05/07/13 15:31Pour la droite, les municipales sont loin d'être gagnées | L'Opinion
Page 1 sur 4http://www.lopinion.fr/2-ju...
05/07/13 15:31Pour la droite, les municipales sont loin d'être gagnées | L'Opinion
Page 2 sur 4http://www.lopinion.fr/2-ju...
05/07/13 15:31Pour la droite, les municipales sont loin d'être gagnées | L'Opinion
Page 3 sur 4http://www.lopinion.fr/2-ju...
05/07/13 15:31Pour la droite, les municipales sont loin d'être gagnées | L'Opinion
Page 4 sur 4http://www.lopinion.fr/2-ju...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Municipales 2014 ces villes qui pourraient basculer

5 279 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 279
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
19
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Municipales 2014 ces villes qui pourraient basculer

  1. 1. 05/07/13 15:31Pour la droite, les municipales sont loin d'être gagnées | L'Opinion Page 1 sur 4http://www.lopinion.fr/2-juin-2013/municipales-2014-villes-qui-pourraient-basculer-667 Elections Municipales 2014 : ces villes qui pourraient basculer Une étude publiée en exclusivité par l'Opinion, qui porte sur l'ensemble des 240 villes de plus de 30 000 habitants, montre que la gauche résiste bien dans ses bastions, tandis que le FN pourrait être en situation d'arbitre dans plus de 90 communes @LVigogne@LVigognePublié le dimanche 02 juin à 18h59 - Mis à jour le mardi 04 juin à 19h00 Par Ludovic Vigogne, Journaliste Les faits - Les élections municipales auront lieu en mars 2014. Si la droite les avait largement ga- gnées en 2001; la gauche avait pris sa revanche en 2008. Expert électoral, Xavier Chinaud a dressé l'état des forces dans 240 villes de plus de 30 000 habitants. Sa conclusion: quasiment un jeu égal entre les deux camps. Ce n'est pas encore une vague bleue. Ce n'est pas encore un camouflet rose. A neuf mois des élec- tions municipales, la droite peut espèrer quelques belles conquêtes et la gauche plutôt bien résis- ter. Expert électoral, ancien conseiller politique de Jean-Pierre Raffarin à Matignon, Xavier Chi- naud (qui n'est plus aujourd'hui encarté dans aucun parti politique) a passé au crible les 240 villes françaises de plus de 30 000 habitants (les préfectures sous ce seuil ont aussi été ajoutées). Après avoir pris en compte les rapports de force électoraux, le risque d'une triangulaire, la personnalité du maire sortant, la dangerosité de son challenger et le degré d'unité de chaque camp, il a tiré une conclusion: quasiment autant de villes se révèlent gagnables par la majorité que par l'opposition (qui aurait néanmoins un léger avantage). Aujourd'hui, Xavier Chinaud ne perçoit pas un scénario à la 1983. A l'époque, deux ans après l'avè- nement de François Mitterrand, le scrutin municipal avait été cruel pour la gauche. « Sur le papier, cela pourrait exister, mais dans la réalité je n'y crois pas, développe-t-il. Il y a 30 ans, la droite était en pleine dégiscardisation et travail de reconstruction. Le RPR de Jacques Chirac connaissait une vraie montée en puissance. Actuellement, dans les sondages, l'UMP ne bénéficie pas de la mau- vaise cote de l'exécutif en place. Et pourtant le climat pour le gouvernement peut difficilement être pire que le climat d'aujourd'hui. » Si vague bleue, il doit y avoir, elle se mesurera davantage dans les villes de moins de 30 000 habitants. « C'est là que jouent les logiques de fond électorales, as-
  2. 2. 05/07/13 15:31Pour la droite, les municipales sont loin d'être gagnées | L'Opinion Page 2 sur 4http://www.lopinion.fr/2-juin-2013/municipales-2014-villes-qui-pourraient-basculer-667 sure-t-il. Les gens y sont peut-être aussi plus aigris. » Dans les états-majors PS et UMP, le même constat est, pour l'instant, partagé. Sur ces 240 com- munes, 137 sont aux mains de la gauche, 99 détenues par la droite et 4 au Modem. Environ une quarantaine de maires auront 70 ans révolus en mars 2014. Et 56 d'entre eux auront exercé durant trois mandats complets ou plus. Classiquement pour ce genre d'élection, les enjeux locaux prévau- dront et les candidats auront tendance à « dénationaliser » leur campagne. « Selon toutes les en- quêtes réalisées l'année précédent un scrutin municipal, seuls environ 30% des Français déclarent que le climat national impactera leur vote, rappelle Xavier Chinaud. Et plus la ville est importante, plus le contexte national peut jouer. » Il note néanmoins une nouveauté: « La défiance vis-à-vis des élections