La Belgique vue par elle-même
EDITIONS D’UNE CERTAINE GAIETE
CE N’EST PLUS
DU CHINOIS !
« Avoir un ami qui vient de loin, n’est-ce pas aussi une joie ?
Etudier un savoir et le mettre en pratique au moment oppor...
3
Tiens, qu’est-ce que c’est ?
Le facteur s’est trompé !
On dirait que
ça vient d’Asie…
Je vais aller le porter moi-
même,...
4
Ah, ça ressemble un peu à notre jeu…à part
tous ces caractères ! Vous arrivez à les lire ?
Pas tant que ça. On les appre...
5
Oh, moi, je m’appelle Newton, tout simplement.
Je suis en troisième année de journalisme à Liège.
Moi, je fais des étude...
6
Alors, où pourrais-je
bien apprendre le chinois
à Liège ? Et avec un vrai
professeur de chinois ?
Ça me dirait bien d’al...
7
Tu viens aussi te lan-
cer dans l’aventure ?Bonjour, tu sais
où se trouve le
cours de chinois ?
Plutôt impressionnant ce...
8
Ma mère fait un doctorat en acupuncture
à Shanghai et j’ai été lui rendre visite.
J’ai donc un peu
appris en autodi-
dac...
9
Je vois que vous avez tous de solides motivations. C’est
essentiel ! Vous verrez, si vous êtes motivés, le chinois
est l...
10
Je dirai que c’est dans ce sens, non ?
Quel est le sens de lecture ?
Que signifient ces dessins ? 
Comment les lire ?
11
Alors, comment ça va tes cours de
chinois ? Tu n’es pas encore découragé ?
Newton va rendre visite à Li Mei.
Oh que non...
12
Il faut prononcer
comme ça…
Le premier ton est haut et plat comme
dans l’orchestre où l’on accorde le « la » ;
le deuxi...
13
Les cours se poursuivent et, si certains élèves ont abandonné, les plus motivés sont restés. C’est un rendez-vous hebdo...
14
Je pensais que l’encre
était en bouteille !
Tu dois tenir ton pinceau
à la verticale du papier. Le
maintien est très im...
15
Tu ne connais pas
encore celui-là ? C’est
celui de l’amour, ài. Il
s’écrit en dix traits.
Et que veut-dire cet idéogram...
16
Oui, comme
j’adore des-
siner, je vais
faire ce travail
sous forme
de dessins !
J’en ferai une
présentation
PowerPoint....
17
Newton se met au travail et après avoir trouvé le fil narratif de sa vidéo,
il demande à ses amis de l’aider.
Ensuite N...
18
Oh, je cours dans
la ville pour arriver
à la banque avant
sa fermeture…parce
que j’ai décidé
d’aller en Chine et
d’alle...
19
C’est au tour de Newton. Il lance son film après l’avoir brièvement introduit en chinois.
Durant la diffusion, les rire...
20
Oh oui, avec plaisir, vraiment !
Ce serait formidable si cette
vidéo pouvait me permettre de
découvrir enfin ce pays !
...
21
Newton a une grande nouvelle à annoncer à Li Mei.
Félicitations Newton ! Où vas-tu aller ?
Je vais bien sûr passer
par ...
22
Après son voyage, Newton retourne à l’Institut pour la
rentrée. Il est impatient de revoir sa classe et de leur
raconte...
INSTITUT CONFUCIUS DE LIÈGE
Rue de Pitteurs 20
4020 Liège
Tel : 04 366 50 06
Email : confucius@ulg.ac.be
Site internet : w...
D/2008/10.070/8
D/2014/10.070/29
ISBN 978-2-930-759-01-2
D’une certaine gaieté asbl
9-11 Rue des Mineurs
4000 Liège
Tél : ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ce n'est plus du chinois !

528 vues

Publié le

Le roman-photo officiel de l'Institut Confucius de Liège pour promouvoir la langue chinoise.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
528
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
80
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ce n'est plus du chinois !

  1. 1. La Belgique vue par elle-même EDITIONS D’UNE CERTAINE GAIETE CE N’EST PLUS DU CHINOIS !
