particulaire, d'imprimé, de mensuration, etc. Ce travail est donc coopératif en soi. Tirer parti des critiques Niveau estimé : Maîtrise Je sais prendre du recul, surtout en tant que novice, et reconnaître mes erreurs. Je suis donc preneuse de suggestion visant à améliorer mon niveau. Tous les conseils ne sont pas donnés avec la même courtoisie, mais il faut tacher de comprendre cela aussi. Il s'agit de se faire respecter, mais n'étant là que pour quelques semaines, je n'ai pas particulièrement cherché à rentrer en négociation avec des gens peu aimables et restais en contact avec ceux, plus ouverts.
  7. 7. Portefeuille d'Expériences et de Compétences Nelly Sagardiluz Expériences professionnelles Stages 5 / 6 16/09/2015 Environnement professionnel Connaître les normes en vigueur (ISO, etc.) Niveau estimé : Application J'ai suivi une formation de 4h la premier matin qui me sensibilisait à ces normes d'hygiène et aux pratiques apparentées. Et régulièrement, j'en reparlais avec des membres de l'équipe, qui m'expliquaient comment, pour qui, pourquoi telle poche était en cours de fabrication. Toute la journée je me déplaçais d'une zone ISO 7 à ISO 8, à enfiler puis retirer ma combinaison. Savoir se conformer aux normes de qualité Niveau estimé : Application Je n'étais certes pas habilitée à valider si ces normes étaient bien respectées mais portais cet effort de conformité sans cesse en tête. Cela passait par la fait de bien changer mon masque chaque jour, en le déposant dans les bonnes poubelles; se laver les mains dès que je ramassais un objet par terre; ne pas se mouvoir trop précipitamment dans les couloirs de ZAC, entre autres. Comprendre le contexte socio-économique Niveau estimé : Notion Je me suis fondue dans la vie ouvrière, le temps du travail, ai entendu les requêtes du personnel sans jamais chercher à m'immiscer outre mesure. Mon point de vue Ai-je réalisé les objectifs prescrits dans le cadre de ma/mes mission(s) ? Si ce n'est pas le cas, que s'est-il passé ? Relativement, oui. Comme décrit précédemment, j'ai eu un certain temps d'adaptation sur une des machines qui débitait les poches à grande vitesse! Ma responsable m'y attribuait pourtant régulièrement, donc je me suis finalement habituée, à force de rigueur et de patience. J'exécutais au mieux tout ordre qui émanait de mes supérieurs ou de collègues expérimentés, en vue d'être plus efficace, plus productive. J'essayais de ne pas me montrer encombrante et surtout de me rendre utile et disponible, prête à me concentrer sur toute nouvelle mission qui m'était confiée. Ai-je réalisé plus que ce qui m'était demandé ? En quoi ? Quelles initiatives ai-je prises ? La personne organisant les journées de tous les employés de notre équipe se montrait assez directive sur les taches à réaliser, ce qui laissait une faible marge de manoeuvre en terme d'autonomie. Le matin, j'attendais les consignes à proximité de son bureau, puisque comme toute main d'oeuvre temporaire, je n'étais pas affectée à un poste fixe, mais destinée à rendre service un peu partout. Une fois en place, je m'appliquais à trouver puis garder la cadence et à rester attentive aux remarques éventuelles sur mon collage (principale activité en groupe , puisque je n'étais pas qualifiée pour le contrôle unitaire visuel). Je me considérais telle une ouvrière lambda, appelée à faire son travail sans réflexion superflue. Quelles ont été mes relations de travail (tuteur de stage, hiérarchie, collègues) ? Je n'ai côtoyé ma tutrice que rarement, pour faire le point sur mon ressenti et ce peu de rencontres s'est montré satisfaisant et suffisant, grâce au caractère compréhensif et l'écoute de celle-ci. Je ne me suis heurtée à aucun problème vis-à-vis de la hiérarchie, si ce n'est que les anciens travailleurs ont pu manifester plus ou moins de bienveillance à l'égard de ma lenteur initiale. J'ai pu faire la connaissance de gens sympathiques, à la fois pendant les heures de travail et celles de pause. Ai-je rencontré des difficultés particulières, des situations problématiques ? Si oui, lesquelles ? Comment les ai-je gérées et qu'ai-je mis en œuvre pour les résoudre ? La seule situation qui me vienne à l'esprit est celle que je vivais lorsque j'étais envoyée travailler au sein d'une équipe et que je sentais des tensions vis-à-vis de mon inexpérimentation. Je trouvais ce comportement inadapté donc en faisais peu de cas, même si je me stressais sur le moment. Je tentais de dédramatiser, de me détendre et de faire le vide, en étant prête à accueillir toute remarque constructive. Je me disais que si nous étions amenées à en discuter en dehors je lui expliquerai mes motivations et difficultés; mais cette "confrontation" n'a pas eu lieu.
