Resc ue 2014 12 05 jnucv cek

443 vues

Publié le

Filières de soins et réseau dans la prise en charge du SCA par Carlos El Khouri

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
443
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Resc ue 2014 12 05 jnucv cek

  1. 1. L’INTÉRÊT DES REGISTRES URGENCE-CARDIOLOGIE : L’EXEMPLE DE RESCUE Carlos  El  KHOURY   c.elkhoury@ch-­‐vienne.fr     Pôle  cardiologie.urgences.USC  -­‐  Hôpital  de  Vienne,  38200   Réseaux  RESCUe.RESUVal     SFMU,  commission  évaluaFon  &  qualité   UMR  CNRS  5558,  Biométrie  et  Biologie  EvoluFve   E2M2  EvoluFon  Ecosystèmes  Microbiologie  ModélisaFon   3ème  Journée  Normande  des  Urgences  Cardio-­‐Vasculaires   Deauville  –  vendredi  05  décembre  2014  
  2. 2. Titulaire de brevets/porteur de parts sociales ou membre d’une structure de gouvernance ou salarié Non Consultant ou membre d’un Conseil scientifique Oui Conférencier ou auteur / rédacteur rémunéré d’articles ou documents Oui Prise en charge de frais de voyages, d’hébergement ou d’inscription à des congrès ou autres manifestations Oui Investigateur principal d’une recherche ou d’une étude cliniques Oui Co-investigateur d’une étude clinique Oui Conflits d’intérêts en rapport avec le thème (loi du 04/03/2002)
  3. 3. Quiz pré-test : reconnaissez-vous vos malades ?
  4. 4. Quiz prétest : reconnaissez-vous vos pratiques ? 73 min 31 min 14 min 28 min 63 min 159 min Douleur ECG salle angio flux
  5. 5. Cadre règlementaire… Arrêté  du  6/11/1995  relaSf  au  Comité  NaSonal  des  Registres   «Art. 2. Un registre est défini comme un recueil continu et exhaustif de données nominatives intéressant un ou plusieurs événements de santé dans une population géographiquement définie, à des fins de recherche épidémiologique et de santé publique par une équipe ayant les compétences appropriées. »
  6. 6. … Circulaire DHOS/O1/2007/65 du 13 février 2007, annexe 1 : « Le réseau des urgences mentionné à l’article R.6123-26 du CSP est l’élément clé sur lequel repose l’organisation territoriale de la prise en charge des urgences et de leurs suites. Il doit être conçu comme un outil opérationnel, permettant d’organiser les liens entre l’ensemble des acteurs impliqués dans la prise en charge des patients. Il vise à organiser les flux de patients en proximité de la structure de médecine d’urgence d’une part, et l’accès aux plateaux techniques dans le cadre de la gradation des soins et des filières de prise en charge d’autre part »
  7. 7. HAS,  mai  2008 «Le recueil et l'analyse de données standardisées issues des pratiques professionnelles à propos d'un thème donné peuvent prendre des formes variées : registre, observatoire, base de données et permettent aux professionnels de santé d'analyser et d'évaluer leurs pratiques. L' utilisation d'un registre, d'un observatoire ou d'une base de données associée à une démarche d'amélioration de la qualité peut être reconnue comme une démarche d'EPP…» Cadre incitatif
  8. 8. Cadre scientifique
  9. 9. « L’organisation des filières d’orientation directe des patients vers les plateaux techniques et le respect des bonnes pratiques médicales ont été confiés aux 3 réseaux infrarégionaux des urgences qui sont situés sur l’arc alpin (RENAU), sur la vallée du Rhône (RESUVAL) et sur la Loire et le Nord Ardèche (REULIAN )» Cadre régional
  10. 10. TITRE A VOLONTE… Montélimar Valence Drôme Nord Aubenas Privas Vienne Bourgoin Grand Lyon Tarare Villefranche s/ S. Mâcon Ambérieu Oyonnax Bourg en B. 10 CCI 19 SMUR 4 SAMU Financement ARS : 10 ETP : -Temps médical -Temps infirmier -ARC -TEC -Stat / data manager -Secrétaires - Référentiels - Formations - Registres d’évaluation,.. - Recherche clinique 5 UNV 3 millions d’habitants 34 SU Organisation pratique