  2. 2. « Avoir un ami qui vient de loin, n’est-ce pas aussi une joie ? Etudier un savoir et le mettre en pratique au moment opportun, n’est-ce pas aussi une joie ? » Les entretiens de Confucius « Le passé qui continue à animer la vie chinoise de tant de façons saisissantes, inattendues et subtiles semble donc habiter les gens plutôt que les pierres. Ce passé est à la fois spirituellement actif et physiquement invisible. » Simon Leys S’exprimer dans une langue étrangère est toujours un peu comme une seconde naissance. C’est une manière de poser la voix, des tonalités différentes, une autre façon de percevoir et de penser le monde qui se fait jour. Cela évoque aussi des aspirations vers un ailleurs, un appel à la rencontre et à la découverte d’une autre société, d’autres cultures. Se lancer dans l’aventure de l’étude du chinois génère souvent enthou- siasme voire émerveillement chez les étudiants et perplexité mêlée d’admiration-fascination dans l’entourage de ces derniers. « Communiquer », « comprendre », « découvrir » : telles sont les trois notions qui résument l’approche de l’enseignement et des activités développées par l’Institut Confucius de Liège. Le roman-photo réalisé avec la complicité des étudiants des cours de chinois tente, par le biais du parcours de Newton, d’illustrer une des facettes que représente l’apprentissage du chinois pour un jeune liégeois dans un monde en pleine mutation. Eric Florence, directeur de l’Institut Confucius
  3. 3. 3 Tiens, qu’est-ce que c’est ? Le facteur s’est trompé ! On dirait que ça vient d’Asie… Je vais aller le porter moi- même, c’est juste à côté. Le colis de mon oncle ! Je l’attendais depuis si longtemps ! Entrez donc boire une tasse de thé chinois. Bonjour, je suis un voisin. J’ai reçu ce colis qui vous est adres- sé, je pense …
  4. 4. 4 Ah, ça ressemble un peu à notre jeu…à part tous ces caractères ! Vous arrivez à les lire ? Pas tant que ça. On les apprend tout au long de la scolarité… Tu vois, un caractère représente une idée ou un son, parfois l’un et l’autre.  Alors, que signifie ce pion par exemple ? Il signifie « soldat ». Mon prénom est Li Mei, ce qui signifie « Belle fleur de prune ». Et toi ? Et toi, ton prénom il doit signifier quelque chose en chinois, non ? C’est un jeu d’échecs chinois, un xiangqi. C’est mon oncle qui nous l’envoie. Je vais enfin pouvoir y jouer. Oui bien sûr, je ne suis arrivée en Belgique qu’à l’âge de douze ans pour le travail de mes parents qui font de l’import- export. C’est en Chine que j’ai appris à parler le mandarin, la langue officielle, enseignée dès l’école primaire. Oh, ça m’a toujours un peu fasciné ces sinogrammes. C’est beau mais ça a l’air tellement compliqué de les apprendre !
  5. 5. 5 Oh, moi, je m’appelle Newton, tout simplement. Je suis en troisième année de journalisme à Liège. Moi, je fais des études pour devenir professeur de français langue étrangère. Un jour, peut- être irai-je enseigner le français en Chine ! Il est magnifique ! Qui penserait qu’un tel jar- din existe ici ! Et tous ces recoins, ces ouver- tures, c’est comme un cadre de tableau. Merci pour le colis, vraiment ! Quelle jolie rencontre… Merci au facteur de s’être trompé ! Mes parents ont eu envie de faire ce jardin asiatique. Pour nous, l’art du jardin est sacré, au même titre que la calligraphie ou la poésie. On a voulu recréer une nature idéale. Oui, tu as l’œil ! Cela ressemble à une estampe sur rouleau. Merci encore pour le thé et cette discussion stimulante.
  6. 6. 6 Alors, où pourrais-je bien apprendre le chinois à Liège ? Et avec un vrai professeur de chinois ? Ça me dirait bien d’aller en Chine un jour…  Hum, ces paysages sont incroyables… Je comprends d’où les parents de Li Mei ont tiré leur inspiration pour leur jardin. La Muraille de Chine, le Huang Shan (monts Jaunes), les rizières, cette culture millénaire… Excellent, l’Institut Confucius de l’Univer- sité de Liège propose un cours d’initiation dès septembre, une fois par semaine, le jeudi soir, c’est parfait! Newton découvre le site de l’Institut Confucius dans le centre de Liège et décide de s’y inscrire en ligne.