  8. 8. Portefeuille d'Expériences et de Compétences Nelly Sagardiluz Expériences professionnelles Stages 6 / 6 16/09/2015 Qu'ai-je mis en pratique de ma formation ? J'ai pu consulter des documents mis à disposition de tous, détaillant le fonctionnement de tout ce qu'on peut trouver sur place - des fiches techniques entre autres. Le contact avec certains de mes responsables m'a apporté plein d'informations, mais sans approfondissement scientifique. La mention de procédés ou de matières plastiques réveillait en moi des souvenirs de prépa en chimie organique par exemple, ms n'étant plus amenée à en faire dans les années prochaines, je ne me suis pas replongée dans mes cours (que je n'avais pas sur place par ailleurs). En ce sens, ce stage a plus constitué un "tremplin" relatif (faire valoriser une expérience du monde industriel) qu'une activation de quelconque connaissance. J'ai fait appel à des compétences mais je les considère comme des traits de personnalité telle l'endurance. Qu'est-ce que j'ai aimé, moins aimé ? J'ai apprécié être entourée de personnes accueillantes et motivantes; me retrouver confrontée à mes propres limites en termes de patience; avoir la moitié de mes journée libre dans une région que je chéris; pourvoir prendre des pauses et être assise pour plusieurs activités. J'ai moins aimé de pas me donner les moyens de contester une décision arbitraire ou un mot déplacé; attendre qu'on me donne du travail. Qu'est-ce que j'ai découvert sur le monde du travail durant ce stage ? J'ai découvert que ce ne sont pas ceux qui se donnent le plus de peine qui sont les mieux reconnus et qu'il est compliqué d'établir, sans qu'un interlocuteur ou l'autre se braque, une communication transversale voire verticale (en termes hiérarchiques) entre les différents services. Les uns estimant la demande des couches supérieures trop exigeantes, les autres jonglant avec celle des clients. C'est une excellente expérience que je recommande à tout ingénieur et commercial, pour se rendre compte de la réalité du terrain. Qu'est-ce que j'ai appris sur moi en situation de travail ? Je ne formule pas toujours mes revendications, je prends beaucoup sur moi, ce qui peut perpétrer le malaise. Je sais respecter les ordres clairement émis. Je peux m'acclimater très vite mais je reste sur mes gardes car cela peut constituer un danger si mes collègues ne sont pas sans arrière-pensées; pour cela je me fie à mon intuition. En quoi ce stage a t-il fait évoluer mon projet ? Je ne me sens pas très capable de diriger une équipe car cela implique des responsabilités et de l'organisation. Je dois développer des ressources enfouies pour cela! car j'ai tendance à me disperser et à faire les choses lentement. Je peux présenter un tempérament de leader mais dans le milieu professionnel, du moins quand ça devient plus sérieux, j'ai l'impression qu'on n'a pas le droit à l'erreur et que les gens vous attendent au tournant, et ça se révèle anxiogène pour moi. Un travail où je n'ai de comptes à rendre à personne me conviendrait bien, mais n'existe pas. Il faut s'impliquer. Un travail manuel sans part de créativité n'est d'aucun intérêt pour personne. Je me souviens de beaucoup de réflexions d'ouvriers à ce sujet telle "ce stage révèle l'importance de poursuivre des études". Je pensais que j'aurais toute la journée pour vaquer en pensées à des occupations prolifiques, mais je me suis vite ennuyée de moi-même, avec le fait de devoir rester bien consciente que je ne commettais pas d'erreur de manipulation. Qu'est ce que j'aurai à compléter, améliorer (connaissances, compétences ...) en fonction de mes projets ? Apprendre, se forcer, savoir gérer un groupe dans la bonne voie, en donnant le bon exemple. Quel autre stage pourrait m'être utile ? Des camarades ont eu le courage de partir à l'étranger pour mettre en place un projet humanitaire. J'ai vécu cette dimension bénévole d'entraide à travers le scoutisme à Grenoble, mais le fait d'avoir voyagé dans le monde est un avantage incontestable.