a gagné le terrain municipal, comme présidentiel, traditionnellement épargnés. » Cela pourrait donc avoir des conséquences, notamment sur le nombre de triangulaires. A droite, parmi les plus sérieux espoirs de conquête figurent Reims, Salon-de-Provence ou Auxerre. A gauche, on compte Nancy, Avignon ou Aix-en-Provence. Parmi les dix plus grandes villes, peu d'entre elles devraient connaître un bouleversement. Lyon, Nice, Bordeaux, Nantes, Lille semblent solidemement tenus. A Montpellier, si la gauche est divisée, la droite n'a pas de candidat à lui opposer. Toulouse pourrait être la plus jouable pour l'UMP. Si la droite s'entend à Strasbourg, il y aura peut-être aussi un suspense. Et Paris et Marseille? « Sur le papier, elles pourraient bascu- ler. Mais à Marseille, la gauche se fait perdre et à Paris, la droite se fait perdre », résume Xavier Chinaud. La primaire de l'UMP parisienne l'a encore démontré ce week-end. La frontière est/ouest devrait elle s'accentuer. Le scrutin de l'an prochain ne devrait pas permettre à la droite de regagner du poids à l'ouest, où elle ne cesse de regresser depuis des années. Elle pourrait même encore
  3. 3. 05/07/13 15:31Pour la droite, les municipales sont loin d'être gagnées | L'Opinion Page 3 sur 4http://www.lopinion.fr/2-juin-2013/municipales-2014-villes-qui-pourraient-basculer-667 perdre Chatellerault et Bayonne. Seule Angers, où le jeune sénateur Christophe Béchu est candidat, pourrait être une exception. A l'est, le PS devrait en revanche perdre des plumes. Ainsi à Belfort, la gauche est très divisée face au député UMP Damien Meslot. Mais ces municipales pourraient aussi présenter un fort degré d'inédit. Pour la première fois, selon Xavier Chinaud, le FN pourrait figurer au second tour et être en position d'arbitre dans plus de 90 villes. C'est évidemment dans l'est et le sud est que cela devrait jouer le plus et handicaper la droite. Ainsi à Sète, Bèziers (où Marine Le Pen soutient Robert Ménard), Perpignan, Avignon, Nîmes...le FN pèsera lourd. L'expert électoral note que ce phénomène se ne limite pas qu'aux plus grandes villes. « Pour la première fois, le FN revendiquera des élus municipaux dans des petites communes », prévoit-il, notant que le FN a décidé de traiter au niveau de sa commission d'investi- ture nationale du cas de toutes les villes de plus de 6000 habitants (contre 30 000 auparavant). Vous pourrez consulter ci-dessous l'étude réalisée par Xavier Chinaud que L'Opinion publie en exclusivité. Pour télécharger le document, cliquez sur "Download" en bas de la fe- nêtre de lecture Communes 30000 ETIQUETTES Bis by Lopinion_fr
  4. 4. 05/07/13 15:31Pour la droite, les municipales sont loin d'être gagnées | L'Opinion Page 4 sur 4http://www.lopinion.fr/2-juin-2013/municipales-2014-villes-qui-pourraient-basculer-667 DEP Ville Pop Maire Etiq Mandat Election Naissance AGE Challengersérieux 93 Montreuil 103192 Dominique Voynet verts 2008 1958 5 6 réélection probable 93 Aulnay-sous-Bois 82525 Gérard Segura PS 2008 1948 66 Plusieurs candidats UMP 93 Aubervilliers 74701 Jacques Salvador PC 2008 1949 65 ré 93 Drancy 66670 JeanChristophe Lagarde UDI Député 2001 1967 47 réélection probable 93 Noisy-le-Grand 63405 Michel Pajon PS Député 1995 1949 65 ré 93 Épinay-sur-Seine 53577 Hervé Chevreau DVD 2001 1959 55 ré 93 Bondy 53448 Sylvie Thomassin PS 2011 ré 93 Pantin 52161 Bertrand Kern PS 2001 1962 52 ré 93 Le Blanc-Mesnil 51106 Didier Mignot PC 2008 1962 52 ré 93 Sevran 50021 Stéphane Gatignon eelv 2001 1969 45 ré 93 Bobigny 48503 Catherine Peyge PC 2006 1959 55 ré 93 Saint-Ouen 46510 Jacqueline Rouillon FG 2008 1956 58 ré SHOW ME MORE LIKE ETUDE DE XAVIER CHINAUD SUR LES MUNICIPALES 2014 SIMILAR TO ETUDE DE XAVIER CHINAUD SUR LES MUNICIPALES 2014 BACK TO DOC Explore more like Etude de Xavier Chinaud sur les municipales 2014 Previous | Next CP Convention Europe_MLG67 Rue89 Strasbourg Convention UMP Sur l'Europe LeMonde.fr Lettre Garde Des Sceaux 30 05 13 Obsgender 5 juin 2013 - Lettre aux Bordelaises et Bordelais Vincent Feltesse Elec Leg Vsl Definitif 1er Tout Ivan Valerio convention_DEF_INTER_2web.pdf PartiSocialiste Les 100 pages Wikipedia en Francais les plus controversées Lauren Provost Baromètre politique - juin 2013 TNS Sofres Exercise Able Archer 83 After Action Report 1 December 1983 JDStuster Courrier de Roland Chassain à Jean-François Copé Mathias Destal La Cour de justice de la République ouvre une enquête sur Christine Lagarde Laurent MAUDUIT

×