  7. 7. 7 Tu viens aussi te lan- cer dans l’aventure ?Bonjour, tu sais où se trouve le cours de chinois ? Plutôt impressionnant ce bâtiment ! Oui, c’est en haut, au deuxième étage. Oui ! Je me réjouis et je stresse un peu, j’espère que ce ne sera pas trop dur ! Bienvenue à toutes et à tous ! Nous allons commencer votre aventure chinoise ensemble. Alors, j’imagine que vous avez chacun des moti- vations personnelles pour apprendre le chinois ? À la fin de l’année, vous allez peut-être dire : « Apprendre le chinois n’est pas si chinois que ça. »
  8. 8. 8 Ma mère fait un doctorat en acupuncture à Shanghai et j’ai été lui rendre visite. J’ai donc un peu appris en autodi- dacte et en plus, j’ai rencontré une chinoise il y a un an, alors… Je fais des études de journalisme et j’ai récemment découvert la culture chinoise. J’aimerais en connaitre plus sur ce pays et sa langue. Les recherches que j’ai faites sur Internet, la nature, l’histoire, enfin, tout ça m’a donné envie. Moi c’est pareil, depuis très longtemps ce pays et sa calligra- phie m’ont toujours attirée !Je fais du kung-fu depuis quatre ans et je suis fascinée par la calligraphie. Moi, je voulais me prouver quelque chose, que je pouvais y arriver si d’autres y étaient parvenus ! Je ne peux pas dire que c’est pour plaire à une fille que je connais à peine que j’apprends la langue... Et puis, c’est vrai, j’ai d’autres bonnes raisons… J’ai envie d’apprendre le chinois pour mon avenir professionnel. Je suis en sciences politiques, alors je pense que ça peut être un bel atout pour ma carrière future. Et puis je ne voulais pas faire comme tout le monde ! Moi, je suis chinoise et c’est pour me rapprocher de ma culture. J’ai appris le cantonais avec mes parents, mais j’aimerais apprendre le mandarin …
  9. 9. 9 Je vois que vous avez tous de solides motivations. C’est essentiel ! Vous verrez, si vous êtes motivés, le chinois est loin d’être difficile, tout le monde peut y arriver ! Une partie des caractères chinois est l’idéogramme. « 木 » signifie « arbre ». Quand on trace un trait en bas de ce caractère, il devient « 本 », la racine ; si ce trait est tracé sur la partie supérieure de ce caractère, on obtient « 末 », le bout.
  10. 10. 10 Je dirai que c’est dans ce sens, non ? Quel est le sens de lecture ? Que signifient ces dessins ?  Comment les lire ?
  11. 11. 11 Alors, comment ça va tes cours de chinois ? Tu n’es pas encore découragé ? Newton va rendre visite à Li Mei. Oh que non ! Ça se passe bien, l’ambiance est très sympa ! On a appris le pinyin, la transcription phonétique pour lire les caractères. Je commence déjà à pouvoir m’exprimer ! Tu peux sûrement m’aider avec les tons, c’est un peu difficile au début de distin- guer les différences. Tu veux bien ? Oh oui, pas de problème, je vais faire de mon mieux ! Mais tu verras, avec un peu d’exercice, on parvient assez vite à reconnaître ces quatre tons .
  12. 12. 12 Il faut prononcer comme ça… Le premier ton est haut et plat comme dans l’orchestre où l’on accorde le « la » ; le deuxième ton est montant comme « Allô » quand on répond au téléphone…
  13. 13. 13 Les cours se poursuivent et, si certains élèves ont abandonné, les plus motivés sont restés. C’est un rendez-vous hebdomadaire qui rythme leur vie et très vite, des amitiés se sont nouées. L’institut propose une salle multimédia où les élèves peuvent travailler avec des logiciels didactiques. Cela signifie « Je mange le repas de midi à la maison ». Dans la langue chinoise, le complément de lieu se trouve devant le verbe. Qui peut faire une phrase avec cette structure ? Oui, c’est parfait ! 太好了(C’est chouette) ! Tu as vu ce livre ! Superbes photos ! Je rêve du jour où je pourrais admi- rer mes photos de Chine…
  14. 14. 14 Je pensais que l’encre était en bouteille ! Tu dois tenir ton pinceau à la verticale du papier. Le maintien est très impor- tant. C’est comme ça que tu vas obtenir des traits déliés ou pleins et des terminaisons diverses. Voilà, tu ne te débrouilles pas trop mal ! On doit d’abord frotter le bâtonnet d’encre dans la pierre à encre avec un peu d’eau. L’encre est composée de noir de fumée et d’un mélange de colle et de substances végétales. Et puis cela fait partie du tra- vail du qi (气), une notion cen- trale que l’on retrouve dans la pensée, mais aussi en méde- cine chinoise ou encore dans la pratique des arts martiaux et de la calligraphie chinoise. Bien sûr, cela existe mais grâce à cette technique, on peut modu- ler la densité de l’encre. Plus tu frottes, plus l’encre sera épaisse. Newton continue à rendre visite régulièrement à son amie. Li Mei l’initie même à la calligraphie chinoise. Le matériel de calligraphie chinoise est appelé  « les quatre trésors du cabinet de travail ». Il s’agit du pinceau, du papier, de l’encre et de la pierre à encre.
