Affacturage

1 458 vues

Publié le

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 458
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
183
Actions
Partages
0
Téléchargements
19
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Affacturage

  1. 1. Affacturage(factoring)<br />Mot barbare mais ô combien d’actualité pour les entreprises…<br />Qu’est ce que l’affacturage ? <br />L'affacturage est une opération ou technique de gestion financière : <br />Un établissement de crédit spécialisé (Le factor ou affactureur en français)<br />prend en charge le recouvrement des créances d'une entreprise dans le cadre<br />d'un contrat en supportant, de manière optionnelle, les pertes éventuelles sur<br />les débiteurs insolvables<br />
  2. 2. Le marché français<br />Après un léger ralentissement en fin d'année 2010, la progression de l'activité s'accélère à nouveau pour<br /> les sociétés d'affacturage : avec 40,5 milliards d'euros, le montant des créances prises en charge au<br /> cours du premier trimestre 2011 augmente de +19,2% par rapport à la même période de l'année précédente, après +15,1% le trimestre précédent, soit 160 Mds€ sur 12 mois glissants.<br />L’affacturage consolide ainsi sa croissance avec un cinquième trimestre consécutif de hausse annuelle<br /> supérieure à +15%. (source ASF) <br />Le groupe Eurofactor confirme sa place de n°1 de l'affacturage en France, avec 22,2% de parts de marché.<br />
  3. 3. Contexte<br />Les principales prestations<br /><ul><li>Le recouvrement du poste client
  4. 4. L'affactureur gère pour le compte de son client l'enregistrement des factures, la relance des débiteurs en cas de retard de paiement, assure les encaissements et le service contentieux en cas de non paiement. Il s'agit d'un service. Le financement de la trésorerie
  5. 5. L'affactureur avance le montant des créances dès leur cession par le client. Il s'agit donc d'un crédit. Le montant avancé représente entre 85 et 95% de celui des créances cédées. Cette quotité varie en fonction de la connaissance qu'a l'affactureur des créanciers.
  6. 6. Le factor garantit le paiement de la créance ce qui signifie que le risque pèse sur le factor en cas de non paiement du débiteur, et pas sur l'adhérent.</li></li></ul><li>Comment se rémunère une société d’affacturage ?<br />La rémunération de la société d'affacturage est de 2 types :<br />La commission d'affacturage rémunère le service de recouvrement et éventuellement l'assurance crédit. Elle est prélevée à chaque transaction (cession de créances) et basée sur un taux (fixe ou variable) ou un forfait<br />La commission de financement rémunère l'avance sur la trésorerie. <br /> Il s’agit ici d’agios calculés sur le solde du compte client. Le factor bloque une partie du montant des créances cédées pour constituer un fond de garantie qui permet de faire face aux impayés, ou pour se prémunir d'un éventuel droit de préemption (URSSAF par exemple). La somme bloquée, proportionnelle au montant de créances cédés, est restituée à l'expiration du contrat.<br />
  7. 7. Evolutions<br />Dans le cadre des évolutions du marché et de la concurrence : <br />Les sociétés d’affacturage sont amenées à faire évoluer constamment leurs produits et à développer de nouveaux outils de gestion afin de satisfaire leurs clients.<br />C’est ainsi que certaines sociétés d’affacturage ont décidé de refondre leur système d’informations. Sur le marché de l’informatique, il y a peu d’acteurs au niveau de progiciels d’affacturage. <br />Le but de cette évolution est :<br /><ul><li>D’homogénéiser leur système
  8. 8. Conserver une même productivité
  9. 9. Renforcer leur offre
  10. 10. S’adapter au marché en constante évolution</li></li></ul><li>Produits<br />Aujourd’hui, vous avez différents produits proposés à la clientèle :<br />Full Factoring<br />Rachat Balance<br />Confidentiel Optimal<br />Reverse Factoring<br />Syndication<br />Spécifiques<br />
  11. 11. Cartographie applicative affacturage <br />–<br />Gestion des flux <br />Gestion des flux <br />R<br />è<br />glements<br />Cr<br />é<br />ances<br />acheteur<br />client<br />Module R<br />è<br />glements<br />Module Facture<br />Fichiers <br />R<br />è<br />glements<br />de <br />Compta des<br />R<br />è<br />glements<br />factures<br />r<br />è<br />glements<br />à<br />traiter<br />R<br />é<br />f<br />é<br />rentiel <br />Factors<br />Factor<br />Factures<br />R<br />é<br />f<br />é<br />rentiel Soci<br />é<br />t<br />é<br />r<br />è<br />glements<br />Editfactoring<br />Tenue de compte<br />R<br />é<br />f<br />é<br />rentiel <br />R<br />é<br />f<br />é<br />rentiel <br />R<br />è<br />glements <br />acheteur<br />client<br />clients Import<br />Acheteur<br />Factor<br />Client<br />Factures export<br />Confirmation <br />Cr<br />é<br />ation<br />Contrôle de gestion<br />Compte<br />Ouverture<br />Comptes<br />clients<br />Pr<br />é<br />sentation <br />LCR, <br />Virt<br />et <br />Evnts<br />Editique <br />Editique <br />Internet<br />BO <br />é<br />mis<br />comptables<br />apporteur<br />acheteur/client<br />acheteur<br />Interpréteur <br />comptable<br />é<br />Gestion du <br />contentieux<br />Banques<br />Editeurs<br />Base de <br />Syst<br />è<br />me de <br />Assurance <br />donn<br />é<br />es <br />paiement<br />cr<br />é<br />dit<br />Comptabilité<br />é<br />Entreprise<br />Acheteur<br />G<br />é<br />n<br />é<br />rale<br />Exemple de cartographie d’un SI d’affacturage<br />

×