  11. 11. 2005  2006  2007  2008  2009  2010  2011  2012  2013   2005  2006  2007  2008  2009  2010  2011  2012  2013   Registre   d’évaluaSon   Registre   d’évaluaSon   Registre   d’évaluaSon   formaFon   formaFon   formaFon   RéférenFel  local   RéférenFel  local   RéférenFel  local   Registre   d’évaluaSon   formaFon   Méthode
  12. 12. Objectifs Amélioration des pratiques Meilleure qualité des soins Bénéfice clinique sur le patient Impact en santé publique
  13. 13. JAM  10,  nov-­‐déc  2009  
  14. 14. Indicateurs de pratiques cliniques
  15. 15. Registre
  16. 16. PPCI Evolution des stratégies de reperfusion
  17. 17. Source registre RESCUe 2013, 1276 sus-ST 31' 93% of patients directly admitted to PPCI capable hospital 24/7 Admission 49' 102' «door to door » «door to balloon» Delay related to patient Primary PCI : 80% Fibrinolysis : 4% Male 76 % age (med.) 63 y [52-75] Hypercholesterolemia 34% Hypertension 44% Current smoking 38% Family history 21% Diabetes 16% Inferior 47% Anterior 48% Aspirin 93% autre AAP 85% HBPM 75% HNF 8% Thirty- day Mortality 10 % Onset of symptoms Radial 71 % n Femoral 29 % = 752 Adm. TIMI 0 = 63%, 3 = 21% final TIMI 3 = 92% Radial 72% n = 203 Femoral 28% Adm. TIMI 0=27%, 3=54% final TIMI 3 = 100% Fibrinolysis Infusion (which 89 % < H3) First Medical Contact (MICU) (which 93 % <H3) First call to 15 center PCI <24h = 93 % Balloon inflation 49' Admission Without reperfusion therapy : 16% < H3 = 63 % H3 – H6 = 10 % > H6 = 27% 50' 70' 66' 60' 93' 215' In Hospital Mortality 7 % «door to needle» «door to needle» 24' 25' Radial 71% n = 955 Femoral 29% Adm. TIMI : [0;1] 56% [2;3] 44% final TIMI : [0;1] 5% [2;3] 95% Suivi des indicateurs SMUR + SU
  18. 18. time to care for patients treated with primary PCI, in MICU time to care for patients treated with fibrinolysis, in MICU Exemple de benchmarking
  19. 19. Presentation of delays for patients treated with primary PCI, admitted to ER
  20. 20. Analyse du choix de stratégie PEC – CCI < 40 min 40 min <= PEC – CCI < 70 min PEC – CCI >= 70 min Doul – PEC < 120 min TL 4.6 % PPCI 95.4% TIMI 20 [14-26] Décès J30 3% TL 22% PPCI 78% TIMI 20 [14-28] Décès J30 6% TL 49 % PPCI 51% TIMI 20 [15-29] Décès J30 12% Doul – PEC >=120 min TL 2% PPCI 98% TIMI 25 [17-29] Décès J30 1% TL 8% PPCI 92% TIMI 23 [15-36] Décès J30 5% TL 20 % PPCI 80% TIMI 23 [16-32] Décès J30 10%
  21. 21. Exhaustivité 382 SCA ST+ / 1M habitants Registres de salles en CCI Croisés avec dossiers SAMU / SMUR Croisés avec base PMSI R-A
  22. 22. Beta-blocker Antiplatelet Statin CEI 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 1 month 6 months 1 year 80% 79% 75% 97% 96% 94% 82% 80% 76% 70% 66% 61% Suivi du traitement BASI
  23. 23. Correspondence GP / cardiologist Follow-up of balanced diet Lipid & glycaemia blood test (3mth) Regular physical activity Lipid & glycaemia blood test (6mth) Cardiac rehabilitation performed Current smoking Smoking cessation project 0% 20% 40% 60% 80% 100% 8% 11% 52% 55% 60% 69% 78% 98% Hygiène de vie et suivi médical
  24. 24. Quiz post-test : Recherche clinique versus « vraie vie » Etude Registre
  25. 25. Quiz post-test : Recherche clinique versus « vraie vie » Etude Registre
  26. 26. ü  Les  registres  permeSent  d’évaluer  l’adéquaSon  des  praSques  aux   recommandaFons  dans  la  vie  réelle   ü  La  valorisaFon  d'un  registre  passe  par  un  retour  d'informaSon  vers   les  médecins  qui  s'y  invesFssent  et  les  acteurs  de  santé  publique   ü  Le   renseignement   des   registres   peut   avoir   un   rôle   propre   dans   l’amélioraSon  de  la  qualité  des  soins   ü  Le  recours  à  un  registre  associé  à  une  démarche  d'amélioraFon  de   la  qualité  peut  être  reconnue  comme  une  démarche  d'EPP     ü  Standardiser   le   recueil   systémaFque   des   indicateurs   dans   le   dossier   médical   permet   une   meilleure   intégraSon   du   séjour   hospitalier  dans  le  parcours  de  soin. Conclusion

×