  15. 15. 15 Tu ne connais pas encore celui-là ? C’est celui de l’amour, ài. Il s’écrit en dix traits. Et que veut-dire cet idéogramme ? Il a l’air compliqué… Mais je l’ai déjà vu souvent. Tu écris de haut en bas pour tracer un idéogramme. Chacun a un nombre de traits et un ordre établi pour le tracé. Il faut respecter cet ordre sinon on voit tout de suite que le caractère est bizarre. Bon, mon « amour » n’est pas aussi bien que le tien mais il se défend, non ?
  16. 16. 16 Oui, comme j’adore des- siner, je vais faire ce travail sous forme de dessins ! J’en ferai une présentation PowerPoint. Cette année, en guise d’examen, vous devrez faire un travail mul- timédia. Vous devrez préparer un petit film, un travail en PowerPoint ou en photo et le présenter devant les autres élèves. Vous êtes libres de choisir un sujet, mais vous ne pouvez vous exprimer qu’en chinois. Tu as une idée de ce que tu vas faire ? Quelques semaines avant la fin de l’année... Quelques cours plus tard...
  17. 17. 17 Newton se met au travail et après avoir trouvé le fil narratif de sa vidéo, il demande à ses amis de l’aider. Ensuite Newton s’attaque au montage et à l’enregistrement de sa voix off. Ses études de journa- lisme l’aident à produire une superbe vidéo. Elle est vraiment sympa ta vidéo, rythmée et pleine d’humour ! Et quel accent ! 真棒 (bravo) ! Tu vas à coup sûr passer en deuxième année, quels progrès en un an ! Bon, je crois qu’on a fait du bon boulot ! Je me réjouis de le montrer ! Merci Li Mei ! Je m’étonne moi- même. J’ai tenu bon ! C’est un défi quelque part… que j’ai relevé.
  18. 18. 18 Oh, je cours dans la ville pour arriver à la banque avant sa fermeture…parce que j’ai décidé d’aller en Chine et d’aller m’acheter sur le champ un billet d’avion. On me voit courir un peu partout en parlant chinois. Un grand film ! Et toi, tu es contente de tes dessins ? Le jour de présentation des travaux de fin d’année est enfin arrivé ! On a passé des heures dessus ! En plus, je me mets en scène, j’ai fait l’acteur en chinois. 太有 意思了(c’était amusant) ! J’ai tourné un petit film avec des amis, Nicolas notamment. Ah bon ? Raconte moi un peu l’histoire ! Ecoute, j’ai fait de mon mieux ! Tu me diras ce que tu en penses. Je me réjouis de voir le tien en tous cas. Ca va Newton? Pas trop stressé ? Qu’as-tu fait comme travail ?
  19. 19. 19 C’est au tour de Newton. Il lance son film après l’avoir brièvement introduit en chinois. Durant la diffusion, les rires fusent dans la salle et ce sont des applaudissements nourris qui accueillent le générique de fin. 谢谢 (merci) ! Félicitations Newton ! Tu t’es mis le public dans la poche avec ton humour et tes talents d’acteur !
  20. 20. 20 Oh oui, avec plaisir, vraiment ! Ce serait formidable si cette vidéo pouvait me permettre de découvrir enfin ce pays ! Vous avez entendu ? Je vais tenter ma chance ! Newton, 祝贺你(félicita- tions) ! Quel beau travail, et tout cela en chinois ! Je vous remercie. Vous avez entendu parler de ce concours en ligne? Vous devriez tenter votre chance ! Si ça vous dit de vous lancer dans l’aventure ? J’aurai besoin de votre aide : ce serait gentil si vous pouviez allez voter pour moi sur le site ! Si l’un de nous peut partir, on fera tout ce qu’on peut. 有我们呢。 (compte sur nous) ! On peut y déposer son travail de fin d’année et les meilleures réalisations sont récompen- sées par un séjour en Chine. Mais bien sûr on t’aidera Newton ! A l’issue de sa présentation, Newton est convié au bureau du directeur de l’Institut.
