Panorama de la santé 2015

17 690 vues

Publié le

Panorama de la santé 2015 chart set

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
17 690
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12 104
Actions
Partages
0
Téléchargements
42
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Panorama de la santé 2015

  1. 1. Panorama de la santé 2015 - Les indicateurs de l’OCDE Sortie le 4 novembre 2015 http://www.oecd.org/sante/panoramadelasante
  2. 2. Table des matières 1.Tableaux de bord des indicateurs de la santé 2.Évolution des dépenses pharmaceutiques 3.État de santé 4.Facteurs de risque pour la santé 5.Personnel de santé 6.Services de santé 7.Accès aux soins 8.Qualité des soins 9.Dépenses de santé et financement 10.Secteur pharmaceutique 11.Vieillissement et soins de longue durée Informations sur les données concernant Israël : http://oe.cd/israel-disclaimer
  3. 3. • État de santé • Facteurs de risque pour la santé • Accès aux soins • Qualité des soins • Ressources de santé 1. TABLEAUX DE BORD DES INDICATEURS DE LA SANTÉ
  4. 4. Exemple de tableau de bord: Facteurs de risque pour la santé Tous les pays sont en mesure de faire des progrès dans certains domaines
  5. 5. Exemple de tableau de bord: Qualité des soins Aucun pays n’est dans le groupe des plus performants pour l’ensemble des indicateurs de qualité des soins
  6. 6. • Tendances des dépenses pharmaceutiques • Evolution du marché des génériques 2. Évolution des dépenses pharmaceutiques
  7. 7. Les États-Unis dépensent le plus en produits pharmaceutiques, suivis par le Japon, la Grèce et le Canada Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE 2013 (ou année la plus proche)
  8. 8. Les dépenses pharmaceutiques ont diminué dans de nombreux pays ces dernières années Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE Croissance annuelle moyenne des dépenses pharmaceutiques et des dépenses totales de santé par habitant, en termes réels, moyenne des pays de l’OCDE, 1990-2013
  9. 9. La croissance du marché des génériques a contribué à la réduction des dépenses pharmaceutiques… Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE Évolution de la part des génériques dans le marché pharmaceutique des médicaments remboursés pour quelques pays de l’OCDE, 2000 à 2013
  10. 10. … mais la part de marché des génériques reste faible dans de nombreux pays Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE Part des génériques dans le marché pharmaceutique total, 2013 (ou année la plus proche) 1. Marché des médicaments remboursés. 2. Marché des pharmacies de ville.
  11. 11. • Espérance de vie • Inégalités en santé 3. ÉTAT DE SANTÉ
  12. 12. L’espérance de vie à la naissance excède 80 ans en moyenne dans les pays de l’OCDE - un gain de plus de 10 ans depuis 1970 Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  13. 13. Un PIB par habitant élevé est associé à une espérance de vie plus longue, même si de nombreux autres facteurs jouent un rôle 2013 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  14. 14. De larges écarts demeurent pour l’espérance de vie entre les hommes et les femmes dans les pays de l’OCDE : en moyenne, les hommes vivent 5 années de moins que les femmes 2013 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE Note : Les pays sont classés par ordre descendant selon l’espérance de vie de la population totale.
  15. 15. De larges écarts existent aussi pour l’espérance de vie par niveau d’éducation : en moyenne, les personnes les plus éduquées vivent 6 années de plus que celles les moins éduquées Écart d’espérance de vie à 30 ans par sexe et niveau d’éducation, 2012 (ou année la plus proche) Source : Eurostat complété avec des données nationales pour Israël, le Mexique et les Pays-Bas. Note : Les données présentent l’écart d’espérance de vie à 30 ans entre le niveau d’éducation le plus élevé (« enseignement tertiaire ») et le plus faible (enseignement secondaire non complété).
  16. 16. Les individus ayant des revenus élevés ont tendance à se déclarer en meilleure santé que ceux dont les revenus sont plus faibles 2013 (ou année la plus proche) Note : Les pays sont rangés par ordre décroissant d’état de santé perçu pour la population totale. 1. Les données de ces pays ne sont pas directement comparables avec celles des autres pays en raison de différences méthodologiques dans les questionnaires d’enquête (entraînant un biais à la hausse). En Israël, les données par groupe de revenu se réfèrent à la population employée. Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE (EU-SILC pour les pays européens).
