Les journées OCDE en Tunisie : Séminaire sur
les femmes
L’impact de l’environnement
juridique sur la participation
économi...
La reconnaissance des droits des femmes est
une condition nécessaire pour l’implication des
femmes dans l’économie
1- Gara...
libertés et Droits fondamentaux
●Principes de non-discrimination et d’égalité entre les sexes :
Constitution
( préambule, ...
libertés et Droits fondamentaux
• Libertés individuelles: absence d’autorisation du mari/
pour travailler et pour se dépla...
Droit relatif au Statut personnel:
les inégalités
La loi Constat À faire
- Le mari chef de famille -Maintien de modèle
tra...
Droits relatifs à l’emploi
Le Droit Constat À faire
Non-discrimination à
l’embauche et égalité
salariale
Taux de chômage
1...
Droits relatifs à l’emploi
Le harcèlement sexuel -Absence de régime juridique
spécifique au cadre
professionnel.
-Absence ...
Entreprenariat1- Absence de consécration expresse
2- Absence de discrimination légale
• Code d’incitation aux investisseme...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L’impact de l’environnement juridique sur la participation économique des femmes

645 vues

Publié le

Les journées OCDE en Tunisie : Séminaire sur les femmes, 11 mars 2015, Tunis, Mouna TABEI, ARPNE et Reseau RANDET, Presidente; MB Fondateur

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
645
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L’impact de l’environnement juridique sur la participation économique des femmes

  1. 1. Les journées OCDE en Tunisie : Séminaire sur les femmes L’impact de l’environnement juridique sur la participation économique des femmes Par Mouna TABEI
  2. 2. La reconnaissance des droits des femmes est une condition nécessaire pour l’implication des femmes dans l’économie 1- Garantie des libertés et droits fondamentaux tels que reconnus par les standards internationaux 2- Garantie des droits socioprofessionnels 3- Etablissement de mécanismes juridiques et institutionnels efficaces pour la garantie des droits des femmes →Le Droit Tunisien: Des acquis certes mais aussi des lacunes , des inégalités, inefficacité….
  3. 3. libertés et Droits fondamentaux ●Principes de non-discrimination et d’égalité entre les sexes : Constitution ( préambule, article l’article 21) Lois: Code du Travail ( article 5 )+ STGF (article 11) →devant la loi et dans la loi. →égalité des chances au niveau de l’accès à toutes les responsabilités dans tout les domaines →Nécessité d’harmonisation de la législation ●La lutte contre la violence à l’égard des femmes : Constitution (article 46) →Toutes formes de violence ( physique , morale, verbale , économique) →Nécessité d’adopter la loi relative à la lutte contre les violences à l’égard des femmes
  4. 4. libertés et Droits fondamentaux • Libertés individuelles: absence d’autorisation du mari/ pour travailler et pour se déplacer . • Droits politiques : Parité dans le domaine politique favorise l’émancipation économique et l’ accès aux postes de décision • Droits civiques et civiles : Code du Statut personnel depuis 1956 a joué un rôle dans l’émancipation économique + loi sur la communauté des biens (peu appliquée) • Droits socio- économiques : - Constitution + lois depuis l’indépendance Education + santé +Travail Nouveau : Principes économiques(réaliser la justice sociale, le développement durable, l'équilibre entre les régions ) article 40 (conditions dignes et paie juste)
  5. 5. Droit relatif au Statut personnel: les inégalités La loi Constat À faire - Le mari chef de famille -Maintien de modèle traditionnel -Des obligations pour le mari mais partagées avec l’épouse . -Juridiction : privilège décisionnel au mari (obligation de cohabitation (Nochouz)+ choix du lieu de résidence ) - Harmonisation de l’article 23 CSP. ( abandon du renvoi aux usages et à la coutume et de la notion du chef du famille) - La Tutelle La tutelle est une prérogative reconnue essentiellement au père , la mère n’est tutrice qu’occasionnellement. -consacrer l’égalité Successions -discriminatoire sauf exception -consacrer l’égalité
  6. 6. Droits relatifs à l’emploi Le Droit Constat À faire Non-discrimination à l’embauche et égalité salariale Taux de chômage 12,8% chez les hommes 21,9% chez les femmes -Différence entre le secteur public et privé - Accès difficile aux postes de décision dans les deux domaines -Prévoir des règles spécifiques et contraignantes pour garantir l’accès des femmes aux postes de travail dans le secteur privé et l’égalité salariale - Sanctionner la discrimination Congés de maternité . Différence entre le secteur public et privé Protection légale minime et en dessous des standards Internationaux -Établir un régime juridique commun -Protéger la période prénatale -Prévoir le congé parental
  7. 7. Droits relatifs à l’emploi Le harcèlement sexuel -Absence de régime juridique spécifique au cadre professionnel. -Absence de statistiques - Adoption de texte spécifique protégeant les femmes sur les lieux de travail. Retraite et sécurité sociale -Différence entre secteur privé et public - Lois caduques pour les allocations familiales , prestations des services, majoration à salaire unique -Absence de protection des femmes dans le secteur agricole et secteur informel -Généraliser ce droit . -Actualiser la législation Fiscalité Discrimination dans l’IRPP quant aux déductions Absence de privilège dans l’IP -Consécration de l’égalité et de l’équité - la pleine prise de la contribution de la femme
  8. 8. Entreprenariat1- Absence de consécration expresse 2- Absence de discrimination légale • Code d’incitation aux investissement • Loi n°2007-69 du 27 décembre 2007 relative à l’initiative économique • Loi n° 2001-65 du 10 juillet 2001 relative aux établissements de crédit telle que modifiée et complétée par la loi n° 2006-19 du 2 mai 2006, • Décret n° 2000-462 du 21 février 2000 fixant les modalités de calcul du taux d’intérêt effectif global et du taux d’intérêt effectif moyen et leur mode de publication. 3- Taux : 73% d’entreprenariat masculin contre 27% d’entreprenariat féminin Nécessité d’action positive légale et institutionnelle pour favoriser l’entreprenariat féminin: - Simplification des procédures - Faciliter l’accès aux crédits - Prévoir l’équité fiscale

×