  21. 21. 21 Newton a une grande nouvelle à annoncer à Li Mei. Félicitations Newton ! Où vas-tu aller ? Je vais bien sûr passer par la capitale, Beijing, voir la Cité interdite. Je verrai aussi, enfin, la Grande Muraille ! J’ai remporté le coucours ! Je pars en Chine cet été ! Tu penseras à m’envoyer tes photos de là-bas ? Promis, je t’en enverrai. Croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en enfer. Alors on fait comme en Chine quand on fait une promesse ! Tu vas me man- quer Newton, j’aurais tant voulu t’accompagner mais je dois faire mon stage d’études cet été.
  22. 22. 22 Après son voyage, Newton retourne à l’Institut pour la rentrée. Il est impatient de revoir sa classe et de leur raconter son expérience. Et c’est parti pour une seconde année de chinois ! Hé, Newton est de retour ! Ce n’est pas encore le Nouvel an mais je vous ai rapporté des tas de souvenirs. Salut l’aventurier ! Alors, ce voyage ? Formidable ! Ça me fait trop plaisir de vous revoir. J’ai pensé à vous là-bas ! C’est gentil Newton ! Alors pour les filles, je vous ai rapporté ça. Ça vous plait ?
  23. 23. INSTITUT CONFUCIUS DE LIÈGE Rue de Pitteurs 20 4020 Liège Tel : 04 366 50 06 Email : confucius@ulg.ac.be Site internet : www.confucius.ulg.ac.be L’Institut Confucius de Liège est aussi sur Facebook ! L’INSTITUT Fondé en 2006, l’Institut Confucius de Liège est le fruit d’une collaboration entre l’Université de Liège et l’Université de langues étrangères de Pekin. Sa vocation est de promouvoir le développement de l’enseignement de la langue et de la culture chinoises en Communauté française de Belgique. Il fait partie d’un réseau international comprenant à ce jour près de 500 Instituts Confucius reconnus par le China’s National Office for Teaching Chinese Foreign Language (http://english.hanban.org/). Des cours de langue et de calligraphie y sont accessibles. L’offre de l’Institut Confucius de Liège com- prend aussi l’organisation de conférences, colloques et de formations spécifiques pour le monde de l’entreprise. REMERCIEMENTS Merci à la classe de deuxième année pour sa participation active au scénario et aux photos : Nicolas Pétry, Rapahelle Mattart, Lara Massart, Laila Abbadi, Kelly Gheuse, Sylvain Collard, Olivier Seronveaux, Kwan-Yu Lam. Ainsi qu’à Wu Yingling et Newton Pham Dang, au professeur Zhang Hong, à la directrice Zhang Dan et au directeur Eric Florence. Merci également à Sarah Coppola, Mirella Orellana, Azzouzi Az-Eddine, Wong Kara, Johann Detilleux, Stéphanie Kamkui. Conception : D’une Certaine Gaieté / Le Cirque Divers Asbl Tel : 04 222 12 46 Site internet : www.certaine-gaite.org Aide au scénario : Sara Yans Prises de vues et mise en page : Elodie Timmermans Coordination : Joel Napolillo Editeur Responsable : Agnès Lejeune, 9/11 rue des Mineurs 4000 Liège
  24. 24. D/2008/10.070/8 D/2014/10.070/29 ISBN 978-2-930-759-01-2 D’une certaine gaieté asbl 9-11 Rue des Mineurs 4000 Liège Tél : 04 222 12 46 Fax : 04 223 21 26 www.certaine-gaite.org "LA BELGIQUE VUE PAR ELLE-MÊME" A travers une série de romans-photos présentant chacun un milieu socio-professionnel différent – de la bande de jeunes de banlieue à la permanence politique en passant par des cheminots - , la société belge passe au crible de son propre regard. Chaque microcosme social est simultanément auteur et sujet. Les participants sont invités à s’approprier le scénario et à le construire pas à pas, jouant leur propre rôle face à l’objectif, et traduisant au mieux leurs préocupations quotidiennes, leurs frustrations et leurs joies, les conflits qui les opposent, les passions qui les animent. L’ensemble des romans-photos vise à constituer une vaste fresque kaléidoscopique de la Belgique vue par elle-même, sur un support à la fois populaire et ludique. Une juxtaposition de milieux d’ordinaire imperméables les uns aux autres qui, à terme, mettrait en perspective la notion même d’altérité. Mr et Mme tout le monde sont capables de poser sur leur milieu d’origine un regard aussi riche et acéré que les sociologues. LA COLLECTION « LA BELGIQUE VUE PAR ELLE-MÊME » :

×