L’ETHIQUE A NICOMAQUE   Vie active et vie contemplative <ul><li>Définition de l’éthique et définition de la politique  com...
Introduction <ul><li>L’objet de cette première partie de «  Éthique à Nicomaque  » d’Aristote est de s’interroger sur le m...
Définition de l’éthique et définition de la politique comme éthique suprême <ul><li>CITATION  : </li></ul><ul><li>-«Toute ...
Définition de l’éthique et définition de la politique comme éthique suprême <ul><li>Le souverain Bien relève de la science...
Le souverain Bien de l’homme <ul><li>Question philosophique essentielle soulevée par Aristote : comment atteindre le Souve...
Et pourtant il y a le malheur… Bien extérieurs  (amis, richesse,…) Entraînent des évènements d’une gravité considérable, q...
La vie théorétique (contemplative) CITATION  : -« Que soit donc l’intellect qui soit regardé comme possédant par nature le...
Conclusion <ul><li>Le bonheur n’est accessible que par l’action. Or l’activité  productrice, qui a pour fin la création d’...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Stephane J. Nicomaque

984 vues

Publié le

Publié dans : Formation, Spirituel, Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
984
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Stephane J. Nicomaque

  1. 1. L’ETHIQUE A NICOMAQUE Vie active et vie contemplative <ul><li>Définition de l’éthique et définition de la politique comme éthique suprême </li></ul><ul><li>Le Souverain Bien de l’homme </li></ul><ul><li>Et pourtant il y a le malheur </li></ul><ul><li>La vie théorétique (la contemplation) </li></ul>
  2. 2. Introduction <ul><li>L’objet de cette première partie de «  Éthique à Nicomaque  » d’Aristote est de s’interroger sur le mode de vie qui est nécessaire dans le but de parvenir au Souverain Bien </li></ul><ul><li>Comment parvenir au bonheur? Autrement dit, quelles sont les sources du bonheur? Et quelle vie mener pour être heureux? </li></ul><ul><li>Aristote nous présente les éléments, les activités à l’origine du bonheur. Il explique les moyens dont l’homme dispose pour l’atteindre. Il présente également les éventuelles limites de ce bonheur. Enfin, il définit la vertu suprême, qui permet nécessairement d’approcher le Souverain Bien </li></ul>
  3. 3. Définition de l’éthique et définition de la politique comme éthique suprême <ul><li>CITATION : </li></ul><ul><li>-«Toute action et tout choix tendent vers quelques bien » </li></ul>Action, activité (=vertu) Action productrice, Créatrice d’œuvres (Activité simple) Le bonheur
  4. 4. Définition de l’éthique et définition de la politique comme éthique suprême <ul><li>Le souverain Bien relève de la science politique (Aristote pense que le bonheur et la vertu ne sont possibles que dans la Cité) </li></ul><ul><li>La politique recherche le bonheur, mais elle donne lieu à de grandes divergences et à de grandes incertitudes (il ne s’agit pas d’une science exacte), </li></ul><ul><li>La politique nécessite de l’expérience </li></ul><ul><li>CITATIONS : </li></ul><ul><li>-«  La fin de la politique sera le bien proprement humain » </li></ul><ul><li>  -«  Le jeune homme n’est il pas un auditeur bien propre à des leçons de Politique, car il n’a aucune expérience des choses de la vie » </li></ul>
  5. 5. Le souverain Bien de l’homme <ul><li>Question philosophique essentielle soulevée par Aristote : comment atteindre le Souverain Bien? Comment être heureux? En quoi l’homme atteint ce Souverain Bien différemment des animaux ou des végétaux? Pour lui : </li></ul><ul><li>CITATION : </li></ul><ul><li>-«  Le bien pour l’homme consiste dans une activité de l’âme en accord avec la vertu » </li></ul>L’homme se caractérise par une activité de l’âme, et par des actions rationnelles cette activité de l’âme et de la raison doit s’effectuer sans cesse au cours de la vie Ce qui permet à l’homme d’être vertueux, et donc d’être heureux
  6. 6. Et pourtant il y a le malheur… Bien extérieurs (amis, richesse,…) Entraînent des évènements d’une gravité considérable, qui surviennent défavorablement pour l’individu Entraînent des évènements d’une gravité considérable, qui surviennent favorablement Pour l’individu Empêchent le bonheur (obstacles à l’activité de l’individu), provoque le malheur Rendent la vie plus heureuse Mais l’homme véritablement bon réussit Malgré toutes infortunes à atteindre le Bonheur
  7. 7. La vie théorétique (contemplative) CITATION : -« Que soit donc l’intellect qui soit regardé comme possédant par nature le commandement et la direction et comme ayant la connaissance des réalités belles et divines » Sagesse théorétique, l’activité contemplative est la vertu suprême Permet à l’intellect de comman- der, et permet la connaissance des réalités belles et divines L’homme doit vivre selon cette partie, cet intellect
  8. 8. Conclusion <ul><li>Le bonheur n’est accessible que par l’action. Or l’activité productrice, qui a pour fin la création d’une œuvre, est certainement le meilleur moyen d’accéder à ce bonheur </li></ul><ul><li>L’activité politique, c’est-à-dire la manière de diriger la cité, est aussi selon Aristote un des moyens d’approcher le Souverain Bien (puisque le but de la politique est le bien commun) </li></ul><ul><li>Contrairement aux animaux, par ses actions rationnelles et son activité de l’âme, l’homme peut se rapprocher du Souverain Bien. Mais pour cela, ses actions doivent s’accomplir tout au long de sa vie </li></ul><ul><li>Par l’action d’évènements incontrôlable, l’homme peut aussi rencontrer le malheur. Toutefois, la grandeur d’âme dont il peut faire preuve est un moyen de réprimer ce malheur </li></ul><ul><li>Enfin, une vie théorétique, autrement dit une vie de contemplation, est la essentielle pour que l’homme vive de par son intellect, et qu’il approche donc de la vertu et du bonheur </li></ul>

×