  17. 17. 4. FACTEURS DE RISQUE POUR LA SANTÉ • Consommation de tabac • Consommation d’alcool • Surcharge pondérale et obésité chez les adultes et les enfants
  18. 18. La proportion de fumeurs a diminué dans presque tous les pays, mais un adulte sur 5 en moyenne fume toujours dans les pays de l’OCDE Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE Évolution de la population adulte déclarant fumer quotidiennement, 2000 et 2013 (ou années les plus proches)
  19. 19. La consommation d’alcool a également diminué dans de nombreux pays, mais pas partout Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE ; OMS pour les pays non membres. Consommation d’alcool parmi la population adulte, 2000 et 2013 (ou années les plus proches)
  20. 20. Le surpoids et l’obésité chez les enfants ont augmenté dans la plupart des pays de l’OCDE, prédisposant à un risque accru d'obésité une fois adulte Source : Currie et al. (2004) ; Currie et al. (2008) ; Currie et al. (2012) Variation des taux de surpoids autodéclarés (incluant l’obésité) des enfants de 15 ans, 2001-02, 2005-06 et 2009-10
  21. 21. L’obésité chez les adultes a augmenté dans tous les pays de l’OCDE : 1 adulte sur 5 est désormais obèse dans 12 pays de l’OCDE 1. Les données sont basées sur des enquêtes de santé avec examen plutôt que sur des poids et tailles autodéclarés. Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  22. 22. • Nombre de médecins et d’infirmiers • Rémunération des médecins et des infirmiers • Migration internationale des médecins et des infirmiers 5. PERSONNEL DE SANTÉ
  23. 23. Le nombre de médecins par habitant a augmenté dans presque tous les pays de l’OCDE depuis 2000 1. Les données incluent non seulement les médecins dispensant des soins aux patients, mais aussi ceux exerçant dans le secteur de la santé en tant qu’administrateur, professeur, chercheur, etc. (ajoutant 5 à 10% de médecins). 2. Les données correspondent aux médecins habilités à exercer (d’où une large surestimation du nombre de médecins en activité au Portugal d’environ 30%). Médecins en exercice pour 1 000 habitants, 2000 et 2013 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  24. 24. Les médecins spécialistes sont bien plus nombreux que les généralistes dans la plupart des pays : on dénombre plus de deux spécialistes pour un généraliste en moyenne 1. Outre les médecins généralistes/médecins de famille, cette catégorie inclut également les médecins exerçant une médecine générale sans spécialité. 2. Les médecins spécialistes comprennent les pédiatres, les obstétriciens/gynécologues, les psychiatres et les spécialistes médicaux et chirurgicaux. 3. En Irlande et au Portugal, la plupart des généralistes ne sont pas des omnipraticiens (« médecins de famille »), mais plutôt des médecins non-spécialistes travaillant dans les hôpitaux ou d’autres structures. Au Portugal, il y a des double comptages des docteurs qui possèdent plusieurs spécialités. Pourcentage des généralistes et des spécialistes parmi les médecins, 2013 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  25. 25. La rémunération des spécialistes a augmenté plus rapidement que celle des généralistes dans la plupart des pays, mais pas tous Évolution de la rémunération des médecins généralistes et spécialistes, 2005-13 (ou année la plus proche) 1. Le taux de croissance pour les Pays-Bas est pour les médecins généralistes et spécialistes libéraux. Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  26. 26. Le nombre et la part des médecins formés à l’étranger sont élevés dans certains pays de l’OCDE 1. En Allemagne et en Espagne, les données sont basées sur la nationalité (ou lieu de naissance en Espagne), pas sur le lieu de formation. Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE Pourcentage des médecins formés à l’étranger dans les pays de l’OCDE, 2013 (ou année la plus proche)
  27. 27. Le nombre d’infirmiers par habitant a aussi augmenté dans presque tous les pays de l’OCDE 1. Les données incluent non seulement les infirmiers dispensant des soins aux patients, mais aussi ceux exerçant dans le secteur de la santé en tant qu’administrateur, professeur, chercheur, etc. 2. Les données du Chili correspondent au personnel infirmier habilité à exercer (moins d'un tiers sont des infirmiers professionnels détenant un diplôme universitaire). 3. L’Autriche inclut uniquement le personnel infirmier employé dans les hôpitaux. Personnel infirmier en exercice pour 1 000 habitants, 2000 et 2013 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  28. 28. Les revenus du personnel infirmier ont été gelés ou réduits dans certains pays suite à la crise économique, mais ont continué d’augmenter dans d’autres pays Évolution de la rémunération des infirmiers à l’hôpital, 2005-13 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE 1. Indice pour la France, 2006 = 100. 2. Indice pour la Grèce, 2009 = 100.