  9. 9. Métier : CONDUCTEUR DE LIGNE Contexte : plasturgie étroitement liée à l'industrie pharmaceutique Commentaires Activités Compétences // qualités requises CONTRÔLE (fait appel à des compétences techniques) Créer, éditer et vérifier les Print Label Unit (PLU) et faire le bilan d'ordre de fabrication (OF) // Minutie bleu Pour éviter la contamination croisée: contrôle des n°OF, quantité, date, n° de lot de matière première (MP), quantité de bobines et prélèvements effectués. A savoir qu'un OF comporte: le plan du produit fini ainsi que 4 poches témoins avec toutes les cotes et dimensions, le conditionnement des casiers et des cartons de rangement des poches, la check list de démarrage (soit toutes les étapes nécessaires pour le vide de ligne entre la fin d'une série et le début d'une nouvelle). Prélèvement des soudures tube // Autonomie rouge bleu Vérification de la conformité des bourrelets (1/j) pour s'assurer de l'étanchéité et de la stérilité des poches. Prélèvement autoclave puis réception du bon et validation // Dynamisme bleu Un certain nombre de poches est périodiquement prélevé dans une production donnée. Vérification du comportement du produit fini (PF) ou stérilisation selon les exigences client. Pour toute erreur détectée, retard de livraison (car contrôle supplémentaire ou rejet de la production associée). Renseigner le plan de contrôle // Oeil critique bleu rouge Opérations de fabrication effectuées correctement Contrôle unitaire visuel et rattrapage du retard // Calme et rigueur bleu Le remplacement des opérateurs en pause occupe une très grande partie de la journée. Emballage des casiers // Rapidité bleu La disposition des poches à l'intérieur des casiers varie avec la demande du client mais l'emballage du tout reste identique. Contrôle statistique des rejets rouge Peut conduire à une amélioration si le rejet est originaire de la machine ou du personnel (si originaire de la matière, voir avec le fournisseur). Si le défaut est trop récurrent, on procède à un retri des casiers. La connaissance du rejet occasionné permet de déduire le coût qu'il a entraîné, donc de moduler la longueur de bobine à employer. Contrôle complet rouge 2 prélèvements/équipe pour repérer les défauts d'impression, particulaire, de rayures, de mauvaise soudure, etc; dont 4 poches contrôlées au microsope. MAINTENANCE (fait toujours appel à des compétences techniques) Dépannage à son niveau de compétences et de responsabilités // Esprit entreprenant rouge jaune Travail en partenariat avec les techniciens, enregistrement des interventions et suivi communiqué au Chef d'Equipe (CE) Alimentation de la machine // Force physique bleu vert Risques de contamination particulaire ou de décalage signalés par les opérateurs Nettoyage journalier // Consciencieux bleu Pas d'étiquettes collées sur le matériel (machine ou casier) sinon dures à retirer et risque d'oubli ou de confusion Transversales Saisie de fin d'équipe // Endurance bleu Renseigner les informations dans l'ordre, dont les incidents dans la fabrication Communication avec les référents, les opérateurs et le client interne: l'autoclave // Médiateur vert Déclaration des anomalies et aléas de fabrication par commentaires écrits Couleur JAIME®

×