  29. 29. La part du personnel infirmier formé à l’étranger est inférieure à celle des médecins formés à l’étranger, mais est importante dans certains pays 1. Dans certaines régions d’Espagne, les données sont basées sur le lieu de naissance, pas sur le lieu de formation. Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE Part du personnel infirmier formé à l’étranger dans les pays de l’OCDE, 2013 (ou année la plus proche)
  30. 30. • Procédures diagnostiques • Activités hospitalières et procédures chirurgicales 6. SERVICES DE SANTÉ
  31. 31. Le nombre d’appareils d’IRM et de CT scanners est en augmentation dans tous les pays de l’OCDE. Il est de loin le plus élevé au Japon 2013 (ou année la plus proche) 1. Équipement hors hôpital non inclus. 2. Appareils couverts par les remboursements publics seuls. Appareils d’IRM CT scanners Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  32. 32. Les États-Unis, la France et le Luxembourg réalisent le plus grand nombre d’examens IRM et CT scanners par habitant Examens de CT scannersExamens d’IRM 2013 (ou année la plus proche) 1. Examens hors hôpital non inclus (en Irlande, les examens en hôpitaux privés ne sont pas inclus non plus). 2. Examens remboursés par des fonds publics non inclus. 3. Examens remboursés par des fonds privés non inclus. Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  33. 33. La durée moyenne de séjour à l’hôpital a diminué dans presque tous les pays de l’OCDE, révélant des gains d’efficacité Durée moyenne de séjour à l’hôpital, 2000 et 2013 (ou année la plus proche) 1. Les données correspondent à la durée moyenne de séjour en soins curatifs (aigus) (d’où une sous-estimation). Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  34. 34. La durée moyenne de séjour à l’hôpital suite à un accouchement normal a diminué dans tous les pays de l’OCDE, même si de larges variations persistent 2013 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  35. 35. Les taux de naissances par césariennes ont augmenté dans la plupart des pays de l’OCDE. En moyenne, plus d’une naissance sur 4 s’effectuait par césarienne en 2013, contre 1 sur 5 en 2000 Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  36. 36. La chirurgie ambulatoire a augmenté dans la plupart des pays: exemple de la chirurgie de la cataracte Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE Opérations de la cataracte réalisées en soins de jour, 2000 et 2013 (ou année la plus proche)
  37. 37. • Accès financier • Accès géographique • Temps d’accès (délais d’attente) 7. ACCÈS AUX SOINS
  38. 38. Tous les pays de l’OCDE ont mis en place une couverture maladie universelle (ou quasi universelle), mis à part la Grèce et les États-Unis Couverture de l’assurance maladie pour un ensemble de services, 2013 Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  39. 39. Des besoins insatisfaits de soins continuent à être déclarés, principalement parmi la population à faible revenu Besoins en soins non satisfaits en raison du coût, par niveau de revenu, 2013 Source : Commonwealth Fund, Enquête internationale sur les politiques de santé 2013, complété avec les données d’une enquête nationale en République tchèque (2010).
  40. 40. L’accès aux médecins varie énormément dans les pays ; il y a davantage de médecins en ville que dans les zones rurales Source : Panorama des régions de l’OCDE 2015 Densité de médecins, par région de niveau territorial 2, 2013 (ou année la plus proche)
  41. 41. Les temps d’attente pour une opération de la cataracte ont diminué ou sont restés stables dans plusieurs pays, mais ont commencé à augmenter dans d’autres pays Chirurgie de la cataracte, temps d’attente entre le diagnostique du spécialiste et le traitement, 2007 à 2014 (ou 2013) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  42. 42. Les temps d’attente pour un remplacement de la hanche ont aussi diminué ou sont restés stables dans plusieurs pays, mais ont commencé à augmenter dans d’autres pays Remplacement de la hanche, temps d’attente entre le diagnostique du spécialiste et le traitement, 2007 à 2014 (ou 2013) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  43. 43. • Gestion des maladies chroniques • Qualité des soins aigus pour les maladies graves (cancers, crises cardiaques et AVC) • Prévention des maladies transmissibles 8. QUALITÉ DES SOINS
  44. 44. Le traitement des maladies chroniques n’est pas optimal. Trop de personnes sont admises à l’hôpital pour de l’asthme ou d’autres maladies respiratoires chroniques… Admission à l’hôpital pour asthme et MPOC parmi la population adulte, 2013 (ou année la plus proche) Note : Moyenne sur trois ans pour l’Islande et le Luxembourg. Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  45. 45. … et trop de personnes sont aussi admises à l’hôpital pour un diabète, ce qui souligne la nécessité d’améliorer les soins primaires Admission à l’hôpital pour diabète parmi la population adulte, 2008 et 2013 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE Note : Moyenne sur trois ans pour l’Islande et le Luxembourg.
  46. 46. La survie au cancer du col de l’utérus a augmenté dans presque tous les pays, mais demeure faible au Chili et en Pologne 1. Analyse par période. 2. Analyse de cohorte. 3. Différentes méthodes d’analyse pour différentes années. * Moyenne sur trois périodes. Les intervalles de confiance à 95% sont représentés par H. Survie relative à cinq ans au cancer du col de l’utérus, 1998-2003 et 2008-13 (ou période la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  47. 47. La survie au cancer du sein a également augmenté dans presque tous les pays, mais demeure faible en Estonie et en Pologne Survie relative à cinq ans au cancer du sein, 1998-2003 et 2008-13 (ou période la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE 1. Analyse par période. 2. Analyse de cohorte. 3. Différentes méthodes d’analyse pour différentes années. * Moyenne sur trois périodes. Les intervalles de confiance à 95% sont représentés par H.
  48. 48. Les taux de mortalité à l’hôpital après admission pour crise cardiaque ont diminué dans tous les pays de l’OCDE, signe d’amélioration des soins aigus Note : Les intervalles de confiance à 95 %sont représentés par |—|. Moyenne sur trois ans pour le Luxembourg. Mortalité dans les 30 jours suivant une admission à l’hôpital pour infarctus aigu du myocarde, taux basés sur les patients, 2003 à 2013 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  49. 49. Les taux de mortalité à l’hôpital après admission pour accident vasculaire cérébral ont aussi diminué dans tous les pays de l’OCDE Note : Les intervalles de confiance à 95 %sont représentés par |—|. Moyenne sur trois ans pour le Luxembourg. Mortalité dans les 30 jours suivant une admission à l’hôpital pour AVC ischémique, taux basés sur les patients, 2003 à 2013 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  50. 50. 80% des patients admis pour une fracture de la hanche ont été opérés dans les deux jours en moyenne parmi les pays de l’OCDE Opération chirurgicale après admission à l’hôpital pour une fracture de la hanche, 2013 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE Note : Moyenne sur trois ans pour l’Islande.
  51. 51. Les taux de vaccination contre la grippe des personnes âgées de 65 ans et plus ont diminué dans de nombreux pays, augmentant les risques d’hospitalisation et de décès Vaccination contre la grippe des personnes âgées de plus de 65 ans, 2003-13 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  52. 52. • Dépenses • Financement 9. DÉPENSES DE SANTÉ
  53. 53. Les dépenses de santé par habitant varient énormément parmi les pays de l’OCDE. Les États-Unis dépensent 2 fois et demie plus que la moyenne Dépenses de santé par habitant, 2013 (ou année la plus proche) Note : Les dépenses excluent les investissements, sauf indication contraire. 1. Inclut les investissements. 2. Les données se rapportent à 2012. Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE ; Base de données de l’OMS sur les dépenses de santé mondiales.
  54. 54. Plusieurs pays européens durement touchés par la crise économique ont diminué leurs dépenses de santé depuis 2009 Variation des dépenses de santé par habitant, en termes réels, 2005 à 2013 (ou année la plus proche) 1. Indice des prix du PIB pour la Norvège continentale utilisé comme déflateur. 2. Indice des prix à la consommation utilisé comme déflateur. Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  55. 55. 55 Les pays de l’OCDE ont alloué 8.9% de leur PIB à la santé en 2013 (en excluant les investissements). Cette part varie de 16% aux États-Unis à 5-6% en Turquie, Estonie, et au Mexique Note : Les dépenses excluent les investissements, sauf indication contraire. 1. Les données se rapportent à 2012. 2. Inclut les investissements. Dépenses de santé en pourcentage du PIB, 2013 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE ; Base de données de l’OMS sur les dépenses de santé mondiales.
  56. 56. La part du PIB allouée à la santé s'est stabilisée ou a baissé depuis 2009 dans la plupart des pays de l’OCDE Dépenses de santé en pourcentage du PIB, pour quelques pays, 2005-2013 Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  57. 57. La majorité des dépenses de santé est financée publiquement dans la plupart des pays de l’OCDE. Ce n’est qu’au Chili et aux États-Unis que la part du financement public est inférieure à 50% 1. Les Pays-Bas incluent la participation minimale obligatoire aux coûts des ménages dans la catégorie « sécurité sociale » plutôt que dans les « paiements directs des ménages », ce qui induit une sous-estimation de la part des ménages. 2. Les données réfèrent aux dépenses totales de santé (= dépenses courantes de santé plus formation de capital). 3. Les données de sécurité sociale sont inclues dans la catégorie « administration publique ». Dépenses de santé par type de financement, 2013 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  58. 58. • Dépenses pharmaceutiques • Financement des dépenses pharmaceutiques • Pharmaciens et pharmacies • Consommation pharmaceutique • Part du marché des génériques • R&D dans le secteur pharmaceutique (Voir le Chapitre 2 pour des graphiques clés sur certains indicateurs) 10. SECTEUR PHARMACEUTIQUE
  59. 59. • Part grandissante de la population âgée • Bénéficiaires de soins de longue durée et aidants • Dépenses de soins de longue durée 11. VIEILLISSEMENT ET SOINS DE LONGUE DURÉE
  60. 60. La part de la population âgée de plus de 65 et 80 ans va fortement augmenter dans les pays de l’OCDE lors des prochaines décennies Source : Données historiques et projections de la population (1950-2050), OCDE, 2015
  61. 61. Moins de la moitié de la population âgée de 65 ans et plus déclare être en bonne santé, en moyenne parmi les pays de l’OCDE Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE Population âgée de 65 ans et plus déclarant être en bonne santé, 2013 (ou année la plus proche) 1. Les résultats pour ces pays ne sont pas directement comparables avec ceux des autres pays, en raison de différences méthodologiques dans le questionnaire d’enquête entraînant une surestimation.
  62. 62. La majeure partie des soins de longue durée continue à être fournie par des aidants informels Source : Estimations de l’OCDE sur la base des enquêtes HILDA 2013 pour l’Australie, BHPS 2012-13 pour le Royaume-Uni et SHARE 2013 pour les autres pays européens Population âgée de plus de 50 ans déclarant être aidants informels, 2013 (ou année la plus proche)
  63. 63. Le nombre de personnes bénéficiant de soins de longue durée formels varie grandement entre pays Proportion de la population bénéficiant de soins de longue durée, 2013 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  64. 64. Une part grandissante de personnes reçoit des soins de longue durée à domicile, pour répondre à leurs préférences et réduire les coûts Part des bénéficiaires de soins de longue durée âgés de 65 ans et plus recevant des soins à domicile, 2000 et 2013 (ou année la plus proche) Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  65. 65. Les dépenses publiques en soins de longue durée varient grandement entre pays, traduisant des différences de développement des programmes de prise en charge de la dépendance Dépenses publiques de soins de longue durée (composantes médicale et sociale), en pourcentage du PIB, 2013 (ou année la plus proche) Note : La moyenne de l’OCDE inclut les 11 pays qui fournissent les composantes médicale et sociale. 1. Les données pour les États-Unis se réfèrent aux soins en établissements de long séjour. Source : Statistiques de l’OCDE sur la santé 2015, OCDE
  66. 66. Plus d’information http://www.oecd.org/fr/sante/panorama-de-la-sante.htm @OECD_Social

×